Principal / Accouchement

Est-il possible de boire du thé au citron pendant l'allaitement?

Avec la naissance d'un enfant, une jeune mère élargit non seulement le régime alimentaire de ses produits, mais également le régime alimentaire de ses boissons. Elle veut se faire plaisir avec quelque chose. En ce moment, il y a un intérêt pour le thé au citron, mais est-il aussi sûr pour le petit bambin qu'il y paraît à première vue? Vous découvrirez cela en lisant cet article..

Les avantages et les inconvénients de la boisson

Ce qui rend le thé plus utile si vous y ajoutez une tranche de citron:

  1. Teneur élevée en acide ascorbique. Possède un effet antiviral, renforce le système immunitaire.
  2. Agit comme un antiseptique naturel.
  3. Renforce le système cardiovasculaire, résiste à la formation de caillots sanguins.
  4. Réduit le cholestérol.
  5. Favorise l'élimination des produits nocifs du corps.
  6. Améliore la santé, l'état de la peau.
  7. Augmente la lactation.

Cependant, en plus des avantages, il existe également des qualités opposées:

  1. L'acide citrique augmente le niveau d'acidité dans l'estomac. Peut provoquer de la frustration.
  2. Comme tous les agrumes, il est hautement allergène. Par conséquent, avec une extrême prudence, vous devez ajouter un tel fruit au régime alimentaire d'une mère qui allaite..
  3. Le thé contient de la caféine, bien qu'en quantité nettement inférieure à celle du café. Par conséquent, une boisson faible est brassée pour les bébés afin de minimiser davantage le niveau de caféine et, en conséquence, les conséquences possibles.

Le thé au citron peut-il être allaité ou non?

Il n'y a pas de contre-indications particulières à l'utilisation d'une telle boisson. Il est généralement bien toléré par la mère et l'enfant. De plus, si le bébé ne présente pas d'allergie, le thé additionné de citron est autorisé à boire pour augmenter la lactation..

Cependant, vous devez toujours être très prudent lorsque vous ajoutez des agrumes à cette boisson. Il est recommandé d'introduire dans un premier temps du thé simple (sans additifs, sans arômes) dans l'alimentation de la maman, pour suivre la réaction des miettes. Vous devez préparer une boisson assez faible. Ce n'est qu'alors que vous pourrez essayer de mettre une tranche de citron, de préférence pelée, dans votre thé habituel. Après tout, tous les produits chimiques inutiles peuvent s'accumuler dans la peau, avec lesquels le citron pourrait être traité pendant la croissance, ainsi que pendant le transport..

Il n'est pas recommandé d'introduire des agrumes dans les aliments pour bébés avant l'âge d'un an, car ils sont fortement allergènes. Par conséquent, même maintenant, pendant la période d'allaitement, lorsque tout ce qu'elle a bu ou mangé entre dans le corps du bébé avec le lait maternel, vous devez faire attention à chaque nouveau composant du menu de la mère. Vous devez prendre en compte la forte allergie au citron et ne pas vous précipiter pour l'introduire immédiatement en grandes portions. Essayez-le littéralement à partir d'un morceau, ajoutez-le au thé et attendez la réaction de l'enfant pendant deux jours. Si le bébé se comporte comme si de rien n'était, vous pouvez augmenter en toute sécurité la portion de citron dans une tasse. Mais il convient de rappeler qu'une mère qui allaite ne doit pas boire plus de deux tasses de ce thé par jour..

Il faut comprendre que dans les tout premiers mois de la vie d'un bébé (du premier au troisième), son système digestif est encore extrêmement affaibli. Les organes sont encore au stade final de leur formation. Pendant une telle période, toutes les expériences sont hautement indésirables. Maman devrait suivre un régime contenant les aliments les plus sûrs (pour la santé du bébé). Si vous décidez d'introduire du citron avant l'âge de quatre mois, vous courez le risque de voir à quel point votre bébé souffrira de coliques et éventuellement de troubles intestinaux..

Il s'avère donc que vous pouvez utiliser du thé avec l'ajout de citron, l'essentiel est de le faire correctement, de connaître vos normes, d'introduire progressivement le citron et de l'exclure instantanément du régime lorsque des réactions atypiques dans le corps des miettes apparaissent.

Après la naissance de mon fils, je n’ai même pas pensé à essayer le thé au citron. J'ai décidé d'essayer d'exclure tous les produits liés aux allergènes puissants de mon menu, et les agrumes et le chocolat ont pris la première place dans cette liste..

Conditions d'utilisation

  1. Évitez les agrumes dans votre alimentation jusqu'à ce que votre enfant ait trois mois.
  2. Commencez par de petites portions. Observez attentivement le bien-être du petit. Si la réaction est normale, augmentez la portion.
  3. Le maximum autorisé à boire jusqu'à deux tasses de ce thé par jour.
  4. Ne mangez que des citrons de haute qualité, mûrs, sans bosses, sans délices et sans endroits pourris.
  5. Utilisez un citron pelé pour minimiser l'exposition aux nitrates et autres produits chimiques qui peuvent se trouver dans le fruit.
  6. Il est préférable d'ajouter cet agrume au thé chaud, pas à l'eau bouillante. Le citron perd toutes ses propriétés précieuses de l'eau chaude..

Que faire en cas d'allergies

  • Tout d'abord, vous devez être absolument sûr que la réaction atypique s'est manifestée spécifiquement au citron, et non au thé lui-même. Par conséquent, il est préférable de commencer à boire du thé en premier, assurez-vous que le bébé prend cette boisson normalement et seulement après un certain temps, ajoutez du citron à votre thé. De plus, il doit s'agir de la même boisson provenant du même emballage pour lequel le bébé a déjà été testé.
  • Deuxièmement, si l'allergie est vraiment arrivée au citron, il vaut la peine d'oublier ce fruit pendant un mois ou deux. Ensuite, vous pouvez réessayer.
  • Si vous n'avez pas calculé ou si vous ne saviez pas et avez immédiatement pris une grande quantité de citron, l'allergie du bébé peut avoir de graves conséquences. Dans de tels cas, il est préférable de consulter immédiatement un médecin, il vous prescrira un antihistaminique.

Le citron lui-même est un produit très précieux et sain. Mais n'oubliez pas que maintenant que vous êtes une femme dans une «position spéciale», tout ce qui se passe dans votre corps se reflète dans l'état du bébé. L'essentiel est de ne pas oublier que vous pouvez commencer à boire du thé avec l'ajout de citron au plus tôt lorsque le tout-petit atteint l'âge de trois mois, les premières portions doivent être minimes. N'oubliez pas que si l'enfant réagit normalement à l'apparition d'agrumes dans l'alimentation de sa mère, vous ne devez toujours pas abuser du thé avec du citron. Et il est recommandé de ne pas consommer plus de deux tasses par jour. En général, le choix vous appartient. L'essentiel est que votre décision profite au bébé, et non l'inverse.

