Principal / Analyses

Comment infuser et boire du thé au thym pendant la grossesse

Le thym (ou: parfum citron, poivron, bruyère) sont des arbustes et semi-arbustes pérennes à délicates fleurs violettes de la famille Yasnotkov. Le nom scientifique de la plante «thym» nous est venu de Grèce, où les fleurs parfumées étaient appelées «fumigation à l'encens». Les prêtres de l'Égypte ancienne ont réalisé le but curatif du thym, qui ont commencé à utiliser la plante comme agent analgésique, tonique, sédatif et anti-inflammatoire. Aujourd'hui, en raison de sa forte teneur en huiles essentielles, le thym est utilisé en cosmétologie, en médecine traditionnelle et en cuisine, ainsi que pendant la grossesse..

  1. Propriétés utiles du thym pendant la grossesse
  2. Dans quels trimestres le thym est contre-indiqué, dommages aux plantes
  3. Façons d'utiliser le thym pendant la grossesse
  4. De la toux
  5. Pour les maladies de la cavité buccale
  6. Thé stimulant l'immunité
  7. Comment boire du thym enceinte avec du thé noir ou vert aux stades précoces et tardifs

Propriétés utiles du thym pendant la grossesse

Le thym contient un stock de vitamines et de micro-éléments utiles et est capable de remplacer la moitié de l'armoire à pharmacie domestique. Les femmes enceintes doivent reconsidérer radicalement leurs habitudes alimentaires et aborder avec soin le choix des médicaments, parmi lesquels l'antibiotique naturel thym aidera à faire face à un certain nombre de maux et n'empoisonnera pas le corps avec des médicaments lourds inutiles.

  1. Le thymol contenu dans la plante vient à la rescousse comme antihelminthique et désinfectant.
  2. Les teintures et les thés aident à lutter contre l'inflammation du nerf sciatique et de la sciatique, procurant un soulagement de la douleur.
  3. L'union du thym séché et du miel nettoiera la poitrine et les poumons, stimulera l'expectoration et apaisera les douleurs pulmonaires.
  4. En tant qu'huile topique, le thym réduira les éruptions cutanées et apaisera la peau en cas de réactions allergiques.
  5. Les teintures et décoctions sont riches en vitamines B et C, en acide oléique et ursolique, en tanins, en potassium et sodium, en magnésium et sélénium, en fer et en phosphore - un complexe d'éléments indispensables dans le traitement des ARVI et de la grippe.
  6. Un traitement hebdomadaire avec des fleurs végétales aidera à normaliser le tractus gastro-intestinal et à se débarrasser de l'inconfort intestinal.

RÉFÉRENCE: 100 grammes de thym 3 fois par jour sont efficaces pour la névrose et la dépression post-partum. L'herbe est infusée de fruits secs et de miel, utilisée avant les repas.

Sous la surveillance constante d'un médecin, le thym aidera les filles et les femmes enceintes à améliorer leur immunité, à se débarrasser de la douleur, à améliorer l'état du système génito-urinaire et respiratoire.

Dans quels trimestres le thym est contre-indiqué, dommages aux plantes

Emporté par la médecine traditionnelle, il est facile de dépasser les limites de la raison et de se faire du mal avec des doses trop importantes d'herbes ou des frais intolérables.

Maladies dans lesquelles l'utilisation du thym est interdite:

  • arythmie;
  • cardiosclérose;
  • maladie cérébrovasculaire;
  • maladies rénales et hépatiques;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • période de menace de crise cardiaque et rétablissement après une crise.

IMPORTANT: même les personnes les plus en bonne santé peuvent développer une hypothyroïdie - une diminution de la production d'hormones thyroïdiennes si elles abusent de bouillons de thym.

Les méfaits de la plante pour les femmes enceintes peuvent se manifester par l'utilisation incontrôlée de décoctions et de teintures. Le danger du thym réside dans l'acide ursolique et sa capacité à provoquer une augmentation du tonus utérin et, par conséquent, une naissance prématurée ou une fausse couche. Seul un médecin peut recommander ou interdire l'utilisation par les femmes enceintes de thés et décoctions populaires!

Premier trimestre de grossesse - le thym est exclu avec le tonus utérin.

Deuxième trimestre - le thym est sûr, capable de soulager les symptômes de flatulences et d'hémorroïdes.

Troisième trimestre - le thé et les teintures sont contre-indiqués. Mais, avec l'autorisation du médecin, le thym peut être consommé pendant les douleurs du travail.

Façons d'utiliser le thym pendant la grossesse

Les filles et les femmes dans une position délicate à l'aide du thym peuvent améliorer leur santé, améliorer l'état de leur peau et de leurs cheveux et ajouter une nouvelle touche épicée aux chefs-d'œuvre gastronomiques.

  1. Sous forme de décoctions, d'infusions et de thés - pour le traitement des rhumes légers, de la toux, des formes légères de dépression et des malaises généraux. Les fleurs et les pousses de thym sont utilisées pour préparer les thés..
  2. Le thym est inclus dans un mélange "d'herbes provençales" et peut être ajouté au poisson, à la viande, aux salades et à la choucroute comme assaisonnement.
  3. L'huile est utilisée pour frotter les articulations douloureuses, les bains de vapeur sur les fleurs des plantes sont utilisés pour rajeunir la peau du visage et les décoctions sont utilisées pour rincer les cheveux.

RÉFÉRENCE: Le thym à usage médicinal est cueilli pendant la floraison et pour la cuisson - avant l'apparition des premières fleurs.

De la toux

Le célèbre médicament expectorant pour enfants Pertussin a été créé à base de thym. En respectant le dosage correct, vous pouvez préparer indépendamment un thé médicinal efficace pour le traitement des poumons malades et des toux de gravité variable..

Recette de thé au thym pour le traitement de la toux

Thym sec - 1 cuillère à soupe.

Eau bouillante - 1 verre.

L'herbe est finement émiettée et versée avec de l'eau bouillante. La bouilloire est enveloppée dans une serviette et laissée pendant une heure. Ensuite, le bouillon doit être filtré et pris 1 cuillère à soupe avant les repas..

Vous pouvez diversifier le bouillon de thé avec du miel, de la camomille et du plantain.

Pour les maladies de la cavité buccale

Stomatite - inflammation de la muqueuse buccale, généralement causée par des infections virales.

Lorsque vous vous rincez la bouche, ajoutez du miel ou du jus d'aloès au bouillon de thym pour améliorer l'effet cicatrisant

Une décoction d'une cuillère à soupe de thym dans un verre d'eau bouillante peut aider le système immunitaire à tuer les virus et les bactéries nocifs. Avec un bouillon filtré, gargarisez-vous 3 à 4 fois par jour, désinfectant ainsi la membrane muqueuse et soulageant la douleur.

Il est efficace pour les maux de gorge, les maladies des gencives, les éruptions cutanées, le muguet et le gonflement de la langue.

Le bouillon peut être amélioré avec du jus d'aloès et du miel.

Thé stimulant l'immunité

Le thym aide le corps à combattre les radicaux libres, prévenant ainsi le risque de cancer et augmentant le tonus général du corps.

