Principal / Nouveau née

Le No-shpa est-il nocif

No-shpa est un médicament dont l'ingrédient actif est la drotavérine. Le médicament, inhibant l'effet de l'enzyme PDE IV, a un effet antispasmodique, détend les muscles lisses, tout en provoquant une augmentation de la concentration d'AMPc.

Certaines personnes prennent ce remède si souvent qu'elles commencent à se demander si le non-spa est nocif et comment il affecte le corps.?

Le no-shpa est-il nocif?

Pour la santé humaine (soulager les spasmes, soulager la douleur), ce médicament n'est pas dangereux, mais il a des effets secondaires. Premièrement, le no-spa provoque souvent des maux de tête, de l'insomnie et des étourdissements. Deuxièmement, des nausées et des vomissements, une hypotension artérielle, une constipation et des palpitations cardiaques peuvent survenir un peu moins fréquemment. Troisièmement, des réactions allergiques surviennent rarement, généralement chez les patients sensibles au bisulfite.

No-shpu ne doit pas être utilisé lorsqu'une personne souffre d'insuffisance cardiaque rénale, hépatique. Il est strictement interdit de donner le médicament aux enfants de moins de 3 ans. Des augmentations de dose excessives peuvent entraîner des résultats désastreux.

Dans tous les cas, l'utilisation indépendante du médicament sans la recommandation d'un médecin n'est pas recommandée, sinon vous vous ferez du mal.

No-shpa: causes de surdosage et d'empoisonnement

Il existe un certain nombre de médicaments qui peuvent être qualifiés de composants essentiels de chaque armoire à pharmacie à domicile. C'est à eux qu'appartient No-Shpa. Mais par conséquent, l'empoisonnement par No-Shpoy se produit très souvent et tout le monde devrait savoir comment l'éviter, ou comment y faire face, si cela se produit..

No-Shpa: à quoi ça sert?

Tout d'abord, voyons de quel type de médicament il s'agit et pourquoi il est pris. Après tout, beaucoup de gens l'achètent sans même se poser cette question importante, après tout, il est vendu sans ordonnance dans n'importe quelle pharmacie et est présent dans toutes les recommandations pour collecter votre propre trousse de premiers soins à domicile.

Il convient de noter que No-Shpa n'est pas le nom du principal ingrédient actif, mais uniquement le médicament lui-même. La drotavérine, qui a l'effet nécessaire sur le corps, est également présente dans les médicaments sous d'autres noms. Mais c'est No-Shpa qui est le plus ancien et le plus populaire.

No-Shpu est recommandé si une personne a des douleurs et des spasmes dans le tractus gastro-intestinal. La drotavérine détend ses muscles lisses, ainsi que les muscles des organes génito-urinaires et biliaires. En outre, lorsqu'il est administré par voie intramusculaire, No-Shpa affecte sensiblement le cœur et les vaisseaux sanguins, il est donc utilisé pour abaisser la pression et en cas de tachycardie. Mais cela ne s'applique pas à la forme de comprimé, car son effet se limite à un léger effet sur le myocarde et les parois vasculaires..

Souvent, No-Shpu est recommandé si une personne présente les éléments suivants:

  • colite;
  • gastrite;
  • pancréatite;
  • ulcère du duodénum et de l'estomac;
  • flatulence;
  • entérite;
  • syndrome du côlon irritable.

La plupart des femmes utilisent ce médicament si elles ont des règles douloureuses. Ils ont également recours à No-Shpe pour soulager les coliques, qui sont si fréquentes chez les patients atteints de cholélithiase urinaire et - dans le premier cas, rénale et dans le second, hépatique.

No-Shpa - avantage ou préjudice?

Mais quels sont les avantages et les inconvénients du médicament? De tout ce qui précède, il est clair que No-Shpa a de nombreuses propriétés utiles et dans certains cas, il est pratiquement impossible de s'en passer. Mais cela ne veut pas dire qu'il est utile dans tous les cas. Il existe des contre-indications assez graves à la prise de ce médicament..

Ainsi, vous ne devez pas utiliser No-Shpu si vous souffrez de l'une des trois principales carences - cardiaque, rénale ou hépatique. La substance active du médicament ne peut qu'aggraver la maladie, car sa décomposition se produit complètement dans les reins..

De sérieuses restrictions sont imposées sur l'âge auquel vous pouvez commencer à le prendre. Les médecins disent que jusqu'à trois ans, il est strictement interdit de donner ce médicament aux enfants, sinon ils seront mortels. Bien sûr, un surdosage doit être absolument évité..

Puis-je boire No-Shpu pendant la grossesse?

La question de savoir si No-Shpa doit être utilisé pendant la grossesse est l'une des plus urgentes. Les médecins prescrivent ce médicament aux femmes enceintes tout le temps, presque tout le monde en a bu. Surtout souvent pris No-Shpa en début de grossesse.

Après tout, les spasmes sévères dans cette maladie sont un phénomène courant, qui n'est pas si facile à gérer pour les médicaments faibles. Dans certains cas, cela peut même vous éviter une fausse couche, car une douleur dans la partie inférieure de l'utérus peut être la preuve d'une hypertension..

Dans le même temps, il est toujours recommandé d'utiliser No-Shpu uniquement au début de la période et uniquement après avoir consulté un médecin. Le fait est que dans certains pays, comme les États-Unis et l'Allemagne, après les études menées, le No-Shpa en début de grossesse est interdit de la même manière que plus tard..

Et bien que l'interdiction ne soit pas devenue universelle, et ni dans notre pays, ni dans de nombreux pays occidentaux, les États-Unis n'ont suivi l'exemple, toujours dans un état aussi délicat, une prudence accrue ne fera pas de mal. Ne vous soignez pas!

No-Shpa: effets secondaires

Les effets secondaires de la prise de No-Shpa sont observés assez rarement, ce qui est l'un des avantages du médicament. Fondamentalement, ils sont associés à une sensibilité à l'un ou l'autre de ses composants. Parmi ceux qui l'ont pris, il y avait une sensation d'augmentation du rythme cardiaque, de tachycardie, une diminution de la pression artérielle.

Du côté du système nerveux central, de l'insomnie, de légers étourdissements et des maux de tête ont été observés comme effets secondaires. Des cas de nausées légères ou de constipation ont également été rapportés. Parmi les effets secondaires du No-Shpa, une sensation de chaleur, des réactions allergiques sont également mentionnées.

No-Shpa: surdosage

Une intolérance sévère à certains composants du médicament, comme d'autres problèmes, peut entraîner des conséquences plus graves que de simples effets secondaires - à savoir, une intoxication. Mais surtout, la cause de l'intoxication est une surdose de médicaments. Ou sa combinaison avec d'autres facteurs, comme la même allergie.

Les symptômes de surdosage commencent à apparaître le plus souvent dans la demi-heure suivant la prise du médicament. Cela est dû au fait qu'à ce moment-là, son action atteint son apogée. Ces symptômes sont très similaires aux effets secondaires, mais considérablement augmentés. Ils sont exprimés comme suit:

  • nausées accompagnées de vomissements;
  • constipation;
  • étourdissements accompagnés de maux de tête;
  • convulsions et tremblements;
  • bouche sèche;
  • ralentir la réaction aux stimuli externes du système nerveux;
  • incapacité à s'endormir;
  • problèmes de conduction auriculo-gastrique;
  • interruptions dans le travail du cœur.

