Principal / Conception

Le gynécologue a parlé en détail de la restauration du cycle menstruel après l'accouchement

Après l'accouchement, le corps féminin commence le processus de récupération. C'est toujours différent, car c'est individuel. Par conséquent, vous ne devriez pas vous inquiéter de «mais mon ami est comme ça, mais le mien est différent» ne vaut pas la peine.

Nous parlons maintenant de la restauration du cycle menstruel après l'accouchement. Nous soulignons: il n'y a pas de réponse définitive à la question de savoir quand attendre la première menstruation après la naissance d'un bébé..

Quelqu'un après 3 mois, quelqu'un après six mois, et quelqu'un allaite pendant un an, mais toujours pas de menstruation. Et chacun de ces cas peut être une norme absolue, - la gynécologue Yulia Kopylova est convaincue.

Le médecin explique quels processus dans le corps affectent ce processus.

L'apparition de la première menstruation peut être reportée sous l'influence de la prolactine, une hormone qui est activement produite lorsqu'un enfant allaite. Par conséquent, l'aménorrhée est considérée comme physiologique. Sa durée dépend directement de l'organisation de la GW. Si un bébé est nourri au biberon, les premières règles peuvent survenir dès 2 mois après l'accouchement. S'il ne reçoit que du lait maternel, les menstruations peuvent ne pas durer pendant toute la période de l'hépatite B, précise Yulia Kopylova.

L'hormone prolactine est produite le plus activement la nuit de 3 h à 7 h. Si pendant cette période, le bébé est souvent appliqué au sein, la concentration de l'hormone dans le sang augmente davantage, affectant la quantité de lait produite, et l'ovulation est davantage supprimée, garantissant l'absence de menstruation.

Le médecin a énuméré les facteurs qui affectent la récupération plus précoce du cycle menstruel:

  • une alimentation complémentaire est introduite avec un mélange;
  • l'enfant est nourri non à la demande, mais à l'heure;
  • l'enfant dort bien la nuit, en maintenant des intervalles de plus de 3-4 heures;
  • des aliments complémentaires sont introduits.

Les médecins appellent la période dite de récupération moyenne du cycle menstruel après l'accouchement. Le plus souvent, cela se produit 6 à 8 mois après la naissance du bébé. À ce moment, des aliments complémentaires apparaissent déjà dans l'alimentation de l'enfant, il a des intervalles nocturnes plus longs entre les tétées.

Certaines mères qui utilisent le Réseau ont contribué à la formation de statistiques sur la restauration du cycle menstruel après l'accouchement:

Avec le premier enfant et à 3 mois, et avec le second, lorsque l'enfant avait plus de 8 mois. Les deux sur GW.

Lorsque l'enfant a 2 mois.

Lorsque le bébé avait 1 an et 8 mois.

Elle a nourri son premier enfant à 1,3 mois. Le deuxième enfant a été nourri pendant 1,4 mois, est revenu à 1 an et 1 mois.

Remarque: si vous êtes préoccupé par la restauration du cycle menstruel après l'accouchement, assurez-vous de consulter un gynécologue.

Quand le cycle menstruel reviendra-t-il après l'accouchement?

La plupart des femmes qui ont déjà accouché confirment que le cycle menstruel après l'accouchement ne se rétablit pas immédiatement. Il y a certaines périodes au cours desquelles un retard de la menstruation est la norme. Cependant, les perturbations hormonales et le développement de certaines pathologies dans le contexte d'un affaiblissement du corps entraînent de graves écarts au cours du cycle.

Ce que vous devez savoir sur le cycle menstruel

Le cycle menstruel est un processus naturel dans le corps féminin. Il se manifeste sous la forme d'un changement cyclique de l'état des organes reproducteurs, du système nerveux et des niveaux hormonaux..

Il est d'usage d'inclure dans le cycle les jours entre le début des menstruations suivantes. Selon l'âge, le poids et d'autres caractéristiques individuelles d'une femme, sa durée varie. Des durées de cycle de 3 à 5 semaines sont normales. Un processus régulier est appelé processus s'il dure approximativement le même nombre de jours à chaque fois.

Le déroulement correct de la menstruation et la période qui les sépare est la préparation du système reproducteur de la femme pour la conception à venir. Le cycle se compose de plusieurs phases, l'une après l'autre:

  1. Première. Elle se caractérise par une production accrue d'œstrogènes par les appendices. L'endomètre augmente considérablement en taille. Dans les ovaires, une formation se produit qui contient l'œuf. Après maturation, le follicule se rompt. Le processus s'appelle l'ovulation et s'accompagne de la libération d'un ovule, suivi de son mouvement dans la cavité abdominale.
  2. Seconde. Jusqu'à ce que la cellule fécondée se déplace le long des canaux utérins. Elle est complètement prête pour une éventuelle conception. Si aucun contact avec le sperme n'a lieu dans les 3 jours, l'ovule meurt. Selon l'état des changements hormonaux, cette phase est caractérisée par une production active de progestérone, qui affectent la capacité de la couche intra-utérine à accepter un zygote..
  3. Menstruation. Si la cellule n'a pas été fécondée, le décollement de l'endomètre se produit lorsque les niveaux de progestérone diminuent. La femme marque le début du règlement. La menstruation est généralement appelée écoulement sanglant des canaux du système reproducteur..

Après le premier saignement, un nouveau cycle commence.

Des jours critiques d'une durée de 3 jours à une semaine et une perte moyenne de 100 ml de sang sont normaux..

Si la conception a eu lieu, l'état du corps peut changer radicalement. Le fond hormonal est reconstruit pour éviter l'interruption de la gestation. De tels changements entraînent l'absence de menstruation pendant la grossesse et l'échec des règles après l'accouchement..

Sortie pendant la période post-partum

Après l'accouchement, il y a une restauration progressive des structures utérines. Dans environ deux mois, l'organe se contracte activement et revient à son état normal. Par conséquent, une femme note la présence d'un écoulement sanglant. Ils sont appelés lochies et ne signifient en aucun cas une récupération précoce des menstruations après l'accouchement..

Au cours du déroulement normal de la reprise du travail du corps, les sécrétions changent progressivement, perdent leur riche couleur et passent du rouge au jaune. Bientôt, les lochies devraient s'arrêter complètement.

En cas de décharge prolongée (plus de 50-60 jours) et si leur couleur ne change pas, une consultation avec un médecin est nécessaire.

La raison des écarts de récupération peut résider dans un déséquilibre hormonal ou des anomalies des organes génitaux. Après le diagnostic, le spécialiste vous prescrira le traitement nécessaire. Avec un traitement approprié, les lochies cesseront et les menstruations reviendront à la normale peu après l'accouchement..

Causes de l'échec du cycle menstruel après l'accouchement

La récupération normale du cycle après l'accouchement se caractérise par un retard naturel de l'apparition des règles. La raison en est une augmentation de la concentration de certains et une diminution du niveau d'autres hormones. Dans la plupart des cas, la régularité de la décharge reprend après quelques mois..

Un retard dans l'apparition des jours critiques permet au corps de la mère de récupérer, d'augmenter ses fonctions de protection et de rétablir un équilibre normal en vitamines et minéraux. Et aussi une pause prépare une femme pour la prochaine conception et porter un foetus..

Chez les mères qui allaitent constamment, l'hormone prolactine continue d'être activement produite. La substance inhibe l'ovulation et empêche ainsi le démarrage du cycle naturel. Parce que les femmes, qui transfèrent le bébé à l'alimentation artificielle, constatent rapidement le début des règles.