Les fleurs et feuilles violettes de la plante contiennent un certain nombre d'antioxydants (apigénine, lutéoline, sapoïne, tanins, timonine, etc.).

La nature a doté le thym de propriétés antiseptiques si puissantes que, du point de vue de leur force, le peroxyde d'hydrogène et le permanganate de potassium sont presque 25 fois inférieurs à une plante parfumée..

Les teintures de thym aident à lutter contre les troubles dépressifs, stimulent les émotions positives, réduisent la fatigue chronique et la neurasthénie.

Un mélange de thym séché, de beurre et de vin fait maison agit comme une pommade cicatrisante pour les points sensibles.

Les bouillons au thym aident les hommes souffrant d'impuissance sexuelle et de prostatite. Les teintures, bains et thés à frotter sont efficaces.

Comment boire du thym enceinte avec du thé noir ou vert aux stades précoces et tardifs

Les filles et les femmes enceintes ne peuvent commencer à guérir le corps avec du thym qu'après l'autorisation d'un médecin personnel.

Aux stades précoces et tardifs, le thym peut entraîner une augmentation du tonus de l'utérus et non le résultat le plus favorable..

S'il n'y a pas de contre-indications à un examen médical, vous pouvez en toute sécurité procéder à une consommation de thé délicieuse et saine.

  1. Il est préférable de préparer des tisanes dans des théières en porcelaine ou en verre..
  2. Versez les feuilles et les fleurs de thym avec de l'eau chaude, mais pas bouillante.
  3. Une théière ne doit pas contenir plus de deux cuillères à soupe de la plante..
  4. Le thé vert au thym est infusé pendant 5 minutes et, si désiré, dilué avec du citron et du miel.
  5. Le thé noir est préparé avec une pincée de thym et ne tolère pas d'autres additifs.
  6. Pour augmenter l'immunité, des tisanes sont préparées, où du millepertuis, du plantain, des raisins de Corinthe ou des airelles sont ajoutés au thym..
  7. En cas de carence en vitamines, un mélange de thym, d'églantier et d'airelle est infusé pendant 3 heures.
  8. Vous pouvez boire du thé vert au thym pas plus de 3 fois par jour, du thé noir pas plus de 5-6.

IMPORTANT: boire de la teinture de thym l'après-midi soulagera les tensions nerveuses, relaxera et vous aidera à vous endormir rapidement.

Pour un effet hypnotique supplémentaire, vous pouvez utiliser des bains aux huiles essentielles de la plante, sel marin et lavande..

Les tisanes ont été ramassées par nos grands-mères de leurs propres mains, cuites et bu tout au long de leur vie.

Dans une tasse de tisane naturelle au thym - des remèdes naturels de Dame Nature à l'arôme des prés et des ruisseaux.

Les fleurs et les feuilles de thym contiennent des antioxydants

Chaque feuille et fleur a été vérifiée avec de bonnes mains, moulue et brassée selon les recettes les plus simples. Préserver la tradition de la consommation de thé, c'est maintenir la santé pour vous et vos proches.

Thym au début et à la fin de la grossesse

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

  • Ingrédients actifs
  • Indications pour l'utilisation
  • Contre-indications
  • Mode d'administration et posologie
  • Groupe pharmacologique
  • effet pharmacologique

Il n'y a pratiquement personne qui n'ait jamais entendu parler du thym: grâce à son arôme incomparable et ses propriétés médicinales, la plante est chantée dans des chansons folkloriques. C'est un arbuste vivace magnifique mais sombre avec de petites fleurs lilas. Les gens l'appellent différemment, les noms les plus populaires sont le thym, la menthe sauvage, la sarriette, l'herbe theotokos. L'utilisation du thym pendant la grossesse a ses propres caractéristiques.

Pouvez-vous boire du thym pendant la grossesse??

Personne, y compris les herboristes et les herboristes traditionnels, ne répondra sans équivoque à la question de savoir s'il est possible de boire du thym pendant la grossesse. Pour la raison que les différentes substances actives dont cette plante est riche peuvent avoir un effet indésirable sur le corps plus sensible que d'habitude d'une femme enceinte. En raison des caractéristiques individuelles, il est impossible de prévoir des réactions possibles.

Résumant les informations disponibles, les conclusions sont les suivantes: une prise unique d'une petite portion de thé au thym pendant la grossesse est peu susceptible de nuire à un corps sain. De plus, si une femme l'avait utilisé auparavant sans conséquences désagréables..

Cependant, faire du thé au thym comme boisson préférée des femmes en position n'est pas recommandé. Et en présence de contre-indications évidentes ou de sensibilité aux ingrédients, pour éviter les surprises, vous devez l'abandonner complètement.

La principale menace est que la plante tonifie l'utérus, ce qui est hautement indésirable pendant la grossesse. Le danger réside également dans l'augmentation d'un - en présence de pathologies de ces organes.

Ingrédients actifs

Groupe pharmacologique

effet pharmacologique

Indications d'utilisation du thym pendant la grossesse

Le spectre d'action du thym est très varié, car il est riche en substances utiles: vitamines, flavonoïdes, substances biologiquement actives, huiles essentielles. Efficace pour de tels problèmes de santé:

  • inflammation des amygdales;
  • sommeil agité;
  • asthme;
  • rhumatisme;
  • hypertension;
  • goutte;
  • anémie;
  • cystite;
  • les hémorroïdes;
  • cholécystite;
  • gale et éruptions cutanées.

Il existe même une méthode de traitement de l'alcoolisme avec du thym. Enfin, ce n'est qu'une boisson agréable dont beaucoup de gens ont pris l'habitude..

Cependant, pendant la période de préparation à la maternité, une femme est obligée d'abandonner certaines habitudes et, à l'inverse, de s'habituer à ce qui semblait inintéressant et insipide hier. Le thym peut remplacer certains médicaments qui ne devraient pas être pris pendant la grossesse. Néanmoins, les nutritionnistes recommandent qu'un tel traitement soit convenu avec un médecin afin d'exclure les conséquences indésirables du thym pendant la grossesse..

Toux de thym pendant la grossesse

Le thym, pendant la grossesse et pas seulement, est apprécié pour son goût agréable, son arôme rafraîchissant, ses qualités médicinales, à savoir:

  • ramollissement de la toux, facilitant le processus d'expectoration;
  • élimination des toxines;
  • augmentation de la pression chez les patients hypotendus;
  • soulagement de la douleur pour les rhumatismes;
  • saturation en vitamines;
  • la capacité de combattre les virus, les bactéries et, selon certaines sources, les protozoaires et les helminthes;
  • normalisation du métabolisme.

Le thym contre la toux pendant la grossesse est utilisé en cas d'infections respiratoires. Le thé facilite l'élimination des mucosités, ce qui rend la toux moins douloureuse. Une boisson chaude au thym aide à éliminer les substances nocives et à aider le patient à se rétablir. Il est préparé simplement en versant une cuillère à soupe de matières premières sèches avec une tasse d'eau bouillante. Le liquide actuel est filtré et pris, comme prescrit par le médecin, trois fois par jour, 1 à 2 cuillères à soupe. l.