Dans les cas extrêmement graves, un arrêt cardiaque et une paralysie des muscles respiratoires peuvent même survenir. Ce dernier est le plus souvent retrouvé chez les patients souffrant d'asthme bronchique. Les personnes allergiques peuvent présenter des symptômes typiques de leur maladie tels que l'œdème de Quincke, des démangeaisons et des brûlures, des rougeurs cutanées, un érythème..

No-Shpa provoque la mort par surdosage en présence de facteurs de complication, tels que l'asthme ou des allergies à ses composants. Aussi à trop dose. La raison est simple - livraison tardive du patient à l'hôpital.

L'action du médicament est si rapide que, souvent, la réanimation dans ces cas extrêmes n'a tout simplement pas le temps d'amener le patient là où il est nécessaire, d'où il meurt.

Soulagement du surdosage

Le nettoyage de l'estomac est au cœur des premiers soins en cas d'intoxication avec No-Shpoy. La tâche principale, jusqu'à l'arrivée du médecin, est de ne pas permettre au médicament d'être absorbé par l'organisme. Pour ça:

  1. Il est nécessaire qu'une personne vomisse et prenne du charbon actif. La posologie de ce dernier est calculée à partir du rapport de 1000 mg par kg de poids du patient.
  2. Buvez autant de liquide que possible, au moins 3 litres, dans l'heure qui suit la prise de No-Shpa. 3 litres d'eau devraient suffire pour un lavage gastrique en cas d'intoxication modérée.

Si la personne empoisonnée est inconsciente, elle doit être couchée sur une surface plane et des vêtements déboutonnés afin de ne pas gêner la respiration. La tête doit être tournée sur le côté. Lorsque la respiration ou le cœur s'arrête, ventilation artificielle des poumons et massage cardiaque indirect.

Conséquences d'un surdosage

Les conséquences de l'empoisonnement No-Shpoy peuvent être assez graves et durables même après que tous ses symptômes ont été éliminés. Il peut provoquer le développement d'une insuffisance rénale ou hépatique, des complications du système cardiovasculaire sont possibles.

Ainsi, il ne faut pas négliger les recommandations des médecins et faire preuve de prudence même lors de la prise d'un médicament aussi commun et populaire que No-Shpa. Et en cas d'empoisonnement, une réaction rapide est extrêmement importante..

Vidéo

Regardez attentivement la vidéo - elle fournit les principales informations sur les caractéristiques de l'utilisation de no-shpa.

No-Shpa: qualités utiles et possibilité de surdosage

Presque toutes les trousses de premiers soins contiennent No-Shpa - des pilules qui soulagent rapidement les spasmes. En cas de douleur à l'abdomen ou à la tête, ce médicament vient souvent à la rescousse. Comme il ne nécessite pas d'ordonnance pour l'obtenir, de nombreuses personnes pensent que c'est sûr. Mais toute sécurité des médicaments est relative. En effet, même No-Shpa peut provoquer de graves intoxications. Comment se manifeste-t-il? Que faire en cas de surdosage de No-Shpoy?

Un peu d'histoire de la drogue

Au milieu du XXe siècle, des tentatives ont été faites en Hongrie pour améliorer un médicament antispasmodique tel que la papavérine. Un nouveau médicament est donc apparu - Drotaverin, qui a reçu en 1962 le nom officiel de No-Shpa. "Pas de spasme!" - cela sonne en latin et signifie «pas de spasme». Un tel nom avec une clarté absolue caractérise l'effet principal du médicament sur le corps humain. En plus de la capacité de soulager les spasmes, No-Shpa est capable de détendre les muscles lisses des canaux sanguins, de dilater les vaisseaux sanguins et d'abaisser la tension artérielle..

Sur le territoire de l'ex-Union soviétique, cet outil est apparu dans les années 70. Maintenant, il peut être acheté dans plus de 50 pays à travers le monde. No-Shpa a acquis une telle popularité en raison de ses avantages:

  • sécurité relative,
  • efficacité de l'action,
  • prix abordable.

Bien que la plupart d'entre nous connaissent No-Shpa sous forme de petites pilules jaunes, il est actuellement disponible sous différentes formes:

  • en comprimés,
  • en comprimés enrobés,
  • en capsules,
  • en liquide pour injection.

L'influence positive de No-Shpa

Le chlorhydrate de drotavérine est le principal composant de ces médicaments. En plus de cela, No-Shpu comprend du stéarate de magnésium, du lactose, du talc, de la povidone et de l'amidon de maïs. Grâce à sa composition soigneusement sélectionnée, No-Shpa est considéré comme le médicament le plus efficace de son groupe. Dans le corps, son effet commence à se manifester en trois minutes à partir du moment de la prise. Le pic d'efficacité arrive en une demi-heure. En outre, l'un des avantages de ce médicament est l'absence de réactions négatives dans le système nerveux central en général et sa fonction autonome en particulier..

Grâce à son efficacité antispasmodique, le médicament a trouvé une application dans de nombreux domaines de la médecine. Il a un effet positif sur ces maladies:

  • ulcère de l'estomac,
  • l'ulcère duodénal,
  • processus inflammatoires dans l'estomac et les intestins,
  • douleur spasmodique dans les muscles lisses des organes internes,
  • altération de la motilité des voies biliaires,
  • cholécystite chronique,
  • colique dans les intestins,
  • colique dans la vésicule biliaire,
  • colique dans les reins,
  • vasospasme dans le cerveau,
  • inflammation des muqueuses du bassin rénal,
  • maladie de lithiase urinaire.

No-Shpu peut également être utilisé par ceux qui ressentent de la douleur après la chirurgie, car il soulage les spasmes des muscles lisses. Pendant la grossesse, ce médicament est prescrit pour éviter la menace de fausse couche, ainsi que la naissance prématurée. Détendant le col de l'utérus et soulageant les spasmes, le médicament aide dans ce cas.

Quand No-Shpa est dangereux?

Malgré un si large éventail d'applications, le médicament ne peut être considéré comme une panacée pour aucune maladie. En effet, dans certains cas, il est également contre-indiqué. Les restrictions à l'utilisation de No-Shpy sont les indicateurs suivants:

  • insuffisance rénale,
  • insuffisance hépatique,
  • Pression artérielle faible,
  • athérosclérose des vaisseaux coronaires,
  • certaines maladies du système cardiovasculaire,
  • choc cardiogénique,
  • glaucome,
  • hyperplasie de la prostate,
  • période de lactation,
  • intolérance individuelle à l'un des composants du médicament.

Lorsqu'un médecin prend rendez-vous pour l'utilisation de No-Shpa, il prend en compte la présence de ces maladies. Seul un médecin peut prescrire la posologie et le moment appropriés d'utilisation. L'approche analphabète, qui s'accompagne généralement d'automédication, est lourde d'effets secondaires graves:

  • mal de crâne,
  • vertiges,
  • la faiblesse,
  • Pression artérielle faible,
  • augmentation de la température corporelle,
  • transpiration,
  • manifestations allergiques cutanées,
  • effondrer,
  • arythmie,
  • trouble des impulsions cardiaques,
  • respiration difficile.

Une mauvaise réception conduit souvent à une surdose. Dans ce cas, le corps est empoisonné par la drotavérine, ce qui entraîne des conséquences négatives. Pourquoi une surdose de No-Shpoi est-elle dangereuse??

Comment l'empoisonnement No-Shpoi se manifeste?

