Principal / Accouchement

Ce que le dépistage montre au premier trimestre de la grossesse: déchiffrer les indicateurs de la première étude biochimique, les écarts et la pathologie

Attendre un enfant est une période cruciale dans la vie d'une femme. De nombreux changements et changements sont en cours. Il est nécessaire de consulter régulièrement le médecin et d'effectuer des procédures pour la portance positive du bébé..

  1. Projection de la transcription du 1er trimestre du résultat
  2. Qu'est-ce qu'un test de dépistage pendant la grossesse
  3. Quand le premier test est-il effectué après une grossesse confirmée
  4. Qui envoie pour le dépistage
  5. Dates de projection par semaine
  6. Quand est-il préférable de faire le matin ou le soir
  7. Combien de fois passent au premier trimestre
  8. Peut être reconduit au cours du premier trimestre
  9. Comment se fait le dépistage par échographie dans un centre périnatal
  10. Il est obligatoire d'effectuer au centre des diagnostics échographiques
  11. Combien de temps dure la recherche
  12. Quand attendre des résultats
  13. Que regardent
  14. Des tests sanguins maternels sont-ils nécessaires: biochimie du sérum maternel
  15. Ai-je besoin d'un régime avant le dépistage: que ne pas manger
  16. Explication des indicateurs de dépistage
  17. Quelles pathologies sont détectées lors du premier dépistage
  18. Vaut-il la peine de s'inquiéter si le placenta est abaissé
  19. Paramètres du fœtus et de l'utérus
  20. Vidéo utile

Projection de la transcription du 1er trimestre du résultat

Une femme pendant la grossesse doit être dépistée plusieurs fois, chaque trimestre. La procédure vous permet d'identifier les pathologies, d'évaluer l'état général du fœtus et d'éviter certaines déviations et problèmes. Comment se déroule la procédure? À quelles périodes devriez-vous faire la recherche?

Qu'est-ce qu'un test de dépistage pendant la grossesse

Le dépistage est une série de procédures médicales grâce auxquelles il est possible de reconnaître des pathologies et des maladies du fœtus. Les résultats indiquent les causes spécifiques du problème qui contribuent à son développement..

Un dépistage périnatal est effectué chez une femme enceinte pour calculer la probabilité qu'un enfant présente des anomalies du tube neural, le syndrome de Down, le syndrome de Patau. Elle se déroule en plusieurs étapes:

  1. Examen échographique - examen du corps fœtal, caractéristiques, présence d'anomalies chromosomiques. Ils étudient également le flux sanguin dans le cordon ombilical et le rythme cardiaque, la fonctionnalité du placenta.
  2. Analyse biochimique - la présence de protéines dans le sang de la femme enceinte est calculée afin d'identifier les pathologies possibles de l'enfant.
  3. Si les deux premières étapes montraient un risque élevé de pathologies génétiques, des méthodes invasives sont alors mises en œuvre pour clarifier le résultat.

Quand le premier test est-il effectué après une grossesse confirmée

Le plus souvent, une femme découvre l'attente d'un enfant à la cinquième, sixième semaine, en même temps qu'elle est inscrite. Les douze premières semaines sont l'une des périodes clés, car c'est à ce moment-là que la ponte et la formation des organes fœtaux se produisent. Pour assurer le déroulement positif de la grossesse, prévenir les maladies et identifier les pathologies possibles, la patiente se voit prescrire le premier dépistage dans la période de 10 à 14 semaines. Mais avant cela, le gynécologue doit noter toutes les données de la femme en travail dans l'anamnèse:

  • croissance;
  • poids;
  • indicateurs de pression artérielle;
  • la présence de maladies chroniques;
  • date du dernier cycle menstruel.

Qui envoie pour le dépistage

La référence pour la procédure est prescrite par le gynécologue traitant. Avant la procédure, une femme doit passer un test sanguin général, un test d'urine, des échantillons pour la maladie du VIH, le SIDA.

Dates de projection par semaine

À chaque trimestre de grossesse, il est nécessaire de subir une étude de dépistage:

  • De 10 à 14 semaines.
  • De 15-20 semaines.
  • De 30 à 34 semaines.

Quand est-il préférable de faire le matin ou le soir

Il est préférable de subir la procédure le matin ou l'après-midi. Vous devez préparer:

  • quelques heures avant la projection, ne mangez pas de nourriture, mais quelques jours avant, suivez un régime: excluez les allergènes évidents de l'alimentation - agrumes, miel, sucreries, aliments gras et épicés;
  • avant la procédure, buvez un demi-litre de liquide pour que l'utérus soit clairement visible, si l'échographie est réalisée par voie transvaginale, il n'est pas nécessaire de boire.

Combien de fois passent au premier trimestre

Au début du trimestre, vous devez passer par la procédure de dépistage une fois. Mais parfois, vous devez répéter plusieurs fois:

  • pour les femmes en travail de plus de 35 ans;
  • en présence d'enfants souffrant de handicaps génétiques);
  • en cas d'utilisation de drogues interdites pendant la grossesse;
  • si l'enfant est conçu à partir d'un parent proche;
  • pour les femmes qui ont plusieurs fausses couches consécutives.
  • si la première étude a trouvé des problèmes.

Si la pathologie est confirmée lors de la répétition de l'étude, la femme en travail est envoyée au centre de génétique médicale pour effectuer des procédures invasives.

Peut être reconduit au cours du premier trimestre

Un réexamen au cours du premier trimestre peut être prescrit si la femme en travail est à risque ou si d'éventuelles maladies génétiques ont été identifiées.

Comment se fait le dépistage par échographie dans un centre périnatal

Le dépistage périnatal se fait dans un établissement médical spécialisé en plusieurs étapes: par échographie, examen général, analyse de l'anamnèse. Parfois, des méthodes invasives sont nécessaires.

Il est obligatoire d'effectuer au centre des diagnostics échographiques

Vous devez subir un examen dans un centre de diagnostic. Ces institutions spéciales disposent de l'équipement nécessaire. Dans les hôpitaux régionaux et de district, le plus souvent, il n'y a pas d'équipement médical étroit. Les centres périnatals travaillent dans une direction spécifique et, en plus des équipements de haute précision, disposent d'un personnel de spécialistes qualifiés.

Combien de temps dure la recherche

En moyenne, la procédure de dépistage dure environ une heure et demie. En cas de grossesse sévère et de tests complémentaires, le médecin peut prescrire un deuxième dépistage.

Quand attendre des résultats

Les résultats d'une échographie indiqueront à la femme en travail pendant la procédure. À l'aide d'un capteur spécial, qui passe à travers les muscles abdominaux, l'image est projetée sur un moniteur et la femme, avec le médecin, observe le fœtus. Considérez les caractéristiques structurelles, le nombre de doigts, le muscle cardiaque. Si l'enfant ne ferme pas les organes génitaux, il est facile de déterminer: un garçon ou une fille. Analyse de l'examen externe, la femme reconnaît immédiatement.

L'analyse biochimique et le reste des résultats seront généralement prêts dans quelques jours.

Que regardent

Lors du premier dépistage, un examen est effectué:

  • structure et emplacement des fruits;
  • les organes internes;
  • la partie avant;
  • mesurer par le tour de tête, la longueur des jambes, les bras et la hauteur;
  • l'épaisseur de l'espace du col. Norm 2 cm;
  • emplacement et fonctionnalité du placenta.

