Principal / Infertilité

Lochies après l'accouchement: lorsque la décharge se termine

En prévision du premier enfant, peu de futures femmes en travail réfléchissent à ce qui arrive à leur corps et à la durée de l'écoulement après l'accouchement avec l'allaitement. En effet, en plus des changements hormonaux liés à la production de lait, une récupération est également nécessaire pour les organes génitaux féminins. Qu'est-ce qui est considéré comme la norme et quelle est la "première cloche" pour visiter un gynécologue?

Décharge après l'accouchement pendant les deux premières heures

La sortie précoce, qu'une femme qui a accouché, rencontre, se produit même dans la salle des naissances, où la mère et le nouveau-né sont dans les 2 premières heures. Une telle décharge est considérée comme acceptable, elle doit être sanglante, très abondante, mais ne pas atteindre 400 ml (la norme est de 0,5% du poids total de la femme en travail). Pour éviter la perte de sang après l'accouchement et l'infection, un sac de glace peut être appliqué sur le bas de l'abdomen ou les voies urinaires peuvent être vidées par un cathéter. Pour une perte de sang abondante, des médicaments sont parfois prescrits pour faire contracter l'utérus (par exemple, l'ocytocine).

Il est également nécessaire de résister à cette période de temps en salle d'accouchement afin de ne pas manquer le développement de saignements utérins, souvent causés par un dysfonctionnement de l'utérus (lorsqu'il n'y a pas de contractions et que les muscles sont détendus).

Une jeune maman passe ce temps sous la surveillance du personnel médical, donc dès qu'une femme sent une couche très humide sous elle, un léger malaise et des vertiges, il vaut la peine de contacter immédiatement le personnel. Après tout, les sensations douloureuses peuvent ne pas être et les conséquences seront extrêmement négatives.

Le premier écoulement post-partum comprend également des saignements en cas de rupture ou de traitement insuffisant de la suture sur le tissu du canal génital. Si une douleur ou une gêne dans la région périnéale est ressentie de manière aiguë, un examen du vagin est nécessaire. Étant donné qu'un traitement incorrect peut entraîner un hématome, puis une couture répétée de larmes.

En cas de résultat positif, lorsque le rétablissement précoce est réussi (il n'y a pas de processus décrit ci-dessus), la mère et le bébé sont transférés au service post-partum.

Service post-partum et sortie possible

Les premières semaines de pertes vaginales abondantes sont normales et naturelles. Le seul point est qu'à chaque étape, ils sont différents. Cette décharge (lochies) est d'abord abondante. Et dans chaque service post-partum, des couches stériles spéciales sont fournies aux femmes. Les serviettes post-partum peuvent être pleines en quelques heures après les avoir changées.

Les lochies, semblables au sang avec des caillots, ont une odeur similaire à celle des écoulements pendant la menstruation. À chaque jour suivant, leur nombre diminue, la couleur se rapproche du brunâtre. Un tel écoulement peut augmenter en raison de mouvements ou en appuyant sur la zone abdominale pendant l'examen. L'utilisation des serviettes ou des couches achetées est décidée par l'administration de la maternité. Parce qu'il est plus facile de comprendre la nature et le volume de la décharge par la base tissulaire.

À titre préventif contre d'éventuels saignements pathologiques, une jeune mère a besoin:

  1. À la première envie d'aller aux toilettes. Pour que l'utérus se contracte correctement, la miction doit avoir lieu toutes les trois heures.
  2. Nourrissez le bébé sur demande, pas à temps. Lorsque le bébé stimule les mamelons, de l'ocytocine est produite, grâce à laquelle les muscles de l'utérus se contractent. Des sensations de douleur mineures dans le bas de l'abdomen (similaires aux contractions) peuvent apparaître. Une augmentation du volume d'écoulement lorsqu'un nouveau-né entre en contact avec le sein est considérée comme normale..
  3. Pendant les périodes de repos, allongez-vous sur le ventre. À cet endroit, rien n'interfère avec la sortie des sécrétions, l'utérus est correctement localisé. Ceci, à son tour, élimine le risque de saignement..
  4. Si possible, et non pas une fois par jour, mais plus, appliquez un formulaire avec des morceaux de glace sur la zone du bas de l'abdomen. Cette action entraînera la contraction de l'utérus et des vaisseaux sanguins. Bien qu'à l'heure actuelle, il existe une opinion selon laquelle cette action est plus susceptible de provoquer une cystite chez une femme que d'être bénéfique.

Des médicaments (injections d'ocytocine) dans les premiers jours sont nécessaires après une naissance difficile. Mais une visite immédiate chez le médecin est nécessaire si une femme ressent une forte augmentation de la décharge. Saignement qui se produit pour de nombreuses raisons, mais après deux heures d'accouchement est considéré comme tardif.

Le risque de saignement dû à une rétention placentaire, ainsi que d'éventuelles maladies du sang, ne peuvent être exclus. Si le problème n'est pas diagnostiqué même pendant la grossesse, le traitement est effectué sous anesthésie, avec une antibiothérapie supplémentaire. Si la pathologie est détectée en train de porter un fœtus, des mesures préventives sont prises sans attendre le travail.

Le saignement le plus courant dû à une contraction utérine insuffisante est hypotonique. Avec une perte de sang insignifiante, un volume supplémentaire de liquide est injecté par voie intraveineuse, avec des sécrétions plus abondantes - plasma.

De plus, la situation inverse n'est pas exclue - lorsque les lochies s'accumulent dans le corps et que la décharge s'arrête. C'est ce qu'on appelle un lochiomètre, qui à son stade avancé peut entraîner une endométrite - un processus inflammatoire sur la muqueuse de l'utérus. Traitez la complication avec l'introduction de l'ocytocine et l'élimination des spasmes à l'aide de No-shpa.

Décharge à la maison

Au total, la décharge après le travail prendra plus de 6 à 7 semaines. C'est le temps de récupération de l'utérus. Immédiatement après la décharge, la décharge est similaire à la décharge menstruelle. Peu à peu, les volumes diminuent, changent de couleur en jaune clair, car le mucus sort en parallèle.Après quatre semaines, ils deviennent des frottis, et plus tard, ils sont presque imperceptibles et très similaires à l'écoulement avant la gestation. Les saignements d'allaitement peuvent prendre fin beaucoup plus tôt. En raison de la stimulation constante du sein et de la production d'ocytocine, l'utérus se contracte plus rapidement. Et après l'accouchement à l'aide de la césarienne, au contraire, tous les processus dans le corps se produisent dans une version ralentie.

Procédures d'hygiène

Le respect des procédures de propreté et d'hygiène quotidienne ne conduira pas à l'achèvement précoce du congé, mais aidera à éviter l'infection par des maladies infectieuses. Les lochies sont un environnement confortable pour les microbes, ils ne devraient donc pas être autorisés à s'accumuler dans le périnée. Pendant 1,5 à 2 mois, avec la sortie, il vaut la peine d'utiliser des serviettes hygiéniques post-partum ou des couches stériles. Dans le même temps, les produits d'hygiène personnelle sont changés toutes les quelques heures..

N'utilisez pas de tampons classiques et de tampons parfumés.

Il est conseillé de laver les parties génitales après chaque évacuation et de se doucher quotidiennement. L'eau doit être à une température confortable et non chaude. Par conséquent, vous ne pouvez pas prendre de bain, car le risque de contracter une infection est élevé. Aux mêmes fins, il est recommandé de laver les organes génitaux externes avec un certain mouvement - devant, tenez votre main en arrière.

Lorsque vous avez besoin de soins médicaux

Si les situations suivantes se présentent, il vaut mieux ne pas perdre de temps, mais consulter immédiatement un médecin:

  1. L'odeur de décharge s'est aggravée - des manifestations purulentes et une «odeur» désagréable indiquent la présence d'une inflammation (endométrite). Cela peut entraîner une légère augmentation de la température corporelle et des douleurs dans le bas de l'abdomen..
  2. Le rejet s'est progressivement calmé, mais a soudainement repris en quantités plus abondantes. Soit la décharge avec hv pendant une longue période ne change pas le caractère sanguin et ne s'arrête pas. Cela peut indiquer que des parties du placenta n'ont pas été retirées, ce qui entraînera une infection et devra être enlevée..
  3. L'apparition d'une décharge blanche, semblable au fromage cottage. En parallèle, il peut être accompagné de démangeaisons et de rougeurs des organes génitaux - c'est ainsi que le muguet se manifeste.
  4. Fin brusque et précoce de la décharge après l'accouchement.
  5. Saignement ouvert. Pour les sécrétions déferlantes, plusieurs électrodes par heure ne suffisent pas. Dans ce cas, vous devez appeler immédiatement une ambulance.