Pour les rhumes, les maux de gorge et autres maladies accompagnées de toux, le gargarisme est recommandé, sans risque de complications. L'infusion est préparée, comme d'habitude, en versant de l'eau bouillante sur les matières premières sèches et en infusant jusqu'à refroidissement. Seules les parties tendres de la plante sont utilisées. Les proportions sont standard: 2 cuillères à soupe. cuillères dans un verre d'eau chaude. Gargariser après l'effort, le nombre de procédures n'est pas limité. Le résultat est une réduction de la douleur, la destruction des micro-organismes nocifs, l'élimination de l'inflammation et du réflexe de toux.

Contre-indications

Toutes les affections chroniques pendant la période de naissance d'un enfant ont tendance à s'aggraver, ce qui crée un certain risque pour le corps de la mère et le fœtus. Les contre-indications suivantes du thym pendant la grossesse ont été étudiées:

  • Hypertension: la plante augmente la tension artérielle, qui diminue ensuite très lentement.
  • Problèmes dans le travail du cœur et des vaisseaux sanguins: fibrillation auriculaire, cardiosclérose, décompensation de la fonction cardiaque.
  • Maladie du rein.
  • Prédisposition ou pathologie de la glande thyroïde - une contre-indication catégorique du thym pendant la grossesse.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Maladies endocriniennes.
  • Un excès de thé peut provoquer des nausées ou une réaction allergique.

Mode d'administration et posologie

L'avantage de la plante est que, si nécessaire, elle peut remplacer les médicaments traditionnels. Il améliore la santé et n'a aucun effet indésirable.

Autre aspect utile de la tisane de thym: à boire avant l'accouchement, elle stimule l'utérus et intensifie les douleurs du travail, aidant la femme en travail à résoudre rapidement le fardeau..

  • En médecine, différentes formes de thym sont utilisées: décoctions, infusions, poudres, pommades, huiles essentielles et extraits. La médecine traditionnelle recommande un usage externe: pour le soulagement de la douleur, avec névralgie, radiculite, inflammation du nerf sciatique. Le spectre des propriétés curatives est très large: du traitement d'un mal de tête banal - à l'alcoolisme et à l'impuissance masculine.

La plante est unique dans sa composition; contient des huiles essentielles, des composants organiques et inorganiques, de l'amertume, des vitamines, des flavonoïdes. Ils saturent le corps, suppriment les infections, préviennent le cancer.

Les propriétés antiseptiques sont importantes lorsqu'elles sont utilisées à l'extérieur pendant la grossesse. Les médicaments sont utilisés pour rincer la gorge, la cavité buccale, traiter la sinusite, la stomatite, la sinusite, l'indigestion. C'est un bon remède pour les femmes enceintes souffrant d'asthme bronchique..

Les décoctions sont utiles dans le traitement du système génito-urinaire. Notez que l'automédication dans ce cas est inappropriée, le thym ne peut être consommé qu'avec l'autorisation du médecin traitant.

Les compresses, qui sont indiquées pour les douleurs rhumatismales, sont tout à fait sûres. Une telle utilisation n'est pas recommandée uniquement en cas d'intolérance individuelle, en particulier, le composant ester du thymol.

Les propriétés épicées sont utilisées depuis longtemps par les chefs; des épices sont ajoutées à divers aliments et plats pour faciliter la digestion des aliments.

Thym en début de grossesse

L'utilisation du thym pendant la grossesse dépend de la période. Au début de la grossesse, lorsque les organes les plus importants de l'enfant à naître sont posés, il est conseillé à la mère de ne pas attraper froid et de ne pas tomber malade du tout.

Mais si un rhume se produit, il est souhaitable d'être traité avec des remèdes naturels, sans utiliser de produits pharmaceutiques. Juste à temps pour se souvenir du thé au thym: en début de grossesse, cette plante peut supprimer l'infection, éliminer les toxines de la sueur, éliminer les mucosités et renforcer l'immunité. La boisson a un effet bénéfique sur le système nerveux, atténue les sautes d'humeur, soulage les troubles gastro-intestinaux.

Cependant, il ne faut pas faire de ce thé une règle; au contraire, cela devrait être une exception. Surtout s'il s'agit d'un nouveau produit dans l'alimentation, à partir duquel une réaction individuelle est tout à fait possible, en particulier pendant la grossesse.

À cet égard, certains nutritionnistes affirment que vous ne devriez pas du tout boire de thym pendant la grossesse. Seule une utilisation externe est autorisée, par exemple, comme gargarisme ou infusion pour des compresses. Et, dans tous les cas, il est recommandé que toutes les procédures soient coordonnées avec une femme médecin..

Thym en fin de grossesse

Contrairement au premier trimestre, le thym en fin de grossesse peut être dangereux, surtout si le corps de la mère est sujet à l'hypertension. Le danger est qu'une augmentation de la pression artérielle crée une menace de fausse couche..

Les mamans hypotendues semblent être hors de la zone à risque. Mais si nous partons de la règle selon laquelle Dieu protège ce qui est sauvé, alors les femmes en position, même à basse pression, ne devraient pas consommer de boissons ou d'aliments controversés à moins que cela ne soit absolument nécessaire..

La tisane de thym pendant la grossesse peut être remplacée par des produits destinés à un usage externe, par exemple une infusion pour compresses et rinçages ou des huiles essentielles. Pour les rhumes, l'inhalation de vapeur à base d'une décoction de thym est utile.

Recettes de cuisine

Pendant la grossesse, le thym est utilisé comme remède interne (sous forme de thé, d'infusion, d'huile, de sirop) ou à l'extérieur - pour le rinçage, la douche, les bains et les compresses.

Les recettes de la boisson sont habituelles: verser de l'eau bouillante, insister, filtrer. Les nuances résident dans le but d'utiliser le thym pendant la grossesse. Nous proposons des recettes pour la préparation de divers produits.

Pour les rhumes, le thé est le plus souvent utilisé. Pour préparer une portion, une cuillère à café de matières premières pour un quart de tasse d'eau bouillante suffit. Boire frais, après infusion.

En toussant, préparez une plus grande portion: prenez 1 cuillère à soupe. l. herbes sèches dans un verre d'eau chaude, insistez pendant une heure, puis buvez 2 cuillères à soupe. l. trois fois par jour. Le thé à partir d'un mélange d'herbes élimine efficacement la toux, ce qui sera discuté plus en détail ci-dessous.

Les amateurs de soins à l'eau adoreront les bains de thym. Ils sont préparés dans une proportion de 100 g d'herbes dans un bain standard, préalablement cuit à la vapeur pendant une demi-heure.

  • Un médicament savoureux à base de thym, autorisé pendant la grossesse, est le sirop. La recette comprend du sucre ou du miel, la méthode de préparation dépend de l'ingrédient sucré sélectionné.

Un sirop avec du sucre est réalisé comme suit: un thym coloré coupé en "lanières" est recouvert de sucre (couches alternées) et placé dans un endroit sombre. Un bocal en verre doit être utilisé. Après 2 semaines, filtrer et conserver dans un récipient fermé. Utilisé comme additif au thé pour les problèmes d'estomac.

