Principal / Conception

Boire différents types de thé pendant l'allaitement

Bonjour chers parents. Chaque maman sait que pendant l'allaitement, vous devez boire jusqu'à deux litres de liquide. Il n'est pas surprenant qu'un tiers des boissons soit du thé, un autre tiers des compotes et des jus de fruits et le dernier de l'eau. Cependant, certaines jeunes mères doutent qu'il soit possible de boire du thé pendant l'allaitement ou non. Ils commencent également à s'intéresser à la question, si possible, du type de boisson à privilégier, de la quantité que vous pouvez boire et de la manière de préparer correctement. Cet article rassemble les réponses à toutes ces questions..

Thé et lactation

Les jeunes mères peuvent avoir un problème très controversé à propos de la consommation de thé pendant la période d'allaitement. Certains pensent qu'une telle boisson est capable d'augmenter le volume de lait produit. D'autres considèrent que cet avantage est moins important et excluent le thé de leur alimentation en raison du fait qu'il contient de la caféine. Il y a un tel moment, le thé contient une substance active telle que la caféine, mais sa teneur est plusieurs fois inférieure à celle du café.

De plus, une telle boisson a une composition riche et utile qui, si les recommandations sont correctement suivies et non abusées, profite à la fois à la santé de la mère et de l'enfant. Quant à l'opinion sur l'augmentation de la lactation, il a déjà été prouvé qu'elle est fausse..

Avec l'utilisation correcte de tout thé chaud, l'expansion des canaux des glandes mammaires est stimulée, grâce à quoi le flux de lait est accéléré et pénètre mieux dans le corps du bébé pendant l'acte de succion. N'oubliez pas l'effet revigorant du thé, qui est important lorsque vous avez des nuits blanches dans votre vie..

Sur cette base, il devient clair que maman peut boire du thé en quantités limitées, alors qu'il est nécessaire de le choisir correctement, de le préparer et de le boire. Ensuite, non seulement vous ne nuirez pas au corps, mais vous en profiterez également..

Quel thé boire pendant l'allaitement

Il est important de choisir le thé le mieux accepté par la mère et le bébé. Pour commencer, maman peut se familiariser avec les options de cette boisson, découvrir les inconvénients et les avantages de chacune. Et alors seulement, faites un choix pour vous-même et essayez de l'introduire dans votre alimentation. L'essentiel est que la boisson soit fabriquée à partir d'un produit de qualité, consommé tiède, de préférence une demi-heure avant le repas, et non bu plus de deux tasses de thé par jour.

Les thés suivants peuvent entrer dans l'alimentation de la mère:

  1. blanc.
  2. vert.
  3. Le noir.
  4. À base de plantes.

Nous vous recommandons également de lire les articles suivants:

Une femme peut ne pas se limiter uniquement au thé noir ou, par exemple, au thé vert. Cependant, elle devrait introduire progressivement le thé dans son alimentation, et d'abord habituer le petit à un seul type de boisson, puis seulement à un autre. Et puis maman peut facilement alterner ses boissons..

J'ai commencé avec du thé noir. J'ai préparé une boisson faible quand mon fils avait trois mois. Bien sûr, j'ai commencé avec de très petits volumes. J'ai complètement refusé le thé vert en raison du fait que j'ai une hypotension. Quand mon fils avait 4 mois, elle a commencé à ajouter progressivement du lait au thé noir. Et quand il avait 5 mois, j'ai appris l'existence du thé blanc (je n'en avais pas entendu parler auparavant). J'ai découvert ses propriétés et sa composition et j'ai commencé à en boire plus que du noir. J'aime aussi les tisanes, j'ai commencé à les essayer aussi à partir de trois mois, mais deux semaines après être entré en noir. J'ai particulièrement aimé le thé à base de feuilles de framboisier. Mon enfant a pris toutes ces boissons ok.

blanc

Une telle boisson est la plus sûre en raison de la teneur réduite en caféine (5% pour 100 grammes de produit) et d'autres substances actives dans sa composition. Par conséquent, la plupart des mères qui connaissent cela donnent leur préférence à cette boisson particulière. Cependant, il ne doit pas non plus être bu en grande quantité. La portion maximale de ce thé est de trois tasses par jour..

Mais n'oubliez pas que même une boisson aussi apparemment inoffensive doit d'abord être introduite en petites portions et suivre certaines règles:

  1. Choisissez un produit de qualité, sans arômes ni saveurs ajoutés.
  2. Vous ne devez pas ajouter de sucre à une telle boisson, il est préférable d'utiliser du miel. N'oubliez pas qu'à des températures élevées, il perd toutes ses propriétés curatives..
  3. Il est nécessaire de brasser littéralement deux cuillères à café par litre d'eau..
  4. Versez les feuilles de thé avec de l'eau chaude (80 degrés, pas plus).
  5. Le thé doit être infusé dans un récipient fermé pendant 10 minutes.

vert

Cette boisson contient déjà une plus grande quantité de caféine (il y en a 20% pour 100 grammes de produit), cependant, elle est considérée comme plus sûre que le noir. Cette boisson a tout un complexe de vitamines, une teneur élevée en minéraux et est un antioxydant puissant. Mais n'oubliez pas qu'il est capable d'abaisser la tension artérielle et de stimuler la perte de poids. Par conséquent, il doit être introduit très soigneusement dans votre alimentation. Et ne buvez pas si vous avez déjà reçu un diagnostic d'hypotension ou si vous portez maintenant un bébé.

De plus, les directives suivantes doivent être suivies:

  1. Il est interdit de boire du thé à jeun.
  2. Ajoutez du miel au thé au lieu du sucre ou ne le sucrez pas du tout.
  3. Il est interdit de verser de l'eau bouillante sur les feuilles de thé, donc toutes les propriétés précieuses de ce produit sont perdues..
  4. Il en coûte autant de temps à préparer qu'il en faut pour obtenir une saveur particulière. Moins vous en préparez, plus la teneur en caféine de la boisson est faible. N'oubliez pas qu'avec un brassage prolongé, la boisson acquiert un goût amer..
  5. Il est permis de boire deux tasses de thé vert par jour.

Le noir

Cette boisson a une teneur élevée en vitamines, en particulier des représentants du groupe B, de la vitamine A, de l'ascorbique et de la niacine; des minéraux tels que le fer, le calcium et le phosphore. Cependant, ce thé a la teneur en caféine la plus élevée de tous les autres thés. 100 grammes du produit représentent 40%. Par conséquent, son utilisation doit être minimisée dans votre alimentation et respecter les règles suivantes:

  1. La quantité maximale bue par coup est d'une tasse.
  2. Il est contre-indiqué de boire ce thé à jeun et deux heures avant d'aller au lit..
  3. Au début, il vaut la peine d'introduire une boisson pure sans ajouter de lait ou de citron.
  4. Essayez de ne pas ajouter de sucre au thé noir.
  5. Il est préférable de préparer un thé faible pour réduire la concentration de caféine..

Et, bien sûr, n'oubliez pas que seul un produit de haute qualité convient à une mère qui allaite, sans l'ajout de toutes sortes d'additifs chimiques. Et vous devez utiliser du thé en feuilles, pas des sachets de thé. Après tout, il n'est même pas près de voir ce qui y a été ajouté. Et pour l'enfant, il faut prendre le meilleur.