Le citron (thé au citron) peut-il être allaité: avis de l'OMS

Date de publication: 27.10.2019 | Vues: 1189

Tout le monde a entendu parler des qualités bénéfiques du citron. Il est utilisé dès les premières manifestations d'un rhume, car les agrumes sont capables de réduire la température corporelle élevée. En raison de la teneur élevée en nutriments, il participe au processus de récupération du corps.

La composition bénéfique du citron

Le citron est considéré comme un fruit diététique (bien qu'il s'agisse techniquement d'une baie). Sa teneur en calories n'est que de 31 kcal.

Tableau 1 - Composition chimique du citron

Élément chimiqueContenu (poids) pour 100 g.
Eau86 à 88 g.
Protéine0,4 à 0,5 g.
Les glucides5,3 à 5,5 g.
Les graisses0,1 à 0,3 g.
Vitamine A0,5 à 1,5 μg.
Vitamine B10,04-0,06 mg.
Vitamine B20,02 à 0,04 mg.
Vitamine B30,1-0,03 mg.
Vitamine B50,1-0,03 mg.
Vitamine B60,08 à 0,10 mg.
Vitamine B910 à 12 mcg.
Vitamine C53 à 55 mg.
Vitamine E0,15 à 0,17 mg.
Calcium24 à 26 mg.
Le fer0,6-0,7 mg.
Magnésium6 à 8 mg.
Cuivre14 à 16 mg.
Sélénium0,2 à 0,4 μg.
Manganèse0,03-0,06 mg.

Quel est l'avantage du citron:

  1. L'utilisation d'agrumes est utile pour l'hypertension.
  2. Normalise le taux de cholestérol, est utilisé pour les troubles vasculaires.
  3. Recommandé pour les étourdissements et les maux de tête sévères (migraine).
  4. Nécessaire dans le traitement des ARVI et des épidémies de grippe.
  5. Régule le rythme cardiaque, restaure le tonus vasculaire. Pour une mère, c'est nécessaire, car elle aura besoin de beaucoup de force pour s'occuper du bébé..
  6. Prévient les maladies intestinales, soulage la constipation qui accompagne souvent une femme après l'accouchement.
  7. L'utilisation de citron reconstitue l'apport de calcium dont l'enfant aura besoin.
  8. Élimine les poches qui restent chez les femmes après l'accouchement.
  9. Il est utile pour lutter contre le surpoids, restaure le métabolisme. En raison de sa faible teneur en calories, il convient aux mères allaitantes.
  10. En raison de son goût aigre, le citron peut remplacer tout assaisonnement qui ne peut pas être ajouté aux aliments pendant la période HW.

Est-il permis à une femme de manger du citron pendant l'allaitement: réponse de l'OMS

Il n'a pas été prouvé que le citron était nocif pendant l'allaitement [1]. Cependant, l'OMS recommande d'éviter les aliments acides et épicés (en particulier les agrumes) en cas de brûlures d'estomac [2].

Si le citron est un nouveau produit dans l'alimentation d'une femme (non consommé auparavant). Ces aliments doivent être introduits dans le régime à petites doses, en commençant par la moitié de la cale ajoutée au thé. Si, en réponse au corps du bébé, une éruption cutanée apparaît, vous ne devez pas manger de citron. En l'absence de réaction, la mère peut ne pas avoir peur de manger des fruits (baies), augmentant la portion chaque jour.

Le citron est bon pour tout le monde - adultes et enfants. Mais quel avantage cela apporte-t-il à une mère qui allaite? Aucune réaction allergique n'a été notée chez la mère et le bébé. Le citron n'est pas un aliment allergène [3].

Chez les femmes atteintes d'hépatite B, des éruptions cutanées peuvent rarement survenir lors de l'utilisation d'agrumes. Cela est principalement dû à une surabondance de fruits (baies) à la fois..

Les pédiatres n'interdisent pas aux mères qui allaitent de manger du citron si elles respectent les recommandations suivantes:

  1. Les agrumes ne peuvent pas être ajoutés à l'alimentation en même temps qu'un autre produit: de cette façon, il sera plus facile pour la mère de suivre la réaction de l'enfant et d'éviter les effets secondaires. Un nouveau produit est introduit après 4 jours.
  2. Maman a besoin de manger du citron immédiatement après son réveil: pendant toute la journée, il y aura l'occasion de voir la réaction des miettes.
  3. Une fois que la femme a mangé les agrumes, elle doit nourrir le bébé en observant son état. Si pendant la journée l'enfant a des selles normales et qu'il n'y a pas d'inflammation cutanée, la mère peut inclure un produit d'agrumes dans son alimentation..

Ces recommandations s'appliquent aux femmes qui introduisent pour la première fois le citron dans leur alimentation (la réaction au produit n'a été étudiée qu'à la naissance de l'enfant).

Est-il possible de boire du thé au citron pour une mère qui allaite?

Lorsqu'une mère allaite son bébé, il lui est utile de boire du thé avec l'ajout d'un quartier de citron, mais seulement si le bébé tolère bien le produit. Cette boisson contient toutes les vitamines et minéraux nécessaires, est capable de réduire les manifestations du rhume et de renforcer le système immunitaire. En conséquence, le corps commence à lutter activement contre la maladie et se rétablit en peu de temps..

Le processus de naissance cause beaucoup de stress chez une femme. Le thé au citron ordinaire peut être un sédatif naturel. Son utilisation régulière réduira l'anxiété, la nervosité et la fatigue..

Une mère qui allaite a besoin de fer, qui est étroitement lié au processus d'hématopoïèse. Il est également nécessaire pour améliorer la lactation. Prendre du thé noir ordinaire ne permet pas au fer d'être absorbé dans le corps, tandis que le même thé, mais avec une tranche de citron, aide à l'absorption rapide du Fe.

On peut résumer que la boisson aux agrumes aide à la production de lait maternel, améliore sa qualité et affecte la composition en macronutriments, en raison de la teneur élevée en vitamines et minéraux [4].

Le citron peut-il nuire pendant l'allaitement: un enfant ou une mère

Le citron ne nuira au corps que s'il est consommé en grande quantité. Cela doit être pris en compte et aucune erreur ne doit être commise. Mais malgré toutes les critiques positives sur ce produit, certaines femmes ont peur d'inclure les agrumes dans leur alimentation, craignant de se faire du mal à elles-mêmes et à leur bébé [5]. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car les méfaits du citron pendant l'allaitement n'ont pas été prouvés.

Les exceptions (raison du rejet du produit) peuvent être les symptômes suivants:

  1. Éruptions cutanées chez un bébé.

Malgré le fait que le citron soit considéré comme moins allergène, le risque de réactions est toujours présent. Pour un stockage plus long, les fruits sont frottés avec une solution spéciale, ce qui peut provoquer une éruption cutanée.Il est donc très important de bien laver les fruits sous l'eau courante avant de les utiliser ou, mieux, d'enlever la peau. Si des rougeurs apparaissent sur la peau, les citrons ne doivent pas être consommés pendant la GW.

  1. Maux d'estomac chez un nourrisson.

Un nourrisson peut avoir une intolérance individuelle qui irrite les intestins. Ceci doit être pris en compte lors de l'introduction d'agrumes dans l'alimentation..

