Principal / Nouveau née

Douleurs abdominales pendant la grossesse

Pendant la grossesse, une femme éprouve parfois une gêne ou une douleur dans différentes parties de son corps. Ceci est lié aux changements hormonaux dans le corps, à la croissance de l'abdomen et à l'exacerbation de maladies qui étaient en état de «sommeil» dans un corps non enceinte. Surtout, la mère est anxieuse en cas d'inconfort ou de douleur dans l'abdomen, un organe directement lié à l'enfant. L'abdomen, contrairement au cœur ou au foie, n'est pas un organe unique. Dans son «département» - de nombreux organes, tissus, structures, etc. Si quelque chose est malade, vous pouvez difficilement déterminer ce que c'est exactement. Par conséquent, consultez immédiatement un médecin. Nous vous suggérons de vous familiariser avec les douleurs survenant dans l'abdomen et ce qu'elles peuvent signaler.

Les sensations qui surviennent dans l'abdomen pendant la période de grossesse peuvent être conditionnellement divisées en obstétrique et non obstétricale. Qu'est-ce que ça veut dire? Lorsqu'ils disent «obstétrique», ils signifient des sensations et des sentiments qui surviennent dans le corps précisément à cause de la grossesse. Par exemple, des mouvements fœtaux tardifs ou une douleur légère et rapide sur les côtés. Ces symptômes sont classés comme non dangereux, qui ne nécessitent pas l'intervention de professionnels de la santé. Au cours du premier trimestre, une douleur modérée n'est pas un signal d'alarme, mais est causée par des changements physiologiques: les tissus qui forment l'appareil de soutien de l'utérus se ramollissent, ainsi que leur étirement et leur déplacement dus à la croissance de cet organe. Souvent, ces douleurs concernent les femmes qui ont eu des règles douloureuses avant la grossesse. Mais rappelez-vous: si une femme enceinte ressent une douleur tiraillante ou des crampes dans le bas-ventre, si elle «gémit» dans la région du sacrum, consultez immédiatement un médecin. Cela peut indiquer le début d'une fausse couche spontanée. La probabilité d'un avortement provoqué augmente si la décharge s'ajoute à la douleur. Si vous agissez à temps, vous pouvez éviter le malheur..

De plus, les changements hormonaux dans le corps d'une femme enceinte ralentissent le travail des intestins, ce qui entraîne une stagnation de son contenu. Un environnement favorable est créé pour la reproduction des bactéries pathogènes. Pour soulager la maladie, il est recommandé de ne pas surcharger les intestins: bien manger (équilibré, 4 à 5 fois par jour en petites portions). Des sensations douloureuses peuvent également être causées par un étirement des intestins, comprimé par un utérus hypertrophié.

Une diminution des défenses immunitaires et des modifications de la circulation sanguine dans les petits vaisseaux des organes internes entraînent également des conditions qui contribuent au développement de l'inflammation. En raison du déplacement des organes internes, le grand omentum, destiné à délimiter le processus inflammatoire dans la cavité abdominale, est repoussé par l'utérus et entre mal en contact avec les organes internes. Cela conduit au fait que le processus inflammatoire se propage rapidement aux organes voisins et au péritoine, provoquant leur inflammation..

Dans le second cas, parlant de sensations non obstétricales, on entend celles qui sont inhérentes à toute personne, quel que soit son sexe et son âge. Ainsi, les douleurs à l'estomac peuvent être le symptôme d'une grande variété de maladies. Listons les principaux.

Appendicite pendant la grossesse

Il est extrêmement rare chez la femme enceinte, il y a une douleur intense dans le nombril, ainsi que dans l'hypochondre droit et le côté droit. Dans ce cas, il y a une forte fièvre, des nausées, des vomissements. Au deuxième trimestre, il existe des cas d'appendicite aiguë qui nécessitent une intervention urgente des médecins. Dans ce cas, la douleur apparaît soudainement et se manifeste par de fortes attaques aiguës, et après un certain temps, elle prend un caractère continuellement douloureux. La douleur, ainsi qu'une simple appendicite, peut être accompagnée de nausées et de vomissements, de fièvre.

Cystite pendant la grossesse

L'inflammation de la vessie se manifeste par des douleurs de traction caractéristiques et une sensation de lourdeur sur la poitrine. Lorsque la vessie est pleine, la douleur s'intensifie, devient coupante et atteint sa plus grande intensité à la fin de la miction. Une femme souffrant de cystite veut constamment du «petit», mais l'urine est libérée par petites portions. Dans certains cas, du sang peut apparaître à la fin de la miction.

16 raisons pour lesquelles votre estomac vous fait mal pendant la grossesse

Pourquoi l'estomac fait-il mal pendant la grossesse?

Pendant cette période, de temps en temps, une femme ressent une douleur ou une gêne dans diverses parties du corps. En règle générale, ils indiquent un changement des niveaux hormonaux ou sont associés à la croissance de l'abdomen. Mais parfois, des douleurs abdominales indiquent une exacerbation de maladies du sommeil antérieures ou l'apparition d'autres problèmes..

L'abdomen n'appartenant pas à un seul organe, la douleur dans cette zone peut être associée à des pathologies dans divers systèmes corporels. Si des sensations douloureuses désagréables apparaissent, il est préférable de consulter un médecin..

Types de douleur abdominale et ses causes

La douleur abdominale pendant la grossesse est classiquement divisée en obstétrique et non obstétricale. L'obstétrique comprend les sensations douloureuses directement associées au fait de porter un enfant et, en règle générale, ne nécessitent pas d'intervention médicale. La douleur non obstétricale peut survenir chez toutes les personnes et être un symptôme de maladie.

Les douleurs obstétriques non dangereuses les plus courantes comprennent:

  • À 2-3 semaines de grossesse, l'ovule est implanté dans la paroi de l'utérus. Cela peut être accompagné d'une légère douleur à la traction..
  • Douleurs abdominales modérées au 1er trimestre de la grossesse. Elle est causée par des changements physiques dans le corps associés au ramollissement des tissus pour soutenir l'utérus, ainsi qu'à l'étirement des muscles. Souvent, ce problème est rencontré par les femmes enceintes qui ont déjà eu des règles douloureuses. La douleur est vive, mais de courte durée dans le bas de l'abdomen. Ils s'intensifient avec des mouvements brusques et lors de la levée de poids. Il n'y a pas besoin de les traiter, une femme doit simplement s'allonger pour se reposer.
  • Dans les derniers stades, des douleurs abdominales peuvent survenir en raison du mouvement de l'enfant. Toujours au 3ème trimestre, la douleur tirante est associée à la croissance de l'utérus et à la tension de ses muscles
  • Problèmes du système digestif associés à la grossesse. En raison de changements hormonaux, une femme peut souffrir de constipation, de dysbiose et de ballonnements, accompagnés de sensations douloureuses. La douleur est tiraillante ou douloureuse et s'accompagne d'éructations, de nausées, de vomissements ou de brûlures d'estomac
  • Ce problème se manifeste, en règle générale, dans la seconde moitié de la grossesse et nécessite des ajustements nutritionnels.
  • Avant l'accouchement, les os pelviens divergent, ce qui peut être accompagné de douleurs abdominales légères et douloureuses
  • Les contractions d'entraînement apparaissent au 3ème trimestre de la grossesse. Ainsi, le corps se prépare à la naissance prochaine. Ils ne donnent pas beaucoup d'inconfort à une femme et ne sont pas dangereux.

