Principal / Analyses

Douleurs d'estomac pendant la grossesse

Les douleurs à l'estomac pendant la grossesse surviennent chez presque toutes les femmes enceintes. La douleur peut survenir à la fois dans les premiers stades et au cours du dernier trimestre. Apparaissant périodiquement et peu dérangeante pour une femme, elle est une norme physiologique acceptable.

Mais parfois, l'estomac fait mal pendant la grossesse à la suite d'une exacerbation d'une pathologie déjà existante ou à la suite d'un empoisonnement. Dans ce cas, il est très important d'établir la véritable cause de la douleur et de commencer le traitement, si nécessaire..

  1. Comment déterminer ce qui fait exactement mal à l'estomac?
  2. Les principales causes de douleurs à l'estomac chez la femme enceinte
  3. Autres raisons
  4. Caractéristiques de la douleur dans la gastrite
  5. Douleur sur le fond de l'ulcère peptique
  6. Douleur à l'estomac au début de la gestation
  7. Douleur en fin de gestation
  8. Comment traiter les douleurs à l'estomac?
  9. Traitement alternatif
  10. Prévention du développement de douleurs à l'estomac

Comment déterminer ce qui fait exactement mal à l'estomac?

L'estomac est situé dans la zone épigastrique (la zone «sous la cuillère»). Une douleur de force et de caractère variables devient des signes d'inflammation de l'organe muqueux. Une femme enceinte peut le ressentir dans les zones suivantes (parfois en même temps): hypochondre gauche, sous le sternum dans la région du processus xiphoïde.

Les douleurs à l'estomac pendant la grossesse peuvent être causées par la prise de nourriture, de sorte que la femme enceinte doit surveiller son état. De cette manière, une femme pourra découvrir lequel des produits provoque son développement..


L'exacerbation de la gastrite pendant la grossesse se produit assez souvent

Selon la nature, la douleur peut être vive, vive, durable ou ressentie comme des crampes. Cela peut survenir après avoir mangé tout aliment pouvant causer une irritation de la muqueuse gastrique - salinité, viandes fumées, épices chaudes.

Si l'estomac d'une femme enceinte fait mal avec une douleur sourde et sourde, cela indique une exacerbation de la gastrite. La douleur, limitée à un certain temps - qui survient la nuit ou entre les repas - est le signe d'un ulcère duodénal.

Les principales causes de douleurs à l'estomac chez la femme enceinte

Au stade initial du développement de la gestation, l'estomac peut faire mal à la suite des changements hormonaux. Au deuxième et au troisième trimestre, c'est-à-dire aux stades ultérieurs, un fœtus en croissance devient un provocateur de douleur.

En augmentant de taille, l'utérus commence à exercer une forte pression sur les organes voisins, ce qui entraîne une violation de leur fonctionnalité. Son fond commence à comprimer fortement l'estomac, ce qui empêche le passage normal du coma alimentaire dans la lumière intestinale. L'indigestion se produit.


La cause de l'indigestion et de la douleur dans l'estomac peut être un utérus considérablement élargi

Selon les statistiques, l'estomac fait mal pendant la grossesse en raison de l'exacerbation de la gastrite et d'autres pathologies gastro-intestinales dans environ 12%. Dans 44% des cas, une rémission de la maladie se produit, ce qui s'explique par la production active de progestérone. L'hormone de grossesse améliore la production de mucus gastrique, ce qui améliore la protection de la muqueuse gastrique contre tous les facteurs négatifs.

Autres raisons

La raison pour laquelle l'estomac fait mal chez une femme enceinte peut être:

  • toxicose;
  • stress;
  • trop manger;
  • empoisonnement;
  • surmenage;
  • infection d'origine virale ou bactérienne;
  • jeûne prolongé;
  • manger des aliments qui augmentent le niveau d'acidité du suc gastrique;
  • constipation prolongée;
  • surmenage des muscles du péritoine.

Porter un enfant entraîne une modification des niveaux hormonaux, ce qui peut provoquer le développement d'une réaction allergique à certains aliments. Et cela peut également causer des douleurs à l'estomac..

Caractéristiques de la douleur dans la gastrite

Pour les périodes de gestation précoce, l'exacerbation de la gastrite est typique. Une mauvaise alimentation, une réaction allergique, une condition stressante, un empoisonnement, des nausées répétées, etc., peuvent provoquer une pathologie..


La gastrite aiguë commence brusquement et s'accompagne de douleurs et de nausées intenses

Et si pendant la grossesse une femme présente certains symptômes - diarrhée et crampes dans l'estomac, cela indique le plus souvent le développement d'une gastrite. Les signes supplémentaires comprennent: des nausées se terminant par des vomissements, des douleurs sous forme de spasmes, une faiblesse générale, l'apparition de signes d'intoxication - une augmentation de la température corporelle, des frissons.

Pour la gastrite chronique, les symptômes suivants sont typiques:

  • brûlures d'estomac;
  • la nausée;
  • grondement dans les intestins;
  • sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • douleurs de pression sourdes.

Douleur sur le fond de l'ulcère peptique

Avec le développement d'un ulcère d'estomac, la douleur survient immédiatement après avoir mangé. Mais si la membrane muqueuse est endommagée dans l'antre de l'organe, la douleur se développe la nuit ou 1 à 2 heures après avoir mangé. Les autres signes d'ulcères d'estomac sont: manque d'appétit, grondements dans l'estomac, etc..


Lorsqu'une douleur intense à l'estomac apparaît, une femme doit consulter un médecin dès que possible

Si une femme enceinte a de fortes douleurs dans la région épigastrique, elle doit alors consulter un gastro-entérologue. Il n'est pas exclu qu'il y ait eu une exacerbation de l'ulcère gastroduodénal. La perforation sera indiquée par la nature même de la douleur: elle est ressentie comme un poignard paroxystique. La condition nécessite une hospitalisation et un traitement urgents.

Douleur à l'estomac au début de la gestation

L'estomac fait mal pendant la grossesse dans les premières semaines et les premiers mois, le plus souvent, en raison du changement continu des niveaux hormonaux. La femme devient irritable, subit un stress émotionnel. Avec les changements qui se produisent dans son corps, cela peut provoquer une exacerbation de la gastrite ou d'autres maladies gastro-intestinales..

Très souvent, la cause est la toxicose. Les nausées typiques, se terminant par des vomissements, provoquent des crampes d'estomac. Cela lance le processus d'inflammation muqueuse. La deuxième raison, non moins courante, est le refus de manger, également provoqué par la toxicose..

Douleur en fin de gestation

Les douleurs abdominales récurrentes pendant la grossesse qui surviennent après la semaine 27 sont considérées comme une norme physiologique. Un utérus élargi fait bouger l'estomac. La masse alimentaire stagne, ce qui provoque le développement d'une lourdeur dans la région épigastrique, des nausées, des brûlures d'estomac et des éructations. À 37–39 semaines, la douleur - à moins qu'elle ne soit causée par une pathologie grave - devrait cesser. L'utérus descend à ce moment, réduisant la pression sur l'estomac.

Comment traiter les douleurs à l'estomac?

