Principal / Accouchement

Empoisonnement pendant la grossesse

Le moment de porter un bébé est le temps d'une attention particulière à sa propre santé, le moment où la future maman aime particulièrement aborder la question de l'alimentation. Cela concerne non seulement la quantité, mais aussi la qualité de la nourriture consommée, et c'est tout à fait correct: tout produit plus ou moins non entièrement utilisable peut provoquer au moins une désagréable, au maximum - une condition plutôt dangereuse. Nous parlons d'empoisonnement pendant la grossesse, qui peut livrer de nombreuses minutes amères à la future mère et susciter des inquiétudes légitimes quant à la santé d'un bébé en pleine croissance..

En principe, tout produit peut provoquer une intoxication pendant la grossesse, mais les médecins qualifient les saucisses, les produits laitiers, la viande, les bonbons périssables (par exemple, les gâteaux à la crème), les conserves, les salades assaisonnées de mayonnaise les plus dangereux à cet égard. L'intoxication aux champignons pendant la grossesse est également dangereuse - les toxines dans ce cas peuvent pénétrer l'enfant à travers le placenta. Heureusement, de tels cas sont rares dans la pratique médicale, mais il est néanmoins préférable d'être doublement prudent avec les champignons en attendant un bébé..

Les conséquences de l'intoxication pendant la grossesse

Le plus grand risque d'empoisonnement pendant la grossesse est le risque de fausse couche. Cela se produit dans de rares cas, mais pour que tout se passe bien, vous devez commencer à agir immédiatement, lorsque les premiers signes d'intoxication apparaissent.

Néanmoins, dans la plupart des cas, l'intoxication ne menace pas la vie de l'enfant, bien qu'elle puisse aggraver considérablement l'état de la mère, et donc du fœtus..

Parmi les conséquences de l'intoxication pour une femme enceinte, les médecins citent les suivantes: l'intoxication, qui provoque des troubles métaboliques et, par conséquent, une violation de l'apport sanguin au fœtus; déshydratation importante due aux vomissements et à la diarrhée, avec laquelle les vitamines et les minéraux nécessaires à la future mère et au bébé sont éliminés. Du fait qu'une intoxication pendant la grossesse peut en effet entraîner des complications importantes, vous ne devez en aucun cas négliger un traitement immédiat en cas d'empoisonnement. Si l'intoxication est grave, accompagnée d'une forte fièvre, de vomissements sévères et d'un état général grave, vous devez immédiatement appeler les secours d'urgence: en cas d'intoxication sévère, une femme enceinte devra être hospitalisée et suivre un traitement qualifié.

Les symptômes d'empoisonnement pendant la grossesse sont généralement les mêmes que dans tous les autres cas. L'empoisonnement est généralement caractérisé par une lourdeur désagréable dans l'abdomen, des nausées, des vomissements, un manque d'appétit, des maux de tête ou des étourdissements, de la diarrhée. Une diminution de la pression artérielle et une augmentation de la température, une fréquence cardiaque rapide et des évanouissements peuvent également survenir..

Empoisonnement pendant la grossesse

L'empoisonnement pendant la grossesse est aussi courant que chez tous les autres membres de la société. Les agents toxiques habitent de manière dense l'environnement, vous pouvez donc les rencontrer n'importe où: dans les transports en commun, dans un magasin, dans une clinique. Pour vous protéger des intoxications, vous devez vous laver les mains plus souvent et rester moins dans les endroits bondés. Mais si le problème est déjà survenu, ne paniquez pas, car il existe de nombreuses façons pour les femmes enceintes de lutter contre les intoxications alimentaires..

Causes d'intoxication alimentaire

L'intoxication alimentaire pendant la grossesse, comme dans l'état physiologique habituel, survient à la suite de la pénétration d'un agent agressif d'origine bactérienne ou virale dans le tractus gastro-intestinal d'une femme.

Façons d'attraper une infection intestinale:

  • L'ingestion d'un agent toxique dans le tractus gastro-intestinal avec de la nourriture (le plus souvent des légumes et des fruits mal lavés, des aliments avariés) ou des mains sales;
  • Des gouttelettes en suspension dans l'air sont possibles avec une étiologie virale de la maladie (par exemple, l'infection bien connue à rotavirus);
  • Contact-ménage (lors de l'utilisation des produits d'hygiène personnelle d'un autre membre de la famille: une serviette, une brosse à dents, boire dans le même récipient).

L'intoxication du corps se développe relativement rapidement (la période d'incubation dure de 30 minutes à 6 heures), il est donc généralement assez facile pour la victime de calculer la cause de l'intoxication. Pour la sélection la plus correcte de médicaments pour le traitement de l'intoxication, l'inoculation bactériologique d'un produit alimentaire suspect, des matières fécales ou du vomi de la personne empoisonnée est parfois effectuée afin d'identifier de manière fiable le micro-organisme ou le virus.

Symptômes d'empoisonnement chez la femme enceinte

L'intoxication alimentaire est difficile à confondre avec autre chose, mais certaines femmes souffrent de toxicose pendant la grossesse, ce qui peut rendre le diagnostic difficile.

Symptômes de toxicose chez la femme enceinte:

  • Vomissements sans soulagement, souvent une fois, généralement tôt le matin;
  • Vertiges et malaise général;
  • Baver, pas ou une forte augmentation de l'appétit;
  • La soif;
  • Larmoiement et somnolence.

Symptômes d'intoxication aiguë:

  1. Douleurs abdominales crampes, grondements et transfusions dans les intestins;
  2. Diarrhée, vomissements, soulagement;
  3. Augmentation de la température corporelle, frissons, faiblesse;
  4. Muqueuses sèches;
  5. Manque d'appétit;
  6. Mal de crâne.

Signes d'empoisonnement

Les principaux signes d'empoisonnement sont les nausées et les vomissements, qui apparaissent 4 heures après qu'une personne a mangé des aliments de mauvaise qualité. De plus, la pression chute rapidement et la température corporelle s'élève à 39 degrés, ce qui peut entraîner un évanouissement. En outre, l'appétit d'une personne diminue et la diarrhée apparaît. Sur la base de ces signes, le médecin peut facilement diagnostiquer une intoxication chez une femme enceinte..

L'empoisonnement pendant la grossesse constitue une menace pour la vie et le développement normal du fœtus.Par conséquent, lorsque les premiers signes d'intoxication apparaissent, le traitement doit être instauré immédiatement..

L'intoxication alimentaire pendant la grossesse est très dangereuse pour la santé d'une femme enceinte en raison d'une possible déshydratation et intoxication du corps.

Traitement des maladies d'origine alimentaire chez la femme enceinte

Empoisonnement pendant la grossesse, que faire dans cette situation, comment le traiter en toute sécurité? De nombreuses femmes se posent ces questions. Heureusement, le traitement de l'intoxication alimentaire chez la femme enceinte est relativement rapide..

Une intoxication alimentaire légère peut être traitée sans consulter un médecin. Une légère intoxication est envisagée, qui s'accompagne d'une envie ponctuelle de nausée et de diarrhée à court terme. Les vomissements prolongés et la diarrhée entraînent une déshydratation, qui constitue la plus grande menace pour le bébé. Il n'est pas toujours possible d'éliminer les intoxications graves sans l'utilisation de médicaments antimicrobiens, par conséquent, dans ce cas, vous devez absolument demander de l'aide à l'hôpital..

