Principal / Conception

Pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse et comment il peut être traité

La période de mise bas d'un enfant provoque un certain nombre de changements dans le corps féminin et s'accompagne de l'apparition de divers types de sensations. Il peut souvent y avoir un changement d'appétit, des nausées ou des changements d'humeur. Vous devez être particulièrement méfiant du symptôme lorsque votre dos vous fait mal pendant la grossesse. Cela peut survenir non seulement pour des raisons physiologiques, mais également indiquer l'apparition de pathologies graves.

Pourquoi une femme enceinte a-t-elle mal au dos?

Les situations de mal de dos pendant la grossesse ne sont pas la norme. Des sensations inconfortables peuvent survenir en raison de causes naturelles et de processus pathologiques. Mais dans tous les cas, ce symptôme ne doit pas être ignoré, car une douleur prolongée entraîne une violation de l'état psychoémotionnel, provoque des troubles du sommeil et peut provoquer le développement d'une dépression.

Les causes naturelles de la douleur dans la colonne vertébrale comprennent:

  • une augmentation progressive de la taille de l'utérus chez une femme enceinte provoque une pression sur les tissus voisins;
  • il y a un déplacement du centre de gravité;
  • le développement fœtal s'accompagne d'une augmentation du poids corporel d'une femme enceinte.

La douleur peut se manifester de différentes manières. De par leur nature, on peut supposer le développement d'une pathologie particulière..

Douleur coupante aiguë

Des maux de dos aigus pendant la grossesse peuvent survenir à la suite du développement de processus pathologiques. Elle doit être différenciée des maladies telles que la pancréatite et la radiculite. Dans ce dernier cas, la douleur peut irradier vers la fesse ou la cuisse. Il s'intensifie en marchant et en essayant de changer de position.

Avec la pancréatite, le syndrome douloureux se manifeste de manière aiguë et présente un zona dans la nature. La violation de l'acte de défécation, les nausées et l'envie de vomir avec une diminution de la pression artérielle sont des symptômes supplémentaires de cette pathologie.

Tirant la douleur en arrière

Le plus souvent, la nature de cette douleur indique la présence d'une myosite. Elle survient à la suite d'une exposition prolongée à un courant d'air ou en cas d'hypothermie. À la palpation, des bosses douloureuses sont ressenties dans le tissu musculaire.

En outre, des sensations inconfortables sous forme de douleurs de traction sont observées avec la pyélonéphrite. Dans ce cas, la douleur a un caractère diffus (se propage sur tout le bas du dos) et il est difficile pour une femme de trouver une position dans laquelle le syndrome douloureux diminuerait. Dans certains cas, il y a une augmentation brutale de l'indice de température du corps. Aux fins du diagnostic différentiel, des tests de laboratoire d'urine sont effectués, dans lesquels apparaissent des érythrocytes frais et des protéines.

Douleur de tir

Le lumbago dans la région lombaire indique le développement de la lumbodynie (sciatique). Ils donnent aux membres inférieurs le long de l'arrière de la cuisse. Dans ce cas, la femme prend une position forcée à moitié pliée (il lui est difficile de se redresser le dos). Ce symptôme peut faire partie du tableau clinique de l'ostéochondrose et de la hernie intervertébrale. De plus, il y a une raideur dans les mouvements et une sensation d'engourdissement dans les membres..

Dans les premiers stades

Certaines femmes notent qu'après la fécondation, elles ont le sentiment de «tirer» le bas du dos. Cela est dû à l'introduction de l'embryon dans l'épithélium muqueux de l'utérus, car cela viole son intégrité. Parallèlement à ce symptôme, une sensation de nausée et de petits écoulements sanglants peuvent apparaître. Les praticiens considèrent ce complexe de symptômes comme un signe de grossesse..

Également aux premiers stades, des maux de dos pendant la grossesse peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  • La restructuration du corps féminin provoque un certain nombre de changements dans la colonne vertébrale. C'est parce que toute la charge y passera..
  • Après 1,5 mois à compter du début de la grossesse, des changements se produisent dans la région sacrée. Il devient élastique, ce qui contribue à une répartition uniforme de la pression avec une augmentation constante du poids de l'enfant.
  • La femme n'a pas encore eu le temps de s'habituer à la lourdeur de l'abdomen. Dans ce cas, pour plus de commodité lors de la marche, elle fléchit le dos et, par conséquent, des douleurs de traction périodiques surviennent..
  • À partir de 12 semaines, l'étirement de l'appareil ligamentaire des os pelviens commence. Ce processus provoque une forte sensation d'inconfort, mais, en règle générale, il ne constitue pas une menace pour la santé de la femme..

À une date ultérieure

Au cours du troisième trimestre de la grossesse, une femme prend du poids, ce qui augmente la charge sur la colonne vertébrale et les os pelviens. Sous l'influence des hormones, les ligaments et les muscles du plancher pelvien se ramollissent et deviennent élastiques. La jonction du bassin avec la colonne vertébrale acquiert une mobilité, ce qui provoque des douleurs dans la région lombaire.

Les maux de dos pendant la grossesse (37-40 semaines) peuvent être provoqués par les facteurs suivants:

  • Avant l'accouchement, la tête fœtale est abaissée et, par conséquent, la pression sur la région sacrée augmente.
  • Rupture du placenta. En plus des douleurs lombaires, des écoulements sanglants apparaissent. C'est un symptôme alarmant qui peut menacer la santé de la mère et du bébé à naître..
  • Contractions de Braxton Hicks. C'est une sorte d'entraînement pour le corps avant la naissance à venir. Ils sont considérés comme faux, car ils ne sont pas rythmiques, mais en même temps, la femme ressent une sensation d'inconfort dans la région lombaire..
  • À partir de 38 semaines, le début du processus de travail est possible. Dans ce cas, les spasmes lombaires sont accompagnés d'un écoulement de liquide amniotique. Les douleurs de travail surviennent à intervalles réguliers avec une manifestation caractéristique de douleur dans le bas de l'abdomen.

À quelle fréquence les douleurs

La douleur dans la région lombaire au premier trimestre de la grossesse est généralement de courte durée. Il a une intensité modérée. Au cours de l'évolution physiologique de la grossesse, une femme peut ressentir une légère sensation de picotement ou une sensation de compression. Dans certains cas, le syndrome douloureux s'intensifie dans la période de 3 à 5 mois et à partir de la vingtième semaine, la manifestation de l'inconfort diminue.

Au cours des dernières semaines avant l'accouchement, la douleur locale dans la région lombaire peut s'aggraver même avec des mouvements mineurs. Cela conduit à un trouble du sommeil nocturne, une augmentation de l'excitabilité nerveuse, ce qui peut provoquer des perturbations de l'état psycho-émotionnel.

Diagnostique

Une sévérité légère à modérée des maux de dos pendant la grossesse est le plus souvent observée lorsqu'elle survient avec des changements physiologiques dans le corps féminin. Dans ce cas, un examen de routine et la collecte de données d'anamnèse sont suffisants pour un spécialiste qualifié pour le diagnostic..

La situation est différente si les sensations douloureuses sont insupportables, ce qui conduit à une violation de l'état physique et psycho-émotionnel.

Dans de telles situations, les types de procédures de diagnostic suivants sont prescrits:

  • Une étude en laboratoire de l'urine permet de déterminer la présence de globules rouges (sang) et de protéines. Ce test peut exclure une maladie rénale.
  • Un test sanguin général détermine la gravité du processus inflammatoire dans le corps. Il y a un décalage dans la formule des leucocytes vers la gauche et la vitesse de sédimentation des érythrocytes augmente.
  • L'échographie est très informative. CT ou IRM si nécessaire.
  • Dans certaines situations, le liquide céphalo-rachidien ou le liquide amniotique est examiné en prenant une ponction.