  1. Problèmes d'estomac chez une mère qui allaite.

Les femmes enceintes subissent des changements hormonaux, il y a donc des défaillances dans les systèmes corporels, y compris le tractus gastro-intestinal. Si vous mangez du citron pour des maux d'estomac, vous ne pouvez qu'empirer la situation. Vous devriez donc refuser le citron si vous soupçonnez une gastrite et d'autres maladies gastro-intestinales.

Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure que pendant l'allaitement, il sera utile pour la mère d'utiliser du citron et de boire du thé aux agrumes, car il contient des composants utiles qui sont nécessaires à la fois pour la mère et le bébé. L'essentiel est de regarder la réaction de l'enfant et de tirer les bonnes conclusions..

Liste de références:

  1. LEMON - par WebMD.
  2. Alimentation saine pendant la grossesse et l’allaitement - OMS, 2001, p. 21. [RUS]
  3. FAQ sur l'allaitement: vos habitudes alimentaires et de boisson - par Elana Pearl Ben-Joseph, MD (mise à jour en février 2015).
  4. Éducation des patientes: santé maternelle et nutrition pendant l'allaitement - par Nancy F Butte, PhDAlison Stuebe, MD, MSc (mise à jour le 10.2018).
  5. Y a-t-il des aliments à éviter pendant l'allaitement? - par Karen et Gale Pryor (publié le 09.2015).

Thé au citron pour l'allaitement

Le thé au citron pour une maman qui allaite est un produit controversé. D'une part, une boisson faible est autorisée à entrer dans le menu immédiatement après l'accouchement. En revanche, le citron soulève de nombreuses questions chez les pédiatres..

Les agrumes sont un allergène puissant. Les allergies sont déclenchées par les huiles essentielles ou les salicylates. Habituellement, une réaction allergique est associée à une prédisposition génétique. Les agrumes peuvent également provoquer des coliques et des diathèses. Par conséquent, certains médecins interdisent catégoriquement l'utilisation de citrons pendant l'allaitement. Certains pédiatres autorisent toujours les fruits, mais avec une réservation - à partir d'un certain mois. Il n'y a pas de consensus. Ils appellent des termes différents - de 1,5 à 6-9 mois.

Pas le temps de lire? Télécharger liste gratuite des aliments autorisés et interdits pendant la lactation

  1. Les bienfaits du thé au citron pour HS
  2. Effet du thé au citron sur la lactation
  3. Impact possible sur le bébé
  4. Avis des pédiatres sur l'utilisation du thé au citron pour une mère qui allaite
  5. Dommage du thé au citron avec HS
  6. Quand pouvez-vous introduire une boisson dans l'alimentation d'une mère qui allaite?
  7. Combien de thé au citron une mère qui allaite peut-elle
  8. Comment faire du thé au citron

Les bienfaits du thé au citron pour HS

Le thé aux agrumes est avant tout une aide à l'immunité. Il contient une quantité accrue de vitamine C. Cela augmente la résistance aux rhumes saisonniers. Mais en même temps, l'acide ascorbique et le tanin améliorent l'activité cérébrale et activent la circulation sanguine. En raison de la grande quantité de boisson, le système nerveux est surchargé - fatigue, anxiété et insomnie sont possibles.

Une telle boisson lors de l'alimentation d'un bébé est un réservoir de substances utiles. En conséquence, stimulation de la motilité intestinale (soulage la constipation, qui peut tourmenter après l'accouchement), reconstitution de la carence en calcium, se débarrasser des poches (une complication post-partum courante), se débarrasser des toxines (en raison de la teneur en fibres). La boisson contient beaucoup de flavonoïdes - des substances qui soutiennent la santé du système circulatoire et augmentent l'élasticité des vaisseaux sanguins.

Effet du thé au citron sur la lactation

Boire des boissons chaudes a un effet positif sur la quantité de lait, de sorte que la boisson augmentera sa production. Le citron a également cette propriété. L'eau de citron avec le cumin est parfois recommandée par les pédiatres pour améliorer la lactation. Mais cela peut provoquer de l'insomnie due aux tanins - cela peut affecter le bébé, car le système nerveux de l'enfant n'est pas devenu plus fort.

Le thé, comme le citron, est faible en calories. Cela permet même à ceux qui sont aux prises avec un excès de poids de consommer la boisson. De plus, le fruit a un effet positif sur le métabolisme - une femme peut même perdre des kilos inutiles..

Le citron améliore la composition, la valeur nutritionnelle et la qualité du lait. Mais vous devez vous rappeler les huiles essentielles que l'on trouve dans le fruit. Ils peuvent modifier le goût du lait maternel, ce qui peut amener le bébé à refuser d'allaiter..

Impact possible sur le bébé

Pour un bébé, une boisson au citron est également bonne pour une mère qui allaite. La boisson soutiendra l'immunité de l'enfant (grâce à la vitamine C), réduira le risque de rhume et éliminera les toxines du corps. Les vitamines et les antioxydants végétaux pénètrent dans l'organisme de l'enfant par le lait. On pense également que si une mère qui allaite consomme des citrons, le risque de développer des allergies alimentaires aux agrumes diminuera à l'avenir..

Boire avec l'hépatite B peut provoquer des allergies chez l'enfant, par exemple une rougeur de certaines zones de la peau (généralement les joues, les plis sous les genoux) ou une desquamation. Parfois, une réaction allergique se manifeste par une éruption cutanée. Parfois, l'allergie ne se manifeste pas au fruit lui-même, mais aux produits chimiques utilisés pour traiter le fruit. Par conséquent, il est recommandé de consommer du citron sans la peau..

Une autre réaction courante du corps est un changement de selles chez un enfant. Normalement, cela ressemble à une consistance pâteuse. Les agrumes peuvent éclaircir les selles et provoquer de la diarrhée.

Parfois, le thé peut provoquer des allergies. Il est important qu'il n'y ait pas d'exhausteurs de goût et d'additifs dans la composition. De plus, la boisson doit être faible, sinon elle peut affecter le système nerveux du bébé - elle aggravera le sommeil et causera de la nervosité..

Avis des pédiatres sur l'utilisation du thé au citron pour une mère qui allaite

Il n'y a pas de consensus sur la question de savoir si cette boisson est autorisée avec GW. Les avis divergent également quant à la période pendant laquelle le produit peut être introduit dans l'alimentation. Certains pédiatres permettent de boire une boisson au citron dès 1,5 mois après l'accouchement. D'autres appellent cela une date ultérieure - 3-6 mois. Selon les consultants en allaitement, 1 à 2 tasses de cette boisson par jour ne feront pas de mal. L'essentiel est de ne pas avaler de citrons en tranches, sans mâcher.

Dommage du thé au citron avec HS

Le thé contient de la caféine, donc une grande quantité a un effet négatif sur le système nerveux. Boire la boisson avant de se coucher n'est pas conseillé pour réduire l'impact. Il est préférable pour une mère qui allaite de se faire plaisir avec un verre de citron le matin. Cela vous aidera à vous réveiller et à vous revigorer..