Des tests sanguins maternels sont-ils nécessaires: biochimie du sérum maternel

La biochimie du sérum maternel doit être soumise lors de la première étude. Cela vous permet d'identifier:

  • taux de hCG - détermine la tendance au syndrome de Down;
  • état des protéines plasmatiques (PAPP-A) - des valeurs surestimées ou sous-estimées signifient une prédisposition aux maladies.

Ai-je besoin d'un régime avant le dépistage: que ne pas manger

Pour des résultats corrects, quelques jours avant l'intervention, vous devez suivre un régime doux:

  • éliminer les bonbons, les aliments gras et épicés de l'alimentation;
  • la consommation d'alcool est inacceptable;
  • exclure les allergènes (agrumes, chocolat, etc.).

Explication des indicateurs de dépistage

Le dépistage détermine:

  • la taille de la partie coccyx-pariétale (CTE);
  • la taille de la tête bipariétale (BPD);
  • l'épaisseur de l'espace du col (TVP);
  • fréquence cardiaque (FC);
  • état des protéines plasmatiques (PAPP-A).

Quelles pathologies sont détectées lors du premier dépistage

Grâce à un ensemble de procédures, des écarts sont détectés:

  • maladies génétiques (syndrome de Down, Patau, Edwards);
  • développement physique du fœtus;
  • emplacement, qui vous permet d'exclure une grossesse extra-utérine;
  • prédisposition à une fausse couche spontanée;
  • la durée exacte de la grossesse;
  • défauts dans le développement du système nerveux;
  • hernie ombilicale;
  • prédisposition aux maladies cardiaques;
  • état, emplacement du placenta.

Parfois, les résultats peuvent être incorrects ou inexacts, cela se produit rarement, parfois le facteur humain affecte. Les raisons suivantes peuvent influencer le résultat:

  • diabète sucré chez une femme en travail;
  • grossesse multiple;
  • dépistage trop précoce ou tardif;
  • les femmes en surpoids;
  • si la FIV est utilisée pour la conception, alors la valeur de la protéine A sera inférieure à la normale;
  • stress, excitation intense;
  • médicaments à base de progestérone.

Vaut-il la peine de s'inquiéter si le placenta est abaissé

L'échographie montre l'emplacement du placenta. C'est un organe important qui se développe simultanément avec le développement du fœtus, lui fournit des nutriments, des oligo-éléments et de l'oxygène. Un positionnement incorrect peut bloquer la sortie de l'orifice interne de l'utérus et perturber la nutrition du bébé..

Au premier trimestre, cette présentation n'est pas dangereuse. Le plus souvent, au fur et à mesure de sa croissance, le placenta migre. Mais le patient doit être surveillé régulièrement afin que la localisation anormale ne nuise pas à l'enfant et à la femme enceinte..

Paramètres du fœtus et de l'utérus

Une semaineRAPP-A, UI / l
neuf357-597
Dix648-1030
Onze1108-1674
121785-2562
132709-3692

Si les indicateurs PAPP-A sont élevés, que le résultat échographique est négatif et que la teneur en protéines est faible, il peut y avoir des problèmes:

  • anomalies du système nerveux du fœtus;
  • la menace d'une fausse couche spontanée;
  • grossesse gelée;
  • conflit entre les facteurs Rh de l'enfant et de la mère;
  • risque de naissance prématurée.
Une semaineCTE, mmTVP, mmBPR, millimètre
Onze34-500,8-2,213-21
1242-590,8-2,518-24
1351-750,8-2,720-28
  • à la huitième, neuvième semaine de grossesse - 8-9 centimètres;
  • seizième, dix-septième - 14-19 centimètres.

Si la hauteur de l'utérus est supérieure à la normale, la probabilité de grossesses multiples est plus élevée. Dans le cas contraire, les indicateurs indiquent une position anormale du fœtus, un manque d'eau et un faible développement..

La recherche sur le dépistage périnatal est importante pour la future mère et l'enfant. Le complexe des procédures modernes permet la détection précoce des pathologies et des maladies. Cela vous permet d'éliminer ou d'ajuster le traitement en temps opportun. Les médecins recommandent de ne pas ignorer le dépistage, cela garantit le bon développement de la grossesse et un accouchement positif.

Combien de temps a-t-il fallu pour préparer votre analyse biochimique lors du premier dépistage

Commentaires des utilisateurs

L'échographie est plus informative que le sang. J'ai eu une bonne échographie, mais une mauvaise formule sanguine. Ils m'ont envoyé chez un généticien, ont fait une biopsie, tout va bien! Donc, le sang est une connerie, il y a beaucoup de facteurs qui affectent l'analyse de manière non positive

Elina Dombrovskaya, Ponction dans l'estomac, mais en général je fais une prise de sang pendant deux semaines, j'ai reçu un appel deux jours plus tard. Par conséquent, ne vous inquiétez pas, tout ira bien)) Je pense que s'il y avait quelque chose qui n'allait pas, cela aurait déjà été signalé

J'ai le même problème)
J'ai fait la projection le 19 mai. Ils ont généralement dit au médecin du complexe résidentiel de prendre le résultat dans deux semaines. Et j'étais déjà épuisé et inquiet!
Mais espérons que nous allons bien! Bonne chance à toi!

Elena, où l'as-tu emmenée? On m'a dit sur Anton Valek - de récupérer dans deux semaines chez le médecin

remis le 21 avril. était à la réception le 16 mai, n'était pas encore prêt! Eh bien, ils ont dit que si Dieu nous interdit quelque chose ne va pas, ils appelleront.

Ekaterina, Un tel sang est le plus fiable, les chromosomes y regardent, mais le serpent n'est peut-être pas très fiable, le bébé ne pouvait pas mentir comme ça, et ainsi de suite, comme le mien, le bébé ne mentait pas correctement et la mesure du TVP n'était pas correcte, mais le sang était excellent et pas de déviations! Donc ughi n'est pas un indicateur, lisez au moins Internet!

Dinysiklove, pensez à ce que vous voulez, lisez votre internet, filtrez simplement les informations. les résultats sanguins dépendent également de nombreux facteurs, et il y en a beaucoup plus que l'échographie. Les deux sont faciles à changer, mais mon médecin de confiance a toujours dit: regardez l'échographie, le sang n'est pas un indicateur. Combien de filles je connais, dont l'échographie est parfaite, et par le sang, elles les ont secouées à la génétique, tous leurs nerfs ont été effilochés, envoyés pour avorter, en conséquence, des bébés en bonne santé

a fait l'analyse pendant environ une semaine

vous auriez déjà reçu un appel si quelque chose ne va pas, ils appellent généralement sur la piste, ils vous appelleraient le lundi, c'est-à-dire aujourd'hui, et vous n'avez pas besoin de penser au mauvais, accordez-vous au positif

5 jours qu'ils le font, ils ont dit qu'ils appelleraient, si quelque chose n'allait pas, je suis venu chez mon médecin à l'improviste puis le 3ème jour ou quelque chose comme ça, tous les tests étaient déjà prêts) si l'échographie est bonne, vous ne devriez pas faire très attention au sang

NOUS SOMMES PRÊTS EN 1h30

nous faisons un mois. Ils ont prévenu qu'ils appelleraient si quelque chose.