À base de plantes

Ces boissons sont les moins dangereuses en raison de l'absence totale de caféine. Cependant, les herbes provoquent souvent des réactions allergiques, de plus, elles peuvent être contre-indiquées en présence de l'une ou l'autre maladie. Par conséquent, si vous décidez vous-même que la tisane est la meilleure option, consultez d'abord votre médecin avant de vous attarder sur une plante en particulier..

Et voici une liste d'herbes catégoriquement contre-indiquées pour l'allaitement: mère et belle-mère, éphédra, absinthe, aloès, nerprun, réglisse, étoile d'anis, ginseng, élécampane, séné, valériane, racine d'angélique, racine de rhubarbe. De plus, on pense que la menthe peut sérieusement réduire la lactation, elle est même utilisée pour arrêter l'allaitement..

Les plus précieuses sont les herbes suivantes: gingembre, cynorrhodon, feuilles de framboisier, citronnelle.

Thés prêts pour stimuler la lactation

Vous pouvez acheter des thés spécialement formulés en pharmacie ou en magasin qui stimulent la lactation. Cependant, vous devez savoir que lors de l'utilisation d'un tel produit, il existe à la fois des avantages et des inconvénients..

La qualité la plus précieuse de ces boissons est considérée comme une augmentation du volume de lait produit, bien que vous trouverez des femmes qui disent que cela n'a pas cet effet, mais simplement, comme toutes les boissons chaudes, dilate les conduits des glandes mammaires, accélérant ainsi la sortie du lait. Et l'inconvénient est que ces thés contiennent toutes sortes de stabilisants, de conservateurs et peuvent inclure des arômes. De plus, ce thé est généralement granuleux, ce qui signifie qu'il a subi des traitements chimiques et thermiques répétés. Par conséquent, il pourrait perdre toutes ses précieuses propriétés.

Donc, c'est à toi de choisir. Vaut-il la peine de privilégier une telle boisson ou vaut-il mieux simplement boire une quantité suffisante de boisson chaude?.

Nous buvons du thé correctement

Il est très important de savoir comment choisir et préparer le bon thé. Par conséquent, je vous propose les lignes directrices suivantes:

  1. Utilisez des boissons feuillues plutôt que des boissons emballées. En règle générale, ces «sacs» contiennent des thés de mauvaise qualité.
  2. Évitez les boissons avec des saveurs et des saveurs ajoutées (ce sont des produits chimiques inutiles), ainsi que des morceaux de fruits secs (peuvent agir comme un allergène distinct).
  3. Si vous utilisez des boissons aux herbes, il est préférable de récupérer les composants vous-même ou d'acheter leurs honoraires à la pharmacie. Lorsque vous achetez sur le marché, vous ne pouvez pas être absolument sûr que ces plantes n'ont pas poussé dans des endroits où s'accumulent des gaz ou d'autres émissions chimiques..
  4. Il n'est pas nécessaire d'ajouter du sucre au thé, il est préférable de le remplacer par des produits contenant du fructose, comme le miel. Mais c'est à condition que cela ne provoque pas d'allergies chez le bébé.
  5. Boire une boisson exceptionnellement chaude. Le chaud et le froid nuiront au processus de digestion et, par conséquent, les substances précieuses seront moins absorbées par le corps.
  6. Ne mangez que des produits fraîchement préparés.

Vous savez maintenant que le thé est autorisé à boire pendant la période post-partum, lorsqu'une femme allaite son bébé. L'essentiel est de ne pas abuser de la boisson et de choisir exactement le type idéal pour maman et bébé. Si une femme décide d'introduire le thé dans son alimentation, elle doit étudier en détail les propriétés précieuses de la boisson qu'elle a choisie et en quoi elle peut nuire. Il est également important de connaître et de suivre les recommandations pour son utilisation. Bien sûr, les thés n'affecteront pas l'augmentation du volume de lactation, mais ils aideront à augmenter le débit de lait et à faciliter l'accès du bébé. Et grâce à leurs propriétés précieuses, ils renforceront votre corps et l'enrichiront de substances précieuses. L'essentiel est que les miettes ne présentent pas d'allergies.

Le thé noir est-il possible avec HS?

Les mères HB veillent à l'exhaustivité et à la sécurité de leur nourriture. Il est important pour une femme qui allaite que les aliments ne nuisent pas seulement au bébé, mais favorisent également son développement. Cela vaut également pour les boissons. Et qu'en est-il des bienfaits ou des dangers du thé noir pendant l'allaitement??

Le thé noir est-il destiné aux mères qui allaitent et quelles sont ses propriétés bénéfiques??

Le thé noir a un goût agréable, mais chaque mère se demande si cela nuira au bébé. Parce que tout ce qui entre dans son corps avec de la nourriture entre dans le tube digestif du bébé avec du lait maternel.

La boisson a depuis longtemps gagné en popularité en Russie. Il aide à récupérer, à se remettre du rhume et à se détendre après une journée fatigante. Le thé noir contient environ 300 ingrédients utiles. Plusieurs des plus précieux d'entre eux peuvent être distingués:

  • acide ascorbique et nicotinique;
  • phosphore;
  • le fer;
  • potassium;
  • tanins;
  • huiles essentielles.

Le thé noir a des propriétés bénéfiques:

  • immunité accrue, protection contre les virus, grâce aux antioxydants qui lient les toxines;
  • renforcement des dents et des gencives grâce au fluorure;
  • protection contre la dépression, se débarrasser de la fatigue à l'aide de caféine et de tanin;
  • effet bénéfique sur les niveaux de pression artérielle;
  • renforcer les parois des vaisseaux sanguins grâce à la quercétine, qui est importante pour la prévention des crises cardiaques, ainsi que des accidents vasculaires cérébraux;
  • élimination de l'inflammation du système génito-urinaire;
  • stimuler les fonctions cérébrales, augmenter la capacité à assimiler de nouvelles informations;
  • se débarrasser des maux de tête, des migraines;
  • récupération après un stress sévère;
  • stimulation de la microcirculation sanguine;
  • renforcement des tissus osseux, des articulations;
  • normalisation des intestins, due à la présence de tanins dans le thé.

Pour obtenir une boisson saine, il est recommandé de préparer du thé 15 à 30 minutes avant de le boire..

Les dommages possibles du thé noir avec HS et pourquoi vous ne devriez pas en boire trop?

Avec tous les bienfaits du thé noir, il ne faut pas oublier que le produit contient de la caféine. Chaque 100 grammes de boisson contient 40% de cette substance.

Le thé n'est pas contre-indiqué pour une mère qui allaite, mais il peut être consommé à raison de 1 à 2 tasses par jour. La boisson ne doit pas être forte. Sinon, cela pourrait nuire au bébé. Lors de l'allaitement, le corps du bébé ne reçoit que 1% de la caféine consommée par la mère. Si une femme abuse de la boisson, même quelques pour cent de la nourriture reçue par l'enfant peuvent affecter son bien-être.