Un autre danger d'une boisson au citron est un effet négatif sur la membrane muqueuse. C'est dangereux pour les patients souffrant de gastrite. Dans ce cas, est-il possible pour une mère qui allaite de prendre un thé au citron, cela vaut la peine de consulter un gastro-entérologue. Le produit n'est pas recommandé pendant les exacerbations.

Il est important que le thé soit feuillu, sans additifs ni exhausteurs de goût. Les brindilles de plantes, d'herbes et de fleurs peuvent provoquer des allergies dans les miettes. Cela déroutera également la mère, qui considère les agrumes comme le coupable de l'allergie..

Le thé aux notes de citron a un effet négatif sur l'émail des dents. Des experts du King's College de Londres ont analysé les causes de maladies dentaires graves en testant le régime alimentaire de plusieurs centaines de personnes. Il s'est avéré que le menu est dominé par l'acide et le sucre dans différentes boissons.

Quand pouvez-vous introduire une boisson dans l'alimentation d'une mère qui allaite?

La plupart des pédiatres autorisent l'introduction du thé aux agrumes au menu à partir de six mois. Mais certains experts vous permettent de le faire plus tôt - dès 3 mois, et parfois même dans 1,5 à 2 mois. Presque tout le monde convient que si une femme enceinte a mangé ce fruit, l'enfant tolérera plus facilement l'ajout d'agrumes à son alimentation. L'âge auquel cette boisson peut être utilisée pendant l'allaitement dépend des réactions allergiques des parents. Allergies au citron - le plus souvent une prédisposition génétique.

Lors de l'introduction, vous devez respecter l'algorithme suivant:

  • attendez qu'un certain âge soit atteint;
  • limiter la quantité de produit la première fois (une demi-tasse);
  • boire un verre le matin;
  • attendez 2-3 jours, en surveillant la réaction du corps de l'enfant (éruption cutanée, ballonnements, changements dans les selles et le comportement);
  • s'il n'y a pas d'éruption cutanée ou d'allergies, la quantité de boisson augmente à 1-2 tasses par jour;
  • si une réaction allergique se manifeste encore, l'ajout d'un nouveau produit est reporté d'un mois.

Combien de thé au citron une mère qui allaite peut-elle

La première utilisation par une mère qui allaite doit être négligeable. Une demi-tasse et une fine tranche de citron suffisent. À l'avenir, il est permis d'augmenter légèrement la portion du fruit, mais pas plus de 50 g par jour. Peu à peu, la quantité de boisson elle-même peut être portée à 1 à 2 verres par jour..

Comment faire du thé au citron

Vous devez choisir une infusion de bonne qualité (feuille), sans additifs ni arômes. Le noir est préférable (le vert contient trop de caféine). Tout d'abord, le thé est préparé en infusant la boisson pendant 2-3 minutes, pas plus. Il est possible qu'une mère qui allaite ait des mouettes extrêmement faibles, il est donc important d'observer les proportions de feuilles de thé et d'eau bouillante. Pour une tasse - un quart de cuillère à café. Si la boisson s'avère trop forte, une énorme quantité de tanins y apparaîtra (ils ont de fortes propriétés fortifiantes) - ils provoquent la constipation chez le bébé.

Avant d'éplucher le fruit, il est recommandé de verser de l'eau bouillante dessus pour se débarrasser des bactéries. La tranche de citron doit être ajoutée à la boisson déjà refroidie. En effet, en raison de la température élevée, la vitamine C est détruite.

Une maman qui allaite peut se faire plaisir avec du thé au citron, mais il est important de surveiller la réaction du bébé. De plus, les portions doivent être petites. Sinon, cela affectera le système nerveux..

Il arrive que la première connaissance de ce produit ait échoué. Par exemple, une éruption cutanée est apparue. N'abandonnez pas tout de suite les agrumes. Peut-être que le thé au citron a été introduit trop tôt ou que la quantité de citron est trop importante. L'expérience peut être répétée dans quelques semaines. Une autre raison possible est le moment malheureux où l'immunité est abaissée. Par exemple, le bébé s'inquiétait des dents ou des coliques. Si une réaction négative se manifeste par une anxiété ou une excitabilité excessive, l'utilisation de la boisson doit être reportée aux heures du matin.

Puis-je manger du citron pendant l'allaitement??

Avantages du citron pour les mères allaitantes

La période d'allaitement est une période de stress important sur le corps de la femme. Après la grossesse, les ressources sont épuisées, il y a souvent un manque de vitamines et de minéraux. Il n'y a pas de temps pour un rétablissement complet. Il est nécessaire de nourrir le nouveau-né avec du lait maternel - pour assurer ses besoins nutritionnels. Pendant cette période, les réserves cachées du corps de la mère sont mobilisées. Mais si le corps d'une femme ne peut pas faire face à la charge, divers problèmes et maladies surviennent..

Le citron peut être consommé pendant l'allaitement si ni la mère ni le bébé n'y sont allergiques

Avec HB, il est particulièrement important pour une femme d'adhérer à une alimentation appropriée. Son alimentation doit inclure des fruits frais - une source précieuse de vitamines. Entre autres produits, le citron mérite une attention particulière. Il contient de nombreux nutriments qui peuvent être bénéfiques pendant l'allaitement:

  • Vitamine A (rétinol). Il est nécessaire au fonctionnement normal du système immunitaire, de la peau, de l'organe de la vision. Selon les recommandations de l'OMS, une mère qui allaite doit consommer 1,5 mg de rétinol par jour..
  • La vitamine C.Stimule le système immunitaire, empêche le développement de processus infectieux et renforce le corps en cas de maladie existante.
  • Vitamines B1 et B. Participer à de nombreux processus chimiques, normaliser le métabolisme.
  • Vitamine P. Renforce les vaisseaux sanguins, augmente leur élasticité. Empêche les caillots sanguins.
  • Pectines. Facilite la digestion des aliments, améliore le fonctionnement de l'estomac et des intestins.

Une mère qui allaite peut également obtenir ces vitamines à partir d'autres produits, mais le citron est intéressant en soi. En raison de son goût brillant, il peut remplacer divers assaisonnements pendant la cuisson qui ne sont pas souhaitables pendant la lactation.

On suppose que les propriétés bénéfiques du citron sont pertinentes non seulement pour une mère qui allaite, mais également pour un enfant. Les scientifiques estiment que les agrumes ont un effet bénéfique sur la formation du système immunitaire du nourrisson, réduisent le risque de développer des maladies infectieuses dans les premières années de la vie. Des recherches fiables sur cette question n'ont pas encore été menées et il est impossible de déclarer sans équivoque les bienfaits du citron pour les bébés.

Dommage au citron

Le préjudice potentiel du citron est dû à son effet sur l'état de l'enfant. C'est un fruit exotique, et pour les habitants des climats tempérés, il est inhabituel. Avec l'introduction du citron dans l'alimentation, une réaction indésirable peut se développer chez les nourrissons:

  • l'apparition d'éruptions cutanées sur la peau - de petites taches rouges, fusionnant souvent les unes avec les autres;
  • desquamation de la peau;
  • la peau qui gratte;
  • dégradation des selles - développement de la diarrhée;
  • ballonnements et grondements dans l'estomac;
  • régurgitations fréquentes - pertinentes pour les enfants de moins de trois mois;
  • anxiété et pleurs déraisonnables de l'enfant.