Il ne sera pas possible d'éliminer de tels symptômes par vous-même, il s'agit souvent d'une hospitalisation. Pour une aide d'urgence, une femme qui vient d'accoucher peut se rendre à la fois à la consultation et à la maternité (au plus tard 40 jours à compter de la date de naissance).

Quand vos règles commencent-elles après l'accouchement?

Il n'y a pas de calendrier précis pour chaque femme. L'absence de menstruation est associée à la production de prolactine, qui supprime l'ovulation. Le flux menstruel pendant l'allaitement se normalise plus ou moins après 5-6 mois. Il est possible que les menstruations ne puissent être rétablies qu'après la fin de l'allaitement. De plus, pendant la lactation, ils peuvent être irréguliers ou absents..

Le respect des règles d'hygiène personnelle, une activité physique modérée aidera la jeune mère à retrouver la santé et à prévenir le développement de complications. Cela vaut la peine de vous écouter, de réagir calmement à tous les changements dans le corps et, lorsque les premiers symptômes de saignement apparaissent, consultez un médecin.

Décharge après l'accouchement

Dernière mise à jour: 06/06/2020

Le contenu de l'article

  • Combien de temps dure la décharge après l'accouchement?
  • Décharge après l'accouchement: norme et pathologie
  • Décharge qui peut être un signe de pathologie
  • Le corps d'une femme en période post-partum, vidéo
  • Menstruation et écoulement après l'accouchement
  • Récupération post-partum

Afin d'éviter d'éventuelles complications post-partum, vous devez être attentif à votre corps et surveiller la quantité et la composition des sécrétions, la température corporelle, la douleur. Après tout, un écoulement après l'accouchement indique que le canal pelvien est ouvert et que la surface interne de l'utérus est toujours en phase de guérison, de sorte que toute infection qui y pénètre peut causer de graves problèmes.

Combien de temps dure la décharge après l'accouchement?

Chaque jeune mère s'intéresse à la durée de l'écoulement après l'accouchement, à combien de temps dure-t-il et dans quelle situation la durée excessive des lochies peut-elle être un signe de troubles du corps? Bien sûr, chaque cas est individuel, mais généralement la décharge chez les femmes après l'accouchement s'arrête de 42 jours - c'est la durée de la période post-partum.

Durée de la sortie après l'accouchement

Décharge après l'accouchement: norme et pathologie

Quel type de décharge après l'accouchement est considéré comme normal? Sentent-ils et de quelle couleur devraient-ils être - foncés ou clairs? Sont-ils accompagnés de douleur? Parfois, il s'avère qu'une femme ne connaît pas la réponse à ces questions et peut avoir très peur qu'un écoulement soit apparu après l'accouchement. Découvrons ce que devraient être les lochies normales et après combien de jours la décharge après l'accouchement s'arrête habituellement.?

Les lochies sont normalement très abondantes dans les premières heures après l'accouchement. Dans le même temps, il est extrêmement important de contrôler leur volume par le médecin. Pour cela, il n'est pas recommandé aux femmes d'utiliser des serviettes hygiéniques, mais de privilégier les couches absorbantes, ce qui permettra au médecin d'évaluer plus précisément l'intensité de l'écoulement et de ne pas manquer de complications telles que les saignements utérins..

Afin d'estimer approximativement le volume des lochies, il convient de considérer que le poids de l'utérus immédiatement après la naissance de l'enfant est d'environ 1 kilogramme, tandis qu'après la fin de l'écoulement, la contraction et la guérison de la surface interne de l'utérus, son poids ne dépasse pas 60 grammes.

Il est à noter que dans la période post-partum, les lochies sont constituées de 80% de sang sous sa forme inchangée (plaquettes, leucocytes et érythrocytes), de sorte que la décharge peut avoir une odeur sucrée caractéristique. Les 20% restants de l'écoulement normal dans les premières heures après l'accouchement sont une sécrétion spéciale des glandes utérines, qui sont responsables de la récupération rapide et de la guérison de la surface utérine.

Les jours suivants, les signes d'un écoulement post-partum normal diminueront progressivement en intensité. Dans les premiers jours, le volume d'écoulement ne doit pas dépasser 400 ml et l'arrêt complet des lochies est observé 6 à 8 semaines après la naissance du bébé.

Les premiers jours dans les lochies, des caillots sanguins peuvent être visibles. Cependant, après 7 à 10 jours, de tels caillots ne sont pas observés dans les sécrétions normales. Au fil du temps, les taches après l'accouchement changent de couleur. Au début de la période post-partum, les lochies ont une couleur rouge vif, au milieu de la période, un écoulement brun après l'accouchement devient la norme et, dans la dernière période, ils sont remplacés par un écoulement muqueux transparent. Le mucus indique la guérison de l'utérus.

Décharge qui peut être un signe de pathologie

Si vous avez peu de pertes après l'accouchement ou si elles se sont soudainement arrêtées, cela peut être un signe clair de pathologie - les lochiomètres. La raison de la diminution ou de la cessation complète des lochies peut être un spasme du col de l'utérus, qui simplement "ne libère" pas la décharge à l'extérieur. Cela s'applique particulièrement aux premiers jours après la naissance du bébé. Cet écart par rapport à la norme est caractérisé par un retard dans la cavité utérine des lochies, en raison duquel l'organe est étiré. Dans ce cas, la femme ressent une lourdeur et une douleur dans le bas-ventre, l'utérus augmente de taille, une fièvre commence par une augmentation de la température à 38-40 degrés. Si vous ne consultez pas un médecin à temps, une inflammation de l'utérus-endométrite peut se développer. Pour le traitement, les lochiomètres sont généralement prescrits des médicaments antispasmodiques et réducteurs, moins souvent des antibiotiques. Parfois, l'élimination des accumulations de lochies n'est possible qu'en vidant la cavité utérine.

Femme après l'accouchement

Une autre raison de consulter d'urgence un médecin est une décharge abondante et forte après l'accouchement. Ce symptôme peut être un signe d'anomalies dans le processus de contraction utérine, ainsi que signaler une violation de la coagulation sanguine. Les deux conditions constituent une menace pour la vie d'une femme et nécessitent donc une action urgente..

De plus, parfois dans les premières heures après l'accouchement, des saignements se produisent à partir de sutures superposées à des déchirures dans le canal génital. Cela se produit généralement si les exigences pour assurer un repos maximum de ces zones ne sont pas remplies - exclusion de l'activité physique, repos sexuel, contrôle de la tension et de la nature de la chaise, pas de pression sur les coutures. Si cette situation se produit, il est important de consulter immédiatement un médecin..

Autres signes de pathologie dans la nature et la quantité de décharge

Arrêt du congé plus de 6 semaines après l'accouchement (40 à 50 jours). L'exception concerne les cas d'interruption précoce de l'allaitement. Dans de telles situations, une jeune mère peut commencer à restaurer le cycle menstruel, tandis qu'une femme qui allaite a généralement ses premières règles beaucoup plus tard. Cela est dû à la production d'une hormone spéciale (prolactine) dans le corps d'une mère qui allaite, responsable de la lactation. Un certain niveau de prolactine interfère avec la formation d'un nouvel ovule et peut supprimer le processus d'ovulation (mais cela ne fournit pas une contraception à 100%), empêchant les hommes de commencer avant la fin de l'alimentation.

Si 7 à 10 jours après l'accouchement, des saignements brillants sont observés, il est urgent d'en informer le médecin. Une situation similaire peut être observée si la cicatrisation de l'utérus est lente ou inappropriée..

Si la décharge avec des caillots sanguins après l'accouchement est terminée et recommencée, il vaut également la peine d'aller à l'hôpital le plus tôt possible. Cela peut indiquer une apparition soudaine de saignements utérins..