Mais il existe également des douleurs obstétriques dangereuses résultant des problèmes suivants dans le corps:

  1. La menace d'interruption de grossesse. En même temps, il fait mal et tire dans le bas de l'abdomen et dans la région lombaire. De plus, des saignements s'ajoutent à la douleur. Vous ne pouvez éviter une issue défavorable qu'en demandant une aide médicale à temps. Si vous ne prenez pas de mesures, les douleurs deviennent des crampes, les saignements augmentent et une fausse couche spontanée se produit..
  2. Une grossesse extra-utérine, dans laquelle l'ovule fécondé n'est pas fixé dans l'utérus, mais dans la trompe de Fallope. Dans ce cas, il y a de vives douleurs abdominales, accompagnées de vertiges. Vous pouvez déterminer une grossesse extra-utérine par échographie. Le plus souvent, ses symptômes caractéristiques surviennent à une période de 5 à 7 semaines..
  3. Décollement placentaire prématuré. Elle peut être déclenchée par une prééclampsie, un traumatisme abdominal, un cordon ombilical court et d'autres pathologies. Dans ce cas, la douleur dans l'abdomen est très forte, des saignements internes peuvent s'ouvrir sans décharge externe. Dans ce cas, seuls l'accouchement forcé et l'arrêt des saignements peuvent sauver une femme et un enfant..
  4. Le tonus de l'utérus est dangereux à tout stade de la grossesse, car les nutriments et l'oxygène sont mal fournis au fœtus. Elle s'accompagne souvent de douleurs vives dans le bas-ventre d'un caractère crampant. Dans ce cas, l'abdomen et l'utérus deviennent fermes et, avec le temps, ils se détendent à nouveau..

Des douleurs abdominales non obstétricales pendant la grossesse, des pathologies chirurgicales ou certaines maladies surviennent le plus souvent:

  • L'appendicite est rare. Avec cette pathologie, une douleur intense apparaît dans le nombril, le côté droit et l'hypochondre droit. La douleur est accompagnée de nausées, de vomissements et de fièvre. Au 2ème trimestre de la grossesse, il existe des cas d'appendicite aiguë, qui nécessitent une intervention chirurgicale urgente. La douleur abdominale apparaît soudainement et est de nature paroxystique, après un certain temps se transformant en une douleur constante.
  • La pancréatite est caractérisée par une douleur vive dans la partie supérieure de l'abdomen. Elle s'accompagne de vomissements et de troubles des selles.
  • La cystite se manifeste par des sensations douloureuses et une sensation de lourdeur dans l'abdomen. Ils s'intensifient lorsque la vessie se remplit, devenant coupante. Dans le même temps, la miction devient plus fréquente, elle devient douloureuse..
  • Une exacerbation de la cholécystite chronique ou de la gastrite chronique se manifeste également par des sensations douloureuses dans l'abdomen. Dans le premier cas, ils apparaissent dans l'hypochondre droit, dans le second - dans la partie supérieure de l'abdomen. Douleur avec un caractère pleurnichard.
  • En cas d'infection intestinale ou d'empoisonnement pendant la grossesse, des douleurs au nombril et une indigestion apparaissent.

Le danger d'infections intestinales pendant la grossesse est que, avec le tonus intestinal, elles provoquent un tonus utérin.

Que faire des douleurs abdominales pendant la grossesse

Comme vous pouvez le voir, des douleurs abdominales pendant la grossesse peuvent survenir pour diverses raisons. Certains d'entre eux sont capables de menacer la santé de la future mère et de l'enfant. Dans le cours normal de la grossesse, il peut y avoir une douleur mineure dans l'abdomen sans dynamique. Dans ce cas, le corps s'adapte simplement à un nouvel état physique..

L'auto-traitement des douleurs abdominales pendant la grossesse ne vaut pas la peine, car vous pouvez vous blesser et blesser le bébé. Il est préférable de consulter d'abord votre médecin.

La douleur physiologique pendant la grossesse peut être soulagée en restant en position genou-coude pendant 10 minutes plusieurs fois dans la journée. Prendre une douche chaude, du thé à la camomille ou des huiles aromatiques relaxantes (rose, menthe, jasmin, lavande) vous aideront également. Après l'autorisation du médecin, vous pouvez boire un verre d'infusion de menthe ou de bouillon de mélisse la nuit. L'outil vous aidera à vous détendre, à éliminer la douleur et à vous endormir rapidement.

Pour les douleurs causées par des problèmes digestifs, la normalisation de la nutrition, y compris une grande quantité de légumes frais, de fruits et de produits laitiers dans l'alimentation, aidera. Vous devez essayer de vous en tenir au régime et de manger à la même heure chaque jour. Il est important d'abandonner les aliments gras, frits et épicés..

En cas de processus inflammatoires dans le corps qui provoquent des douleurs dans l'abdomen, une femme se voit prescrire des antibiotiques compatibles avec la grossesse, ainsi que des médicaments antispasmodiques autorisés. Avec la menace de fausse couche, l'hypertonicité de l'utérus et le décollement placentaire initial, l'alitement et les sédatifs sont indiqués. Les antispasmodiques, qui réduisent également le tonus de l'utérus, aident à soulager la douleur dans l'abdomen.

Si une intervention chirurgicale est nécessaire, ils essaient de la reporter jusqu'à la fin de la grossesse, en arrêtant les symptômes de la pathologie. Dans les cas d'urgence, ils essaient de recourir à la laparoscopie plutôt qu'à la chirurgie par bandelette.

Prévention des douleurs abdominales pendant la grossesse

Les recommandations suivantes aideront à réduire la douleur physiologique pendant la grossesse:

  1. marcher plus souvent au grand air;
  2. éviter le surmenage;
  3. porter un bandage de soutien pendant de longues périodes de temps;
  4. faire de la gymnastique pour les femmes enceintes;
  5. assurer une nuit de sommeil confortable.

Les maladies infectieuses, les situations stressantes, les blessures et les mouvements brusques peuvent provoquer le risque de diverses pathologies, il est donc préférable de les éviter. Une consultation opportune avec un médecin, ainsi que le respect de toutes ses recommandations aideront à réduire le risque de douleurs abdominales atypiques pendant la grossesse.

Estomac mal pendant la grossesse: quand être alarmé

La condition d'une femme pendant la grossesse change de manière imprévisible. Les filles en position peuvent ressentir de nombreuses sensations inhabituelles et, très souvent, les femmes enceintes ont des douleurs abdominales basses. N'ayez pas peur et ne paniquez pas, cela ne fera qu'aggraver l'état de la future mère et du bébé..