Malgré le contenu élevé d'informations des études radiographiques, elles ne sont pas utilisées pendant la période de procréation, en raison de l'impact négatif sur le fœtus en développement.

Lorsque vous avez besoin de consulter un médecin de toute urgence

Si la douleur est localisée dans la colonne lombaire lors du port d'un enfant, il est nécessaire de consulter un gynécologue. Il désignera, si nécessaire, une consultation de spécialistes concernés (neurologue, gastro-entérologue ou néphrologue).

Une douleur menaçante peut être une douleur qui ne disparaît pas après un court repos, qui a tendance à augmenter en intensité. Des tiraillements et des douleurs peuvent indiquer une augmentation de la contractilité de l'utérus. Dans les premiers stades, ils deviennent les signes avant-coureurs d'une fausse couche spontanée et, au dernier trimestre de la grossesse, leur apparition peut signifier le début d'une naissance prématurée..

Si le syndrome douloureux survient de manière aiguë, en raison du développement de processus pathologiques dans les organes de la cavité abdominale et du bassin, une visite rapide chez le médecin peut réduire le risque de complications pouvant affecter négativement la santé de la mère et du fœtus.

Comment traiter correctement les maux de dos

La complexité de la thérapie, lorsque le dos fait mal pendant la grossesse, réside dans le fait que la plupart des médicaments sont complètement interdits..

Médicament

Dans certains cas, après consultation d'un médecin, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Paracétamol. En raison de sa composition, il n'est pas toxique pour une femme enceinte et est rapidement excrété par l'organisme..
  • Médicaments non stéroïdiens. L'ibuprofène ou l'indométacine ne peuvent être prescrits qu'au cours du 2ème trimestre de la grossesse. Dans les dernières étapes, un effet négatif peut perturber la fonctionnalité des reins du futur bébé.
  • Pommades et frottements. Le kétoprofène, le traumeel et le diclofénac ne peuvent être utilisés qu'à un stade précoce. Menovazin est utilisé comme frottement.
  • No-shpa ou Drotaverin sont utilisés pour soulager les douleurs spastiques à des fins médicales.

La conception de la thérapie thérapeutique implique l'utilisation de méthodes de traitement alternatives qui n'auront pas d'effet négatif sur le fœtus. L'utilisation du massage thérapeutique, un complexe d'exercices de gymnastique et le respect des normes d'une alimentation équilibrée seront pertinents.

Massage

L'utilisation du massage thérapeutique vous permet de soulager l'inconfort dans le bas du dos et d'augmenter le flux sanguin vers les muscles et les ligaments. Pour cette raison, la stabilisation du système nerveux se produit. La fréquence recommandée des séances doit être de 2 fois par semaine.

Dans ce cas, les règles de massage suivantes sont respectées:

  • les mouvements brusques sont exclus, l'utilisation de techniques vibratoires n'est pas autorisée;
  • l'impact sur l'abdomen est exclu;
  • le massage n'est autorisé qu'à partir du 4ème mois de grossesse;
  • il n'est pas recommandé d'utiliser des huiles essentielles;
  • tous les mouvements de massage doivent être alternés avec des caresses, qui sont effectuées par le flux de lymphe;
  • la procédure est recommandée pour être effectuée dans une position confortable pour une femme.

Exercices physique

Une activité physique dosée permet de renforcer le corset musculaire du dos. Pour ce faire, vous devez choisir plusieurs exercices de gymnastique, dont le résultat sera une relaxation et une élasticité accrue des muscles et des ligaments..

Pour les femmes enceintes, faire les exercices suivants sera particulièrement utile:

  • L'étirement est effectué à partir de la position de départ, couché sur le dos. Les membres inférieurs sont soulevés à leur tour en les tenant avec les mains sur la cuisse. Lors du levage de la jambe, il est nécessaire d'étirer le pied autant que possible vers le plafond. Cet exercice est effectué 3 fois avec un délai de 30 secondes..
  • "Demi-pont". Depuis la position de départ, allongé sur le dos, pliez les genoux et contractez les muscles abdominaux, soulevez le dos et le bassin vers le haut tout en maintenant la position pendant 5 secondes.
  • En position initiale à quatre pattes, pliez le dos vers le haut tout en soulevant la tête.
  • Les exercices sont effectués par analogie avec les précédents à la différence que le dos se penche.

Le complexe de gymnastique utilisant ces exercices doit être fait quotidiennement comme des exercices du matin avec le nombre de répétitions 10 fois.

Nager

Il est recommandé de commencer à visiter la piscine après 12 semaines de grossesse. Cela est dû au fait que le bouchon muqueux, qui est une barrière protectrice contre la pénétration d'agents pathogènes bactériens, n'est pas encore complètement formé. Dans ce cas, le risque d'infection du fœtus augmente..

Les exercices systématiques dans la piscine ont les effets positifs suivants sur le corps:

  • en raison de charges modérées, le tonus musculaire est renforcé;
  • les muscles et les ligaments de la colonne vertébrale sont déchargés;
  • le statut immunitaire du corps augmente;
  • diminution de l'excitabilité nerveuse.

Les cours d'aquagym sont particulièrement populaires. Le complexe contient des exercices qui augmentent l'élasticité de l'appareil musculo-ligamentaire et améliorent le fonctionnement du système respiratoire.

Nutrition adéquat

Le respect des normes d'une alimentation équilibrée ne permettra pas à une femme de prendre des kilos en trop pendant la grossesse, car dans ce cas, la charge sur l'appareil ligamentaire et les muscles de la colonne vertébrale augmente. Cela augmente le risque de douleur dans la colonne lombaire..

Les aliments contenant du calcium (fromage cottage, lait, fromages faibles en gras, fruits de mer) sont particulièrement utiles.

Si, pour une raison quelconque, il n'est pas possible de fournir au corps un apport en calcium, il est recommandé d'utiliser les médicaments suivants:

  • Gluconate de calcium;
  • Calcemin;
  • Calcium D3 Nycomed.

Ce qu'il ne faut pas faire pour les maux de dos chez les femmes enceintes

Si vous ressentez des sensations douloureuses dans la région lombaire lors du port d'un enfant, vous ne devez pas vous soigner vous-même et utiliser les méthodes de la médecine traditionnelle. Tout d'abord, une femme doit savoir que l'utilisation de tout médicament est autorisée après avoir consulté un médecin..

De plus, vous devez respecter les règles suivantes:

  • n'effectuez pas de séances de massage sans rendez-vous;
  • à des fins de relaxation, ne prenez pas de bain chaud;
  • n'effectuez pas de travaux physiques lourds;
  • n'utilisez pas de pommades à effet chauffant comme anesthésique;
  • n'utilisez pas de coussin chauffant.

La prévention

Si, au cours du premier trimestre de la grossesse, apparaît une lombalgie qui n'est pas associée au développement de pathologies graves, il est tout d'abord recommandé à une femme de reconsidérer son mode de vie.

Les règles et recommandations suivantes doivent être respectées:

  • pour un usage quotidien, choisissez des chaussures légèrement montantes;
  • l'utilisation d'un bandage aidera à renforcer le corset musculaire et à maintenir le centre de gravité;
  • dans le processus de travail à domicile, évitez les mouvements et les virages brusques du corps (la probabilité d'étirer les muscles du dos diminue);
  • maintenir la posture pendant le travail sédentaire;
  • choisissez un matelas orthopédique pour une nuit de repos;
  • manger des aliments riches en vitamines, fibres et micro et macro éléments utiles.

Les maux de dos pendant la grossesse sont enregistrés chez près de la moitié des femmes. Mais ce symptôme ne doit pas être ignoré, car il s'agit d'un signe clinique de nombreuses maladies. Par conséquent, une visite chez le médecin en temps opportun empêchera le développement de processus pathologiques compliqués..

Pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse précoce et tardive

La grossesse, aussi désirable soit-elle, est un facteur de stress important pour le corps et lui impose un énorme fardeau. Un équilibre délicat est maintenu entre cette charge et la capacité du corps à y résister. Sa violation conduit au développement de diverses conditions pathologiques, par exemple l'apparition de maux de dos pendant la grossesse.

Se plaindre de l'inconfort dans le dos est l'un des problèmes les plus courants avec lesquels les femmes enceintes vont chez le médecin. Surtout en fin de grossesse.

Causes des maux de dos pendant la grossesse

En règle générale, il n'y a pas de réponse unique à la question de savoir pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse..

L'inconfort n'est pas causé par un seul, mais par tout un ensemble de facteurs:

  • l'effet pressant de l'utérus enceinte qui augmente progressivement;
  • déplacement du centre de gravité;
  • prise de poids d'une femme enceinte.

L'utérus lui-même est une petite structure de cavité entourée d'autres organes. Par conséquent, toute augmentation de sa taille entraînera une pression mécanique sur les organes voisins, y compris le système musculo-squelettique..

Les parties individuelles du squelette sont des structures immobiles (par exemple, les os du petit bassin) qui sont comprimées par l'utérus enceinte, ce qui provoque des douleurs dans le dos et le bas du dos.

Chez une femme enceinte, toujours en raison de la croissance de l'utérus, le centre de gravité habituel change. En conséquence, une charge importante est exercée sur le bas du dos et la colonne vertébrale. Il y a une hypertonicité des muscles du dos, les processus nerveux peuvent être pincés, ce qui conduit à l'apparition de douleurs.

En plus de l'utérus, une augmentation du poids corporel d'une femme enceinte, qui est survenue avec une augmentation de la nutrition, divers changements hormonaux, peut également exercer une charge sur la colonne vertébrale. Le mécanisme d'apparition de la douleur pour cette raison est absolument le même..

En outre, les maux de dos chez une femme enceinte peuvent être causés non seulement par ses changements physiologiques, mais également par un certain nombre de conditions pathologiques, dont nous parlerons plus loin..

Il est également intéressant de noter que le moment de la gestation n'est absolument pas important pour l'apparition de la douleur. Les maux de dos et les douleurs lombaires se développent souvent dans les derniers stades. Mais même en début de grossesse, les maux de dos ne sont pas rares..

Caractéristiques des maux de dos chez les femmes enceintes

Le spectre des douleurs dans le dos pendant la grossesse est large. Cela peut être une douleur douloureuse dans le bas du dos, le coccyx et une sorte de douleur «musculaire» dans le dos. En outre, différents types de maux de dos sont caractéristiques des différentes périodes de grossesse..

Mal de dos en début de grossesse

Dans les premiers stades, la plupart des femmes ressentiront une douleur localisée dans le bas du dos, peut-être dans la nature. Ils sont de nature similaire à la douleur qui survient pendant la menstruation..

La cause du syndrome douloureux réside à nouveau dans le volume croissant de l'utérus, qui exerce une pression sur la vessie et les intestins. En conséquence, des plaintes caractéristiques apparaissent..

Maux de dos aux stades ultérieurs

Dans les derniers stades, les femmes décrivent une douleur constante localisée dans les muscles du bas du dos et du dos, comme le dos d'une femme enceinte à 25 semaines. La raison en est simplement un changement du centre de gravité et une surcharge des muscles lombaires. De plus, la douleur peut disparaître lorsque la femme enceinte prend une position horizontale ou une autre réduction de la charge sur la colonne vertébrale..

Quand la douleur est la norme?

Mon dos peut-il me faire mal tout seul pendant la grossesse? Non, la présence d'un syndrome douloureux n'est pas la norme. Son apparition chez une femme enceinte nécessite une attention particulière et une recherche de la cause. Les maux de dos prolongés chez une femme enceinte peuvent entraîner des troubles du sommeil, de l'insomnie, qui peuvent alors affecter le port du fœtus et même l'accouchement.

De plus, les maux de dos entraînent une mobilité limitée de la femme enceinte et une perturbation de son mode de vie. Cela peut provoquer le développement d'un stress, une violation de l'état psycho-émotionnel et la formation d'une dépression post-partum..

Il existe également un certain nombre de conditions pathologiques pendant la grossesse, dans lesquelles la présence de douleurs dans le dos et le bas du dos peut servir de sorte de «signe alarmant».

Quand sonner l'alarme?

Ces conditions "terribles" sont: la menace de fausse couche ou la fausse couche elle-même. Le mal de dos dans ce cas a un caractère spécifique: des tiraillements et des douleurs localisées dans le bas du dos. Certaines femmes décrivent les sensations: «comme la douleur pendant la menstruation» ou «la douleur, comme pendant le travail».

Cette nature de la douleur indique une activation possible de la capacité contractile de l'utérus. Une activité prématurée dans les premiers stades peut conduire à une fausse couche, et plus tard à une naissance prématurée.

Si votre dos vous fait mal comme ça à partir de 36 semaines, et surtout à 39-40 semaines de grossesse, vous devez absolument en informer le gynécologue.

En outre, il existe un certain nombre de conditions qui ne sont pas liées à la grossesse, mais qui sont accompagnées de divers symptômes de maux de dos. La combinaison de l'une de ces conditions et de la grossesse, en particulier à ses derniers stades, peut entraîner diverses complications pendant le processus de naissance, des menaces pour la vie et la santé du fœtus et de la mère elle-même..

Ces conditions comprennent:

  • Maladie du rein. Parmi eux, la pyélo et la glomérulonéphrite sont particulièrement dangereuses pour une femme enceinte. La combinaison de ces maladies avec la grossesse peut entraîner le développement d'une pré-éclampsie et d'une éclampsie..
  • Pancréatite.
  • Ostéochondrose, hernies intervertébrales, radiculite.

Que faire et comment traiter les maux de dos

Le traitement des maux de dos pendant la grossesse consiste en diverses techniques. L'effet du médicament, généralement largement utilisé, pendant la grossesse nécessite une surveillance médicale maximale et doit être considérablement limité. Cela est dû au fait que certains des analgésiques peuvent avoir un effet négatif sur le fœtus..

Par conséquent, si une femme a un mal de dos sévère pendant la grossesse et qu'elle ne sait pas quoi faire, tout d'abord, vous devez «décharger» la colonne vertébrale, réduire le niveau de charge.

En règle générale, cette façon est de porter des bandages spéciaux pour le ventre. Il existe également un massage du dos spécialement conçu pour les femmes enceintes. Son utilisation détend les muscles du dos et peut réduire les niveaux de douleur..

Cependant, si le mal de dos n'est pas associé à la grossesse, mais à la pathologie d'autres organes, un traitement ultérieur nécessite déjà une approche plus sérieuse et une surveillance médicale et, en règle générale, les conditions du service de pathologie de la grossesse.

La prévention

La prévention des maux de dos chez la femme enceinte consiste à prescrire de la physiothérapie, de la gymnastique ou du yoga aux femmes enceintes. Cela améliore la capacité du corps à résister au stress physique de la grossesse..

Le yoga aide également une femme à développer le modèle de respiration correct, qui peut ensuite être utilisé pendant le travail..

En plus de l'activité physique thérapeutique dosée, la femme enceinte doit également suivre un certain nombre de recommandations:

  • refus de porter des chaussures à talons hauts pendant la grossesse;
  • exclusion du levage de charges lourdes et des efforts physiques excessifs;
  • l'utilisation d'un matelas orthopédique spécial, qui vous permet de réduire la charge sur le système musculo-squelettique d'une femme enceinte;
  • changement périodique de la position du corps;
  • contrôler le poids corporel, réduire l'excès de poids.