Des menstruations irrégulières après l'accouchement sont observées chez de nombreuses mères. Les caractéristiques du cycle sont influencées par des facteurs de nature à la fois pathologique et physiologique. Les raisons pour lesquelles les regulae peuvent être instables et se rétablir plus lentement comprennent:

  1. Problèmes avec les indicateurs généraux des systèmes reproducteur et endocrinien, infection ou inflammation des organes génitaux internes.
  2. Instabilité émotionnelle et mentale.
  3. Manque de repos et manque de sommeil.
  4. Complications liées à la naissance d'un enfant et à l'accouchement.
  5. Maladies chroniques des systèmes responsables du cycle régulier.
  6. Maman a plus de 30 ans.
  7. Troisième et plus de naissances.
  8. Erreurs dans le maintien d'une bonne hygiène.
  9. Nutrition déséquilibrée, manque de composants utiles dans le corps.

Combien de temps après l'accouchement les menstruations se rétabliront

Le début du cycle menstruel après l'accouchement dépend d'un grand nombre de facteurs affectant l'état du corps de la femme. Les périodes suivantes pour la reprise de menstruations saines sont considérées comme normales:

  1. Si vous allaitez et qu'il n'y a pas d'aliments complémentaires, vos règles n'ont pas lieu avant la fin de la lactation..
  2. En cas d'allaitement prolongé (plus d'un an), des règles peuvent également survenir pendant l'allaitement.Une nutrition entièrement artificielle du bébé et l'absence d'hépatite B entraînent une ovulation après 2 à 3 mois. Autrement dit, en moyenne, les menstruations post-partum avec l'allaitement commencent à 12 semaines post-partum. Des jours critiques anovulatoires sont possibles.
  3. En cas de pénurie de lait maternel de la mère et d'introduction partielle de mélanges dans l'alimentation du bébé, la libération de sang interviendra après 4 ou 5 mois, voire six mois après l'accouchement.
  4. La césarienne ou produit naturel du bébé n'a pas d'impact significatif sur le temps de récupération. Tant dans le premier que dans le second cas, les règlements commenceront à peu près au même moment, à condition que les autres conditions soient égales.
  5. L'accouchement avec complications, l'instabilité des lochies, le développement de l'endométrite et de la septicémie entraîneront un assourdissement des processus de récupération naturels. Dans ce cas, la femme observera un retard dans la première menstruation..

Bien que ces périodes soient considérées comme la norme, lorsque le cycle menstruel est rétabli après l'accouchement, cela dépend des caractéristiques individuelles du corps féminin. Cependant, avec un fort écart dans le délai par rapport aux indicateurs généralement acceptés, ils vont chez le gynécologue et établissent les raisons de l'échec.

La nature de la décharge après l'accouchement

Dans la plupart des cas, la restauration des menstruations dans la période post-partum se produit après 2 ou 3 cycles. Les jours critiques passent régulièrement, sinon vous devez demander l'aide d'un médecin.

Des menstruations irrégulières peuvent être causées par:

  • inflammation de l'utérus et des ovaires;
  • développement de l'endométriose et de l'adénomyose;
  • néoplasmes sur les structures des organes génitaux;
  • déséquilibre hormonal.

Une nouvelle grossesse est un autre facteur dans lequel les règles ne se produisent pas. Bien que la prolactine soit produite en grande quantité pendant la lactation, cela ne garantit pas que la fertilité ne sera pas possible..

Chez la plupart des femmes, une régulation renouvelée se caractérise par un grand volume de liquide rejeté. Un écoulement abondant n'est pas critique avec une période menstruelle de moins de 7 jours. La raison de consulter un médecin peut être le malaise hémorragique qui l'accompagne: perte d'orientation dans l'espace, faiblesse générale pendant la menstruation, augmentation du pouls.

Ce n'est pas effrayant si une femme a une augmentation ou une diminution de la période du cycle et des menstruations séparément. Cependant, lorsque plus de 35 jours ou moins de 21 jours s'écoulent entre les premiers jours de congé et que le congé se produit pendant 1 à 2 jours ou pendant très longtemps (plus d'une semaine), c'est une raison de se méfier.

Les règles peuvent-elles aller après l'accouchement pas tous les mois? Oui, cela se produit pendant les premières règles pendant la période de récupération. Mais dans le cas d'une absence fréquente de décharge ou de leur apparition aux mauvais jours, il vaut mieux vérifier les pathologies du système reproducteur.

Les symptômes du syndrome prémenstruel et des crampes pendant la menstruation peuvent disparaître chez certaines jeunes mères, tandis que d'autres, au contraire, peuvent apparaître. En cas de douleur avant l'accouchement, lorsque le pli utérin est perturbé, le symptôme peut disparaître. Cela est dû au fait que l'état de l'organe est normalisé en raison de la production d'un enfant dans le monde..

La menstruation devient douloureuse en raison de:

  1. Processus inflammatoires des organes reproducteurs.
  2. Contractions utérines de grande force.
  3. Manque de préparation du corps à l'accouchement.

Il y a souvent une augmentation des symptômes du syndrome prémenstruel et même de son apparition chez ceux qui n'ont jamais connu de tels problèmes auparavant. Les femmes après la naissance d'un enfant souffrent avant la menstruation d'une émotivité excessive, de changements d'humeur constants sans raison, d'une tendance au ressentiment et aux larmes, de douleurs dans les glandes mammaires, de migraine, d'enflure, de problèmes de sommeil, de chutes de pression.

Que faire pour restaurer le cycle plus rapidement

Il existe des règles qui vous permettent de normaliser rapidement le nombre de jours, combien après la naissance le cycle menstruel est rétabli, et de stabiliser les saignements:

  1. Fournir au corps des substances utiles. Après 9 mois de gestation, la quantité de vitamines et de minéraux de la mère diminue considérablement. Pendant la lactation, le besoin de ces composants augmente. De plus, le manque d'éléments utiles ralentit la restauration du système reproducteur et des niveaux hormonaux. En conséquence, la menstruation est caractérisée par une petite quantité de décharge, ne vient pas à l'heure et provoque des sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen.
  2. Mange bien. Une nouvelle mère devrait manger des aliments sains et garder les aliments équilibrés. Il est important de consommer suffisamment de produits laitiers, de viande, de fruits et de légumes pour la saison sans additifs chimiques. Les régimes amaigrissants pour perdre du poids interfèrent avec le renouvellement naturel des fonctions corporelles et les menstruations peuvent ne pas aller.
  3. Reposez-vous suffisamment. Une fatigue constante et un mauvais sommeil, la dépression empêchent les menstruations de se reproduire. Il est important de suivre la routine quotidienne et, si nécessaire, de demander au mari et aux parents d'être avec l'enfant, en organisant pour vous un bon repos ou un bon sommeil.
  4. A traiter en temps opportun. Les complications de l'accouchement et les maladies chroniques nécessitent une correction ou une thérapie de qualité.

La lactation, la nutrition, la composante émotionnelle de la santé et la présence ou l'absence de conditions pathologiques peuvent affecter la normalisation du cycle..

Le moment généralement accepté du début de la première menstruation est facultatif. Pour de nombreuses femmes, ils changent en l'absence de violation de l'état des organes génitaux ou de la production d'hormones.

Saignements mensuels fréquents possibles après l'accouchement, menstruations avec retard et interruptions, diminution ou augmentation de la durée non caractéristique auparavant. Mais si le cycle est normal et que la décharge a une couleur et un volume acceptables, vous ne pouvez pas vous inquiéter.