Le sirop de miel est préparé différemment. Tout d'abord, une décoction est faite à partir d'une plante sèche, à raison de 20 g pour 200 ml. Faire bouillir jusqu'à ce que la moitié du liquide se résume, après refroidissement et filtrage, mélanger avec 200 g de miel. Ce remède convient aux femmes enceintes et même aux enfants..

Thé au thym pendant la grossesse

Le thym pendant la grossesse peut être bénéfique et agréable s'il est préparé correctement et utilisé en doses. La boisson a un arôme unique et un goût agréable, et surtout - de nombreux avantages, en particulier anti-froid. Désinfecte les voies respiratoires, aide à éliminer les mucosités des bronches. Ce n'est pas un hasard si l'herbe est un composant du médicament populaire pour enfants "Pertusin".

Le thé au thym pendant la grossesse est préparé selon une recette standard: infusé dans une tasse, infusé pendant 10 minutes et bu après avoir filtré. En plus de ses qualités médicinales, l'agent est capable d'éliminer les odeurs désagréables de la cavité buccale..

Le thé au thym pendant la grossesse est souvent combiné avec du thé ordinaire et d'autres herbes. Cela enrichit l'arôme et la saveur de la boisson et améliore les propriétés bénéfiques. Recettes simples pour le rhume:

  • faire une infusion de thé noir et de thym dans un rapport de 3: 2, laisser reposer 2 minutes;
  • infuser un mélange de thym, d'airelles et de millepertuis en proportions égales, laisser reposer 15 minutes.

Le thé antitussif est un médicament, il est donc consommé 2 cuillères à soupe 3 fois par jour. Préparez comme d'habitude, dans un rapport de 1 cuillère à soupe. cuillère dans un verre d'eau bouillante. La boisson est efficace pour l'amygdalite, l'asthme, le rhume, les voies respiratoires supérieures.

Le thé peut également être bu par une femme en bonne santé portant un enfant, si elle a l'habitude de boire une boisson avant même la grossesse. Mais buvez occasionnellement, avec des restrictions liées à l'influence des substances actives sur le développement du fœtus. La passion pour le thym dans la seconde moitié est lourde d'interruption de grossesse.

Thym et tilleul pendant la grossesse

Le thym et le tilleul pendant la grossesse sont utilisés comme médicament contre la toux causée par le rhume ou la bronchite. Le thé de tilleul additionné de thym pendant la grossesse sert à prévenir les maladies saisonnières, renforce le système immunitaire et donne du plaisir au goût. Il a des propriétés diaphorétiques, antipyrétiques et diurétiques.

Si deux portions, dès les premiers symptômes de malaise, sont consommées dans l'heure, la future mère pourra éviter le développement de la maladie. Une cuillerée de miel augmente les propriétés curatives et gustatives d'une boisson parfumée.

En cours de route, le thé aidera à faire face à la stomatite et aux maux de gorge. Dans de tels cas, il est non seulement bu, mais également utilisé pour se rincer la bouche. Il est simple de préparer une boisson: vous devez verser de l'eau bouillante sur un mélange de tilleul et de thym (prendre une cuillerée).

Y a-t-il des contre-indications? Compte tenu des propriétés diurétiques, il est préférable de ne pas boire un tel thé la nuit, afin de ne pas sortir du lit à nouveau. En cas d'utilisation prolongée, la boisson peut avoir des effets néfastes sur les reins et le cœur. Afin d'éviter des conséquences indésirables, tous les produits doivent être dosés, même ceux qui semblent inoffensifs comme celui-ci..

Thym et menthe pendant la grossesse

Compte tenu du fort effet de la plante, le thym et la menthe pendant la grossesse sont idéaux dans les cas où "c'est impossible, mais très semblable" au thym. Une pincée d'herbe ajoutée au thé à la menthe ajoutera une saveur de thym et étanchera la soif d'une femme sans nuire à son corps. Le thé à la menthe pure, en petites quantités, est recommandé pour éliminer les nausées matinales et les gonflements, améliorer la digestion.

  • Cependant, se livrant aux goûts capricieux d'une femme enceinte, il est impossible de les libérer complètement hors de contrôle. Afin d'éviter les ennuis, il est recommandé de ne pas savourer les boissons au thym pendant la grossesse plus de deux fois par semaine..

Une infusion de concentration accrue avec l'ajout de menthe est utilisée pour se rincer la bouche pour les maux de dents. L'effet est double, puisque les deux plantes ont des qualités analgésiques. La procédure est possible à titre temporaire, car si la dent est malade, une visite chez le dentiste est inévitable. Seul un spécialiste peut éliminer le foyer d'infection dans la bouche de la mère, ce qui est dangereux pour le fœtus.

Thym et origan pendant la grossesse

L'origan a un effet positif sur la santé des femmes: il rétablit le cycle en cas de violations, soulage l'inconfort pendant la ménopause. D'où son deuxième nom - carte mère.

Cependant, dans la plupart des sources, l'origan, avec la camomille, le millepertuis, l'aloès et le persil, figure sur la liste des plantes interdites pendant la grossesse. On leur attribue des propriétés abortives ou une augmentation de l'apport sanguin aux organes pelviens, ce qui est hautement indésirable pendant cette période..

Par conséquent, le thym et l'origan ne sont pas combinés pendant la grossesse: si le premier est autorisé avec des restrictions, le second est strictement interdit, même avec un court retard dans la menstruation et une grossesse suspectée. Pourquoi est-ce catégorique? Le fait est que la carte mère contient des phytohormones qui peuvent instantanément exfolier un œuf fécondé. La plante tonifie les muscles utérins et provoque des saignements, quel que soit l'âge gestationnel.

De plus, même l'odeur d'un petit bouquet de fleurs d'origan peut causer de gros problèmes à une femme enceinte, surtout au cours du premier trimestre. À une date ultérieure, l'utilisation de l'origan est autorisée - mais uniquement à l'extérieur et en l'absence de toute anomalie au cours de la grossesse. Pour ce faire, préparez une infusion pour le lavage; il uniformise la couleur, élimine les poches et l'apparence malsaine du visage.

Il est utile de se laver les cheveux avec une décoction d'origan, surtout si vous souffrez de maux de tête. Et la poudre de matières premières séchées est un excellent remède pour l'aromathérapie: elle nettoie les voies respiratoires, détruit la microflore pathogène accumulée.

Les amateurs de thé à l'origan se rattraperont après l'accouchement. Pendant cette période, il est utile à la fois à l'enfant et à la mère, car il augmente la lactation et prévient les allergies..

Mélisse, thym et fenouil pendant la grossesse

L'association mélisse, thym et fenouil pendant la grossesse est très réussie et peut être bénéfique si elle est utilisée correctement. Un mélange de ces herbes est utilisé même par les enfants à partir de 5 mois - pour réduire l'intensité de la formation de gaz, soulager les spasmes intestinaux, l'anxiété et les coliques.

  • Melissa est un remède efficace contre les infections et les crampes intestinales.
  • Thym - apaise, contient des substances anti-inflammatoires et expectorantes.
  • Graines de fenouil - détend les muscles intestinaux, réduit les gaz.