Le syndrome de mal de dos pendant la grossesse peut être causé à la fois par une augmentation de l'utérus et une charge sur la colonne vertébrale de la femme, ainsi que par un certain nombre de conditions plus graves.

Par conséquent, si pendant la grossesse le bas du dos tombait soudainement malade, des tiraillements et des crampes ou des douleurs aiguës de type «colique» dans le bas du dos apparaissaient, une consultation médicale urgente est nécessaire pour exclure le risque de fausse couche ou de pathologie concomitante de la femme enceinte.

Auteur: Oksana Voznesenskaya, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Lombalgie pendant la grossesse: causes et traitement

Si une femme doute qu'un changement de bien-être soit de nature physiologique ou que les sensations de douleur lombaire deviennent vives et intenses, alors elle doit absolument se présenter à un obstétricien-gynécologue qui observe sa grossesse..

Les raisons

Les maux de dos pendant la grossesse touchent la moitié des femmes. Habituellement, l'inconfort est associé à une charge accrue sur la colonne vertébrale et à un étirement des muscles abdominaux. Le plus souvent, une telle douleur apparaît vers la fin du deuxième trimestre et ne peut être atténuée avant l'accouchement. Des lombalgies au début de la grossesse peuvent également survenir. À chaque trimestre, les femmes enceintes font face à ce symptôme pour différentes raisons..

Dans les premiers stades

Le bas du dos fait mal au début de la grossesse, le plus souvent pour des raisons physiologiques:

  1. Déjà pendant les premières semaines de la naissance d'un enfant, le corps d'une femme se prépare progressivement au fait que le fœtus augmentera constamment. La colonne vertébrale lombaire subit des modifications, car très bientôt toute la charge y ira.
  2. Après 1,5 mois à compter du moment de la fécondation, les changements affectent la région sacrée. Au fil du temps, il devient plus élastique afin que la femme ne ressente pas d'inconfort sévère dû à la pression de la masse de l'enfant sur la colonne vertébrale. À ce stade, les douleurs apparaissent généralement périodiquement et n'affectent pas beaucoup le bien-être général de la femme enceinte..
  3. Le bas du dos est particulièrement tendu lorsque l'utérus se développe et change de position.
  4. Vers la fin du premier trimestre, la lombalgie est associée à une croissance fœtale dynamique. À ce stade, la femme n'a toujours pas le temps de s'habituer à la gravité de l'abdomen, donc en marchant, pour plus de commodité, la colonne vertébrale se plie fortement.
  5. À 12 semaines, les ligaments commencent à s'étirer intensément sous la pression de l'enfant. Une femme peut ressentir un inconfort sévère, mais le plus souvent, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car tout se passe dans le cadre physiologique..

Chez certaines femmes, le bas du dos tire au début de la grossesse peu de temps après la fécondation. Après la conception, l'embryon passe des trompes de Fallope à l'utérus en 4 à 5 jours. Il est ensuite implanté dans l'endomètre (membrane muqueuse). Lors de l'introduction de l'embryon dans la muqueuse de l'utérus, sa couverture est partiellement détruite, ce qui provoque une douleur à la traction. Après une implantation réussie de l'œuf, l'inconfort disparaît de lui-même. En plus des nausées et des saignements légers, les douleurs lombaires peuvent être considérées comme un signe de grossesse..

À une date ultérieure

Le dos fait mal pendant la grossesse au deuxième trimestre pour les raisons suivantes:

  • déplacement du centre de gravité;
  • augmentation du poids corporel;
  • l'action de l'hormone relaxine sur les ligaments et les tissus;
  • changements hormonaux;
  • augmentation de la charge sur certains groupes musculaires;
  • exacerbation de maladies chroniques (système musculo-squelettique, système génito-urinaire);
  • pathologies qui ont eu lieu avant même le début de la naissance d'un enfant (maladies dégénératives de la crête).


Au troisième trimestre, les maux de dos pendant la grossesse sont le plus souvent dus au fait qu'une femme prend du poids de manière dynamique. Dans le même temps, la charge sur la colonne vertébrale augmente et les déformations de la colonne lombaire augmentent. Les hormones, pour leur part, préparent le bassin à l'accouchement en ramollissant les ligaments conjonctifs. La jonction des os pelviens avec la colonne vertébrale devient mobile, ce qui rend le bas du dos encore plus douloureux pendant la grossesse au troisième trimestre.

Si une femme tire le bas du dos dans la période de 37 à 40 semaines, cela peut également être dû aux raisons suivantes:

  1. Avant l'accouchement, la tête du bébé tombe et appuie sur la zone du sacrum, provoquant des douleurs lombaires.
  2. Rupture du placenta. Si, en plus de douleurs lombaires, la femme enceinte a des écoulements sanglants et qu'il y a également un tonus utérin, vous ne pouvez pas reporter la visite chez le médecin. Il est préférable de se rendre immédiatement au service de pathologie de la grossesse. Une séparation trop précoce du placenta de la paroi de l'utérus a de graves conséquences pour la mère et le bébé..
  3. Contractions de Braxton Hicks. Avant la naissance prochaine, le corps s'entraîne avec de fausses contractions. Ils n'ont pas de rythme clair, ils peuvent donner à la région lombaire.
  4. Le début du processus générique. Si, avec des spasmes lombaires, un bouchon muqueux part, du liquide amniotique fuit et que le bas-ventre fait mal à intervalles réguliers, alors, très probablement, le processus de livraison est proche. Il devrait être attendu à partir de la semaine 38.

Avant l'accouchement, les douleurs lombaires douloureuses ne sont pas rares, elles ont le plus souvent une explication physiologique, mais peuvent également indiquer des maladies chroniques graves, aggravées avec le début de la grossesse.

Symptômes d'anxiété associés et nature de la douleur

La douleur au bas du dos après la conception n'est pas toujours inoffensive. Si votre dos vous fait mal pendant la grossesse au cours du premier trimestre et que la femme note également une faiblesse, une tachycardie, une altération de l'orientation spatiale, vous devez appeler d'urgence une ambulance. De tels signes peuvent signifier le début d'une interruption pathologique spontanée de la grossesse..

Au 2ème trimestre, une femme doit être alertée des douleurs à la ceinture irradiant vers le coccyx, le pubis ou l'os de la cuisse. Si, après une demi-heure en décubitus dorsal, ils ne passent pas ou ne deviennent pas rythmés, vous devez également appeler un médecin. Ces symptômes peuvent être dus au fait que le processus de livraison a commencé à l'avance..

Si pendant la grossesse il y a une douleur unilatérale dans le bas du dos - à droite ou à gauche - cela indique un processus inflammatoire des reins. Dans ce cas, le système tubulaire du rein ou des glomérules est souvent affecté et les symptômes commencent généralement unilatéralement, le dos fait mal du côté droit ou gauche. Une femme doit se plaindre à un néphrologue. Si de telles pathologies ont été exclues par un médecin, il existe plusieurs autres causes possibles de douleur:

  1. Tire le bas du dos pendant la grossesse sur le côté droit ou gauche avec un complexe de troubles dystrophiques dans le cartilage articulaire. Les femmes enceintes se plaignent que le plus souvent le matin après une nuit de repos, leur dos est très douloureux.
  2. Une douleur lombaire aiguë et sourde sévère à droite ou à gauche indique une exacerbation de la sciatique. La douleur irradie vers la fesse, la cuisse et également la surface externe de la jambe inférieure. Augmentation en marchant, en essayant de changer la position du corps et aussi lors d'une quinte de toux.
  3. Les maux de dos pendant la grossesse peuvent indiquer une lumbodynie. Cela se produit dans le contexte d'un surmenage ou d'un long séjour au froid, ainsi que lors de processus infectieux. La femme enceinte prend une position pliée forcée. C'est très dur pour elle de bouger.
  4. Une douleur de tiraillement à droite ou à gauche peut également indiquer une myosite (inflammation des muscles lombaires). Lors de la palpation, les fibres musculaires sont compactées et la femme caractérise la douleur comme prolongée, douloureuse, étouffée. Le plus souvent, cette pathologie se développe si une femme a soufflé ou si elle est très gelée.
  5. Pancréatite Une femme peut confondre inflammation du pancréas et toxicose. Cette maladie se caractérise par une violation prononcée des processus digestifs. Les maux de dos chez les femmes enceintes associés à la pancréatite sont de nature zona. Plus ressenti dans le haut de l'abdomen, mais irradie également vers le côté gauche du bas du dos.
  6. Ostéochondrose, radiculite, hernie intervertébrale. Avec divers processus dégénératifs-destructeurs du système musculo-squelettique, la douleur peut être reflétée. Souvent, avec de telles pathologies, le côté gauche du bas du dos fait mal.