Que peuvent les femmes enceintes intoxiquées par des médicaments

  • Les médicaments absorbants n'ont pas d'effet tératogène, leur utilisation est donc totalement sans danger pour la santé de la mère et du fœtus. Ce groupe de médicaments comprend: polysorb, charbon actif, smecta;
  • Solutions salines pour la correction des violations de l'équilibre eau-sel: normohydron, réhydron;
  • Probiotiques qui contribuent à la restauration de la microflore intestinale normale, car l'intoxication chez la femme enceinte se produit souvent avec une dysbiose: linex, entérozharmin, bifidumbacterine;
  • Certains agents antibactériens et antiviraux en besoin urgent, qui ne peuvent être prescrits que par un médecin.

Algorithme d'actions en cas d'intoxication aiguë

Que faire si une femme enceinte est empoisonnée pour ne pas nuire à son enfant:

  1. Ne paniquez pas. Le stress de la mère affecte toujours négativement l'état du bébé, il est important de rester calme, car l'empoisonnement peut être facilement traité avec l'identification rapide de la cause et un traitement correctement sélectionné;
  2. Buvez beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation. Vous pouvez boire de l'eau bouillie, des solutions salines ou de l'eau de riz, qui non seulement rétablit l'équilibre de l'eau, mais a également un effet de liaison;
  3. Boire plusieurs comprimés de charbon actif (1 comprimé pour 10 kg de poids corporel) ou un sachet de smecta dilué dans un verre d'eau tiède;
  4. Suivez un régime: buvez du thé non sucré avec de la chapelure, vous pouvez manger du bouillon de poulet, des œufs durs, du porridge de riz, de la viande maigre;
  5. Si la température augmente et que l'état général s'aggrave, consultez immédiatement un médecin.

Pourquoi l'intoxication alimentaire est-elle dangereuse??

Si l'intoxication est survenue à la suite de la consommation de champignons, dans certains cas, le poison peut pénétrer la barrière fœto-placentaire, ce qui entraîne de très mauvaises conséquences. Heureusement, cela se produit très rarement et, dans la plupart des cas, s'il s'agit d'un empoisonnement courant, le corps commence à souffrir d'une infection qui est entrée dans le corps avec des produits de mauvaise qualité. Quant à l'enfant, dans ce cas, l'empoisonnement ne menace pas sa vie..

En cas d'empoisonnement, il est très important de commencer immédiatement à lutter contre l'intoxication et la déshydratation afin d'éviter toute conséquence. Si, toutefois, l'état de santé d'une femme enceinte est très difficile, il est immédiatement nécessaire d'appeler une ambulance, qui hospitalisera la femme à l'hôpital, où elle pourra recevoir une thérapie de désintoxication à l'aide de compte-gouttes..

Si une femme enceinte refuse d'appeler une ambulance, un lavage gastrique peut être effectué. Cependant, ici, il faut se rappeler qu'en cas de décollement placentaire, de menace de fausse couche ou de saignement, en aucun cas l'estomac ne doit être lavé. Dans de tels cas, il est préférable d'attendre que l'estomac se vide de lui-même, puis de prendre du charbon actif ou de l'entérosgel..

Une fois les vomissements terminés, une femme enceinte doit définitivement restaurer le liquide dans le corps avec de l'eau purifiée ou une solution de minéraux, qui peut être achetée dans une pharmacie. Mais il faut se fatiguer peu à peu et par petites portions. Les antibiotiques pour les intoxications courantes sont très rarement utilisés..

Après une intoxication, une femme enceinte devra suivre un régime pendant plusieurs jours et inclure du bouillon de poulet faible en gras, du thé sucré et du pain dans son alimentation. De plus, pour rétablir l'équilibre minéral et vitaminique dans le corps, vous devrez boire des vitamines, qui vous seront prescrites par le médecin..

Aux premiers signes d'empoisonnement chez une femme enceinte, vous ne devez en aucun cas hésiter et vous soigner vous-même, mais il est préférable d'appeler immédiatement un médecin qui pourra vous prescrire le traitement approprié..

Ce qui est dangereux et comment traiter l'intoxication pendant la grossesse

L'empoisonnement pendant la grossesse s'accompagne de vomissements et de diarrhée

Qu'est-ce qui cause l'empoisonnement

L'intoxication alimentaire est une maladie aiguë qui implique la consommation d'aliments contenant différents types de toxines. Ce dernier peut être d'origine biologique et non biologique. Les principaux types de toxines sont:

  • toxines microbiennes;
  • poisons naturels d'animaux, de plantes ou de champignons;
  • substances chimiques.

Le plus souvent, pendant la grossesse, une intoxication se développe avec l'utilisation de produits de mauvaise qualité. Les signes d'un processus infectieux se produisent lorsque les aliments sont contaminés par des staphylocoques, des proteus, des clostridies, des types toxigènes d'E. Coli, des salmonelles. Parfois, la dysenterie, le choléra, la shigellose sont diagnostiqués.

Pour l'apparition d'un tableau clinique d'empoisonnement, les microbes doivent se multiplier sur les aliments et libérer leurs toxines. Cela s'accompagne de l'apparition de bulles de gaz, d'une odeur désagréable ou d'une décoloration. Cette qualité de la nourriture est généralement rebutante. Mais les symptômes chez une femme enceinte peuvent apparaître après un repas d'apparence normale..

Les microbes libèrent plusieurs types de toxines. Chez les staphylocoques, un type thermostable est synthétisé, qui n'est pas détruit par ébullition ou traitement thermique. La toxine peut pénétrer dans les aliments à partir d'une pustule sur la peau des mains d'un travailleur alimentaire.

Les lésions cutanées pustuleuses sont le plus souvent associées à une infection staphylococcique. Par conséquent, il est interdit aux personnes associées à la cuisine et à la production alimentaire de travailler avec des blessures à la peau des mains..

Les facteurs suivants contribuent à la propagation des infections d'origine alimentaire:

  • violation des normes sanitaires et hygiéniques;
  • présence prolongée d'aliments sans réfrigérateur ou à l'air libre;
  • la présence d'insectes porteurs d'infection dans la pièce - mouches, cafards;
  • conditions de vente incorrectes;
  • stocker ou réutiliser des plats périmés.

Moins souvent, une femme enceinte développe une intoxication lorsque des plantes vénéneuses et des champignons sont utilisés pour la nourriture. Le danger est représenté par les champignons récoltés indépendamment dans la forêt, parmi lesquels il n'est pas toujours possible de reconnaître les poisons. Pour l'empoisonnement, il suffit qu'un seul non comestible se cache parmi les comestibles. Mais des substances toxiques peuvent également être présentes dans de bons champignons s'ils sont vieux ou s'ils ont été récoltés au mauvais endroit..

Une intoxication chimique peut survenir lorsque vous les mangez accidentellement ou délibérément. Ça peut être:

  • l'alcool et ses analogues;
  • substances narcotiques;
  • médicaments.

Les champignons et les produits chimiques provoquent des lésions hépatiques toxiques, ce qui est dangereux pour les femmes enceintes et peut être mortel.

Une intoxication grave avec vomissements peut provoquer des champignons

Le danger de la maladie pour maman et enfant

Selon le type d'agent pathogène et sa quantité dans le corps, l'intoxication pendant la grossesse peut survenir sous trois formes:

  • facile;
  • moyen;
  • lourd.