Les douleurs à l'estomac pendant la grossesse doivent être traitées par un spécialiste. Mais d'abord, il est nécessaire de diagnostiquer la véritable cause du développement du syndrome douloureux. Un thérapeute ou un gastro-entérologue peut poser un diagnostic.


Avant de commencer le traitement, une femme enceinte doit se voir prescrire un diagnostic

La femme enceinte sera programmée pour des tests médicaux. En particulier:

  • Examen échographique des organes abdominaux;
  • gastroscopie;
  • test sanguin;
  • définition de Helicobacter pylori et autres.

Un médecin doit récupérer les pilules. Prendre des médicaments vous-même peut nuire à votre enfant.

Que pouvez-vous prendre pendant la grossesse? Pendant cette période, une femme est autorisée à consommer des drogues de manière naturelle. Pour soulager les symptômes, le médecin peut prescrire Gastrofarm - contient des lactobacilles, des protéines et de l'acide lactique - ou Iberogast, qui comprend des extraits de menthe, mélisse, angélique, réglisse.

Pour soulager la douleur causée par les spasmes, les femmes enceintes sont autorisées à prendre No-shpa. Pour vous débarrasser des nausées et améliorer la motilité intestinale, vous pouvez utiliser Cerucal. Pour soulager les symptômes désagréables, des antiacides non résorbables sont prescrits aux femmes enceintes. Ce groupe comprend les médicaments suivants: Gastal, Maalox, Almagel.


Un spécialiste doit sélectionner des médicaments pour soulager les symptômes

Ils n'entrent pas dans la circulation sanguine générale et ne peuvent donc pas nuire à l'enfant. Un médecin doit faire un choix en faveur de l'un des antiacides, car les fonds ont certaines contre-indications.

Traitement alternatif

Que pouvez-vous faire à la maison si votre estomac vous fait mal pendant la grossesse? Dans la pharmacie, vous pouvez acheter un aliment gastrique spécial pour le traitement de la gastrite, qui peut être consommé précisément pendant la gestation d'un enfant. Les infusions ou décoctions, préparées conformément à la posologie indiquée, doivent être prises un demi-verre 30 minutes avant les repas.

Que pouvez-vous traiter d'autre si l'estomac est malade pendant la grossesse? Vous pouvez utiliser les outils suivants:

  • Si une femme est malade et que son estomac est lourd, il est permis d'utiliser une décoction de menthe ou de mélisse. Ce sont des antispasmodiques naturels et favorisent la relaxation des muscles lisses..
  • Pour la gastrite à faible acidité, la couleur de la camomille, des fleurs de calendula, des canneberges, des feuilles de fraise et de cassis est utilisée. Les figues, le jus de chou frais, les airelles rouges, les infusions à base de houblon, le millepertuis et l'herbe sèche des marais aident bien.
  • Avec une acidité accrue / élevée, la menthe poivrée, la belladone, le sorbier, la centaurée peut aider. Le jus de carotte et de pomme de terre fraîchement pressé a un effet curatif. Ils doivent être alternés, buvant un demi-verre avant chaque repas..
  • Si une femme n'est pas allergique au miel, vous devez manger ½ cuillère à café avant les repas - environ 30 minutes avant. Le même taux peut être agité dans un demi-verre d'eau et également bu avant les repas..
  • Vous devez combiner des doses égales de jus d'aloès et de miel et boire 1 cuillère à café avant les repas.


Pendant la grossesse, vous pouvez utiliser des moyens traditionnels pour soulager les douleurs à l'estomac, mais vous devez d'abord consulter votre gynécologue.

L'eau minérale de table médicinale aide bien. Pour apaiser la douleur, vous pouvez préparer des infusions de camomille, de menthe ou d'achillée millefeuille. Vous devez préparer une cuillère à café du produit dans de l'eau bouillante (200 ml), la laisser infuser, filtrer et boire.

Avec une acidité accrue, la teinture de racine de réglisse aide bien. Dans un verre d'eau bouillante, 100 g de racine hachée sont prélevés. L'infusion doit être autorisée à infuser. Ajoutez ensuite le même volume d'eau bouillie froide et buvez 3 cuillères à soupe trois fois par jour.

Avec une faible acidité, les femmes enceintes sont autorisées à prendre une infusion à base de chaga. Le champignon sec doit être plongé dans l'eau et laissé pendant les 5 heures suivantes. Versez ensuite le champignon ramolli avec de l'eau tiède (rapport 1: 5) et laissez infuser encore 2 jours. Filtrez le médicament et buvez-le trois fois par jour. Tarif d'entrée - 100 ml de boisson.

À base de mélisse et de valériane, vous pouvez préparer des décoctions. L'outil soulage non seulement la douleur, mais améliore également le bien-être général. Pour restaurer le fonctionnement de l'estomac et du tractus gastro-intestinal dans leur ensemble, il est recommandé à une femme enceinte de boire des produits à base d'acide lactique. Mais ils ne bénéficieront que d'une faible acidité du suc gastrique..

Si, dans le contexte de douleurs à l'estomac, une femme enceinte développe la diarrhée, la bouillie ou la gelée de riz aidera à stabiliser la maladie..

Prévention du développement de douleurs à l'estomac

Si les douleurs à l'estomac sont causées par le développement de la gestation, il s'agit d'un phénomène temporaire. Ils passeront d'eux-mêmes et n'auront besoin d'aucun médicament. Mais si le syndrome douloureux est dû à la présence d'une infection ou à une exacerbation de la gastrite, la femme a besoin d'une consultation avec un gastro-entérologue. Le médecin diagnostiquera et sélectionnera un traitement adéquat pour la maladie.


La douleur à l'estomac lors du port d'un enfant est l'une des normes admissibles, mais uniquement en l'absence de symptômes pathologiques

Cela ne fonctionnera pas pour éviter le développement de douleurs à l'estomac pendant la grossesse, mais il est tout à fait possible de réduire le nombre d'attaques. Il existe quelques règles simples qui vous aideront à le faire. Il est recommandé à une femme enceinte de manger de manière fractionnée. Il devrait manger souvent - toutes les 2–2, 5 heures - mais en petites portions.

Vous devriez essayer d'éviter de trop manger. Il est conseillé d'abandonner la nourriture avant le coucher. Vous devez renoncer à vous coucher immédiatement après avoir mangé. Il contribue à la prise de poids, ce qui peut entraîner des complications lors de l'accouchement..

Il faut revoir le régime alimentaire et en exclure toute malbouffe, en particulier, gras / épicé / fumé, épices, mayonnaise, soda sucré, restauration rapide, etc. Pendant la journée, il faut boire au moins 2,5 litres d'eau. Vous pouvez acheter du minéral, mais toujours non gazéifié.

Ne prenez pas de longues pauses entre les repas. Le jeûne pour perdre du poids est strictement interdit. Les situations stressantes doivent être évitées. Des émotions positives, une alimentation bien composée, des promenades au grand air aideront à éviter le développement / l'exacerbation de gastrite et d'autres maladies gastro-intestinales.

Pourquoi l'estomac fait-il mal au début et à la fin de la grossesse?