Il convient de rappeler que dans la plupart des cas, cette condition est de nature physiologique et n'est pas dangereuse. Mais parfois, une telle douleur peut avertir du développement de pathologies pendant la grossesse, une jeune mère devrait donc connaître toutes les subtilités de cette sensation désagréable. Et il est très important de ne pas cacher cette condition au spécialiste qui mène la grossesse, car elle peut parler de violations très graves et même indiquer la possibilité de perdre un enfant.

Premièrement, il existe différents types de douleur et, deuxièmement, la semaine de grossesse au cours de laquelle la fille a fait face à ce sentiment est importante. C'est ce que le médecin évalue lors de la consultation en cas de telles plaintes..

  1. Lorsque la douleur abdominale basse est un symptôme sûr
  2. Douleurs abdominales pendant la grossesse comme signal de développement de pathologies
  3. Exacerbation des maladies chroniques
  4. Conseils pour le soulagement

Lorsque la douleur abdominale basse est un symptôme sûr

Depuis le tout début de la conception d'un bébé dans le corps d'une femme, de nombreux changements sont imperceptibles à première vue, des douleurs peuvent être observées, ce qui ne doit pas être considéré comme une pathologie..

Ainsi, le corps signale simplement un état inhabituel..

Les causes inoffensives de la douleur peuvent être les suivantes:

  1. Dans les premiers stades, cette sensation peut être le signe qu'un ovule fécondé est introduit dans les tissus de l'utérus. Ce processus s'appelle l'implantation de l'ovule, et après quelques jours, la douleur disparaîtra.
  2. Fonctionnement instable du système digestif en raison de la grossesse. Dans ce cas, la fille éprouve souvent une sensation de ballonnement dans l'abdomen et des difficultés à défécation (constipation). La consistance et la couleur des selles changent également. Ces symptômes disparaissent également sans traitement une fois que le corps s'est habitué à la présence d'un embryon..
  3. À la fin du premier trimestre, l'utérus s'agrandit et change d'emplacement. Cela provoque de la douleur. L'étirement du tissu musculaire peut provoquer cette condition..
  4. L'augmentation de la production de l'hormone progestérone, qui aide à la formation du canal génital pendant la grossesse, peut également provoquer des douleurs abdominales car elle rend les ligaments et les articulations plus élastiques. L'action de l'hormone s'étend à l'utérus, ce qui provoque une douleur caractéristique.
  5. À un stade ultérieur de la grossesse, quelque part au troisième trimestre, la cause de ce phénomène peut être des coups de pied dans les jambes ou les bras du bébé. Lorsque le bébé a grandi, ses mouvements peuvent causer de la douleur s'il appuie fortement sur un organe interne. Cela se produit particulièrement souvent lorsque la mère a la vessie pleine..

Seul un spécialiste après examen et examens peut affirmer que la raison est inoffensive. Une femme ne doit pas attendre et espérer que tout disparaîtra de lui-même. En gardant le silence dès les premiers signes de violations, vous pouvez provoquer de nombreuses complications dangereuses pour la santé de la mère et de l'enfant. Par conséquent, il est préférable d'informer immédiatement le médecin des sensations désagréables que d'ignorer les problèmes et de rendre la situation critique.

Douleurs abdominales pendant la grossesse comme signal de développement de pathologies

Porter un bébé est un processus assez long et difficile pour le corps de toute femme. Et, malheureusement, tout le monde ne le traverse pas sans douleur et sans divers écarts. Si une femme enceinte a une douleur dans le bas-ventre, vous devez immédiatement évaluer la possibilité de la présence de violations telles que:

  1. L'hypertonicité utérine est la cause la plus fréquente. Cette condition est assez dangereuse, elle nécessite une surveillance par des médecins et un traitement. L'utérus devient inélastique, ce qui rend difficile pour le bébé de s'asseoir normalement dans l'utérus et peut entraîner une fausse couche. La douleur abdominale dans ce cas est également accompagnée d'une douleur de traction dans la région lombaire..
  2. Grossesse gelée, lorsque le bébé perd de sa vitalité alors qu'il est encore dans l'utérus. Souvent, dans ce cas, il y a une augmentation de la température corporelle, des nausées et des vomissements, et les symptômes qui accompagnent la grossesse disparaissent.
  3. La grossesse extra-utérine s'accompagne également de douleurs dans le bas-ventre. Cela signifie que l'embryon ne se développe pas dans l'utérus et dans les tubes. Si vous ne consultez pas un médecin en temps opportun, cela peut entraîner la rupture des tubes, ce qui a des conséquences assez graves pour le corps de la femme et peut grandement compliquer les nouvelles tentatives de grossesse..

De telles conditions sont souvent accompagnées d'une décharge de taches de différentes couleurs et consistances, c'est un signe certain que vous devez contacter immédiatement un spécialiste. De telles conditions peuvent entraîner des conséquences irréversibles, vous ne pouvez donc pas hésiter, vous devez immédiatement éliminer le problème sous la stricte surveillance des médecins.

Exacerbation des maladies chroniques

Chez une femme en début de grossesse, l'immunité diminue de sorte que le corps ne rejette pas l'embryon. Cela peut provoquer une exacerbation des maladies chroniques. En outre, ce phénomène peut survenir à la suite d'une charge accrue sur tous les organes et systèmes, car pendant cette période, une femme doit faire face à la garantie de l'activité vitale de deux organismes..

De plus, l'intensité et le type de douleur peuvent être très variés. Malgré le fait que ces conditions n'affectent pas directement la capacité de la fille à porter un enfant, elles peuvent indirectement provoquer un trouble du développement du bébé ou une forte détérioration de l'état de la mère et son incapacité à passer pleinement la période de grossesse et d'accouchement..

Les conditions qui peuvent causer des douleurs abdominales pendant la grossesse comprennent:

  1. La cholécystite est une maladie de la vésicule biliaire, qui s'accompagne de douleurs aiguës dans le côté droit de l'abdomen. En outre, la température corporelle de la fille augmente fortement et des vomissements apparaissent. De plus, une amertume en bouche peut survenir..
  2. La gastrite peut également être exacerbée précisément pendant la grossesse, car la compression de l'estomac lors de la naissance d'une nouvelle vie dans l'utérus peut entraver l'excrétion du suc gastrique, ce qui provoque une rechute de la maladie. Dans ce cas, dans la plupart des situations, la douleur se propage dans le haut de l'abdomen et parfois seulement dans le bas de l'abdomen..
  3. La pyélonéphrite, inflammation des reins, survient souvent en raison du fait qu'il est difficile d'éliminer les produits métaboliques des organes. La condition est caractérisée par des douleurs douloureuses, comme avec les menstruations, qui irradient vers le bas du dos. L'inflammation peut passer sans augmentation de la température, mais des tests simples montreront immédiatement la présence de cette pathologie.
  4. La cystite est une maladie de la vessie, une propagation dangereuse de l'infection à travers l'appareil reproducteur, qui peut conduire des micro-organismes nocifs directement à l'enfant. Cette maladie s'accompagne de mictions douloureuses et fréquentes. Il peut également y avoir des impuretés sanguines dans l'urine.
  5. Appendicite aiguë. La situation survient lorsque l'organe est enflammé et que des soins médicaux urgents sont nécessaires, souvent une intervention chirurgicale. Chez une femme, une telle maladie s'accompagne d'une attaque prolongée de douleur, qui change d'intensité, tandis que la température augmente et que les vomissements commencent..