Restauration du cycle menstruel après l'accouchement

"La grossesse est un moment formidable: 9 mois, pas de règles!" Ceci, bien sûr, est une blague, mais de nombreuses jeunes mères se souviennent vraiment de cette nuance de grossesse avec plaisir. Quand, comment et pourquoi les menstruations réapparaissent, quelle est la norme et ce qui nécessite une visite chez un médecin?

Pourquoi les menstruations s'arrêtent pendant et après la grossesse

Le cycle menstruel (ovulatoire) est comme un tapis roulant; à un certain moment, l'hormone nécessaire entre en action, ce qui produit un certain effet.

La première phase du cycle - folliculaire - est caractérisée par un taux élevé d'hormone folliculo-stimulante (FLH). C'est lui qui «réveille» le follicule dominant, qui «mûrit» pendant deux semaines. Dans le même temps, l'ovule ne se prépare pas seulement à la fécondation, le follicule lui-même devient une «petite usine hormonale» - il libère des œstrogènes, qui diminuent le niveau de FLH et augmentent la concentration d'hormone lutéinisante - LH.

Dès que la concentration de LH et d'oestrogène atteint un maximum, la phase suivante du cycle commence - la phase ovulatoire. Comme vous le comprenez, c'est à ce moment que l'ovulation se produit: la membrane basale du follicule éclate et l'ovule mature pénètre dans la trompe de Fallope. La phase ovulatoire ne dure pas longtemps, en moyenne 36 heures.

Pendant ce temps, le corps commence à se préparer à une éventuelle grossesse - la troisième phase lutéale du cycle ovulatoire commence. La LH et la progestérone préparent intensément l'utérus pour la grossesse jusqu'au jour 22 environ du cycle. Si la grossesse ne se produit pas, la concentration d'hormones diminue au minimum, l'endomètre «fertile» de l'utérus se dégrade et est rejeté - des saignements menstruels se produisent.

En cas de grossesse, le tableau sera quelque peu différent: la concentration d'oestrogène et de progestérone restera élevée (cette dernière est même appelée «hormone de grossesse»). Cela est nécessaire pour détendre les muscles de l'utérus, pour réduire la réponse immunitaire du corps au fœtus et pour effectuer de nombreux autres «travaux» nécessaires à une grossesse réussie. Cependant, pourquoi les menstruations disparaissent-elles et une nouvelle grossesse n'est-elle pas possible pendant la grossesse??

«Comme vous pouvez le voir, le cycle est impossible sans la première étape: augmenter la concentration de l'hormone folliculo-stimulante. Cependant, au milieu du cycle (et pendant la grossesse), sa concentration diminue selon le principe du «feedback» en raison de l'augmentation des taux d'œstrogènes. En fin de cycle (et pendant la grossesse), la progestérone devient un tel limiteur. Enfin, immédiatement après l'accouchement et pendant l'allaitement, la prolactine, une hormone qui provoque la production de lait dans les glandes mammaires, interfère avec la production de FSH..

Ainsi, ces trois hormones - estradiol, progestérone, prolactine - signalent le corps: maintenant il n'y a plus besoin d'entamer une nouvelle grossesse, nous nous préparons déjà à la grossesse / sommes enceintes / venons d'accoucher et devons nous reposer.

Allaitement et restauration du cycle menstruel

Comme vous l'avez remarqué, dans le corps d'une mère qui allaite, l'hormone prolactine devient le principal «ennemi» d'une nouvelle grossesse. Cependant, son contenu dépend de la fréquence de stimulation du mamelon. Le bébé commence à téter - la prolactine est libérée, la production de lait est stimulée. Plus le bébé prend le sein souvent, plus la prolactine est libérée uniformément, moins il y a de chances que le taux de FSH augmente jusqu'au niveau nécessaire pour démarrer le cycle ovulatoire. Cette absence de menstruation s'appelle aménorrhée lactationnelle.

Comment le cycle menstruel dépend de la durée de l'allaitement

Si, pour une raison quelconque, vous n'allaitez pas votre bébé, le cycle menstruel est rétabli 6 à 8 semaines après l'accouchement..

Si vous vous passez de tétées nocturnes (par exemple, vous exprimez le lait à l'avance et que quelqu'un à la maison nourrit le bébé au biberon) ou si vous complétez le bébé avec du lait maternisé, le cycle est rétabli 3-4 mois après la naissance.

Si vous commencez des aliments complémentaires, le cycle se rétablira 1 à 2 mois après le début des aliments complémentaires..

Si vous nourrissez votre bébé à la demande et ne lui donnez pas d'aliments complémentaires, le cycle se rétablira quand même 12 à 14 mois après la naissance..

«L'aménorrhée lactationnelle est considérée comme un contraceptif naturel pendant six mois d'allaitement (en supposant un allaitement exclusif à la demande, avec pas plus de trois heures entre les tétées et les tétées de nuit). Passé ce délai, même si vous continuez à allaiter au même volume, la probabilité d'un retour au cycle augmente et l'allaitement ne peut plus vous protéger d'une autre grossesse.!

Le rapport normal d'hormones chez différentes femmes se situe dans une fourchette assez large. Par conséquent, le cycle menstruel peut bien récupérer même avec un allaitement actif. N'ayez pas peur que cela affecte la lactation: la quantité de lait ne peut diminuer que le jour de la menstruation elle-même, et de manière assez insignifiante.

À l'inverse, le cycle peut ne pas récupérer même après la fin de l'allaitement. Si vous avez arrêté l'hépatite B ou réduit considérablement le nombre de tétées et que vos règles ne sont pas revenues trois à quatre mois après cela, contactez votre médecin pour connaître la cause du problème..

«Il y a une opinion que chez les brunes aux yeux bruns« du sud », le cycle menstruel après l'accouchement est rétabli plus rapidement que chez les blondes aux yeux bleus« du nord ». Nous n'avons pas pu trouver une seule étude confirmant cette hypothèse, nous attendons donc vos observations dans les commentaires.!

Écoulement post-partum et menstruation

Toutes les femmes qui ont accouché savent que les taches vaginales après l'accouchement (lochies) sont la norme. Le fait est que la surface de l'utérus après la séparation du placenta peut être comparée à une plaie ouverte: au début, elle saigne, puis (le troisième ou quatrième jour) la décharge commence à ressembler à un ichor, s'éclaircit progressivement, devient maigre et liquide.

«Les Lochia peuvent être perdues jusqu'à 6 semaines après la livraison.

Si la nature de l'écoulement ne change pas (après quelques jours, elle est toujours sanglante), vous devez contacter votre médecin dès que possible pour connaître la cause du saignement. Mais si la décharge post-partum change soudainement de caractère d'incolore à sanglant, alors avec un degré élevé de probabilité, on peut affirmer que nous parlons de récupération précoce du cycle..

»Malgré les idées fausses courantes, le mode d'accouchement n'affecte pas la restauration du cycle menstruel. Après une césarienne, il récupère de la même manière qu'après un accouchement naturel.

Grossesse sans restaurer le cycle menstruel

De nombreuses femmes craignent qu'une nouvelle grossesse survienne sans qu'elles s'en aperçoivent, car l'ovulation n'est pas toujours ressentie physiquement. De tels cas ne sont en effet pas rares, mais souvent le premier cycle devient anovulatoire, c'est-à-dire qu'il y a des saignements menstruels, mais l'ovulation ne l'est pas. Avec un allaitement intensif (et même avec la formation d'un cycle chez les adolescentes et au début de la ménopause), plusieurs cycles d'affilée peuvent se passer sans ovulation. Cela explique pourquoi les «grossesses hors cycle» ne sont toujours pas aussi courantes que vous pourriez vous y attendre..