Parfois, après l'accouchement, un écoulement purulent verdâtre ou jaune avec une odeur désagréable apparaît. Cette situation indique généralement qu'une infection est entrée dans l'utérus. Souvent, une telle odeur est le signe d'une endométrite déjà apparue, dont le traitement nécessite une hospitalisation dans un hôpital et un traitement complexe étape par étape..

Un mélange de flocons blancs avec une odeur aigre, rappelant la consistance du caillé, avec des démangeaisons et des rougeurs du vagin, ainsi qu'une miction douloureuse, indiquent un muguet. Vous devez également informer votre médecin à ce sujet, car l'infection par des champignons à levures entraîne beaucoup d'inconvénients pour une femme..

Signes supplémentaires qui devraient vous alerter pendant la période post-partum

En plus d'un changement brusque de la nature et de l'intensité de la décharge, une femme doit être alertée des autres symptômes désagréables. Le premier d'entre eux est la douleur dans le bas de l'abdomen. Bien sûr, dans les premiers jours, l'utérus se contracte intensément, ce qui provoque une gêne paroxystique dans le bas de l'abdomen, aggravée notamment par l'allaitement. Cependant, une augmentation des sensations douloureuses, l'apparition de spasmes aigus devraient être la raison d'une visite urgente chez le gynécologue.

Un autre symptôme certain d'un dysfonctionnement du corps est une augmentation de la température corporelle. Ici, il suffit d'exclure l'apparition d'une stagnation du lait dans le sein - la lactostase, qui provoque une augmentation brusque et forte de la température corporelle. S'il n'y a pas de douleur et de «lourdeur» dans la poitrine et que la température corporelle est supérieure à 37 degrés, vous devez planifier une visite chez le médecin. Peut-être de cette manière une infection apparaît dans la cavité utérine. Les symptômes supplémentaires de complications infectieuses comprennent un malaise général, des maux de tête, des étourdissements, des douleurs dans le corps et les articulations..

Le corps d'une femme en période post-partum, vidéo

Obstétricien, gynécologue Kovaleva Irina Vladimirovna sur la période post-partum. Source - Cliniques Scandinavie

Menstruation et écoulement après l'accouchement

Comme mentionné ci-dessus, le début du cycle menstruel dans la période post-partum dépend de la nature de l'alimentation du bébé. S'il est entièrement allaité, les règles sont généralement absentes pendant toute la période d'alimentation. Dans le cas de l'alimentation mixte, les règles reviennent après 4-5 mois. Eh bien, si pour une raison quelconque la mère n'allaite pas le bébé (par exemple, en l'absence de lait), le cycle est rétabli après quelques mois.

Dans tous les cas, chaque fois que la menstruation d'une femme reprend, les jeunes mères notent souvent l'apparition de pertes acycliques après l'accouchement, l'instabilité du cycle et des retards dans le début des premières règles. Si vous présentez l'un de ces symptômes, ne vous inquiétez pas, mais pour votre tranquillité d'esprit, assurez-vous d'en informer votre médecin..

Récupération post-partum

Chaque femme en période post-partum doit savoir que l'allaitement est une excellente prévention de toutes sortes de complications. Après tout, lorsque le bébé est appliqué au sein, l'hormone ocytocine est instantanément libérée, ce qui provoque également des contractions utérines. Après la tétée, une femme peut observer une augmentation visible des écoulements, qui est précisément associée à la contraction des muscles de l'utérus et ne devrait pas inquiéter.

Pour accélérer la contraction de l'utérus, la vessie doit être vidée en temps opportun. En période post-partum, il est conseillé de le faire toutes les trois heures, même si la femme n'a pas une sensation prononcée de plénitude de la vessie et ne permet pas la constipation.

Dans les 1-2 mois après l'accouchement, les écoulements ne peuvent pas être absorbés à l'aide de tampons, et précisément parce qu'ils ne suppriment pas les lochies, mais les absorbent simplement. Cela peut conduire à la multiplication de bactéries et de micro-organismes pathogènes. Il est recommandé d'utiliser des serviettes ou des couches au lieu de tampons. Choisissez des produits non aromatisés, car vous devez contrôler non seulement la couleur et la quantité de lochia, mais aussi leur odeur.

Une bonne hygiène personnelle est essentielle. Il est particulièrement intéressant de surveiller l'hygiène des organes génitaux une à deux semaines après l'accouchement, lorsque l'écoulement est encore sanglant. A ce moment, il est interdit de prendre un bain, limité uniquement à une douche. Le jet d'eau de la douche ne doit pas être très fort et dirigé de l'avant vers l'arrière - et uniquement de l'extérieur. Pour nettoyer en toute sécurité les organes génitaux externes et la muqueuse vaginale, il est recommandé d'utiliser des produits spéciaux - par exemple, les gels lavants Ginokomfort pour l'hygiène intime. Ces fonds ont été développés par des spécialistes de la société pharmaceutique VERTEX, se caractérisent par une composition sûre qui comprend des ingrédients actifs naturels et disposent également de tous les certificats, certificats et autres documents nécessaires..

Le repos sexuel dure jusqu'à 42 jours et les relations intimes ne sont reprises qu'après une échographie de contrôle des organes pelviens, un examen par un obstétricien-gynécologue et une sélection adéquate d'une méthode de contraception.

Activités sportives après l'accouchement
Sources:

  1. DIAGNOSTIC PRÉCOCE ET PRÉVENTION DE LA SOUS-INVOLUTION DE L'utérus post-partum. Naumkin N.N., Ivanyan A.N., Smirnova T.I. // Bulletin des nouvelles technologies médicales. - 2008. - N ° 2. - S. 46-48.
  2. CYTOLOGIE DE LA LOCHIE UTÉRINE DANS L'ENDOMÉTRITE APRÈS LE TRAVAIL. Kupert M.A., Kupert A.F., Solodun P.V. // Acta Biomedica Scientifica. - 2004. - N ° 2. - S. 172-175.

Fibrose kystique: réalisations modernes et problèmes actuels. Kapranov N.I. et al // M., - 2005.

L'intérêt de l'examen cytologique des lochies pour évaluer l'état de l'utérus pendant la période post-partum. Z.K. Fursov. A.P. Nikonov, N.A. Lutfulaeva, E.A. Kuchurova // Obstétrique et gynécologie. - 1991. - N ° 1. S. 45-49.

Complications purulentes-septiques postopératoires en obstétrique (prédiction, prévention, diagnostic précoce et traitement). Kryukovsky S.B. // Dis. dr. mon chéri. Sciences. - M., -2002. - P. 266.

Quelle décharge devrait être après l'accouchement?

La décharge après l'accouchement s'appelle les lochies. Ils accompagnent le processus de nettoyage et de restauration de l'utérus et durent plus d'un mois. Par leur apparence, leur odeur et leur durée, on peut juger de l'état de santé d'une jeune maman..

La nature de la décharge normale

La durée et l'abondance des lochies dépendent de la physiologie et de la santé de la femme, du déroulement de la grossesse et de l'accouchement. Normalement, ils devraient durer un mois et demi à deux mois ou 42 jours. Des écarts mineurs dans un sens ou dans un autre sont autorisés. Mais si la décharge s'arrête plus tôt qu'après 5 semaines, ou dure plus de 9 semaines, il y a un problème de santé.

Dans les premières heures, une femme perd jusqu'à 400 ml de liquide, principalement constitué de sang, sa couleur est donc rouge vif et il y a une odeur de fer. Un phénomène similaire se produit en raison de lésions vasculaires. Une perte de sang abondante dure trois jours. Pendant cette période, il est recommandé d'utiliser des électrodes spéciales. Une pièce suffit pour environ 2 heures. Il n'y a pas de douleur intense, mais en raison d'une perte de sang importante, une faiblesse et des vertiges sont possibles.

Ensuite, les lochies prennent la forme de menstruations ordinaires. Des particules de l'endomètre et du placenta sortent du vagin. L'écoulement sous forme de mucus après l'accouchement n'est pas non plus considéré comme un problème. Ce ne sont que les déchets du fœtus à l'intérieur de l'utérus. Ce phénomène se poursuit tout au long de la semaine..