Le No-Shpa provoque-t-il une intoxication s'il est trop pris? Définitivement oui. Bien qu'il ait une faible toxicité, comme tout autre médicament, il peut entraîner un surdosage. Si une petite dose a conduit à cela, le tableau clinique est léger et se traduit par les symptômes suivants:

  • mal de crâne,
  • la nausée,
  • constipation,
  • hypotension,
  • rythme cardiaque anormal.

On pense que de tels signes n'entraînent pas de conséquences graves. Ils peuvent être neutralisés à domicile. Mais les symptômes d'un surdosage sévère nécessitent une réponse immédiate sous forme d'intervention médicale, et souvent d'hospitalisation. Elle se caractérise par les réactions suivantes:

  • épisodes intenses de nausées,
  • vomissement,
  • mains et pieds tremblants,
  • problèmes de coordination des mouvements,
  • arythmie,
  • convulsions,
  • perte de conscience.

Avec des problèmes d'impulsion électrique du cœur, il est possible que le cœur s'arrête. Dans ce cas, la mort survient..

Que faire en cas de surdosage de No-Shpoy?

Lorsque l'empoisonnement est léger, la première étape consiste à arrêter de prendre le médicament. Afin d'éliminer les effets des substances nocives, buvez un sorbant. Cela soulagera la condition et soulagera l'intoxication du corps..

Que faire en cas de symptômes sévères d'un surdosage? Prenez ces mesures:

  • Le lavage gastrique est effectué en buvant beaucoup de liquides et en appuyant sur la base de la langue. Des vomissements peuvent être causés si No-Shpa a été appliqué il y a moins d'une heure. Vous ne pouvez pas provoquer un réflexe nauséeux lorsque la victime est inconsciente.
  • L'utilisation d'entérosorbant liera la substance toxique, soulageant ainsi le corps de ses effets.
  • Cela vaut la peine d'appeler une ambulance immédiatement. Les méthodes médicales sont beaucoup plus efficaces pour le patient. De plus, leur intervention peut sauver des vies..

Il arrive qu'après avoir reçu une surdose de No-Shpoy, une personne puisse être inconsciente. Ensuite, nous lui appliquons les actions suivantes:

  • La victime doit être allongée sur un côté et surveillée pour que la langue ne s'enfonce pas à l'intérieur.
  • Mettre à disposition du patient de l'air frais.
  • Desserrez les vêtements s'ils resserrent le corps.
  • Effectuez des compressions thoraciques et la respiration artificielle s'il n'y a aucun signe de vie. Cela doit être fait avant que le patient ne commence à respirer par lui-même et qu'il ait un rythme cardiaque..

Pourquoi les soins médicaux sont importants?

No-Shpa a un haut niveau d'absorption dans le corps. Une fois dans le système gastro-intestinal, il pénètre rapidement dans la circulation sanguine et se disperse dans tous les organes. Si de fortes doses du médicament ont conduit à une intoxication, il ne faudra pas beaucoup de temps pour une issue fatale. C'est pourquoi vous devez réagir sans tarder..

Les médecins pourront fournir des soins spécialisés, en surveillant tous les indicateurs de la vie du patient. Il est particulièrement important qu'ils puissent normaliser le travail du cœur et des organes respiratoires..

Une surdose grave de No-spa peut avoir de graves conséquences sur la santé. Après tout, les problèmes de rythme cardiaque et de respiration provoquent la mort des tissus dans des organes tels que le foie, les reins et le cerveau. Cela conduit à un échec du fonctionnement de ces organes. Par conséquent, les médecins lutteront pour les restaurer..

Conclusion

No-Shpa est un médicament très efficace pour de nombreux symptômes et maladies. Il a gagné sa popularité en raison de sa capacité à soulager les spasmes. Par conséquent, les médecins le prescrivent souvent. Mais il a aussi des contre-indications dont il faut tenir compte. Bien que No-Shpa soit considéré comme un médicament relativement sûr, sa prise incontrôlée peut entraîner une intoxication. Il est important de fournir une assistance en cas de surdosage de No-Shpoy immédiatement. Vous devez également appeler rapidement un médecin. L'effet toxique du médicament peut entraîner les conséquences les plus tristes..

Comment ils nous traitent: No-shpa. Comment fonctionne l'antispasmodique populaire

Que disent les études scientifiques sur le médicament populaire contre les spasmes, No-shpe, qu'est-ce qu'il a en commun avec le Viagra, où l'autocratie règne dans notre corps et où règne la démocratie parlementaire, comment un médicament aide à l'accouchement et qu'est-ce qu'un talent d'échecs mort a à voir avec cela, lisez la section "Avec quoi nous traitent-ils?".

No-shpa est l'un des antispasmodiques les plus populaires en Russie. Cependant, il n'est pratiquement vendu à l'étranger nulle part, sauf en Europe de l'Est et en Asie, et de nombreuses sources anglophones n'écrivent sur sa substance active que sous forme de médicament intraveineux pour réduire la douleur lors de douleurs de travail prolongées..

En Russie, No-shpa est inclus dans la "Liste des médicaments vitaux et essentiels". Cette liste a été créée pour réguler les prix dans les pharmacies, vous ne devez donc pas vous y fier uniquement lors du choix d'un médicament. Comme nous l'avons déjà découvert dans le cas de Kagocel, il comprend également des médicaments qui ne peuvent être recommandés sans ambiguïté comme ayant finalement prouvé leur efficacité, et dans certaines années, de simples remèdes charlatans..

Mais sur la liste de l'Organisation mondiale de la santé et sur le site Web de l'American Food and Drug Administration, le médicament est plus susceptible de se trouver dans des citations de manuels de pays individuels, par exemple, l'Éthiopie ou l'Afghanistan, qui ne se distinguent guère par le niveau de médecine le plus exemplaire au monde..

No-shpa peut-il être utilisé et dans quel but? Quelles sont les contre-indications? Quelle douleur est-il préférable de confier aux anti-inflammatoires non stéroïdiens ou à l'analgine? Essayons de le comprendre.

De quoi, de quoi?

Le principal ingrédient actif de No-shpy est la drotavérine (sous forme de chlorhydrate), contenue dans des comprimés en une quantité de 40 mg. Cette substance est une modification de la papavérine, un antispasmodique et un analgésique à base de pavot à opium. Malgré cela, la papavérine est très différente dans sa structure et ses propriétés des substances dérivées de la morphine. La papavérine a été inventée par Georg Merck - un étudiant des célèbres chimistes Justus Liebig et Albert Hoffman et le fils du même Emmanuel Merck, qui a fondé la célèbre société pharmaceutique allemande.

Les deux substances sont similaires dans leur formule: au centre se trouvent les trois mêmes «anneaux» aromatiques. Drotaverin a été enregistré en Hongrie à l'aube des années soixante du siècle dernier par des chercheurs de la société Hinoin. Le médicament s'appelait No-shpa (en abrégé du latin no spa - "no spasm").

Selon les instructions, 65% de la dose prise pénètre dans la circulation sanguine. Un test sanguin peut facilement montrer si la drotavérine est présente dans le sang. Il atteint sa concentration maximale en 45 à 60 minutes environ et est complètement excrété du corps après trois jours. Cela vous permet de savoir si une personne a pris le médicament et d'étudier comment il est transféré dans tout le corps et où il se décompose. Certains fabricants écrivent (par exemple, dans la section «Pharmacocinétique») que leurs substances ne sont pas déterminées dans le sang par les méthodes disponibles, ce qui nous amène à nous demander s'il y a du tout une substance active, ou nous avons une autre homéopathie.