La mélisse contient des huiles essentielles qui dégagent un arôme étonnamment agréable, des vitamines B et C, des macro et micro-éléments. Il possède toute une gamme de propriétés utiles: antivirales, sédatives, antiseptiques, laxatives, antispasmodiques, etc. Melissa pendant la grossesse est capable d'éliminer les maux de tête et l'insomnie, calmer les nerfs, améliorer l'appétit avec toxicose, aider à résoudre les problèmes dentaires et allergiques.

Les feuilles sont brassées pour le thé mélangé avec du thé ordinaire ou d'autres herbes telles que le thym et le fenouil, ajoutées aux salades et utilisées pour l'inhalation pour la douleur et les crampes. Avec des cubes congelés issus d'une décoction, la femme enceinte peut s'essuyer le visage: cette procédure aide à maintenir une peau jeune.

La popularité du fenouil est due à ses propriétés utilisées dès l'enfance chez les nourrissons; le fenouil élimine efficacement les flatulences et les crampes intestinales. Il y a désaccord sur la grossesse: certains déconseillent fortement et la mettent sur une "liste noire" conditionnelle, d'autres pensent qu'à doses modérées le fenouil est montré et même utile, surtout au premier trimestre.

L'indication s'applique aux femmes souffrant de toxicose sévère: une demi-portion de boisson suffit pour que les nausées matinales passent, et l'appétit semble la remplacer. Mais boire du thé au fenouil ne vaut pas la peine sans la recommandation d'un médecin, car il affecte non seulement les muscles du tractus gastro-intestinal, mais aussi l'utérus, ce qui est extrêmement indésirable lors du port d'un enfant. Il existe d'autres contre-indications qui doivent être discutées avec un spécialiste..

En cas de doute, il est préférable de faire du thé au thym pendant la grossesse ou d'autres boissons à base de plantes qui n'ont pas de contre-indications.

Commentaires

Les critiques des femmes qui utilisent le thym pendant la grossesse sont assez positives. Ceux qui ne connaissent les risques que théoriquement et n'ont subi aucune influence sur eux-mêmes mettent en garde contre un danger éventuel et appellent à la modération.

Sur la base des contre-indications, le thym doit être utilisé avec prudence pendant la grossesse, en particulier à l'intérieur. La plante peut provoquer une augmentation du tonus utérin, en particulier au cours du dernier trimestre. L'utilisation externe du thym n'est pas dangereuse, car elle n'a qu'un effet local.

Le thym est-il possible pendant la grossesse

Pouvez-vous boire du thé au thym pendant la grossesse?

Le thym est apprécié depuis longtemps pour ses propriétés bénéfiques. Le thé de cette plante renforce le système immunitaire, combat les maladies virales et a un effet antiseptique. Il est recommandé de le boire contre la toux, car la plante aide à fluidifier les mucosités visqueuses. Les femmes enceintes sont particulièrement intéressées par les remèdes naturels car elles sont souvent confrontées au rhume..

Pendant la grossesse, une suppression naturelle du système immunitaire se produit. En raison de la diminution des propriétés protectrices du corps, l'embryon peut se développer et se développer. Cet état a un inconvénient..

En raison d'une diminution de l'immunité, les femmes enceintes deviennent vulnérables aux maladies infectieuses et l'un des trimestres, d'une manière ou d'une autre, tombe sur la saison froide..

Le thé de thym est un remède naturel. Si la prise de médicaments pour augmenter l'immunité pendant toute la période est contre-indiquée, le thym est considéré comme un moyen sûr de combattre la maladie. Les gynécologues ne donnent pas de réponse définitive à la question de savoir s'il est possible de boire une décoction à base de plantes. Tout dépend de l'âge gestationnel, de l'état de santé de la femme et d'autres facteurs individuels..

Le thym pendant la grossesse a l'effet suivant:

  • améliore la résistance du corps;
  • aide à faire face à une toux et un mal de gorge avec un rhume;
  • augmente la pression artérielle;
  • élimine la somnolence;
  • augmente l'efficacité;
  • élimine l'œdème;
  • combat les nausées et les brûlures d'estomac.

Vous ne pouvez boire du thym qu'en consultation avec le gynécologue. Même si une femme voit des indications pour prendre une décoction à base de plantes, il est nécessaire de discuter du schéma de traitement non conventionnel avec un spécialiste.

Thym précoce

Au premier trimestre, il n'est pas recommandé de boire du bouillon de thym. Jusqu'à 13-14 semaines, les systèmes et les organes vitaux de l'enfant à naître sont activement formés. Toute interférence dans ce processus peut entraîner des conséquences irréversibles..

Après la conception, la femme devient particulièrement sensible. Si auparavant elle n'était pas allergique au thym, maintenant elle peut apparaître. On ne sait pas comment l'herbe affectera l'état de l'enfant. Par conséquent, les médecins recommandent de vous protéger de la maladie de manière plus sûre..

Tisanes aux deuxième et troisième trimestres

De nombreuses femmes ne comprennent pas pourquoi le thym ne peut pas être utilisé au 2ème et au 3ème trimestre, car pendant cette période, le fœtus est déjà formé et protégé de manière fiable par le placenta.

Cette interdiction est due au fait qu'une décoction de thym peut provoquer un brusque saut de pression. Pendant la grossesse, l'hypertension est très dangereuse. De plus, avec une augmentation du terme, la charge sur les reins augmente..

Boire du thym pour les pathologies du système urinaire est interdit.

Si pendant la grossesse vous buvez une fois un thé pas très fort au thym, rien de mal ne se passera. L'utilisation systématique de cette boisson peut entraîner des problèmes, de sorte que la prise de tout remède à base de plantes doit être convenue avec le gynécologue local.

Thym pendant la grossesse

L'herbe de thym a longtemps été considérée comme l'une des plus «féminines». Il était utilisé dans la médecine traditionnelle pour augmenter la fertilité des femmes et des amulettes pour les mariées et les femmes enceintes en étaient fabriquées. Il y a des légendes qui disent que le thym a également été déposé dans la crèche pour le Christ nouveau-né. Mais toutes ces informations ne peuvent en aucun cas donner une réponse exacte s'il est possible de prendre du thym aux femmes enceintes..

Autorisé ou non?

Il n'y a pas de contre-indications directes à l'utilisation du thym en attendant la naissance d'un bébé, mais les médecins conseillent d'aborder le problème de manière très responsable. La plante est classée comme plante médicinale, elle est inscrite dans le registre approprié et ses propriétés médicinales peuvent être dangereuses pour les femmes enceintes. Par conséquent, une femme "en position" devrait décider de la question de la prise de thym avec son médecin traitant.

En l'absence de contre-indications, qui seront discutées ci-dessous, les femmes enceintes peuvent utiliser le thym en quantité raisonnable sans en abuser. Il existe également certaines formes dans lesquelles la plante médicinale bénéficiera et ne nuira pas.

Les décoctions et les teintures aqueuses à base de thym sont généralement utilisées à des fins thérapeutiques, une femme ne peut les prendre qu'avec la connaissance, la permission et la prescription d'un médecin - strictement si indiqué.

Avec prudence, il est recommandé aux femmes enceintes de prendre des bains avec l'ajout de décoction de thym et de ne pas en abuser comme épice lors de la préparation des repas quotidiens..

Il n'y a pas de restrictions d'utilisation externe à des fins cosmétiques et vous pouvez également boire du thé au thym. De nombreuses femmes enceintes trouvent d'ailleurs son goût très attrayant..