Des maux de dos sévères pendant la grossesse peuvent être associés à des hernies rachidiennes. Une telle pathologie grave se caractérise par une myalgie, une raideur des mouvements, une posture altérée, une sensation d'engourdissement et une «chair de poule» dans les membres inférieurs.

Une femme enceinte a également mal au dos avec symphysite. Il s'agit d'une maladie associée à la discordance des os de l'articulation pubienne. La femme enceinte ressent une douleur pubienne sévère et un œdème tissulaire..

Quel médecin dois-je contacter si mon bas du dos me fait mal pendant la grossesse?

Si la douleur au bas du dos se fait sentir dans les premiers stades de la grossesse ou si elle commence à déranger avec le temps au cours du deuxième / troisième trimestre, vous ne pouvez pas reporter la visite chez le gynécologue. Le médecin qui dirige la femme la référera pour consultation à des spécialistes concernés (néphrologue, neurologue, gastro-entérologue), s'il y a des raisons pour cela.

Diagnostique

Si le bas du dos fait mal pendant la grossesse au premier trimestre, dans certains cas, un spécialiste a besoin d'un examen de routine pour établir la cause de cette symptomatologie. Mais si le médecin soupçonne une source pathologique d'inconfort, la femme enceinte sera recommandée:

  • passer une analyse générale du sang et de l'urine;
  • subir une échographie.

Les méthodes de recherche aux rayons X dans son cas sont contre-indiquées.

Traitement

Pendant la grossesse, les maux de dos doivent être traités sous surveillance médicale. Une femme enceinte ne doit choisir aucun médicament de manière indépendante. Le plus souvent, diverses méthodes de soulagement de la douleur sont recommandées aux femmes qui portent un enfant, à l'exclusion de l'utilisation de médicaments.

Si une femme enceinte a de graves douleurs lombaires, les recommandations suivantes aideront à soulager la maladie:

  1. Un massage doux du dos est indiqué pour détendre les muscles tendus. Une femme peut le faire elle-même. Elle doit s'allonger sur le côté et masser le bas du dos le long de la colonne vertébrale avec les deux mains. Mais il est préférable pour un spécialiste certifié de masser une femme enceinte..
  2. Si votre dos vous tire, vous pouvez essayer de prendre une douche ou un bain tiède (pas chaud). Du sel et des huiles essentielles sont également ajoutés au bain pour mieux détendre les muscles du bas du dos..
  3. Le dos cessera de vous faire mal si vous portez un bandage de maternité spécial. Il aide à soutenir l'abdomen et soulage le stress sur les muscles du dos. Il est conseillé de porter un bandage selon les directives d'un gynécologue à partir de 5-6 mois de grossesse.
  4. Si vous avez mal au dos, vous devez utiliser des oreillers orthopédiques spéciaux sous la forme d'un grand fer à cheval. Ce produit soutient le corps des deux côtés. Même sur le dos, le sommeil devient beaucoup plus agréable.
  5. Des exercices d'exercices thérapeutiques pour les femmes enceintes doivent être effectués régulièrement. Ils aident à renforcer les muscles, à augmenter leur endurance à l'activité physique. Si un gynécologue recommande à une femme un certain complexe de thérapie par l'exercice, elle doit respecter strictement ses recommandations. Ne rompez pas la séquence des exercices et le nombre d'approches..
  6. Il est important de faire attention à la bonne posture tout au long de la journée. Ce sont ses violations qui provoquent souvent des douleurs lombo-sacrées chez la femme enceinte. Une femme doit se contrôler et essayer de ne pas trop se pencher en arrière. Si elle passe beaucoup de temps assise, pour cela, vous devez utiliser des chaises orthopédiques spéciales et mettre un oreiller sous son dos.

Si une femme enceinte a mal au bas du dos et qu'il n'y a pas de contre-indications, elle devrait visiter la piscine. Pendant la natation, les muscles du dos se détendent, la distance entre les corps vertébraux augmente. La natation améliore également la respiration, augmente la circulation sanguine et augmente les processus métaboliques..

La prévention

Si une femme a déjà des douleurs lombaires au cours du premier trimestre, mais que cela n'est pas associé à des maladies graves, elle doit reconsidérer son mode de vie à des fins préventives:

  1. Si une femme a un travail sédentaire, elle doit prendre soin d'une chaise ou d'un fauteuil confortable. Il est recommandé de se lever et de se réchauffer toutes les heures. Assise à la table, une femme doit garder le dos droit, pas en reste. Sinon, la lordose ou la cyphose s'aggraveront, et lors du port d'un enfant, cela est totalement inapproprié.
  2. Les femmes enceintes qui passent beaucoup de temps debout devraient faire des pauses fréquentes. Vous devez vous reposer en position couchée ou à moitié assise. Dans ce cas, les membres inférieurs doivent être légèrement surélevés et un oreiller doit être placé sous le dos. Cette technique détendra la colonne lombaire..
  3. Les femmes enceintes doivent dormir principalement sur le côté, en utilisant un oreiller spécial. Une femme portant un enfant ne doit marcher que dans des chaussures confortables avec des talons bas et avec le bon dernier.
  4. L'exercice tout en portant un enfant doit être modéré. Une femme ne devrait établir aucun record sportif. Sa tâche: renforcer le corps, augmenter son endurance, mais sans stress excessif. Si la femme enceinte souffre de douleurs lombaires, les exercices impliquant des charges verticales sur la colonne vertébrale doivent être minimisés.

Toutes les causes de douleur lombaire chez les femmes enceintes sont divisées en 2 grands groupes. Le premier groupe comprend toutes les conditions physiologiques possibles associées à la naissance d'un enfant. Le deuxième groupe comprend les maladies qui se sont manifestées avant la grossesse ou celles qui étaient à l'état latent et ont été provoquées pendant le port d'un enfant..

Dans tous les cas, s'il y a une douleur dans le bas du dos au début de la grossesse ou à une date ultérieure, un tel symptôme ne peut être ignoré. Pour que la grossesse se poursuive en toute sécurité, une femme doit consulter un obstétricien-gynécologue et se conformer à toutes les recommandations médicales..