De nombreuses femmes utilisent du thé noir dans l'espoir d'améliorer la lactation. Les boissons chaudes peuvent dilater les conduits de lait. Pour cela, du thé, du bouillon ou simplement de l'eau chaude et propre peuvent être utilisés. L'augmentation du débit de lait facilite la tétée du bébé. Mais boire du thé noir pour améliorer la lactation n'est pas conseillé. Contrairement aux idées reçues, l'effet de cette boisson sur la quantité de lait maternel n'a pas été scientifiquement prouvé. Mais cela compense le manque de calcium qui se produit dans le corps d'une femme.

Si une mère utilise du thé de faible concentration en quantité acceptable, utilise un produit de bonne qualité pour faire des feuilles de thé, il ne devrait y avoir aucune conséquence pour le bébé. Une exception est lorsqu'un enfant est sensible à la caféine..

Mais si vous négligez les recommandations pour boire du thé noir pendant l'allaitement, les conséquences suivantes sont possibles:

  1. Troubles du sommeil chez un nourrisson. L'enfant peut devenir agité, maussade et peut se réveiller la nuit. Dans les cas les plus graves, l'insomnie est possible.
  2. Perturbation des systèmes digestif et excréteur. Le vomissement est possible.
  3. Réactions allergiques pouvant être causées non seulement par le thé, mais également par divers additifs.

S'il y a des écarts dans l'état de l'enfant, vous devez arrêter de boire la boisson pendant 5 à 7 jours. À ce moment, vous devez surveiller le bébé. Si son état s'améliore, le thé en était la cause. Il est nécessaire d'arrêter temporairement de l'utiliser. Si l'état de l'enfant reste inchangé, une autre raison doit être recherchée..

Si les nouveau-nés sont intolérants au thé noir, la boisson peut être remplacée par des produits alternatifs:

  • tisanes;
  • décoctions de fruits secs;
  • compotes de pommes;
  • gelée;
  • boisson aux fruits.

Quand commencer à boire du thé noir pendant l'allaitement?

Le thé noir sans additifs est une boisson qui peut être incluse dans le menu d'une mère qui allaite dans le premier mois après la naissance du bébé. Il est nécessaire de l'introduire dans l'alimentation avec prudence..

Il est recommandé de boire d'abord une demi-tasse de thé sans sucre. Tout au long de la journée, vous devez observer l'état de l'enfant. Si rien ne se passe, la quantité de boisson peut être augmentée à 1 à 2 tasses par jour. Boire du thé est recommandé le matin. Boire la boisson le soir peut remonter le moral de la mère et de l'enfant, ce qui gênera leur sommeil réparateur la nuit..

Caractéristiques de l'utilisation du thé noir avec divers additifs pendant la lactation

Des ingrédients supplémentaires sont utilisés pour ajouter une variété de saveurs au thé noir. Mais lors de l'allaitement, la question se pose: une mère qui allaite peut-elle utiliser des suppléments pour préparer une boisson??

citron

Le citron est un agrume, ce qui signifie qu'il peut provoquer des allergies. Ceci est dangereux pour un nouveau-né avec une digestion fragile. Après 6 mois de vie, le corps de l'enfant devient plus résistant à l'action de telles substances. Lorsqu'un bébé atteint l'âge de six mois, une femme qui allaite peut essayer de boire du thé noir au citron.

Sucre

Le thé noir avec du sucre peut être bu par une mère qui allaite dès le premier mois de la vie d'un nouveau-né. Mais ce produit présente des inconvénients. Il doit prendre en compte sa teneur en calories, ce qui réduit les indicateurs d'utilité. De plus, le sucre peut provoquer des coliques chez un enfant..

Le miel est un édulcorant naturel qui a bon goût. Il contient une grande quantité de vitamines et de minéraux. Grâce au miel, le thé acquiert un arôme et des propriétés curatives uniques pour lutter contre le rhume.

Mais malgré tous ses mérites, le produit présente un sérieux inconvénient. Cela provoque des allergies. Par conséquent, les mères qui allaitent se posent une question: est-il possible de boire du thé avec du miel pendant l'allaitement? C'est possible, mais après que l'enfant ait atteint l'âge de trois mois.

Thé au lait

On pensait autrefois que le thé noir au lait pendant l'allaitement avait un effet bénéfique sur la lactation. Aujourd'hui, on sait que ce n'est pas le cas. L'ajout de lait ne fera que modifier le goût de la boisson. Cela n'affectera pas la lactation. Avant d'introduire du thé noir au lait dans l'alimentation de la mère, il est nécessaire de vérifier si l'enfant a une intolérance à ce produit..

Recommandations pour choisir et boire du thé noir pendant l'allaitement

Une mère qui allaite doit prendre soin de sa santé et de sa nutrition. Il est important de choisir des aliments pour assurer le plein développement de l'enfant. Cela vaut également pour les boissons. Lorsque vous choisissez et buvez du thé noir, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  • acheter un produit de qualité sans colorants, arômes et autres additifs;
  • consommez une boisson faible;
  • buvez du thé le matin pour gagner en vigueur pendant la journée, ainsi que pour éviter les problèmes de sommeil la nuit;
  • préparer un verre avant de boire. Lors du stockage du thé infusé, des substances nocives se forment.

Attention! Il n'est pas recommandé d'utiliser du thé infusé avec des sachets de thé pendant l'allaitement. Des matières premières de qualité inférieure sont utilisées pour ce produit. De plus, il n'y a aucune information sur la qualité du paquet lui-même..

Le thé noir apaise la soif. De plus, il possède des propriétés bénéfiques. Lorsqu'elle est chaude, cette boisson est parfaite pour la lactation. Mais il ne faut pas oublier que vous pouvez l'utiliser avec modération et uniquement fraîchement préparé.

Pouvez-vous boire du thé vert pendant l'allaitement?

L'allaitement est une période très cruciale. À ce stade, une mère qui allaite doit manger correctement, des aliments sains et de haute qualité. La même exigence s'applique aux boissons. De nombreuses femmes boivent du thé vert pendant l'allaitement, estimant que cette boisson contribue à augmenter la lactation. Est-ce vraiment le cas et n'est-ce pas nocif pour l'enfant? Nous répondons à ces questions.

Une mère qui allaite peut-elle boire du thé vert?

Puisque le précieux liquide - le lait maternel est composé à 90% d'eau, les mères qui allaitent qui n'oublient pas le régime alimentaire correct font ce qu'il faut. Dans ce cas, il n'est pas du tout nécessaire de dépasser le taux quotidien - c'est 1,5 à 2 litres de liquide par jour. L'essentiel est de choisir des boissons saines et sûres afin de ne pas nuire à la santé du bébé. S'il est possible pour une mère qui allaite de prendre du thé vert, cela vaut la peine de parler plus en détail, découvrez ce que les experts en pensent.

Les opinions des experts en allaitement sur les avantages et les dangers du thé vert pour le corps du bébé ne sont pas sans ambiguïté. Certains soutiennent qu'il vaut mieux ne pas s'emballer du tout en se nourrissant, d'autres ne considèrent pas son utilisation comme dangereuse. Cependant, tout est très individuel, l'essentiel est d'observer la mesure et d'observer attentivement les réactions des miettes. Alors boire du thé sera à la fois plaisir et bienfait..