Qu'est-ce qui cause la douleur aux premiers stades et comment la soulager

La cause du dysfonctionnement du système digestif en début de grossesse est la toxicose. Il se manifeste par des nausées, des vomissements, des douleurs à l'estomac le matin. La toxicose ne nuit pas au fœtus et à la mère, elle disparaît après la formation du placenta.

Vous pouvez réduire l'inconfort en adhérant à des recommandations simples.

  • En cas de nausées matinales, buvez un verre d'eau tiède. Cela provoquera des vomissements et vous fera vous sentir mieux. L'eau aide à réduire la concentration de substances qui ont des effets toxiques sur le corps. Pour maintenir cet effet tout au long de la journée, vous devez adhérer à un certain régime alimentaire..
  • Un estomac vide réagit brusquement aux stimuli, ce qui provoque des douleurs. Par conséquent, entre les repas, vous devez prendre de petites collations, en utilisant un produit qui ne provoque pas de nausées. Il est également important de le boire avec de petites gorgées de liquide..
  • Avoir faim pendant la grossesse est naturel. Et si en même temps une femme mange trop vite, des crampes d'estomac peuvent survenir. Par conséquent, afin d'éviter tout inconfort, il est recommandé de manger les aliments en petits morceaux ou en petites gorgées et de les mâcher soigneusement..

En début de grossesse, il y a souvent une sensation de lourdeur au niveau de l'estomac, accompagnée de ballonnements. Cela se produit même si la femme ne mange pas trop ou ne mange pas d'aliments lourds. Une sensation désagréable est associée à une modification de la concentration des enzymes alimentaires, ainsi qu'à l'intensité de leur production à la suite de changements hormonaux. Par conséquent, le dysfonctionnement du système digestif au stade initial est naturel et naturel..

Causes et moyens d'éliminer l'inconfort à une date ultérieure

Pendant la grossesse, toutes les parties de la digestion d'une femme subissent certains changements. L'estomac est un organe qui se remplit périodiquement. Après avoir mangé, sa coquille inférieure affleure le nombril. Par conséquent, à une date ultérieure, l'utérus en croissance exerce une pression sur l'estomac, ce qui provoque des douleurs.

La gravité se fait sentir même avec une petite quantité de nourriture consommée. Ce signe est caractéristique de la période où le bébé commence à bouger activement, et la taille de l'utérus et le volume de liquide amniotique augmentent considérablement.

Ressentir de la douleur au troisième trimestre est un signe naturel. Ajuster la nutrition aidera à réduire les symptômes désagréables.

  • Enrichissez votre alimentation avec des aliments faciles à digérer qui ne s'attardent pas longtemps dans l'estomac. Cette catégorie comprend les œufs, le poisson bouilli, les fruits et légumes crus et cuits. Les haricots, les pommes de terre sont exclus.
  • Il n'est pas recommandé d'utiliser de l'huile pour préparer les salades, car il ralentit considérablement le processus de digestion.
  • Le yogourt naturel et le kéfir doivent être présents dans le menu du jour. Il aide à améliorer la fonction digestive.
  • Le liquide doit être pris régulièrement, mais séparément de la nourriture.
  • La viande est digérée par l'estomac le plus longtemps possible.Par conséquent, pour accélérer ce processus, vous devez l'utiliser bouillie et en petits morceaux, en privilégiant la volaille, le veau.

En fonction de ses sentiments, une femme peut choisir indépendamment le régime optimal, ce qui minimisera l'inconfort après avoir mangé. Il suffit de suivre la réaction du corps à un produit particulier et son volume.

Si votre estomac vous fait mal pendant la grossesse, il est important d'ajuster le menu

Signes pathologiques

Des douleurs à l'estomac pendant la grossesse peuvent survenir avec une exacerbation des maladies actuelles et chroniques du système digestif. Le médecin traitant doit être conscient des symptômes désagréables qui apparaissent. Un suivi régulier par un spécialiste permettra d'éviter une aggravation de la situation..

Les principaux symptômes de la pathologie:

  • La douleur abdominale paroxystique qui s'étend vers le bas et est associée à des selles molles est un signe caractéristique d'une infection..
  • Si la douleur s'accompagne de vomissements et de diarrhée, cela indique une intoxication alimentaire. Une attention médicale est nécessaire si les symptômes désagréables persistent dans les 24 heures.
  • Pendant la grossesse, il est également possible de développer une appendicite, une pancréatite et une occlusion intestinale. L'intensité de la douleur dépend du type de maladie et de la phase de son développement. Par conséquent, s'il y a un malaise général, une faiblesse, la température a augmenté, alors qu'il y a des vomissements abondants, des selles molles et des nausées, une ambulance doit être appelée de toute urgence, car tout retard est dangereux pour la vie de la mère et de l'enfant.

Dans le contexte des changements hormonaux, la probabilité d'exacerbation des maladies chroniques, telles que la gastrite, l'ulcère gastroduodénal, le dysfonctionnement du foie, des reins et de la vésicule biliaire, augmente. Vous devez informer votre médecin de vos sentiments en temps opportun. Seul un spécialiste expérimenté sera en mesure de déterminer pourquoi l'estomac fait mal et prescrira un traitement approprié. Il est interdit de prendre des mesures indépendamment, car de nombreux médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant la grossesse.

Que faire lorsqu'une sensation désagréable apparaît

Au départ, vous devez découvrir la raison principale de son apparition, puis effectuer un traitement. Pour ce faire, vous devez contacter un gastro-entérologue ou un thérapeute..

En plus d'interroger le patient, le médecin prescrit les types de recherche suivants:

  • test sanguin;
  • gastroscopie;
  • Ultrason.

Les résultats aident à établir la cause sous-jacente de la douleur. Sur la base de la pathologie révélée, un traitement est prescrit. Le traitement médicamenteux est effectué avec l'utilisation de médicaments épargnants qui sont incapables de surmonter la barrière placentaire et de nuire au développement du fœtus. Dans chaque cas, le médecin, lors du choix des médicaments, est basé sur les caractéristiques individuelles du patient..

Médicaments acceptables:

  • Phytopréparations à base d'extrait de menthe poivrée, racine d'angélique, mélisse, réglisse.
  • Le médicament, dont l'ingrédient actif est le chlorhydrate de drotavérine. Le médicament aide à éliminer la douleur de nature spastique.
  • Antiacides pour réduire l'acidité.
  • Probiotiques pour la normalisation de la fonction digestive. Le médicament contient des lactobacilles bénéfiques.

Avec une constipation régulière, des microclysters peuvent être utilisés. Les substances incluses dans leur composition ne pénètrent pas la barrière placentaire et sont excrétées dans les selles.

Pour atténuer les symptômes désagréables, il est possible d'utiliser de l'eau minérale de table médicinale. Combien de boire et pendant combien de temps, le médecin fixe, en fonction de la gravité et du type de pathologie.

La prévention

Si l'estomac fait mal pendant la grossesse pour des raisons naturelles, l'inconfort disparaîtra de lui-même après un certain temps. Par conséquent, vous ne devriez pas vous concentrer sur cela..