Les frottis brunâtres restent sur le tampon pendant environ 7 jours supplémentaires. Le reste du temps, les lochies sont transparentes, éventuellement ternes avec une teinte jaune à peine perceptible. Ils ont une légère odeur de moisi..

Au cours des dernières semaines de nettoyage de l'utérus, un écoulement rose après l'accouchement est également possible. En cohérence, ils ressemblent à du mucus avec des stries sanglantes. Le noir n'est pas non plus une source de préoccupation. Cette nuance est obtenue en raison de changements dans les niveaux hormonaux et la composition sanguine..

Tout au long de la période de récupération, les lochies sont exacerbées par l'allaitement. Il provoque la libération de l'hormone ocytocine, ce qui améliore la contraction des parois de l'utérus. Plus le bébé est appliqué sur le sein, plus le nettoyage est rapide..

Les femmes qui ont subi une césarienne doivent être préparées au fait que leur utérus reviendra à la normale beaucoup plus longtemps. Ils saignent pendant environ 2 semaines. Il est important que ces mères surveillent encore plus attentivement la nature de l'écoulement, car un grand nombre de points de suture augmente le risque d'infection.

Complications possibles

Habituellement, les jeunes mères sont heureuses lorsque les lochies s'arrêtent plus d'un mois plus tard. En fait, un tel phénomène est absolument anormal et même dangereux. Pendant ce temps, l'utérus n'a tout simplement pas le temps de récupérer. La saleté reste à l'intérieur, provoquant une inflammation. Cela est dû à un mauvais tonus musculaire ou à un blocage des tubes. Ceci est également démontré par une perte de sang peu abondante au cours de la première semaine..

Si le sang dure plus de 9 semaines, ou s'il persiste après 10 jours, il s'agit d'un saignement interne. La rupture de l'utérus ou du canal génital peut ne pas avoir été suturée. Elle est également parfois causée par des points de suture lâches ou une infection..

La couleur des lochies n'a pas une petite importance. Un écoulement jaune vif après l'accouchement signale le développement d'un processus inflammatoire dans l'endomètre. Les caillots verts de pus sont également des signes d'infection. Mucus blanc avec des grains - un symptôme du muguet.

Avec la candidose, une odeur aigre apparaît. Si les lochies sentent la pourriture, il y a un foyer d'infection dans l'utérus. Elle se produit en raison de maladies sexuellement transmissibles chroniques ou de la stagnation des sécrétions, qui constituent un environnement favorable au fonctionnement de la microflore pathogène. Parfois, l'obstétricien peut accidentellement laisser un tampon dans le canal de naissance. Chez les femmes ayant des problèmes similaires, la température augmente, des frissons et des douleurs dans le bas de l'abdomen apparaissent. Le grattage est indiqué pour ces patients.

L'écoulement aqueux après l'accouchement est un autre signe d'avertissement. Il est possible que la lymphe fuit des vaisseaux endommagés. Si avec cela il y a une odeur de poisson pourri, nous parlons de gardnerellose.

Si les lochies sont passées et après quelques semaines, voire des mois, elles sont revenues sous forme de mucus, il est fort probable que l'ovulation a commencé. Cela signifie que l'utérus a complètement récupéré et est prêt pour une nouvelle conception. Mais il est encore trop tôt pour retomber enceinte, vous devez donc vous occuper de la contraception. L'apparition de sang pendant cette période peut signaler le début du cycle menstruel. Mais cela ne ferait pas de mal de consulter un gynécologue. Un phénomène similaire met parfois en garde contre une inflammation ou des fibromes utérins..

Tout ce qui précède est une préoccupation majeure. Si des signes avant-coureurs apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Comment éviter les complications pendant la période post-partum?

Pour accélérer le processus de récupération et ne pas interférer avec le nettoyage normal, il y a quelques points importants à observer. Il est nécessaire de ne pas retarder la miction et d'éviter la constipation pour éviter une pression sur l'utérus. Il est recommandé aux jeunes mères de dormir et de se reposer sur le ventre. Il favorise une meilleure contraction musculaire.

N'utilisez pas de tampons après l'accouchement. Ils absorbent la saleté, ce qui crée des conditions favorables à la microflore pathogène. Il existe des serviettes spéciales pour les femmes qui ont accouché. La préférence doit être donnée aux produits d'hygiène sans parfum. Ces substances peuvent provoquer des allergies. Ils interfèrent également avec l'évaluation de l'odeur de décharge, ce qui est très important..

L'hygiène intime doit être traitée avec une attention particulière. Il est recommandé de le laver le plus souvent possible. Vous ne pouvez pas prendre de bain. Les procédures d'eau ne sont autorisées que sous la douche, et il est important de s'assurer que le jet d'eau ne pénètre pas dans le vagin.

Les femmes qui ont récemment accouché bénéficient d'un repos sexuel. Cela devrait durer jusqu'à l'achèvement complet des lochies. Vous ne pouvez reprendre une relation sexuelle qu'après un examen médical de suivi et la sélection d'un contraceptif.

Le nettoyage de l'utérus après l'accouchement est un moment important dans la restauration du corps. La nature et la durée de la décharge aident à identifier les processus pathologiques dans le temps. Par conséquent, il est si important de noter la couleur, l'odeur et la consistance des lochies jusqu'à ce qu'ils soient terminés..

La nature de la décharge après l'accouchement, les écarts possibles

Pour quelle raison il y a décharge après l'accouchement

Lors de l'accouchement, l'utérus se contracte fortement, pousse le bébé vers l'extérieur. Après la naissance du bébé, le placenta ou le placenta sort. Un grand nombre de vaisseaux béants restent sur le site de son attachement. L'utérus se contracte autant que possible dans les premières heures après la naissance du bébé, mais reste dans un état élargi pendant plusieurs semaines supplémentaires.

La présence de vaisseaux ouverts provoque des pertes vaginales. Après la naissance d'un enfant, ils sont appelés lochies. Au début, ils sont abondants, puis diminuent en quantité, changent de couleur.

Pour augmenter l'intensité des contractions de l'organe utérin, immédiatement après l'accouchement, un cathéter est placé dans l'urètre pour vider la vessie. Ceci est fait pour soulager la pression sur l'utérus..

Dans les premières heures suivant la naissance d'un bébé, le risque de saignement utérin est très élevé. La femme en travail est laissée 2 heures supplémentaires dans la salle d'accouchement pour observer son état. De telles mesures vous permettent de fournir une assistance rapide, d'arrêter les saignements. S'il n'y a pas de complications, l'état de la femme est satisfaisant, après 2 heures, elle est transférée avec l'enfant au service post-partum.

Quelle devrait être la décharge après l'accouchement chez une femme en bonne santé

Les lochies contiennent du sang, du plasma, des caillots formés à partir de la paroi interne de l'organe utérin, des formations muqueuses. Le volume de sang perdu immédiatement après l'accouchement ne doit pas dépasser 1,5 litre.

En outre, l'utérus se contracte, ce qui entraîne une diminution de la quantité de décharge. Dans les premiers jours, la décharge est sanglante. Les patients quittent activement le sang, les caillots sanguins formés à partir de particules de la membrane muqueuse de l'organe utérin, les membranes fœtales.

Après quelques jours, l'écoulement sanglant est remplacé par un écoulement plus sombre, qui ressemble à un saignement menstruel. Le volume des lochies est plus important que pendant la menstruation. Cette nature de l'écoulement indique une bonne contractilité de l'utérus et son nettoyage des restes de la membrane muqueuse et du placenta.

Des contractions utérines normales assurent une bonne élimination des résidus placentaires.

Après une semaine, la décharge devient jaune clair. Ils ne sont plus si abondants. Le mucus apparaît dans leur composition. Il est possible de changer la couleur jaunâtre de la décharge en brunâtre. C'est la norme. L'écoulement indique une bonne coagulation sanguine et une activité contractile de l'organe utérin. Un écoulement brun et légèrement jaunâtre persiste pendant une semaine.

À 3 semaines après la naissance, l'écoulement devient jaune clair ou blanc jaunâtre. Les impuretés sanguines sont autorisées, qui persistent jusqu'à 30 à 40 jours après la naissance de l'enfant.

La décharge n'a pas d'odeur désagréable. Au cours de la première semaine, ils sentent le sang. Après quelques jours, la décharge prend une odeur pourrie..