Si nous parlons de l'avis des médecins sur ce point, alors c'est double: certains experts s'opposent à l'utilisation du thym et d'autres plantes médicinales pendant la grossesse, d'autres ne s'en soucient pas. Il n'y a pas d'essais cliniques qui pourraient répondre avec précision à la question de savoir comment le thym agit sur les femmes enceintes. De telles expériences seraient considérées comme contraires à l'éthique d'un point de vue médical professionnel. Les statistiques étayées par des faits scientifiques n'existent pas dans la nature. Et par conséquent, à bien des égards, la décision d'accepter ou non cette herbe pendant la grossesse est de la responsabilité de la femme enceinte elle-même..

Mais si le dommage visible n'a pas été prouvé scientifiquement, il faut comprendre que son absence n'a pas été prouvée à cent pour cent. Par conséquent, l'utilisation de l'herbe, dès qu'une telle décision est prise, doit être faite avec prudence dans tous les cas..

Avantage

Le thym, également connu sous le nom de thym, est une plante vivace à effet diurétique, mucolytique et anticonvulsivant prononcé. Les jolies fleurs de lilas en médecine traditionnelle sont même utilisées pour lutter contre les vers et autres parasites intestinaux.

La composition de la plante est unique à sa manière. Il contient: une grande quantité de thymol, des gommes, presque toutes les vitamines B, de la vitamine C et un certain nombre d'acides organiques. Cette composition ne peut bien sûr pas compenser la carence en vitamines dans le corps d'une femme enceinte, mais en général, le thym a un effet très bénéfique sur la femme enceinte..

Le thé de thym est utile pour traiter l'anémie, qui affecte la plupart des femmes enceintes. Le thym sera utile en cas de mal de gorge ou si une femme a un rhume et souffre d'une toux sévère. Il est fortement recommandé aux femmes enceintes souffrant d'insomnie de boire du thé avec cette merveilleuse herbe la nuit, car sa composition a un effet positif sur le système nerveux, apaise en douceur et aide à établir un sommeil de qualité et suffisant..

Avec une pression réduite, le thym agit comme un agent compensateur qui augmente la pression artérielle. L'utilisation modérée de thym facilite la condition de la femme enceinte avec une exacerbation des hémorroïdes, une cystite, avec une augmentation des flatulences.

Si la femme enceinte a une toux sèche et improductive, le thé au thym aura un effet expectorant. Cette propriété peut être adoptée pour la bronchite, la pneumonie, mais uniquement avec la permission d'un médecin, car de telles conditions ne peuvent pas être traitées avec une seule herbe et une femme doit absolument prendre les médicaments autorisés pendant la grossesse.

Les propriétés bactéricides naturelles du thym sont largement utilisées en cosmétologie et en usage externe. Une femme enceinte peut se rincer la gorge avec du bouillon si elle fait mal, sa bouche - avec une stomatite. S'il y a un nez qui coule grave, il est alors permis d'enterrer une décoction de thym dans le nez.

Pour les problèmes de peau, vous pouvez vous laver le visage avec une décoction de thym, appliquer des lotions sur la zone touchée. Vous pouvez également rincer vos cheveux pour les renforcer..

Si une femme souffre de brûlures d'estomac, de ballonnements, de gaz intestinaux, une tasse de thé au thym aidera à réduire les manifestations désagréables. C'est le thé qui est considéré comme la forme optimale et sûre d'utilisation du thym tout en portant un enfant. Il contient le moins d'huiles essentielles. En parlant de thé, il ne faut jamais le confondre avec d'autres formes, avec les mêmes décoctions ou infusions..

Pour les femmes enceintes, il ne sera pas utile de dépasser une quantité raisonnable, ainsi que l'utilisation incontrôlée de décoctions et d'infusions concentrées, de teintures alcoolisées et d'huile essentielle pure.

La quantité recommandée ne dépasse pas deux tasses de thé au thym par semaine. Si cette condition est remplie, une femme pourra profiter pleinement du goût agréable de la boisson et en tirer le maximum d'avantages sans risquer ni sa santé ni l'état du bébé..

Dommages possibles et contre-indications

Il y a de grands amateurs de thé au thym. Si une femme s'y réfère spécifiquement, alors le début de la grossesse n'est bien sûr pas une raison pour abandonner votre boisson préférée, mais certainement une raison pour réduire la quantité de plante consommée. Cela est particulièrement vrai pour les femmes qui souffrent d'hypertension: elles ont souvent une pression artérielle élevée. La composition du thym contribue à une augmentation supplémentaire de la pression, ce qui peut considérablement compliquer et aggraver l'état de la femme enceinte..

Si une femme a des maladies cardiaques et vasculaires, le thym n'est pas non plus recommandé pour elle. L'herbe est un réel danger dans la cardiosclérose et la fibrillation auriculaire..

De plus, il convient de noter que l'utilisation de l'herbe n'est pas encouragée si une femme a des troubles de la thyroïde, la menace de fausse couche associée à une augmentation du tonus des muscles utérins. Les contre-indications sont également considérées comme un diabète sucré, une insuffisance rénale, une insuffisance hépatique, des troubles psychologiques graves et des affections du système nerveux central.

Il convient de rappeler que même les femmes qui n'ont pas de telles contre-indications peuvent développer une réaction allergique aux matières végétales. Une réponse immunitaire inadéquate peut se produire après l'ingestion de l'herbe et avec son utilisation topique. Il y a des cas fréquents de développement d'une allergie à l'odeur du thym - il est fort, saturé. Parfois, c'est l'arôme qui aggrave les symptômes de la toxicose aux premiers stades et favorise davantage les vomissements et les nausées..

Caractéristiques d'admission à des moments différents

Ce n'est pas sans raison que la grossesse est divisée en trois grandes périodes, appelées trimestres. Chacun d'eux est caractérisé par ses propres caractéristiques, cela s'applique également à la consommation de plantes considérées comme médicinales.

Dates précoces

Pour les femmes au premier trimestre, il est préférable de ne pas utiliser de thym sans besoin particulier. Au 1er trimestre, le processus d'embryogenèse le plus important et le plus responsable a lieu, tous les organes et systèmes internes du bébé sont posés, leur fonctionnement commence et une cohérence apparaît entre eux. Tous les facteurs externes et internes peuvent nuire au fœtus, d'autant plus que le placenta est toujours en formation et qu'il n'y a pas de barrière placentaire fiable.

Cependant, le thym peut être une bonne aide si une femme est malade. En cas de douleur et de courbatures, vous pouvez vous gargariser avec un gargarisme, si des plaies apparaissent dans la bouche, rincez-vous la bouche. Dans le processus, le bouillon est recraché, ils ne l'avalent pas. On pense que les huiles essentielles de thym ont des propriétés abortives et peuvent théoriquement conduire à une fausse couche..

Vous pouvez boire du thé, mais pas plus d'une tasse par semaine. Il est important de ne pas consommer cette boisson à jeun..

Le thé ne peut être bu que s'il n'y a pas de contre-indications énumérées ci-dessus. Et pour cette raison, il vaut la peine de demander ce que votre médecin pense d'une boisson aromatique aussi merveilleuse..