Modifications du cycle menstruel après l'accouchement

Fondamentalement, chaque période est un «micro-travail»: l'utérus se contracte pour se débarrasser de l'endomètre inutile. C'est pourquoi la plupart des femmes sont familières avec les crampes menstruelles - pour certaines, elles semblent insupportables, d'autres décrivent leur état simplement comme inconfortable. Cependant, après avoir accouché, certaines femmes constatent que leurs sentiments ont changé..

Cela se produit généralement avec des déviations initiales de l'emplacement de l'utérus, par exemple lors de la flexion antérieure. Dans ce cas, le sang s'accumule dans la cavité utérine et est excrété avec difficulté. Après l'accouchement, la position de l'utérus peut s'équilibrer et la douleur disparaîtra.

Cependant, il se produit également l'inverse, par exemple, si lors de l'accouchement une infection a été introduite dans la cavité utérine, alors même après une guérison complète, les conséquences peuvent rester sous la forme de règles douloureuses. Enfin, les hormones peuvent changer après la grossesse et l'accouchement. Aujourd'hui, l'une des raisons des menstruations douloureuses est considérée comme un niveau élevé (non pathologique) d'œstrogènes..

La fréquence de vos règles peut également changer. Les premiers cycles après l'accouchement peuvent être plus courts ou plus longs que d'habitude, les menstruations peuvent s'arrêter pendant un certain temps (un mois ou deux), puis le cycle est rétabli. Lorsqu'elle se stabilise, une femme peut constater qu'au lieu de 30 jours, par exemple, elle dure maintenant 26 ou, au contraire, 32 jours.

«Même si rien ne vous dérange, assurez-vous de consulter votre médecin lorsque votre cycle menstruel est rétabli. Il vaut également la peine de contacter un gynécologue si les règles ne sont pas apparues 12 à 14 mois après l'accouchement et si vous avez arrêté d'allaiter, puis 3 mois après ce jour..

Et, bien sûr, n'oubliez pas dans quels cas vous devez consulter un médecin de toute urgence: en cas de douleurs menstruelles sévères, ainsi que de perte de sang anormale (pendant deux jours ou plus, le joint de capacité maximale se mouille en moins de deux heures).

Et rappelez-vous: les médecins ne recommandent pas de redevenir enceinte plus de deux ans après la naissance précédente. Même s'il vous semble que vous êtes gai et plein d'énergie, votre corps a encore besoin de récupérer correctement.!

Conditions de récupération de la menstruation après l'accouchement: quelle est la norme et qu'est-ce que la pathologie?

Les jeunes mères sont toujours intéressées lorsque la menstruation commence après l'accouchement. Lors de la récupération du cycle, cela peut changer la durée, les menstruations acquièrent souvent un caractère, une intensité, une durée différents, deviennent plus ou moins douloureuses qu'avant la grossesse. C'est souvent la norme, mais dans certains cas, une consultation avec un gynécologue est nécessaire..

Saignement post-partum

Les saignements post-partum, ou lochies, sont le nettoyage de la surface de la plaie, qui se forme sur le site des membranes détachées et du placenta. Ils durent pendant toute la période de restauration de la surface interne de l'utérus..

À ce stade, l'utérus est particulièrement vulnérable aux infections, vous devez donc changer régulièrement de serviettes hygiéniques et surveiller la nature de l'écoulement. Ils sont exprimés au maximum dans les 3 jours après l'accouchement, puis s'affaiblissent progressivement.

Parfois, une telle décharge s'arrête complètement tous les deux jours. Cela est dû à une rétention sanguine dans la cavité utérine (hématomètre), ce qui augmente le risque d'infection. Dans ce cas, vous avez besoin de l'aide d'un médecin..

Normalement, le nettoyage de l'utérus après l'accouchement naturel dure de 30 à 45 jours. Après l'accouchement chirurgical, ce temps peut augmenter en raison de la formation de cicatrices et d'une guérison plus longue.

Comment distinguer vos règles des saignements après l'accouchement?

Les Lochia changent progressivement de caractère. À la fin de la 1ère semaine, ils deviennent plus légers, après 2 semaines, ils acquièrent un caractère visqueux. Dans un délai d'un mois, un mélange de sang peut y apparaître, mais sa quantité est insignifiante. Habituellement, une femme peut facilement distinguer ce processus des menstruations. Au moins 2 semaines doivent s'écouler entre la cessation des lochies et le début des premières règles. En cas de doute, il vaut mieux consulter un gynécologue ou au moins commencer à utiliser une contraception barrière qui protège l'utérus des infections.

Début des règles

Pendant la grossesse, les règles sont absentes. C'est un mécanisme de protection naturel pour la préservation du fœtus, qui est régulé par les hormones. Après l'accouchement, le rétablissement du statut hormonal normal d'une femme commence. Il dure un mois si l'allaitement n'est pas commencé.

Quand les menstruations devraient-elles commencer après l'accouchement??

Cette période est déterminée principalement par le type d'alimentation de l'enfant: naturelle ou artificielle. Le lait maternel est produit par l'hormone hypophysaire prolactine. C'est lui qui inhibe la croissance de l'ovule dans l'ovaire pendant la lactation. Le niveau d'oestrogène n'augmente pas, par conséquent, lors de l'allaitement, les règles commencent, en moyenne 2 mois après l'accouchement, plus souvent lors de l'allaitement "à l'heure".

Pour de nombreuses jeunes mères, cet intervalle est prolongé jusqu'à six mois ou plus, en particulier lors de l'alimentation «à la demande». Dans de très rares cas, tout en continuant à allaiter, même par intermittence, les femmes constatent qu'elles n'ont pas eu leurs règles depuis un an, et parfois plus. Dans de tels cas, vous devez utiliser régulièrement une contraception et, si nécessaire, faire un test de grossesse. Vous devez également consulter un médecin pour exclure l'hyperprolactinémie..

Avec l'alimentation artificielle dès la naissance, la durée du cycle est rétablie en un mois et demi. À ce moment, l'ovulation se produit également, de sorte qu'une nouvelle grossesse est possible..

Lorsqu'un bébé se nourrit uniquement de lait maternel, la femme peut ne pas avoir ses règles pendant tout ce temps. Dans ce cas, la première période menstruelle après l'accouchement débutera dans la première moitié de l'année après la fin de la lactation «à la demande» ou l'introduction d'aliments complémentaires. Cependant, cela n'est pas nécessaire, et même pendant l'allaitement, les règles peuvent revenir..

Avec une alimentation mixte (biberon et naturel), la récupération des menstruations se développe plus rapidement, dans les 4 mois suivant l'accouchement.

Combien de temps durent les menstruations pendant la période post-partum?

La première menstruation est souvent très lourde. Il peut y avoir de fortes décharges, des périodes avec des caillots sanguins. Si vous devez changer le joint toutes les heures, vous devez consulter un médecin: cela peut être un symptôme de saignement qui a commencé. Les périodes suivantes reviennent généralement à la normale..

Dans d'autres cas, des taches irrégulières apparaissent chez les femmes dans les premiers mois. Ceci est typique de l'allaitement, lorsque la synthèse de la prolactine diminue progressivement.