Toutes ces maladies sont considérées comme graves et dangereuses tant pour la mère elle-même que pour le bébé. Ils ont besoin d'une thérapie sérieuse et attentive, qui est principalement effectuée dans un hôpital. Souvent, les médecins doivent utiliser des médicaments suffisamment puissants pour préserver la capacité de la femme à porter le bébé. Mais vous ne devez pas espérer pouvoir guérir vous-même de ces maladies..

Sans l'attention du médecin, les maux se développeront et provoqueront de nouvelles déviations..

Au moment de porter un bébé, le bon fonctionnement de chaque organe est important, il est donc nécessaire de surveiller l'état de santé général. Lors de la préparation de la grossesse, une femme doit être examinée en profondeur et, si possible, résoudre les problèmes de santé.

Conseils pour le soulagement

Ces conseils ne peuvent être utilisés qu'après avoir consulté un médecin et une compréhension claire qu'il n'y a pas de pathologies et de maladies chroniques, car le cas échéant, le médecin prescrit un certain traitement et donne des recommandations spécifiques sur la nutrition et le mode de vie. Dans certains cas, par exemple, il est nécessaire de minimiser les mouvements pendant toute la grossesse et de suivre un régime strict afin de ne pas provoquer une exacerbation des maladies.

Mais si des douleurs abdominales sont apparues pour des raisons physiologiques non dangereuses, vous devez vous rappeler plusieurs recommandations importantes:

  1. Ne pas trop manger.
  2. Vous devez passer au moins 4 heures par jour à l'extérieur.
  3. Il est important de ne pas oublier les marches mesurées matin et soir..
  4. Vous devez manger des aliments légers qui réduisent la charge sur le système digestif, les reins et le foie.
  5. Vous n'avez pas besoin de prendre de médicaments, même des complexes vitaminiques, sans ordonnance d'un médecin.

Tout cela aidera à renforcer le corps et à lui donner les ressources nécessaires pour faire face à une tâche aussi difficile que de porter un enfant. S'il n'y a pas de facteurs pathologiques au cœur de la douleur, elle disparaîtra en quelques semaines..

Après avoir accouché, une femme peut complètement oublier ces sensations désagréables. L'essentiel est de surveiller de près votre santé et les changements dans le corps. Cela vaut la peine d'écouter votre corps, et lui-même vous dira quels sont ses troubles. La gynécologie et l'obstétrique modernes, quant à elles, disposent d'un vaste arsenal d'outils pour rendre la grossesse aussi confortable et indolore que possible..

Pourquoi l'estomac fait-il mal pendant la grossesse et comment soulager la douleur

Douleurs abdominales pendant la grossesse - la norme et la pathologie

Bien sûr, la grossesse est une période très importante dans la vie d'une femme. Par conséquent, il est très important de toujours écouter votre état afin de rechercher rapidement une aide médicale si nécessaire. Assez souvent pendant la grossesse, des douleurs apparaissent qui provoquent une gêne, mais elles n'indiquent pas toujours des pathologies et des menaces.

Il faut comprendre que très souvent, les douleurs abdominales pendant la grossesse sont dues à des problèmes digestifs, vous devez donc suivre votre régime alimentaire. Dans le contexte de changements hormonaux, le processus de digestion peut être perturbé. Des symptômes supplémentaires peuvent inclure des brûlures d'estomac et une perte d'appétit..

De plus, il y a une sensation de douleur tiraillante due à la croissance de l'utérus. L'organe exerce une pression sur les tissus voisins, ce qui provoque l'étirement des ligaments et des muscles. Pendant la conduite, un tel inconfort peut augmenter, mais il ne constitue pas une menace pour la grossesse. Des sensations douloureuses peuvent survenir en raison des mouvements du fœtus.

Les douleurs abdominales en début de grossesse sont considérées comme normales dans la plupart des cas. Mais parfois, le syndrome de la douleur signale un danger..

Causes dangereuses de douleurs abdominales chez une femme enceinte

Les causes des douleurs abdominales pendant la grossesse peuvent être très différentes, mais les symptômes suivants sont dangereux:

  • Douleurs crampantes avec écoulement sanglant, qui indiquent un décollement placentaire et une fausse couche spontanée qui a commencé. La pathologie peut être provoquée par une activité physique accrue, un traumatisme abdominal ou une hypertension. Sauver l'enfant dans ce cas n'est possible qu'avec des soins médicaux urgents..
  • Dessin, douleur constante avec une tendance à s'intensifier. Ils signalent la menace d'interruption de grossesse..

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal en début de grossesse?

Les causes de la douleur au stade initial de la grossesse peuvent être grossièrement divisées en les types suivants:

  • Obstétrique directement liée à la grossesse.
  • Non obstétriques, qui sont causés par des pathologies d'autres organes.

Les premières douleurs abdominales pendant la grossesse peuvent apparaître une semaine après la fécondation. Le syndrome douloureux n'est généralement pas sévère et est souvent associé au syndrome prémenstruel. Les changements hormonaux sont la cause la plus fréquente de douleur légère dans le bas-ventre au stade initial de la grossesse. En d'autres termes, la douleur est associée à une augmentation de la progestérone dans le sang..

L'estomac peut être très douloureux uniquement en raison d'une grossesse extra-utérine. Cela se produit lorsque l'ovule est attaché dans les trompes de Fallope, pas dans l'utérus. Le processus de croissance des œufs s'accompagne de douleurs de traction. Si une grossesse extra-utérine n'est pas détectée à temps, une rupture de la trompe de Fallope suivra. La pathologie nécessite une intervention chirurgicale.

Si une femme a un kyste ovarien, cela peut également provoquer de la douleur, même si, en règle générale, il ne constitue pas une menace pour la grossesse. Dans ce cas, cela fait mal au même endroit et la douleur s'aggrave après de longues marches, la levée de poids ou des activités sportives.

Étant donné que l'immunité d'une femme est affaiblie pendant la grossesse, des exacerbations de maladies chroniques peuvent survenir et des processus inflammatoires se développent dans le contexte de diverses infections. Le plus souvent, des douleurs abdominales au début de la grossesse surviennent dans le bas de l'abdomen avec une cystite. Un symptôme supplémentaire de la cystite est la miction fréquente et douloureuse. Une diminution de l'immunité peut également entraîner une exacerbation de la pyélonéphrite. Avec cette pathologie, la douleur dans la région lombaire irradie vers le bas de l'abdomen..