Pour réduire l'intensité du syndrome douloureux et réduire la fréquence de son apparition, il convient de respecter les recommandations générales:

  • Mangez de manière fractionnée, en petites portions 5 à 6 fois par jour.
  • Élimine la possibilité de trop manger.
  • Ne vous couchez pas immédiatement après avoir mangé. Mieux vaut mettre un oreiller sous le dos et s'asseoir confortablement.
  • Boire 2 L de liquide par jour.
  • Ne soulevez pas d'objets lourds.
  • Évitez les chocs nerveux et les troubles émotionnels.
  • Élimine les aliments salés, épicés et fumés.
  • Marcher régulièrement au grand air.

Pendant la grossesse, le développement complet du fœtus dépend en grande partie de la femme elle-même. Par conséquent, elle doit adhérer au régime et au régime corrects. De plus, les émotions positives, les promenades et un bon repos jouent un rôle important..

Les promenades sont utiles à la fois tôt et tard

Tout cela dans un complexe permet d'éviter les exacerbations de maladies chroniques et réduit également l'inconfort de la toxicose. Si la douleur apparaît, vous ne devez pas expérimenter avec des médicaments et rechercher des recommandations sur le Web. L'automédication peut nuire à vous-même et au fœtus.

Douleurs d'estomac pendant la grossesse

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Les douleurs à l'estomac pendant la grossesse sont familières à une femme sur deux qui attend un bébé.

Des sensations désagréables tourmentent la future maman, à la fois au premier trimestre et à une date ultérieure. Le plus souvent, les gynécologues expliquent la douleur par un utérus en croissance, qui déplace progressivement les organes internes, mais il ne faut pas oublier que chez 44% des femmes, la grossesse provoque une exacerbation des maladies gastro-intestinales chroniques.

Pourquoi l'estomac fait-il mal pendant la grossesse?

Les douleurs à l'estomac pendant la grossesse peuvent être causées par diverses raisons et présenter divers degrés de danger..

Le facteur le plus courant provoquant des douleurs à l'estomac est l'utérus en croissance constante, qui déplace progressivement les organes internes, naturellement, et ne contourne pas le tractus gastro-intestinal. Un utérus élargi peut également affecter le passage normal des aliments dans l'œsophage (reflux).

De plus, les douleurs à l'estomac peuvent être causées par:

  • Stress.
  • Suralimentation commune chez la plupart des femmes enceintes.
  • Longs intervalles entre les repas (ou soi-disant douleurs de la faim).
  • Indigestion et sécrétion inadéquate du suc gastrique (conditions hypoacides).
  • Brûlures d'estomac.
  • Constipation et autres problèmes de selles.
  • Toxicose et même la moindre tension des muscles abdominaux.

Malgré les mois heureux de la vie d'une femme, son corps est stressé; pendant cette période, il est affaibli, ce qui signifie qu'il est le plus vulnérable. C'est pourquoi les infections bactériennes, virales et fongiques s'y «collent» facilement..

Entre autres choses, pendant la grossesse, les maladies chroniques du tractus gastro-intestinal sont exacerbées, telles que la gastrite (selon les statistiques, 70% des femmes en souffrent), les ulcères d'estomac et duodénaux, l'hyperacidité; problèmes de foie, de pancréas et de vésicule biliaire.

N'oubliez pas que pendant la grossesse, la plupart des personnes développent une allergie (même si la femme enceinte n'y a pas été préalablement exposée) à certains aliments - c'est une autre raison de la douleur.

Causes des douleurs à l'estomac pendant la grossesse

  1. Différents types de gastrite:
    • Bactérien.
    • Stressant aigu.
    • Érosif.
    • Fongique, viral.
    • Atrophique.
  2. Ulcère de l'estomac.
  3. Polypes gastriques.
  4. Une mauvaise alimentation, entraînant:
    1. Phénomènes dyspeptiques.
    2. Constipation.
  5. Tension musculaire abdominale.
  6. Surmenage.
  7. Les infections.
  8. Dommages dus à un traumatisme.

Les douleurs à l'estomac pendant la grossesse peuvent être causées par une infection virale ou bactérienne. Ensuite, les symptômes qui l'accompagnent, en plus de la douleur - crampes, vomissements, nausées, diarrhée. Cette symptomatologie peut persister d'un jour à 72 heures. L'intoxication alimentaire peut se manifester par des douleurs abdominales et de la diarrhée, des nausées et des vomissements. Des douleurs à l'estomac peuvent également survenir en raison d'un mal de gorge ou d'une pneumonie.

Il arrive que les douleurs à l'estomac pendant la grossesse s'accompagnent d'une tension et d'une douleur constantes dans le bas de l'abdomen. Ces symptômes peuvent survenir en raison du développement d'une appendicite. Ensuite, vous avez certainement besoin d'une consultation avec un chirurgien.

Les causes de douleurs à l'estomac de nature irradiante, c'est-à-dire non associées à l'estomac lui-même, chez la femme enceinte peuvent être des maladies du tractus gastro-intestinal - vésicule biliaire, foie, pancréas, maladies de l'étiologie bactérienne ou virale du système urinaire: urètre, reins, uretère.

Les douleurs à l'estomac peuvent être causées par une intolérance au lactose (c'est-à-dire une intolérance aux produits laitiers). Lorsque ces femmes enceintes boivent du lait, elles commencent à développer des douleurs à l'estomac. Ces douleurs s'accompagnent de différents types d'allergies alimentaires. Ils peuvent survenir en mangeant ou immédiatement après avoir mangé..

Qu'est-ce qui aggrave les douleurs à l'estomac pendant la grossesse?

La douleur peut s'aggraver lorsque la maladie devient chronique.

Il convient de savoir que dans 44% des cas chez les femmes enceintes souffrant de douleurs à l'estomac, une rémission d'ulcères duodénaux ou d'estomac peut survenir. Cela est dû à la grande quantité de progestérone qui est activement produite dans le corps d'une femme enceinte. Il favorise la production d'une grande quantité de mucus qui recouvre l'estomac et réduit ainsi et prévient l'apparition de douleurs à l'estomac..

Symptômes de douleurs à l'estomac pendant la grossesse

Des douleurs à l'estomac pendant la grossesse, qui ont un caractère de crampes, peuvent survenir avec des névroses, des gastrites et d'autres maladies de nature neurologique. Le plus souvent, ces sensations douloureuses commencent soudainement et disparaissent rapidement..

La douleur dans l'estomac est souvent confondue avec la douleur dans les intestins. La douleur gastrique est palpable au-dessus du nombril ou dans l'hypochondre gauche, les intestins sont caractérisés par une gêne dans la région sous le nombril.

Si la douleur à l'estomac pendant la grossesse est très forte et coupante, cela n'a rien à voir avec les changements physiologiques qui se produisent pendant la grossesse. Il vaut la peine de se méfier si la douleur survient avec de tels symptômes:

  • Crampes sévères constantes.
  • Vomissement.
  • La diarrhée.
  • Sang dans les selles.
  • Altération générale du bien-être: léthargie, fatigue, dépression.