Fiabilité du dépistage au 1er trimestre

  • Allergologue-immunologiste
  • Analyses
  • Neurologue
  • Inspection des conducteurs
  • Manipulations infirmières
  • Thérapeute
  • Diagnostic par ultrasons
  • Urologue

Dépistage 1 trimestre: qu'est-ce que c'est?

Le dépistage du 1er trimestre est un examen complet visant à évaluer le taux de développement intra-utérin d'un bébé en comparant les indicateurs d'un âge gestationnel spécifique. À ce stade, la probabilité d'anomalies pathologiques congénitales, y compris le syndrome de Down, est déterminée. Le dépistage du 1er trimestre comprend deux procédures: une prise de sang biochimique et une échographie.

Chimie sanguine

Avec l'aide de la biochimie, vous pouvez déterminer le niveau d'hormones qui affectent le développement d'anomalies génétiques:

1. B-hCG - est produit dès le début de la grossesse, à partir de la semaine 9, l'indicateur commence à diminuer. La norme est de 50 mille 55 mille. mUI / ml.

2. PAPP-A est une protéine plasmatique A. L'indicateur naturel est de 0,79 à 6,00 mU / l. lors du dépistage du 1er trimestre.

La procédure est effectuée de 11 à 13 semaines. Une femme donne du sang veineux le matin à jeun. Parmi les contre-indications: signes de grossesse multiple, problèmes de poids, diabète sucré. La biochimie est obligatoire pour les femmes de plus de 35 ans, présentant des anomalies génétiques dans la famille, des fausses couches ou des maladies infectieuses dans le passé.

Examen échographique

L'échographie est une méthode de diagnostic sûre et informative. Vous permet de localiser l'emplacement du fœtus, son physique, le respect de la taille de la norme, ainsi que d'identifier correctement la localisation des membres de l'enfant à naître.

Selon les résultats de la première échographie, le médecin:

· Détermine la date de conception et corrige également l'âge gestationnel;

· Établit ou réfute la présence de pathologies congénitales;

Estime la probabilité de grossesse pathologique.

L'échographie est réalisée de deux manières: transvaginale (le capteur est inséré dans le vagin) ou abdominale (le capteur est enfoncé sur l'abdomen). Effectuer de manière optimale la procédure à 12 semaines de gestation.

Pourquoi les parents ont-ils peur du syndrome de Down??

Le syndrome de Down est un syndrome génétique courant. Normalement, un ensemble de chromosomes humains contient 23 paires. Avec une anomalie génétique, la mutation du chromosome 21 conduit à la trisomie - la présence d'un chromosome 21 supplémentaire. La pathologie a été diagnostiquée pour la première fois en 1866 par John Down. À l'heure actuelle, la probabilité de développer le syndrome est de 1 enfant sur 700.

Pourquoi le syndrome de Down peut ne pas être vu à l'échographie?

Il n'est pas possible de poser un diagnostic précis du syndrome de Down par échographie. Sur la base des résultats de la procédure, le spécialiste évalue l'état du fœtus en fonction des paramètres suivants:

1. Pli de cou épaissi. Normalement, il est de 1,6 à 1,7 mm. Une épaisseur de 3 mm indique la probabilité d'anomalies chromosomiques.

2. CTE (longueur du fœtus). La lecture normale varie de 43 à 65 mm (12-13 semaines).

À l'étape suivante, des calculs sont effectués, le risque d'anomalies génétiques est étudié. La probabilité au-dessus de 1: 360 est élevée - cependant, ce n'est pas un diagnostic, mais une hypothèse.

Que faire si vous présentez un risque élevé de trisomie 21?

Selon les statistiques, 70% des femmes porteuses d'un enfant atteint du syndrome de Down sont à risque. Dans ce cas, la femme se voit proposer de subir un examen complémentaire au centre de génétique médicale. Le spécialiste prescrit un certain nombre de tests et l'amniocentèse est pratiquée comme diagnostic invasif.

Caractéristiques des diagnostics invasifs

L'amniocentèse est une analyse du liquide amniotique. La procédure est réalisée en perforant l'abdomen dans la zone de la membrane embryonnaire. Le résultat est un échantillon de liquide amniotique, qui contient des cellules fœtales.

L'amniocentèse est réalisée selon l'une des deux méthodes suivantes:

1. Méthode à main levée. Un capteur à ultrasons permet d'éviter les risques - un spécialiste effectue une ponction à l'endroit où le placenta manque.

2. Méthode de l'adaptateur de ponction. Dans ce cas, le capteur à ultrasons fixe l'aiguille, après quoi la trajectoire le long de laquelle elle ira est déterminée.

La procédure prend 5 à 10 minutes. De nombreux parents refusent de le prendre - dans 1% des cas, le test provoque une fausse couche. Cependant, avec un risque élevé de pathologie génétique, l'amniocentèse est une procédure nécessaire..

Diagnostics non invasifs comme alternative au dépistage

Le syndrome de Down peut être diagnostiqué par des tests prénataux non invasifs (NIPT). Le NIPT implique l'analyse de l'état de l'ADN du fœtus dans le sang d'une femme enceinte. S'il existe une probabilité d'anomalies génétiques chez le fœtus, le patient est invité à confirmer le diagnostic à l'aide d'une procédure invasive. En cas de résultats négatifs, aucune vérification n'est nécessaire.
Les procédures non invasives sont populaires en Europe et aux États-Unis depuis plus de 10 ans. Par exemple, aux Pays-Bas, le NIPT est utilisé comme dépistage primaire.

Qu'est-ce que le dépistage biochimique pour le 1er trimestre: transcription et normes

Le dépistage en anglais signifie «triage» - en fait, cet examen joue le rôle de «triage», divisant les femmes enceintes entre celles dont les indicateurs s'inscrivent dans la fourchette normale et celles qui devraient être engagées dans des diagnostics supplémentaires. De quel genre d'analyse s'agit-il, et que font-ils des dons-prélèvements de sang? Le dépistage biochimique du 1er trimestre (en particulier 11-13 semaines) est un complexe de mesures diagnostiques, consistant en une échographie et un test sanguin biochimique.

Il est utilisé pour identifier le risque de développer des anomalies fœtales macroscopiques, ainsi que des anomalies génétiques et des maladies congénitales graves..

L'incertitude fait peur, alors essayons de comprendre les concepts pour qu'au seuil de la partie biochimique du dépistage du premier tiers de la gestation nous nous sentions confiants et compétents.

Ce qui est déterminé?

Une femme remet la biochimie du sang deux fois pendant toute la période de naissance d'un bébé - pour des périodes de 11 à 13 semaines et de 16 à 20 semaines. Pour cela, le sang veineux est prélevé sur le patient à jeun..

Que montre-t-il?

Le premier dépistage est également appelé "double test", car lors de l'analyse, deux indicateurs principaux sont déterminés dans le sang: l'hCG et le PAPP-A. Essayons de découvrir ce que chacun d'eux est..

Il est déterminé presque immédiatement après la conception. Cet indicateur est en croissance, atteignant les valeurs les plus élevées à la fin des trois premiers mois de grossesse. Ensuite, le nombre qui détermine l'hCG diminue, s'arrêtant à une valeur après une certaine période de gestation.