Dates tardives

Le deuxième trimestre est le plus calme lorsque le bébé commence à grandir activement. On pense que tous les risques de base d'avortement spontané, de gel du développement fœtal sont réduits et que, par conséquent, un peu plus est autorisé qu'au premier trimestre. Vous pouvez augmenter légèrement la quantité de thé jusqu'à deux tasses par semaine, mais n'oubliez pas que l'effet de l'herbe est cumulatif et peut entraîner des pics de tension artérielle..

Pour cette raison, à partir du cinquième mois de grossesse environ, les médecins conseillent de limiter l'utilisation du thym au maximum, en particulier aux femmes sujettes à l'hypertension artérielle, souffrant d'œdème, de gestose, de prise de poids pathologique.

Au 3ème trimestre, la charge fonctionnelle des reins augmente, et compte tenu de l'effet diurétique, il n'est pas recommandé de prendre du thym afin de ne pas augmenter la production d'urine. Il est important de savoir que le thym est capable d'augmenter le tonus des muscles de l'utérus - le non-respect des recommandations peut entraîner une naissance prématurée.

L'huile essentielle de thym ne doit être utilisée à aucune fin au cours d'un trimestre..

Comment cuisiner?

Pour se rincer la gorge et la bouche, instillation dans le nez, préparer une décoction ou une infusion. Dans le premier cas, prenez 2 cuillères à soupe de thym sec, que vous pouvez acheter en pharmacie, et versez un verre d'eau chaude. Le mélange est conservé dans un bain-marie pendant jusqu'à un quart d'heure, après quoi le liquide résultant doit être refroidi et filtré. Il est impossible de conserver le bouillon fini plus d'une journée. Il est préférable de le conserver au réfrigérateur et avant le prochain rinçage, vous devez le réchauffer légèrement..

Pour un usage externe et à des fins cosmétiques, il est préférable de préparer une infusion. Dans ce cas, la quantité de thym doit être d'environ 3,5 cuillères à soupe par demi-litre d'eau. Le thym est brassé avec de l'eau bouillante et infusé dans un thermos ou sous un couvercle en verre pendant environ cinq heures. Ensuite, le liquide, comme dans le premier cas, doit être filtré. Pour le bain, ajoutez-le à l'eau, pour une utilisation topique, il est utilisé sans dilution. La perfusion ne doit pas non plus être conservée plus d'une journée. Si des signes d'une réaction allergique locale apparaissent (rougeurs, démangeaisons, gonflement), vous devez immédiatement arrêter d'utiliser la plante et consulter un médecin pour un traitement allergique..

Le thé au thym est disponible en vrac et en emballage. Dans les deux cas, il doit être brassé avec deux fois la quantité d'eau recommandée par la recette. C'est plus sûr pour la femme enceinte. Si vous avez acheté des sachets de thé spécialement conçus pour les enfants, le dosage de matières premières à base de plantes est déjà inférieur et ils peuvent être brassés selon une recette. Vous pouvez faire du thé vert vous-même en y ajoutant un petit brin de thym.

Un tel thé au citron et au miel va bien si la femme enceinte n'est pas allergique à ces produits.

Une réaction allergique peut se manifester pendant la grossesse même chez les femmes qui n'en souffraient pas avant la «situation intéressante». Cela est dû à la restructuration du système immunitaire pendant la gestation. Par conséquent, surveillez attentivement votre bien-être après une tasse de thé au thym. S'il y a des nausées ou des étourdissements, des vomissements se sont ouverts, l'estomac «gonfle», une diarrhée est apparue, vous devez refuser d'utiliser la boisson à l'avenir. Vous devez boire beaucoup d'eau et prendre des sorbants, par exemple: charbon actif ou Enterosgel.

La présence de thym comme épice implique l'utilisation de la partie la plus grasse de la plante - les graines, et les huiles essentielles de cette plante sont contre-indiquées pour une femme enceinte. Par conséquent, vous ne devez pas ajouter d'épices aux soupes et plats principaux, aux produits de boulangerie, afin de ne pas causer d'effets négatifs. De plus, les épices aiguisent l'appétit, le thym ne fait pas exception, et la suralimentation à tout moment est dangereuse avec de graves complications pendant la gestation et l'accouchement..

examinatrice médicale, spécialiste en psychosomatique, mère de 4 enfants

Thym pendant la grossesse

Le thym est une plante médicinale populaire qui est largement utilisée en médecine traditionnelle. De plus, c'est un excellent complément à la boisson, qui présente de grands avantages pour le corps. Cependant, lorsque vous portez un enfant, vous devez être extrêmement prudent et prudent avec les médicaments, y compris les remèdes naturels..

Le thym peut-il être pris par les femmes enceintes?

Une boisson préférée peut devenir taboue pendant la grossesse. Mais cela ne s'applique pas à toutes les filles. Il existe un certain nombre de contre-indications qui entravent catégoriquement la consommation de thé médicinal:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • fibrillation auriculaire;
  • cardiosclérose;
  • pathologie du système rénal;
  • troubles de la glande thyroïde;
  • Diabète.

Important! Les indicateurs de pression artérielle avec une consommation régulière de thé au thym n'augmentent pas immédiatement, mais progressivement. C'est pourquoi les filles sujettes à cette maladie devraient minimiser la quantité de boisson consommée..

Les problèmes du système cardiovasculaire devraient être une contre-indication directe à la prise de thé au thym pendant la grossesse. Assurez-vous de consulter votre médecin et d'obtenir les recommandations appropriées.

Thym en début de grossesse

Au cours du premier trimestre, le thym peut être très bénéfique pour le corps, car il a des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens, est capable de se protéger contre diverses infections et microbes. Ceci est important, car au cours de la première décennie de la naissance d'un enfant, les bases des organes internes et des systèmes de survie sont posées chez le bébé. Pour la femme enceinte, les infections pendant cette période sont totalement indésirables..

Dans certains cas, le thé au thym aide à faire face à la toxicose, mais dans ce cas, vous devez être extrêmement prudent et consulter à l'avance le médecin observateur. Le fait est qu'avec une consommation incontrôlée d'une plante médicinale, un surdosage peut survenir et l'état d'une femme enceinte ne fera qu'empirer. Cela peut entraîner une déshydratation et des pathologies du bébé plus tard..

Thym en fin de grossesse

Dans les trimestres II et III de la grossesse, n'utilisez le thé au thym que dans les cas extrêmes. La boisson provoque le tonus de l'utérus et augmente progressivement la pression artérielle, ce qui peut entraîner une fausse couche spontanée ou une aggravation de l'état de la femme enceinte.

Important! Dans tous les cas, même si une femme n'a pas de pathologies graves, vous devez d'abord consulter le médecin traitant. Lui seul peut décider de la possibilité et du dosage de la boisson. Dans le même temps, il n'y a pratiquement aucune contre-indication à l'utilisation externe d'une plante médicinale..

Propriétés utiles du thym

Le thym, comme on l'appelle aussi cette médecine naturelle, a une composition chimique riche et un grand nombre de propriétés bénéfiques pour le corps. Pour les femmes enceintes, les éléments suivants sont particulièrement importants:

  • la possibilité de traiter un mal de gorge;
  • effet expectorant;
  • augmenter la défense immunitaire du corps;
  • effet antimicrobien;
  • propriétés anti-inflammatoires et autres.