Facteurs supplémentaires affectant le taux de récupération du cycle normal:

  • difficultés à s'occuper d'un enfant, manque de sommeil, manque d'assistance de la famille;
  • mauvaise habitudes alimentaires;
  • dépression postpartum;
  • âge trop jeune de la mère ou accouchement tardif;
  • maladies concomitantes (diabète, asthme et autres), nécessitant en particulier un traitement hormonal;
  • complications après l'accouchement, telles que le syndrome de Sheehan.

Changements menstruels

Les règles irrégulières persistent souvent pendant plusieurs cycles après la naissance. Ces changements n'ont pas besoin d'être permanents. Dans un délai d'un à deux mois, le cycle reviendra normalement aux caractéristiques prénatales ou changera légèrement de durée.

  • Les périodes maigres peuvent être normales pendant les 2-3 premiers cycles, en particulier si une alimentation mixte est utilisée.
  • En revanche, pendant les premiers cycles après l'accouchement, certaines femmes ont des règles abondantes. Cela peut être normal, mais si les menstruations ne deviennent pas courantes au prochain cycle, vous devez consulter un gynécologue.
  • La régularité du flux menstruel est perturbée, c'est-à-dire que le cycle se perd.
  • Des règles douloureuses peuvent survenir, même si la femme ne s'est jamais plainte de douleur avant la grossesse. La raison en est des infections, une contraction excessive de la paroi utérine. Dans la plupart des cas, au contraire, les périodes douloureuses avant la grossesse deviennent normales. Elle est causée par la normalisation de l'emplacement de l'utérus dans la cavité corporelle..
  • Certaines femmes développent un syndrome prémenstruel ou ses précurseurs: nausées, gonflement, étourdissements, changements émotionnels avant la menstruation.

Causes des changements post-partum de la menstruation

Le retard de la menstruation après l'accouchement apparaît sous l'influence de l'évolution des taux d'hormones:

  • sécrétion dans l'hypophyse de prolactine, qui aide à excréter le lait maternel et à supprimer l'ovulation;
  • suppression de la production d'œstrogènes sous l'influence de la prolactine, ce qui entraîne des menstruations irrégulières ou inexistantes pendant l'allaitement (aménorrhée lactationnelle).

Lorsqu'un enfant se nourrit uniquement de lait maternel et «à la demande», et non «à l'heure», et qu'une femme six mois après l'accouchement n'a pas de règles - c'est la norme.

Après la menstruation, il est conseillé de commencer à utiliser une contraception. Bien que l'allaitement réduit les chances de conception, il est toujours possible. Par exemple, si vos règles après l'accouchement ont commencé puis ont disparu, la raison la plus probable en est une grossesse répétée. Il faut également se rappeler que l'ovulation se produit avant le début des saignements menstruels. Par conséquent, une grossesse est tout à fait possible même avant les premières menstruations. Si une femme s'inquiète de savoir pourquoi il n'y a pas de saignement menstruel pendant une longue période, vous devez d'abord faire un test de grossesse à domicile, puis consulter un gynécologue. Vous pourriez avoir besoin d'une consultation d'endocrinologue.

Vous ne devez pas refuser d'allaiter après le début du cycle menstruel. Les règles ne changent pas sa qualité. Il arrive qu'un enfant de nos jours mange mal, soit capricieux, refuse d'allaiter. Cela est généralement dû à des troubles émotionnels chez une femme, ses inquiétudes quant à la qualité de l'alimentation.

Pendant les saignements menstruels, la sensibilité des mamelons peut augmenter et l'allaitement peut devenir douloureux. Pour réduire ces sensations, il est recommandé qu'avant de donner un sein au bébé, massez-le, réchauffez-le, appliquez une compresse chaude sur les mamelons. Il est nécessaire de surveiller la propreté de la poitrine et de la région axillaire. Pendant la menstruation, la composition de la sueur change et le bébé la sent différemment. Cela peut être une autre raison des difficultés d'alimentation..

Périodes irrégulières

Que faire si votre cycle menstruel devient irrégulier:

  1. Dans les premiers mois de la période de récupération post-partum, ne paniquez pas. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une variante de la norme. Pour chaque femme, la normalisation du cycle se produit individuellement, généralement au cours des premiers mois de la reprise des saignements menstruels. L'irrégularité est plus fréquente chez les femmes qui allaitent.
  2. Il faut environ 2 mois pour restaurer le fonctionnement normal de tous les organes et systèmes. L'équilibre dans le système endocrinien vient plus tard, surtout si l'allaitement est utilisé. Par conséquent, une femme peut se sentir en bonne santé, mais en même temps, elle manquera de règles..
  3. Faites attention à un cycle irrégulier seulement après 3 cycles. Cela pourrait être dû à une inflammation, à une endométriose ou à une tumeur des organes génitaux. Un retard dans la deuxième menstruation n'est pas dangereux, sauf s'il est associé à une grossesse répétée.

En cas de doute, il est préférable de consulter un gynécologue, de se faire diagnostiquer rapidement et de commencer le traitement.

Cycle après l'évolution pathologique de la grossesse ou de l'accouchement

Les règles après une grossesse gelée ne sont pas rétablies immédiatement. Seulement chez certaines femmes, des saignements réguliers apparaissent dans un délai d'un mois. Dans la plupart des cas, un déséquilibre hormonal, qui a conduit à un avortement, provoque un cycle irrégulier.

Après avoir interrompu une grossesse gelée ou un avortement, les premières règles surviennent dans les 45 jours. Si cela ne se produit pas, la femme devrait demander l'aide d'un gynécologue..

Pour exclure des causes d'aménorrhée telles que la partie restante de l'ovule dans l'utérus ou l'inflammation, 10 jours après l'interruption d'une grossesse congelée ou normale, une échographie est nécessaire.

Le premier flux menstruel après une grossesse extra-utérine commence 25 à 40 jours après son achèvement. S'ils ont commencé plus tôt, il s'agit probablement d'un saignement de l'utérus, ce qui nécessite des soins médicaux. Un délai de plus de 40 jours nécessite également une consultation avec un gynécologue. Si la maladie a provoqué un stress sévère chez une femme, il est considéré comme normal de prolonger le temps de récupération à 2 mois..

La menstruation après une césarienne est rétablie de la même manière qu'après une naissance normale. Pendant l'allaitement, les menstruations ne surviennent pas avant six mois. Avec l'alimentation artificielle, il n'y a pas de périodes de 3 mois ou même moins. Tant au cours de la physiologie que lors de l'accouchement par césarienne chez une petite partie des femmes, le cycle n'est pas rétabli en un an. Si aucune autre pathologie n'est trouvée, cela est considéré comme normal..

Au cours des premiers mois suivant une grossesse intra-utérine congelée ou une césarienne, le cycle peut être irrégulier. Par la suite, sa durée peut changer par rapport à la précédente. Mais normalement, c'est au moins 21 jours et pas plus de 35 jours. La menstruation dure de 3 à 7 jours.

Après toutes ces situations, il est recommandé de se protéger d'une nouvelle grossesse pendant au moins six mois. Il faut se rappeler que l'absence de menstruation n'est pas un signe d'anovulation, et même avant les premières règles, une femme peut devenir enceinte.

Pathologie de la menstruation

Parfois, les saignements qui ont commencé chez une femme après l'accouchement sont pathologiques. Dans ce cas, vous ne devez pas attendre quelques cycles pour qu'ils se normalisent, mais consultez immédiatement un médecin.

