Principal / Analyses

Que signifie le diagnostic «Le canal cervical est élargi» pendant la grossesse et en son absence??

La détermination de l'état du col de l'utérus est un élément obligatoire d'un examen gynécologique. Un tel examen peut révéler non seulement divers changements pathologiques de la membrane muqueuse, mais également l'expansion du canal cervical..

Ce symptôme dans certains cas est un signe formidable des processus pathologiques actuels, bien qu'il soit parfois considéré comme une composante des changements naturels du système reproducteur. Par conséquent, une conclusion isolée sur la présence d'une dilatation du canal cervical n'est pas une cause d'alarme sans équivoque. Il doit être évalué par rapport à une situation clinique spécifique..

Le canal cervical - qu'est-ce que c'est et quelle est sa fonction?

Le canal cervical (canalis cervicis uteri) est un espace linéaire naturel à l'intérieur du col de l'utérus qui relie la cavité utérine à la lumière du vagin. Dans des conditions normales, il a une forme fusiforme due à 2 constrictions terminales physiologiques. Ils sont appelés pharynx externe et interne..

Le canal cervical est tapissé d'un épithélium cylindrique spécial, qui remplit une fonction de barrière et de sécrétion. Le mucus produit par ses cellules contient une grande quantité de glycoprotéines et est, en fait, un hydrogel avec une structure à pores fins. De plus, sa consistance, son acidité et sa perméabilité ne sont pas constantes, mais changent en fonction du fond hormonal de la femme, du jour de son cycle et d'un certain nombre d'autres facteurs.

Le canal cervical a plusieurs fonctions:

  • Barrière

Le mucus contenu dans la lumière du canal est un obstacle naturel aux bactéries et aux virus, formant un «bouchon» et empêchant ainsi l'infection ascendante de la cavité utérine. De plus, les tissus cervicaux ont un système immunitaire local qui offre une protection supplémentaire contre la plupart des micro-organismes. Il est représenté par des cellules immunocompétentes, produites par elles des facteurs humoraux et des anticorps. C'est grâce au col de l'utérus que la cavité utérine conserve sa stérilité..

  • Création d'une barrière à action sélective à la voie du sperme

Le fond hormonal changeant au cours du cycle ovarien-menstruel affecte l'acidité et la viscosité de la glaire cervicale, ce qui a un effet régulateur sur les cellules germinales mâles. Avant l'ovulation, le bouchon muqueux se liquéfie, ses pores augmentent de diamètre, le pH devient alcalin et le canal cervical s'ouvre légèrement. Tout cela crée des conditions favorables à la pénétration du sperme du vagin dans la cavité utérine. Et le flux de mucus inversé pariétal qui se produit pendant cette période est un facteur qui vous permet d'éliminer les cellules germinales mâles fonctionnellement incomplètes qui ne sont pas capables de mouvement progressif..

  • Élimination des écoulements menstruels et post-partum de la cavité utérine

Le col de l'utérus est le moyen naturel et unique d'évacuer le sang, l'endomètre rejeté, les secrets physiologiques et pathologiques. La violation de sa perméabilité conduit à l'accumulation de sécrétions, l'expansion progressive de la cavité utérine avec le jet de contenu dans les trompes de Fallope, provoque un processus inflammatoire.

  • Formation du canal de naissance, assurant l'expulsion naturelle du fœtus, de ses membranes et du placenta détaché

Ceci est fourni par l'expansion, le raccourcissement et la centralisation de la position du col de l'utérus pendant les contractions de la 1ère période de travail..

Le canal cervical est souvent considéré comme une formation anatomique spéciale, en y prêtant une attention accrue lors de l'examen d'une femme.

Qu'est-ce que cela signifie - le canal cervical est élargi?

Normalement, chez une femme nullipare adulte avec des organes génitaux suffisamment développés, la longueur du canal cervical est en moyenne de 3,5 à 4,5 cm et le diamètre dans la partie la plus large ne dépasse pas 8 mm. Son pharynx externe a une forme arrondie et un diamètre de 5 à 6 mm. Et après avoir accouché de manière naturelle, il prend une forme de fente avec plusieurs traces de déchirures de tissu radialement divergentes le long des bords et ne se ferme plus aussi étroitement.

La largeur admissible de la lumière du canal cervical en dehors du processus de travail peut atteindre 8 mm. Une augmentation du diamètre au-dessus de cet indicateur est à la base du diagnostic de dilatation (dilatation). Ceci est complété par un raccourcissement du col de l'utérus, qui est parfois utilisé comme critère indépendant..

Un canal cervical fermé est la norme pendant la grossesse jusqu'au début du travail. On parle de son expansion au-delà de la taille moyenne dans plusieurs cas:

  • il y a une expansion du pharynx interne jusqu'à 2 mm ou plus déjà à la fin du premier trimestre de gestation, avec le diamètre normal du reste du canal cervical;
  • le canal cervical est élargi en forme de fente dans le tiers supérieur, tandis qu'une augmentation significative du nombre de glandes cervicales est souvent notée;
  • il y a une déformation en forme d'entonnoir du pharynx interne, lors de la réalisation d'une échographie 3D et des compétences spécialisées suffisantes, il est souvent possible de corriger également le prolapsus des membranes;
  • expansion du canal partout, avec une diminution simultanée de la longueur du col de l'utérus, son adoucissement.

Diagnostique

L'examen pelvien de base échoue généralement à confirmer la présence d'une dilatation, à moins qu'il n'y ait un ostium béant. Des techniques d'imagerie vitales sont nécessaires pour un diagnostic fiable, et l'échographie est généralement suffisante. Dans ce cas, la préférence est donnée au capteur vaginal, bien qu'il soit possible d'utiliser un capteur transabdominal conventionnel. La mesure du col de l'utérus pendant l'échographie s'appelle la cervicométrie..

Une méthode d'imagerie plus précise est l'IRM des organes pelviens. Bien entendu, cette technique n'est pas utilisée pour le diagnostic primaire de la pathologie cervicale. L'IRM est réalisée à la deuxième étape de l'examen de la patiente pour déterminer de manière fiable la nature de ses changements.

L'analyse d'un frottis lors de l'expansion du canal cervical est une méthode de diagnostic supplémentaire qui vous permet de confirmer la présence d'un processus inflammatoire et de déterminer sa nature. Pour exclure les MST comme cause de cervicite, un test sanguin sérologique est effectué pour les infections majeures.

Pourquoi est-ce dangereux?

Si le canal cervical est élargi en l'absence de grossesse, cela ne présente pas de danger immédiat pour la vie de la femme. Mais une telle dilatation est un symptôme de divers processus pathologiques dans le col de l'utérus ou le corps de l'utérus, ce qui nécessite un diagnostic adéquat et un traitement complet en temps opportun..

La dilatation du canal cervical pendant la grossesse est clairement un signe pathologique. Cela peut être une manifestation:

  • Menace d'avortement spontané en début de grossesse. Dans le même temps, en plus de l'expansion du canal cervical à l'échographie, il existe des signes d'hypertonicité pathologique de l'utérus. L'apparition du décollement de l'ovule avec hématome rétrochorial peut également être détectée, tout en maintenant la viabilité de l'embryon.
  • Insuffisance isthmique-cervicale, diagnostiquée à partir du 2ème trimestre de grossesse. Les signes échographiques diagnostiques supplémentaires d'une telle condition sont une expansion en forme d'entonnoir du pharynx interne, une diminution de la longueur du col de l'utérus pendant une période de moins de 20 semaines à 3 cm, une diminution du rapport de la longueur du col à son diamètre (au niveau du pharynx interne) inférieur à 1,5. Insuffisance isthmique-cervicale - la cause d'une fausse couche habituelle.
  • Avortement en cours ou avortement spontané incomplet (grossesse précoce), travail prématuré commencé (après 26 semaines de gestation).

Par conséquent, si un élargissement du canal cervical est diagnostiqué pendant la grossesse, le médecin doit déterminer les tactiques thérapeutiques dès que possible et évaluer la faisabilité d'une hospitalisation urgente de la patiente.

Les principales causes de la pathologie

Pourquoi le canal cervical est-il élargi? Il y a plusieurs raisons à cette condition:

  1. La menace d'interruption de grossesse.
  2. Polype du canal cervical.
  3. Lésions kystiques du col de l'utérus (le soi-disant kyste de Nabotov), ​​généralement avec un contenu anéchogène. Il peut s'agir de plusieurs petits kystes jusqu'à 1 mm de diamètre.
  4. Autres formations néoplasiques bénignes du col de l'utérus. Possibles fibromes, sarcomes, hémangiomes, léiomyomes.
  5. Adénocarcinome de haut grade du col de l'utérus.
  6. Myome «naissant» ou polype de l'endomètre.
  7. Endométriose, adénomyose.
  8. Cervicite aiguë ou chronique (inflammation de la membrane muqueuse du canal cervical), y compris se développant en raison de MST.
  9. Tumeurs du corps de l'utérus de taille importante, conduisant à un étirement de l'os interne.