Les nouveau-nés sont à haut risque - les enfants des 28 premiers jours de vie. Le tube digestif d'un petit enfant n'est pas encore formé et répond aux moindres changements de régime. Dans le futur, la situation est normalisée: le corps s'adapte à de nouvelles conditions d'existence. Après 3 à 6 mois de vie, la probabilité de développer une réaction allergique au citron diminue fortement.

Le citron est considéré comme le moins allergène de tous les agrumes. Les adultes ont rarement une réaction indésirable lors de son utilisation. Seuls les enfants de la première année de vie sont à risque.

Comment manger du citron pendant l'allaitement

Il n'y a pas d'interdiction stricte de la consommation d'agrumes pendant la lactation..

Si le bébé développe une éruption cutanée, il est préférable de ne pas manger de citron pendant l'allaitement

Le citron pendant l'allaitement est autorisé, mais sous réserve d'un certain nombre de conditions:

  • Il est recommandé d'introduire le citron dans l'alimentation au plus tôt le troisième mois de la vie d'un enfant. Si le bébé est allergique, ne vous précipitez pas avant six mois. De nombreux pédiatres conseillent d'attendre un an.
  • Le citron devrait être le seul nouveau produit dans l'alimentation d'une femme. C'est le seul moyen de suivre la réaction de l'enfant et d'éviter les erreurs. N'introduisez pas d'autres nouveaux plats dans les trois prochains jours..
  • La première portion du fruit doit être petite. Il peut s'agir d'un thé avec un quartier de citron une fois par jour..
  • Il est préférable pour une mère qui allaite de manger du citron le matin - de cette façon, il est plus facile de suivre la réaction du bébé à un nouveau produit.
  • Après avoir mangé du citron et après avoir été nourri, vous devez surveiller attentivement l'état de l'enfant. La réaction est considérée comme négative si les selles du bébé ne sont pas dérangées, il n'y a pas d'éruptions cutanées. Période d'observation - au moins un jour.
  • Si le bébé a des démangeaisons cutanées et des éruptions cutanées, de la diarrhée, le citron doit être jeté. Vous pouvez répéter l'expérience au plus tôt un mois plus tard..

Il existe d'autres causes de l'effet indésirable. Avant d'abandonner le citron, il convient d'analyser la situation et de s'assurer que la diarrhée et les éruptions cutanées sont précisément associées à l'introduction d'un nouveau produit..

Autre opinion sur la nutrition de la mère avec l'hépatite B

On ne sait pas avec certitude si la nutrition d'une femme affecte vraiment l'état de l'enfant. Dans la littérature étrangère, il n'y a même pas de concept de «régime d'une mère allaitante». Selon des pédiatres d'Europe occidentale et des États-Unis, une femme peut manger tout ce qu'elle veut dès les premiers jours de la vie d'un bébé. Il n'y a aucune restriction sur les agrumes. Lors de l'allaitement, le citron est autorisé - comme d'autres produits non recommandés par les pédiatres domestiques.

En Russie et dans les pays de l'ex-CEI, une approche différente du problème. Les pédiatres interdisent de manger des aliments avec l'hépatite B qui peuvent provoquer des allergies ou des coliques chez un enfant. Même si le bébé est en bonne santé, l'interdiction est imposée au cas où - pour la prévention. Un régime spécial est recommandé jusqu'à la fin de la lactation..

Comment manger du citron pendant l'allaitement

Une mère qui allaite bénéficiera du thé au citron. La boisson aigre a bien fonctionné pour les infections virales. Pour les rhumes, il est recommandé de boire autant de liquide chaud que possible, et le thé au citron sera l'une des meilleures options. Il apaise les maux de gorge, facilite la respiration nasale, soulage les intoxications, sature le corps en vitamine C et accélère la récupération..

L'eau de citron est une autre option pour utiliser le produit. C'est simple à préparer: il suffit de placer une tranche de citron dans un verre d'eau et d'ajouter du sucre au goût. Une telle boisson étanchera rapidement votre soif pendant la saison chaude, aidera à faire face à l'intoxication par la grippe et les ARVI. Vous pouvez boire de l'eau citronnée tiède ou légèrement refroidie.

Le citron pour le rhume peut aider à soulager les maux de gorge

Le citron est un ingrédient précieux dans de nombreux plats. Il est ajouté lors de la cuisson du poisson et de la viande, utilisé lors de la cuisson des légumes, mis dans les salades et les sauces maison. Vous pouvez manger du citron et du frais - mais uniquement avec le fonctionnement normal du tube digestif. Si une femme souffre de gastrite ou d'ulcère gastroduodénal, le citron frais ne sera pas bon..

Puisqu'il n'y a pas de consensus sur la question à l'étude, il vaut la peine de se concentrer sur les besoins de votre propre corps et la réaction de l'enfant. Si une mère qui allaite veut un citron, elle peut se le permettre. Mais si le bébé ne tolère pas bien un nouveau produit, les agrumes devront être abandonnés pendant un certain temps..

Le citron est-il possible avec l'allaitement

Cet article traite des citrons pendant l'allaitement. Nous vous disons si vous pouvez manger des agrumes pendant que vous allaitez un nouveau-né, ainsi que 1, 2, 3, 4, 5 et 6 mois après l'accouchement. Vous apprendrez les avantages et les dangers des agrumes, quelles sont les contre-indications à son utilisation, le thé et l'eau au citron sont autorisés avec gv.

La composition et les propriétés utiles du citron

De nombreuses femmes se demandent si le citron peut être consommé pendant la grossesse, si les agrumes sont bons pour l'allaitement et quand il est préférable de l'introduire dans votre alimentation. Découvrons-le.

Photo de citrons frais

La composition chimique des agrumes et ses propriétés bénéfiques pour le corps d'une femme qui allaite ressemble à ceci:

  • vitamine A - favorise la synthèse des protéines, forme de la rhodopsine dans la rétine des yeux, aide au renouvellement et à la croissance du cartilage et des articulations, améliore l'état de la peau, des cheveux et des ongles, aide à combattre les tumeurs;
  • bêta-carotène - protège contre les effets des radiations, a un puissant effet antioxydant, protège les cellules des méfaits des radicaux libres, empêche le développement de l'oncologie;
  • vitamine B1 - participe aux processus métaboliques, normalise l'activité du système nerveux central, améliore le fonctionnement du système cardiovasculaire, renforce le système immunitaire et le fonctionnement des organes visuels, lutte contre la dépendance à l'alcool;
  • vitamine B2 - améliore l'absorption du fer dans l'intestin, aide à préserver les fonctions cognitives, protège la rétine des rayons UV, assure la régénération de l'épithélium de la peau et des muqueuses et normalise la production d'hormones;
  • vitamine B4 - participe au métabolisme des graisses et du cholestérol, est un transmetteur d'impulsions dans le système nerveux, est nécessaire au fonctionnement normal du système nerveux, restaure le tissu hépatique, empêche le développement de la maladie des calculs biliaires;
  • vitamine B5 - régule le métabolisme des protéines, des graisses, des glucides, participe à la production de cholestérol, lance les processus de récupération dans le corps, abaisse l'hypertension artérielle, a un effet antihistaminique;
  • vitamine B6 - favorise l'absorption des graisses et des protéines, normalise l'activité du tube digestif, renforce le système immunitaire, est efficace dans le traitement de la goutte, élimine les spasmes musculaires, améliore la fonction reproductrice, a un effet rajeunissant;
  • vitamine B9 - importante pour la conception et le maintien réussis de la grossesse, stabilise le fond hormonal dans la période post-partum, adoucit les troubles climatériques, affecte positivement l'activité du système hématopoïétique, affecte positivement la santé du foie et du système digestif;
  • vitamine C (acide ascorbique) - aide à synthétiser le collagène, participe à la formation d'adrénaline et de ses dérivés, augmente la résistance du corps au stress, a un effet antioxydant, renforce le système immunitaire, empêche la formation de l'athérosclérose;
  • vitamine E - normalise le système reproducteur, a un effet positif sur l'activité des systèmes endocrinien, nerveux et cardiovasculaire, nettoie les vaisseaux sanguins des caillots sanguins, a un puissant effet antioxydant;
  • vitamine PP - participe au métabolisme des graisses et à la synthèse de l'hémoglobine, favorise la croissance des tissus, prévient le développement des migraines, protège contre le diabète et la thrombose, élimine le cholestérol nocif du corps;
  • potassium - favorise la transmission de l'influx nerveux, normalise l'activité cardiaque, maintient l'équilibre hydrique, régule l'équilibre acido-basique;
  • calcium - affecte la coagulation du sang, fait partie des fluides cellulaires et tissulaires, combat le cholestérol, participe aux processus de contractilité musculaire et d'excitabilité des tissus nerveux;
  • silicium - participe à l'assimilation des vitamines, favorise l'absorption du calcium, rend les vaisseaux sanguins élastiques, est nécessaire à la croissance des ongles et des cheveux;
  • magnésium - affecte positivement la croissance du tissu osseux, normalise la glycémie, normalise la maladie avec le syndrome prémenstruel, favorise la santé dentaire et renforce l'émail des dents;
  • le phosphore est indispensable pour la croissance et le maintien de l'état normal des dents et des os, ainsi que l'activité physique et mentale, soutient le métabolisme;
  • fer - catalyse l'échange d'oxygène, détruit les produits de la peroxydation, assure la croissance des nerfs et du corps, soutient l'activité de la glande thyroïde, renforce le système immunitaire;
  • cobalt - participe à la synthèse de l'ADN, affecte les processus métaboliques dans le corps, stimule la croissance et le développement des globules rouges, soutient le fonctionnement normal du pancréas;
  • cuivre - participe à la synthèse de l'hémoglobine, a un effet anti-inflammatoire, augmente l'immunité, participe aux réactions métaboliques, normalise l'activité du système endocrinien.

La teneur calorique pour 100 g de produit est de 34 kcal. La part de BZHU en calories:

  • protéines - 22% (1 g);
  • graisses - 6% (0 g);
  • glucides - 73% (3 g).

Belle photo d'agrumes

Est-il possible de manger des citrons avec des gardes

L'allaitement est un processus important dans la vie d'un bébé et d'une femme. Après tout, c'est à partir de ce que mange la mère qui détermine comment l'enfant se développera et se sentira. Le citron étant un produit allergène, il est nécessaire de déterminer s'il est autorisé avec gv et à partir de quel mois il peut être introduit dans votre alimentation..

Dans 1 mois

Lorsque vous allaitez un nouveau-né, il est important de suivre un régime, car le système digestif du bébé n'est pas encore assez fort pour accepter calmement la plupart des aliments. Et le citron dans ce cas ne fait pas exception..

En monoproduit, le citron ne doit pas être consommé pendant cette période, mais vous pouvez essayer d'ajouter un peu d'agrumes au thé pour un rhume. Mais si l'enfant présente des signes d'allergie ou de détérioration de sa santé après une telle boisson, le produit doit être exclu..

À 2 mois

Dans le deuxième mois après l'accouchement, il est également conseillé de ne pas inclure de citron dans votre alimentation en raison de son allergénicité. Mais si vous voulez vraiment des agrumes, vous pouvez les ajouter au thé ou à l'eau, mais souvent boire de telles boissons n'est pas recommandé. De manière optimale - pas plus d'une fois par semaine, et observez également la réaction du bébé. En cas de détérioration de son état de santé ou de modification de son comportement, le produit doit être abandonné.

A 3 mois

Trois mois est un point de basculement lorsque la plupart des femmes qui allaitent commencent à introduire des aliments qui ont été jetés pendant toute la période de lactation..

Comment manger des citrons avec des gardes? Pour commencer, essayez une petite tranche d'agrumes et observez l'état de l'enfant tout au long de la journée. S'il n'y a pas de changement de comportement, qu'il n'y a pas d'éruptions cutanées et d'autres signes de réaction allergique, vous pouvez manger du citron. Dans le cas où les agrumes sont consommés sous leur forme pure, après consommation, il est nécessaire de se brosser les dents pour éviter d'endommager l'émail des dents.

À 4, 5 et 6 mois

Cette période est la plus propice à la première introduction du citron dans votre alimentation. À ce moment, le système digestif du bébé a déjà suffisamment mûri et peut presque toujours prendre n'importe quel aliment sans effets secondaires.

Le citron peut être ajouté au thé, à l'eau, aux pâtisseries ou aux desserts. Mais n'oubliez pas de surveiller les réactions du bébé, si elles sont négatives, le produit ne doit pas être consommé.

Est-il possible de thé au citron avec gv

Pendant la grossesse et l'allaitement, les femmes sont confrontées à une réduction de la liste des médicaments approuvés, ce qui les oblige à rechercher d'autres moyens de traiter diverses maladies. En cas de rhume, vous pouvez boire du thé au citron, car il ne cause aucun mal à la femme et au bébé, mais uniquement en l'absence de contre-indications.

Une telle boisson tonique vous aidera à vous remettre rapidement en forme. Mais il est important de se rappeler que l'eau chaude détruit la vitamine C, vous pouvez donc ajouter une tranche de citron à une boisson déjà refroidie..

Est-il possible d'arroser avec du citron pendant la lactation

L'eau au citron n'est pas moins utile pendant l'allaitement. Cette boisson, surtout si vous la buvez le matin, vous donnera un regain de vivacité et vous remontera le moral, ainsi que vous aidera à vous débarrasser de l'excès de poids, qui est observé chez la plupart des femmes après l'accouchement..

Contre-indications

Il est nécessaire d'abandonner l'utilisation d'agrumes dans de tels cas:

  • intolérance individuelle et tendance aux allergies;
  • maladies du tractus gastro-intestinal et du pancréas.

Il n'est pas souhaitable d'utiliser le citron comme produit indépendant; il est préférable de l'ajouter à l'eau, aux pâtisseries ou au thé. Cela est dû au fait que les agrumes affectent négativement l'émail des dents, le rendant plus mince. Il n'y a pas d'autres contre-indications.