Douleurs de dessin dans le bas de l'abdomen au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse

Les douleurs de traction au deuxième et au troisième trimestre sont souvent considérées comme la norme. Ils sont associés à un étirement de l'appareil musculo-ligamentaire, qui soutient l'utérus dans sa position normale. De plus, avec une augmentation de l'utérus, la charge sur les intestins et les autres organes du système digestif augmente. Cela peut entraîner une perturbation du processus digestif, de la constipation, des ballonnements, des flatulences, ce qui provoque des douleurs dans le bas de l'abdomen. En outre, l'estomac peut faire mal dans le contexte d'une surcharge physique et nerveuse..

Une condition dangereuse est l'hypertonicité utérine, qui peut survenir dans la seconde moitié de la grossesse. Cette condition est dangereuse par le développement du risque de fausse couche ou de naissance prématurée. Il est impossible de détecter en présence de douleurs de traction lors de l'examen, par conséquent, si une femme se plaint d'inconfort, une échographie est prescrite.

Que faire si une femme enceinte a mal au ventre

La question de savoir quoi faire en cas de douleur abdominale pendant la grossesse se pose très souvent. Tout d'abord, vous devez vous rappeler qu'en cas de douleur intense, vous devez consulter d'urgence un médecin. Seule une assistance rapide aidera à garder l'enfant. Dans tous les autres cas, il est nécessaire d'essayer de déterminer la cause de l'inconfort de la douleur..

En cas d'empoisonnement, de suralimentation ou de toxicose

Si une intoxication survient pendant la grossesse, vous devez appeler une ambulance. Avant l'arrivée du médecin, vous devez prendre un sorbant (charbon actif, Smecta, Enterosgel, etc.) et essayer de boire le plus d'eau possible.

La suralimentation pendant la grossesse est inacceptable. Non seulement cela peut provoquer des symptômes désagréables, y compris des douleurs abdominales, mais également entraîner une augmentation du poids total du fœtus, ce qui compliquera l'accouchement. Par conséquent, la question de savoir quoi faire en cas de suralimentation ne devrait tout simplement pas se poser..

Avec la toxicose, il est recommandé de manger souvent, mais en très petites portions. De plus, vous devez minimiser l'activité physique, mais souvent vous promener au grand air. Pour nettoyer le corps des toxines, essayez de boire autant d'eau propre que possible..

Douleurs abdominales avec flatulences

La production de gaz pendant la grossesse peut provoquer des douleurs dans le bas de l'abdomen. De plus, les ballonnements peuvent augmenter la pression artérielle, les palpitations cardiaques et l'essoufflement. Ce sont des symptômes assez désagréables qui peuvent grandement aggraver le bien-être d'une femme..

Pour réduire les flatulences, le régime doit être normalisé, à la fois qualitativement et quantitativement. Pendant la grossesse, le menu doit contenir des aliments contenant des fibres. La suralimentation, comme déjà mentionné, devrait être exclue. L'exercice est un bon moyen de normaliser le système digestif. Un tel complexe doit être élaboré par un médecin en fonction des caractéristiques individuelles d'une femme. Grâce à la gymnastique, il sera possible d'améliorer la motilité intestinale et de se débarrasser de la constipation..

Contractions d'entraînement

Les contractions d'entraînement se produisent au cours du dernier trimestre. Ils préparent le corps à l'accouchement et ne comportent pas de menace d'interruption de grossesse. Normalement, ils ne sont pas accompagnés de douleur, bien qu'ils soient de nature crampe. En raison des caractéristiques individuelles du corps, certaines femmes peuvent tout simplement ne pas remarquer de fausses contractions. Cela peut être dû au fait que l'étirement des muscles abdominaux est plus troublant au cours du dernier mois de grossesse. Pour stabiliser la condition pendant les combats d'entraînement, vous devez vous allonger et essayer de détendre vos muscles. Si la tension persiste, il est recommandé de prendre une douche chaude.

Ce qui ne doit absolument pas être fait par une femme enceinte

Une fois la grossesse confirmée, vous devez tout d'abord abandonner les mauvaises habitudes, normaliser votre mode de vie et commencer à surveiller votre alimentation. Le tabagisme, la consommation de drogues et d'alcool devraient être complètement éliminés. Les habitudes addictives retarderont le développement du fœtus et entraîneront l'apparition d'anomalies congénitales chez le bébé..

Tous les produits semi-finis et conservateurs doivent être exclus du menu. Vous devez minimiser les aliments fumés dans votre alimentation et réduire la consommation de thé et de café. De plus, les lits de bronzage, les douches chaudes et les rayons X ne doivent pas être pris pendant la grossesse. Les vols en avion ne sont pas souhaitables.

La prévention est la clé de la santé de la maman et du bébé

La principale prévention pour le développement de nombreuses pathologies est le mode de vie correct. Pendant la grossesse, vous devez vous souvenir de la responsabilité de la vie et du développement d'une nouvelle personne..

Cela signifie que vous avez besoin:

  • Minimisez l'activité physique et évitez la fatigue et le surmenage.
  • Contrôler les complications possibles des maladies chroniques.
  • Consultez régulièrement un gynécologue et passez tous les tests nécessaires, suivez les prescriptions du médecin.
  • Mange correctement.
  • Traitez rapidement les rhumes.

La femme enceinte a mal au ventre. Causes des douleurs abdominales

Les douleurs abdominales sont peut-être l'un des symptômes les plus alarmants qui inquiètent presque toutes les femmes enceintes. Et bien que la cause de leur apparition soit loin d'être toujours sérieuse, un tel signal du corps ne peut être ignoré..

Quand et pourquoi le bas-ventre fait-il mal? Y a-t-il lieu de s'inquiéter ou ne devriez-vous pas paniquer? Comment soulager la condition?

Causes de douleurs abdominales chez une femme enceinte. Photo - Photobanque Lori

Douleur abdominale sûre chez une femme enceinte

Dans certains cas, la douleur abdominale n'est pas aussi grave que cela puisse paraître.

Raison 1: digestion

Les problèmes digestifs, qui sont familiers à la plupart des femmes enceintes, sont l'une des causes les plus courantes de douleurs abdominales basses..

  • Légère douleur, tiraillante, localisée sur les côtés?

Très probablement, la raison est un mouvement trop lent du contenu intestinal. La constipation survient chez de nombreuses femmes enceintes. Cela est dû à un changement des niveaux hormonaux.

  • Douleur sourde, éclatante, sous le nombril (plus souvent à gauche)?

Une telle douleur se produit avec une production accrue de gaz et, encore une fois, avec des selles rares.

  • Assurez-vous d'inclure des fruits et légumes (frais, bouillis ou cuits au four), des produits laitiers fermentés et du pain au son dans votre menu quotidien. Surveillez également votre régime alimentaire..
  • Mangez de façon fractionnée, petit à petit, 4 à 5 fois par jour.
  • Utilisez des laxatifs naturels doux (abricots secs, pruneaux, kiwi, bananes, pommes).
  • Éliminez les aliments gazeux de votre alimentation (choux et choux de Bruxelles, légumineuses).
  • Limitez votre consommation d'aliments gras, sucrés et raffinés.
  • N'oubliez pas l'activité physique (bien sûr, avec l'autorisation du médecin et sans fanatisme).