Mais que doit-il y influencer? Selon le site DrugBank, la drotavérine bloque le travail de l'enzyme phosphodiestérase de type 4 (PDE 4). Les mêmes informations sont indiquées dans les instructions et dans l'introduction de plusieurs articles scientifiques connus, mais il n'y a pas d'articles qui décrivent bien le mécanisme selon lequel le médicament se lie à cette enzyme..

Le groupe d'enzymes lui-même est nommé d'après les liaisons phosphodiester. Le travail du PDE est de briser ces liens. En fonction du type, dont chacun a son propre numéro, les PDE sont spécialisées dans différentes molécules. Un travail trop actif de la PDE peut être associé à diverses maladies. La phosphodiestérase 3, par exemple, affecte les contractions du muscle cardiaque. Un manque de celui-ci bloque le faisceau du sien, qui conduit des signaux vers le cœur, à cause desquels il peut s'arrêter. Les médicaments pour augmenter la puissance agissent sur la PDE 5 (par exemple, le sildénafil, vendu sous le nom de marque Viagra). Le médicament pour bloquer la PDE 4 doit être très spécifique afin de ne pas provoquer d'effets secondaires graves.

La PDE 4 elle-même est impliquée dans de nombreuses réactions, dont l'inflammation (c'est pourquoi des médicaments suppressifs sont prescrits pour l'obstruction pulmonaire), la maladie de Parkinson et même la schizophrénie. La cible dans laquelle la PDE 4 clive les liaisons phosphodiester est appelée AMPc, un dérivé de l'ATP (la principale molécule pour stocker l'énergie dans les cellules). Travaillant «aux courses» pour d'autres hormones et molécules (dans ce cas, la substance est appelée un messager secondaire), l'AMPc peut activer les canaux calciques, permettant aux ions calcium chargés positivement d'entrer dans la cellule. Normalement, il y a plus d'ions calcium à l'extérieur de la cellule qu'à l'intérieur. Lorsque le Ca 2+ pénètre dans la cellule, les canaux sodiques y sont également activés. En conséquence, la charge cellulaire change, et comme les contractions musculaires dépendent de cette charge, la suppression de la PDE 4 les affecte finalement. Il existe également plusieurs travaux scientifiques à l'appui de l'hypothèse que la drotavérine peut agir sur les canaux calciques et directement.

Démocratie du cœur, autoritarisme de la main

Tous les muscles humains sont divisés en trois types. Rayés croisés, ils sont squelettiques, souvent attachés aux os et sont responsables de nos mouvements. Dans le monde des muscles striés, autoritarisme complet: on peut les subordonner à notre volonté directe: lever une jambe, agiter une main.

No-shpa: causes de surdosage et d'empoisonnement

Il existe un certain nombre de médicaments qui peuvent être qualifiés de composants essentiels de chaque armoire à pharmacie à domicile. C'est à eux qu'appartient No-Shpa. Mais par conséquent, l'empoisonnement par No-Shpoy se produit très souvent et tout le monde devrait savoir comment l'éviter, ou comment y faire face, si cela se produit..

No-Shpa: à quoi ça sert?

Tout d'abord, voyons de quel type de médicament il s'agit et pourquoi il est pris. Après tout, beaucoup de gens l'achètent sans même se poser cette question importante, après tout, il est vendu sans ordonnance dans n'importe quelle pharmacie et est présent dans toutes les recommandations pour collecter votre propre trousse de premiers soins à domicile.

Il convient de noter que No-Shpa n'est pas le nom du principal ingrédient actif, mais uniquement le médicament lui-même. La drotavérine, qui a l'effet nécessaire sur le corps, est également présente dans les médicaments sous d'autres noms. Mais c'est No-Shpa qui est le plus ancien et le plus populaire.

No-Shpu est recommandé si une personne a des douleurs et des spasmes dans le tractus gastro-intestinal. La drotavérine détend ses muscles lisses, ainsi que les muscles des organes génito-urinaires et biliaires. En outre, lorsqu'il est administré par voie intramusculaire, No-Shpa affecte sensiblement le cœur et les vaisseaux sanguins, il est donc utilisé pour abaisser la pression et en cas de tachycardie. Mais cela ne s'applique pas à la forme de comprimé, car son effet se limite à un léger effet sur le myocarde et les parois vasculaires..

Souvent, No-Shpu est recommandé si une personne présente les éléments suivants:

  • colite;
  • gastrite;
  • pancréatite;
  • ulcère du duodénum et de l'estomac;
  • flatulence;
  • entérite;
  • syndrome du côlon irritable.

La plupart des femmes utilisent ce médicament si elles ont des règles douloureuses. Ils ont également recours à No-Shpe pour soulager les coliques, qui sont si fréquentes chez les patients atteints de cholélithiase urinaire et - dans le premier cas, rénale et dans le second, hépatique.

No-Shpa - avantage ou préjudice?

Mais quels sont les avantages et les inconvénients du médicament? De tout ce qui précède, il est clair que No-Shpa a de nombreuses propriétés utiles et dans certains cas, il est pratiquement impossible de s'en passer. Mais cela ne veut pas dire qu'il est utile dans tous les cas. Il existe des contre-indications assez graves à la prise de ce médicament..

Ainsi, vous ne devez pas utiliser No-Shpu si vous souffrez de l'une des trois principales carences - cardiaque, rénale ou hépatique. La substance active du médicament ne peut qu'aggraver la maladie, car sa décomposition se produit complètement dans les reins..

De sérieuses restrictions sont imposées sur l'âge auquel vous pouvez commencer à le prendre. Les médecins disent que jusqu'à trois ans, il est strictement interdit de donner ce médicament aux enfants, sinon ils seront mortels. Bien sûr, un surdosage doit être absolument évité..

Puis-je boire No-Shpu pendant la grossesse?

La question de savoir si No-Shpa doit être utilisé pendant la grossesse est l'une des plus urgentes. Les médecins prescrivent ce médicament aux femmes enceintes tout le temps, presque tout le monde en a bu. Surtout souvent pris No-Shpa en début de grossesse.

Après tout, les spasmes sévères dans cette maladie sont un phénomène courant, qui n'est pas si facile à gérer pour les médicaments faibles. Dans certains cas, cela peut même vous éviter une fausse couche, car une douleur dans la partie inférieure de l'utérus peut être la preuve d'une hypertension..

Dans le même temps, il est toujours recommandé d'utiliser No-Shpu uniquement au début de la période et uniquement après avoir consulté un médecin. Le fait est que dans certains pays, comme les États-Unis et l'Allemagne, après les études menées, le No-Shpa en début de grossesse est interdit de la même manière que plus tard..

Et bien que l'interdiction ne soit pas devenue universelle, et ni dans notre pays, ni dans de nombreux pays occidentaux, les États-Unis n'ont suivi l'exemple, toujours dans un état aussi délicat, une prudence accrue ne fera pas de mal. Ne vous soignez pas!

No-Shpa: effets secondaires

Les effets secondaires de la prise de No-Shpa sont observés assez rarement, ce qui est l'un des avantages du médicament. Fondamentalement, ils sont associés à une sensibilité à l'un ou l'autre de ses composants. Parmi ceux qui l'ont pris, il y avait une sensation d'augmentation du rythme cardiaque, de tachycardie, une diminution de la pression artérielle.