Pendant les neuf mois, son nombre devrait augmenter proportionnellement à la période. Fonctionnellement, le PAPP-A est responsable des réponses immunitaires de la femme enceinte pendant la grossesse et détermine également le développement du placenta et son fonctionnement normal..

Vidéo

La vidéo ci-dessous vous aidera à vous faire une idée de ce qu'est le dépistage biochimique et pourquoi il est effectué..

Comment faire?

La préparation du premier dépistage biochimique pendant la gestation comprend plusieurs étapes:

  1. Le premier à subir une échographie est une condition préalable au dépistage, car certains indicateurs d'analyse dépendront de la période de gestation exacte, que l'échographie montrera.
  2. Le sang d'une veine est pris strictement à jeun, il vaut mieux même ne pas boire. Si vous avez une longue attente, prenez une petite collation avec vous, mais vous ne pourrez manger qu'après avoir pris du sang.
  3. À la veille de l'étude (ou mieux quelques jours avant), il vaut la peine de limiter son alimentation, en excluant certains aliments.

Régime

Pour que le résultat de la partie biochimique du dépistage soit fiable, les médecins recommandent aux patients de suivre un régime alimentaire à court terme la veille du don de sang..

Il est préférable de respecter les restrictions alimentaires 3 à 5 jours avant la procédure.

Pendant le régime, excluez du régime:

  • bonbons industriels, en particulier chocolat, bonbons gélifiés et dragées colorées;
  • thé, café, cacao;
  • poisson, en particulier les variétés rouges;
  • Fruit de mer;
  • cornichons, aliments en conserve et fumés;
  • déchets;
  • Viande.

Si une femme prend des médicaments qui ne jouent pas un rôle vital, elle doit les abandonner quelques jours avant de donner du sang..

Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin..

Les vitamines et certains autres produits pharmaceutiques peuvent interférer avec les résultats des tests.

Cela peut causer beaucoup d'anxiété, inutile pour la future mère.

Décoder les résultats

Une caractéristique d'un indicateur tel que l'hCG est sa dépendance à l'âge gestationnel.

Tableau 1. Normes de hCG.

Durée en semainesValeurs de hCG autorisées, ng / ml
Dix25,8 à 181,6
Onze17,4 à 130,3
1213,4 à 128,5
1314,2 à 114,8

Une augmentation et une diminution de l'hCG indiquent un problème dans le développement de l'enfant ou certaines conditions de la mère. Par exemple, pendant la grossesse avec des jumeaux (triplés) ou une toxicose sévère, les indicateurs peuvent ne pas correspondre à la norme. Une augmentation de l'hCG peut être enregistrée avec:

  • grossesse multiple;
  • Syndrome de Down - la forme la plus célèbre de pathologie génomique;
  • évolution sévère de la toxicose;
  • si le patient est diabétique.

Une diminution de l'hCG peut indiquer la présence de conditions telles que:

  • grossesse extra-utérine;
  • insuffisance placentaire;
  • risque élevé de grossesse interrompue;
  • Syndrome d'Edwards, caractérisé par de multiples malformations.

Nous continuons à déchiffrer: les normes PAPP-A et leurs écarts

Transcrit littéralement de l'anglais, le terme «PAPP-A» est traduit par «protéine plasmatique A associée au processus de gestation». Ses valeurs normales dépendent du terme.

Tableau 2. Normes de RAPP-A.

Durée en semainesIndicateurs acceptables PAPP-A, U / ml
8-9

12-13

0,17 à 1,54

1,03 - 6,01

Les écarts dans l'indice PAPP-A ont leur propre valeur diagnostique. Une augmentation de l'indicateur indique la portée de plusieurs enfants, mais une diminution peut être le résultat d'un certain nombre de facteurs:

  • décoloration de la grossesse;
  • risque élevé de fausse couche;
  • anomalie du tube neural;
  • certains types de trisomie, dont le plus connu est le syndrome de Down.

Malgré l'importance de l'étude, un diagnostic ne peut être posé sur la base des résultats du dépistage biochimique. Les écarts dans les données hCG et PAPP-A deviennent la raison d'un examen supplémentaire de la femme enceinte. La biochimie du sang au cours du premier trimestre est présentée à toutes les femmes qui se préparent à la maternité. Les procédures sont effectuées à la demande de la femme et les médecins ne recommandent pas d'ignorer les examens prescrits.

Groupe de risque

Il existe des patients pour lesquels il est particulièrement important d'effectuer un dépistage biochimique, car ils sont inclus dans un groupe à risque potentiel:

  • risque lié à l'âge - femmes enceintes de plus de 30 ans (lorsqu'elles portent le premier enfant) et de plus de 35 ans (lorsqu'elles portent un deuxième bébé et les suivants);
  • les femmes qui ont déjà connu plusieurs grossesses manquées ou des fausses couches;
  • les patients qui, à un stade précoce de la grossesse, ont utilisé indépendamment des médicaments qui présentent un danger pour la formation normale de l'enfant;
  • les femmes qui se sont rétablies de maladies infectieuses aux premiers stades de la gestation;
  • les patients dont la famille présente des anomalies génétiques ou des maladies du développement
  • les femmes qui ont déjà donné naissance à des enfants présentant des anomalies génétiques;
  • les femmes enceintes mariées à un parent proche;
  • les patients qui ont été exposés aux rayonnements avant la conception ou au début de la gestation (ou le conjoint a été exposé à une telle exposition);
  • un rapport d'échographie indiquant des anomalies génétiques.

Norme MoM

Malgré le fait que le premier dépistage biochimique est appelé double, le médecin traitant détermine trois indicateurs. Le résultat de l'enquête est largement évalué précisément par le MoM - le coefficient responsable du degré de déviation des données d'analyse d'une femme particulière par rapport aux indicateurs statistiques moyens.

Où le faire et combien ça coûte?

Une femme enceinte est référée pour une analyse biochimique par un médecin, et cette procédure est gratuite. Mais si elle veut subir un tel examen de sa propre décision, le dépistage dans une clinique privée coûtera 5 à 9 mille roubles.

Le prélèvement sanguin a lieu dans le laboratoire du centre polyclinique, périnatal ou de diagnostic.

Conclusion

Le dépistage biochimique est une procédure facultative, mais fortement recommandée pour toute femme enceinte. C'est cette analyse qui permet de détecter des écarts, certes rares, mais potentiellement possibles afin de prendre une décision difficile ou de démarrer des procédures de traitement à temps..

Combien de temps faut-il pour préparer les analyses périnatales. dépistage 1 ?

  • 12 décembre 2017
  • Réponses

Notre choix

En quête d'ovulation: la folliculométrie

conseillé

Les premiers signes de grossesse. Les sondages.

Sofya Sokolova a publié un article dans Symptômes de la grossesse, 13 septembre 2019

conseillé

Wobenzym augmente la probabilité de conception

conseillé

Massage gynécologique - l'effet est fantastique?