Le citron avec hv a un effet positif sur le corps d'une femme qui allaite. C'est une excellente prévention de la carence en vitamines et contribue à renforcer le système immunitaire, ce qui est particulièrement important pendant la lactation. Dans le même temps, il est impossible d'abuser des agrumes, afin de ne pas endommager l'émail des dents et de ne pas provoquer le développement d'une réaction allergique.

Thé au citron dans l'alimentation d'une mère qui allaite: être ou ne pas être?

Après la naissance d'un enfant, de nombreuses jeunes mères suivent un régime alimentaire strict, s'inquiétant de la survenue possible de réactions allergiques chez le bébé à certains aliments. Les agrumes sont particulièrement préoccupants, dont l'utilisation est hautement indésirable pour un nouveau-né. Et le plus souvent, la question se pose, est-il possible de boire du thé au citron pendant l'allaitement?.

La consommation de liquides pendant la lactation augmente considérablement, car il est nécessaire de reconstituer les ressources de l'organisme, qu'il consacre à la production de lait. Le fruit du soleil aide à reconstituer les nutriments et à augmenter la résistance du corps au rhume. Mais le citron profite-t-il à une maman qui allaite?

Propriétés utiles du citron

Tout le monde a entendu parler des propriétés étonnantes des agrumes jaunes. Souvent, les fruits amenés dans des endroits où ils ne poussent pas sont amers. C'est parce qu'ils sont cueillis bien avant qu'ils ne soient complètement mûrs. L'effet curatif de ces fruits est bien inférieur à celui des fruits mûrs, qui ont un goût merveilleux, rafraîchissant et très agréable. Mais encore, la plupart des propriétés bénéfiques restent.

  • contient tout un complexe de vitamines et de substances cicatrisantes: A, B, P, C, potassium, phosphore, calcium, cuivre, zinc. Ceci est très important pendant la lactation, car à l'heure actuelle, la consommation de vitamines a augmenté et la prévention de la carence en nutriments est nécessaire;
  • est un antioxydant naturel, il excite tout le corps, et grâce aux huiles essentielles le protège du stress, élimine les toxines, améliore le teint et l'état de la peau;
  • possède de puissantes propriétés antibactériennes et antiseptiques. Il renforce le système immunitaire et résiste bien aux maux de gorge et aux rhumes;
  • élimine l'excès de liquide du corps et élimine les toxines, cela évite l'œdème après l'accouchement;
  • améliore les processus métaboliques dans le corps, aidant à se débarrasser de l'excès de poids après l'accouchement;
  • stimule le travail du tractus gastro-intestinal, assurant la prévention de la constipation chez les femmes et les enfants.

La citrine, qui fait partie du jus de citron, renforce les parois des vaisseaux sanguins et est un agent prophylactique contre les varices. Le goût et l'odeur du citron améliorent l'humeur et ont un effet bénéfique sur le ton d'une jeune maman. Le thé au citron d'allaitement augmente la quantité de lait maternel.

Dommages potentiels et effets secondaires

Tout le monde est habitué depuis longtemps au goût du fruit aigre, mais il s'agit toujours d'un fruit exotique et peut donner une réaction inconnue pour un nouveau-né. L'allergie au citron chez les enfants est un phénomène rare, mais c'est néanmoins un produit d'agrumes et un enfant peut facilement avoir des éruptions cutanées, des démangeaisons, de l'urticaire et d'autres signes de réactions allergiques. De plus, personne n'est à l'abri d'une intolérance individuelle au produit..

Les fruits apportés sont souvent traités avec des moyens spéciaux qui leur permettent de conserver longtemps leur présentation. Par conséquent, rincez soigneusement les fruits sous l'eau courante avant utilisation. Parfois, les produits sont remplis de produits chimiques pour une maturation plus rapide, l'allergie du bébé peut également apparaître à ces substances.

Le citron améliore la motilité intestinale chez la mère et l'enfant, en plus des aspects positifs (prévention de la constipation), il existe un risque de diarrhée dans les deux. Le bébé peut développer une formation de gaz, des coliques dans le ventre et d'autres conséquences négatives dans les intestins.

Important: la question de savoir si le citron est possible avec l'allaitement disparaît d'elle-même si la mère ou son enfant a des maladies chroniques du tractus gastro-intestinal. Manger ce fruit ne fera qu'aggraver l'état déplorable..

La consommation fréquente de jus de citron a un effet extrêmement négatif sur l'émail des dents, donc après avoir mangé, il est conseillé de se rincer la bouche à l'eau tiède pour éviter la carie dentaire.

Règles d'utilisation du citron et du thé au citron pendant l'allaitement

La boisson au citron est un véritable salut pendant la période de lactation. Cela ne vaut pas la peine de garder un régime très strict, il suffit d'exclure les aliments hyperallergéniques (noix, fruits de mer, agrumes, chocolat, viandes fumées et autres) et diversifier progressivement votre maigre menu. Le citron est-il possible pendant la lactation? Bien sûr, vous n'avez pas besoin d'abandonner un fruit aussi bien-aimé et sain, il vous suffit de procéder avec prudence.

Au cours du premier mois après la naissance, le bébé ne fait qu'améliorer le travail de tous les systèmes corporels, y compris le système digestif, il vaut donc la peine de commencer à boire du thé au citron pour maman pendant l'allaitement après cette période..

Vous devriez commencer par un petit coin, mettre un morceau de thé et surveiller le bébé tout au long de la journée. Pendant cette période, vous ne devez pas consommer d'autres allergènes possibles, cela compliquera l'identification des symptômes. S'il n'y a pas de réaction, vous pouvez augmenter progressivement la quantité de fruits. La boisson dans laquelle vous prévoyez de mettre la tranche de citron doit être déjà testée et ne contenir aucun additif aromatisant. Sinon, une allergie peut apparaître à la composition de la boisson elle-même. Pour savoir si vous pouvez boire du thé vert au citron, vous devez d'abord déterminer si l'enfant a une intolérance aux feuilles de thé.

Si la réaction se manifeste toujours sous la forme d'une éruption cutanée, de la diarrhée ou de l'urticaire, le fruit doit être jeté. Le corps du bébé deviendra progressivement plus fort et il sera possible de réessayer les agrumes dans quelques mois.

Important: les tranches de citron sont placées uniquement dans de l'eau tiède, à chaud tous les éléments importants sont détruits.

Si toutes les précautions sont prises, le thé au citron n'aura qu'un effet positif sur la mère qui allaite et son bébé et vous permettra de profiter de la boisson sans crainte..

Une mère qui allaite peut-elle boire du thé au citron

Peut-être que tout le monde connaît les bienfaits du citron. Versé avec du sucre, ajouté au thé ou pressé pour obtenir du jus, ce produit est presque un remède universel pour de nombreux maux. De plus, il a un goût riche et riche. Le citron est-il possible avec l'allaitement? Et comment l'utiliser pour ne pas nuire au corps fragile du bébé?