Chez les femmes en âge de procréer, une expansion jusqu'à 12 mm ou plus peut être observée pendant un certain temps après l'avortement spontané ou médicamenteux terminé, pendant la période de récupération après l'accouchement, après des interventions médicales et diagnostiques avec bougiénage du col de l'utérus.

À la ménopause, la dilatation peut être due à une atrophie progressive des tissus utérins dans un contexte de carence en œstrogènes prononcée. Dans le même temps, généralement le canal cervical est dilaté de manière inégale, un prolapsus concomitant du fornix vaginal et de l'utérus est possible. Et au fur et à mesure que le processus d'involution du système reproducteur lié à l'âge progresse pendant la période postménopausique, la dilatation est remplacée par un rétrécissement à 3 mm ou moins, puis une atrésie (prolifération excessive).

Que faire?

Les tactiques de traitement sont déterminées par la cause principale des modifications du col de l'utérus.

Pessaire obstétrical sur le col de l'utérus pour empêcher son ouverture

En présence de polypes et de tumeurs, la question du traitement chirurgical est résolue, tandis que chez les femmes en âge de procréer, les opérations de préservation des organes sont préférées. L’exception est l’adénocarcinome. Dans ce cas, avec des lésions étendues et des signes de malignité avec invasion des tissus environnants, une décision peut être prise sur une intervention radicale avec extirpation de l'utérus et une chimiothérapie et une radiothérapie ultérieures conformément aux principes du traitement du cancer du col de l'utérus..

Avec la cervicite et les kystes endocervicaux, un traitement conservateur est indiqué en utilisant des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires systémiques et locaux. De plus, dans le cas d'une MST confirmée, elle est réalisée sous la supervision d'un dermatovénérologue, avec traitement simultané de tous les partenaires sexuels et examen des membres de la famille. Une femme à l'avenir devrait être enregistrée de manière dynamique et passer régulièrement des tests de contrôle pour les MST et le VIH.

En cas d'adénomyose confirmée, le traitement est effectué conformément aux directives cliniques en vigueur. Habituellement, ils commencent par un traitement conservateur complexe utilisant des médicaments hormonaux et anti-inflammatoires. Comme mesures auxiliaires, physiothérapie, absorbants, vitamines sont prescrits. Avec un traitement conservateur de l'adénomyose courant et non susceptible de se prêter à un traitement chirurgical.

L'expansion révélée du canal cervical à l'échographie pendant la grossesse est à la base d'une solution urgente au problème de l'hospitalisation d'une femme enceinte en lien avec une menace d'avortement ou une naissance prématurée. Des hormones, des antispasmodiques, des préparations de magnésium et d'autres tocolytiques sont prescrits et l'insuffisance placentaire est évitée. En cas d'insuffisance isthmique-cervicale diagnostiquée et d'antécédents de fausses couches, des mesures supplémentaires sont prises pour renforcer le col de l'utérus.

  • L'application de sutures spéciales sur le cou, qui sont retirées à une période de 38 semaines. Actuellement, différentes variantes de suture sont utilisées avec une efficacité à peu près égale, le choix de la méthode reste au médecin.
  • Installation d'un pessaire - un anneau en latex spécial placé sur le col de l'utérus pour empêcher son ouverture. Possible uniquement dans les premiers stades de l'insuffisance isthmique-cervicale, parfois en complément de la suture.
  • En moyenne, en présence d'insuffisance isthmique-cervicale, la grossesse peut être le prologue dans 2/3 des cas.

La dilatation du canal cervical est une constatation diagnostique importante qui nécessite une évaluation complète de l'état de la femme et la recherche de la cause profonde d'une telle dilatation. La pathologie nécessite une attention particulière chez la femme enceinte, car elle est le signe d'un risque élevé d'interruption de grossesse en cours. Des examens préventifs réguliers et des visites chez un obstétricien-gynécologue, la réalisation d'une échographie selon les directives d'un médecin permettent de diagnostiquer cette pathologie en temps opportun et de choisir le traitement optimal avec des pertes minimales pour le patient.

Que signifie le diagnostic «Le canal cervical est élargi» pendant la grossesse et en son absence?

La détermination de l'état du col de l'utérus est un élément obligatoire d'un examen gynécologique. Un tel examen peut révéler non seulement divers changements pathologiques de la membrane muqueuse, mais également l'expansion du canal cervical..

Ce symptôme dans certains cas est un signe formidable des processus pathologiques actuels, bien qu'il soit parfois considéré comme une composante des changements naturels du système reproducteur. Par conséquent, une conclusion isolée sur la présence d'une dilatation du canal cervical n'est pas une cause d'alarme sans équivoque. Il doit être évalué par rapport à une situation clinique spécifique..

Le canal cervical - qu'est-ce que c'est et quelle est sa fonction?

Le canal cervical (canalis cervicis uteri) est un espace linéaire naturel à l'intérieur du col de l'utérus qui relie la cavité utérine à la lumière du vagin. Dans des conditions normales, il a une forme fusiforme due à 2 constrictions terminales physiologiques. Ils sont appelés pharynx externe et interne..

Le canal cervical est tapissé d'un épithélium cylindrique spécial, qui remplit une fonction de barrière et de sécrétion. Le mucus produit par ses cellules contient une grande quantité de glycoprotéines et est, en fait, un hydrogel avec une structure à pores fins. De plus, sa consistance, son acidité et sa perméabilité ne sont pas constantes, mais changent en fonction du fond hormonal de la femme, du jour de son cycle et d'un certain nombre d'autres facteurs.

Le canal cervical a plusieurs fonctions:

Le mucus contenu dans la lumière du canal est un obstacle naturel aux bactéries et aux virus, formant un «bouchon» et empêchant ainsi l'infection ascendante de la cavité utérine. De plus, les tissus cervicaux ont un système immunitaire local qui offre une protection supplémentaire contre la plupart des micro-organismes. Il est représenté par des cellules immunocompétentes, produites par elles des facteurs humoraux et des anticorps. C'est grâce au col de l'utérus que la cavité utérine conserve sa stérilité..

  • Création d'une barrière à action sélective à la voie du sperme

Le fond hormonal changeant au cours du cycle ovarien-menstruel affecte l'acidité et la viscosité de la glaire cervicale, ce qui a un effet régulateur sur les cellules germinales mâles. Avant l'ovulation, le bouchon muqueux se liquéfie, ses pores augmentent de diamètre, le pH devient alcalin et le canal cervical s'ouvre légèrement. Tout cela crée des conditions favorables à la pénétration du sperme du vagin dans la cavité utérine. Et le flux de mucus inversé pariétal qui se produit pendant cette période est un facteur qui vous permet d'éliminer les cellules germinales mâles fonctionnellement incomplètes qui ne sont pas capables de mouvement progressif..

  • Élimination des écoulements menstruels et post-partum de la cavité utérine

Le col de l'utérus est le moyen naturel et unique d'évacuer le sang, l'endomètre rejeté, les secrets physiologiques et pathologiques. La violation de sa perméabilité conduit à l'accumulation de sécrétions, l'expansion progressive de la cavité utérine avec le jet de contenu dans les trompes de Fallope, provoque un processus inflammatoire.

  • Formation du canal de naissance, assurant l'expulsion naturelle du fœtus, de ses membranes et du placenta détaché

Ceci est fourni par l'expansion, le raccourcissement et la centralisation de la position du col de l'utérus pendant les contractions de la 1ère période de travail..

Le canal cervical est souvent considéré comme une formation anatomique spéciale, en y prêtant une attention accrue lors de l'examen d'une femme.

Qu'est-ce que cela signifie - le canal cervical est élargi?

Normalement, chez une femme nullipare adulte avec des organes génitaux suffisamment développés, la longueur du canal cervical est en moyenne de 3,5 à 4,5 cm et le diamètre dans la partie la plus large ne dépasse pas 8 mm. Son pharynx externe a une forme arrondie et un diamètre de 5 à 6 mm. Et après avoir accouché de manière naturelle, il prend une forme de fente avec plusieurs traces de déchirures de tissu radialement divergentes le long des bords et ne se ferme plus aussi étroitement.

La largeur admissible de la lumière du canal cervical en dehors du processus de travail peut atteindre 8 mm. Une augmentation du diamètre au-dessus de cet indicateur est à la base du diagnostic de dilatation (dilatation). Ceci est complété par un raccourcissement du col de l'utérus, qui est parfois utilisé comme critère indépendant..