Du côté du système nerveux central, de l'insomnie, de légers étourdissements et des maux de tête ont été observés comme effets secondaires. Des cas de nausées légères ou de constipation ont également été rapportés. Parmi les effets secondaires du No-Shpa, une sensation de chaleur, des réactions allergiques sont également mentionnées.

No-Shpa: surdosage

Une intolérance sévère à certains composants du médicament, comme d'autres problèmes, peut entraîner des conséquences plus graves que de simples effets secondaires - à savoir, une intoxication. Mais surtout, la cause de l'intoxication est une surdose de médicaments. Ou sa combinaison avec d'autres facteurs, comme la même allergie.

Les symptômes de surdosage commencent à apparaître le plus souvent dans la demi-heure suivant la prise du médicament. Cela est dû au fait qu'à ce moment-là, son action atteint son apogée. Ces symptômes sont très similaires aux effets secondaires, mais considérablement augmentés. Ils sont exprimés comme suit:

  • nausées accompagnées de vomissements;
  • constipation;
  • étourdissements accompagnés de maux de tête;
  • convulsions et tremblements;
  • bouche sèche;
  • ralentir la réaction aux stimuli externes du système nerveux;
  • incapacité à s'endormir;
  • problèmes de conduction auriculo-gastrique;
  • interruptions dans le travail du cœur.

Dans les cas extrêmement graves, un arrêt cardiaque et une paralysie des muscles respiratoires peuvent même survenir. Ce dernier est le plus souvent retrouvé chez les patients souffrant d'asthme bronchique. Les personnes allergiques peuvent présenter des symptômes typiques de leur maladie tels que l'œdème de Quincke, des démangeaisons et des brûlures, des rougeurs cutanées, un érythème..

No-Shpa provoque la mort par surdosage en présence de facteurs de complication, tels que l'asthme ou des allergies à ses composants. Aussi à trop dose. La raison est simple - livraison tardive du patient à l'hôpital.

L'action du médicament est si rapide que, souvent, la réanimation dans ces cas extrêmes n'a tout simplement pas le temps d'amener le patient là où il est nécessaire, d'où il meurt.

Soulagement du surdosage

Le nettoyage de l'estomac est au cœur des premiers soins en cas d'intoxication avec No-Shpoy. La tâche principale, jusqu'à l'arrivée du médecin, est de ne pas permettre au médicament d'être absorbé par l'organisme. Pour ça:

  1. Il est nécessaire qu'une personne vomisse et prenne du charbon actif. La posologie de ce dernier est calculée à partir du rapport de 1000 mg par kg de poids du patient.
  2. Buvez autant de liquide que possible, au moins 3 litres, dans l'heure qui suit la prise de No-Shpa. 3 litres d'eau devraient suffire pour un lavage gastrique en cas d'intoxication modérée.

Si la personne empoisonnée est inconsciente, elle doit être couchée sur une surface plane et des vêtements déboutonnés afin de ne pas gêner la respiration. La tête doit être tournée sur le côté. Lorsque la respiration ou le cœur s'arrête, ventilation artificielle des poumons et massage cardiaque indirect.

Conséquences d'un surdosage

Les conséquences de l'empoisonnement No-Shpoy peuvent être assez graves et durables même après que tous ses symptômes ont été éliminés. Il peut provoquer le développement d'une insuffisance rénale ou hépatique, des complications du système cardiovasculaire sont possibles.

Ainsi, il ne faut pas négliger les recommandations des médecins et faire preuve de prudence même lors de la prise d'un médicament aussi commun et populaire que No-Shpa. Et en cas d'empoisonnement, une réaction rapide est extrêmement importante..

Vidéo

Regardez attentivement la vidéo - elle fournit les principales informations sur les caractéristiques de l'utilisation de no-shpa.

Surdosage No-shpa

Une surdose de No-shpa est une condition potentiellement mortelle, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

No-shpa (chlorhydrate de drotavérine) est un médicament ayant un effet antispasmodique prononcé. Il détend les muscles lisses des organes génito-urinaires, des voies biliaires et du système digestif. Lors de la prise de comprimés à dose thérapeutique, No-shpa a un léger effet sur l'état du myocarde et de la membrane musculaire lisse des vaisseaux sanguins. Avec la voie d'administration par injection, il a un effet prononcé sur le système cardiovasculaire, entraînant un ralentissement de la fréquence cardiaque et une diminution de la pression artérielle.

No-shpu est utilisé dans la thérapie complexe du syndrome douloureux causé par des spasmes musculaires pour les maladies suivantes:

  • ulcère gastroduodénal de l'estomac et du duodénum;
  • gastrite;
  • colite;
  • entérite;
  • pancréatite;
  • syndrome du côlon irritable;
  • flatulence;
  • colique rénale;
  • colique hépatique;
  • algodisménorrhée;
  • menace de fausse couche spontanée.

Le chlorhydrate de drotavérine est utilisé dans la pratique médicale depuis 1961 et est considéré comme l'un des antispasmodiques les plus sûrs et les plus efficaces. Le médicament peut être acheté dans n'importe quelle pharmacie sans ordonnance. Néanmoins, malgré la faible toxicité, la prise de No-shpa à fortes doses peut entraîner un surdosage avec des conséquences dangereuses pour la santé..

Combien de No-shpa est nécessaire pour une surdose?

La dose quotidienne maximale de No-shpa dépend de l'âge. Ainsi, pour les enfants de la première année de vie, elle est de 40 à 120 mg, à l'âge de 1 à 6 ans - 80 à 200 mg, pour les adultes, la dose quotidienne maximale ne doit pas dépasser 240 mg (6 comprimés). Le dépassement des doses quotidiennes indiquées peut entraîner un surdosage.

Un surdosage sévère, entraînant la mort, survient si au moins 40 à 60 comprimés (1,6 à 2,4 g) sont pris. Il est impossible de prendre une telle dose par accident, en règle générale, cela est une conséquence de tentatives suicidaires. Les cas de surdosage sévère de No-shpa chez les enfants n'ont pas été décrits. Cela est probablement dû au goût amer des pilules..

Signes de surdosage

Pour un surdosage léger, No-shpa se caractérise par:

  • la nausée;
  • mal de crâne;
  • palpitations;
  • abaisser la tension artérielle;
  • constipation.

Ces symptômes ne nécessitent pas de traitement, après l'arrêt du médicament, ils se transmettent d'eux-mêmes dans les 1-2 jours.

Sinon, le tableau clinique d'un surdosage sévère se manifeste:

  • arythmie causée par une violation de la conduction électrique (y compris le blocage complet de la branche du faisceau);
  • nausées sévères;
  • vomissements répétés;
  • violation de la coordination des mouvements;
  • tremblement des membres;
  • saisies;
  • perte de conscience.

Les violations de la conduction d'une impulsion électrique le long des voies du myocarde peuvent provoquer un arrêt cardiaque et la mort.

Premiers secours en cas de surdosage No-shpa

En cas de surdosage léger, il faut:

  1. Arrêtez de prendre le médicament.
  2. Prenez 4-5 comprimés de charbon actif ou de tout autre entérosorbant.

En cas de surdosage sévère, si la victime est consciente:

  1. Rincer l'estomac: boire 1 litre d'eau, puis, en irritant la racine de la langue, provoquer des vomissements. Répétez 2-3 fois. Un lavage gastrique est effectué s'il ne s'est pas écoulé plus d'une heure depuis la prise des comprimés.
  2. Prenez n'importe quel entérosorbant. Par exemple, Smectu (2 sachets) ou charbon actif (2 comprimés par kilogramme de poids corporel).