Les bienfaits du thé vert

Le thé vert, comme son populaire «frère» noir, est fabriqué à partir de plantes du genre Camellia en séchant, enroulant et fermentant la feuille. La dernière étape de sa production (fermentation ou oxydation) détermine le type de thé. Le vert est donc beaucoup moins fermenté que le noir. Il diffère également dans certaines autres nuances de cuisine..

La boisson, appréciée par beaucoup, est célèbre pour ses nombreuses propriétés bénéfiques. Les substances naturelles incluses dans sa composition donnent de la vigueur et activent la circulation sanguine, stimulent l'activité cérébrale, améliorent le travail des muscles et des organes internes.

De plus, le thé vert est un puissant antioxydant naturel. Son utilisation est très bénéfique pour le système immunitaire, en particulier pendant la saison froide. Grâce au thé caféine (théine), de l'énergie est libérée lors de la dégradation des graisses.

Des scientifiques japonais, qui ont mené des recherches sur les propriétés bénéfiques de la boisson, ont tiré les conclusions suivantes:

  • La vitamine A contenue dans le thé vert a un effet bénéfique sur la formation et la croissance de diverses cellules de notre corps, favorise les processus de renouvellement naturel du corps, améliore l'acuité visuelle;
  • en termes de teneur en vitamine C, la boisson n'est pas inférieure au leader du monde des plantes - cassis;
  • Les vitamines B aident à améliorer la digestion et à renforcer le système nerveux, à prendre soin de la jeunesse de la peau;
  • le thé contient tout un stock de micro-éléments utiles: zinc, cuivre, fluor, sélénium, iode et tanins, qui ont un effet antimicrobien;
  • la théine, comme la caféine, tonifie et augmente la concentration.

Comment cela affecte-t-il l'enfant?

Les pédiatres pensent que le thé vert pendant l'allaitement peut avoir un effet négatif sur le bébé. Le fait est que les substances toniques, ayant pénétré dans le corps d'un nourrisson avec le lait maternel, peuvent provoquer des interruptions du sommeil. Votre tout-petit peut devenir agité, confondant le jour et la nuit. Si maman a l'habitude de boire du thé infusé fort, des problèmes plus graves peuvent survenir. Ceux-ci incluent l'arythmie et la surexcitation, l'apparition de peurs de panique et d'insomnie, l'indigestion.

L'American Academy of Pediatrics a constaté que de 0,6 à 1,5% de la théine peut pénétrer dans le lait maternel à partir du sang d'une femme. La concentration maximale de substances toniques dans le lait est maintenue pendant 1 heure après avoir bu la boisson.

Les scientifiques japonais affirment que les mères qui allaitent qui ont bu de grandes quantités de thé vert souffrent de troubles de l'absorption du fer. Ceci est particulièrement dangereux si une femme se voit prescrire des suppléments de fer pendant la période post-partum. Par conséquent, ne dépassez pas le taux recommandé.

Ne buvez pas plus de 3 tasses (150 ml) de thé par jour pour éviter de nuire à la santé de votre bébé. Si l'enfant devient agité et irritable, arrêtez temporairement de boire la boisson. Si après 3 jours les symptômes alarmants disparaissent, le sommeil du bébé s'améliore et l'irritabilité passe, alors abandonnez complètement le thé, passez aux compotes, décoctions, eau déminéralisée sans gaz.

Si vous n'avez pas consommé d'aliments contenant de la caféine pendant la grossesse, votre bébé peut être plus sensible aux substances contenant de la caféine..

Afin de ne pas exposer la santé de l'enfant à des risques inutiles, excluez le thé de votre alimentation pendant la période du nouveau-né du bébé. À partir du deuxième mois, vous pouvez boire 1 tasse par jour. Si la mie réagit normalement, ramenez progressivement la quantité de thé à la norme recommandée..

Liste des meilleurs thés lactogones

De génération en génération, des secrets se transmettent pour augmenter la lactation. Dans la liste des thés lactogoniques éprouvés par des générations de mères allaitantes, les suivants sont:

  • de la feuille d'airelle;
  • décoction de graines d'aneth;
  • infusion de busserole;
  • décoction de fenugrec - un remède injustement oublié.

Les compotes de fruits secs et les tisanes seront également utiles (ne pas confondre avec les préparations à base de plantes!). N'oubliez pas de consulter un spécialiste avant d'ajouter une nouvelle boisson à votre alimentation. Parce que certains types de tisanes peuvent inhiber la lactation. Ce sont des boissons au menthol, à la menthe poivrée, à la mélisse, à l'achillée millefeuille, au thym.

Choisir le thé le plus sain et le boire correctement

Thé vert au lait

Souvent avec HS, les femmes s'efforcent de toutes les manières possibles d'améliorer la lactation, en recourant aux conseils d'amis et de grands-mères et en buvant du thé vert avec du lait. Cependant, une telle consommation n'est pas meilleure que d'autres liquides et n'a aucun effet sur l'amélioration de la lactation à long terme. Par exemple, boire un verre d'eau chaude juste avant de nourrir aidera également le lait à couler..

L'ajout de lait, le plus souvent de lait de vache, au thé peut provoquer des coliques chez le bébé. Il existe également des réactions allergiques causées par des protéines de lait étrangères. Selon les calculs statistiques, de 2 à 7% des enfants souffrent de cette maladie..

Thé vert en bouteille

La boisson très annoncée, que de nombreuses mamans adorent se promener avec leur tout-petit et étancher leur soif, n'est pas du tout aussi saine que celle annoncée. Personne ne prétend qu'une boisson en bouteille toute faite est très pratique sur la route, mais il vaut mieux qu'une mère qui allaite la refuse. Le thé en bouteille contient presque autant de teine ​​qu'une tasse de thé maison.

N'oubliez pas que toutes sortes de dangers chimiques sont ajoutés aux produits de stockage - édulcorants, arômes, conservateurs et colorants alimentaires. Des extraits de plantes toniques comme le ginseng ou le ginkgo biloba sont souvent présents. Tout cela est très dangereux et nocif pour l'enfant..

Conseils pour les mères qui allaitent

Si vous avez l'habitude de boire quelques tasses d'une boisson parfumée avant même la naissance d'un enfant, il n'est pas nécessaire de vous priver complètement de ce plaisir maintenant. Bien sûr, à condition que l'enfant n'en souffre pas.

Pour réduire la teneur en caféine, les experts recommandent:

  1. Choisissez un thé avec moins de caféine.
  2. Évitez complètement les sachets de thé et les bouteilles de thé.
  3. Jetez toujours la première infusion car elle contient le plus de caféine..
  4. Infuser les feuilles plusieurs fois.
  5. Réduisez la quantité habituelle d'infusion par tasse ou bouilloire.
  6. La boisson chaude est plus saine.

Tout thé contient de la caféine, il y a donc toujours un risque potentiel! Et si vous vous souciez de la santé de votre bébé, passez au thé blanc, qui est pauvre en caféine, pendant l'allaitement. Même les boissons sont en vente aujourd'hui et avec une absence totale de cette substance, alors que des soi-disant traces de caféine peuvent y rester..

Privilégiez uniquement les produits certifiés, vérifiez toujours la date d'expiration, essayez de faire des achats dans les grandes chaînes de vente au détail. Les médecins recommandent de boire du thé toujours frais, agréablement chaud et non brûlant. Idéalement, sa température ne doit pas dépasser 65 à 70 degrés..