De plus, le thé au thym est une boisson délicieuse et aromatique qui se réchauffe les soirs froids et se rafraîchit par temps chaud. Un tel remède, s'il n'y a pas de contre-indications, peut être pris en toute sécurité comme agent tonique et antimicrobien..

Contre-indications

En plus de toutes les contre-indications ci-dessus pendant la grossesse, n'oubliez pas l'intolérance individuelle et la réaction allergique au thym. De plus, vous ne devez pas prendre de thé au thym pour les femmes souffrant de troubles gastro-intestinaux, de problèmes hépatiques et rénaux..

La boisson n'est strictement contre-indiquée qu'en cas de menace de fausse couche. Cela est dû à la possibilité d'augmenter le tonus de l'utérus, ce qui aggrave encore la situation. Dans d'autres cas, le thé aux herbes médicinales peut être utilisé occasionnellement dans l'alimentation..

Le thym est utilisé dans la médecine traditionnelle depuis des siècles. Les guérisseurs traditionnels et les herboristes apprécient ce remède naturel pour ses bienfaits et sa composition riche. Cependant, la grossesse est une période délicate dans la vie de chaque femme et un tel traitement doit être traité de manière responsable. Vous devez d'abord consulter un médecin.

Est-il possible de boire du thé au thym pendant la grossesse

Pendant la période de portage d'un bébé, une femme doit faire attention à de nombreuses habitudes alimentaires. Ce qui était agréable et sûr avant la grossesse est maintenant une source de préoccupation. Ils s'appliquent également aux boissons. Que doivent savoir les femmes enceintes sur la consommation de thé au thym? Comment est-ce utile? Quels effets secondaires peut-il avoir?

En bref sur l'usine

Les propriétés curatives du thym sont multiples. Une plante vivace a des propriétés diurétiques, expectorantes et anticonvulsivantes. Un petit arbuste à fleurs violettes sert également d'agent anthelminthique..

Le thym est unique dans sa composition biochimique. Il contient du thymol, de la gomme, de l'amertume, des vitamines B, de l'acide ascorbique, des acides organiques. Ces substances ont un effet bénéfique sur une femme pendant la grossesse.

La plante médicinale sera utile pour l'anémie, l'angine de poitrine, l'insomnie, l'athérosclérose, la goutte, l'amygdalite, l'hypotension. Les hémorroïdes, la cystite, les flatulences, la cholécystite sont également traitées avec du thym. Utilisez une herbe médicinale dans le traitement de l'alcoolisme.

La plante contient beaucoup d'huile essentielle, elle contient du thymol, de l'athépinéol, du carvacrol, du bornéol.

Pourquoi le thym est-il dangereux pour les femmes enceintes?

Si une femme avant le début d'une situation intéressante aimait boire du thé au thym, cela ne signifie pas que maintenant cette habitude gustative devra être oubliée. Vous devez juste faire attention lors de l'utilisation de la boisson. Et cela concerne les femmes enceintes qui se plaignent d'une augmentation de la pression artérielle. Le thym a la capacité de l'augmenter, mais cela ne se produit pas brusquement, mais progressivement.

Il est également recommandé d'abandonner une telle boisson pendant la grossesse pour les femmes ayant des problèmes avec le système cardiovasculaire. Le thym est catégoriquement contre-indiqué dans la cardiosclérose, la fibrillation auriculaire.

Thym en début de grossesse

Une décoction de cette plante médicinale est un bon remède populaire pour le traitement de l'amygdalite. Appliquez-le en gargarisme. Cette façon d'utiliser le thym sera la plus sûre au cours du premier trimestre de la naissance d'un enfant. En effet, à ce moment, il est interdit à une femme d'utiliser des médicaments chimiques, car tous les systèmes et organes du bébé à naître se forment. Un remède naturel, qui est un rinçage à base de thym, ne nuira ni à la mère ni au bébé à naître. Quant à l'utilisation du thé à base de plantes, de nombreux gynécologues sont convaincus que les huiles essentielles qu'il contient ont un effet abortif dans les premiers stades de la grossesse. Ils peuvent provoquer l'apparition d'une hypertonicité utérine, qui est lourde de fausses couches. Cependant, cela ne signifie pas du tout qu'une tasse d'un tel thé nuira immédiatement à la future mère. Oui, vous ne devez pas consommer la boisson à jeun et en grande quantité (2-3 tasses d'affilée). Mais après le petit déjeuner, vous pouvez boire du thé au thym aromatique.

Si une femme au début de la gestation est à l'hôpital avec une menace de fausse couche, il vaut vraiment mieux oublier la boisson.

Thym en fin de grossesse

De nombreuses femmes enceintes au troisième trimestre de leur terme souffrent de surtensions. Il est normalisé dans cet état pendant une longue période, d'autant plus qu'il est extrêmement indésirable d'utiliser des médicaments pour cela. C'est pourquoi, à partir du cinquième mois de grossesse, il est recommandé de limiter au maximum l'utilisation du thé au thym. Les gynécologues conseillent de ne pas boire ce thé plus de 1 à 2 fois par semaine. Après tout, une femme n'a pas besoin de problèmes inutiles qui peuvent survenir après quelques minutes de plaisir..

Il convient de noter qu'au troisième trimestre du trimestre, la charge sur les reins augmente également et qu'une telle boisson a un effet diurétique. Le thymol, en tant que l'un des composants actifs de la plante, a un effet indésirable non seulement sur les reins, mais également sur le foie. Il est strictement interdit de boire du thé avec une telle plante médicinale pour les femmes enceintes souffrant de maladies thyroïdiennes. Même s'il n'y a que des conditions préalables au développement de la maladie, la boisson aromatique doit être abandonnée, car ses ingrédients actifs augmentent le risque d'hypothyroïdie..

Ainsi, la tisane de thym pendant la grossesse doit être utilisée avec précaution, prendre en compte tous les avertissements et écouter votre bien-être.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

L'huile d'arbre à thé pour inhalation est le meilleur remède contre la toux et les maux de gorge

Conception

L'inhalation est une méthode traditionnelle et très courante d'utilisation des huiles essentielles en médecine.

Oreillons et infertilité

Nutrition

Les oreillons (ou oreillons, oreillons) ont été mentionnés pour la première fois dans les écrits d'Hippocrate (plus de 400 avant JC). Jusqu'à présent, de 300 à 600 000 cas de la maladie sont enregistrés chaque année dans le monde, principalement chez les enfants.

Œdème pendant la grossesse: 7 recommandations importantes du médecin

Nutrition

L'œdème pendant la grossesse est une affection qui survient chez la plupart des femmes. Selon les statistiques, seulement 20% des femmes enceintes n'y font pas face.

Qu'arrive-t-il au corps féminin après l'accouchement?

Nutrition


Le premier accouchement est toujours tout un éventail de sentiments, de sensations, de phénomènes jusque-là non testés. Et peu importe à quel point la future maman se prépare pour cet événement, quelque chose la surprend toujours..