Les vomissements et la diarrhée sont les principaux signes d'intoxication. Ils entraînent la perte d'une grande quantité de fluides et d'oligo-éléments. La gravité de la déshydratation est déterminée par la fréquence et la gravité de la diarrhée. Les degrés de déshydratation suivants sont distingués:

  • 1 cuillère à soupe. - une femme perd jusqu'à 3% de son poids corporel;
  • 2 cuillères à soupe. - perte de 4 à 6% de masse;
  • 3 cuillères à soupe - perte de poids de 7 à 9%;
  • 4 cuillères à soupe - poids diminué de 10% ou plus.

La déshydratation se produit en raison de la perte de liquide du plasma sanguin et des tissus. Chez la femme enceinte, cela entraîne une augmentation de la coagulation sanguine, un risque de thrombose, un décollement placentaire et une hypoxie fœtale. Les substances toxiques peuvent également traverser le placenta jusqu'au fœtus. Dans les premiers stades, jusqu'à ce que le chorion soit formé, les toxines peuvent avoir un effet néfaste sur les tissus de l'embryon ou entraîner une fausse couche..

Pour une femme enceinte, il est dangereux d'endommager les cellules hépatiques et de développer une hépatite. Cette condition conduit souvent à une insuffisance hépatique sévère, qui entraîne confusion et coma. Le déséquilibre des électrolytes dans le sang devient un mécanisme de déclenchement dans le développement du syndrome convulsif.

La femme enceinte développe une faiblesse, la température augmente

Manifestations cliniques

Les premiers symptômes d'intoxication apparaissent 2 à 24 heures après avoir mangé des aliments de mauvaise qualité. La pathologie peut survenir sous la forme de dommages à plusieurs parties du tube digestif:

  • gastrite aiguë - une infection de l'estomac;
  • gastro-entérite - dommages à l'estomac et à l'intestin grêle;
  • colite - atteinte du côlon;
  • entérocolite - lésions du petit et du gros intestin.

Parfois, tout le tube digestif est impliqué dans le processus infectieux..

L'empoisonnement pendant la grossesse commence par des symptômes de gastrite aiguë. La femme ressent des douleurs à l'estomac, une sensation de lourdeur, des éructations peuvent apparaître. La sensation de nausée se termine par des vomissements, accompagnés de faiblesse, de frissons. Avec une légère intoxication, la température corporelle augmente. Après une implication dans le processus inflammatoire de l'intestin grêle, la douleur abdominale devient plus prononcée, coupant.

La diarrhée empoisonnée se distingue facilement du relâchement habituel des selles. Il se caractérise par:

  • haute fréquence, plus de 5 fois par jour;
  • odeur fétide;
  • particules d'aliments non digérés;
  • bulles de gaz ou mousse;
  • grande quantité de liquide.

Des impuretés pathologiques - sang et mucus - apparaissent en cas de lésions infectieuses sévères de l'intestin avec Salmonella, Shigella, bacille de la dysenterie.

Une intoxication sévère s'accompagne d'une température corporelle élevée, qui peut dépasser 38 ° C. Dans certains cas, un signe de maladie grave est l'absence de fièvre avec une diminution de la température inférieure à 36 °.

Les autres critères d'une grave intoxication sont:

  • faiblesse prononcée, perte de force;
  • sécheresse des muqueuses et de la peau;
  • membres bleus;
  • douleurs musculaires et articulaires sévères;
  • Respiration rapide;
  • bruits cardiaques étouffés, mais tachycardie sévère;
  • abaisser la tension artérielle;
  • l'apparition de vomissements plus de 15 fois par jour;
  • diarrhée plus souvent 20 fois par jour;
  • douleur abdominale sévère;
  • convulsions.

Avec une forme bénigne de pathologie, cela dure 1 à 3 jours. Il peut être guéri à la maison. Mais dans les cas graves avec des signes de déshydratation, la femme enceinte doit être hospitalisée dans le service des maladies infectieuses. En cas de suspicion d'intoxication aux champignons ou chimique, la femme est hospitalisée en unité de toxicologie ou de soins intensifs.

Ce que comprend le diagnostic

Au premier stade du diagnostic, les plaintes concernant la maladie, la fréquence de la diarrhée et les vomissements sont évaluées. Un lien est établi avec l'utilisation de produits de qualité inférieure ou de substances dangereuses. De par la nature des selles, le médecin peut déterminer le niveau de dommages au tube digestif et suspecter des infections dangereuses.

Pour déterminer le type d'agent pathogène, les matières fécales sont cultivées. Il est important de le faire avant d'utiliser des antibiotiques. Les infections suivantes sont recherchées:

  • dysenterie;
  • la salmonellose;
  • escherichiose;
  • staphylocoque pathogène;
  • yersiniose.

Dans une situation épidémique défavorable, les matières fécales sont examinées pour le choléra et les rotavirus.

Un test sanguin biochimique est nécessaire pour déterminer les électrolytes sanguins, évaluer la fonction hépatique. De plus, des tests sérologiques, une échographie de la cavité abdominale, un examen du vomi ou de l'eau de lavage peuvent être utilisés. Si la fièvre persiste pendant plusieurs jours pendant le traitement, une hémoculture est effectuée pour une hémoculture.

Pour les intoxications alimentaires, des tests sanguins sont effectués

Comment faire face à l'empoisonnement

Que faire avec une infection toxique dépend de l'état de la femme. En cas de malaise léger, de vomissements moins de 5 fois par jour, vous pouvez essayer de faire face à la maladie par vous-même. Pour le traitement du premier jour, il faut abandonner complètement la nourriture et consommer une grande quantité de liquide pour reconstituer son équilibre. L'eau apportera peu d'avantages, vous devez compenser la perte d'ions. Ceci est facilité par des solutions spéciales de sels de réhydratation, qui sont vendues en pharmacie sous forme de poudre. Il doit être dissous dans de l'eau propre et bu aussi souvent que possible tout au long de la journée..

De plus, vous pouvez préparer une compote de fruits secs. Il contient beaucoup de potassium, ce qui aide à restaurer le travail du cœur et des muscles.

Que pouvez-vous manger à partir du deuxième jour de la maladie:

  • bouillie visqueuse;
  • viande maigre en purée;
  • pain blanc sec;
  • kéfir faible en gras.

Exclure du régime les légumes et fruits frais, gras, frits et tout autre plat pouvant endommager la membrane muqueuse. Les femmes qui sont en traitement hospitalier se voient prescrire le tableau numéro 4 selon Pevzner.

Utilisez le lopéramide pour la diarrhée, l'imodium est interdit. Ces médicaments suppriment le péristaltisme et aident à retenir les substances toxiques dans le corps..

Une déshydratation sévère nécessite une reconstitution des fluides et des électrolytes, qui ne peut être effectuée par voie orale. La femme est hospitalisée.

L'empoisonnement est dangereux pour les femmes enceintes, il peut entraîner une hypoxie fœtale dans les derniers stades, une déshydratation sévère. Par conséquent, la femme enceinte doit surveiller attentivement son alimentation et ne pas manger d'aliments suspects..

Empoisonnement pendant la grossesse: que faire?

L'empoisonnement pendant la grossesse peut arriver à toute femme enceinte, quelles que soient les précautions et l'hygiène. Cela se produit le plus souvent les jours d'été, lorsque de nombreux aliments sont facilement gâtés par la chaleur. Mais vous pouvez vous empoisonner non seulement avec de la nourriture, mais aussi avec d'autres substances, par exemple du mercure ou des médicaments.