Irina Shirokova a publié un article dans Gynécologie, le 19 septembre 2019

conseillé

AMG - hormone anti-müllérienne

Sofya Sokolova a publié un article dans Analyses et enquêtes, 22 septembre 2019

conseillé

Sujets populaires

Auteur: // Ira //
Créé il y a 11 heures

Auteur: maman dans un cube)))
Créé il y a 17 heures

Auteur: Qwerty30
Créé il y a 11 heures

Auteur: Impulse
Créé il y a 23 heures

Auteur: Enma13Ai
Créé il y a 7 heures

Auteur: Tarakashka
Créé il y a 13 heures

Auteur: Sunny Angel
Créé il y a 22 heures

Auteur: London-london
Créé il y a 4 heures

Auteur: Goldilocks //
Créé il y a 14 heures

Auteur: Vredinka87
Créé il y a 3 heures

À propos du site

Liens rapides

  • À propos du site
  • Nos auteurs
  • Aide du site
  • La publicité

Sections populaires

  • Forum sur la planification de la grossesse
  • Graphiques de température basale
  • Bibliothèque de santé reproductive
  • Avis sur les cliniques sur les médecins
  • Communication dans les clubs pour PDR

Les documents publiés sur notre site sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et le choix d'une méthode de traitement restent la prérogative exclusive de votre médecin traitant!

Questions sur 1 dépistage: sang AVANT l'échographie ou PAR JOUR + si le sexe est prédit

En général, je suis allé faire une projection au CMP à Zh.M. Belyai. Elle a effectué l'échographie très soigneusement et minutieusement, a tout commenté elle-même, a montré sur grand écran avec le curseur où se trouve le TVP, où est le nez, etc. Ensuite, elle a entré les données sanguines dans le programme et a dit que tout allait bien et que les risques étaient très faibles. Alors maintenant, je ne vois rien d'étrange dans un don de sang aussi précoce. Il s'est avéré très pratique de ne pas avoir à attendre 2 semaines. Eh bien, je recommande séparément le docteur Beliai, elle est très agréable, polie, n'a pas intimidé, etc..
________________________________________ _________________________________________

salut! S'il vous plaît, aidez-moi à comprendre.

Maintenant, la grossesse est de 8 semaines + 3 jours. À 7 + 6 ans, j'ai eu une échographie au Centre de médecine fœtale de Toreza (Saint-Pétersbourg), où j'aime le docteur Belyai. Elle a écouté le cœur du bébé et a proposé de s'inscrire au dépistage dans un mois - le terme sera de 12 semaines et 6 jours. On m'a dit de donner du sang à l'avance - 2 semaines à l'avance, c'est-à-dire que ce sera 10 semaines complètes. L'explication était: «Il vaut mieux la passer à l'avance, l'analyse sera préparée pendant 5 jours, vous viendrez au dépistage, j'aurai déjà vos résultats sanguins et tout sera immédiatement clair sur les pathologies et l'évolution de la grossesse. Et si vous donnez du sang le même jour que le dépistage, puis attendez encore 2 semaines pour le résultat ".

En général, 2 questions:
1) Comment avez-vous donné votre sang - avant l'échographie ou le jour même? Combien de temps avez-vous attendu le résultat? Je ne sais pas, il y a peut-être des nuances que le médecin n'a pas exprimées ou ne voulait pas exprimer.
2) Avez-vous prédit votre sexe lors d'un dépistage? Je sais qu'ils peuvent prédire avec une faible probabilité - il est intéressant de voir si votre médecin avait raison ou tort :)

Quand et que montre le premier dépistage pendant la grossesse?

Le premier dépistage est un examen important que toutes les femmes doivent subir au cours de la 10 à 14 semaine de grossesse. Grâce à un ensemble de procédures, il est possible de déterminer les futures mères qui sont à risque de développement éventuel d'anomalies génétiques et de pathologies chez un enfant.

Quel est le premier dépistage, quand est-il effectué, quels sont les résultats normaux - décrits dans cet article.

Qu'est-ce qu'un test de dépistage et que comprend-il??

Le dépistage est un ensemble de procédures médicales visant à détecter et à prévenir le développement de diverses maladies. Une telle enquête est menée non seulement pour les femmes enceintes, mais aussi pour d’autres segments de la population..

Le dépistage périnatal est effectué trois fois pendant toute la grossesse et comprend:

  • L'échographie, qui permet de voir comment le bébé se développe dans l'utérus.
  • Prélèvement de sang veineux pour déterminer le niveau de l'hormone hCG et de la protéine PAPP-A.

Dois-je faire?

Le premier dépistage prénatal est recommandé par le ministère de la Santé pour toutes les femmes enceintes, mais ce n'est pas obligatoire. Autrement dit, si la femme enceinte refuse les tests, les médecins ne la forceront pas à donner du sang et à faire une échographie.

Mais vaut-il la peine d'abandonner? En aucun cas, car un tel examen permettra d'avertir les futurs parents d'éventuels problèmes dans le développement de leur bébé, comme la maladie de Down ou d'Edwards, divers défauts de la structure du système nerveux et d'autres pathologies pouvant par la suite entraîner la mort d'un enfant ou sa naissance avec un handicap.

Si, selon les résultats de l'examen, des pathologies fœtales ne sont pas compatibles avec la vie normale, les médecins enverront la femme pour mettre fin à la grossesse pour des raisons médicales. Mieux vaut donner naissance à un bébé en bonne santé, mais plus tard que maintenant, un bébé qui n'est pas capable d'une existence normale.

Il est particulièrement recommandé de subir le premier dépistage périnatal pour les catégories de femmes enceintes suivantes:

  1. moins de 18 ans et plus de 35 ans - c'est à cet âge que la probabilité de fausse couche ou de développement de malformations congénitales chez lui est élevée;
  2. a déjà eu une grossesse gelée, un avortement spontané (fausse couche) ou une mortinaissance;
  3. avoir déjà des enfants avec des handicaps génétiques;
  4. ayant des maladies héréditaires ou des pathologies dans leur pedigree;
  5. travaillant dans des industries dangereuses;
  6. prendre des médicaments dangereux pour le fœtus (médicaments fœtotoxiques);
  7. au début de la grossesse qui ont eu des maladies infectieuses (y compris la grippe, les ARVI);
  8. avoir des dépendances (alcool, tabac, drogues);
  9. devenir enceinte à la suite d'une relation étroite.

Pour les catégories de femmes énumérées ci-dessus, le premier dépistage périnatal est obligatoire, car tous ces facteurs, avec une forte probabilité, peuvent entraîner des écarts dans le bon développement de l'enfant..

Quand ils le font - timing

Le premier dépistage périnatal est effectué entre la 10e et la 14e semaine de grossesse, mais la période la plus favorable pour la procédure est de la 11e à la 13e semaine. À ce moment - à la fin du premier trimestre de la grossesse - la période embryonnaire du développement du bébé se termine.

C'est pendant cette période que vous pouvez obtenir les informations les plus fiables sur le développement de l'enfant à l'aide de l'échographie et déterminer des paramètres importants, tels que la taille de la zone du col du fœtus et la taille coccygienne-pariétale (CTE).

Pendant cette période également, vous pouvez suivre très clairement le niveau d'hormones dans le sérum sanguin..

Vous trouverez peut-être utile de lire sur le deuxième et le troisième dépistage périnatal.

Normes et indicateurs

Comme mentionné ci-dessus, lors du premier dépistage, deux examens principaux sont effectués: l'échographie et le don de sang à partir d'une veine.

Qu'est-ce qui est déterminé à l'aide de ces études et quels sont les indicateurs normaux? Pensez plus loin.

Que montre l'échographie?