Un canal cervical fermé est la norme pendant la grossesse jusqu'au début du travail. On parle de son expansion au-delà de la taille moyenne dans plusieurs cas:

  • il y a une expansion du pharynx interne jusqu'à 2 mm ou plus déjà à la fin du premier trimestre de gestation, avec le diamètre normal du reste du canal cervical;
  • le canal cervical est élargi en forme de fente dans le tiers supérieur, tandis qu'une augmentation significative du nombre de glandes cervicales est souvent notée;
  • il y a une déformation en forme d'entonnoir du pharynx interne, lors de la réalisation d'une échographie 3D et des compétences spécialisées suffisantes, il est souvent possible de corriger également le prolapsus des membranes;
  • expansion du canal partout, avec une diminution simultanée de la longueur du col de l'utérus, son adoucissement.

Comment bien se préparer à l'analyse?

Étant donné que la méthode la plus simple et la plus accessible pour détecter les processus inflammatoires du tractus urogénital, à la fois chez l'homme et la femme, est un frottis sur la flore, elle doit prêter plus d'attention et apprendre au lecteur à comprendre un peu les entrées entrées dans le formulaire.

Cependant, avant de se rendre chez le médecin, les patients doivent connaître quelques règles simples:

  1. Quelques jours avant le test, il est nécessaire d'exclure non seulement les rapports sexuels (parfois le sperme peut être vu dans le frottis d'une femme), mais également toute intervention telle que la douche vaginale, l'utilisation de médicaments topiques (suppositoires, crèmes, comprimés);
  2. Vous ne devez pas vous rendre à une telle étude pendant la menstruation, car le sang menstruel interférera avec la visualisation du médicament, là où le médecin le verra principalement;
  3. Le jour de l'examen, vous devez calculer l'heure pour que vous urinez pour la dernière fois en 2-3 heures, car l'urine peut éliminer toutes les "informations";
  4. 7 à 10 jours avant l'analyse, arrêtez de prendre des produits pharmaceutiques, en particulier des médicaments antibactériens, ou ne prenez un frottis qu'une semaine après la fin du traitement;
  5. Autre règle que les femmes ignorent souvent: ne pas utiliser de produits d'hygiène intime. Bien sûr, il est très difficile de s'abstenir de telles procédures en général, comme le recommandent les experts, mais au moins vous pouvez vous limiter à l'eau chaude propre. Les hommes, en revanche, effectuent la dernière toilette des organes génitaux externes le soir à la veille de la visite d'un médecin..

Nous vous suggérons de vous familiariser avec: L'épithélium dans le canal cervical est normal

Après avoir suivi ces conseils, une personne se rend à un rendez-vous, où elle va faire un frottis, peindre et regarder au microscope. Le médecin s'occupera du décodage, et le patient recevra une conclusion entre ses mains, et il sera probablement intéressé de savoir ce que signifient tous ces nombres et mots..

Diagnostique

L'examen pelvien de base échoue généralement à confirmer la présence d'une dilatation, à moins qu'il n'y ait un ostium béant. Des techniques d'imagerie vitales sont nécessaires pour un diagnostic fiable, et l'échographie est généralement suffisante. Dans ce cas, la préférence est donnée au capteur vaginal, bien qu'il soit possible d'utiliser un capteur transabdominal conventionnel. La mesure du col de l'utérus pendant l'échographie s'appelle la cervicométrie..

Une méthode d'imagerie plus précise est l'IRM des organes pelviens. Bien entendu, cette technique n'est pas utilisée pour le diagnostic primaire de la pathologie cervicale. L'IRM est réalisée à la deuxième étape de l'examen de la patiente pour déterminer de manière fiable la nature de ses changements.

L'analyse d'un frottis lors de l'expansion du canal cervical est une méthode de diagnostic supplémentaire qui vous permet de confirmer la présence d'un processus inflammatoire et de déterminer sa nature. Pour exclure les MST comme cause de cervicite, un test sanguin sérologique est effectué pour les infections majeures.

Écosystème du tractus urogénital féminin

Les leucocytes dans un frottis pris en gynécologie, même pour la flore, même pour la cytologie, ne sont pas les seules cellules présentes dans la préparation. De plus, ils n'agissent qu'en conséquence ou en réaction à des événements survenant dans l'écosystème (fluctuations des taux hormonaux, inflammation).

Le critère diagnostique du processus inflammatoire est considéré non seulement comme une grande quantité de Le, "échappé" au lieu des "opérations militaires", mais aussi sur l'état de leurs noyaux. Lorsque les leucocytes réagissent, ils essaient d'absorber «l'ennemi», le phagocytose, mais eux-mêmes commencent à se décomposer.

Les cellules détruites sont appelées leucocytes neutrophiles, mais ce phénomène n'est pas indiqué dans l'analyse de l'analyse. Un grand nombre de leucocytes neutrophiles, associés à une abondante flore cocco-bacillaire ou coccale, servent de base pour confirmer la présence d'un processus inflammatoire.

L'écosystème des organes génitaux féminins comprend des micro-organismes qui occupent certaines niches, à savoir: l'épithélium du vagin, du col de l'utérus, du canal cervical, riche en glandes endocervicales.

Ces formations anatomiques fournissent les conditions de l'activité vitale de certains microorganismes. Certains habitants sont obligatoires (obligatoire), tandis que d'autres viennent de l'extérieur en raison de certaines circonstances et provoquent diverses réactions inflammatoires de l'épithélium.

De plus, l'équilibre de l'écosystème peut être perturbé par divers facteurs qui affectent négativement le corps de la femme (à la fois interne et externe), ce qui conduit au fait que les microbes vivant en petit nombre commencent à déplacer les habitants naturels représentant la flore de la tige, et occupent la partie dominante. position.

Un exemple de ceci est la colonisation de l'environnement vaginal par la gardnerella, qui, pour un certain nombre de raisons, déplace les lactobacilles (bâtonnets de Doderlein). Le résultat de cette «guerre» est la vaginose bactérienne bien connue (gardnerellose).

Pourquoi est-ce dangereux?

Si le canal cervical est élargi en l'absence de grossesse, cela ne présente pas de danger immédiat pour la vie de la femme. Mais une telle dilatation est un symptôme de divers processus pathologiques dans le col de l'utérus ou le corps de l'utérus, ce qui nécessite un diagnostic adéquat et un traitement complet en temps opportun..

La dilatation du canal cervical pendant la grossesse est clairement un signe pathologique. Cela peut être une manifestation:

  • Menace d'avortement spontané en début de grossesse. Dans le même temps, en plus de l'expansion du canal cervical à l'échographie, il existe des signes d'hypertonicité pathologique de l'utérus. L'apparition du décollement de l'ovule avec hématome rétrochorial peut également être détectée, tout en maintenant la viabilité de l'embryon.
  • Insuffisance isthmique-cervicale, diagnostiquée à partir du 2ème trimestre de grossesse. Les signes échographiques diagnostiques supplémentaires d'une telle condition sont une expansion en forme d'entonnoir du pharynx interne, une diminution de la longueur du col de l'utérus pendant une période de moins de 20 semaines à 3 cm, une diminution du rapport de la longueur du col à son diamètre (au niveau du pharynx interne) inférieur à 1,5. Insuffisance isthmique-cervicale - la cause d'une fausse couche habituelle.
  • Avortement en cours ou avortement spontané incomplet (grossesse précoce), travail prématuré commencé (après 26 semaines de gestation).

Par conséquent, si un élargissement du canal cervical est diagnostiqué pendant la grossesse, le médecin doit déterminer les tactiques thérapeutiques dès que possible et évaluer la faisabilité d'une hospitalisation urgente de la patiente.

Indications pour la nomination d'un examen cytologique du col de l'utérus

Le grattage du canal cervical a pour but d'identifier les cellules atypiques et de diagnostiquer les maladies précancéreuses. Les principales indications aux fins de l'étude:

  • Irrégularités menstruelles;
  • Maladies de nature virale (HPV - virus du papillome humain, virus de l'herpès de types 1 et 2 - herpès génital);
  • Infertilité;
  • Érosion, hyperplasie ou ectopie du col de l'utérus;
  • Douleur cervicale;
  • Écoulement pathologique du tractus génital;
  • Lors de la planification d'une grossesse;
  • En contactant une clinique prénatale pendant la grossesse;
  • Identification de la microflore pathogène (cocci, bactéries responsables de maladies sexuellement transmissibles);
  • Dépistage pour toutes les femmes après 21 ans.