Jusqu'à ce que l'enfant atteigne 6 mois, en l'absence de contre-indications individuelles, seule une mère qui allaite boit du thé! Vous ne pouvez pas donner du thé à votre bébé!

Conclusion

Le thé vert est une boisson délicieuse et saine. Lors de l'allaitement, il n'est pas interdit de le boire. Mais toujours, n'oubliez pas l'impact négatif possible sur l'enfant, ne vous laissez pas emporter par l'utilisation excessive d'une boisson revigorante. Si l'enfant a du mal à s'endormir, le nombre de thés devra être réduit ou complètement abandonné. Après tout, la santé du bébé est la chose la plus importante et tout le reste est secondaire..

Thé pour augmenter la lactation: avantages et choix

Certaines mères, essayant d'augmenter la production de lait, consomment de grandes quantités de thés lactogoniques. Mais selon de nombreux pédiatres, une augmentation du taux de lactation ne peut être obtenue qu'avec une approche intégrée de l'allaitement. En plus de boire beaucoup de liquides, une bonne fixation du bébé, une alimentation équilibrée de la mère et des soins du sein en temps opportun sont nécessaires. N'espérez pas que la collecte d'herbes, de décoctions ou de thés pour la lactation résoudra complètement les problèmes de lait; dans certains cas, le thé pour augmenter la lactation peut même nuire à la santé de la mère. Par conséquent, il est nécessaire d'analyser les ingrédients constitutifs de ces boissons et, sur cette base, de décider quel thé est préférable de boire avec HV et dans quels cas?

Quand boire du thé pour augmenter la lactation

Chaque mère attentionnée se demande si son enfant est rassasié ou non. Quelqu'un a recours à la vérification du poids du lait exprimé pour déterminer la taille de la portion du bébé, tandis que d'autres mesurent le poids du bébé avant et après les repas. Dans la pratique, ces méthodes ne donnent pas une "image" précise de ce qui se passe, car il est possible d'identifier un enfant affamé uniquement grâce à des observations quotidiennes du bébé. Une mère qui allaite est obligée de rechercher des sources supplémentaires d'augmentation de la lactation si:

  1. L'enfant urine moins de 12 fois en 24 heures.
  2. Lors de la pesée d'un bébé une fois par mois à la clinique, l'enfant est diagnostiqué avec une insuffisance pondérale.
  3. L'enfant est léthargique, maussade, avec la peau pâle, les lèvres sèches et d'autres signes de déshydratation.
  4. Pendant la période d'allaitement, la femme a souffert de toute maladie avec interruption de la lactation, et après cela, il est assez difficile de restaurer le processus d'alimentation..
  5. Pour une raison quelconque, le bébé a été initié à des aliments complémentaires ou complété avec un mélange des 6 mois précédemment prescrits, puis il essaie à nouveau de passer à une alimentation naturelle.

Dans tous ces cas, la tisane pour les mères allaitantes aidera à normaliser la lactation et à prévenir son arrêt complet. La seule chose - ne pas oublier les autres méthodes d'augmentation de la lactation - attachement fréquent d'un bébé, massage des glandes mammaires, etc. Il est impossible d'utiliser des thés à base d'herbes médicinales sans raison apparente. Cela peut provoquer une hyperlactation, ce qui entraînera une détérioration du fonctionnement du système digestif du bébé et des problèmes mammaires chez la mère..

L'influence des herbes sur la lactation: mythes et réalité

Toutes les plantes utilisées pour améliorer la lactation peuvent être utiles pour une femme et nuire à une autre, car en plus des avantages, chaque ingrédient a ses côtés négatifs. Le plus souvent, les boissons à l'acide lactique comprennent:

- anis, fenouil, cumin - plantes sans danger à prendre pendant la lactation. Ils ne provoquent pas d'effets secondaires pendant l'allaitement, mais ils n'affectent pas beaucoup la production de lait maternel. Ils sont plutôt recommandés pour lutter contre les coliques chez les nouveau-nés. L'utilisation à long terme de thé avec l'ajout de fenouil peut provoquer une réaction allergique chez le nourrisson;

- aneth - agit par analogie avec le fenouil. L'eau d'aneth (une solution de 1 cuillère à soupe de la plante et un verre d'eau bouillie) aide à éliminer les coliques chez le bébé;

- fenugrec - son effet sur le corps de la femme pendant l'allaitement n'a pas encore été complètement étudié. Néanmoins, l'œstrogène d'origine végétale dans sa composition correspond étroitement aux propriétés de l'hormone féminine analogue. Il aide également à soulager la condition physique d'une femme pendant la menstruation;

- pissenlit - est largement utilisé dans divers moyens qui augmentent la lactation. Une infusion de jeunes feuilles de pissenlit, une décoction de racines et de feuilles, ou un cocktail avec l'ajout d'une plante utile, d'un ingrédient laitier fermenté et d'autres herbes sont recommandés;

- origan - a fait ses preuves dans les tisanes qui augmentent la lactation, et comme épice pour les repas au menu des mères allaitantes. Ce thé léger augmente la production de lait, donne de la force à maman et a un effet tonique. Les infusions à forte concentration de plante ne peuvent être utilisées qu'à l'extérieur, à des fins cosmétiques;

- ortie - l'utilisation de décoctions avec de l'ortie aide à résoudre les problèmes mammaires et, immédiatement après l'accouchement, favorise la guérison de l'utérus;

- Le thé Ivan - est connu des gens ordinaires et, dans les préparations médicinales, son nom est plus couramment utilisé comme épilobe à feuilles étroites. En raison de la teneur élevée en acides aminés, la vitamine C aide à la récupération précoce du corps féminin après l'accouchement. Une infusion des feuilles et des fleurs de la plante améliore le fonctionnement des systèmes nerveux et digestif. Augmente la lactation et rétablit l'équilibre hydrique dans le corps de la mère.

Comment faire du thé à la maison

S'il est possible de collecter ou de cultiver des herbes par vous-même, il ne peut y avoir de boisson plus précieuse qu'une décoction faite de vos propres mains. De plus, le thé pour la lactation peut être préparé à partir de mélanges commerciaux prêts à l'emploi de plantes utiles. Les graines, racines ou feuilles sont ajoutées aux recettes de thé de lactation suivantes:

Tisane d'anis et de fenouil

Préparez une cuillerée de graines sèches dans de l'eau bouillante (une tasse et demie). Vous pouvez boire du thé immédiatement après votre refroidissement, en petites portions tout au long de la journée. Les plantes aux propriétés similaires, par exemple les graines de carvi, peuvent compléter le bouquet aromatisant..

Citron, gingembre et mélisse - une boisson pour l'allaitement

Si, frais, ces ingrédients ne provoquent pas de réactions allergiques chez la mère et l'enfant, vous pouvez utiliser la recette classique. La racine de gingembre est écrasée, bouillie, du miel, des agrumes, de la mélisse sont ajoutés. Ce thé a un effet tonique, a un effet réchauffant et affecte l'écoulement du lait maternel..