L'examen échographique lors du premier dépistage vise à déterminer les indicateurs suivants:

  • L'emplacement de l'embryon dans l'utérus - pour exclure une grossesse extra-utérine.
  • Le nombre de fœtus - un ou plusieurs enfants, ainsi que la grossesse mono-ovarienne ou ovarienne différente.
  • Viabilité fœtale - à 10-14 semaines, le rythme cardiaque du bébé et ses mouvements avec les bras et les jambes sont déjà clairement visibles.
  • Taille coccygienne-pariétale - cet indicateur est comparé aux données sur la dernière menstruation de la femme enceinte, après quoi un âge gestationnel plus précis est déterminé.
  • Anatomie fœtale - à la fin du premier trimestre, l'échographie montre clairement les os du crâne et du visage, ainsi que les rudiments des organes internes, en particulier le cerveau.
  • L'épaisseur du collier (CTP) est la mesure la plus importante mesurée lors du premier dépistage. Le dépassement peut indiquer la présence de défauts génétiques..
  • La taille de l'os nasal - ce paramètre aide également à déterminer la présence de maladies génétiques.
  • État du placenta - sa maturité, sa méthode d'attachement et d'autres indicateurs pouvant provoquer un avortement spontané sont déterminés.

Niveaux hormonaux

Sur la base des résultats de l'échographie, un test sanguin biochimique est effectué pour déterminer le niveau des hormones hCG et PAPP-A.

Des taux élevés de gonadotrophine chorionique humaine (hCG) peuvent indiquer:

  • grossesse avec des jumeaux ou des jumeaux;
  • diabète sucré chez la femme enceinte;
  • la présence de pathologies chez le fœtus;
  • âge gestationnel mal défini.

Une autre hormone, dont le niveau est déterminé lors du premier criblage, est la protéine PAPP-A. Il est responsable du bon fonctionnement du placenta et son faible niveau peut indiquer:

  • si le fœtus est atteint du syndrome de Down ou d'Edwards;
  • développement de pathologies génétiques;
  • grossesse gelée.

Si les résultats sont mauvais

Si les résultats du premier dépistage ne sont pas entièrement favorables, vous ne devez pas immédiatement paniquer et être contrarié..

En plus d'un examen de dépistage, il existe plusieurs autres façons de déterminer les pathologies fœtales. Après examen des résultats du dépistage, si nécessaire, ils sont prescrits par un généticien. Et ce n'est qu'après des recherches supplémentaires que nous pouvons parler de la formulation de tout diagnostic.

De plus, pour confirmer ou infirmer les résultats du premier examen de dépistage, un deuxième est effectué, entre la 16e et la 20e semaine de grossesse. Après sa tenue, la situation deviendra plus claire.

En outre, il est toujours possible d'obtenir des résultats de recherche erronés, car chaque femme enceinte a ses propres caractéristiques individuelles, dans lesquelles les résultats des tests et des échographies peuvent différer de la normale, mais le bébé naîtra en parfaite santé..

Vidéo utile

Plus d'informations sur le premier dépistage périnatal peuvent être trouvées dans la vidéo:

Dépistage pendant la grossesse

Le premier dépistage est inclus dans le complexe des procédures de diagnostic pendant la gestation. À l'aide d'études de dépistage, un spécialiste peut identifier les anomalies précoces au cours de la grossesse, ce qui permettra de corriger d'éventuelles violations en temps opportun. Les résultats sont interprétés par le médecin en conjonction avec toutes les méthodes de dépistage.

Rendez-vous

Pendant la période gestationnelle, la femme enceinte ne subit que trois examens obligatoires. Le moment du premier examen est le premier trimestre. Il est difficile de déterminer la date exacte de la conception naturelle, le moment peut fluctuer dans les 3 à 5 jours. Par conséquent, lors du calcul du moment obstétrique de la grossesse, ils sont repoussés à partir de la date de la dernière menstruation, le début de la grossesse est le premier jour de la dernière menstruation.

Lors de la nomination du premier dépistage pendant la grossesse, ils sont guidés par des termes obstétricaux, bien que des changements de date soient possibles si le cycle menstruel est long. La période de gestation minimale au cours de laquelle vous pouvez détecter des signes de développement anormal du fœtus et évaluer la réponse du corps maternel à la grossesse - 11 semaines. La date limite pour le premier dépistage est de 14 semaines, plus précisément 13 semaines plus 6 jours à compter du début de la dernière menstruation avant la grossesse.

Cette période de dépistage pendant la grossesse n'est pas accidentelle. À 12 semaines (obstétrique), l'embryon devient un fœtus, c'est-à-dire qu'il passe à un autre stade de développement. Si à ce moment certaines structures se sont formées dans l'embryon, celui-ci acquiert un nouveau statut dans le développement périnatal (fœtal ou fœtal). Une femme enceinte doit comprendre qu'il est important d'observer le moment du dépistage pendant la grossesse, car les résultats du diagnostic en dépendent.

Qui a besoin d'un dépistage

Certaines femmes pensent que si elles se sentent bien, il n'est pas nécessaire de subir un dépistage pendant la grossesse, d'autant plus que toutes les femmes enceintes ne s'inscrivent pas chez un gynécologue au premier trimestre. Ainsi, les femmes, particulièrement à risque, peuvent donner naissance à un bébé ayant des troubles du développement physique et / ou mental. Après tout, si une mutation chromosomique n'est pas détectée au début de la gestation, la maladie elle-même n'ira nulle part et l'embryogenèse continuera sur la mauvaise voie et le moment viendra où il ne sera plus possible de réparer quoi que ce soit..

Ainsi, quel que soit le bien-être de la femme enceinte, son âge, la naissance d'enfants auparavant en bonne santé, la présence d'excellentes conditions de vie et nutritionnelles, le dépistage pendant la grossesse est recommandé à tous les stades de la gestation. Même avec une bonne santé de la femme et une hérédité sans charge, des écarts dans l'embryogenèse peuvent encore se produire. Malgré cela, une femme enceinte peut refuser d'être examinée, personne ne la forcera à subir un diagnostic.

Une attention particulière doit être portée au dépistage pendant la grossesse chez les femmes à risque:

  • futures mères de 35 ans et plus, même si elles ont déjà donné naissance à des enfants en bonne santé. Après cette période d'âge, le corps commence à vieillir, des processus sont déclenchés dans lesquels la probabilité d'anomalies chromosomiques chez le fœtus augmente;
  • une histoire ou l'identification de signes d'une grossesse gelée ou extra-utérine, une fausse couche, le risque de fausse couche spontanée, une naissance prématurée;
  • SRAS ou autre infection au début de la période gestationnelle;
  • processus infectieux chronique, maladies infectieuses lentes;
  • les enfants mort-nés dans la famille ou les enfants présentant des anomalies chromosomiques;
  • proches par le sang des futurs parents qui ont été diagnostiqués avec un trouble génétique;
  • prise de divers médicaments, vaccination, anesthésie pendant la chirurgie immédiatement avant la conception et au début de la gestation;
  • conception à la suite d'inceste ou d'actes violents;
  • le tabagisme, l'abus d'alcool, la consommation de drogues;
  • conflit rhésus.

Le dépistage pendant la grossesse ne présente aucun danger pour la femme enceinte et l'enfant, par conséquent, la recherche à partir de l'examen est déraisonnable.