Quelle est l'intensité de la douleur pendant la grossesse?

Son intensité peut varier de légère à très forte. Si la douleur à l'estomac est chronique, elle peut être douloureuse, mais pas grave (ulcère gastro-duodénal, cancer de l'estomac, duodénite). Par conséquent, une femme peut ne pas prêter attention à cette douleur pendant une longue période, jusqu'à ce que les sensations douloureuses commencent à s'intensifier. Mais il est conseillé de consulter immédiatement un médecin, car les conséquences sont imprévisibles..

Bien sûr, il est impossible de déterminer par la force de la douleur quel type de maladie l'a provoquée. Certes, chaque femme a une perception différente de la douleur - le seuil de douleur peut être élevé ou bas. Cela dépend si la femme ressentira une douleur intense ou une douleur légère qu'elle pourra endurer pendant un certain temps. Il convient de garder à l'esprit qu'en cas d'exacerbation d'un ulcère gastro-duodénal, la douleur peut ne pas être ressentie.

Si votre estomac vous fait mal au début de la grossesse

Les douleurs à l'estomac au début de la grossesse sont envahies par un nombre incroyable de mythes, pour la plupart sans fondement.

La plus grande idée fausse est la menace de fausse couche ou de grossesse extra-utérine. En effet, un tel danger existe, mais il n'a rien à voir avec la douleur au-dessus du nombril..

Les douleurs à l'estomac en début de grossesse sont le plus souvent associées à la réponse du corps au stress. C'est pendant cette période (premier trimestre) que la femme est la plus irritable, ce qui affecte l'état de la muqueuse gastrique. De plus, le corps est également chargé de surtensions hormonales et de changements physiologiques..

Au début de la grossesse, la plupart des femmes souffrent de toxicose, elles refusent donc de manger. Il est strictement interdit de le faire, car un manque de vitamines et de minéraux présents dans les aliments peut avoir un effet néfaste sur le tractus gastro-intestinal..

N'oubliez pas qu'en début de grossesse, les maladies gastro-intestinales chroniques (en particulier la gastrite et les ulcères) sont exacerbées. Par conséquent, un examen et une observation approfondis par un gynécologue et un gastro-entérologue sont nécessaires..

Si l'estomac fait mal en fin de grossesse

Douleurs à l'estomac en fin de grossesse dues à diverses causes.

Si votre estomac vous fait mal à 27 semaines de grossesse, dans la plupart des cas, ce sont des raisons physiologiques. Le fait est que l'utérus en croissance déplace tous les organes internes vers le haut; les poumons et l'estomac sont les plus affectés par ce processus. De plus, en fin de grossesse, le tonus du sphincter gastrique diminue, ce qui rend difficile le passage des aliments. La suralimentation peut également causer des douleurs à l'estomac à 27 semaines de gestation..

Si les douleurs à l'estomac s'accompagnent de nausées, de vomissements, de diarrhée et de faiblesse, il s'agit d'un signe d'intoxication alimentaire. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin qui vous prescrira le traitement le plus sûr et, si nécessaire, laisser la femme en observation au service des maladies infectieuses..

Lorsque votre estomac vous fait mal à 39 semaines de grossesse, vous devez immédiatement demander l'aide d'un gynécologue. Le fait est que dans les derniers stades de la grossesse (37-40 semaines), les accès de douleur à l'estomac et les symptômes qui les accompagnent (brûlures d'estomac et indigestion) se produisent beaucoup moins souvent, car la tête du bébé s'enfonce et l'utérus appuie moins sur l'estomac..

Une infection peut provoquer des douleurs à l'estomac pendant la grossesse à la semaine 39; assez souvent, la douleur à ce stade de la grossesse indique une naissance imminente.

La nature de la douleur à l'estomac lors du port d'un enfant

Des complications peuvent souvent survenir avec des douleurs à l'estomac pendant la grossesse. Cela peut indiquer que la femme peut avoir d'autres comorbidités. Par exemple, une douleur brûlante associée à une gastrite peut être accompagnée d'un ulcère ou d'une solarite. Les femmes enceintes atteintes de gastrite chronique éprouvent souvent également une lourdeur dans l'abdomen et une sensation de satiété. Cette sensation peut également survenir lorsque le pylore est affecté. De tels symptômes peuvent également survenir avec une cholécystite, une colite, une pancréatite ou d'autres maladies du tractus gastro-intestinal..

Si une femme a une douleur intense dans la région de l'estomac, la cause peut être une gastrite associée à une colite et une pancréatite. Ces patients peuvent avoir une douleur sourde et douloureuse qui ne disparaît pas pendant longtemps. Mais avec un ulcère de l'estomac ou du duodénum, ​​la douleur peut être des crampes, aiguës, fortes, paroxystiques. Mais la douleur, que les femmes qualifient de poignard, survient avec un ulcère perforé.

Il est très important de savoir quels sont les symptômes des douleurs à l'estomac pendant la grossesse. Cela dépend de la cause de la douleur à l'estomac. Ceci est très important pour le diagnostic. Pour déterminer la cause de la douleur à l'estomac, vous devez considérer la relation entre la douleur et les repas. Si la gastrite est chronique, la douleur apparaît très peu de temps après avoir mangé - presque immédiatement. Surtout après les aliments acides et gras. Si une femme a un ulcère, la douleur peut survenir immédiatement après avoir mangé, mais pas plus d'un intervalle de temps de 1,5 heure. Si une femme a un ulcère pylorique, la douleur peut survenir environ 1,5 heure après avoir mangé.

Si l'ulcère s'est déjà propagé dans le duodénum, ​​la douleur survient plus d'une heure et demie après avoir mangé. Si l'aliment a un pourcentage d'acidité très élevé, par exemple des produits laitiers (mais pas du lait aigre), de la viande bouillie, les douleurs à l'estomac chez la femme enceinte surviennent plus tard, plus de 2 heures après avoir mangé.

Si une femme enceinte prend des aliments végétaux contenant des fibres grossières, des cornichons de légumes, du pain noir, des aliments en conserve, la douleur peut être précoce.

En cas de duodénite, un ulcère duodénal, une douleur peut survenir avant l'envie de manger. Ces patients mangent généralement la nuit, la douleur disparaît après avoir pris des céréales liquides à base de lait ou des aliments mous et bien hachés. Par exemple, diverses purées de pommes de terre, viande hachée - poisson et viande. Si vous prenez du bicarbonate de soude, la douleur à l'estomac d'une femme enceinte deviendra également moins intense..

La douleur dans le tractus gastro-intestinal peut également augmenter après un surmenage sévère (physique) ou un stress mental. Lorsqu'une femme développe une duodénite ou un ulcère, la douleur est précisément associée à une tension physique et à un stress émotionnel..

Douleurs d'estomac pendant la grossesse

Les maux d'estomac sont l'un des compagnons constants de la grossesse. Au cours de cette période difficile pour chaque femme, le corps subit des changements importants.Par conséquent, un léger inconfort périodique dans la région épigastrique est assez courant. Dans certains cas, des douleurs abdominales légères intermittentes peuvent survenir à partir de causes naturelles associées à la grossesse, mais parfois ce symptôme indique la présence de certains problèmes de santé. Comment soulager une crise de douleur à l'estomac en portant un bébé, dans quels cas devriez-vous consulter un médecin et quand l'aide doit-elle être urgente? Regardons les principales causes de la condition pathologique et comment la traiter.