Auteur: Miroslava Gromova, médecin,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur la façon de se débarrasser des douleurs lombaires pendant la grossesse

Liste des sources:

  1. Gynécologie. Guide rapide. Ed. G.M. Savelyeva, G.T. Sukhikh, I.B. Manukhin. Année d'émission: 2013.
  2. Obstétrique. Leadership national. Ed. acad. RAMS E.K. Ailamazyan, prof. V.E. Radzinsky, acad. RAMS V.I. Kulakov, Acad. RAMS G.M. Saveliev. Année d'émission: 2014.
  3. Neurologie. Manuel d'un médecin pratique. Ed. D.R.Shtulman, O.S. Levin. Année d'émission: 2016.
  4. L'évolution et la gestion de la grossesse par trimestre. Ed. EST. Sidorova, I.O. Makarov. Année d'émission: 2009.
  5. Fausse couche de grossesse. Ed. V.M. Sidelnikova, G.T. Sec. Année d'émission: 2010

Douleur vertébrale pendant la grossesse: comprendre les causes

Ils se demandent pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse. Bien sûr, tout le monde sait que le corps d'une future mère pendant cette période travaille avec un stress accru, assurant le développement normal du fœtus. Dans de telles conditions, presque toutes les faiblesses de la santé d'une femme se font sentir. Par exemple, à la suite de la croissance du fœtus, le centre de gravité du corps de la femme enceinte se déplace, ce qui entraîne une douleur dans la colonne vertébrale, le plus souvent dans le bas du dos. Vous devez comprendre comment vous pouvez aider le corps à surmonter les difficultés émergentes.

Causes de la douleur

La période de gestation a un certain effet sur les articulations hanche-sacrées. Si plus tôt ils étaient immobiles, pendant la grossesse, sous l'influence d'une hormone spéciale, ils commencent à se détendre. Le but de ces changements est de faciliter le passage du bébé pendant le travail. Cette détente, combinée à la croissance du ventre, bouleverse l'équilibre, ce qui oblige la femme à plier le cou et à tirer ses épaules en arrière. En conséquence, l'estomac gonfle encore plus, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. En conséquence, la colonne vertébrale est fortement cambrée, les muscles du bas du dos sont constamment tendus, ce qui entraîne l'apparition de douleurs.

Un certain groupe à risque est composé de femmes qui, même avant la grossesse, avaient des maladies du système musculo-squelettique, telles que l'ostéochondrose, la courbure de la colonne vertébrale, le développement insuffisant des muscles impliqués dans l'inclinaison pelvienne. Dans ces cas, le dos fait mal après l'accouchement..

À quelle période de la grossesse le dos commence-t-il à faire mal??

L'apparition de sensations douloureuses chez différentes femmes apparaît à différents moments de la grossesse. En règle générale, le dos commence à faire mal de 20 à 21 semaines. Cependant, la douleur peut apparaître plus tôt. Tout dépend du style de vie qu'une femme mène. En fin de grossesse, le dos commence à faire plus mal. Il s'agit d'environ 34, 35, 36 et 37 semaines. La raison dans ce cas réside non seulement dans l'excès de poids, mais également dans le fait que l'enfant commence à faire pression sur le bas du dos. À cette époque, le corps commence une sorte de préparation, à la suite de laquelle certaines femmes enceintes ressentent une douleur assez intense et intense, bien que d'autres ne les ressentent pas du tout. Dans ce cas, vous pouvez voir que la paroi abdominale se tend parfois d'elle-même, devenant sensiblement dure. Cela est clairement visible lorsqu'une femme doit faire des efforts physiques ou lorsqu'elle est en colère, mais cela se produit sans raison particulière..

Douleur en fin de grossesse (38, 39 et 40 semaines)

Des lombalgies à de telles périodes sont observées chez de nombreuses femmes. Le plus souvent, son apparence est due à la charge élevée sur la colonne vertébrale et au fait qu'en raison d'un étirement excessif, les muscles abdominaux s'affaiblissent. En d'autres termes, dans ce cas, le dos commence à faire mal de la semaine 27 jusqu'à la naissance même. Il peut se dégager dans la jambe, s'intensifier après une marche prolongée, un effort physique ou simplement une position debout prolongée. Dans ce cas, une douleur peut apparaître au niveau du pubis et de l'articulation sacro-iliaque, causée par le ramollissement naturel des ligaments. Il est tout à fait possible de faire face à de telles douleurs si vous adhérez à des règles simples. Tout d'abord, les aliments riches en calcium y aideront: produits laitiers, poisson, noix, herbes, viande. Si la douleur vous dérange régulièrement, il est logique de commencer à prendre du calcium. Il est nécessaire de limiter les mouvements qui peuvent augmenter la charge sur le dos. Par exemple, pour soulever quelque chose du sol, vous n'avez pas besoin de vous pencher, mais de vous accroupir. Dans ce cas, les muscles des jambes et des épaules seront tendus, mais pas le dos. Vous devez vous asseoir appuyé sur le dos, tout en vous asseyant doucement et doucement, et ne pas «tomber dans le fauteuil», car dans ce cas, la charge sur les disques intervertébraux augmente et ils sont fragiles. Pour dormir, il est préférable d'utiliser un matelas orthopédique semi-rigide. Par exemple, lorsque le dos fait mal pendant la grossesse la nuit, c'est la faute du matelas. Choisissez un oreiller de taille moyenne, idéalement un oreiller anatomique qui prend en compte toutes les courbes de la colonne vertébrale. Vous devez également donner la préférence aux chaussures à talon stable et bas, et vous devez temporairement oublier les talons aiguilles et les talons hauts. Une variété d'exercices qui renforcent les muscles du dos, de l'abdomen, des fesses et des cuisses, comme la natation et l'aérobic, seront très utiles..

C'est pire lorsque la cause de la douleur est une variété de maladies neurologiques, telles que la sciatique, la hernie discale, etc. Dans ce cas, les problèmes peuvent commencer dès 14 à 15 semaines de grossesse, alors que le dos fera très mal. Cependant, ces maladies peuvent également affecter la fin de la grossesse. Dans ce cas, il est nécessaire d'établir le repos au lit, d'utiliser un corset doux ou un bandage. Des analgésiques peuvent être utilisés, mais à titre exceptionnel.

Si le bas-ventre et le dos font mal pendant la grossesse, alors que la douleur est prolongée et qu'il y a une violation notable de la démarche, cela peut être un signe de symphysopathie. Une telle maladie est héréditaire, elle est associée à un ramollissement excessif de l'articulation pubienne, ce qui peut entraîner des hémorragies. Dans une telle situation, un traitement hospitalier est effectué, le médecin doit contrôler strictement tout le déroulement de la grossesse.

La douleur au bas du dos peut être accompagnée de tension dans l'utérus. Ce sont les fausses contractions de Braxton-Hicks, une sorte d'entraînement du corps avant l'accouchement. Vous devez leur accorder une attention particulière s'ils ont commencé avant la période de 37 semaines. Avec eux, un écoulement apparaît du tractus génital, une douleur dans le bas-ventre se fait sentir et les intervalles entre les contractions successives sont progressivement réduits. Cela peut indiquer une éventuelle interruption de grossesse. Vous devez consulter un médecin immédiatement.

Autres causes de douleur

Il existe un certain nombre de problèmes qui peuvent conduire à ces douleurs..

Pancréatite

Cette maladie est une inflammation du pancréas. Bien sûr, une telle maladie est assez rare, mais c'est avec elle que le dos fait mal même aux premiers stades de la grossesse. Le développement de cette maladie est facilité par les violations de l'écoulement de la bile, la consommation d'alcool, le non-respect du régime alimentaire (aliments gras et à base de viande abondants), le stress et la prédisposition héréditaire. La pancréatite en phase aiguë se manifeste par une douleur aiguë dans le bas du dos et le haut de l'abdomen, tandis que la douleur est à la ceinture. Elle s'accompagne souvent de troubles des selles, de vomissements et d'une diminution de la pression artérielle. Dans une telle situation, vous devez vous rendre d'urgence à l'hôpital..

Le diagnostic de cette maladie nécessite un certain nombre de tests de laboratoire d'urine et de sang, il est nécessaire de subir une échographie, une imagerie par résonance magnétique. Dans la plupart des cas, le traitement doit avoir lieu dans un hôpital. Le médecin prescrit un régime strict, un certain nombre de médicaments qui devraient normaliser le travail du pancréas, des analgésiques et des anti-inflammatoires. Si la situation ne s'améliore pas, vous devez recourir à la chirurgie..