Raison 2: entorse

Une douleur aiguë et en même temps de courte durée dans l'aine et au-dessus du pubis est une conséquence de la tension des ligaments qui retiennent l'utérus en croissance et lourd. Sensations désagréables, mais seulement.

Habituellement, ce type de douleur survient avec un changement soudain de position ou même une toux et des éternuements. Essayez de vous lever et de tourner en douceur et de ne pas soulever de poids. Tenez votre ventre avec vos mains en toussant et en éternuant. Dans ce cas, les crises d'une telle douleur vous dérangeront beaucoup moins souvent..

Raison 3: préparer les articulations pour l'accouchement

La douleur pubienne qui survient en marchant ou en s'asseyant sur une surface dure au cours de la seconde moitié de la grossesse indique que le corps se prépare à l'accouchement. Il produit l'hormone relaxine, qui agit sur le cartilage, les ligaments et les articulations des os pelviens. En conséquence, certaines des connexions divergent pour faciliter le processus de naissance du bébé..

Un bandage et un exercice sur fitball correctement sélectionnés amélioreront considérablement l'état de la femme enceinte.

Raison 4: les mouvements de bébé

Dans les derniers stades, des sensations douloureuses peuvent également être causées par des mouvements brusques du bébé. Ils sont particulièrement visibles avec une vessie pleine..

Changez de position, détendez-vous, caressez votre ventre et parlez à votre enfant.

Quelles douleurs dans l'abdomen d'une femme enceinte sont dangereuses

Mais les causes de la douleur qui surviennent ne sont pas toujours aussi inoffensives. Dans certains cas, il est préférable de jouer la carte de la sécurité et de consulter un médecin dès que possible..

Danger 1: la menace d'une fausse couche

Un mauvais symptôme est des douleurs tiraillantes, rappelant les douleurs menstruelles, localisées au centre du bas-ventre, irradiant parfois vers le sacrum. Dans certains cas, ils peuvent être accompagnés de sécrétions muqueuses et / ou d'une envie accrue d'uriner. Pas toujours, mais c'est souvent ainsi que le corps met en garde contre une éventuelle interruption de grossesse.

Mettez-vous au lit le plus rapidement possible. Allongez-vous, détendez-vous, essayez de ne pas penser mal, lisez votre livre préféré ou regardez un film gentil et calme. Mais en même temps, il vaut mieux ne pas risquer et appeler une ambulance. Dans ce cas, il est beaucoup plus probable que tout se terminera bien..

Si les douleurs deviennent des crampes et un écoulement sanglant apparaît, n'hésitez pas une minute: l'embryon est en grave danger.

Danger 2: la menace d'une naissance prématurée

Dangereux et douleur dans les stades ultérieurs, dans lesquels la femme enceinte ressent une tension importante dans l'utérus. Il y a souvent des cas où ils mettent en garde contre la menace d'une naissance prématurée..

Consultez immédiatement un médecin. Dans ce cas, la prévision est assez favorable..

Danger 3: insuffisance isthmique-cervicale

Tiraillements (pas de crampes!) Des douleurs dans le bas de l'abdomen, qui ne sont pas accompagnées de décharge, peuvent indiquer le développement d'une insuffisance isthmique-cervicale (ICI). Dans ce cas, en raison de la faiblesse de l'orifice interne du col de l'utérus, sa révélation prématurée progressive se produit, ce qui entraîne une éventuelle infection du liquide amniotique ou même une naissance prématurée..

Assurez-vous de tout dire à votre médecin. L'hormonothérapie et un pessaire obstétrical ou des points de suture (pour ICI tôt, avant 24 semaines de gestation) se sont avérés très efficaces pour aider à porter un bébé.

Danger 4: décollement placentaire

Les douleurs abdominales peuvent avertir de l'apparition d'un décollement placentaire. Si la raison est la suivante, cela fait mal exactement là où le détachement a eu lieu. Souvent, dans ce cas, des taches sont également notées..

Avec un diagnostic rapide, le pronostic est généralement favorable. Pour le traitement du décollement placentaire, des médicaments tocolytiques et antispasmodiques, du fer, etc. sont prescrits. Si le détachement survient à une date ultérieure, ils ont généralement recours à une césarienne.

Danger 5: cystite

Une autre raison est familière à de nombreuses femmes enceintes. L'inflammation de la muqueuse de la vessie (cystite) est plus fréquente chez les femmes enceintes. De plus, nous parlons à la fois de la cystite infectieuse (causée par des bactéries) et de celle qui se produit en raison de changements dans le fond hormonal ou d'immunosuppression (suppression de l'immunité).

Quelle que soit la cause, des douleurs pressantes apparaissent dans le bas de l'abdomen et sont généralement pires lorsque la vessie se remplit. Un autre symptôme est une envie accrue d'uriner. C'est le cas quand ils vont souvent aux toilettes, mais très peu, même s'il semble qu'ils n'ont plus la force de supporter. Des douleurs coupantes aiguës lors de la miction sont également caractéristiques. Légers saignements possibles en fin de miction et fièvre.

En aucun cas vous ne devez endurer et espérer que tout passera par lui-même. Non seulement les symptômes sont douloureux et mettent la vie en danger, mais en l'absence de traitement approprié, ils sont entachés d'infections rénales. Et le médecin prescrira des médicaments qui ne feront pas de mal au bébé..

Un régime alimentaire a été développé pour soulager la maladie associée à la cystite. Mangez des ragoûts, des aliments bouillis et cuits au four et évitez complètement les aliments épicés, frits et gras (bien que les futures mères responsables suivent déjà ces conseils pendant la grossesse). Boissons utiles aux fruits aux canneberges et aux airelles.

Danger 6: appendicite

La raison suivante, heureusement, n'est pas très courante. Mais au cas où, parlons d'elle. Si une douleur soudaine et aiguë se transforme progressivement en douleur et se manifeste dans le côté droit du bas-ventre (pendant des périodes plus longues - plus élevées), nous pouvons alors parler d'appendicite aiguë. Sonnettes d'alarme supplémentaires - nausées, vomissements, fièvre. Attention: si la cause est une inflammation de l'appendice, la douleur s'intensifie lorsque la femme enceinte se couche sur le côté droit. Cela est dû au fait que l'utérus lourd appuie sur l'appendice enflammé.

Appelez d'urgence une ambulance et acceptez une opération. Cela nuira beaucoup moins à l'enfant qu'une péritonite possible..

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses raisons à l'apparition de la douleur à des moments différents. Par conséquent, dans tous les cas, il est préférable de consulter un médecin. Et notre article vous expliquera comment décrire plus précisément la nature de la douleur et d'autres symptômes, ce qui aidera le spécialiste à comprendre plus précisément et plus rapidement ce qui vous arrive..