L'empoisonnement pendant la grossesse ne cause pas seulement une gêne à la femme enceinte, il est également dangereux pour le bébé. Les toxines peuvent pénétrer dans le bébé par le placenta. Par conséquent, il est important de traiter tout empoisonnement d'une future mère, en commençant par les premiers signes de malaise.

Pourquoi les femmes enceintes ont-elles une intoxication alimentaire??

L'intoxication alimentaire est la consommation d'aliments inadéquats qui entraîne des troubles digestifs aigus.

Manger des produits alimentaires de mauvaise qualité, la femme enceinte peut faire face à deux options d'empoisonnement:

  • toxicité alimentaire;
  • infection intestinale.

On parle d'intoxication alimentaire si une femme a mangé un produit qui contient déjà des toxines. Ils sont synthétisés par la microflore pathogène du fait de leur activité vitale. Si vous traitez le produit à l'aide d'une exposition à la chaleur une deuxième fois, les microbes mourront et les toxines resteront. Ainsi, l'organisme de la femme enceinte reçoit du poison produit par des micro-organismes..

Les aliments contaminés par des toxines diffèrent des aliments frais par leur apparence et leur odeur - ils ont l'air mauvais, sentent en conséquence, et la friture ou l'ébullition ne pourra pas les protéger. L'intoxication par les champignons est incluse dans le groupe des toxines alimentaires, seul le champignon non comestible lui-même agit comme toxine.

Une infection intestinale signifie une infection par la nourriture avec une microflore pathogène: par exemple, E. coli, la salmonellose et autres. L'infection peut survenir non seulement par la nourriture, mais aussi par l'eau et les mains sales. Dans le même temps, les produits alimentaires peuvent être complètement inoffensifs, c'est-à-dire non avariés. L'infection intestinale est plus dangereuse que l'intoxication alimentaire, car dans ce cas, non seulement une intoxication se développe, mais une véritable maladie infectieuse.

Les raisons

Les causes d'empoisonnement peuvent être très différentes..

L'intoxication alimentaire pendant la grossesse peut être provoquée par n'importe quel produit, mais les plus dangereux, du point de vue des spécialistes, sont:

  • saucisses et produits dérivés;
  • desserts périssables: gâteaux et pâtisseries à la crème, etc.;
  • produits laitiers fermentés;
  • viande (avec un traitement thermique inapproprié);
  • salades avec vinaigrette à la mayonnaise;
  • nourriture en boîte.

L'intoxication alimentaire la plus dangereuse pendant la grossesse est l'intoxication aux champignons, en particulier au premier trimestre, lorsque la barrière placentaire ne s'est pas encore formée et ne peut pas protéger l'enfant des toxines. Cette situation peut entraîner une fausse couche. Un tel résultat ne se produit pas souvent dans la pratique obstétricale. Mais il est préférable d'exclure complètement les champignons du régime alimentaire de la femme enceinte, afin de ne pas risquer..

Parfois, une intoxication au mercure peut survenir pendant la grossesse, par exemple si un thermomètre est accidentellement cassé. Le mercure est l'un des produits chimiques les plus dangereux pour la santé humaine. Pour des raisons de sécurité, il est préférable de remplacer à l'avance tous les thermomètres à mercure de la maison par des thermomètres électroniques modernes..

L'intoxication au mercure est différente de l'intoxication alimentaire. Les signes d'intoxication au mercure pendant la grossesse se manifestent par une toux douloureuse, des tremblements des membres, des étourdissements et des maux de tête, une faiblesse sévère et une apathie.

L'intoxication au monoxyde de carbone pendant la grossesse a des conséquences tout aussi graves. Les signes comprennent des maux de tête, des battements dans la région temporale, des étourdissements, des acouphènes et une perte de conscience..

Tout symptôme d'empoisonnement pendant la grossesse nécessite une attention médicale. L'empoisonnement chimique est dangereux pour d'autres problèmes de gestation. Par conséquent, vous devez vous rappeler que non seulement la santé de la femme enceinte est en jeu, mais aussi la vie de son enfant..

Panneaux

Les symptômes d'empoisonnement sont:

  • vertiges;
  • mal de crâne;
  • la faiblesse;
  • nausées Vomissements;
  • frissons;
  • tiraillement dans l'abdomen;
  • la diarrhée;
  • manque d'appétit;
  • augmentation de la température corporelle;
  • changements soudains de la pression artérielle.

Si l'un des signes d'empoisonnement ci-dessus est détecté, des mesures doivent être prises pour l'éliminer. En fonction de la quantité de nourriture avariée et de ce que la femme a mangé exactement, l'intensité de l'intoxication alimentaire sera exprimée. Dans de rares cas, la femme enceinte peut perdre connaissance..

Comment l'intoxication alimentaire affecte maman et bébé?

L'empoisonnement, quelle que soit son origine (alimentaire, médicinale, chimique), est un test sérieux pour l'organisme, en particulier pendant la période de mise au monde. Cela peut affecter négativement non seulement le processus de grossesse, mais également la santé du bébé à naître..

Les conséquences d'une intoxication alimentaire seront les suivantes:

  • saignement;
  • avortement spontané;
  • la menace d'interruption de grossesse;
  • accouchement prématuré;
  • insuffisance placentaire, dans le contexte de laquelle le fœtus reçoit une quantité insuffisante d'oxygène et de nutriments; En savoir plus sur l'hypoxie fœtale →
  • rupture du placenta;
  • à la traîne du fœtus dans la croissance et le développement. En savoir plus sur la malnutrition fœtale →

Les conséquences énumérées sont typiques d'une intoxication alimentaire grave ou d'une combinaison d'intoxication du corps avec l'état pathologique existant chez la femme enceinte. En général, les conséquences d'un empoisonnement pour une femme seront minimes. Fondamentalement, l'intoxication affecte le fœtus et il est assez difficile de prédire l'issue de cette situation..

Que faire en cas d'empoisonnement?

Nous analyserons les mesures à prendre en cas d'empoisonnement à différentes périodes de grossesse.

Dans les premiers stades

Que faire en cas d'intoxication pendant la grossesse? Il est très important au premier trimestre de ne pas confondre toxicose et véritable empoisonnement. Souvent, les symptômes de ces conditions ne diffèrent pratiquement pas les uns des autres. Le traitement d'une intoxication alimentaire légère chez la femme enceinte consiste à boire un grand volume de liquide (généralement de l'eau pure), à ​​prescrire un régime alimentaire spécial et des préparations absorbantes, telles que Smecta et charbon actif..

Si l'intoxication du corps causée par l'empoisonnement était vraiment légère, l'état de la femme enceinte se normalisera après quelques jours, aucune mesure supplémentaire ne sera nécessaire..

Pour les intoxications modérées à sévères pendant la grossesse, le traitement comprend:

  1. Appel obligatoire auprès du service ambulancier. Avant l'arrivée du personnel médical, il est nécessaire de prendre plusieurs comprimés de charbon actif dans un rapport de 1 comprimé pour 10 kg de poids corporel.
  2. Si nécessaire, le médecin prescrit un lavage gastrique, surveillant en même temps la pression artérielle de la femme et les principaux indicateurs du fœtus.
  3. Pour éviter l'interruption spontanée de grossesse, la patiente reçoit une injection de Magnésie.
  4. Si vous vomissez à plusieurs reprises pour éviter la déshydratation, il est important de reconstituer la perte de liquide. Cela peut être fait avec de l'eau propre, des boissons aux fruits secs (ils sont enrichis en potassium) et des solutions salines telles que Regidron. Dans des situations particulièrement difficiles, des médicaments spéciaux sont injectés dans le corps de la femme par voie intraveineuse.
  5. Dans de rares cas, il devient nécessaire de prescrire un traitement antibactérien.