Si la victime est inconsciente:

  1. Couché sur un côté, empêchant la rétraction de la langue et l'aspiration de vomi.
  2. Fournir de l'air frais en enlevant ou en desserrant les vêtements serrés et en ouvrant une fenêtre.
  3. Lorsque des signes d'arrêt cardiaque et respiratoire (manque de pouls et de respiration) apparaissent, effectuez des mesures de réanimation (respiration artificielle et compressions thoraciques) jusqu'à ce que la respiration spontanée et le rythme cardiaque soient rétablis, ou avant l'arrivée de l'équipe d'ambulance.

Antidote

Il n'y a pas d'antidote spécifique au No-shpe.

Lorsque des soins médicaux sont nécessaires?

Une assistance médicale est nécessaire en cas de surdosage sévère de No-shpa. En l'absence de soins spécialisés, les victimes meurent en quelques heures à compter du moment de la prise du médicament à l'intérieur, ce qui s'explique par le taux élevé d'absorption du No-shpa par le tractus gastro-intestinal et sa biodisponibilité, atteignant presque 100%.

Les victimes sont hospitalisées dans l'unité de soins intensifs du centre toxicologique. Surveillance médicale obligatoire 24 heures sur 24, y compris la surveillance de la fréquence cardiaque, de la respiration et de la pression artérielle. Le patient est connecté au moniteur cardiaque, l'électrocardiogramme est enregistré.

Traitement symptomatique visant à maintenir les fonctions vitales du corps, notamment:

  • thérapie antiarythmique;
  • avec une augmentation de l'insuffisance respiratoire - intubation trachéale et ventilation artificielle.

Conséquences possibles

Le pronostic d'un surdosage sévère de No-shpy est sérieux. Les troubles graves du rythme cardiaque et l'état de mort clinique provoquent souvent des lésions des tissus du cerveau, du foie et des reins avec formation d'une insuffisance fonctionnelle de ces organes. Même un traitement opportun et adéquat ne permet pas dans tous les cas de se rétablir complètement à l'avenir..

Formation: diplômé de l'Institut médical de l'État de Tachkent, spécialisé en médecine générale en 1991. Cours de recyclage suivis à plusieurs reprises.

Expérience de travail: anesthésiologiste-réanimateur de la maternité de la ville, réanimateur du service d'hémodialyse.

Les informations sont généralisées et fournies à titre informatif uniquement. Au premier signe de maladie, consultez votre médecin. L'automédication est dangereuse pour la santé!

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au 19ème siècle, arracher les mauvaises dents faisait partie des devoirs d'un coiffeur ordinaire.

On pensait autrefois que le bâillement enrichit le corps en oxygène. Cependant, cette opinion a été réfutée. Les scientifiques ont prouvé qu'en bâillant, une personne refroidit le cerveau et améliore ses performances.

L'estomac humain résiste bien aux objets étrangers et sans intervention médicale. On sait que le suc gastrique peut dissoudre même les pièces de monnaie..

Un travail qu'une personne n'aime pas est beaucoup plus nocif pour sa psyché que pas de travail du tout.

La personne qui prend des antidépresseurs sera, dans la plupart des cas, à nouveau déprimée. Si une personne a fait face seule à la dépression, elle a toutes les chances d'oublier cet état pour toujours..

James Harrison, un habitant australien de 74 ans, a fait un don de sang environ 1000 fois. Il a un groupe sanguin rare dont les anticorps aident les nouveau-nés atteints d'anémie sévère à survivre. Ainsi, l'Australien a sauvé environ deux millions d'enfants..

De nombreux médicaments étaient initialement commercialisés en tant que médicaments. L'héroïne, par exemple, était à l'origine commercialisée comme médicament contre la toux. Et la cocaïne était recommandée par les médecins comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance..

Les personnes qui ont l'habitude de prendre leur petit-déjeuner régulièrement sont beaucoup moins susceptibles d'être obèses..

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

La carie est la maladie infectieuse la plus répandue dans le monde, avec laquelle même la grippe ne peut pas rivaliser..

Selon une étude de l'OMS, une conversation quotidienne d'une demi-heure sur un téléphone portable augmente de 40% la probabilité de développer une tumeur au cerveau.

Le premier vibrateur a été inventé au 19ème siècle. Il travaillait sur une machine à vapeur et était destiné à traiter l'hystérie féminine.

Au cours de sa vie, la personne moyenne développe jusqu'à deux grands flaques de salive..

Selon de nombreux scientifiques, les complexes vitaminiques sont pratiquement inutiles pour l'homme..

Nos reins sont capables de nettoyer trois litres de sang en une minute.

Le syndrome des ovaires émaciés est un manque d'activité fonctionnelle qui se développe chez les femmes de moins de 40 ans et conduit à l'infertilité. Si à l'heure.

No-shpa: causes de surdosage et d'empoisonnement

Il existe un certain nombre de médicaments qui peuvent être qualifiés de composants essentiels de chaque armoire à pharmacie à domicile. C'est à eux qu'appartient No-Shpa. Mais par conséquent, l'empoisonnement par No-Shpoy se produit très souvent et tout le monde devrait savoir comment l'éviter, ou comment y faire face, si cela se produit..

  1. No-Shpa: à quoi ça sert?
  2. Avantage ou préjudice No-Shpa?
  3. Puis-je boire No-Shpu pendant la grossesse?
  4. No-Shpa: effets secondaires
  5. No-Shpa: surdosage
  6. Soulagement du surdosage
  7. Conséquences d'un surdosage
  8. Vidéo

No-Shpa: à quoi ça sert?

Tout d'abord, voyons de quel type de médicament il s'agit et pourquoi il est pris. Après tout, beaucoup de gens l'achètent sans même se poser cette question importante, après tout, il est vendu sans ordonnance dans n'importe quelle pharmacie et est présent dans toutes les recommandations pour collecter votre propre trousse de premiers soins à domicile.

Il convient de noter que No-Shpa n'est pas le nom du principal ingrédient actif, mais uniquement le médicament lui-même. La drotavérine, qui a l'effet nécessaire sur le corps, est également présente dans les médicaments sous d'autres noms. Mais c'est No-Shpa qui est le plus ancien et le plus populaire.

No-Shpu est recommandé si une personne a des douleurs et des spasmes dans le tractus gastro-intestinal. La drotavérine détend ses muscles lisses, ainsi que les muscles des organes génito-urinaires et biliaires. En outre, lorsqu'il est administré par voie intramusculaire, No-Shpa affecte sensiblement le cœur et les vaisseaux sanguins, il est donc utilisé pour abaisser la pression et en cas de tachycardie. Mais cela ne s'applique pas à la forme de comprimé, car son effet se limite à un léger effet sur le myocarde et les parois vasculaires..

Souvent, No-Shpu est recommandé si une personne présente les éléments suivants:

  • colite,
  • gastrite,
  • pancréatite,
  • ulcère duodénal et ulcère de l'estomac,
  • flatulence,
  • entérite,
  • syndrome du côlon irritable.

La plupart des femmes utilisent ce médicament si elles ont des règles douloureuses. Ils ont également recours à No-Shpe pour soulager les coliques, qui sont si fréquentes chez les patients atteints de cholélithiase urinaire et - dans le premier cas, rénale et dans le second, hépatique.