Pyélonéphrite

Il s'agit d'une maladie rénale caractérisée par une douleur tiraillante et douloureuse. Dans ce cas, pendant la grossesse, le dos fait mal dans la région lombaire à gauche ou à droite. C'est encore pire quand on doit faire face à des coliques rénales, qui sont associées au mouvement d'une pierre dans l'uretère à partir du bassin rénal. Avec les coliques pendant la grossesse, le bas du dos fait très mal et vous ne pouvez pas trouver une position dans laquelle la douleur s'atténuera. La douleur peut irradier vers l'urètre ou l'aine. Un autre symptôme notable est que l'urine devient plutôt trouble, parfois vous pouvez remarquer un mélange de sang. Dans ce cas, la température monte.

Afin de poser un diagnostic, le médecin envoie le patient pour une échographie, des tests de laboratoire d'urine et des tests sanguins sont effectués. Dans le traitement de la pyélonphrite, des médicaments antibactériens sont prescrits, qui sont sélectionnés individuellement. La sensibilité des micro-organismes, qui a provoqué l'apparition du processus inflammatoire, doit être prise en compte. Le traitement dans certains cas est effectué en ambulatoire, mais il est préférable d'être traité à l'hôpital. Avec les coliques rénales, des antispasmodiques et des analgésiques sont utilisés pour réduire la douleur et une certaine prévention de l'inflammation est effectuée.

Matériel pouvant aider les femmes enceintes souffrant de maux de dos:

  • Cours gratuits sur le traitement des maux de dos dispensés par un médecin spécialisé en thérapie par l'exercice. Ce médecin a développé un système unique pour la restauration de toutes les parties de la colonne vertébrale et a déjà aidé plus de 2000 clients avec divers problèmes de dos et de cou..
  • Vous vous demandez comment traiter un nerf sciatique pincé? Ensuite, regardez attentivement la vidéo sur ce lien.
  • 10 nutriments essentiels pour une colonne vertébrale saine - dans ce rapport, vous découvrirez ce que devrait être une alimentation quotidienne pour que vous et votre colonne vertébrale ayez toujours un corps et un esprit sains.
  • Reconstruction des articulations du genou et de la hanche en cas d'arthrose - Enregistrement vidéo gratuit d'un webinaire animé par un docteur en thérapie par l'exercice et en médecine du sport - Alexander Bonin
  • Souffrez-vous d'ostéochondrose? Ensuite, nous vous recommandons d'étudier des méthodes efficaces de traitement de l'ostéochondrose lombaire, cervicale et thoracique sans médicaments..

Pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse - causes d'apparition + méthodes de traitement sûres

La grossesse est stressante pour tous les systèmes du corps. Les changements hormonaux et le stress supplémentaire provoquent une gêne et des douleurs dans diverses parties du corps. Par exemple, presque toutes les femmes ont plus ou moins mal au dos pendant la grossesse..

Pourquoi cela arrive-t-il? Les phénomènes douloureux peuvent-ils être évités? Devriez-vous endurer la douleur et dans quels cas devriez-vous absolument consulter un médecin? Vous obtiendrez des réponses à ces questions et à d'autres après avoir lu cet article..

Maux de dos pendant la grossesse - les principales causes et la nature de la douleur

Votre dos peut vous faire mal au début et à la fin de la grossesse. Douleur due à des causes physiologiques et pathologiques.

Les causes physiologiques sont des facteurs naturels causés par des changements hormonaux et métaboliques dans le corps.

Les sensations douloureuses sont souvent causées par l'hormone relaxine. Cette substance est produite chez toutes les femmes enceintes et augmente l'élasticité des ligaments pelviens et sacrés. Sans relaxin, l'enfant ne passera tout simplement pas par le canal génital..

La deuxième raison naturelle est une augmentation de la taille et du poids du fœtus aux derniers stades de la grossesse. Plus le fœtus est lourd, plus la charge sur la colonne vertébrale est importante. Dans ce cas, le centre de gravité du corps se déplace et la taille de l'utérus augmente, ce qui entraîne une compression des terminaisons nerveuses. Cela provoque des douleurs, parfois très intenses.

En outre, à une date ultérieure, des contractions dites «d'essai» ou «d'entraînement» se produisent souvent - de cette manière, le corps se prépare à l'accouchement. Cela provoque également une douleur intense, non seulement dans le dos, mais également dans toute la ceinture pelvienne-lombaire..

Les causes pathologiques sont plus dangereuses et nécessitent presque toujours une participation professionnelle. Les douleurs dorsales sévères dans les premiers stades sont lourdes de risques de fausse couche, il est donc impératif d'en informer le gynécologue.

Les causes pathologiques les plus courantes de la douleur:

  • maladies de la colonne vertébrale - hernies intervertébrales, saillies, ostéochondrose;
  • maladies infectieuses et inflammatoires des reins et d'autres organes du système génito-urinaire - pyélonéphrite, cystite, glomérulonéphrite;
  • maladies gynécologiques;
  • maladies du système digestif - provoquent des douleurs à la ceinture;
  • néoplasmes;
  • hypothermie;
  • pathologies cardiaques - la douleur irradie dans la zone des omoplates.

La nature de la douleur est variée, tout comme les causes de la douleur. Les douleurs sont douloureuses, constantes, vives, musculaires, localisées dans le coccyx ou dans la moitié gauche / droite du dos, dans les parties inférieure et supérieure. L'intensité augmente souvent à mesure que le timing augmente.

Dans les premiers stades, il s'agit généralement de douleurs douloureuses et à court terme dans le bas du dos, similaires aux douleurs menstruelles. Dans les derniers stades, les muscles du bas du dos et du dos font mal sur toute la longueur. En position horizontale, les sensations douloureuses diminuent ou disparaissent complètement.

Parfois, le dos fait mal non pas pour des raisons physiologiques ou des pathologies, et à cause d'un stress excessif. Par exemple, vous travaillez trop dur ou faites de l'exercice de manière excessive. Soulever des poids n'aide pas non plus à détendre les muscles du dos et les ligaments, en particulier pendant la grossesse..

Les causes les plus probables de la douleur sont liées à la physiologie: les muscles et les ligaments n'ont pas le temps de s'adapter à un poids qui change rapidement. Cependant, vous ne pouvez pas vous diagnostiquer - si des douleurs sont apparues et apparaissent plus ou moins constamment, un diagnostic médical est nécessaire.

Diagnostiquer les maux de dos pendant la grossesse

Les techniques de diagnostic pendant la grossesse diffèrent à bien des égards des examens conventionnels. Afin de ne pas nuire à la santé du fœtus et de la mère, seules des procédures instrumentales et de laboratoire douces sont utilisées.

Ceux-ci inclus:

  • test sanguin clinique général;
  • biochimie du sang;
  • Analyse d'urine;
  • Échographie de la cavité abdominale, de la région pelvienne, des reins;
  • culture bactériologique (frottis) - détermine l'état de la microflore vaginale et identifie les agents infectieux;
  • dépistage prénatal.

Les mesures diagnostiques sont prescrites par le médecin sur la base d'un examen et d'une conversation (clarification des symptômes). Un spécialiste expérimenté est capable de poser un diagnostic sans recherche supplémentaire, mais pour prouver son innocence, il a besoin d'une confirmation scientifique obligatoire.

Si l'analyse ne montre pas de signes d'inflammation et d'infection, la douleur est causée par des raisons physiologiques. Dans ce cas, un traitement conservateur compétent est nécessaire - physiothérapie, correction nutritionnelle, changements de mode de vie.

S'il y a un taux élevé de leucocytes dans le sang, l'ESR est augmentée, il y a des protéines dans l'urine et d'autres inflammations et infections, d'autres tests sont prescrits pour déterminer la cause principale de la maladie.