Causes des sensations douloureuses

Des douleurs à l'estomac peuvent survenir pendant la grossesse pour diverses raisons, à la fois naturelles et liées à l'exacerbation ou au développement de la maladie. Malheureusement, il est difficile pour les femmes enceintes de traiter une telle déviation, car la plupart des médicaments peuvent nuire au bébé. Cependant, en comprenant les facteurs qui déclenchent la douleur, vous pouvez considérablement soulager la maladie. Qu'est-ce qui peut provoquer une maladie désagréable?

  1. Agrandissement de l'utérus. Cette cause de douleur dans la région épigastrique est l'une des plus courantes. L'utérus en croissance constante exerce une pression sur les organes internes, déplace l'estomac et les intestins, ce qui peut perturber les processus de digestion. Bien sûr, vous ne pourrez pas changer le facteur inhérent à chaque grossesse, mais vous pouvez supprimer les crises ou au moins réduire leur intensité en ajustant le régime alimentaire. Privilégiez les aliments faciles à digérer, mangez plus souvent, mais en petites portions, et les maux d'estomac s'atténueront progressivement.
  1. Trop manger. Il y a une idée fausse selon laquelle pendant la grossesse, une femme peut manger autant qu'elle le souhaite. Ce comportement alimentaire nuit à l'estomac: une suralimentation régulière et des horaires de repas irréguliers peuvent provoquer une indigestion, des maux d'estomac et des douleurs régulières. Offrez-vous de petits plaisirs gastronomiques, mais essayez quand même de suivre les principes de la modération et d'une alimentation saine..
  2. Toxicose. Les changements hormonaux peuvent provoquer des nausées, des vomissements, de la faiblesse et des douleurs à l'estomac. Cette condition est plus fréquente au premier et au dernier trimestre. Il est difficile de l'arrêter - dans la plupart des cas, la toxicose disparaît d'elle-même après 12 semaines de grossesse. Essayez de manger au moins un peu, y compris dans le régime des aliments qui ne provoquent pas de nausées et de douleurs - les symptômes seront donc moins prononcés.
  1. Allergie. Pendant la grossesse, une femme peut présenter des réactions allergiques qui ne se sont jamais produites auparavant. Dans ce cas, il est important d'identifier l'allergène alimentaire et de le retirer du régime - les douleurs à l'estomac disparaîtront d'elles-mêmes.
  2. Constipation. Au troisième trimestre, les femmes enceintes libèrent un pourcentage élevé d'hormones qui favorisent la relaxation des muscles utérins, qui ont également un effet sur les intestins. Le tonus bas du tube digestif entraîne une stagnation des aliments, des problèmes de selles, ce qui peut provoquer des douleurs abdominales. Pour éviter que cela ne se produise, incluez des produits laxatifs dans le menu: kéfir, yaourts naturels, betteraves, pruneaux, etc. Essayez de boire beaucoup de liquides - l'équilibre normal de l'eau facilitera le déplacement des aliments.
  1. Brûlures d'estomac. Une douleur aiguë et lancinante dans l'estomac peut être associée à des épisodes de brûlures d'estomac. Parfois, les hormones de grossesse provoquent un relâchement de la valve qui sépare l'estomac de l'œsophage, de sorte que le suc gastrique acide pénètre dans la lumière de l'œsophage et, par conséquent, irrite la membrane muqueuse. Pour atténuer cette condition, réduisez la taille des portions en augmentant la fréquence des repas. Essayez de ne pas prendre une position horizontale pendant quelques heures après avoir mangé, mangez tôt et le soir, soulevez la tête du lit de sorte que l'œsophage soit au-dessus de l'estomac. Dans ce cas, les médicaments approuvés et les remèdes populaires qui facilitent la digestion peuvent également être efficaces, mais vous devriez consulter votre médecin avant de les prendre..
  2. Exacerbation des maladies gastro-intestinales chroniques. Si une femme avait des problèmes d'estomac avant la grossesse, ils peuvent s'aggraver en portant un bébé, car le corps est dans une position particulièrement vulnérable. Dans ce cas, vous devez subir un diagnostic approfondi et consulter un gastro-entérologue qui vous prescrira un traitement efficace, en tenant compte de toutes les restrictions applicables aux femmes enceintes..
  1. Processus infectieux. Pendant la grossesse, l'immunité s'affaiblit, de sorte que diverses infections bactériennes, virales ou fongiques ne peuvent être exclues. Si les douleurs à l'estomac s'accompagnent d'une forte augmentation de la température, de vomissements, de nausées, de faiblesse et d'étourdissements, vous devez vous rendre à l'hôpital dès que possible - seul un médecin peut prescrire un traitement correct et efficace.

Quand faut-il appeler une ambulance?

La douleur abdominale n'est pas toujours sûre - elle peut parfois signaler des pathologies graves nécessitant un traitement urgent. Il vaut la peine de contacter un médecin dès que possible ou d'appeler une ambulance dans les cas suivants:

  • si la douleur dans l'estomac irradie vers le bas du dos;
  • s'il y a des saignements du vagin;
  • lorsque les attaques ressemblent à des douleurs de travail et s'intensifient progressivement;
  • en vomissant avec du sang;
  • si vous ne pouvez pas réduire l'intensité des douleurs à l'estomac en moins d'une heure.

Que faire en cas de douleur à l'estomac?

L'auto-traitement pendant la grossesse a de graves conséquences pour le bébé et la femme enceinte, donc la première chose que vous devriez faire avec des accès réguliers de douleurs à l'estomac est de consulter votre médecin. Lui seul connaît les caractéristiques individuelles de votre corps et les subtilités de l'évolution de la grossesse, et peut donc recommander les médicaments ou les remèdes populaires à prendre pour soulager la maladie..

Pour les douleurs à l'estomac pendant la grossesse, le médecin peut prescrire:

  • médicaments enzymatiques pour faciliter la digestion;
  • sorbants autorisés pendant la grossesse - smecta, charbon actif, etc.
  • eau minérale plate;
  • remèdes populaires: thé Ivan, décoction d'églantier, infusion de menthe, thé à la valériane et autres herbes relaxantes.

La seule chose que vous pouvez faire vous-même pour réduire la fréquence et l'intensité de vos douleurs à l'estomac est de revoir votre alimentation. Essayez de respecter les principes d'une alimentation saine, mangez souvent et petit à petit, éliminez les aliments gras, frits, salés, fumés et en conserve, avec des brûlures d'estomac, renoncez à beaucoup d'agrumes et de chocolat, faites bouillir ou cuire à la vapeur des aliments, buvez beaucoup d'eau propre - de cette façon, vous pouvez considérablement améliorer la digestion, se débarrasser des symptômes désagréables dans l'épigastre.