Thé jaune égyptien

Des graines de fenugrec séchées sont utilisées. Une ou deux cuillères à café de la plante sont versées avec de l'eau (1 verre d'eau bouillante), bouillies jusqu'à 10 minutes. Ajouter du citron, du gingembre ou du miel pour la saveur.

Collection selon D. Yordonov

Préparé à partir d'anis, d'aneth et d'origan en proportions égales. Les plantes sont broyées, mélangées à de l'eau (un verre d'eau bouillante pour une cuillère à café de collecte), insistent et en prennent une cuillerée jusqu'à trois fois par jour.

Thé au lait de Kalmouk

Cette recette aidera une mère qui allaite non seulement à augmenter le volume de lait produit, mais également à améliorer sa qualité. En effet, grâce aux ingrédients entrant dans sa composition, la boisson contient: du fluor, de l'iode, du manganèse, des vitamines C, B, PP, de l'acide nicotinique. Pour la formule de cuisson classique, vous aurez besoin de:

  • thé vert - 100 grammes;
  • eau purifiée froide - 1 litre;
  • Crème 10% - 0,75 litre;
  • beurre - à partir de 25 grammes;
  • sel de table - environ 0,5 cuillère à soupe;
  • poivre noir (pois) - 2-3 pièces;
  • épices, muscade - au goût et au besoin.

Les feuilles de thé vert sont écrasées, versées avec de l'eau et portées à ébullition. Couvrir avec un couvercle, réduire le feu et laisser reposer une demi-heure. Ajoutez ensuite la crème, laissez cuire encore 10 minutes, puis ajoutez l'huile, le sel, le poivre. Après avoir retiré les feuilles de thé flottantes, elles sont retirées du feu. Insister pendant environ 5 à 10 minutes, ajouter les épices et servir dans des coupes en portions.

Le thé Kalmyk n'a pas de contre-indications, à l'exception de l'allergie au lactose ou de l'intolérance individuelle aux composants de la boisson..

Infusion d'aneth

Utilisez des graines d'aneth (1 cuillère à café) et de l'eau bouillie (un verre). Les graines sont versées, insérées, filtrées et bues en petites portions jusqu'à 6 fois par jour avant le prochain repas du bébé. Il n'y a pas de réaction allergique lors de l'utilisation de la perfusion et la perfusion aidera le bébé à faire face aux coliques.

Thé vert à l'origan

Dans des proportions égales (une cuillère à soupe chacune), prenez du thé vert et de l'origan. Versez un verre d'eau bouillante dessus, infusez jusqu'à deux fois. Vous pouvez boire jusqu'à deux verres de ce thé par jour - une demi-tasse avant les repas.

Décoction au thym

Vous pouvez préparer une boisson curative de deux manières: la première consiste à infuser du thym avec du thé ordinaire. Ensuite, prenez deux ou trois cuillères à soupe de feuilles de thé et une cuillerée d'herbes. Versé avec de l'eau, brassé et bu comme du thé ordinaire.

Ou un bouillon utile est préparé uniquement à partir de la plante elle-même. Versez la plante broyée avec de l'eau, insistez. Ensuite, ils boivent le bouillon sous forme de thé. Les proportions sont utilisées comme suit: 2,5 cuillères à soupe. cuillères à soupe de la plante et 0,5 litre d'eau bouillie.

Infusion d'ortie

Pour cuisiner, vous aurez besoin de: une jeune plante, de l'eau. Versez 25 feuilles avec un litre d'eau bouillie, faites bouillir jusqu'à ébullition, éteignez le feu et laissez infuser pendant environ une demi-heure. Prenez quelques cuillères trente minutes avant de nourrir.

Frais de lactation

Une quantité égale (1 cuillère à soupe chacun) d'ortie, de mélisse, de mélilot, de fenouil (fleurs) et 1 cuillère à café de graines d'aneth sont versées avec trois litres d'eau bouillante. Insistez sur le mélange obtenu, puis buvez-le sous forme de thé plusieurs fois par jour.

Bouillon de gingembre

Broyez le gingembre, prenez 2 cuillères à soupe de l'ingrédient, versez de l'eau bouillante dessus. Insistez, buvez avant de nourrir, jusqu'à cinq approches peuvent être effectuées par jour. Le bouillon est pris pendant une longue période pour augmenter la lactation, jusqu'à 7 jours.

Décoction de rose musquée

Les fruits de la plante sont récoltés et séchés. Broyer, ajouter de l'eau et cuire à feu moyen pendant environ 15 minutes. Dans le même temps, prenez 1 cuillère à soupe remplie par quart de litre d'eau. Filtrer après avoir refroidi et boire.

Produits finis populaires

En plus des recettes de médecine traditionnelle, il existe un certain nombre de produits achetés qui ont un effet lactogonique, mais qui appartiennent à des médicaments plus graves. Ils ne doivent être utilisés que selon les instructions d'un médecin, car certains d'entre eux ont des effets secondaires ou des contre-indications.

  • Le lactofitol est une tisane issue d'un certain nombre de compléments alimentaires. Il est capable d'augmenter la production de lait maternel, il n'y a pas de sucre dans sa composition, il ne comprend que des substances végétales. Le médicament de fabrication russe ne change en rien le goût du lait maternel, il est destiné à améliorer la condition physique d'une mère qui allaite. Il est recommandé de suivre un cours de deux à quatre semaines, 1 à 2 sachets par jour. Reconstitue l'équilibre des nutriments dans le lait, augmente sa teneur en matières grasses et restaure également la santé des femmes. Les contre-indications comprennent la grossesse et l'intolérance individuelle aux substances actives du complément alimentaire.
  • Humana est un thé de lactation instantanée en granulés. Contient des ingrédients naturels, affecte non seulement la lactation, mais améliore également le fonctionnement des reins, des intestins et d'autres organes. Augmente le système immunitaire d'une femme qui allaite et favorise un rétablissement précoce après l'accouchement. Le fabricant recommande de boire jusqu'à trois tasses par jour.
  • Hipp - Tisane de fabrication allemande, granulée. Sans gluten, sucre et colorants. En l'absence d'allergies aux composants du remède, le thé est pris non seulement pour une augmentation urgente de la lactation, mais également pour la prévention, en maintenant une production de lait stable. Si une crise de lactation est dépassée, le médicament est bu avant chaque tétée et à titre préventif 1 à 2 fois par jour. Les plantes incluses dans la composition aident à améliorer le fonctionnement du système digestif, à protéger le corps des virus et des maladies infectieuses et à réduire le taux de cholestérol. Le médicament a un effet calmant.
  • Lactavit - collection d'herbes en sachets jetables. Contient des fruits, des graines et des feuilles des plantes suivantes: fenouil, cumin, anis, ortie. Infusée comme le thé noir habituel en sachets, la boisson prête à l'emploi peut être conservée au réfrigérateur jusqu'à 2 jours. Boire matin et soir pendant 2 à 4 semaines. Comme de nombreux médicaments à base de lactogone ne sont pas utilisés pendant la grossesse.
  • Panier de grand-mère - en raison de son prix abordable, son utilisation est répandue chez les mères qui allaitent. Le médicament est produit en deux variantes - avec de la rose musquée ou de l'anis. En plus d'augmenter la lactation, la tisane a un effet tonique, augmente l'immunité et a un effet bénéfique sur le système nerveux. Le dépassement de la dose peut provoquer des allergies chez les nourrissons, il n'est donc pas recommandé de boire plus de trois tasses par jour. Prenez le remède avant de vous nourrir, après avoir mangé. Dans ce cas, il est préférable de boire du thé pendant deux semaines, puis de faire une courte pause pour qu'il n'y ait pas de dépendance..
  • Bebivita est une préparation à base de plantes pour préparer une boisson chaude ou froide. Disponible en granulés et sacs jetables. Il est recommandé de ne pas prendre plus de 6 tasses par jour, mais pas moins de deux. Une boisson au goût agréable aidera le bébé à se débarrasser des coliques et donnera à sa mère force et vivacité..
  • Le thé de maman est un produit de la série des compléments alimentaires. Emballé en sachets. Recommandé pour être consommé plusieurs fois par jour avec les repas. Le cours d'admission est de 2 semaines. Augmente la production de lait et renforce le corps d'une mère qui allaite. En plus de l'intolérance individuelle aux composants du médicament, aucune autre contre-indication n'a été identifiée.