Comment traiter autrement l'intoxication pendant la grossesse? À titre de mesures supplémentaires, une femme se voit prescrire un régime thérapeutique, dans lequel les plats salés et épicés, les épices, les aliments gras et frits, les sauces et les collations sont interdits.

Le premier jour après l'intoxication, il est conseillé de se limiter à l'utilisation de crackers et compote à base de fruits secs. Plus tard, le régime commence à se développer, les escalopes cuites à la vapeur, les soupes végétariennes, le fromage cottage, les céréales sans produits laitiers, les baies et les fruits sont limités..

À une date ultérieure

L'intoxication alimentaire n'est pas non plus de bon augure en fin de grossesse. Les principes du traitement sont pratiquement les mêmes que pour une intoxication précoce. La principale différence est l'introduction obligatoire de médicaments spéciaux dans le corps de la femme enceinte, visant à améliorer la circulation sanguine dans le placenta pour prévenir l'hypoxie fœtale.

Quoi d'autre et comment traiter les intoxications en fin de grossesse? Repos au lit, régime thérapeutique, exclusion des soucis et des soucis sont nécessaires. Dans la plupart des cas, si toutes les instructions sont suivies, le pronostic pour la mère et l'enfant à naître sera favorable..

La prévention

Pour minimiser le risque d'intoxication alimentaire, vous devez suivre des recommandations simples:

  • se laver les mains avant de manger;
  • mangez exclusivement des produits de haute qualité, en vérifiant les dates de péremption;
  • refuser de manger des aliments manifestement périssables ou ceux qui sont des sources possibles d'infection (notamment les œufs crus, les saucisses, les conserves, le lait non bouilli).

Si la femme enceinte reçoit un diagnostic d'empoisonnement, cela peut être causé non seulement par la nourriture, mais aussi par des produits chimiques. Il est beaucoup plus facile de suivre les règles de prévention et de se protéger d'éventuels facteurs négatifs que de faire face à l'empoisonnement et à ses complications pendant la grossesse.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Intoxication alimentaire au début et à la fin de la grossesse

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

  • Code CIM-10
  • Épidémiologie
  • Les raisons
  • Facteurs de risque
  • Pathogénèse
  • Symptômes
  • Étapes
  • Formes
  • Complications et conséquences
  • Diagnostique
  • Diagnostic différentiel
  • Traitement
  • Qui contacter?
  • Traitement supplémentaire
  • La prévention
  • Prévoir

L'intoxication alimentaire est l'une des raisons les plus courantes pour demander des soins d'urgence dans les établissements médicaux. De plus, seuls les cas plus ou moins graves sont soumis à enregistrement. Et combien de personnes ne vont pas chez le médecin, préférant résoudre le problème par elles-mêmes?! Mais c'est une chose si vous ne vous mettez que vous-même en danger, et une autre lorsque vous êtes responsable de la vie et de la santé d'un enfant à naître. Mais l'intoxication alimentaire pendant la grossesse est un grand risque non seulement pour la mère, mais aussi pour son bébé, associé à la mère par un cordon ombilical.

Code CIM-10

Épidémiologie

L'intoxication alimentaire par des toxines est l'une des pathologies les plus courantes, et l'essentiel des intoxications pendant la grossesse se produit par la faute de la femme elle-même (utilisation d'aliments suspects, notamment des champignons, des fruits et des baies non lavés, non-respect des exigences d'hygiène, etc.). Ce n'est pas seulement un problème pour les femmes enceintes, mais la plus grande responsabilité incombe à elles..

En premier lieu, parmi les infections toxiques, l'intoxication par la viande et les produits laitiers (staphylocoques), en second lieu - l'intoxication par le poisson et les œufs (staphylocoque, salmonelle), ainsi que l'intoxication par les champignons, et en troisième lieu - par les fruits et légumes. Vous pouvez être infecté par le botulisme en mangeant des aliments en conserve de mauvaise qualité (en particulier de la viande et du poisson en conserve). Mais les fruits de mer peuvent provoquer des intoxications non bactériennes..

Causes d'intoxication alimentaire pendant la grossesse

La femme enceinte devrait bien manger, car son corps travaille maintenant pour deux. Le régime alimentaire d'une femme enceinte doit comprendre des produits laitiers et fermentés, des fruits et légumes, du poisson, de la viande et d'autres aliments sains en termes de valeur nutritionnelle. Mais tous les produits alimentaires qu'elle mange se révéleront-ils utiles, car une intoxication alimentaire pendant la grossesse et à d'autres périodes peut même causer nos plats habituels, s'ils sont mal conservés.

Oui, la cause la plus fréquente d'intoxication alimentaire pendant la grossesse est le non-respect des termes et conditions de température lors de la conservation de divers aliments. Au départ, les produits peuvent avoir été bénins, mais leur stockage inapproprié pourrait entraîner la détérioration des produits, la multiplication des bactéries pathogènes qui y provoquent des troubles intestinaux, l'accumulation de substances toxiques formées au cours de la vie des mêmes micro-organismes pathogènes.

La deuxième cause d'intoxication alimentaire est l'utilisation de produits potentiellement dangereux tels que les champignons, le poisson, la viande, la crème pâtissière ou protéinée, les conserves, le fromage cottage, etc. Par exemple, la sécurité sanitaire des champignons est déterminée non seulement par leur type, mais aussi par l'endroit où ils poussent. Collectés à proximité des routes, dans les limites des villes industrielles, à proximité immédiate des décharges et des bassins de sédimentation, dans les zones à risque de rayonnement, les champignons sont dangereux non seulement pour la santé humaine, mais souvent pour sa vie, étant la plus forte source d'intoxication ou de rayonnement.

La viande et le poisson frais peuvent initialement être une source d'infection bactérienne, et même après une exposition à des températures élevées, ils laisseront une trace sous forme de toxines, qui ne seront probablement pas éliminées par ébullition ou par d'autres méthodes..

Et ce n'est pas tout. Il existe toujours un risque d'acquérir de la viande ou du poisson infecté par des parasites, qui ne peuvent être identifiés ni par la vue ni par l'odorat. Un traitement thermique insuffisant de ces produits, encore une fois, peut entraîner des troubles intestinaux et une infection de la femme enceinte par des helminthes.

En ce qui concerne les crèmes utilisées dans la confiserie, la violation de la technologie de leur préparation conduit à une détérioration prématurée du produit sucré. Ainsi, lors de l'achat de gâteaux ou de pâtisseries avec une durée de conservation normale, il y a encore une chance d'acheter un produit de mauvaise qualité qui attire tellement les enfants et les femmes enceintes avec leur désir parfois irrépressible de manger quelque chose de savoureux. Et la préparation à domicile de la crème n'est pas toujours soumise à un contrôle strict du "chef".

Avec les conserves, la situation est différente. Les prix élevés des produits réduisent considérablement la demande pour eux, et sur les produits périmés, les fabricants, distributeurs ou vendeurs malhonnêtes interrompent simplement les dates. En achetant un produit avec une fausse date d'expiration, la future mère, bien sûr, met sa santé en danger et celle de son enfant à naître..