  • L'arrêt soudain de l'écoulement post-partum est un signe de courbure utérine ou d'endométrite, d'accumulation de lochies dans la cavité utérine - lochiomètres.
  • Périodes maigres de 3 cycles ou plus. Ils peuvent être un symptôme de troubles hormonaux, du syndrome de Sheehan ou d'endométrite..
  • Irrégularité de la menstruation six mois après sa guérison, une pause entre les écoulements sanglants pendant plus de 3 mois. Le plus souvent accompagné d'une pathologie ovarienne.
  • Saignements excessifs pendant 2 cycles ou plus, en particulier après un accouchement chirurgical ou une interruption de grossesse. Ils sont souvent causés par les tissus des membranes restant sur les parois de l'utérus..
  • La durée des règles est de plus d'une semaine, ce qui s'accompagne de faiblesse, de vertiges.
  • Des douleurs abdominales, de la fièvre, une odeur nauséabonde, une décoloration des pertes vaginales sont des signes d'une tumeur ou d'une infection.
  • Taches maculées avant et après la menstruation - un symptôme probable de l'endométriose ou d'une maladie inflammatoire.
  • Des démangeaisons dans le vagin, un mélange d'écoulement de fromage est un signe de candidose.
  • Saignement deux fois par mois pendant plus de 3 cycles.

Dans tous ces cas, l'aide d'un gynécologue est nécessaire..

Parfois, malgré la santé apparente d'une femme, ses règles ne surviennent pas au bon moment. Cela peut être un symptôme d'une complication de l'accouchement - le syndrome de Sheehan. Il se produit lors de saignements sévères lors de l'accouchement, au cours desquels la pression artérielle chute fortement. En conséquence, les cellules de la glande pituitaire meurent - le principal organe qui régule la fonction du système reproducteur..

Le premier signe de cette maladie est l'absence de lactation post-partum. Normalement, en l'absence de lait, la menstruation apparaît après 1,5 à 2 mois. Cependant, avec le syndrome de Sheehan, il existe une carence en hormones gonadotropes. La maturation de l'ovule dans l'ovaire est perturbée, il n'y a pas d'ovulation, il n'y a pas de saignement menstruel. Par conséquent, si une femme qui a accouché n'a pas de lait et que le cycle n'est pas rétabli, elle doit d'urgence consulter un médecin. Les conséquences du syndrome de Sheehan sont une insuffisance surrénalienne, qui s'accompagne de maladies infectieuses fréquentes et d'une diminution générale de la résistance du corps à divers stress..

Il existe également un problème opposé: l'hyperprolactinémie. Cette condition est causée par une augmentation de la production de prolactine dans la glande pituitaire après la fin de la lactation. Cette hormone inhibe le développement de l'œuf, provoque une anovulation, perturbe l'épaississement normal de l'endomètre dans la première phase du cycle. Son excès conduit à l'absence de menstruation dans un contexte de synthèse laitière en cours.

Les principales causes d'hyperprolactinémie sont l'adénome hypophysaire, les maladies gynécologiques, les ovaires polykystiques.

Recommandations pour normaliser le cycle

Lorsqu'une femme est en bonne santé, son cycle se rétablit normalement. Pour éviter d'éventuelles pannes, vous devez suivre quelques instructions simples:

  1. Pour permettre au corps de restaurer rapidement la synthèse hormonale, vous devez bien manger. Beaucoup de fruits, de légumes, de grains entiers et d'eau, combinés à un exercice régulier, sont un moyen efficace de rétablir l'équilibre hormonal. Le menu devrait inclure des produits laitiers, du fromage cottage, de la viande. Après avoir consulté un médecin, vous pouvez prendre une multivitamine pour les mères qui allaitent.
  2. Ne prenez pas de pilules contraceptives. Ils peuvent changer les hormones et provoquer des changements imprévisibles dans le cycle. Si une femme est sexuellement active, il est préférable qu'elle utilise des préservatifs ou d'autres méthodes de contraception non hormonales.
  3. Organisez votre régime le plus efficacement possible. Si votre bébé ne dort pas bien la nuit, vous devriez essayer de dormir suffisamment pendant la journée. Vous ne devez refuser aucune aide de vos proches. La bonne condition physique d'une femme l'aidera à récupérer plus rapidement..
  4. En présence de maladies chroniques (diabète, pathologie thyroïdienne, anémie, etc.), il est nécessaire de consulter le spécialiste approprié et d'ajuster le traitement.

Restauration des menstruations après l'accouchement

L'un des signes d'une récupération normale du corps féminin après l'accouchement est le retour d'un cycle menstruel régulier, qui n'est pas toujours régulier. Qu'arrive-t-il à la base de la fonction reproductrice d'une femme après la naissance d'un enfant et quoi. les complications qui en découlent sont dangereuses?

Tatiana Kovalenko
Obstétricien-gynécologue, Ph.D..

Le cycle menstruel et ses phases

Le cycle menstruel est l'une des manifestations d'un processus biologique complexe dans le corps d'une femme, qui se caractérise par des changements cycliques dans la fonction non seulement du système reproducteur (reproducteur), mais également des systèmes cardiovasculaire, nerveux, endocrinien et autres du corps..

Plus précisément, le cycle menstruel est la période allant du premier jour d'un au premier jour de la prochaine menstruation. La durée du cycle menstruel varie d'une femme à l'autre, mais varie en moyenne de 21 à 35 jours. Il est important que la durée du cycle menstruel d'une femme soit toujours à peu près la même - un tel cycle est considéré comme régulier.

Chaque cycle menstruel normal prépare le corps d'une femme à la grossesse et se compose de plusieurs phases:

Au cours de la première phase, les ovaires produisent l'hormone œstrogène, qui favorise le gonflement de la couche interne de l'utérus, et le follicule (la bulle dans laquelle se trouve l'ovule) mûrit dans les ovaires. Ensuite, l'ovulation se produit - le follicule mature éclate et l'ovule en sort dans la cavité abdominale.

Dans la deuxième phase, l'ovule commence à se déplacer à travers les trompes de Fallope dans l'utérus, prêt pour la fécondation. Ce processus dure en moyenne trois jours, si pendant ce temps la fécondation n'a pas eu lieu, l'œuf meurt. Dans la deuxième phase du cycle menstruel, les ovaires produisent principalement l'hormone progestérone, grâce à laquelle l'endomètre (la couche interne de l'utérus) se prépare à recevoir un ovule fécondé.

Si la fécondation n'a pas eu lieu, l'endomètre commence à être rejeté, ce qui est dû à une forte diminution de la production de progestérone. L'écoulement sanguin commence - la menstruation. La menstruation est un écoulement sanglant des voies génitales d'une femme, dont le premier jour marque le début d'un nouveau cycle menstruel. La menstruation normale dure 3 à 7 jours et 50 à 150 ml de sang sont perdus.

Pendant la grossesse, le corps de la femme enceinte subit des changements associés à des changements hormonaux, qui visent à maintenir la grossesse, ce qui provoque une aménorrhée physiologique (absence de menstruation).

Séquence de restauration de la fonction menstruelle

Après la naissance d'un enfant, le travail de toutes les glandes endocrines, ainsi que de tous les autres organes et systèmes, revient à son état d'avant la grossesse. Ces changements importants commencent à partir du moment de l'expulsion du placenta et durent environ 6 à 8 semaines. Pendant ce temps, d'importants processus physiologiques se produisent dans le corps d'une femme: presque tous les changements survenus lors de la grossesse et de l'accouchement dans les systèmes génitaux, endocriniens, nerveux, cardiovasculaires et autres ont lieu; la formation et la floraison de la fonction des glandes mammaires se produisent, ce qui est nécessaire pour l'allaitement.