Les principales causes de la pathologie

Pourquoi le canal cervical est-il élargi? Il y a plusieurs raisons à cette condition:

  1. La menace d'interruption de grossesse.
  2. Polype du canal cervical.
  3. Lésions kystiques du col de l'utérus (le soi-disant kyste de Nabotov), ​​généralement avec un contenu anéchogène. Il peut s'agir de plusieurs petits kystes jusqu'à 1 mm de diamètre.
  4. Autres formations néoplasiques bénignes du col de l'utérus. Possibles fibromes, sarcomes, hémangiomes, léiomyomes.
  5. Adénocarcinome de haut grade du col de l'utérus.
  6. Myome «naissant» ou polype de l'endomètre.
  7. Endométriose, adénomyose.
  8. Cervicite aiguë ou chronique (inflammation de la membrane muqueuse du canal cervical), y compris se développant en raison de MST.
  9. Tumeurs du corps de l'utérus de taille importante, conduisant à un étirement de l'os interne.

conclusions

Chaque femme doit surveiller sa santé, ainsi que la santé du système reproducteur. Il est très important de consulter régulièrement votre gynécologue pour un contrôle de routine. Habituellement, la dilatation du canal cervical ne se produit pas d'elle-même (à moins, bien sûr, qu'elle ne concerne le processus naturel de l'accouchement). Le plus souvent, il signale que des processus infectieux et inflammatoires, ainsi que des formations bénignes ou malignes, sont présents dans le système reproducteur féminin. Par conséquent, n'ignorez pas les visites chez le gynécologue, en particulier pour les femmes pendant la grossesse. Des mesures de diagnostic et de traitement opportunes peuvent protéger votre santé, ainsi que la vie de votre bébé à naître.

Prenez soin de votre santé dès maintenant. Cela vous aidera à éliminer d'autres risques et dangers. prenez soin de vous.

Que faire?

Les tactiques de traitement sont déterminées par la cause principale des modifications du col de l'utérus.

Pessaire obstétrical sur le col de l'utérus pour empêcher son ouverture

En présence de polypes et de tumeurs, la question du traitement chirurgical est résolue, tandis que chez les femmes en âge de procréer, les opérations de préservation des organes sont préférées. L’exception est l’adénocarcinome. Dans ce cas, avec des lésions étendues et des signes de malignité avec invasion des tissus environnants, une décision peut être prise sur une intervention radicale avec extirpation de l'utérus et une chimiothérapie et une radiothérapie ultérieures conformément aux principes du traitement du cancer du col de l'utérus..

Avec la cervicite et les kystes endocervicaux, un traitement conservateur est indiqué en utilisant des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires systémiques et locaux. De plus, dans le cas d'une MST confirmée, elle est réalisée sous la supervision d'un dermatovénérologue, avec traitement simultané de tous les partenaires sexuels et examen des membres de la famille. Une femme à l'avenir devrait être enregistrée de manière dynamique et passer régulièrement des tests de contrôle pour les MST et le VIH.

En cas d'adénomyose confirmée, le traitement est effectué conformément aux directives cliniques en vigueur. Habituellement, ils commencent par un traitement conservateur complexe utilisant des médicaments hormonaux et anti-inflammatoires. Comme mesures auxiliaires, physiothérapie, absorbants, vitamines sont prescrits. Avec un traitement conservateur de l'adénomyose courant et non susceptible de se prêter à un traitement chirurgical.

L'expansion révélée du canal cervical à l'échographie pendant la grossesse est à la base d'une solution urgente au problème de l'hospitalisation d'une femme enceinte en lien avec une menace d'avortement ou une naissance prématurée. Des hormones, des antispasmodiques, des préparations de magnésium et d'autres tocolytiques sont prescrits et l'insuffisance placentaire est évitée. En cas d'insuffisance isthmique-cervicale diagnostiquée et d'antécédents de fausses couches, des mesures supplémentaires sont prises pour renforcer le col de l'utérus.

  • L'application de sutures spéciales sur le cou, qui sont retirées à une période de 38 semaines. Actuellement, différentes variantes de suture sont utilisées avec une efficacité à peu près égale, le choix de la méthode reste au médecin.
  • Installation d'un pessaire - un anneau en latex spécial placé sur le col de l'utérus pour empêcher son ouverture. Possible uniquement dans les premiers stades de l'insuffisance isthmique-cervicale, parfois en complément de la suture.
  • En moyenne, en présence d'insuffisance isthmique-cervicale, la grossesse peut être le prologue dans 2/3 des cas.

La dilatation du canal cervical est une constatation diagnostique importante qui nécessite une évaluation complète de l'état de la femme et la recherche de la cause profonde d'une telle dilatation. La pathologie nécessite une attention particulière chez la femme enceinte, car elle est le signe d'un risque élevé d'interruption de grossesse en cours. Des examens préventifs réguliers et des visites chez un obstétricien-gynécologue, la réalisation d'une échographie selon les directives d'un médecin permettent de diagnostiquer cette pathologie en temps opportun et de choisir le traitement optimal avec des pertes minimales pour le patient.

Raisons de l'expansion du canal cervical

La dilatation du canal cervical du col de l'utérus chez une femme peut être détectée lors de l'examen initial. Lors de l'examen dans les miroirs, le médecin évalue non seulement l'état des muqueuses et exclut l'érosion, mais examine également les organes internes à la recherche de déformations. L'expansion du canal cervical n'est pas dangereuse pour une femme, la menace n'est présente que pendant la grossesse. À ce moment, l'élément cervical doit être fermé. Quels changements dans le travail des organes internes indique l'expansion du canal cervical, quelles sont les principales raisons de ces changements? Quelle stratégie de traitement est correcte? Les réponses aux questions énumérées sont présentées à l'attention du lecteur..

Quand voir un médecin

L'organe est examiné par un gynécologue. Pour commencer, une étude complète du corps est réalisée. Ils parlent avec la femme, posent des questions sur les symptômes, la date de la dernière menstruation. Sur la chaise gynécologique, un examen est effectué à l'aide d'un miroir spécial. S'il y a des polypes dans le vagin, cela peut indiquer leur présence et plus profondément. De plus, à l'aide d'un miroir, vous pouvez voir la présence d'écoulement de sang ou de pus..


Seul un examen par un gynécologue aidera à déterminer la présence d'une pathologie.

La principale étape du diagnostic des changements pathologiques consiste à effectuer des frottis. Pour des performances plus précises, vous devez prendre non seulement du canal lui-même, mais également de la zone intermédiaire. Ensuite, les frottis sont envoyés pour histologie et cytologie. L'examen cytologique peut indiquer la présence d'une pathologie précancéreuse, ce qui est dangereux. Et l'histologie donne un aperçu d'autres maladies.

Un spécialiste doit être visité une fois tous les six mois pour subir un examen. Si des symptômes de maladies du canal apparaissent, vous devez également vous rendre à l'hôpital pour un rendez-vous. Symptômes courants:

  • écoulement de l'organe génital de mucus de consistance variée;
  • sang pendant les rapports sexuels;


Consultez votre médecin pour des douleurs abdominales basses

  • traumatisme lors des rapports sexuels;
  • écoulement maculé de sang;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • incapacité de tomber enceinte;
  • douleur et brûlure dans la région génitale;
  • tiraillements dans le bas de l'abdomen.

C'est un organe très important du système reproducteur féminin. Il affecte la menstruation, la fécondation, la grossesse et le travail. Toutes les maladies émergentes doivent être traitées à temps afin d'éviter des complications à l'avenir. Une femme doit surveiller attentivement sa santé et, à la première manifestation des symptômes, consulter un médecin - gynécologue.

Caractéristiques de la structure du canal cervical

Le canal cervical remplit une fonction de connexion et assure la communication avec les organes internes et externes du système reproducteur. Il augmente progressivement à partir du moment où la fille est née jusqu'à la période de la puberté. Puis change d'apparence après l'accouchement, l'ouverture devient en forme de fente.

Une telle structure des organes génitaux de la fille est considérée comme normale: la cavité utérine commence par le pharynx interne et passe dans le canal cervical du col de l'utérus, qui passe dans le col de l'utérus et se termine par le pharynx externe, puis le vagin. En raison de cette structure, le processus de livraison naturelle est assuré.

Le pharynx de l'utérus s'ouvre progressivement. Le processus d'ouverture pendant le travail commence par le pharynx interne, puis, à mesure que les contractions progressent, se propage au pharynx externe. Le processus inverse de fermeture du canal cervical suit le même schéma, mais dure non pas quelques heures, mais environ 3 semaines. La particularité réside dans le fait que le pharynx externe ne restaure pas complètement son apparence, il devient en forme de fente, ce qui accélère considérablement le processus d'ouverture lors des naissances répétées. C'est pourquoi ils disent que chez ceux qui ont accouché, le canal cervical est élargi..