Combien vont

La décharge apparaît immédiatement après l'accouchement et dure 6 semaines. Peut-être une légère diminution ou augmentation de la période de décharge des lochies. L'intensité et la durée de la décharge dépendent des facteurs suivants:

  1. Les caractéristiques du corps, à savoir la vitesse de récupération.
  2. Cours de grossesse.
  3. Caractéristiques de l'accouchement.
  4. La présence ou l'absence de complications dans la période post-partum.
  5. Type d'accouchement: après une césarienne, le terme pour la libération des lochies est plus long qu'avec un accouchement naturel.
  6. Allaitement maternel. Plus le patient nourrit le bébé souvent, plus l'utérus se contracte intensément..

Lorsque la durée de la décharge est inférieure à un mois ou supérieure à 6 semaines, vous devez consulter un médecin. Le médecin procédera à un examen, prescrira une thérapie ou enverra à l'hôpital.

Comment prévenir les saignements

Le risque de pertes sanguines importantes dans les premiers jours demeure. Si le volume de décharge a augmenté de manière significative, consultez immédiatement un médecin.

Il existe un certain nombre de mesures qui préviennent la survenue d'une perte de sang:

  1. Videz la vessie toutes les 2-3 heures, même s'il n'y a pas envie d'uriner, car la pression de la vessie réduit l'activité contractile de l'organe utérin.
  2. Prenez une position couchée, ce qui stimule l'excrétion du contenu utérin.
  3. Appliquez un récipient de glace sur le bas de l'abdomen pour resserrer les vaisseaux sanguins si l'utérus ne se contracte pas bien.
  4. Ne soulevez rien de lourd, car la charge entraîne une augmentation du volume de décharge.

L'allaitement est un autre exercice important. Lorsque le bébé prend le sein, l'hormone ocytocine est libérée. Sous son action, l'utérus est intensément réduit, éliminant les caillots et le sang. Pendant l'alimentation, le patient ressent une douleur dans l'abdomen, qui s'accompagne de la libération de sang du vagin.

Prévention des infections

Le sang est un terrain fertile pour la multiplication des bactéries, par conséquent, les règles sont suivies pour éviter l'infection de la plaie dans la cavité utérine.

Les activités suivantes sont recommandées:

  1. Lavez-vous après chaque vidange de la vessie et du rectum. Effectuer l'hygiène des organes génitaux externes de l'avant vers l'arrière. Il est impossible de se laver dans la cavité vaginale.
  2. Prenez une douche tous les jours. Refuser un bain.
  3. Évitez les douches vaginales, car cela augmente la probabilité d'une infection ascendante.
  4. Le premier jour, n'utilisez que des couches stériles délivrées à l'hôpital.
  5. Utilisez des serviettes hygiéniques dès le deuxième jour. Changez-les au moins 8 fois par jour.
  6. Utilisez du lin en coton.
  7. N'utilisez pas de tampons, car ils rendent difficile le passage de la décharge, augmentent la probabilité de croissance des bactéries.

Ces activités aideront à bien transférer la période post-partum précoce, à prévenir l'infection ascendante.

Écoulement post-partum pathologique

Normalement, les pertes vaginales après la naissance d'un bébé sont sanglantes. Il est remplacé par un écoulement jaunâtre, brunâtre ou blanc jaunâtre. L'écart entre le moment et la couleur de la décharge avec la norme parle de pathologie.

Types de décharge pathologique chez la femme, causes d'apparition:

  1. Jaunâtre brillant. Ils surviennent en raison d'une inflammation de la membrane muqueuse de l'organe utérin, à savoir l'endométrite, les ruptures enflammées du col de l'utérus et du vagin. Célébré sur 4-5 jours.
  2. Vert. Il est détecté lors du développement de l'endométite, provoquée par une mauvaise contractilité de l'organe utérin. Lorsqu'un écoulement vert se produit, le patient note des douleurs abdominales, de la fièvre et une odeur désagréable.
  3. Brunâtre. Si l'écoulement est noté pendant plus de 10 jours, cela entraîne une endométrite, des fibromes utérins, une flexion de l'organe utérin, une mauvaise coagulation sanguine. Lorsqu'un patient a un écoulement abondant avec une teinte brune, cela indique un décollement placentaire incomplet.
  4. Premières muqueuses. Ils surviennent chez une femme en bonne santé 2-3 semaines. Les premières sécrétions muqueuses cachent les dommages à l'organe utérin et au vagin. Avec la perforation de l'utérus, un écoulement abondant de mucus est noté.
  5. Sanglant, rosâtre, durable, plus de 3-4 semaines. Il est détecté chez les patients présentant une atonie et un étirement excessif de l'organe utérin, une pathologie du système de coagulation, des rapports sexuels précoces, un travail physique intense. En outre, un écoulement rosâtre et sanglant après un mois ou plus indique la première menstruation..
  6. Blanc, caillé. Se produire en raison d'une infection fongique du tractus génital.

Si des lochies pathologiques apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin. Le médecin déterminera la cause, prescrira un examen et un traitement.

Que faire avec un écoulement pathologique

Si un écoulement pathologique apparaît, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin. Nous ne pouvons pas hésiter, car certains d’entre eux ont des conséquences désastreuses. Si une femme a un changement dans la nature de la sortie à l'hôpital, vous devez immédiatement en informer la sage-femme ou le médecin de garde..

Lorsque le saignement est devenu beaucoup plus abondant, il est recommandé d'appeler immédiatement le gynécologue de service ou le médecin traitant. C'est le premier signe de saignement. Si une perte de sang sévère survient après la sortie de l'hôpital, appelez une ambulance à la maison.

Lorsque des écoulements jaunâtres, verdâtres ou brunâtres apparaissent, ils se tournent vers le gynécologue local. Le médecin effectuera un examen, un examen et prescrira un traitement ambulatoire. S'il existe un risque d'intoxication du sang, d'endométrite ou d'autres maladies inflammatoires du petit bassin, ainsi que la détection de résidus de placenta dans la cavité utérine, une hospitalisation est effectuée avec un traitement ultérieur. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Connaître la nature du congé post-partum est d'une grande importance. Pour cette raison, les maladies inflammatoires, les saignements, les maladies de la coagulation sanguine et d'autres conditions sont détectés et traités en temps opportun..

Décharge après l'accouchement

Chaque femme qui a accouché au moins une fois dans sa vie sait qu'après la fin de l'accouchement, de graves changements commencent dans le corps. Il s'accompagne également de sécrétions de toutes sortes: sanglantes, brunes, jaunes, etc. Les nouvelles mères ont très peur quand elles voient cette décharge, elles commencent à s'inquiéter qu'une infection soit entrée dans leur corps, que des saignements aient commencé, etc. Cependant, cela est normal et ne peut être évité..

L'essentiel est de s'assurer que la décharge ne dépasse pas la norme et qu'il n'y a pas de douleur, sinon vous aurez besoin de l'aide d'un gynécologue.

Combien de temps dure la décharge après l'accouchement?

Combien de temps dure la décharge après l'accouchement? En général, l'écoulement post-partum est scientifiquement appelé lochie. Ils commencent à apparaître à partir du moment du rejet après le fœtus et persistent généralement pendant 7 à 8 semaines. Au fil du temps, les lochies sont de moins en moins attribuées, leur couleur commence à devenir de plus en plus claire, puis la décharge s'arrête.

Cependant, la question de savoir combien de temps dure la décharge après la fin du travail ne peut pas être résolue avec précision, car elle dépend de plusieurs facteurs:

  • Les caractéristiques physiologiques de chaque femme sont différentes, y compris la capacité du corps à récupérer rapidement après l'accouchement.
  • Le déroulement de la grossesse elle-même.
  • Processus d'accouchement.
  • L'intensité de la contraction utérine.
  • La présence de complications après l'accouchement.
  • Allaiter un bébé (si une femme allaite un bébé, l'utérus se contracte et disparaît beaucoup plus rapidement).