Le cycle menstruel normal est un mécanisme bien coordonné pour le travail des ovaires et de l'utérus, par conséquent, le processus de restauration du travail de ces organes est inséparable les uns des autres. Le processus d'involution (développement inverse) de l'utérus se produit rapidement. En raison de l'activité contractile des muscles, la taille de l'utérus diminue. Au cours des 10 à 12 premiers jours après l'accouchement, le fond de l'utérus diminue d'environ 1 cm par jour. À la fin de la 6 à 8 semaine après l'accouchement, la taille de l'utérus correspond à la taille de l'utérus non enceinte (chez les femmes qui allaitent, il peut être encore plus petit). Ainsi, le poids de l'utérus à la fin de la première semaine diminue de plus de moitié (350-400 g) et à la fin de la période post-partum il est de 50-60 g. Le pharynx interne et le canal cervical se forment tout aussi rapidement. Au 10e jour après l'accouchement, le canal est complètement formé, mais le pharynx externe est toujours praticable pour le bout du doigt. La fermeture du pharynx externe est complétée complètement dans la 3ème semaine après l'accouchement, et il prend une forme de fente (avant l'accouchement, le canal cervical a une forme cylindrique).

La vitesse d'involution peut dépendre d'un certain nombre de raisons: état général, âge de la femme, caractéristiques de la grossesse et de l'accouchement, allaitement, etc. L'involution peut être ralentie dans les cas suivants:

  • chez les femmes affaiblies qui ont accouché plusieurs fois,
  • chez les primipares de plus de 30 ans,
  • après un accouchement pathologique,
  • avec le mauvais régime pendant la période post-partum.

Après la séparation du placenta et la naissance du placenta, la membrane muqueuse de l'utérus est la surface de la plaie. La restauration de la surface interne de l'utérus se termine généralement par 9-10 jours, la restauration de la muqueuse utérine - à 6-7 semaines, et dans la zone du site placentaire - à la 8e semaine après la naissance. Dans le processus de guérison de la surface interne de l'utérus, un écoulement post-partum apparaît - des lochies. Leur caractère change pendant la période post-partum. La nature des lochies pendant la période post-partum change en fonction des processus en cours de nettoyage et de guérison de la surface interne de l'utérus:

  • dans les premiers jours des lochies, avec les particules en décomposition de la muqueuse interne de l'utérus, elles contiennent un mélange important de sang;
  • à partir du 3-4ème jour, les lochies acquièrent le caractère d'un liquide séreux-sacré - rosâtre-jaunâtre;
  • au 10e jour, les lochies deviennent légères, liquides, sans mélange de sang, leur nombre diminue progressivement;
  • à partir de la 3ème semaine, ils se raréfient (contiennent un mélange de mucus du canal cervical);
  • à la 5-6e semaine, la décharge de l'utérus s'arrête.

Le nombre total de lochies dans les 8 premiers jours de la période post-partum atteint 500-1400 g, ils ont une odeur spécifique de feuilles pourries.

Avec un développement lent et inversé de l'utérus, la sécrétion des lochies est retardée, le mélange de sang dure plus longtemps. Lorsque le pharynx interne est bloqué par un caillot sanguin ou à la suite de la flexion de l'utérus, une accumulation de lochies peut se produire dans la cavité utérine - un lochiomètre. Le sang accumulé dans l'utérus sert de terrain fertile au développement de microbes, cette condition nécessite un traitement - l'utilisation de médicaments qui contractent l'utérus ou, en même temps, le lavage de la cavité utérine.

Dans la période post-partum, les ovaires subissent également des modifications importantes. Le développement inverse du corps jaune se termine - une glande qui existait dans l'ovaire pendant la grossesse au site de l'ovule qui a émergé dans la cavité abdominale, puis fécondé dans le tube. La fonction hormonale des ovaires est complètement restaurée et la maturation des follicules - bulles contenant des œufs, c.-à-d. le cycle menstruel normal est rétabli.

Le moment de la restauration du cycle menstruel

La plupart des femmes qui n'allaitent pas auront leurs règles 6 à 8 semaines après l'accouchement. Les femmes qui allaitent n'ont généralement pas de menstruation pendant plusieurs mois ou pendant toute la période d'allaitement, bien que certaines d'entre elles reprennent leurs fonctions menstruelles peu de temps après la fin de la période post-partum, soit 6 à 8 semaines après l'accouchement. Ici, vous ne devez rechercher ni la norme ni la pathologie, car le moment de la restauration du cycle menstruel après l'accouchement est individuel pour chaque femme. Cela est généralement dû à la lactation. Le fait est qu'après l'accouchement, l'hormone prolactine est produite dans le corps de la femme, ce qui stimule la production de lait dans le corps féminin. Dans le même temps, la prolactine supprime la formation d'hormones dans les ovaires et, par conséquent, empêche la maturation de l'ovule et l'ovulation - la libération de l'ovule par l'ovaire.

Si le bébé est entièrement allaité, c'est-à-dire qu'il se nourrit uniquement de lait maternel, le cycle menstruel de sa mère se rétablit souvent après le début de l'introduction d'aliments complémentaires. Si l'enfant est sous alimentation mixte, c'est-à-dire qu'en plus du lait maternel, le régime alimentaire du bébé comprend des mélanges, le cycle menstruel est rétabli après 3-4 mois. Avec l'alimentation artificielle, lorsque le bébé ne reçoit que du lait maternisé, les menstruations sont rétablies, en règle générale, le deuxième mois après l'accouchement..

Première période menstruelle après l'accouchement

La première menstruation après l'accouchement est plus souvent «anovulatoire»: le follicule (la bulle dans laquelle se trouve l'ovule) mûrit, mais l'ovulation - la libération de l'ovule par l'ovaire »ne se produit pas. Le follicule subit un développement inverse et, à ce moment, la décomposition et le rejet de la muqueuse utérine commencent - saignements menstruels. À l'avenir, le processus d'ovulation reprend et la fonction menstruelle est complètement restaurée. Cependant, l'ovulation et la grossesse peuvent survenir au cours des premiers mois après l'accouchement..

De nombreux facteurs affectent la restauration de la fonction menstruelle, tels que:

  • grossesse et complications du travail,
  • l'âge de la femme, une alimentation adéquate et nutritive,
  • adhésion au sommeil et au repos,
  • la présence de maladies chroniques,
  • état neuropsychiatrique et de nombreux autres facteurs.

Complications possibles après l'accouchement

Quels problèmes les jeunes mères ont-elles lors de la restauration de la fonction menstruelle??

Régularité du cycle menstruel: après l'accouchement, les menstruations peuvent devenir immédiatement régulières, mais peuvent être établies dans les 4-6 mois, c'est-à-dire que pendant cette période, les intervalles entre eux peuvent varier quelque peu, différer les uns des autres de plus de 3 jours. Mais, si après 4 à 6 mois après la première menstruation post-partum, le cycle reste irrégulier, c'est une raison de consulter un médecin..

La durée de votre cycle menstruel après l'accouchement peut changer. Donc, si avant la naissance le cycle était de 21 ou 31 jours, il y a une forte probabilité qu'après l'accouchement, sa durée devienne moyenne, par exemple 25 jours.