Avantage ou préjudice No-Shpa?

Mais quels sont les avantages et les inconvénients du médicament? De tout ce qui précède, il est clair que No-Shpa a de nombreuses propriétés utiles et dans certains cas, il est pratiquement impossible de s'en passer. Mais cela ne veut pas dire qu'il est utile dans tous les cas. Il existe des contre-indications assez graves à la prise de ce médicament..

Ainsi, vous ne devez pas utiliser No-Shpu si vous souffrez de l'une des trois principales carences - cardiaque, rénale ou hépatique. La substance active du médicament ne peut qu'aggraver la maladie, car sa décomposition se produit complètement dans les reins..

De sérieuses restrictions sont imposées sur l'âge auquel vous pouvez commencer à le prendre. Les médecins disent que jusqu'à trois ans, il est strictement interdit de donner ce médicament aux enfants, sinon ils seront mortels. Bien sûr, un surdosage doit être absolument évité..

Puis-je boire No-Shpu pendant la grossesse?

La question de savoir si No-Shpa doit être utilisé pendant la grossesse est l'une des plus urgentes. Les médecins prescrivent ce médicament aux femmes enceintes tout le temps, presque tout le monde en a bu. Surtout souvent pris No-Shpa en début de grossesse.

Après tout, les spasmes sévères dans cette maladie sont un phénomène courant, qui n'est pas si facile à gérer pour les médicaments faibles. Dans certains cas, cela peut même vous éviter une fausse couche, car une douleur dans la partie inférieure de l'utérus peut être la preuve d'une hypertension..

Dans le même temps, il est toujours recommandé d'utiliser No-Shpu uniquement au début de la période et uniquement après avoir consulté un médecin. Le fait est que dans certains pays, comme les États-Unis et l'Allemagne, après les études menées, le No-Shpa en début de grossesse est interdit de la même manière que plus tard..

Et bien que l'interdiction ne soit pas devenue universelle, et ni dans notre pays, ni dans de nombreux pays occidentaux, les États-Unis n'ont suivi l'exemple, toujours dans un état aussi délicat, une prudence accrue ne fera pas de mal. Ne vous soignez pas!

No-Shpa: effets secondaires

Les effets secondaires de la prise de No-Shpa sont observés assez rarement, ce qui est l'un des avantages du médicament. Fondamentalement, ils sont associés à une sensibilité à l'un ou l'autre de ses composants. Parmi ceux qui l'ont pris, il y avait une sensation d'augmentation du rythme cardiaque, de tachycardie, une diminution de la pression artérielle.

Du côté du système nerveux central, de l'insomnie, de légers étourdissements et des maux de tête ont été observés comme effets secondaires. Des cas de nausées légères ou de constipation ont également été rapportés. Parmi les effets secondaires du No-Shpa, une sensation de chaleur, des réactions allergiques sont également mentionnées.

No-Shpa: surdosage

Une intolérance sévère à certains composants du médicament, comme d'autres problèmes, peut entraîner des conséquences plus graves que de simples effets secondaires - à savoir, une intoxication. Mais surtout, la cause de l'intoxication est une surdose de médicaments. Ou sa combinaison avec d'autres facteurs, comme la même allergie.

Les symptômes de surdosage commencent à apparaître le plus souvent dans la demi-heure suivant la prise du médicament. Cela est dû au fait qu'à ce moment-là, son action atteint son apogée. Ces symptômes sont très similaires aux effets secondaires, mais considérablement augmentés. Ils sont exprimés comme suit:

  • nausées accompagnées de vomissements,
  • constipation,
  • vertiges accompagnés de maux de tête,
  • convulsions et tremblements,
  • bouche sèche,
  • ralentir la réaction aux stimuli externes du système nerveux,
  • incapacité à dormir,
  • problèmes de conduction auriculo-gastrique,
  • interruptions dans le travail du cœur.

Dans les cas extrêmement graves, un arrêt cardiaque et une paralysie des muscles respiratoires peuvent même survenir. Ce dernier est le plus souvent retrouvé chez les patients souffrant d'asthme bronchique. Les personnes allergiques peuvent présenter des symptômes typiques de leur maladie tels que l'œdème de Quincke, des démangeaisons et des brûlures, des rougeurs cutanées, un érythème..

No-Shpa provoque la mort par surdosage en présence de facteurs de complication, tels que l'asthme ou des allergies à ses composants. Aussi à trop dose. La raison est simple - livraison tardive du patient à l'hôpital.

L'action du médicament est si rapide que, souvent, la réanimation dans ces cas extrêmes n'a tout simplement pas le temps d'amener le patient là où il est nécessaire, d'où il meurt.

Soulagement du surdosage

Le nettoyage de l'estomac est au cœur des premiers soins en cas d'intoxication avec No-Shpoy. La tâche principale, jusqu'à l'arrivée du médecin, est de ne pas permettre au médicament d'être absorbé par l'organisme. Pour ça:

  1. Il est nécessaire qu'une personne vomisse et prenne du charbon actif. La posologie de ce dernier est calculée à partir du rapport de 1000 mg par kg de poids du patient.
  2. Buvez autant de liquide que possible, au moins 3 litres, dans l'heure qui suit la prise de No-Shpa. 3 litres d'eau devraient suffire pour un lavage gastrique en cas d'intoxication modérée.

Si la personne empoisonnée est inconsciente, elle doit être couchée sur une surface plane et des vêtements déboutonnés afin de ne pas gêner la respiration. La tête doit être tournée sur le côté. Lorsque la respiration ou le cœur s'arrête, ventilation artificielle des poumons et massage cardiaque indirect.

Conséquences d'un surdosage

Les conséquences de l'empoisonnement No-Shpoy peuvent être assez graves et durables même après que tous ses symptômes ont été éliminés. Il peut provoquer le développement d'une insuffisance rénale ou hépatique, des complications du système cardiovasculaire sont possibles.

Ainsi, il ne faut pas négliger les recommandations des médecins et faire preuve de prudence même lors de la prise d'un médicament aussi commun et populaire que No-Shpa. Et en cas d'empoisonnement, une réaction rapide est extrêmement importante..

Vidéo

Regardez attentivement la vidéo, elle contient les principales informations sur les caractéristiques de l'utilisation de no-shpa.

Empoisonnement sans spa

Tout le monde a déjà rencontré le médicament No-shpa. La plupart d'entre nous ont dû le prendre au moins une fois. Ce médicament peut être acheté par n'importe qui dans le réseau de pharmacies sans ordonnance..

Le No-shpa est-il vraiment inoffensif? Est-il possible de s'empoisonner avec No-shpa et quels symptômes seront observés? Comment traiter un tel empoisonnement et s'il faut s'attendre au développement de conséquences négatives? Les réponses à ces questions se trouvent dans cet article. Nous parlerons également de la manière de fournir les premiers soins à la victime sans formation spéciale..

À propos du médicament "No-shpa"

No-shpa est l'un des noms commerciaux de Drotaverin. Le médicament a un effet relaxant sur les muscles lisses du système digestif, des voies biliaires, des organes urogénitaux, affecte dans une faible mesure la paroi musculaire des vaisseaux sanguins et du myocarde lorsqu'il est pris sous forme de comprimés. L'administration intramusculaire ou intraveineuse a un effet plus prononcé sur le système cardiovasculaire et peut entraîner une diminution de la pression artérielle et un ralentissement de la fréquence cardiaque.