Mais, en moyenne, rappelez-vous, la décharge dure environ 1,5 mois. Pendant ce temps, le corps se rétablit progressivement après la grossesse et après l'accouchement. Si les lochies sont terminées quelques jours ou semaines après l'accouchement, vous devriez demander l'aide de spécialistes, car votre utérus ne se contracte pas correctement, ce qui entraîne de graves complications. Il en va de même pour la situation où l'écoulement ne s'arrête pas pendant une période assez longue, ce qui peut indiquer des saignements, des polypes dans l'utérus, un processus inflammatoire, etc..

Sortie un mois après l'accouchement

Une décharge abondante au cours du premier mois est tout à fait souhaitable - ainsi, la cavité utérine est dégagée. De plus, la flore microbienne se forme dans les lochies après l'accouchement, ce qui peut par la suite provoquer toutes sortes de processus inflammatoires à l'intérieur du corps..

À ce stade, l'hygiène personnelle doit être soigneusement observée, car une plaie saignante peut être infectée. Par conséquent, il suit:

  • après avoir utilisé les toilettes, lavez soigneusement les organes génitaux. Il est nécessaire de le laver à l'eau tiède, et à l'extérieur, pas à l'intérieur.
  • le bain, la douche, le bain après l'accouchement ne peuvent pas être pris tous les jours.
  • dans les premières semaines, les jours après l'accouchement, utilisez des couches stériles et non des serviettes hygiéniques.
  • dans un certain temps après l'accouchement, changez les électrodes 7 à 8 fois par jour.
  • oubliez d'utiliser des tampons hygiéniques.

N'oubliez pas qu'après un mois, la décharge devrait devenir un peu plus légère, car elle devrait bientôt s'arrêter complètement. Gardez une bonne hygiène et ne vous inquiétez pas, tout se passe comme prévu..

Si la décharge continue un mois après l'accouchement et est abondante, a une odeur désagréable, des muqueuses, consultez de toute urgence un médecin! Ne serrez pas trop, cela peut être dangereux pour votre santé.!

Écoulement sanglant après l'accouchement

Une grande quantité de sang et de mucus est sécrétée par une femme immédiatement après qu'elle a donné naissance à un bébé, bien qu'il devrait en être ainsi. Tout cela est dû au fait que la surface de l'utérus est endommagée, car il y a maintenant une plaie de la fixation du placenta. Par conséquent, un écoulement sanglant continuera jusqu'à ce que la plaie à la surface de l'utérus guérisse.

Il faut comprendre que le repérage ne doit pas dépasser le taux autorisé. Vous pouvez le découvrir très facilement - s'il y a un excès de décharge, la couche ou le drap sera tout mouillé sous vous. Cela vaut également la peine de s'inquiéter si vous ressentez une douleur dans la région utérine ou si la décharge saute au rythme de votre rythme cardiaque, ce qui indique un saignement. Si tel est le cas, consultez immédiatement un médecin..

Lochia changera progressivement. Au début, ce sera une décharge qui ressemble à une décharge pendant la menstruation, mais beaucoup plus, puis elle prendra une couleur brunâtre, puis blanc jaunâtre, plus claire et plus claire.

Certaines femmes ont des saignements après l'accouchement, mais elles pensent d'abord que c'est un saignement sans danger. Pour éviter les saignements, vous devez:

  1. Allez régulièrement aux toilettes - la vessie ne doit pas appuyer sur l'utérus, l'empêchant ainsi de se contracter.
  2. Allongez-vous constamment sur le ventre (la cavité utérine sera débarrassée du contenu de la plaie).
  3. Placez un coussin chauffant avec de la glace sur le bas de l'abdomen dans la salle d'accouchement (en général, les obstétriciens devraient le faire par défaut).
  4. Évitez les activités physiques intenses.

Écoulement brun après l'accouchement

La décharge brune est particulièrement effrayante pour la plupart des mamans, surtout si elle crée une odeur désagréable. Et si vous lisez tout sur la médecine, et la gynécologie en particulier, vous savez que c'est un processus irréversible qu'il faut attendre. A ce moment, des particules mortes sortent, certaines cellules sanguines.

Dans les premières heures après la fin du travail, la décharge peut déjà acquérir une teinte brune, ainsi que de gros caillots sanguins. Mais, en général, les premiers jours des lochies seront particulièrement sanglants.

Si la période de récupération pour une femme se passe sans complications, le 5-6e jour, la décharge prendra une couleur brunâtre. Un fait intéressant est que les pertes brunes se terminent beaucoup plus tôt chez les mères qui allaitent. La raison en est la suivante: la lactation favorise la contraction la plus rapide de l'utérus..

Dans le même temps, les lochies brunes durent plus longtemps chez les femmes qui ont dû subir une césarienne.

Cependant, s'il y a une forte odeur purulente avec des sécrétions brunes, faites très attention à cela. Après tout, la cause possible de ce phénomène est une infection introduite dans le corps. Par conséquent, dans ce cas, consultez immédiatement un médecin..

Écoulement jaune après l'accouchement

L'écoulement devient jaunâtre environ le dixième jour après la naissance. L'utérus se rétablit progressivement et un écoulement jaune ne fait que confirmer ce fait. À ce stade, il est important d'allaiter le bébé et n'oubliez pas de vider la vessie à temps. Ainsi, l'écoulement jaune s'arrêtera plus rapidement et l'utérus reviendra à son état prénatal d'origine..

Cependant, si immédiatement après la naissance du bébé, vous remarquez que vous avez un écoulement de couleur jaune vif ou avec un mélange vert, cela vaut la peine d'en informer votre médecin. Après tout, ces lochies peuvent être causées par le fait que des processus inflammatoires se produisent dans le corps d'une femme. De plus, un écoulement de cette couleur s'accompagne généralement d'une forte fièvre et d'une gêne dans le bas de l'abdomen..

Il est possible qu'une suppuration se soit produite dans la cavité utérine, il vaut donc la peine de demander l'aide d'un gynécologue qui vous référera pour une échographie.

N'oubliez pas que la décharge jaune causée par une infection a généralement une odeur piquante. Pour éviter de telles conséquences, vous devez observer une hygiène personnelle et être sous la surveillance d'un médecin..

Mais en général, la décharge jaune est un phénomène courant et ils ne font que confirmer que tout se passe correctement..

Que disent les muqueuses, vertes, purulentes ou inodores, après l'accouchement?

Il faut comprendre que les écoulements purulents abondants, les lochies vertes ne sont pas la norme pour le corps d'une femme après l'accouchement. Dans la plupart des cas, une telle décharge est causée par une maladie de l'endométrite, qui survient à la suite de processus inflammatoires à l'intérieur de l'utérus..

La contraction de l'utérus, dans ce cas, se produit assez lentement en raison du fait que les lochies y sont restées. Leur stagnation à l'intérieur de l'utérus et peut entraîner des conséquences négatives.

Les écoulements muqueux, s'ils ne dépassent pas la norme, peuvent être observés tout au long du mois ou un mois et demi après la fin du travail. La nature de ces sécrétions changera avec le temps, mais elles apparaîtront encore, à un degré ou à un autre, jusqu'à ce que la paroi interne de l'utérus soit complètement restaurée. Cela ne vaut la peine de s'inquiéter que si les lochies muqueuses ont acquis une odeur purulente et désagréable. Si vous ressentez de tels symptômes, vous devriez consulter un gynécologue.

Rappelez-vous toujours que le congé post-partum sera obligatoire. Vous ne devez pas sonner l'alarme à ce sujet. Bien que votre médecin doive être au courant de la durée de la période de récupération après l'accouchement. Notez le nombre lorsque la surbrillance a commencé, puis notez quand il a changé de couleur en marron ou jaune. Notez sur papier ce que vous ressentez, s'il y a des étourdissements, de la fatigue, etc..

N'oubliez pas que votre enfant a besoin d'une mère en bonne santé, alors surveillez attentivement votre santé, observez l'hygiène et n'ignorez pas les saignements abondants. Si vous avez des inquiétudes, demandez l'aide d'un professionnel.

Quelle devrait être la décharge après l'accouchement?

Au dernier stade du travail, le placenta est né, ce qui signifie l'achèvement du processus de naissance. Cela s'accompagne de la libération d'une grande quantité de sang et de mucus: comme la surface de l'utérus est endommagée, une plaie reste dessus à cause de l'ancienne fixation du placenta. Jusqu'à ce que la surface de l'utérus guérisse et que la membrane muqueuse ne soit pas restaurée, le contenu de la plaie sera libéré du vagin de la femme post-partum, changeant progressivement de couleur (il y aura de moins en moins d'impuretés sanguines) et diminuant en quantité. Cet écoulement post-partum s'appelle les lochies..