Règles pour boire du thé pour la lactation avec GV

Les thés de lactation sont le même produit que tous les autres qu'une jeune maman introduit éventuellement dans son alimentation. Autrement dit, afin d'obtenir l'effet le plus positif de la prise de tels fonds, il convient de respecter un certain nombre de règles de base d'admission:

  1. Lorsque vous buvez du thé pour augmenter la production de lait, vous devez suivre les instructions de chaque médicament.
  2. Buvez une boisson saine uniquement à la dose recommandée par votre médecin ou votre fabricant.
  3. Il vaut la peine d'introduire le thé dans le régime alimentaire de la mère progressivement - essayez quelques gorgées, surveillez l'enfant et seulement après cela, augmentez la portion. Si une allergie est détectée chez un nouveau-né, exclure un tel produit de l'utilisation.
  4. Afin d'obtenir non seulement des bienfaits pour le corps, mais aussi le plaisir de boire, il vaut mieux essayer plusieurs variétés et choisir la bonne..
  5. Pour une utilisation à long terme, il vaut la peine de faire une courte pause après 10 jours d'utilisation..
  6. Il est bon de boire des boissons de lactation le soir ou le matin, le soir il vaut mieux boire un thé apaisant.
  7. Il est préférable de boire des préparations à base de plantes et des thés chauds, de sorte que la perméabilité des conduits dans la poitrine augmente plus rapidement, ce qui facilitera le pompage ou l'alimentation du bébé.

De plus, il est important de comprendre que la lactation seule n'augmentera probablement pas la lactation - une approche intégrée est nécessaire.

Dommages et contre-indications à utiliser

Toutes les boissons ne sont pas aussi bonnes pour toutes les mamans. Selon le problème rencontré par une femme qui allaite, il n'est pas recommandé de prendre les types de thé suivants: thé à la menthe, à la sauge, Vitamax et thé au persil. Les ingrédients inclus dans leur composition peuvent, au contraire, réduire la production de lait..

Ce n'est pas pour rien qu'il est conseillé de consulter un médecin avant de commencer à prendre de tels fonds, car dans certaines situations, le thé pour la lactation peut avoir un certain nombre de contre-indications. Par exemple, vous ne pouvez pas boire de tels thés et décoctions si la mère a des maladies rénales concomitantes, une augmentation de la production de gaz et des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, une allergie aux extraits de plantes.

De plus, ne recourez pas à de telles boissons sans raison particulière, juste pour diversifier le régime alimentaire d'une femme qui allaite. Cela peut provoquer l'effet inverse et provoquer une hyperlactation, ce qui entraînera des sensations douloureuses et des complications possibles pour les glandes mammaires..

Les effets secondaires des thés lactogones comprennent:

- malaise général;
- un état lent, une faiblesse dans le corps;
- violation de la pression, sa forte augmentation ou diminution;
- problèmes de selles;
- migraine;
- éruption cutanée et signes d'allergies.

Un processus de lactation stable et un bébé bien nourri affectent sans aucun doute le bien-être émotionnel de la mère. Même si une mère qui allaite éprouve des difficultés avec le lait maternel, ne désespérez pas, dans la plupart des cas, la situation est réparable. Vous pouvez utiliser des thés commerciaux ou des mélanges d'herbes pour préparer une boisson saine à la maison. L'essentiel est de faire attention à la composition et au dosage, afin de ne pas nuire à l'enfant de quelque manière que ce soit et de ne pas provoquer de réaction allergique.

Quel thé et avec quoi une mère qui allaite peut-elle boire

Presque toutes les femmes qui sont récemment devenues mères se posent la question: quel thé est préférable de boire pendant cette période d'allaitement difficile mais agréable. C'est une question vraiment importante car maintenant, une femme est responsable non seulement d'elle-même, mais aussi de son bébé. Et il arrive souvent qu'une jeune maman doive renoncer à sa boisson préférée..

Quel thé peut boire une mère qui allaite

Toute boisson chaude assure l'écoulement du lait dans le sein d'une jeune maman. Ils rendent également le processus d'alimentation lui-même plus efficace: l'écoulement du lait du sein de la femme vers le bébé est plus intense. Par conséquent, boire différents thés en se nourrissant, y compris ceux à base de certaines herbes, n'est pas interdit..

Vous pouvez boire pour une mère qui allaite (sous réserve de dosages):

  • thé blanc et vert;
  • infusions et thés aux herbes vendus en pharmacie pour la lactation;
  • Thé noir.

Important! Tout en buvant une boisson, la mère doit surveiller ses effets sur l'enfant. L'apparition de coliques ou de diathèses chez un bébé peut indiquer qu'il est préférable pour une femme de refuser un type de thé particulier.

blanc

Le thé blanc contient moins de caféine que le thé noir et vert. À cet égard, cette boisson ne présente pratiquement aucun danger pour les femmes qui allaitent. Cependant, vous ne devez pas abuser du thé blanc, la quantité recommandée n'est pas supérieure à 3 tasses par jour. Quelques règles pour les nouvelles mères en buvant du thé blanc:

  1. Sa concentration doit être faible. Pour obtenir une telle boisson, prenez 2 c. infusions pour 1 litre d'eau.
  2. Il est préférable de choisir des variétés à grandes feuilles plutôt que des sachets de thé. Ce dernier comprend généralement de petites feuilles de thé qui sont loin d'être de la plus haute qualité..
  3. Vous devez verser du thé avec de l'eau dont la température est de 70 à 80 degrés. Le temps d'infusion varie, il est généralement de 3 à 5 minutes (mais il peut être plus long).

vert

Le thé vert contient plus de caféine que le thé blanc. L'apport quotidien recommandé de thé vert pour les jeunes mères lors de l'allaitement ne dépasse pas 2 tasses. Nuances d'utilisation:

  1. Il est préférable de ne pas prendre la boisson à jeun, et aussi peu de temps avant le coucher (un verre de thé vert bu tard le soir peut entraîner de l'insomnie).
  2. Le fructose peut être utilisé à la place du sucre.
  3. Le thé doit être préparé selon les recommandations du fabricant. La température de l'eau varie généralement entre 70 et 90 degrés et le temps d'infusion dépend de la variété.