No-shpu est utilisé pour les maladies accompagnées de douleurs spastiques dans le tractus gastro-intestinal:

  • gastrite;
  • ulcère gastroduodénal de l'estomac et du duodénum;
  • entérite;
  • colite;
  • syndrome du côlon irritable;
  • flatulence;
  • pancréatite.

No-shpa soulage les coliques hépatiques et rénales, résultant respectivement de la cholélithiase et de la lithiase urinaire. No-shpu est utilisé en cas de règles douloureuses, afin de réduire le tonus de l'utérus avec la menace d'interruption de grossesse.

Dans quels cas une intoxication No-shpa se produit-elle?

Une intoxication sans spa peut survenir dans les cas suivants.

  1. Si la dose thérapeutique maximale du médicament est dépassée, un surdosage peut survenir.
  2. Dépassement de la dose d'âge chez les enfants.
  3. La prise de médicaments par des patients souffrant d'un blocage AV peut provoquer un empoisonnement mortel sans shpa.
  4. Pour les personnes atteintes d'insuffisance rénale et hépatique sévère, la prise même de la dose habituelle n'est pas sûre. Cela est dû au fait que la désintégration du médicament se produit dans le foie et que la majeure partie du médicament est excrétée par les reins. L'intoxication se produit en raison d'une violation de la décomposition et (ou) de l'élimination de la substance. Il s'accumule dans le sang et provoque une intoxication..
  5. Empoisonnement suicidaire.

Manifestations cliniques d'empoisonnement

En cas d'empoisonnement avec No-spa, les symptômes peuvent apparaître dans les 30 minutes suivant la prise des comprimés. À l'avenir, ils grandissent. La gravité de la maladie dépend de la dose de médicament prise, de la présence de maladies cardiaques, hépatiques, rénales et du moment de la recherche d'aide.

L'un des symptômes dangereux sera une violation du rythme et de la conduction. Peut-être le développement de la tachycardie dans le contexte d'une diminution de la pression artérielle, des interruptions du travail du cœur. Chez les personnes atteintes d'athérosclérose sévère des vaisseaux, une baisse de la pression artérielle en cas de surdosage peut provoquer un infarctus du myocarde et un accident cérébrovasculaire. En raison d'une pression artérielle basse, la victime peut développer une tachycardie.

L'empoisonnement avec le médicament peut provoquer des troubles de la conduction, qui se manifestent par:

  • vertiges;
  • faiblesse générale;
  • assombrissement des yeux;
  • conditions d'évanouissement;
  • une sensation de manque d'air;
  • une sensation de cœur serré;
  • ralentissement de la fréquence cardiaque;
  • mauvaise tolérance à l'exercice.

Dans les cas graves d'empoisonnement sans spa, une clinique d'arrêt cardiaque se développe avec un blocage complet de l'influx nerveux dans le cœur, et en raison d'une paralysie du centre respiratoire, un arrêt respiratoire suit.

Premiers secours en cas d'empoisonnement avec No-shpa

  1. Empêcher l'absorption des médicaments: Faites plusieurs tentatives pour faire vomir. Que cela ait fonctionné ou non, le charbon actif reçoit un tiers de la dose quotidienne (2 comprimés de 500 mg pour 1 kg de poids corporel).
  2. Appeler une ambulance ou emmener la victime à l'hôpital le plus proche.
  3. Pendant que l'ambulance est en route, essayez de boire le plus de liquide possible (idéalement 2 litres) et essayez de faire vomir.
  4. Si un patient inconscient est allongé sur le sol ou sur une autre surface plane et dure, les vêtements sont déboutonnés de manière à ne pas gêner la respiration, leur tête est tournée d'un côté. Ensuite, vous devez appeler une ambulance et, si nécessaire, effectuer un massage cardiaque indirect et pratiquer la respiration artificielle.

En cas d'empoisonnement par No-shpa, les premiers soins sont fournis sur place et sur le chemin de l'hôpital.

Traitement

À l'hôpital, le lavage gastrique est répété, les sorbants sont prescrits jusqu'à 3 jours, car No-shpa est complètement excrété du corps en seulement 72 heures. Cela est dû, entre autres, au fait que 30% du médicament pris pénètre dans les intestins avec de la bile. Pour éviter la réabsorption, l'entérosorption est poursuivie pendant 3 jours. Ils effectuent également un lavement nettoyant, des laxatifs sont prescrits.

En cas d'empoisonnement avec No-shpa, le traitement ultérieur est réduit à éliminer le médicament du sang. La préférence est donnée aux méthodes de sorption - hémosorption, plasmasorption, lymphosorption. Leur utilisation augmente le taux d'élimination du No-shpa du corps à plusieurs reprises. En l'absence de contre-indications, une diurèse forcée peut être prescrite.

Il n'y a pas d'antidote spécifique pour le surdosage de No-shpa. Pour éviter la déshydratation, un goutte-à-goutte intraveineux de solutions est prescrit.

En cas d'insuffisance respiratoire, le patient est connecté à un ventilateur. En cas d'arrêt cardiaque, une électrostimulation est effectuée, de l'adrénaline, de l'atropine, Izuprel sont administrés. En fonction de l'évolution de la maladie, un traitement symptomatique est prescrit..

Les conséquences de l'empoisonnement

L'empoisonnement par No-shpa menace de graves conséquences. Le médicament peut provoquer le développement d'une insuffisance rénale et hépatique. Les patients atteints d'athérosclérose vasculaire peuvent développer des complications cardiovasculaires. La conséquence la plus déplorable est la mort due à un arrêt respiratoire et au développement de l'asystole.

Comme vous pouvez le voir, même ce médicament apparemment inoffensif peut provoquer une intoxication grave. Par conséquent, il est nécessaire de prendre No-shpa et d'autres analogues de Drotaverin uniquement comme prescrit par un médecin, pour exclure l'utilisation incontrôlée du médicament. Les symptômes d'empoisonnement ne sont pas spécifiques. Au premier plan se trouvent des troubles cardiaques et un malaise général, avec lesquels les patients se tournent vers un médecin, sans se douter que ce sont des signes d'empoisonnement. Les difficultés de diagnostic rapide rendent l'empoisonnement plus dangereux et les conséquences plus graves.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Combien de jours dure la grossesse à partir du jour de la conception?

Accouchement

La période difficile de la grossesse, dont la plupart des femmes se souviennent plus tard, est la période la plus heureuse, une période brillante remplie de sentiments incroyables et de découvertes passionnantes.

Une bonne alimentation après l'accouchement: restrictions en fonction de l'âge du bébé

Infertilité

L'importance d'une bonne nutrition après l'accouchementRègles générales de nutrition après l'accouchementL'allaitement est un processus naturel par lequel la mère fournit au nouveau-né les nutriments nécessaires, renforce son immunité et aide les organes digestifs à s'adapter à la nouvelle façon de manger.

Est-il possible de manger du pomelo pendant la grossesse

Nutrition

L'article traite du pomelo pendant la grossesse. Nous parlons des avantages et des dangers du fruit pour les femmes enceintes, est-il possible de manger au début et à la fin de la grossesse.

- Une bouteille de NUK à Tcheliabinsk

Infertilité

«Consultant en ligne» est disponible sur le site Web du vendeur.
Pour aller sur le site, cliquez sur "Vers la boutique"La commande en un clic est disponible sur le site Web du vendeur.