Immédiatement après la fin du travail, la femme reçoit une injection d'un médicament pour stimuler l'activité contractile de l'utérus. Il s'agit généralement d'ocytocine ou de méthylegrométhryle. La vessie est vidée par le cathéter (afin qu'elle n'appuie pas sur l'utérus et n'interfère pas avec ses contractions), et un coussin chauffant à glace est placé sur le bas de l'abdomen. Cette fois est très dangereuse avec la découverte d'hémorragies utérines hypotoniques, donc pendant deux heures la femme post-partum est observée en salle d'accouchement.

Les écoulements sanglants sont maintenant très abondants, mais ne doivent toujours pas dépasser la norme. La femme ne ressent aucune douleur, cependant, les saignements entraînent rapidement une faiblesse et des vertiges. Par conséquent, si vous sentez que le sang coule très fortement (par exemple, la couche sous vous est toute mouillée), assurez-vous d'en informer le personnel médical..

Si la décharge pendant ces deux heures ne dépasse pas un demi-litre et que l'état de la femme post-partum est satisfaisant, elle est transférée au service post-partum. Vous devez maintenant surveiller vos sécrétions, et pour cela vous devez savoir ce qu'elles sont et combien de temps elles durent. Ne vous inquiétez pas: bien sûr, l'infirmière contrôlera tout. Et le médecin viendra certainement, notamment pour évaluer la nature et la quantité de décharge. Mais pour être confiant et calme, il est préférable de savoir à l'avance ce qui vous arrivera la première fois après l'accouchement et quel caractère devrait être un écoulement post-partum normal.

Quels sont les écoulements après l'accouchement?

Les lochies se composent de cellules sanguines, d'ichor, de plasma, de restes de la muqueuse de la cavité utérine (épithélium mourant) et de mucus du canal cervical, vous remarquerez donc du mucus et des caillots en eux, en particulier dans les premiers jours après l'accouchement. Avec la pression sur l'abdomen, ainsi qu'avec le mouvement, la décharge du contenu de la plaie peut augmenter. Considérez ceci si vous voulez sortir du lit - il coulera immédiatement hors de vous. Par conséquent, nous vous recommandons de mettre d'abord une couche sous vos pieds..

Lochia changera constamment de caractère. Au début, ils ressemblent à des écoulements pendant la menstruation, mais beaucoup plus abondamment. C'est une bonne chose, car la cavité utérine est dégagée du contenu de la plaie. Après quelques jours, les lochies deviendront légèrement plus foncées et moins nombreuses. Au cours de la deuxième semaine, la décharge sera jaune brunâtre, acquiert une consistance visqueuse et, après la troisième, blanc jaunâtre. Mais les impuretés sanguines peuvent être observées pendant un mois entier après l'accouchement - c'est normal.

Pour éviter les saignements?

Même après le transfert de la femme post-partum dans le service post-partum, la probabilité de saignement reste élevée. Si la quantité de décharge a fortement augmenté, appelez immédiatement un médecin. Pour éviter les saignements, procédez comme suit:

  • Roulez régulièrement sur le ventre: cela aidera à vider la cavité utérine du contenu de la plaie. Mieux encore, couchez-vous plus sur le ventre que sur le dos ou sur le côté.
  • Allez aux toilettes aussi souvent que possible, même si vous n'en ressentez pas l'envie. De manière optimale toutes les 2-3 heures, car une vessie pleine appuie sur l'utérus et l'empêche de se contracter.
  • Placez un coussin chauffant à glace sur le bas de l'abdomen plusieurs fois par jour: les vaisseaux se contractent, ce qui empêche également les saignements.
  • Ne soulevez rien de lourd - avec un effort physique, la quantité de décharge peut augmenter.

De plus, chez les mères qui allaitent, les lochies se terminent beaucoup plus rapidement. Par conséquent, allaitez le bébé à la demande - pendant la succion, de l'ocytocine est produite dans le corps de la mère, ce qui provoque une contraction des muscles utérins. Dans le même temps, une femme ressent des crampes et la décharge elle-même augmente.

Décharge après l'accouchement: signes de pathologie

La sécrétion vaginale est un phénomène naturel. Les modifications de la sécrétion sont les plus actives à l'âge de la procréation et affectent non seulement le cycle menstruel et la grossesse, mais également la période post-partum. Au cours de la conception et de l’accouchement d’un enfant, de nombreux changements graves se produisent dans le système reproducteur afin de se préparer à l’accouchement. La naissance elle-même devient également un test pour le corps féminin et le traumatise..

La décharge après l'accouchement soulève de nombreuses questions et des critiques contradictoires de la part des nouvelles mères, car elle indique comment leur corps est en train d'être restauré..

Caractéristiques de la sécrétion après l'accouchement

La décharge qui apparaît après la naissance d'un enfant est appelée lochie. Comme le secret habituel, ils sont composés de mucus. Cependant, leur composition est rendue spéciale par le sang, le plasma et les tissus rejetés de l'utérus..

À la troisième naissance et au début de la période post-partum, soit environ deux heures après la naissance de l'enfant, le placenta est rejeté. Le processus laisse une plaie ouverte sur l'utérus..

Le volume de leucorrhée sanglante pendant cette période peut être le double du taux de menstruation..

Les contractions de l'utérus, provoquant la libération de lochies, sont renforcées sous l'influence de médicaments stimulants spéciaux. Ceci est nécessaire pour éviter la stagnation des sécrétions, cependant, le risque de saignement pathologique augmente, ce qui nécessite une surveillance médicale constante. Avec une dynamique positive, après quelques heures, la femme en travail est transférée au service, où une infirmière ou un médecin se rend périodiquement.

Les 3 ou 4 premiers jours après l'accouchement, les écoulements sont abondants, de couleur et d'odeur similaires à ceux des règles. Ensuite, leur volume diminue progressivement. Après environ 7 jours, la leucorrhée devient plus muqueuse et la quantité de sang dans la composition commence à diminuer rapidement.

Lorsque les lochies se terminent, elles sont remplacées par la sécrétion vaginale habituelle..

La première ovulation a lieu 1,5 ou 2 mois après l'accouchement et l'écoulement commence à changer sous l'influence du cycle menstruel normal. Et il y a aussi des moments où la récupération se produit déjà dans la quatrième semaine..

Si la sécrétion de lochies s'est arrêtée trop tôt, vous devez absolument consulter un médecin pour vous assurer que le corps a enfin pu récupérer et qu'il n'y a pas de pathologies.

Si la leucorrhée sanglante a repris un mois et demi ou deux mois après l'accouchement, cela peut être dû à l'apparition des règles. Mais ils ne devraient pas être plus lourds que les saignements menstruels normaux..

Critères d'évaluation du congé post-partum

L'ensemble de ce processus vise à restaurer les fonctions du système reproducteur, ainsi qu'à nettoyer et régénérer l'utérus. Il est important de comprendre ses caractéristiques afin de comprendre ce qui vous arrive, ainsi que le taux et les écarts de décharge après l'accouchement..

Pour comprendre s'il y a une raison de s'inquiéter, vous devez évaluer la leucorrhée, en fonction des caractéristiques suivantes:

  • durée;
  • le volume;
  • apparence;
  • bien-être général.

Le système immunitaire et le corps tout entier étant trop affaiblis, la période post-partum devient non seulement un moment pour gagner les joies de la maternité, mais aussi un moment d'anxiété d'accompagnement pour la mère..

La nature de l'écoulement immédiatement après l'accouchement et à la fin de la période post-partum est influencée par les caractéristiques individuelles de l'organisme, ainsi que par la façon dont les périodes de gestation et d'accouchement se sont passées.

Les changements des niveaux hormonaux sont également au cœur de ce qui se passe. Si au début de la grossesse, les hormones étaient réorganisées afin de soutenir le processus de portage et de protection du fœtus, leur tâche principale est maintenant de revenir à leur rythme de non-grossesse. De plus, nous ne devons pas oublier qu'une nouvelle tâche est apparue: l'allaitement et le travail des hormones visent activement à maintenir la lactation..