La durée de la menstruation, c'est-à-dire des taches, devrait être de 3 à 5 jours. Des menstruations trop courtes (1-2 jours) et, plus encore, trop longues peuvent être la preuve de toute pathologie - fibromes utérins (tumeur bénigne), endométriose - une maladie dans laquelle la couche interne de l'endomètre utérin se développe dans des endroits inhabituels.

Le volume du flux menstruel peut être de 50 à 150 ml, trop peu, ainsi que trop de sang menstruel peut également être la preuve de maladies gynécologiques. Bien que dans les premiers mois après la première menstruation post-partum, il puisse y avoir des écarts, ils doivent toujours correspondre à la norme physiologique: par exemple, les jours les plus abondants, un tampon moyen devrait suffire pour 4-5 heures.

Des taches prolongées au début ou à la fin de la menstruation sont également une raison de consulter un médecin, car elles indiquent surtout la présence d'endométriose, de maladies inflammatoires - endométrite (inflammation de la paroi interne de l'utérus), etc..

Parfois, la menstruation est douloureuse. Ils peuvent être causés par l'immaturité générale du corps, des caractéristiques psychologiques, des processus inflammatoires concomitants survenus après l'accouchement, de fortes contractions musculaires des parois de l'utérus. Si les sensations douloureuses sont telles qu'elles dérangent une femme pendant la menstruation, la forcent à prendre à plusieurs reprises des analgésiques, des médicaments antispasmodiques, perturbent le rythme normal de la vie, cette condition est appelée algodisménorrhée et nécessite une consultation médicale.

Bien que l'inverse se produise souvent après l'accouchement, c'est-à-dire si les menstruations étaient douloureuses avant la grossesse, elles passent facilement après l'accouchement et sans douleur. Cela est dû au fait que la douleur peut être causée par une certaine position de l'utérus - flexion de l'utérus vers l'arrière, après l'accouchement, l'utérus acquiert une position normale.

Pendant la menstruation, les maladies inflammatoires chroniques sont souvent exacerbées - endométrite (inflammation de l'utérus), salpingo-ovariite (inflammation des appendices). Dans ce cas, des douleurs importantes dans le bas de l'abdomen apparaissent, la décharge peut devenir très abondante, avec une odeur désagréable et inhabituelle. Il est particulièrement nécessaire de surveiller la présence ou l'absence de ces symptômes si des complications inflammatoires ont été observées après l'accouchement..

Certaines femmes se plaignent du soi-disant syndrome prémenstruel. Il s'agit d'une condition qui se manifeste non seulement par l'irritabilité, la mauvaise humeur ou une tendance à pleurer, mais tout un éventail de symptômes. Parmi eux: engorgement et sensibilité mammaires, maux de tête, rétention d'eau et gonflement, douleurs articulaires, manifestations allergiques, distraction, insomnie.

Il existe de nombreuses versions concernant les causes du développement du syndrome prémenstruel, mais il n'y a pas de cause unique sous-jacente, à cet égard, il n'y a pas de médicament spécifique qui le guérirait complètement. Si une femme s'inquiète de ces symptômes, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement approprié..

Après l'accouchement, particulièrement compliqué (saignement, gestose sévère avec œdème sévère, augmentation significative de la pression artérielle, jusqu'au développement d'un syndrome convulsif, ce qu'on appelle l'éclampsie), un dysfonctionnement ovarien peut survenir, associé à une violation de la régulation centrale - régulation de la production d'hormones hypophysaires (glandes internes sécrétion située dans le cerveau). Dans le même temps, le développement des ovules dans les ovaires est perturbé, des changements hormonaux se produisent et, par conséquent, des troubles de la menstruation sous forme de retards, qui peuvent être remplacés par des saignements. Avec de telles manifestations, vous devez absolument recourir à l'aide de spécialistes..

Il est important pour une jeune mère de savoir que la grossesse peut survenir même en l'absence de règles normales. C'est parce que l'ovulation commence en moyenne deux semaines plus tôt que vos règles. Par conséquent, afin de ne pas faire face au fait d'une grossesse non planifiée, il est nécessaire lors du premier rendez-vous avec un médecin après l'accouchement de discuter des problèmes de contraception ou de consulter à ce sujet avant l'accouchement..

Restauration de la fonction menstruelle après une césarienne

Un travail compliqué peut également entraîner diverses irrégularités menstruelles. À cet égard, je voudrais particulièrement souligner les particularités de la restauration de la fonction menstruelle chez la femme après une césarienne. En règle générale, leurs menstruations se produisent en même temps qu'après une naissance normale. Cependant, avec des complications dans la période postopératoire, la fonction menstruelle peut ne pas récupérer pendant une longue période en raison d'une période d'involution plus longue de l'utérus en raison de la présence d'une suture, ainsi que d'un processus de normalisation de la fonction ovarienne plus long en cas de complications infectieuses. Très probablement, dans ce cas, vous devrez consulter un gynécologue qui sélectionnera le traitement nécessaire..

Conseils utiles après l'accouchement

Après la naissance du bébé, la charge de la jeune mère sur le système endocrinien et nerveux augmente. Lors de l'allaitement, le besoin en vitamines, minéraux et oligo-éléments augmente, dont une femme a besoin pour le bon fonctionnement des ovaires et la production d'hormones par ceux-ci. En cas d'absence, des problèmes tels que des règles rares ou douloureuses peuvent survenir. Par conséquent, il est conseillé aux femmes après l'accouchement de prendre des multivitamines avec un complexe d'oligo-éléments pour les mères allaitantes et une nutrition complète, qui comprend des produits laitiers, de la viande, des légumes et des fruits..

De plus, prendre soin d'un nouveau-né prend beaucoup de temps et d'énergie pour une jeune mère, alors qu'il faut se rappeler que l'absence d'une nuit complète de sommeil, le manque de sommeil peut entraîner une fatigue accrue, une faiblesse, parfois même des conditions dépressives, qui affectent également négativement la formation de la fonction menstruelle; A cet égard, il est nécessaire de composer votre régime pour que la jeune maman ait le temps de se reposer pendant la journée, si possible, économisez la nuit pour un bon repos.

Comme mentionné ci-dessus, la présence de maladies chroniques peut également affecter négativement le développement de la fonction menstruelle, en particulier les maladies du système endocrinien (glande thyroïde, diabète, etc.). Par conséquent, dans la période post-partum, il est nécessaire de corriger ces maladies avec des spécialistes, ce qui évitera les irrégularités menstruelles..

En conclusion, je voudrais noter que le rétablissement de la fonction menstruelle normale après l'accouchement est l'une des principales conditions de la santé future d'une femme. Par conséquent, tous les problèmes associés à ses violations doivent être résolus avec un médecin..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Que montre l'échographie à 13 semaines de grossesse

Accouchement

La nature donne à une femme jusqu'à neuf mois pour se préparer au miracle de la naissance de son bébé, et avec l'aide de la technologie moderne, vous pouvez connaître son sexe, son poids et sa taille à l'avance.

Pourquoi le magnésium intraveineux est-il prescrit pendant la grossesse?

Nouveau née

une brève description deLa magnésie est une poudre dont l'ingrédient actif est le sulfate de magnésium, qui ne contient pas de composants supplémentaires.

Comment utiliser Smecta pour les nouveau-nés - posologie

Accouchement

Smecta pour les enfants: indications d'utilisationCe médicament est idéal dans les cas où l'enfant a la diarrhée (diarrhée), surtout si elle est causée par une allergie ou un médicament, une violation du régime alimentaire.