Le gynécologue peut suspecter le développement de la pathologie du canal cervical immédiatement lors de l'examen du vagin dans les miroirs. Le médecin évalue non seulement l'état de l'épithélium, mais fait également attention à la conformité des structures anatomiques aux paramètres de référence.

Normale est considérée comme une longueur d'environ 3,5 à 4,5 cm, avec une largeur ne dépassant pas 5 mm. Une incohérence avec ces indicateurs indique les risques de développer une pathologie. Une exception est le raccourcissement physiologique à la fin du 3ème trimestre de la grossesse. Un tel changement est nécessaire pour assurer une livraison normale. Lorsque le canal est raccourci jusqu'à 30 semaines de grossesse, les risques de son issue défavorable apparaissent et la probabilité de naissance prématurée ou de fausse couche augmente. La condition aiguë est stoppée par l'imposition d'une ligature obstétricale ou d'un pessaire. Ces méthodes sont conçues pour aider une femme à porter sa grossesse à 8 mois et à prévenir une divulgation prématurée..

L'extension est déterminée par les critères suivants:

  • le pharynx interne à l'échographie est ouvert de plus de 2 mm, le diamètre des sections restantes est dans les limites normales;
  • il y a une expansion en forme de fente dans le tiers supérieur avec une augmentation du nombre de glandes cervicales;
  • la déformation a une structure en forme d'entonnoir;
  • l'expansion est tracée sur toute la longueur sur fond de ramollissement et de raccourcissement.

Le diagnostic de la pathologie est fourni par des techniques d'échographie, mais un médecin expérimenté peut soupçonner qu'il y a un problème lors de l'examen vaginal et de l'examen bimanuel.

Norme dans un frottis gynécologique

Probablement, le lecteur a deviné que l'échantillonnage de l'analyse des hommes ne laissera probablement pas de souvenirs agréables, car l'objet d'étude ne leur est pas si accessible, il y aura donc vraiment des sensations désagréables qui peuvent ne pas laisser une personne pendant plusieurs heures de plus..

Nous vous suggérons de vous familiariser avec: Enlever les grains de beauté est-il dangereux

Cependant, si la sensation de brûlure et la douleur dans le pénis continuent de se rappeler pendant plusieurs jours et que ces phénomènes, similaires à un écoulement purulent, ont été ajoutés, une visite chez le médecin est inévitable. Mais si tout s'est bien passé, alors peut-être que les hommes seront rassurés par le fait que dans leur frottis prélevé sur l'urètre, tout semble beaucoup plus facile, si, bien sûr, l'analyse est normale:

  • La norme des leucocytes est jusqu'à 5 cellules dans le champ de vision;
  • La flore se compose de tiges simples;
  • Le fond général dilue l'épithélium urétral (principalement de transition) - environ 5-7 (jusqu'à 10) cellules;
  • Une petite quantité de mucus qui n'a pas d'importance;
  • Parfois, une flore conditionnellement pathogène dans des échantillons uniques (streptocoques, staphylocoques, entérocoques) peut être présente dans le frottis, cependant, afin de le différencier, il est nécessaire de colorer le frottis selon Gram.

Dans le cas d'un processus inflammatoire, le frottis change:

  1. Un grand nombre de globules blancs apparaît dans le frottis, parfois non dénombrable;
  2. La flore coccale ou cocco-bacillaire déplace le bacille;
  3. La préparation contient des microbes qui ont provoqué une inflammation (Trichomonas, gonocoques, levures, etc.);
  4. Les micro-organismes tels que la chlamydia, l'urée et les mycoplasmes au microscope sont difficilement visibles au microscope, tout comme il est possible de distinguer les diplocoques pathogènes qui causent la gonorrhée des entérocoques appariés ou une chaîne d'Enterococcus faecalis (entérocoques aussi) des streptocoques, donc, dans de tels cas, pour clarifier l'espèce le pathogène, l'étude est complétée par une méthode de culture ou la PCR (réaction en chaîne par polymérase) presque universelle et populaire à notre époque;
  5. À de rares exceptions près, E. coli peut être trouvé dans un frottis masculin (une violation flagrante des règles d'hygiène!), Ce qui est bénéfique dans les intestins, mais provoque une cystite, une urétrite, une prostatite, pénétrant dans l'urètre de l'homme. Des méthodes de recherche en laboratoire supplémentaires sont également nécessaires pour sa différenciation..

Ils font de même avec les frottis féminins, car les diplocoques trouvés peuvent ne pas être des néisseries et ne pas provoquer de gonorrhée. À propos, E. coli (Escherichia coli), les entérocoques (Enterococcus faecalis), les staphylocoques avec streptocoques et autres micro-organismes dans les frottis féminins sont beaucoup plus courants, en raison de la structure des organes génitaux féminins.

Les créatures microscopiques vivant dans l'appareil génital d'une femme sont diverses, mais les normes existent toujours, même si parfois leurs limites sont très difficiles à déterminer, mais nous essaierons toujours de le faire. Ainsi, dans un frottis pris en gynécologie, vous pouvez trouver:

  • Leucocytes, dont la norme dans l'urètre est jusqu'à 10 cellules par champ de vision, dans le col de l'utérus et son canal - jusqu'à 30 cellules. Pendant la grossesse, ces indicateurs changent à la hausse;
  • Le type d'épithélium dans le frottis dépend du lieu de prélèvement: l'urètre, le cou, le vagin sont tapissés d'épithélium squameux stratifié (MPE), que nous recevrons dans la préparation. Un écouvillon du canal cervical sera représenté par un épithélium cylindrique (prismatique). Le nombre de cellules change dans les différentes phases du cycle, en général, il est généralement admis qu'à un rythme leur contenu ne doit pas dépasser 10 unités. Cependant, tout cela est très arbitraire, car pour un diagnostic précis, il est nécessaire de prendre en compte les changements morphologiques des structures cellulaires (noyau, cytoplasme, présence de "noyaux nus"), c'est-à-dire d'effectuer une analyse cytologique;
  • Le mucus dans la préparation est considéré comme un composant obligatoire, mais modéré, car les glandes du canal cervical et du vagin le sécrètent. Le mucus semble intéressant dans la phase ovulatoire du cycle menstruel, il se cristallise et forme des motifs similaires aux feuilles des plantes, que l'on appelle le «symptôme de la fougère» (cytologie);
  • Un frottis normal est généralement représenté par une flore de bâtonnets (lactobacilles) et des cocci simples.

Principales raisons de l'expansion

La dilatation n'est pas particulièrement dangereuse pour les femmes non enceintes. Un tel écart n'est pas considéré comme une pathologie, mais est un symptôme de certaines maladies:

  • la présence de polypes dans le canal cervical (les néoplasmes fournissent une expansion mécanique);
  • une lésion kystique unique ou multiple provoque l'expansion du canal jusqu'à 3-5 mm;
  • adénocarcinome;
  • myome;
  • léiomyome;
  • adénomyose;
  • cervicite;
  • gonflement de l'utérus.

Un écart par rapport aux paramètres normaux peut indiquer le développement de problèmes de santé graves, il est donc interdit d'ignorer un tel symptôme. L'expansion peut être naturelle pendant la ménopause et la modification du diamètre de la lumière chez les femmes nullipares est le plus souvent pathologique..

Pendant la grossesse

Les gynécologues accordent une attention particulière à l'examen des organes génitaux des femmes enceintes. Les troubles tels que la dilatation, le ramollissement prématuré ou le raccourcissement du col de l'utérus sont les principaux critères diagnostiques pour déclarer le risque de naissance prématurée. Les principales raisons de rejet:

  • concentration élevée d'hormones sexuelles mâles dans le sang;
  • grossesse multiple;
  • une histoire d'accouchement;
  • traumatisme et pathologie de la structure des organes génitaux féminins.

Dans le cas où la raison réside dans un excès d'hormones sexuelles mâles, divers médicaments sont utilisés pour stabiliser la maladie. Le traitement est le plus souvent effectué en milieu hospitalier, sous la surveillance constante d'un gynécologue. En cas de grossesses multiples et d'anomalies structurelles, il est recommandé à une femme de se reposer et d'installer ultérieurement un pessaire obstétrical sur le col de l'utérus. Cet appareil est une sorte de bague qui vous permet d'amener la grossesse à la date souhaitée.