Et même en achetant un produit de qualité avec des conditions normales, vous pouvez facilement vous empoisonner si vous ne respectez pas les conditions de stockage pour une conservation ouverte. Nous prenons également des risques si, après avoir ouvert les conserves, nous les laissons stockées dans une boîte de conserve..

Intoxication alimentaire: que faire pendant la grossesse

Le moment de porter un enfant est un processus passionnant qui nécessite une attention particulière. Au moment de la grossesse, une femme doit choisir soigneusement les aliments pour son alimentation. Certains aliments peuvent provoquer des intoxications, ce qui peut poser des problèmes non seulement à la mère, mais aussi à son enfant. Vous devez vous méfier des produits laitiers fermentés, des saucisses, de la viande, des bonbons gâtés rapidement, des conserves et des champignons. Les produits de ces catégories peuvent être dangereux non seulement pour une femme enceinte, mais également pour une personne ordinaire..

Soins d'urgence

L'empoisonnement pendant la grossesse est un processus plutôt désagréable..

L'eau bouillie aidera à nettoyer l'estomac pendant la grossesse. Il doit être consommé en grande quantité. Après cela, vous devez prendre du charbon actif. Pour éviter la déshydratation, vous devez boire un demi-verre d'eau toutes les 20 minutes. Il n'est pas recommandé de consommer de plus grandes quantités. La prise d'eau doit être répétée jusqu'à ce que la soif et la bouche sèche disparaissent..

Si les symptômes pendant la grossesse sont suffisamment graves, une ambulance doit être appelée.

Raisons d'empoisonnement

Le système immunitaire d'une femme enceinte est beaucoup plus faible que celui d'une personne ordinaire. Les causes les plus courantes d'intoxication pendant la grossesse sont:

  • Les produits ne sont pas de la première fraîcheur. Le plus souvent, l'intoxication se produit avec des produits laitiers ou de la viande;
  • La présence de bactéries dans les aliments;
  • Non-respect de l'hygiène personnelle d'une femme;
  • Empoisonnement aux champignons. Se produit plus souvent en raison de l'utilisation de champignons vénéneux ou d'une mauvaise préparation de ceux-ci.

Symptômes d'empoisonnement pendant la grossesse

Les symptômes pendant la grossesse peuvent apparaître quelques heures après avoir mangé. La façon dont l'intoxication se manifeste chez la femme enceinte dépend du type de nourriture consommée et de sa quantité. Les principales manifestations cliniques comprennent:

  • Perte d'appétit;
  • Nausées suivies de vomissements. Au début, les vomissements consistent en des restes de nourriture ingérée, mais lorsque l'estomac est vide, il peut s'agir de suc gastrique et de bile. Après des vomissements, le soulagement survient pendant un certain temps, puis la nausée revient. Avec des vomissements fréquents, une déshydratation peut survenir;
  • La diarrhée;
  • Augmentation de la température corporelle jusqu'à 37-38 degrés;
  • Douleur abdominale. Il peut être localisé dans différentes parties de l'estomac et des intestins;
  • Flatulence. Pour les femmes enceintes, ce symptôme n'est pas de premier plan, car elles ont normalement une production accrue de gaz et souvent des ballonnements;
  • Faiblesse et malaise avec maux de tête;
  • En cas d'empoisonnement chez la femme enceinte par des champignons vénéneux, des hallucinations et une altération de la conscience peuvent apparaître.

Empoisonnement au début de la grossesse

L'empoisonnement au début de la grossesse peut facilement être confondu avec une toxicose courante. Cependant, la toxicose n'est pas associée à la nourriture et n'aggrave pas la condition. C'est par ces signes que l'on peut déterminer qu'une femme enceinte a été empoisonnée. Dans les premiers stades de la grossesse, une intoxication légère peut entraîner une perte de minéraux et de vitamines dans le corps, ce qui n'est pas particulièrement dangereux pour le fœtus. Rarement, mais il existe des situations où un empoisonnement précoce peut provoquer une fausse couche. Par conséquent, au premier trimestre, vous devez vérifier les aliments..

Empoisonnement en fin de grossesse

L'empoisonnement en fin de grossesse est rarement confondu avec la grossesse elle-même. Le contraire est généralement vrai. Parfois, un trouble des selles, un malaise et d'autres signes avant l'accouchement sont confondus avec une intoxication. Cependant, si c'est le début du processus de naissance, le travail commencera bientôt et la femme comprendra qu'il ne s'agit pas d'un empoisonnement..

Cependant, en cas d'empoisonnement, cela n'augure rien de bon à la fin de la grossesse. Au moment de la déshydratation, la viscosité du sang augmente et des caillots sanguins peuvent se former. Pour cette raison, une grande quantité de l'hormone ocytocine est libérée, ce qui augmente le tonus de l'utérus. Dans le pire des cas, un tel processus peut provoquer une fausse couche..

Comment l'intoxication alimentaire affecte le corps de la mère et du bébé?

L'empoisonnement pendant la grossesse peut nuire non seulement à la mère, mais également au fœtus. Pour un enfant, l'intoxication aux champignons est particulièrement dangereuse, car leurs toxines peuvent pénétrer dans le corps de l'enfant à travers le placenta. L'enfant est protégé contre d'autres substances toxiques et ne peut donc pas pénétrer dans la circulation sanguine. Malgré cela, l'état de la femme comporte un risque élevé de développement du fœtus altéré. Si, au cours d'un empoisonnement pendant la grossesse, des perturbations dans le travail de son corps se forment, cela peut avoir un effet néfaste sur le fœtus..

En cas d'intoxication sévère pendant la grossesse, d'intoxication sévère avant la 14e semaine de grossesse, un avortement spontané peut survenir.

En fin de grossesse, si le diaphragme se contracte lors de vomissements, il peut y avoir un risque de naissance prématurée..

Si une femme reçoit un diagnostic de placenta praevia en fin de grossesse, des saignements peuvent commencer..

Avec une intoxication sévère, une déshydratation, le fœtus ne reçoit pas suffisamment de nutriments et d'oxygène. Cela conduit au développement d'une hypoxie fœtale, qui peut menacer d'une violation de son développement ou même de la mort..

Si les symptômes pendant la grossesse sont assez prononcés, vous devriez consulter un médecin. Une hospitalisation peut être nécessaire. Dans une telle situation, il convient de penser à l'état de l'enfant, car il y a un risque de le perdre.

Que pouvez-vous manger et boire en cas d'intoxication chez la femme enceinte

Toute femme enceinte, au cas où, devrait savoir ce que les femmes enceintes peuvent faire en cas d'empoisonnement. Au moment de l'intoxication, une femme enceinte doit boire du thé fort sucré, manger une soupe de purée de légumes, un bouillon faible en gras ou du porridge bouilli dans de l'eau. À ce stade, les aliments doivent être bouillis et servis en petites portions. Malgré l'état grave, vous ne devriez jamais avoir faim. Il est nécessaire de reconstituer le corps en nutriments afin que la déshydratation ne se produise pas et que l'enfant ne souffre pas. Ce régime doit être suivi pendant plusieurs jours. La viande, le poisson, les fruits et autres aliments «lourds» doivent être mis de côté jusqu'à ce que le corps soit complètement restauré. Même si le corps récupère après quelques jours, ces aliments doivent être consommés au plus tôt 10 jours plus tard. Pour chaque femme, le régime est prescrit individuellement par le médecin. Néanmoins, après une récupération complète, vous devriez consulter un spécialiste sur la possibilité d'utiliser certains produits..