Ce qui est inclus dans l'enquête

Le premier dépistage comprend deux mesures diagnostiques principales:

  1. L'échographie du fœtus et de l'utérus de la femme enceinte vous permet d'évaluer l'évolution du développement du fœtus, la correspondance des parties du corps avec la période gestationnelle et le développement de structures adaptées à l'âge. La santé de l'utérus et du placenta est également évaluée.
  2. La biochimie du sang permet de déterminer la concentration d'hormones nécessaires à un développement sain et de certains marqueurs caractéristiques d'une période donnée.

Les résultats cumulés du dépistage (échographie et prises de sang) permettront au médecin de comprendre comment se déroule correctement l'embryogenèse, s'il y a des risques ou des signes d'anomalies génétiques, quelle est la réaction physique de la femme au développement d'un autre organisme en elle, une nouvelle vie.

Préparation et mise en œuvre

Pour qu'aucun facteur n'affecte les résultats du diagnostic et ne les déforme pas, vous devez vous préparer au dépistage pendant la grossesse.

Les étapes de préparation comprennent:

  • refus des aliments qui peuvent théoriquement provoquer des allergies ou qui ont préalablement conduit à des réactions allergiques: tous types d'agrumes, fraises, framboises, produits marins exotiques, fruits et légumes non saisonniers, tous produits non consommés auparavant. Si une allergie se développe peu de temps avant le dépistage, vous devez en informer le médecin responsable. L'alcool est exclu même à des doses minimales;
  • ne pas fumer ni boire d'eau ou d'autres boissons avant les tests;
  • avant l'examen, vous pouvez manger pendant 8 à 12 heures;
  • dans les 3-4 jours avant le dépistage, il ne faut pas être surchargé physiquement et psycho-émotionnellement, ne pas faire d'exercices sportifs, éviter les situations stressantes autant que possible (les substances hormonales sont extrêmement sensibles au contexte émotionnel et à l'activité physique);
  • ne pas avoir de relations sexuelles pendant 2-3 jours;
  • essayez de vider les intestins;
  • à votre arrivée à la clinique, vous devez vous reposer pendant 15 minutes, vous asseoir, vous calmer, sinon les résultats du test peuvent être déformés.

Lors du premier dépistage, la préparation à l'échographie dépend de la méthode d'examen: transvaginale ou transabdominale. Dans la première variante, le capteur à ultrasons est inséré directement dans le vagin, par conséquent, avant la manipulation, vous devez vider la vessie.

Lors de l'examen des organes génitaux et du fœtus avec un capteur abdominal (à travers la surface abdominale), il est nécessaire que la vessie soit remplie au maximum. Pour ce faire, une demi-heure avant l'étude, vous devez boire 0,5 à 0,7 litre de liquide mieux que l'eau ordinaire, ne vous rendez pas aux toilettes pendant 4 heures avant l'échographie.

Si, pendant la procédure, le fœtus se trouve de telle manière qu'il est impossible de déterminer ses paramètres, il est alors proposé au patient de marcher un peu, d'incliner le torse, de forcer l'abdomen, puis de se détendre, d'imiter le réflexe de toux.

Immédiatement après l'échographie, du sang veineux est prélevé pour un examen biochimique. Dans le cadre d'un dépistage, il est important de réaliser les deux examens sans interruption, car la formule sanguine change constamment pendant la grossesse et il est nécessaire de corréler les résultats de son étude avec les données du diagnostic échographique..

Indicateurs foetaux

Le dépistage des grossesses précoces permet de déterminer les caractéristiques du fœtus en les comparant à la norme.

Les indicateurs suivants sont déterminés:

  1. Taille coccygienne-pariétale (CTE) - pour la première fois, la «croissance» est mesurée de la couronne de l'enfant au coccyx. Étant donné que le bébé est constamment dans une position embryonnaire (avec les jambes tirées vers la poitrine), il n'est pas possible de mesurer la hauteur exacte. Pour évaluer la croissance, la longueur du fémur, de l'humérus et de l'avant-bras est prise.
  2. Tour de tête (OG) - calculé par diamètre.
  3. La taille bipariétale (BPD) est la distance entre les contours externes des os pariétaux et les contours internes, et la distance de l'os frontal à l'occiput est également mesurée. L'indicateur est particulièrement important pour déterminer le mode de livraison. Si le crâne de l'enfant est grand et que le bassin de la mère est étroit, une césarienne est suggérée. Ce problème est résolu en fonction des résultats du dépistage pendant la grossesse en fin de période, mais le premier examen est nécessaire pour une analyse comparative avec les deuxième et troisième examens..
  4. L'épaisseur de l'espace collet (TVP) est le volume de liquide dans le pli cervical, qui n'est caractéristique que pour le premier trimestre. Avec un volume insuffisant ou une absence de plis, on peut juger des risques de mutations chromosomiques. Les conclusions finales sont tirées en combinaison avec d'autres marqueurs de l'embryogenèse.
  5. Taille des os nasaux - Le dépistage est informatif s'il est effectué à 12-13 semaines obstétriques. La pathologie osseuse peut indiquer des anomalies chromosomiques. Au cours de recherches scientifiques, il a été révélé que chez les enfants trisomiques, l'os nasal est pathologique dans plus de 93% des cas..
  6. Caractéristiques du crâne et du cerveau.
  7. Fréquence cardiaque (FC) - est déterminée pour le respect de la norme d'âge. Si possible, le diagnosticien examine la structure du muscle cardiaque, l'emplacement et la taille du cœur, les gros vaisseaux.
  8. Paramètres du placenta - épaisseur, emplacement du chorion.
  9. Nombre de vaisseaux du cordon ombilical.
  10. Évaluation du liquide amniotique (volume, couleur).

Chez une femme enceinte, le pharynx cervical est examiné par échographie, le tonus utérin est évalué. Parfois, vous pouvez même déterminer le sexe de l'enfant, mais avec cette question, il est préférable d'attendre 20 semaines.

Normes des valeurs de base chez le fœtus par semaine:

Date limite en semaines obstétriquesCTE, millimètresTVP, millimètresOs nasal, millimètresBPR, millimètresFréquence cardiaque, battements par minute
Onze41-500,8-2,4 (moyenne 1,6)1,4 (peut ne pas encore être mesuré)17154-176
1251-600,8-2,5 (moyenne 1,6)1,821149-173
1361-730,8-2,7 (moyenne 1,7)2,3 (moyenne 12-13 semaines - 3-3,1)26148-170
Quatorze-0,8-2,8 (moyenne 1,8)2,527132-166 (moyenne 11-14 semaines-140-160)

Les contractions cardiaques sont considérées comme le principal paramètre de la viabilité fœtale lors du premier dépistage. La fréquence cardiaque ne doit pas être inférieure à 100 battements / minute et supérieure à 200 battements / minute, car il s'agit d'un facteur défavorable en termes de pronostic. Par la localisation et les structures du cœur, ainsi que par l'emplacement de l'estomac, la présence ou l'absence de déviations importantes est jugée. Un diagnosticien expérimenté par l'emplacement de ces organes peut révéler des signes de malformations cardiaques congénitales.