Pendant la ménopause

Pendant la ménopause, le canal cervical change de structure sous l'influence de changements hormonaux. Ses parois perdent de leur élasticité et produisent du mucus en plus petites quantités. Le vagin devient sec. Dans le contexte de tels changements, des conditions préalables sont créées pour le développement de maladies infectieuses en raison d'une diminution de l'immunité locale. La probabilité de leur développement augmente chez les femmes ayant des antécédents d'avortement et de curetage de la cavité utérine.

Les principales raisons provoquant l'élargissement pendant la période postménopausique:

  • cervicite;
  • sérosomètre;
  • myome;
  • les polypes;
  • hyperplasie de l'endomètre.

La base de l'évolution de cette pathologie chez les femmes dont la fonction de reproduction est mourante est la production insuffisante d'hormones sexuelles féminines. Des changements structurels peuvent se manifester dans le contexte d'une utilisation prolongée de contraceptifs pour éliminer les symptômes de la ménopause. Malgré sa base naturelle, le problème ne peut être ignoré. S'il se manifeste dans le contexte de la pathologie, le traitement doit être opportun, car tous les processus inflammatoires pendant la ménopause progressent rapidement.

Expansion chez une femme nullipare

Chez les femmes adultes nullipares, le problème de l'expansion pathologique du canal cervical est extrêmement rare et a toujours une base pathologique. Dans la plupart des cas, la raison du changement de forme naturelle est le développement de néoplasmes dans la cavité du canal cervical, à savoir des kystes ou des polypes nabot. Il n'y a aucun danger dans ce cas, mais un traitement est nécessaire..

Si la raison de l'expansion est le développement d'un processus pathologique, il peut y avoir des obstacles sur la manière de concevoir et de porter une grossesse. Une femme avec une hypertrophie peut souffrir d'infertilité ou de fausse couche. Le problème est résolu après le traitement requis.

Diagnostic de la maladie et méthodes de traitement

  1. Avec une dysplasie légère (CIN I, lsil), l'observation d'un gynécologue, les frottis cytologiques et la colposcopie suffisent. Dans la dysplasie sévère (HSIL, CIN II, CIN III), une conisation est réalisée - ablation chirurgicale du tissu affecté. Dans certains cas, les médecins décident d'amputer le col de l'utérus.
  2. Avec des changements réactifs. Souvent, une femme reçoit un diagnostic du premier degré de néoplasie (dysplasie) sur le cytogramme en question. Susceptible car les cellules peuvent revenir à la «normale» après un traitement antibiotique.
  3. Si une kératinisation de l'épithélium est trouvée - leucoplasie. Nous avons écrit à ce sujet en détail dans l'article sur l'hyperkératose. La "cautérisation" d'un site tissulaire est réalisée si le fait de la présence de leucoplasie est prouvé par une biopsie.
  4. Si, selon les résultats d'un frottis général sur la flore, non seulement un épithélium plat est vu en grande quantité, mais aussi beaucoup de mucus, de leucocytes et que la femme elle-même se plaint de pertes inhabituelles, de démangeaisons, d'une odeur désagréable, etc..

Avec un niveau élevé d'épithélium dans un frottis, la vaginite et l'urétrite peuvent être diagnostiquées. L'inflammation est causée par des bactéries, des champignons, des parasites, une diminution des hormones sexuelles due à la ménopause et une intoxication chimique..

L'épithélium dans un frottis qui provoque une vaginite est caractérisé par des symptômes:

  1. Démangeaisons et douleurs dans le vagin.
  2. Écoulement vaginal abondant avec une odeur désagréable.
  3. Rougeur de la vulve.

L'urétrite (inflammation de l'urètre) est détectée lorsqu'il y a une grande quantité d'épithélium dans le frottis. Ses agents responsables peuvent être le cytomégalovirus, la chlamydia, l'herpès, le gonocoque. Cette maladie touche les femmes en âge de procréer et les hommes de moins de 35 ans..

Symptômes de l'urétrite féminine:

  1. Douleur dans la région génitale.
  2. Fièvre et frissons.
  3. Urination fréquente.
  4. Sensation de brûlure en urinant.
  5. Allocations en grandes quantités.

Symptômes de l'urétrite masculine:

  1. Brûlure et décharge du pénis.
  2. Des poches dans l'aine.
  3. Sensations douloureuses lors de l'éjaculation.
  4. Sang dans l'urine et le sperme.
  5. Douleur pendant les rapports sexuels.
  6. Inconfort dans la zone du pénis.

L'épithélium est plat dans un frottis n'est pas la seule composante des écarts par rapport aux normes dans les échantillons prélevés pour analyse. D'autres incluent: frottis pour les leucocytes, les bactéries, le mucus, le gonocoque, les trichomonas, les cellules clés.

La norme chez les femmes, si les leucocytes sont compris entre 10 et 40 unités. dans le vagin et pas plus de 5 dans l'urètre.

Si des bactéries sont détectées dans un frottis, leur norme dans le vagin et le col de l'utérus doit être faible ou modérée. Et dans l'urètre, il est considéré comme normal lorsque les bactéries ne sont pas détectées.

Dans un frottis de mucus, la norme pour le vagin est modérée et pour le col de l'utérus, il y a une grande quantité de mucus. Il ne devrait pas y avoir de mucus dans l'urètre.

Le résultat du frottis pour la détermination du gonocoque doit être négatif, sa présence indique une gonorrhée.

Avec un test de frottis positif pour Trichomonas, la trichomonase est diagnostiquée.

Normalement, un frottis pour les cellules clés est de 0. Au cours de l'analyse, des champignons du genre leptotrix, gardnerella et candida peuvent être détectés. La présence de micro-organismes indique une urétrite chez l'homme et une violation de la microflore vaginale chez la femme.

Tous les tests sont effectués afin que le médecin puisse prescrire le bon traitement..

Dans certains cas, l'épithélium malpighien d'un frottis est situé en couches, vous devez alors discuter avec un spécialiste si la forme et la structure des cellules épithéliales n'ont pas été modifiées et si le nombre.

La détection d'une maladie du système génito-urinaire commence par un examen gynécologique et un frottis. Une telle analyse permet de révéler la présence et la quantité d'épithélium à la fois plat et cylindrique, de détecter les leucocytes, qui indiquent des processus inflammatoires et de prescrire un examen de clarification supplémentaire..

Normalement, l'épithélium cylindrique du frottis d'une femme ne doit pas contenir plus de 4 à 15 cellules tombant dans le champ de vision. Le dépassement de la norme indique la présence d'une pathologie dans le canal cervical et l'utérus. S'il y a très peu de cellules, on parle alors de perturbation hormonale..

Une analyse par prélèvement d'un frottis sur l'utérus et son canal permet de déterminer la présence de cellules atypiques dans les muqueuses des organes génitaux. Leur présence suggère que des pathologies malignes se développent dans le canal cervical..

Si, après examen du frottis, un remplacement significatif de l'épithélium malpighien par un épithélium cylindrique a été révélé, le patient peut se voir attribuer d'autres méthodes d'examen - études cytologiques, cultures bactériennes basées sur un frottis, fond hormonal, immunogramme.

Important! Après un examen spécial de la zone touchée et l'identification des cellules atypiques de l'épithélium cylindrique, une biopsie peut être prescrite.

Une fois que la femme a été diagnostiquée et que la cause de l'écart par rapport à la norme de l'épithélium cylindrique dans le frottis est identifiée, un traitement approprié est prescrit à la femme. La thérapie est basée sur un traitement médicamenteux, qui comprend des médicaments anti-inflammatoires, des médicaments qui éliminent l'infection des organes génitaux. En ce moment, les médecins essaient de normaliser les hormones et de renforcer les défenses de l'organisme..

La présence d'un épithélium cylindrique ou plat dans un frottis supérieur ou inférieur à la norme indique toujours le développement de déviations négatives dans le système génito-urinaire. Si, en même temps, une femme ressent une gêne sous forme de douleur, de brûlure, de démangeaisons et de décharge pathologique, un diagnostic et un traitement sont nécessaires de toute urgence.

Méthodes de leur traitement

Si une femme ne prévoit pas de grossesse et n'identifie pas de plaintes significatives concernant son bien-être, le traitement n'est pas effectué. La dilatation n'est dangereuse que si elle provoque une perte de sang massive, se manifeste par des néoplasmes dans la lumière ou empêche une grossesse.

Lorsque des tumeurs et des kystes sont détectés, une décision est prise sur la nécessité d'une opération chirurgicale. Les médecins privilégient les chirurgies de préservation d'organes. Afin de ne pas priver une femme de la possibilité de devenir mère à l'avenir, mais de telles tactiques sont inapplicables dans le cas de processus malins, par exemple avec un adénocarcinome.