Pourquoi l'estomac fait-il mal pendant la grossesse

Pendant la grossesse, les femmes s'inquiètent souvent de diverses douleurs dans l'abdomen, le bas du dos, le dos et d'autres endroits. Mais telle est la vie, c'est ainsi que le corps féminin est agencé, et le développement du fœtus dans l'utérus pendant 9 mois est toujours accompagné, bien que petit, mais certain inconfort.

Douleurs abdominales pendant la grossesse normale

Des douleurs abdominales peuvent survenir à n'importe quel stade de la grossesse et ce n'est pas toujours le signe d'une maladie grave. Dans ce cas, il faut faire attention à la nature, à l'intensité et à la durée du syndrome douloureux..

Si la douleur est de courte durée, d'intensité modérée, disparaît d'elle-même et n'est pas accompagnée d'autres symptômes (fièvre, vomissements, écoulement pathologique, etc.), il s'agit d'une variante de la norme.

Si la douleur est prolongée, intense, crampe dans la nature, ne disparaît pas sans prendre des analgésiques ou des antispasmodiques et s'accompagne d'une augmentation de la température, de pertes vaginales, de saignements abondants aux premiers stades, de troubles urinaires, c'est une raison de contacter un gynécologue.

Causes des douleurs abdominales pendant la grossesse normale

Les facteurs suivants peuvent provoquer des douleurs abdominales pendant la grossesse à différentes périodes:

  • Entorse des ligaments pelviens.
  • Étirement des muscles de la paroi abdominale en fin de grossesse.
  • Inexactitudes de régime.
  • Manque d'activité physique.
  • Compression des organes adjacents par l'utérus élargi.
  • Contractions d'entraînement avant l'accouchement (à 32-37 semaines).
  • Travail précoce (après 37 semaines).

Dans la plupart des cas, la douleur survient au deuxième ou au troisième trimestre de la grossesse et est associée à un étirement élémentaire de l'appareil ligamentaire et des muscles pelviens. Ces douleurs sont modérées, courtes, intermittentes et disparaissent généralement d'elles-mêmes après le repos..

Douleurs abdominales pendant une grossesse anormale

La grossesse ne se déroule pas toujours comme prévu pour les femmes enceintes. Malheureusement, il y a des complications, surtout si une femme ne prend pas soin d'elle-même correctement, utilise des médicaments de manière incontrôlable, boit, fume et est souvent stressée.

Tout cela est aggravé par la présence de maladies chroniques des organes internes chez une femme enceinte et des opérations précédentes..

La douleur qui survient lors d'une grossesse pathologiquement évolutive est appelée obstétrique. Considérons leurs principales raisons:

La menace d'interruption de grossesse

Il y a des douleurs abdominales persistantes de force modérée, principalement dans le bas de l'abdomen, pendant la grossesse à tout moment.

Avortement spontané

Initialement, il se caractérise par une douleur constante et légère dans le bas de l'abdomen. Puis (avec l'apparition d'une fausse couche), ils augmentent fortement, deviennent des crampes, des saignements utérins abondants se produisent.

Grossesse extra-utérine

Elle survient lorsque l'embryon est implanté à l'extérieur de la cavité utérine (plus souvent dans la trompe de Fallope). Caractérisé par des crampes intenses dans les parties inférieures et latérales de l'abdomen, ainsi que par de rares taches du vagin.

Lorsque la trompe de Fallope se rompt, des saignements intra-abdominaux se produisent, ce qui entraîne une faiblesse grave, une anémie, une baisse de la pression artérielle et un choc hémorragique.

Décollement placentaire prématuré

Elle peut être observée à n'importe quel stade de la grossesse, mais plus souvent au cours du trimestre II-III. Elle s'accompagne de fortes crampes dans le bas-ventre et de saignements abondants du tractus génital.

Naissance prématurée

C'est le travail qui a commencé à 28-37 semaines de gestation. La clinique ressemble à bien des égards à un avortement spontané. Caractérisé par des crampes sévères dans le bas de l'abdomen. Une rupture prématurée du liquide amniotique est souvent observée.

Grossesse et pathologie chirurgicale aiguë

Des maladies chirurgicales aiguës peuvent également survenir pendant la grossesse, provoquant des fausses couches, des naissances prématurées et des décès périnatals. Le plus souvent (environ 90%), il existe des maladies du tractus gastro-intestinal:

  • appendicite aiguë;
  • cholécystite aiguë;
  • pancréatite aiguë;
  • obstruction intestinale aiguë.

En conséquence, toutes ces maladies peuvent provoquer des douleurs abdominales au début et à la fin de la grossesse. Leur diagnostic est simple et cliniquement, ils ne sont pas différents de ceux en dehors de la grossesse..

Des difficultés surviennent au troisième trimestre, lorsque l'utérus élargi masque la clinique de la maladie. D'une manière ou d'une autre, en pathologie chirurgicale aiguë, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire (mais pas dans tous les cas).

La présence de maladies chirurgicales n'est pas une indication d'interruption de grossesse, à moins qu'une complication grave ne se soit produite (par exemple, péritonite ou saignement intra-abdominal). De nombreuses femmes enceintes fonctionnent avec succès avec une appendicite et une cholécystite. À l'avenir, l'accouchement par césarienne est montré.

Que faire si votre estomac vous fait mal pendant la grossesse

Une simple liste de contrôle vous aidera à ne pas paniquer pour des bagatelles.

Liste de contrôle pour celles qui ont mal au ventre pendant la grossesse

Signes que tout va bien Douleurs à l'estomac pendant la grossesse: La douleur n'est pas trop intense, disparaît lorsque vous vous reposez ou changez de position ou après être allé aux toilettes. Par conséquent, l'algorithme sera comme ceci:

  1. Mettez-vous dans une position confortable.
  2. Détendez-vous et essayez de vous détendre. Accordez-vous une demi-heure pendant que vous êtes occupé à trouver une position confortable..
  3. Pensez à ce qui pourrait causer la douleur: rappelez-vous ce que vous avez mangé et la dernière fois que vous êtes allé aux toilettes.
  4. Vérifiez les pertes vaginales suspectes.

Quand appeler une ambulance

  1. Pour tout saignement vaginal avec douleur abdominale.
  2. Si vous avez des contractions ou des accès de douleur réguliers.
  3. Si la douleur s'aggrave et ne disparaît pas après 30 à 60 minutes et que vous êtes reposé.

Quand voir un médecin

  1. Pour tout écoulement vaginal inhabituel.
  2. Si vous ressentez de la douleur en urinant.
  3. Si vous ressentez une douleur au bas du dos.

Pourquoi l'estomac fait-il mal pendant la grossesse

Premièrement, l'estomac peut faire mal pour les raisons les plus courantes qui n'ont rien à voir avec la grossesse: vous avez mangé quelque chose de mal, ou trop mangé, ou attrapé une légère infection, ou vous avez simplement une dyspepsie (indigestion). Peut-être que vous avez des maladies gynécologiques non traitées - ce sont toutes ces maladies qui sont apparues avant la grossesse et indépendamment de cela.