Les méthodes de diagnostic telles que la tomodensitométrie et l'IRM, les ponctions pour prendre du liquide amniotique ou du liquide céphalo-rachidien ne sont prescrites aux femmes enceintes que si les avantages de ces procédures l'emportent manifestement sur les dommages possibles pour l'enfant.

Comment se débarrasser des maux de dos - conseils utiles

Les procédures de traitement dépendent du diagnostic. Si les causes de la douleur sont pathologiques, un médecin prescrit un traitement. Il s'agit généralement d'un traitement médicamenteux avec des anti-inflammatoires, des antibiotiques sûrs, des médicaments auxiliaires, en fonction de la pathologie identifiée.

Les douleurs physiologiques sont éliminées à la maison, moins souvent des procédures ambulatoires sont prescrites - par exemple, un massage professionnel.

Alors, comment soulagez-vous la douleur? Envisagez des méthodes avec un effet thérapeutique prouvé.

Exercices du dos

La gymnastique thérapeutique, si elle est effectuée correctement, renforcera le corset musculaire et soulagera rapidement la douleur. Mais vous ne pouvez pas faire de l'exercice sans consulter votre médecin.. Idéalement, le gynécologue devrait développer un complexe de gymnastique individuel pour vous..

L'exercice soulagera non seulement les symptômes, mais préparera également les muscles, les articulations et les ligaments à la naissance prochaine. Si vous voulez un effet thérapeutique maximal, achetez un abonnement aux cours spéciaux pour femmes enceintes. Les leçons individuelles avec un instructeur réduiront la probabilité de blessures et d'erreurs d'exercice.

Les devoirs sont également efficaces lorsqu'ils sont faits correctement. Vous n'avez besoin que d'un tapis, d'haltères légers et d'un ballon de gymnastique spécial - Fitball.

Exercices pour les femmes enceintes avec fitball dans cette vidéo:

Massage du dos

Le massage est utile pour une personne dans n'importe quelle condition, mais pendant la grossesse, il doit être effectué exclusivement par un massothérapeute compétent et uniquement selon les directives d'un gynécologue. La meilleure option est lorsque le médecin lui-même trouve un spécialiste pour vous et lui explique les spécificités de votre état..

Le massage n'est pas prescrit au premier trimestre, car c'est la période la plus dangereuse en termes de vulnérabilité du bébé. Au cours des deuxième et troisième trimestres, une femme ne peut plus s'allonger sur le ventre. Par conséquent, le massage se fait assis ou couché sur le côté..

La bonne position de sommeil

Il est clair pour toutes les femmes enceintes que vous ne pouvez pas dormir sur le ventre. Ceci est dangereux pour la santé du fœtus, et c'est également gênant pour la future mère. Depuis le troisième mois, il est interdit aux femmes non seulement de dormir, mais même de se coucher sur le ventre..

Cependant, dormir sur le dos pendant la grossesse est également interdit.. En position couchée, l'utérus élargi commence à appuyer sur les organes internes, provoquant des douleurs dans les régions pelvienne, abdominale et dorsale. De plus, il souffre d'insuffisance cardiaque - dans cette position, la veine cave est pincée.

La position de sommeil la plus sûre pour une femme enceinte est sur le côté gauche avec un oreiller spécial entre les jambes pour plus de commodité. Et n'ayez pas peur de vous allonger accidentellement sur le dos pendant votre sommeil. La nature est sage - vous ne resterez pas longtemps dans cette position.

Nager

La natation n'est pas moins bénéfique pour les femmes enceintes que la gymnastique. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de dire que les femmes enceintes doivent nager avec prudence et surveillance..

Nutrition adéquat

Curieusement, la correction nutritionnelle normalise non seulement le poids, mais soulage également les maux de dos. Un apport complet de vitamines et de minéraux nécessaires dans le corps a un effet bénéfique sur le renforcement des muscles et des ligaments, ce qui élimine les symptômes de la douleur.

Bandage

Un stress excessif sur la colonne vertébrale est la cause la plus fréquente de douleur vertébrale chez les femmes enceintes. Un pansement aidera à soulager ou à éliminer complètement la douleur.. Les modèles modernes de bandages sont confortables, légers et esthétiques. Ils sont faciles à choisir en fonction de la taille et des caractéristiques de la figurine..

Conseil

Vous ne devez pas porter de bandage tout le temps: cela menace l'apparition de vergetures sur l'abdomen. Portez-le occasionnellement - par exemple, lors de longues promenades.

Quand le mal de dos est normal et quand sonner l'alarme

Même la douleur qui survient naturellement nécessite une action thérapeutique. Les sensations douloureuses perturbent le sommeil, privent l'équilibre mental et provoquent le développement de la dépression. Il est d'autant plus important d'éliminer les causes de la douleur dans les conditions pathologiques.

La douleur au premier ou au deuxième trimestre, qui a un caractère spécifique de tiraillement et de douleur et est localisée dans le bas du dos, sert souvent de signe avant-coureur d'une fausse couche ou d'une grossesse extra-utérine. Et s'ils sont accompagnés d'une activité contractile prématurée, vous devez consulter un médecin de toute urgence.

Toute inflammation et infection des systèmes urinaire et reproducteur nécessitent l'intervention obligatoire de professionnels. Si la douleur est accompagnée de pertes vaginales de quelque nature que ce soit, rendez-vous chez le gynécologue dès maintenant.

Comment réduire le stress sur votre dos - des moyens éprouvés

Moins de stress signifie moins de douleur. Le premier conseil d'expert pour réduire le stress sur les muscles du dos est de porter des vêtements et des chaussures confortables. Les femmes enceintes ne devraient certainement pas porter de talons, même les plus petits, et elles ne devraient certainement pas porter de vêtements serrés..

Le deuxième conseil est de vous reposer davantage pendant la journée. Si vous êtes habitué à un travail physique intense (dans le jardin, dans le jardin, autour de la maison), pendant la grossesse, vous devrez changer vos habitudes. Alterner activité physique et périodes de repos.

Il est interdit de soulever des poids ou de déplacer des objets lourds: même 2 kg en fin de grossesse est une charge excessive. Que le mari soulève le fardeau.

Résumons

Le dos fait mal pendant la grossesse le plus souvent pour des raisons naturelles - les muscles n'ont pas le temps de s'adapter aux nouvelles conditions. Mais parfois, les causes de la douleur sont pathologiques et nécessitent une assistance qualifiée..

Dans tous les cas, votre gynécologue doit absolument connaître les douleurs dans le dos, quelles qu'elles soient. Référez-vous-y même avec une légère détérioration du bien-être.

Bonne chance et à bientôt!

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Comment nettoyer votre baignoire avec du bicarbonate de soude

Nouveau née

Un bain qui est devenu jaune à cause de la plaque et de la rouille non seulement ne dispose pas de consacrer une heure ou deux aux procédures d'eau.

Échelle APGAR: déchiffrer les scores des nouveau-nés dans le tableau

Nutrition

L'histoire Indicateurs Décodage Algorithme d'enquête Ce que signifient les points suivants Prévoir CommentairesL'échelle d'Apgar est utilisée par les obstétriciens et les néonatologistes pour déterminer l'état d'un nouveau-né dans les premières minutes après la naissance.

Traitement de l'exacerbation de l'ostéochondrose chez la femme enceinte

Conception

Causes de l'ostéochondrose pendant la grossesseL'ostéochondrose appartient aux maladies dégénératives-dystrophiques. Il se caractérise par une déformation et une destruction des structures de la colonne vertébrale - disques intervertébraux.

Types de couches nécessaires pour une maternité

Infertilité

La naissance d'un enfant est un moment important de la vie, nécessitant la préparation de maman, papa, parents. Un lit bébé, une poussette, une baignoire ont déjà été achetés, il y a beaucoup de couches.