Indicateurs sanguins

Le sang veineux pour analyse biochimique est prélevé sur une femme enceinte à jeun pour déterminer le niveau de deux substances essentielles pendant la grossesse:

  1. Gonadotrophine chorionique humaine (hCG) - commence à être produite par le chorion dans les premiers jours après la conception. Jusqu'à la période de 9 semaines, la concentration de l'hormone augmente, le pic tombe sur 11-13 semaines, puis la production diminue
  2. Protéine plasmatique-A (PAPP-A) - une protéine produite pendant la gestation par les fibroblastes de la membrane externe du placenta en grande quantité.

Les valeurs normales d'hCG caractéristiques pour le premier trimestre sont de 50000 à 55000 mUI / ml.

Un niveau accru de hCG peut indiquer la présence de telles conditions:

  • antécédents de diabète sucré ou de diabète sucré gestationnel;
  • grossesse multiple - une concentration élevée de l'hormone est due au fait qu'elle est produite par plusieurs chorions;
  • toxicose du premier trimestre;
  • le fœtus peut être atteint du syndrome de Down.

L'hCG abaissée se produit lorsque:

  • insuffisance du complexe placentaire;
  • grossesse extra-utérine;
  • risque élevé d'interruption spontanée;
  • le fœtus peut avoir le syndrome d'Edwards.

Les valeurs normales de PAPP-A caractéristiques pour le premier trimestre (1 à 14 semaines) sont de 0,79 à 6,01 mU / L. Un faible taux de protéine plasmatique A est important pour le dépistage pendant la grossesse, ce qui peut indiquer:

  • la réponse immunitaire de la femme enceinte;
  • la menace de fausse couche;
  • mort fœtale;
  • insuffisance de la fonction placentaire;
  • le fœtus présente des mutations chromosomiques (syndrome de Down ou syndrome d'Edwards).

Une concentration élevée de protéine plasmatique A peut indiquer que la grossesse est multiple, le fœtus est trop gros, la localisation du placenta est faible.

Des tests très sensibles sont utilisés pour le dépistage pendant la grossesse afin que les résultats des tests soient aussi précis que possible.

Décryptage complexe

Sur la base des résultats du dépistage pendant la grossesse, en tenant compte des numérations globulaires et des données échographiques, les résultats refléteront les données suivantes:

  • le risque de développer une anomalie génétique;
  • interprétation d'un test sanguin d'une femme enceinte;
  • la présence ou la probabilité de diverses conditions pathologiques;
  • Indicateurs d'index MoM.

Un programme spécial introduit des facteurs pouvant affecter la santé de la femme enceinte et l'état du fœtus: l'âge de la femme enceinte, sa taille, son poids et leur rapport, le nombre de fœtus, les mauvaises habitudes, la méthode de conception (naturelle ou FIV), les maladies chroniques et d'autres données. Pour cela, le patient remplit un questionnaire détaillé avant le diagnostic. Le coefficient MoM est ajouté au programme avec cette information, qui avec un fœtus est de 0,5 à 2,5 unités, avec 2 fruits ou plus - 3,5.

Un programme informatique calcule toutes sortes de risques pour le fœtus, les donnant sous la forme d'un rapport de 1: 1000. Avec de faibles risques, l'indicateur sera d'au moins 1: 380, avec une forte probabilité de mutations chromosomiques - inférieure à 1: 380. Cet indicateur est estimé mais non définitif..

Une distorsion des résultats est possible lorsque:

  • grossesse multiple;
  • mauvaise préparation pour la recherche biochimique;
  • réalisation d'ultrasons sur des équipements de mauvaise qualité;
  • ECO;
  • diabète sucré;
  • mère en surpoids.

Sur la base des résultats du premier dépistage, un diagnostic final n'est pas posé, mais la probabilité d'une maladie fœtale grave est révélée. Pour confirmer ou établir le diagnostic final, des diagnostics supplémentaires sont prescrits, principalement des procédures de diagnostic invasives. De plus, vous aurez très probablement besoin d'une consultation avec un généticien et d'autres spécialistes hautement spécialisés..

Il arrive que dès le premier trimestre, des troubles irréversibles soient détectés, incompatibles avec la poursuite du développement normal du fœtus ou même avec la vie du fœtus. Dans une telle situation, il est recommandé d'interrompre la grossesse, mais la décision appartient aux parents. C'est pourquoi il est si important de se faire dépister tôt dans la période de gestation, sinon une femme peut porter un bébé non viable pendant plusieurs mois..

Un autre besoin et avantage dans le diagnostic précoce est qu'un âge gestationnel fiable est établi, sur cette base la date de naissance est calculée.

Que faire si les résultats ne sont pas satisfaisants

Certaines femmes craignent le premier dépistage de grossesse parce qu'elles craignent les mauvaises nouvelles selon lesquelles elles pourraient être forcées de se faire avorter. Mais, tout d'abord, c'est l'affaire de tous d'interrompre une grossesse ou non..

Deuxièmement, dans des situations douteuses, vous pouvez à nouveau passer les tests, peut-être qu'il y a eu des erreurs lors de la préparation des analyses, les résultats se sont donc révélés incorrects. Soit l'examen a eu lieu sur un équipement médiocre et la femme doit subir des tests de dépistage dans une autre clinique.

Par exemple, dans les établissements médicaux publics, vous pouvez même obtenir un diagnostic gratuitement, mais la qualité du matériel de diagnostic médical peut être discutable, tout comme les tests de laboratoire utilisés. Par conséquent, avant l'examen, il convient de considérer et peut-être de choisir une bonne clinique rémunérée afin que les résultats du diagnostic et leur interprétation ne soient pas mis en doute.

Troisièmement, des risques accrus - cela ne signifie pas une présence à cent pour cent de la maladie. De nombreux facteurs de santé négatifs peuvent être corrigés. Dans ce cas, le médecin sélectionnera les recommandations individuelles auxquelles la femme enceinte devrait adhérer. Parfois, la correction consiste uniquement à changer le mode de vie, la nutrition, à réduire le stress physique et psychologique. "AltraVita" fournit des services de diagnostic pendant la grossesse au plus haut niveau, ainsi que des consultations de spécialistes hautement qualifiés expérimentés.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Linge de lit pour nouveau-nés. Ensembles de literie pour le berceau

Analyses

Le linge de lit est l'un des achats importants qui doivent être faits pour la naissance d'un bébé. Les premiers mois de sa vie, l'enfant passe la plupart du temps dans le berceau, les sous-vêtements pour le nouveau-né doivent donc être de la plus haute qualité.

Composition du mélange Nutrilon

Conception

Les experts de la boutique en ligne "Dochki-Sinochki" vous diront de quels composants se compose la nutrition artificielle de cette marque, quels sont ses composants importants pour le développement complet de l'enfant.

Poussettes polonaises: entreprises de fabrication, description, photos

Infertilité

Tous les parents normaux s'efforcent de donner le meilleur à leur bébé. L'achat d'une «dot» pour un nouveau-né se produit souvent avant même sa naissance.

Duphaston

Infertilité

Mode d'emploi:Prix ​​dans les pharmacies en ligne:Duphaston est un médicament utilisé dans des conditions caractérisées par une carence en progestérone. La substance active du médicament dans sa structure moléculaire, ses propriétés pharmacologiques et chimiques est proche de la progestérone naturelle, mais, contrairement à la plupart des progestatifs synthétiques, elle n'a pas leurs effets secondaires inhérents.