Les traitements anticancéreux non traumatiques ne sont applicables qu'aux premiers stades du processus. Lors de la germination dans les organes voisins, des opérations radicales sont effectuées en conjonction avec la radiothérapie et la chimiothérapie. Cet algorithme d'actions est le protocole le plus efficace pour le traitement des néoplasmes malins..

Si la cause de l'élargissement est une cervicite ou un kyste, des techniques conservatrices sont utilisées. Le traitement doit être complet avec l'utilisation d'anti-inflammatoires, d'antibactériens systémiques et locaux. Le traitement de l'adénomyose de CM est assuré par des médicaments hormonaux. Le régime de traitement de ces maladies peut être complété par des méthodes de physiothérapie..

L'expansion du canal cervical n'est pas moins dangereuse pendant la grossesse. La femme enceinte est hospitalisée d'urgence en raison du risque d'interruption prématurée de la grossesse. Il faut se rappeler que le risque de développer une insuffisance isthmique-cervicale augmente avec les grossesses multiples et les accouchements répétés, vous devez donc vous inquiéter à l'avance du respect des règles de précaution. Avec une intervention médicale rapide et une surveillance constante, une femme peut réussir à accoucher et à donner naissance à un enfant en bonne santé.

L'expansion du canal cervical peut signifier qu'une pathologie grave se développe dans le corps d'une femme, mais elle n'a pas toujours besoin d'être fermée. Si la pathologie se manifeste pendant la période postménopausique et ne provoque pas l'apparition de symptômes aigus, une surveillance médicale est indiquée, un traitement médicamenteux n'est utilisé que si des risques pour la santé de la femme sont identifiés.

Les patientes en âge de procréer, et en particulier les femmes qui envisagent une grossesse, doivent être traitées sans faute. Il convient de garder à l'esprit que le canal cervical doit relier la cavité utérine à la sortie par le vagin et garantir que le contenu est retiré de la cavité utérine sous forme de saignement. La violation peut signifier un changement de fertilité, car le sperme ne peut pas pénétrer dans l'utérus.

Pourquoi ne pouvons-nous pas ignorer l'apparition de troubles dans la structure des organes reproducteurs? Les maladies du système reproducteur sont toujours rapides et peuvent causer de graves problèmes. Étant donné que de nombreuses maladies ne se manifestent pas de manière symptomatique et ne peuvent être détectées seules, l'OMS recommande aux femmes de consulter un gynécologue au moins 1 fois par an, les filles ayant des antécédents chargés 2 fois par an. De nombreuses maladies sont traitées avec succès dans les premiers stades et n'entraînent pas d'infertilité, alors que dans les cas avancés, il est à peine possible de sauver la vie du patient..

Flore et cytologie - quelle est leur différence?

Si chez les hommes l'analyse est prélevée uniquement à partir de l'urètre, il y a plus d'objets d'étude chez les femmes: urètre, vagin, col de l'utérus, canal cervical. Certes, parfois, ils aspirent de la cavité utérine et font également des frottis, mais cela est considéré comme un matériel de biopsie, qui est examiné par un cytologue.

Il fait également une conclusion. Les aspirations ne sont pas prises lors des examens de routine, cette analyse est utilisée uniquement à des fins de diagnostic pour détecter les maladies cancéreuses et précancéreuses du principal organe génital chez la femme.

De plus, si l'aspirat est versé avec du formol, puis appliqué sur du verre et peint, vous obtiendrez un échantillon histologique, qui est considéré comme le dernier recours dans le diagnostic des néoplasmes malins..

Probablement, beaucoup ont entendu les expressions: "frottis pour la flore", "frottis pour la cytologie". Qu'est-ce que tout cela signifie? Comment ils sont similaires et comment ils diffèrent?

Le fait est que dans un frottis sur la flore à fort grossissement avec immersion, un médecin peut compter les cellules, détecter Trichomonas, levures, diplocoques, gardnerella et autres micro-organismes représentant une riche biocénose de la région génitale féminine.

Mais il ne sera pas en mesure de déterminer les changements morphologiques de l'épithélium, car ce sont différents domaines du diagnostic de laboratoire, où la cytologie occupe une niche distincte. L'étude de la composition cellulaire de certains matériaux nécessite, en plus de certaines connaissances, également une formation particulière.

Le médecin est engagé dans le décodage de l'analyse dans les deux cas (flore et cytologie), il suffit de se familiariser un peu avec certains concepts, pour que, face à un problème similaire, nous n'ayons pas peur et ne paniquons pas.

En plus des lactobacilles - les principaux représentants de la microflore normale du tractus génital, à qui est confiée la fonction importante d '"auto-nettoyage de l'environnement vaginal", dans le frottis, vous pouvez trouver en petites quantités d'autres micro-organismes opportunistes:

    Gardnerella, qui appartient à une flore conditionnellement pathogène et normalement, en règle générale, «repose tranquillement», peut être activée très rapidement lorsque le pH change. Il est souvent accompagné de mobiluncus, qui est actif après la gardnerella, lorsqu'il capture la niche des lactobacilles, multiplie et déplace ces derniers. Dans de telles circonstances, les bâtonnets quittent leur «possession», la flore change, ce qui se manifeste par une augmentation significative des cocci dans le frottis. Avec la gardnerella et le mobiluncus, ils forment une flore coccobacillaire abondante qui recouvre les cellules épithéliales squameuses et sont appelées "sable bactérien". Ces cellules MPE intéressantes sont appelées «cellules clés» et sont considérées comme une caractéristique diagnostique de la vaginose bactérienne;


cellules clés couvertes de bactéries (à droite) et de cellules épithéliales saines (à gauche)

  • Des champignons de type levure du genre Candida (bien que d'autres espèces soient trouvées à de rares exceptions près) sont également parfois présents dans la biocénose du tractus génital. La microflore normale ne leur permet pas de se reproduire en particulier, alors ils, comme la gardnerella à mobileuncus, attendent également dans les coulisses. Une femme ressentira rapidement la reproduction de champignons de levure - démangeaisons, brûlures, écoulement au fromage (muguet);
  • Les actinomycètes sont des bactéries qui provoquent rarement une inflammation, mais lors de l'utilisation de contraceptifs intra-utérins, de tels troubles sont très probables. Dans la préparation, les Actinomyces sont similaires aux taches et aux enchevêtrements formés par des structures filiformes;
  • Leptotrix n'est pas seulement un type de microorganisme, c'est toute une communauté d'espèces différentes qui se réunissent. Ils peuvent ressembler à des cheveux, des lactobacilles ou simuler des filaments de mycélium en formant une chaîne. Dans de tels cas, il est pratiquement impossible de différencier les microbes sans culture bactériologique;
  • Dans un frottis féminin (plus rapide que chez un homme), d'autres formes opportunistes peuvent être trouvées en petites quantités. Par exemple, Escherichia coli (Escherichia coli), Enterococcus faicalis (Enterococcus), pour lesquels il n'y a pas d'obstacles particuliers dans le corps féminin, en raison de la structure anatomique du système génito-urinaire et de la proximité avec celui-ci des parties inférieures du tube digestif;
  • En petites quantités dans le tractus génital de la femme, des staphylocoques, des corynébactéries, des streptocoques, des mycoplasmes et des ureaplasma peuvent habiter, cependant, ils sont difficiles à détecter dans un frottis sur la flore, par conséquent, d'autres méthodes de diagnostic de laboratoire sont utilisées pour les différencier.
  • Nous vous suggérons de vous familiariser avec: Immunothérapie de l'herpès simplex récurrent

    Tous ces représentants de la microflore peuvent vivre sans déranger personne, ou provoquer une inflammation dans certaines conditions. À propos, même les lactobacilles en excès et dans une flore bactérienne abondante peuvent provoquer un processus inflammatoire - la lactobacillose, se manifestant par des démangeaisons, une sensation de brûlure, des écoulements. La maladie, bien sûr, n'est pas mortelle, mais très douloureuse.

    La présence de micro-organismes pathogènes, transmis principalement par les rapports sexuels, entraîne presque toujours des problèmes. L'inflammation locale causée par l'agent pathogène peut se propager à d'autres organes et systèmes et (souvent) devenir chronique si elle n'est pas guérie à temps.

    Ce phénomène est particulièrement dangereux pendant la grossesse, car de nombreux agents pathogènes peuvent avoir un effet très négatif sur le fœtus, donc un mauvais frottis pendant la grossesse est un guide d'action, de plus, immédiat.