Deuxièmement, pendant la grossesse, le risque de constipation augmente, ce qui peut également provoquer des douleurs à l'estomac. Vous devez donc surveiller de près votre alimentation et manger plus de fibres (c'est-à-dire des fruits et légumes frais) pour garder vos intestins réguliers. Si le régime ne vous aide pas, vous devez utiliser des laxatifs autorisés pour les femmes enceintes. Par exemple, sirop de lactulose ou suppositoires de glycérine ordinaires.

Troisièmement, il existe également des causes spécifiques de douleur, qui sont précisément associées à la nouvelle position. Et ils peuvent être divisés en deux grands groupes: non dangereux et dangereux.

Quand les douleurs abdominales ne sont pas dangereuses

La grossesse reconstruit de nombreux processus dans le corps d'une femme. Les changements sont concentrés dans l'abdomen et parfois douloureux.

Douleurs de croissance

Lorsque le fœtus grossit, l'utérus se distend. Douleur abdominale pendant la grossesse: est-ce une douleur gazeuse ou autre chose?, ce qui en soi peut être frustrant. Mais avec l'utérus, les ligaments qui le soutiennent sont étirés. Quelqu'un a la chance de ne rien ressentir de tel pendant les neuf mois, mais quelqu'un doit constamment chercher une position confortable dans la seconde moitié de la grossesse, lorsque le fœtus devient gros.

Organes en mouvement

L'utérus se développe, occupe la cavité abdominale et le reste des organes doit bouger Maux de ventre de bébé: 13 causes de douleurs abdominales pendant la grossesse. Ce mouvement peut également causer de la douleur et de l'inconfort dans différentes parties de l'abdomen..

Contractions d'entraînement

Ils apparaissent plus proches de l'accouchement, au troisième trimestre. Avec eux, le col de l'utérus ne s'ouvre pas et la grossesse ne menace rien. Douleur abdominale pendant la grossesse. Ce qui les distingue des vrais combats, c'est leur force (les entraînements sont plutôt doux) et leur régularité. Les contractions réelles deviennent plus fortes et plus fréquentes, et celles qui s'entraînent vont et viennent à leur guise..

Quand les douleurs abdominales pendant la grossesse sont les plus dangereuses

Les cas dangereux sont ceux qui menacent le fœtus ou la femme enceinte. Mais généralement, ils menacent tous les deux.

Grossesse extra-utérine

Lorsque le test montre deux bandelettes, l'échographie n'a pas encore été effectuée et que l'estomac fait soudainement et insupportablement mal, vous devez être à l'hôpital le plus tôt possible. Une douleur aiguë au début de la grossesse peut indiquer une grossesse extra-utérine Douleur abdominale pendant la grossesse.

Normalement, l'ovule est fécondé lorsqu'il se trouve dans la trompe de Fallope. Déjà sous une forme fécondée, il «nage» jusqu'à l'utérus et s'y attache à sa paroi. Parfois, ce processus tourne mal et la cellule fécondée se fixe directement à la paroi de la trompe de Fallope. Mais le tuyau ne peut pas remplacer l'utérus: il ne sait tout simplement pas s'étirer comme ça.

Et lorsque le fœtus devient trop gros pour le tube, il se brise, provoquant des saignements internes. Il s'agit d'une condition dangereuse qui nécessite une intervention chirurgicale immédiate. Dans ce cas, il est très difficile de garder la trompe de Fallope intacte, elle peut devoir être retirée..

Par conséquent, n'abandonnez pas l'échographie dans les premiers stades..

La procédure aide à identifier si l'ovule est correctement positionné, et si une grossesse extra-utérine est détectée, il est moins traumatisant de procéder à l'opération, tout en conservant les fonctions de la trompe de Fallope.

Fausse couche

Une fausse couche est l'interruption spontanée d'une grossesse. Elle peut avoir diverses raisons, allant de l'échec du fœtus à des cas inexpliqués. D'une manière ou d'une autre, seul un médecin peut prescrire un traitement.Par conséquent, avec les principaux symptômes d'une fausse couche - douleur et saignement - vous devez appeler d'urgence une ambulance.

Une fausse couche peut survenir à n'importe quel trimestre. Ce n'est qu'après la 24e semaine qu'on l'appelle déjà naissance prématurée. Et plus l'accouchement est proche, surtout après la 34e semaine, plus il y a de chances que tout se termine avec succès.Accouchement prématuré et naissance pour la mère et le fœtus.

Rupture du placenta

Le placenta est un organe temporaire qui relie le fœtus à l'utérus. C'est par le placenta que le fœtus reçoit tout ce dont il a besoin pour grandir. Normalement, le placenta est étroitement attaché à l'utérus et n'est séparé qu'après l'accouchement. Mais parfois, un décollement placentaire partiel ou complet se produit plus tôt.

Cette condition provoque une douleur intense et peut être dangereuse pour le fœtus et la mère Maux de ventre du bébé: 13 causes de douleurs abdominales pendant la grossesse. Il n'y a qu'un seul salut - appeler une ambulance si la douleur dans l'abdomen ne disparaît pas après le repos et le changement de position. Le saignement de détachement est interne et facile à manquer. N'hésitez donc pas à consulter un médecin pendant la grossesse..

Appendicite

Chez les femmes enceintes, rarement, mais appendice enflammé - dans environ un cas sur mille Appendicite pendant la grossesse: comment gérer et si accoucher. Le mouvement des organes internes peut être à blâmer.

Le danger est qu'un appendice enflammé est difficile à diagnostiquer. Par exemple, si l'utérus "repoussait" le processus du caecum. En règle générale, l'appendicite remarquée en temps opportun ne constitue pas une menace de grossesse. L'opération et l'anesthésie générale, bien sûr, ne sont pas particulièrement utiles pour le fœtus, mais elles ne signifient pas qu'avec son développement ultérieur, il y aura quelque chose qui cloche.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Chou pendant la grossesse

Infertilité

Les légumes pendant la grossesse sont des aliments sains, car presque tous sont faibles en calories, riches en vitamines et en minéraux. Mais leurs différents types ont leurs propres caractéristiques et règles d'utilisation pendant la grossesse.

Après les concombres, vous pouvez boire du lait?

Conception

Boire ou ne pas boire du lait après les concombres est l'affaire de tous, rien de terrible ne se passera, eh bien, ayez une petite indigestion - et cela passera.

L'utilisation de Magne-B6 dans la thérapie complexe de la menace d'avortement

Nouveau née

Le magnésium est l'un des composants les plus courants et essentiels de l'environnement interne du corps, après des éléments tels que le sodium, le potassium et le calcium.

Hareng lors de l'allaitement: est-ce possible ou non

Analyses

Une alimentation diététique et équilibrée est l'une des bases de l'alimentation naturelle d'un bébé. Tout le monde sait que le poisson est considéré comme un produit sain, mais toutes ses variétés sont-elles autorisées pour la lactation?