Traitement d'empoisonnement pendant la grossesse

Si les symptômes ne sont pas prononcés, il n'est pas nécessaire de consulter un médecin. Dans quelques heures, tout disparaîtra de lui-même. À la maison, pour éviter la déshydratation du corps, il est nécessaire d'utiliser de l'eau bouillie, une solution saline ou de l'eau de riz. Pour le traitement symptomatique des femmes enceintes, de nombreux médicaments sans danger pour le bébé peuvent être utilisés. Ils sont absorbés dans la muqueuse gastrique, mais ne pénètrent pas dans la circulation sanguine.

Le charbon actif est un assistant fidèle dans le traitement des intoxications. C'est complètement sûr. Il est nécessaire de prendre 2-3 fois par jour, mais pas plus de 6 comprimés à la fois. Et il existe aussi d'autres sorbants: smecta, polysorb, sorbex. Avant d'acheter des médicaments dans une pharmacie, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de grossesse dans les contre-indications de l'instruction.

Si l'empoisonnement est grave, vous ne pouvez pas vous passer d'une équipe d'ambulances. Dans certains cas, un traitement hospitalier est prescrit. À l'hôpital, la réhydratation est dans la plupart des cas réalisée par perfusion. Cela est pratique, en particulier lorsqu'une femme enceinte a des vomissements indomptables et que la prise d'eau ordinaire ne lui permettra pas de rétablir l'équilibre hydrique dans le corps..

Les antibiotiques sont rarement prescrits pour les intoxications, et en particulier, pendant la grossesse. Ils ont un effet indésirable sur le fœtus.Par conséquent, les femmes enceintes atteintes de maladies essaient de ne pas prescrire de médicaments antibactériens. Les médecins prescrivent également des probiotiques. Le traitement enzymatique est effectué dans les cas extrêmes si une carence importante est trouvée dans le test sanguin dans les tests de laboratoire.

Prévention des intoxications pendant la grossesse

Afin de ne pas mettre le fœtus en danger, vous devez suivre certaines règles qui aideront à prévenir les intoxications:

  • L'hygiène personnelle doit être observée, avant de manger, après avoir utilisé les toilettes et d'autres choses, vous devez vous laver les mains avec du savon et de l'eau;
  • Les légumes et les fruits doivent également être soigneusement lavés;
  • Les femmes enceintes ne devraient manger que des aliments frais. S'il y a des doutes sur la date d'expiration, il est préférable de s'abstenir de consommer de tels produits;
  • Vous ne devez pas laisser de nourriture sur la table, ce qui provoque la croissance rapide de bactéries pouvant provoquer une intoxication;
  • Vous ne devez pas manger d'aliments en conserve, de viande, de pâtés et d'autres produits;
  • Les femmes enceintes devraient s'abstenir de visiter les cafés et autres établissements où elles ne sont pas sûres de la qualité des produits..

Bien que l'empoisonnement ne soit pas dangereux, lorsque vous vous rendez chez le médecin, vous devez l'informer de ce qui s'est passé. Si au moment de l'empoisonnement il y avait une perte de nutriments, le médecin peut alors prescrire des complexes vitaminiques pour restaurer.

Intoxication alimentaire pendant la grossesse

L'intoxication alimentaire n'est pas rare pendant la grossesse. Manger des aliments de qualité inférieure ou périmés peut entraîner des vomissements, de la diarrhée et d'autres symptômes de maladies d'origine alimentaire. Qu'est-ce que cette condition menace la future mère et comment faire face au problème sans nuire à l'enfant?

Les raisons

L'intoxication alimentaire est un groupe d'infections intestinales aiguës qui surviennent après avoir mangé des aliments contaminés. Un autre nom pour cette pathologie est l'intoxication alimentaire. La maladie affecte l'estomac et l'intestin grêle avec le développement d'une clinique de gastrite et de gastro-entérite. La toxicité alimentaire est caractérisée par une perturbation rapide du métabolisme eau-sel, ce qui entraîne une déshydratation et d'autres complications graves.

Les personnes ou les animaux malades peuvent être à l'origine de micro-organismes pathogènes. Des bactéries dangereuses pénètrent dans les aliments par les mains sales et les articles ménagers. La principale voie d'infection est fécale-orale.

Les intoxications alimentaires sont enregistrées à tout moment de l'année. L'incidence maximale se produit pendant les saisons chaudes de l'année: fin du printemps, été et début de l'automne. À ce moment, les conditions optimales sont créées pour la reproduction des micro-organismes pathogènes et leur entrée dans le corps humain..

La toxicité alimentaire se produit en réponse à l'utilisation de tout produit de mauvaise qualité, au cours de la préparation duquel les normes sanitaires ont été violées. La maladie peut également survenir après avoir mangé des aliments de qualité périmés. Les produits laitiers, les légumes, les fruits et les conserves sont la source la plus courante du problème..

Agents responsables typiques des maladies d'origine alimentaire:

  • les staphylocoques;
  • streptocoques;
  • Proteus;
  • klebsiella;
  • Escherichia coli;
  • Clostridia.

L'empoisonnement par les champignons, les baies et les plantes vénéneuses mérite une attention particulière. Ce problème survient principalement à la fin de l'été et au début de l'automne. L'intoxication aux champignons est particulièrement dangereuse pour une femme enceinte. Les toxines contenues dans les champignons peuvent pénétrer dans la circulation sanguine du fœtus et entraîner un développement altéré et même une fausse couche.

Les femmes enceintes risquent de développer une maladie d'origine alimentaire.

Ceci est facilité par une diminution physiologique de l'immunité en prévision d'un enfant, ainsi que par une dépendance à des types d'aliments inhabituels. Le désir de la femme enceinte de goûter tel ou tel produit sans égard à sa qualité peut entraîner des conséquences très indésirables jusqu'à l'interruption de grossesse.

Symptômes

La période d'incubation dure de 30 minutes à 24 heures. L'apparition de la maladie est aiguë, soudaine, dans un contexte de bien-être complet. Quelques temps après avoir mangé des aliments de mauvaise qualité, les symptômes suivants se produisent:

  • la nausée;
  • vomissements répétés;
  • selles molles;
  • douleur dans la région ombilicale et épigastrique;
  • ballonnements;
  • flatulence;
  • augmentation de la température corporelle.

Chez certaines femmes, l'intoxication alimentaire se produit sans fièvre. L'état général en souffre toujours. Il y a faiblesse, pâleur de la peau, accélération du rythme cardiaque. La température corporelle élevée ne dure pas plus d'un jour et atteint rarement plus de 39 degrés.

Les symptômes d'empoisonnement peuvent différer selon l'agent causal de la maladie. Avec une infection staphylococcique, des vomissements épuisants répétés et une douleur intense dans la projection de l'estomac sont caractéristiques. La diarrhée peut ne pas être présente. Caractérisé par une détérioration rapide de l'état jusqu'à une perte de conscience et le développement de crises.

L'intoxication au Clostridium s'accompagne de l'apparition de selles molles mélangées à du sang. L'état de la femme est grave et peut affecter le cœur, les poumons, le foie et la rate. Il y a une température corporelle élevée, une faiblesse sévère et des étourdissements.

L'infection à Klebsiella conduit au développement d'une diarrhée avec une odeur fétide piquante. Cette condition dure jusqu'à 3 jours et se déroule dans un contexte de faiblesse grave. La fièvre persiste pendant 2-3 jours.