Comment est-ce utile

Ce fruit jaune est largement reconnu pour ses bienfaits pour la santé. Mais comment cela peut-il être utile pour une mère qui allaite? Après tout, ce produit possède un certain nombre de propriétés supplémentaires, que beaucoup ignorent tout simplement..

  • Il aide à améliorer le fonctionnement du muscle cardiaque, ce qui augmente l'endurance globale du corps. Ceci est extrêmement important pour une jeune mère, car pendant la période de soin d'un bébé, elle a besoin de beaucoup de force.
  • Stimule la fonction intestinale, éliminant la constipation - compagnons fréquents des femmes pendant la période post-partum.
  • Sature le corps avec le calcium nécessaire à la mère et à l'enfant.
  • Élimine l'œdème, qui attaque également souvent une jeune mère après l'accouchement;
  • Améliore la composition du lait maternel, le rendant plus nutritif et sain;
  • Il est considéré comme une excellente prévention des varices, car il renforce les parois des vaisseaux sanguins;
  • Améliore le métabolisme, favorisant la perte de poids;
  • Il élimine bien les toxines, grâce à la fibre contenue dans la composition.
  • Augmente la résistance du corps aux affections saisonnières.

Le citron est également utile comme substitut à divers assaisonnements alimentaires interdits pendant l'allaitement.

Un citron peut-il être pour une mère qui allaite

Oui, vous pouvez, mais vous devez d'abord prendre toutes les mesures de sécurité. N'oubliez pas que les agrumes sont un nouveau produit pour un bébé, auquel son corps peut répondre par une réaction imprévisible. Pour éviter que cela ne se produise, il convient de considérer quelques recommandations simples..

La première fois que ce fruit avec gv vaut la peine d'être essayé avec du liquide. À ces fins, vous pouvez boire du thé avec de l'eau de citron ou de citron. Le thé au citron pendant l'allaitement doit être préparé en tenant compte de certaines subtilités. Jetez une fine tranche de citron dans du thé chaud (pas d'eau bouillante!) Et attendez que la boisson refroidisse à température ambiante, après quoi vous pourrez la boire en toute sécurité. La meilleure option serait de n'ajouter que la pulpe du fruit. Étant donné que le zeste peut absorber un certain nombre de substances nocives pendant le traitement, la peau doit être enlevée.

  • Après avoir bu la boisson le premier jour, vous devez surveiller attentivement la réaction du bébé au citron. Après vous être assuré que le corps de l'enfant a bien pris le nouveau produit, vous pouvez augmenter progressivement la dose.
  • Une fois que la mère s'est assurée que cet agrume n'est pas dangereux pour le bébé et que le bébé le tolère bien, vous pouvez introduire le fruit dans l'alimentation principale. Les mères qui allaitent sont autorisées à se régaler de tarte au citron. Vous pouvez également remplir divers plats avec du citron lors de leur préparation..
  • Le moment idéal pour se familiariser avec un nouveau produit, y compris le citron, est le matin. Ainsi, les agrumes peuvent être dégustés avant ou après la première alimentation des miettes. Pendant la journée, la mère pourra observer le bébé et enregistrer d'éventuelles manifestations allergiques.
  • Si l'allergie se fait encore sentir, il vaut la peine d'arrêter l'utilisation. Vous pouvez réintroduire ce produit dans quelques mois. Peut-être qu'à ce moment-là, le système enzymatique de l'enfant mûrira et qu'il n'y aura aucune réaction.

Conseil utile. Pour déterminer comment le corps du bébé tolère le citron, il convient d'exclure tous les autres allergènes de l'alimentation pendant la période de connaissance de ce fruit pendant la lactation. De plus, le thé doit être «pur», c'est-à-dire sans arômes, additifs et charges diverses. Ne préparez pas de boisson trop forte. Donc, maman qui allaite peut avoir un citron, mais attention.

Dans quels cas il ne peut pas être mangé

Néanmoins, malgré tous les bienfaits évidents des agrumes, dans certains cas, il ne vaut pas la peine de manger du citron pendant la lactation. Il existe trois principaux facteurs de risque lors de l'utilisation de ce produit:

  1. Réactions allergiques possibles chez un enfant. Gardez à l'esprit que le citron n'est pas un allergène puissant comme la plupart des autres agrumes. Néanmoins, le risque de manifestations allergiques chez un nourrisson est possible. Et souvent, il ne s'agit pas du fruit lui-même, mais de son stockage et de son prétraitement. Souvent, les fruits sont cueillis de l'arbre alors qu'ils sont encore verts, et divers produits chimiques sont ajoutés pour les faire mûrir. De plus, les écorces de citron sont souvent traitées avec divers moyens pour conserver les fruits plus longtemps. Pour cette raison, les fruits achetés doivent être soigneusement rincés sous l'eau courante chaude..
  2. Problèmes digestifs chez la mère et le bébé. Le corps du bébé n'est pas encore aussi robuste que celui des adultes. Les agrumes peuvent avoir un effet laxatif, ce qui peut être un plus pour maman. Dans les miettes, les réactions négatives au citron peuvent affecter la forme de diarrhée, de formation de gaz et de coliques dans les intestins. De plus, la mère elle-même ne peut pas manger de citron si elle souffre de maladies chroniques du système digestif..

Important! Une mère qui allaite devrait s'abstenir de manger des agrumes au cours des trois premiers mois de la vie d'un nouveau-né..

Le citron est un produit extrêmement sain. Ce fruit est un véritable trésor de vitamines et d'éléments utiles. Et pourtant, une jeune maman ne doit pas oublier que pendant la période d'allaitement, elle ne mange pas pour deux, mais pour deux. Par conséquent, toute consommation d'aliments incontrôlée, y compris les agrumes, peut endommager le corps des miettes. Ainsi, pendant l'allaitement, la devise de la mère est «la modération en tout»..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Les premiers mouvements fœtaux pendant la grossesse

Analyses

Les mouvements foetaux sont le moment le plus touchant et le plus émouvant de toute la grossesse. Cela est particulièrement vrai pour les premiers mouvements.

Cerucal pendant la grossesse

Accouchement

Articles d'experts médicauxCerucal pendant la grossesse est prescrit aux femmes lors du traitement symptomatique de la toxicose.Ce n'est un secret pour personne que de nombreuses femmes enceintes souffrent de toxicose aux premiers stades de la grossesse, le plus souvent au cours des 12 premières semaines.

Quelles formules de lait fermenté pour les nouveau-nés sont les meilleures

Analyses

Le pédiatre décide du type de mélange de lait fermenté à donner à l'enfant. Les employés de la boutique en ligne "Filles-fils" expliqueront aux parents les propriétés des mélanges de lait fermenté et la gamme de formulations disponibles sur le marché.

Cancers de l'allaitement: oui ou non

Nutrition

Les médecins ne recommandent pas de manger des fruits de mer aux mères qui allaitent, car ils contiennent de nombreuses substances toxiques. Il est impératif de refuser une telle nourriture au cours des 6 premiers mois de la vie d'un bébé, car à ce moment-là, le corps du bébé ne s'adapte qu'aux nouvelles conditions.