Durée et volume de la sécrétion sécrétée

Combien de temps la décharge peut-elle avoir lieu après l'accouchement? Normalement, l'apparition des lochies se poursuivra jusqu'à ce que l'utérus soit complètement guéri et que l'endomètre soit renouvelé. Chez les femmes en bonne santé, ce processus prend de un à un mois et demi (4 à 6 semaines). En raison des caractéristiques individuelles, ce processus peut prendre un peu plus de temps, par conséquent, dans la plage normale, des périodes de deux mois sont considérées.

Au début, les saignements sont très abondants et nécessitent l'utilisation d'une couche puis de coussinets spéciaux post-partum. Au fur et à mesure que l'utérus récupère, le volume des sécrétions diminuera jusqu'à ce que les lochies passent et que le cycle menstruel normal revienne..

Les hormones libérées pendant la lactation et l'allaitement sont capables d'augmenter les contractions de l'utérus, respectivement, plus une femme allaite souvent, plus la quantité de sécrétion est élevée. Si vous n'allaitez pas, votre congé reviendra à la normale plus rapidement et vos règles viendront..

Si les lochies se détachent trop longtemps et que leur nombre ne diminue pas, une jeune mère devrait demander conseil à un gynécologue, car il existe un risque de violation de la période de récupération.

Changements de couleur

Les premiers jours après la naissance du bébé, les lochies auront une teinte écarlate intense..

Progressivement, la quantité d'impuretés sanguines diminuera et après 10 jours, des écoulements rouges peuvent être observés sous la forme de petits caillots rouges dans la composition du mucus liquide. Les impuretés d'une teinte jaune peuvent avoir un caractère sanglant.

L'apparition de l'ichor ne parle pas de pathologie, il est isolé par la guérison des plaies.

Cependant, n'oubliez pas que les micro-organismes conditionnellement pathogènes présents dans la microflore vaginale peuvent profiter de cet état de fait..

La leucorrhée jaune vif ou jaune foncé ne peut pas être considérée comme normale, car elle peut être les messagers du processus inflammatoire causé par des bactéries.

Pour déterminer les options pour l'apparence normale des lochies à différents stades de la période post-partum, vous pouvez les comparer à partir des photos disponibles sur le réseau. Mais il convient de rappeler qu'il ne s'agit pas d'une aide à l'autodiagnostic et si vous soupçonnez un écart par rapport à la norme, vous devriez consulter un médecin pour un examen.

Environ 2 semaines après l'accouchement, il y a très peu de sang dans l'écoulement. La couleur vire au blanc jaunâtre avec des impuretés brunes ou roses, comme en fin de menstruation.

Il y a des cas fréquents où, au milieu de la période de récupération, les impuretés sanguines cessent de se démarquer et dérangent la jeune mère. Cependant, cela peut ne pas se produire et les écoulements sanglants seront particulièrement intensifiés pendant l'allaitement, ce qui est provoqué par des contractions musculaires plus intenses dans l'utérus..

Les crampes et les écoulements rouges pendant l'allaitement après la deuxième naissance sont beaucoup plus ressentis qu'après la première.

Il arrive également qu'au lieu de lochies roses ou brunes, après 15 jours, des écoulements noirs apparaissent. S'ils ne sont pas accompagnés de malaise et d'odeur désagréable et que le volume de sécrétion sécrétée n'a pas augmenté, on peut supposer que les troubles hormonaux sont à l'origine de ce processus. En soi, ce n'est pas un signe de pathologie, mais nécessite l'attention d'un gynécologue.

Bien-être général

Naturellement, après avoir donné naissance à un enfant, une femme se sent faible et douloureuse. Les contractions utérines peuvent provoquer des crampes dans le bas de l'abdomen dans les premiers jours de la période post-partum. Ensuite, un symptôme similaire peut déranger une femme pendant l'allaitement..

Cependant, l'apparence déraisonnable de la douleur, ainsi que le syndrome douloureux sévère, nécessitent une visite urgente chez le médecin et ne sont pas la norme..

Une augmentation de la température corporelle ne peut être ignorée. Une forte augmentation de celui-ci peut être déclenchée par des troubles du processus de lactation ou par une inflammation utérine. Il est particulièrement intéressant de se méfier si un symptôme similaire est accompagné de vertiges, de leucorrhée sanglante abondante et de nausées..

Appelez immédiatement une ambulance si vous constatez l'un des symptômes ci-dessus. Se sentir ainsi peut signaler une menace pour la vie d'une femme..

Troubles pathologiques

Une petite quantité de décharge après l'accouchement ou leur interruption brusque à l'avance indique souvent des troubles pathologiques du système reproducteur. Des lochies maigres ou leur absence indiquent généralement leur stagnation dans la cavité utérine.

Cette pathologie s'appelle un lochiomètre. Cette condition se produit pour deux raisons:

  1. Quelque chose entrave la sortie normale des lochies. La cause la plus fréquente est un blocage du col de l'utérus avec des caillots, qui comprennent du mucus, du sang et des éléments organiques rejetés.
  2. Contractilité insuffisante de l'utérus. Il peut être affaibli par plusieurs facteurs, notamment des anomalies du travail, des spasmes du pharynx interne, des polyhydramnios et une césarienne.

La menace d'une telle condition dans le développement de l'endométrite - inflammation aiguë de l'utérus. Pour éviter de telles complications, les contractions sont induites artificiellement par des médicaments. Si la raison n'est pas en activité contractile ou si la condition est trop avancée, il peut être nécessaire de nettoyer la cavité utérine des lochies stagnantes.

Il y a aussi le danger du contraire. Lorsque les lochies disparaissent progressivement et que les saignements s'intensifient fortement. Une telle situation peut également être provoquée par des pathologies d'activité contractile ou le développement d'une anémie..

En cas de saignement soudain et abondant, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Cette condition est très dangereuse pour la vie d'une femme..

Un écoulement post-partum avec une couleur non naturelle et une odeur désagréable indique une infection infectieuse pendant la rééducation. La leucorrhée vert clair, grise ou jaune vif est une conséquence de l'activité bactérienne et du développement d'une inflammation infectieuse.

Ils ont généralement un arôme de poisson ou de pourri désagréable. La candidose est appelée «muguet» en raison de l'odeur caractéristique du lait fermenté et de la structure caillée des écoulements blancs.

L'infection s'accompagne de symptômes tels que brûlures, démangeaisons et rougeurs des organes génitaux.

En plus des bactéries pénétrées, les micro-organismes opportunistes peuvent perturber la microflore saine. La prise d'antibiotiques, une immunité affaiblie et des changements hormonaux entraînent une diminution du nombre requis de lactobacilles. Un environnement acide est remplacé par un environnement alcalin, ce qui est favorable à la reproduction des souches bactériennes.

La pénétration d'infections nocives peut également provoquer une inflammation de la cavité utérine et entraîner de graves complications et des saignements qui menacent la santé de la femme et les futures grossesses..

La période post-partum est une période difficile dans la vie d'une femme. Prendre soin du bébé tant attendu demande beaucoup de temps et d'efforts, mais une mère nouvellement créée ne doit pas oublier son propre bien-être. Vous devez être particulièrement attentif à la sécrétion post-partum et surveiller le processus de récupération du corps.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Complications de la période post-partum

Infertilité

La période post-partum commence immédiatement après la fin du processus de travail. Sa durée peut varier, en moyenne - 6-8 semaines. C'est la période de récupération du corps de la femme, le ramenant à un fonctionnement normal.

Différents modèles de pansements pour femmes enceintes Fest: comment les habiller et les porter correctement?

Conception

Pendant la grossesse, le stress sur les muscles du dos, en particulier le bas du dos, augmente considérablement.

Tests de grossesse Evitest - Avis

Conception

Quoi de mieux pour une grossesse précoce avec le test de grossesse Evitest ou Frautest? Quels tests de grossesse sont les meilleurs à choisir afin de connaître le résultat de manière fiable.

Pneumonie pendant la grossesse - traitement et conséquences

Conception

Pneumonie pendant la grossesse: symptômes, traitement, conséquences.Pendant la grossesse, le corps de la femme se prête aux changements, ce qui affecte les fonctions de protection.