Complications

La déshydratation est la conséquence la plus dangereuse d'une intoxication alimentaire. Cette complication se développe le premier jour après le début de la maladie et se caractérise par l'apparition des symptômes suivants:

  • peau sèche et muqueuses;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • baisse de la pression artérielle;
  • dyspnée;
  • diminution de la quantité d'urine;
  • confusion, délire;
  • convulsions;
  • perte de poids.

La déshydratation du corps peut entraîner le coma et la mort du patient. Lorsque les premiers signes de déshydratation apparaissent chez une femme enceinte, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance. La déshydratation est traitée dans un hôpital.

L'aide du médecin peut être nécessaire dans d'autres situations:

  • absence d'effet du traitement à domicile (vomissements et diarrhée incessants);
  • détérioration de l'état d'une femme enceinte (faiblesse grave, confusion);
  • douleur abdominale sévère;
  • l'apparition de sang dans les selles ou le vomi;
  • diminution de l'activité fœtale;
  • taches du tractus génital (signe de fausse couche).

Si l'un de ces symptômes apparaît, l'aide à la femme enceinte doit être fournie immédiatement..

Conséquences pour le fœtus

Une intoxication alimentaire peut nuire à la grossesse. La perte rapide de liquide et de sel entraîne une augmentation de la production d'ocytocine, ce qui provoque des contractions actives de l'utérus et peut entraîner une fausse couche précoce. Dans la seconde moitié de la grossesse, une intoxication grave peut entraîner la naissance d'un enfant plus tôt que prévu..

Le rinçage des vitamines et des sels minéraux du corps est également dangereux pour une femme enceinte. En cas d'empoisonnement banal, les vomissements et la diarrhée ne durent pas plus de 3 jours et, en si peu de temps, le bébé n'aura pas le temps de souffrir. Un manque prononcé de nutriments peut survenir avec une maladie prolongée et le développement de complications.

Un autre danger qui attend une femme enceinte est la pénétration de toxines à travers la barrière placentaire vers le fœtus. L'empoisonnement d'un bébé survient le plus souvent lors de la consommation de champignons vénéneux. Avec une toxicité bactérienne, une infection intra-utérine se produit assez rarement..

Premiers secours

La première chose qu'une personne essaie de faire avec une intoxication alimentaire est de se rincer l'estomac. Vous ne pouvez pas effectuer cette procédure vous-même pendant la grossesse. Un lavage gastrique peut provoquer une augmentation du tonus utérin et entraîner une fausse couche. La procédure est réalisée à domicile ou à l'hôpital uniquement sous la supervision d'un médecin.

Lorsque les premiers signes d'intoxication apparaissent, un médecin ou une équipe d'ambulance doit être appelé à la maison. Avant l'arrivée d'un spécialiste, vous pouvez commencer à prendre des sorbants (Polysorb, Smecta, Filtrum, charbon actif, etc.). Les absorbants ne fonctionnent que dans la lumière du tube digestif, ils sont donc considérés comme sans danger pour le fœtus. Le médicament nettoie en douceur les intestins des toxines, en absorbant toutes les substances dangereuses et en les éliminant du corps de manière naturelle. La réception de sorbants est autorisée à tout stade de la grossesse.

Jusqu'à ce que les vomissements et la diarrhée disparaissent, la nourriture est interdite. Vous pouvez boire de l'eau douce ou salée, du thé faible. Pour la prévention de la déshydratation, il est recommandé de prendre des solutions de glucose-sel ("Regidron", "Hydrovit", etc.). Vous pouvez acheter une solution équilibrée spéciale dans n'importe quelle pharmacie sans ordonnance.

Les médicaments de réhydratation sont pris par voie orale selon les instructions. La poudre doit être diluée dans de l'eau et bue par petites portions jusqu'à ce que l'état général s'améliore et que les signes de déshydratation disparaissent. En cas de vomissement, le médicament doit être repris..

Traitement

Un traitement ultérieur dépendra de la gravité de l'état de la femme enceinte. Selon les indications, un lavage gastrique soigneux est effectué sous la surveillance d'un médecin. En cas d'intoxication légère, le traitement se poursuit à domicile. Détérioration de l'état de la femme enceinte et apparition de signes de déshydratation - une raison d'hospitalisation dans un hôpital.

Dans les premières heures de la maladie, il est recommandé de subir une pause de faim. Lorsque vous vous sentez mieux, vous pouvez boire de l'eau, du thé faible, de la gelée de baies et des boissons aux fruits. Le régime se développe progressivement en raison des bouillons, des soupes en purée, des céréales. Jusqu'à la guérison complète, l'utilisation d'aliments épicés, salés, frits, de marinades et d'aliments fumés est interdite. Vous devez également vous abstenir de produits de boulangerie, de bonbons et de café..

La prise de sorbants et de solutions pour la réhydratation orale se poursuit jusqu'à la fin des vomissements et de la diarrhée. Une fois que vous vous sentez mieux, des préparations enzymatiques et des probiotiques sont prescrites pour restaurer le fonctionnement du tube digestif..

Les antibiotiques sont prescrits pour les intoxications alimentaires modérées à sévères. Le médicament est sélectionné en tenant compte de la durée de la grossesse et de l'effet possible sur le développement du fœtus. Le cours de la thérapie est de 5 à 7 jours. Après avoir pris des antibiotiques, des agents sont prescrits pour restaurer la biocénose normale de l'intestin et du vagin. Il est recommandé de prendre les préparations contenant des lactobacilles bénéfiques au moins 2 semaines après la guérison.

La prévention

La prévention non spécifique des intoxications alimentaires comprend:

  1. Respect des règles d'hygiène personnelle.
  2. Des choix alimentaires judicieux.
  3. Vérifier les dates d'expiration de tous les produits avant de les consommer.
  4. Conservation des plats cuisinés dans des conditions adaptées.
  5. Lutte contre les mouches et autres insectes dans les zones où la nourriture est préparée et stockée.
  6. Augmentation de la résistance générale du corps aux infections (bonne nutrition, activité physique, durcissement).

Avant de consommer un aliment, assurez-vous qu'il est comestible. L'apparition d'une odeur étrangère désagréable, un changement d'apparence et de goût - tout cela devrait alerter la future mère. Il vaut mieux se débarrasser d'un produit suspect que de risquer sa propre santé et l'état de son bébé. Aux premiers signes d'intoxication alimentaire, vous devriez consulter un médecin le plus tôt possible..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

L'enfant refuse la formule

Conception

Le besoin d'une alimentation artificielle survient lorsqu'une femme manque ou manque de lait maternel. Si l'enfant refuse le mélange, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer la cause, puis d'établir le bon régime alimentaire..

Est-il possible avec l'hépatite B de manger des céréales dans du lait ?

Analyses

Commentaires des utilisateursLe lait colique provoqueJ'ai mangé pendant 1,5 mois... puis il a coulé abondamment... des soupçons de lait...

Écoulement taché lors de la prise de Duphaston

Accouchement

Pour traiter de nombreuses maladies gynécologiques, les médecins prescrivent souvent des médicaments hormonaux. Des perturbations du système endocrinien et une diminution de la synthèse des hormones sexuelles entraînent des perturbations du cycle menstruel et des difficultés à concevoir et à porter un enfant.

Lit d'enfant DIY: dessins, photos, matériel de fabrication

Conception

Lit d'enfant qui remplacera avec succès la maisonnetteIl est difficile de surestimer l'importance d'un sommeil adéquat pour la santé d'un enfant.