    Quels microorganismes peuvent menacer le système reproducteur humain par transmission sexuelle? Probablement, nous ne surprendrons personne en les nommant, mais encore une fois, cela ne fait toujours pas de mal de rappeler le danger que représentent les créatures microscopiques..

    gonocoque - l'agent causal de la gonorrhée

    Ainsi, la microflore pathogène du tractus génital comprend:

    • Gonocoques ou Neisseria présents dans le frottis sur la flore sous forme de "grains de café" appariés disposés en damier. Les diplocoques vivent dans le cytoplasme des leucocytes neutrophiles ou à l'extérieur des cellules, mais avec leur «colonisation», l'autre flore, en règle générale, les feuilles;
    • Trichomonas (flagellés), provoquant un processus inflammatoire prononcé, pouvant entraîner une nécrose tissulaire et la formation de véritables érosions dans le col de l'utérus chez la femme. Les trichomonas sont porteurs d'autres micro-organismes parasites, souvent à l'origine de la réaction inflammatoire;
    • Amibes - se réfèrent à de rares «visiteurs», mais visitent parfois des femmes qui préfèrent la contraception intra-utérine. Les amibes se sentent bien lorsqu'elles sont entourées de champignons et d'actinomycètes, c'est-à-dire de micro-organismes qui «aiment» également le dispositif intra-utérin.

    La présence de parasites intracellulaires obligatoires ne peut être supposée que dans une préparation cytologique. En cytologie, admettons un point d'interrogation, qui sert de point de référence pour un examen approfondi ciblé, donc, l'entrée dans la conclusion "Taurus Provachek -?" sera compris par le médecin comme une recommandation de poursuivre le diagnostic à la recherche de chlamydia.

    Concepts généraux du canal cervical

    Dans le col de l'utérus, il y a un canal appelé canal cervical, il a la capacité de se rétrécir autant que possible du moment de la conception à l'accouchement. C'est de là que sortent toutes les sécrétions, comme les menstruations, le bouchon muqueux lors de l'accouchement. Pour que le bouchon ne se détache pas prématurément, ce canal est considérablement rétréci et protège l'enfant de la pénétration de bactéries et de virus nocifs et pathogènes.

    Lors de la conception, un mucus dense se forme dans le canal, qui ressemble à un bouchon, ce bouchon est étroitement fermé jusqu'au début du travail. Habituellement, sa décharge commence quelques heures avant l'accouchement ou quelques semaines..

    Le canal a une certaine longueur: chez les femmes nullipares, sa longueur est en moyenne de 4 cm, chez celles qui ont accouché ou ont eu des avortements, il s'allonge et mesure 7-8 cm.

    Peut-il y avoir une inflammation du canal

    Le processus inflammatoire dans le canal (endocervicite) est la pathologie la plus courante. Cela est dû à la structure du canal lui-même. Habituellement, le processus inflammatoire apparaît d'abord dans le vagin et pénètre dans le col de l'utérus, une colpite se produit.

    Symptômes du processus inflammatoire:

    • fièvre;
    • perturbation du corps due à la pénétration de bactéries pathogènes;
    • modifications de la formule sanguine.


    Si la température augmente, une inflammation peut avoir commencé
    Le traitement local et général est utilisé comme thérapie pour le processus inflammatoire. Dans le premier cas, des douches vaginales avec des agents antiseptiques, l'introduction de suppositoires avec un médicament antibactérien et l'hygiène des organes sont utilisés. Avec la thérapie générale, les antibiotiques aident, ainsi que l'exclusion des rapports sexuels.

    Canal cervical pendant la grossesse

    Le bouchon ferme étroitement l'utérus et empêche la naissance prématurée. Cependant, il y a des moments où le canal cervical commence à se dilater, il menace une fausse couche.

    Le long du canal, les gynécologues à un stade précoce déterminent facilement la présence d'une grossesse, car son rétrécissement se produit, le col de l'utérus se ferme hermétiquement et commence à remplir ses fonctions de protection.

    Tout au long de la période de naissance d'un enfant, le col de l'utérus est élastique, les parois sont denses et dures. Après avoir déterminé la grossesse, le gynécologue ordonne à la femme de subir tous les tests nécessaires. Une échographie des organes pelviens est effectuée et l'état du canal cervical, sa longueur et son uniformité sont déterminés avec précision.

    Dans le cas où après l'examen il est clair que le cou est mou, le canal est élargi, un diagnostic est posé de "menace d'avortement" et il est conseillé à la femme de se rendre d'urgence à l'hôpital pour sauver.

    Quelle devrait être la longueur du canal cervical

    Il convient de rappeler que c'est lors de la première échographie que la longueur du canal cervical est déterminée. Normalement, chez une femme enceinte, la longueur du canal est de 3,5 à 4 cm, tandis que le pharynx externe et interne doit être bien fermé.

    Un bouchon muqueux se forme immédiatement dans le canal lui-même, ce qui protège le bébé pendant les 9 mois de son développement. Lorsque le bouchon se détache avant l'accouchement, une femme peut observer des caillots de mucus brunâtres sur ses sous-vêtements. Parfois, le bouchon se détache immédiatement et parfois plusieurs jours par parties. Dans ce cas, un écoulement brunâtre peut se produire pendant plusieurs jours consécutifs. Lorsque le bouchon sort du canal cervical, il peut légèrement presser le bas de l'abdomen.

    Juste avant l'accouchement, le col devient mou, il commence à s'ouvrir lentement: d'abord de 2 cm, et avant le processus même de l'accouchement, le canal se dilate à 9 cm, créant ainsi un seul canal de naissance de l'utérus au vagin.

    Il y a des moments où le bouchon muqueux ne se détache pas, puis la sage-femme l'enlève elle-même pendant le travail qui a déjà commencé.

    Dans quels cas le canal cervical se dilate-t-il

    Si la machine à ultrasons montre qu'il y a une expansion du col de l'utérus, alors, très probablement, la femme sera placée dans un hôpital afin de déterminer les causes, de la réduire et d'empêcher le début du travail. S'il y a une expansion du canal cervical, cela signifie que le col de l'utérus est mou et n'est pas capable de fixer indépendamment l'ovule dans la cavité utérine.

    Il est important de se rappeler que l'élargissement du canal se produit au cours du premier trimestre de la grossesse. Pendant cette période, tous les organes du bébé à naître se forment, de sorte que le corps est en état d'alerte. Selon les lois de la sélection naturelle, en cas d'échec dans la formation d'un organe ou système interne, un fœtus en mauvaise santé est "expulsé".

    Après le premier trimestre pendant une période de 18 à 20 semaines, avec une prise de poids accrue, l'enfant appuie sur le col de l'utérus et il peut s'ouvrir légèrement. Les femmes qui ont déjà accouché sont à risque, car leur cou est un peu plus faible et moins élastique.

    L'ouverture du canal cervical peut survenir lorsqu'une femme attend un bébé garçon. Dans ce cas, un excès d'hormones mâles est observé dans le corps, ce qui contribue au ramollissement du cou et à l'ouverture du canal. Si vous demandez une aide médicale en temps opportun, vous pouvez facilement prévenir la menace d'une fausse couche..

    En milieu hospitalier, il est possible de rétrécir le canal cervical avec des médicaments. Dans des cas particuliers, un anneau spécial est placé sur le cou, ce qui resserre le canal et l'empêche de s'ouvrir prématurément. Un tel anneau n'est retiré qu'après la 37e semaine de grossesse, lorsque l'enfant est déjà enfin fort et prêt à naître..

    Dans de rares cas, des points de suture sont appliqués sur le col de l'utérus, cette manipulation se fait sous anesthésie, pendant une période de 16 à 18 semaines. Une fois le temps écoulé, les points de suture sont retirés, cela ne se produit pas avant la 38e semaine de grossesse.

    Il Est Important De Savoir Sur La Planification

    Fumer pendant la grossesse: vérité et mythes

    Nutrition

    Mythes sur le tabagisme pendant la grossessePar souci de mauvaise habitude dans la société, il existe de nombreux mythes associés au tabagisme et à sa «sécurité».

    Comment choisir un jean pour femme enceinte

    Nutrition

    Au cours des 20 dernières années, les jeans sont devenus un article universel non seulement pour les hommes, mais aussi pour les femmes. Aujourd'hui, ils ne sont pas considérés comme des vêtements de «travail», ils peuvent être combinés avec des chemisiers et des pulls.

    Comment préparer et prendre du bouillon d'églantier pendant la grossesse?

    Conception

    La décoction de rose musquée est l'une des boissons naturelles les plus saines que les médecins recommandent pour le traitement et la prévention de presque toutes les maladies.

    Est-il possible d'utiliser l'hématogène pendant la grossesse?

    Nouveau née

    Une position intéressante pour une femme est une période de charges et de tests supplémentaires. Après tout, elle doit se familiariser avec de nouvelles sensations, pas toujours agréables, des douleurs, se limiter à bien des égards et reconstruire le rythme de vie habituel.