Vous ne devez pas essayer de supporter la douleur - non seulement votre santé dépend de soins médicaux compétents, mais également du développement correct du bébé dans l'utérus.Par conséquent, si la condition s'aggrave, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste. Avec l'identification rapide du problème, vous pouvez restaurer votre propre santé sans la moindre menace pour la grossesse en développement!

Que faire si votre estomac vous fait mal pendant la grossesse?

Presque toutes les femmes en position se plaignent d'avoir mal au ventre pendant la grossesse. Cette sensation désagréable peut apparaître à la fois tôt et tard. Des douleurs périodiques à court terme dans n'importe quelle zone de l'abdomen accompagnent la femme enceinte pendant toute la durée de la grossesse et sont considérées comme une variante de la norme.

Mais il existe des exceptions lorsque l'estomac fait mal en raison d'une exacerbation d'une maladie chronique ou d'un empoisonnement. Ici, il est important de comprendre la cause du syndrome douloureux à temps afin de déterminer le traitement, si nécessaire..

Comment comprendre que c'est l'estomac qui fait mal?

L'estomac est situé dans la région épigastrique. Avec une inflammation de sa membrane muqueuse ou d'autres pathologies, une femme ressent une douleur de nature et d'intensité différentes dans l'hypochondre gauche et / ou sous le sternum dans la région du processus xiphoïde. Souvent, les douleurs à l'estomac pendant la grossesse sont étroitement liées à l'apport alimentaire, de sorte que la femme enceinte doit s'observer et déterminer à quel moment la douleur apparaît, après quel aliment elle s'aggrave.

De par sa nature, la douleur peut être douloureuse, pressante, se manifestant par une sensation de brûlure ou des coupures. Cela peut survenir périodiquement après avoir mangé des aliments épicés, des assaisonnements, des épices et d'autres produits qui irritent la membrane muqueuse. Certaines personnes éprouvent une douleur sourde et constante. Ceci est typique de l'exacerbation de la gastrite. D'autres, par contre, ressentent de la douleur la nuit ou entre les repas. Cette image est observée en cas d'ulcère duodénal.

Causes des douleurs à l'estomac chez la femme enceinte

Au début de la grossesse, l'estomac peut faire mal en raison des changements hormonaux dans le corps qui ont commencé: tous les organes et systèmes commencent à fonctionner un peu différemment.

Aux 2e et 3e trimestres, le fœtus en croissance est le facteur provoquant des sensations douloureuses passagères. La taille croissante de l'utérus n'a pas assez d'espace, elle commence à exercer une pression sur les organes voisins, ce qui perturbe leur fonctionnement normal. Le bas de l'utérus appuie par le bas sur l'estomac, serre le petit et le gros intestin, déplace les lobes du foie. Pour cette raison, le passage du morceau de nourriture plus loin dans l'intestin est difficile, le processus de digestion est perturbé.

Selon les statistiques, environ 12% des femmes en position exacerbent les maladies du tube digestif, en particulier la gastrite. Au contraire, 44% peuvent connaître une rémission de la maladie. La progestérone, produite activement pendant la grossesse, stimule la production de mucus, qui protège la membrane muqueuse des effets indésirables.

La nature de la douleur lors de l'exacerbation de la gastrite

La gastrite est l'une des principales causes de douleurs à l'estomac en début de grossesse. La gastrite aiguë ou l'exacerbation d'une maladie chronique peut provoquer malnutrition, allergies, stress, intoxication alimentaire, vomissements répétés sur fond de toxicose, etc..

Le processus aigu commence violemment et se poursuit plus sévèrement que l'exacerbation de la chronique. Si de la diarrhée et des crampes apparaissent dans l'estomac pendant la grossesse, il est possible qu'une gastrite aiguë se soit développée ou qu'un empoisonnement se soit produit. Des signes supplémentaires de telles conditions incluent des crampes d'estomac, des nausées, des vomissements, une faiblesse, des phénomènes d'intoxication - fièvre, frissons.

Avec la gastrite chronique, une femme s'inquiète des brûlures d'estomac, des nausées, des éructations, de la lourdeur dans l'estomac, des grondements. La douleur est généralement légère, sourde ou pressante. Apparaissent immédiatement ou quelques minutes après avoir mangé. En savoir plus sur le traitement de la gastrite pendant la grossesse →

Caractéristiques de la douleur dans l'ulcère gastrique ou l'érosion muqueuse

Les ulcères d'estomac se caractérisent par une douleur immédiatement après avoir mangé. En cas de violation de l'intégrité de la membrane muqueuse dans l'antre, la douleur apparaît, comme avec un ulcère duodénal: la nuit ou 1 à 2 heures après avoir mangé. Dans le même temps, la femme note une diminution de l'appétit, des ballonnements, des grondements dans l'abdomen et d'autres troubles dyspeptiques..

Lorsqu'une douleur aiguë à l'estomac apparaît pendant la grossesse, une femme doit consulter un gastro-entérologue. Peut-être qu'elle a un ulcère ouvert ou que sa perforation s'est produite. Dans ce cas, la douleur est poignard, paroxystique, coupante. Ces situations sont très dangereuses et nécessitent un traitement immédiat..

Autres causes de douleurs à l'estomac

Les douleurs à l'estomac peuvent également être déclenchées par les facteurs suivants:

  • toxicose, accompagnée de vomissements;
  • situation stressante;
  • trop manger;
  • empoisonnement;
  • surmenage;
  • infection bactérienne ou virale;
  • longs intervalles entre les repas ou la faim;
  • manger des aliments qui augmentent l'acidité du pH ou irrite les muqueuses;
  • constipation persistante;
  • tension des muscles du péritoine;
  • hypoacide, état anacide, conduisant à une digestion insuffisante des aliments en raison d'une faible acidité du suc gastrique.

N'oubliez pas qu'en portant un enfant, une femme peut développer des allergies alimentaires ou une intolérance à certains aliments, ce qui provoquera invariablement des douleurs à l'estomac..

Douleurs à l'estomac en début de grossesse

Si l'estomac fait mal dans les premières semaines de grossesse, cela est le plus souvent dû à des changements hormonaux, qui affectent la sphère émotionnelle de la femme enceinte. Elle devient irritable, son humeur change plusieurs fois par jour, en conséquence elle éprouve du stress. En outre, des changements physiologiques se produisent dans le corps, ce qui chez certaines femmes peut provoquer une exacerbation de la gastrite chronique et d'autres maladies..

Souvent, la toxicose, accompagnée de crampes dans l'estomac et de vomissements répétés, entraîne une inflammation de la muqueuse gastrique. Une exacerbation de la gastrite peut amener une femme à refuser la nourriture ou à la manger de manière irrégulière en raison de la même toxicose.

Douleurs d'estomac en fin de grossesse

Les douleurs d'estomac intermittentes à court terme à partir de 27 semaines de gestation sont considérées comme une norme physiologique. L'utérus appuie sur les organes situés dans la partie supérieure de l'abdomen. Lorsque l'estomac est déplacé, son fonctionnement est perturbé, l'évacuation rapide des aliments dans l'intestin grêle devient difficile, en raison de laquelle les aliments mal digérés stagnent dans l'estomac. Cela conduit à une lourdeur dans l'épigastre, des nausées, des éructations, des brûlures d'estomac.