Pour la lactation

Aujourd'hui, les étalages de pharmacie regorgent de nombreux thés différents, dont les fabricants promettent aux femmes une augmentation intensive du volume de lait maternel. La question de l'efficacité de ces frais est controversée. Leurs clients parlent souvent de l'absence du résultat déclaré. Des exemples de thés lactogones sont: Hipp, Humana, Lactafitol, Lactomama, etc. Ce sont tous des complexes à base de plantes médicinales: fenouil, carvi, mélisse, galega, etc. Aussi, pour donner un goût particulier à ces thés, divers additifs sont inclus.

Le plus souvent, ces frais sont vendus en sachets ou en granulés. En règle générale, une contre-indication à l'utilisation de thés spéciaux pour la lactation n'est qu'une allergie aux composants du produit chez une femme qui allaite ou son enfant. Par conséquent, vous pouvez boire de telles boissons (selon les recommandations indiquées sur les emballages), mais vous ne devez pas vous attendre à un miracle (bien que l'auto-hypnose puisse également jouer un rôle important dans l'augmentation de la quantité de lait).

Tisanes

Vous pouvez également préparer vous-même une boisson à base d'herbes. Cependant, dans le même temps, il est extrêmement important pour les jeunes mères d'aborder le choix des plantes médicinales, car certains d'entre eux ne sont pas recommandés pour l'allaitement. Vous pouvez préparer du thé avec de l'ortie ou du fenouil. Les recettes de ces tisanes sont simples, il ne faut donc pas longtemps pour préparer des boissons. Mais les thés à la sauge ou à la menthe poivrée sont contre-indiqués pour les femmes qui souhaitent encore nourrir leur bébé avec du lait maternel. Souvent, ces boissons sont utilisées pour réduire et arrêter complètement la lactation..

Remarque! Les herbes sont souvent de puissants allergènes, vous devriez donc commencer à prendre des tisanes avec quelques cuillères. Si la mère et l'enfant ne présentent pas de symptômes allergiques (éruption cutanée, écoulement nasal, toux, etc.), l'utilisation de boissons à base de plantes peut être poursuivie, en augmentant progressivement le volume à 1 à 2 tasses par jour.

Le noir

Le thé noir pour les mères qui allaitent est moins souvent recommandé que les boissons ci-dessus. Tout dépend de la teneur en caféine relativement élevée. Malgré cela, le thé noir peut être pris en respectant plusieurs règles:

  1. La dose maximale recommandée pour les nouvelles mères est de 1 tasse par jour. La fréquence de consommation de thé peut être augmentée en brassant du thé faible et très faible..
  2. Il n'est pas souhaitable de le prendre à jeun et avant le coucher..

Beaucoup de gens aiment le thé noir non seulement pour son goût, mais aussi pour ses propriétés bénéfiques. Par conséquent, il n'est souvent pas facile pour les femmes qui allaitent de refuser cette boisson. Cependant, pendant la période de lactation, il doit être utilisé avec le plus grand soin, car il, pénétrant dans le corps du bébé avec le lait maternel, provoque souvent des troubles digestifs chez l'enfant.

Que peut-on ajouter au thé pour les mères allaitantes

Les additifs les plus courants à divers thés dans l'immensité de notre patrie sont le sucre, le citron, le lait. Puis-je ajouter ces aliments pendant l'allaitement??

Sucre

Les jeunes mères peuvent prendre 1 à 2 tasses de thé par jour avec 1 c. sucre par tasse. Cependant, comme dans d'autres cas, la réaction du bébé est ici importante. Si un enfant devient agité, ne dort pas bien, etc., cela peut indiquer que le thé sucré l'affecte négativement..

Pour comprendre cela, il suffit d'exclure le sucre de la boisson. Si, après cela, l'état du bébé est revenu à la normale, cela signifie que le sucre granulé était la cause de l'inquiétude. Dans ce cas, le sucre habituel peut être remplacé par du fructose (il faut garder à l'esprit qu'il est plus sucré). Cet édulcorant ne provoque pratiquement pas de troubles intestinaux chez le bébé..

citron

Ce fruit brillant est un allergène puissant, vous devez donc être très prudent lorsque vous l'ajoutez au thé. Si une femme enceinte a consommé du citron, le nouveau-né n'aura probablement pas d'allergie aux agrumes. Dans tous les cas, vous devez d'abord ajouter une petite tranche de citron au thé. Si l'enfant ne présente pas de symptômes négatifs, il n'est pas interdit aux femmes qui allaitent de boire une telle boisson..

Lait

Contrairement à la croyance populaire, le thé au lait n'augmente pas le volume de lait dans le sein d'une femme. Une telle boisson, comme d'autres liquides chauds, ne contribue qu'à une meilleure «poussée» du lait maternel. Dans le même temps, les produits laitiers (crème, lait) ajoutés au thé peuvent également provoquer des coliques et une réaction allergique chez le bébé. Par conséquent, les mères qui allaitent peuvent boire du thé avec l'ajout de lait, mais avec précaution.

Boire des thés aromatisés et non naturels pendant la phase d'alimentation n'est pas recommandé. Il est également préférable d'abandonner l'hibiscus..

Ce que les femmes peuvent boire pendant la période d'allaitement et en quelles quantités est décrit dans la vidéo suivante:

Les femmes qui allaitent ne doivent pas se pousser dans le cadre diététique le plus strict. L'essentiel est de boire du thé selon les recommandations, les principales parmi lesquelles, bien sûr, sont médicales. Les boissons chaudes assurent non seulement l'écoulement du lait, mais améliorent également l'état émotionnel de la femme, ce qui est très important lors de l'allaitement..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Polyhydramnios: signes, causes, traitement

Nouveau née

L'enfant passe 9 mois de vie intra-utérine dans l'utérus, comme dans un petit spa, entouré de tous côtés par du liquide amniotique. Ils protègent le bébé de tout choc et choc, lui permettent de changer librement de position corporelle et lui «apprennent» à respirer et à avaler correctement.

Comment concevoir des jumeaux garçons ou filles naturellement

Nutrition

Cet article explique comment concevoir des jumeaux. Nous vous expliquerons comment le faire naturellement, en utilisant des remèdes populaires et des médicaments.

Quand la grossesse désirée peut venir après Jeanine

Nouveau née

De nombreuses femmes utilisent régulièrement des contraceptifs pour diverses raisons, en essayant d'éviter les grossesses non désirées. Lors du choix du remède le plus correct dans ce domaine, l'efficacité, ainsi que le coût du médicament, deviennent souvent un facteur décisif.

Infertilité féminine due au manque d'ovulation

Nutrition

En-tête CIM-10: N97.0 Contenu 1 Définition et informations générales 2 Étiologie et pathogenèse 3 manifestations cliniques 4 Infertilité féminine associée au manque d'ovulation: diagnostic 5 Diagnostic différentiel 6 Infertilité féminine associée à la non-ovulation: traitement 7 Prévention 8 Autre 9 Sources (liens) 10 Lectures complémentaires (recommandées) 11 ingrédients actifsDéfinition et contexte [modifier |Infertilité anovulatoire (endocrinienne)