À 37-39 semaines de grossesse, la douleur devrait cesser. Le corps se prépare à l'accouchement, l'utérus coule, la pression sur les organes diminue. Si pendant cette période, l'estomac fait mal, le développement d'une maladie ou d'une infection est plus probable. Il est impératif de consulter un médecin. Il déterminera s'il s'agit d'un mal d'estomac pendant la grossesse ou s'il s'agit d'un autre.

Traiter les douleurs à l'estomac pendant la grossesse

Que faire si votre estomac vous fait mal pendant la grossesse? Vous devez d'abord déterminer la cause du syndrome douloureux. Seul un gastro-entérologue ou un thérapeute comprendra cela. Après le diagnostic (échographie des organes internes, gastroscopie, test sanguin pour la présence d'une infection à Helicobacter pylori, autres examens), le médecin établira le diagnostic correct et rédigera un schéma thérapeutique en fonction de votre situation. Si la maladie nécessite des médicaments, seul le médecin recommandera des médicaments qui soulageront la douleur et ne nuiront pas au bébé..

Pour le traitement des douleurs à l'estomac pendant la grossesse, la sélection des médicaments est strictement individuelle. Il est possible que Iberogast ou Gastrofarm soient désignés. Le premier est un extrait naturel d'extrait de mélisse, de menthe poivrée, de racine d'angélique, de réglisse et d'autres herbes. Le second est également totalement sûr, car il contient des lactobacilles séchés et vivants, de l'acide lactique et des protéines.

No-shpa est autorisé en tant qu'anesthésique et analgésique. Pour améliorer la motilité gastrique et éliminer les nausées, Cerucal est indiqué. Il est possible que vous deviez prendre des antiacides, ce qui réduira l'acidité élevée, éliminera les brûlures d'estomac, les nausées et les douleurs à l'estomac. Pour les femmes enceintes, lors du choix d'un médicament de ce groupe, les antiacides non résorbables sont préférables - Maalox, Gastal, Almagel. Ils ne pénètrent pas dans la circulation sanguine et ne peuvent donc pas nuire au bébé. Lequel utiliser ne sera déterminé que par le médecin, car certains ont des effets secondaires indésirables pour les femmes en position.

Les plus doux sont les remèdes homéopathiques, les infusions et les décoctions. Les pharmacies vendent des emballages gastriques contenant une combinaison d'herbes sélectionnées pour traiter certains types de gastrite. Les infusions ou décoctions sont le plus souvent prises en 1/2 tasse une demi-heure avant les repas.

Voici les options pour les femmes enceintes:

  • Une infusion d'herbes sédatives - menthe, mélisse soulagera la lourdeur de l'estomac et les nausées. Ils ont un effet antispasmodique et détendent efficacement les muscles lisses des organes internes..
  • En cas de gastrite hyposécrétoire (à faible acidité), les éléments suivants sont utilisés en médecine scientifique: fleurs de camomille et de calendula, canneberges, fenouil, gros plantain, feuilles de fraises, groseilles, etc. L'effet positif du traitement aux figues, jus de chou, baies de sorbier, airelles a été confirmé. Ils utilisent également des infusions d'herbe sèche des marais, d'harmala, de millepertuis, de houblon.
  • La menthe poivrée, le sorbier, la centaurée, la belladone aident à guérir la gastrite hypersécrétoire. Les jus de pommes de terre et de carottes réduisent bien l'acidité. Il vaut mieux les prendre en alternance un demi-verre avant les repas..
  • S'il n'y a pas d'allergie aux produits apicoles, le miel aidera à soulager la maladie. Une demi-cuillère à café doit être absorbée 30 minutes avant de manger, ou cette dose doit être dissoute dans ½ verre d'eau et bue avant les repas. Une autre option consiste à mélanger à parts égales du jus d'aloès et du miel, utiliser 1 cuillère à café chacun. avant de manger.
  • Boire de l'eau minérale de table médicinale.

Comment réduire ou prévenir les douleurs à l'estomac?

Si la douleur à l'estomac est l'un des signes de grossesse, vous ne devriez pas vous concentrer sur cela. Ils sont temporaires, ils passeront d'eux-mêmes. En cas de syndrome douloureux dû à une infection ou à une exacerbation de la gastrite, vous devez contacter un gastro-entérologue pour déterminer le diagnostic.

Il est peu probable qu'il soit possible d'éviter complètement les douleurs à l'estomac en portant un enfant, mais vous pouvez en réduire vous-même la fréquence et l'intensité..

Pour ce faire, suivez quelques règles simples:

  1. Mangez de façon fractionnée, mais souvent (5 à 6 fois par jour en petites portions).
  2. Essayez de ne pas transmettre pendant la journée.
  3. Ne mange pas la nuit.
  4. Abandonnez l'habitude de vous allonger immédiatement après avoir mangé. Même si vous vous sentez fatigué, il est préférable de vous asseoir confortablement sur une chaise.
  5. Éliminer les irritants chimiques et mécaniques de l'alimentation: ne pas manger d'aliments gras et épicés, viandes fumées, épices, mayonnaise, coca-cola, restauration rapide et autres aliments lourds pour l'estomac.
  6. Buvez beaucoup d'eau (jusqu'à 2,5 litres par jour). C'est bon de boire du minéral sans gaz.
  7. Ne prenez pas de longues pauses entre les repas et, de plus, ne mourez pas de faim.
  8. Évitez les situations stressantes.
  9. Ne soulevez pas de poids.

Pendant la grossesse, chaque femme est responsable non seulement de sa propre santé, mais également de la santé et du développement normal de son bébé. Émotions positives, promenades au grand air, alimentation équilibrée, observation régulière par un gynécologue - tout cela aidera à prévenir l'exacerbation de la gastrite ou d'autres maladies et permettra à une femme de porter et de donner naissance en toute sécurité à un bébé en bonne santé.

Auteur: Nadezhda Martynova, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Maux de tête pendant la grossesse

Infertilité

Le bonheur d'être mère peut parfois être éclipsé par de graves maux de tête. La migraine est une maladie assez courante chez les femmes qui attendent un bébé. Fait intéressant, des maux de tête peuvent survenir même si vous n'en avez jamais connu avant la grossesse..

Règles irrégulières chez une mère qui allaite: normales ou non?

Accouchement

La restauration du cycle menstruel après l'accouchement se fait progressivement. Par conséquent, les périodes irrégulières pendant l'allaitement sont une variante de la norme.

Les bienfaits du thé à la camomille pour les bébés

Nutrition

Pourquoi le thé à la camomille est-il utile pour les bébés?À quoi sert le thé à la camomille??Le thé à la camomille pour bébés est utilisé à des fins différentes.

Le hoquet chez les nouveau-nés

Nouveau née

Comment faire face aux conséquences désagréables d'un hoquet long, fort et constant chez un bébé, comment l'aider, cela vaut-il la peine de lutter contre ce symptôme ou simplement d'attendre un moment - des questions qui commencent à inquiéter les mères dès la naissance d'un bébé.