Principal / Analyses

Pourquoi la BHB se produit après la FIV, est-il possible d'éviter cette condition?

Très souvent, les patientes des cliniques de reproduction souffrent d'une condition appelée grossesse biochimique. Quelles sont les causes de la BHB après une FIV? Quelle est cette condition, est-il possible de tomber enceinte après la BCB, si elle doit être traitée et ce qui est en commun avec une fausse couche commune?

Grossesse biochimique - qu'est-ce que c'est?

Les reproductologues ont une opinion définitive sur ce type de grossesse: environ 70% des cas de conception naturelle survenus sont interrompus spontanément en 1 à 2 semaines après l'ovulation.

En d'autres termes, le processus se déroule selon le schéma standard: la fécondation de l'ovule par le sperme se produit, puis il se déplace vers l'utérus, l'ovule fécondé formé est attaché à sa paroi - et c'est tout. La menstruation arrive.

En conséquence, la femme ne connaît pas du tout la grossesse et la seule raison possible d'anxiété temporaire est la manifestation de l'apparition des règles sous une forme un peu plus intense..

Les statistiques sur la FIV sont légèrement différentes, ici les médecins donnent 50% que le transfert cryogénique sera réussi, et la moitié restante est attribuée à d'autres raisons. Dans un effort pour tomber enceinte, une femme s'écoute inlassablement, s'attendant à la manifestation de signes qui répondent aux attentes. En fait, ces patients sont devenus la raison de l'émergence du concept même de BHB, et ce sont eux qui sont appelés ses découvreurs originaux..

Symptômes

Les médecins diagnostiquent la BCB chez les patients en moyenne dans 35% des cas. Il ne sera pas possible de déterminer la BCB à l'aide de diagnostics échographiques.De plus, un examen gynécologique standard ne donnera pas non plus de résultats - les deux méthodes ne révèlent pas de changements caractéristiques à une date aussi précoce.

En ce qui concerne la FIV, en tant qu'espérance de grossesse (ici, il est logique d'ajouter plus sur les attentes excessives), les femmes avec un jour de retard presque complètement "entrent dans l'image".

Les femmes observent presque toutes les manifestations caractéristiques de la grossesse à la fois, à savoir:

  • un état altéré des glandes mammaires (hypersensibilité, leur douleur);
  • changements d'humeur et irritabilité;
  • faiblesse, vertiges, somnolence;
  • modification des préférences gustatives et de l'appétit, troubles gastro-intestinaux (constipation, diarrhée, vomissements).

Souvent, les symptômes énumérés de la BHB sont le résultat d’attentes excessives, de méfiance, d’auto-hypnose ou d’une «blague de la nature» infructueuse - la question, encore une fois, n’est pas entièrement comprise.

Augmentation des saignements pendant la menstruation, un léger retard (jusqu'à une semaine), manifestation de douleur - ces symptômes indiquent une grossesse précoce interrompue.

Causes de la BCB dans la conception naturelle et la FIV

Rappelons que les statistiques disent que 70% des conceptions se terminent de cette manière - la loi de la nature et il est inutile de discuter avec elle. Cela est dû à la non-viabilité des cellules germinales. Compte tenu des causes du BCB après cryotransfert, elles sont les suivantes:

  • facteurs immunitaires et auto-immuns;
  • déséquilibre hormonal, souvent une carence dans le corps de la progestérone;
  • la présence de maladies du sang, par exemple la thrombophilie;
  • la présence d'anomalies chromosomiques non identifiées lors de l'examen.

Quel hcg avec bhb

Une période de temps aussi courte, qui est pertinente pour la détection éventuelle de la BCB, une tentative de l'établir à l'aide d'une échographie ou par un examen médical par un gynécologue, nous le répétons, est impossible. Un test sanguin pour l'hCG aidera à clarifier la situation, et il est déjà pris le 10e jour après la replantation de l'embryon, et dans le cas de la conception naturelle, le deuxième après le retard.

Les taux d'hormones dans le sang d'une femme enceinte changent immédiatement après la conception et le développement progressif du fœtus entraîne une augmentation de la concentration de l'hormone dans le sang. Dans un cours normal, l'indicateur hCG sera d'au moins 10 mU / ml et doublera tous les 2 jours. BH indiquera un résultat d'environ 5-6 mU / ml avec une tendance à diminuer.

En utilisant un test de grossesse très sensible, parfois avec BCB, il montre un résultat positif, bien que dans la plupart des cas, il soit toujours négatif.

Ai-je besoin d'un traitement?

Dans ce cas, la formulation la plus correcte n'est pas la nécessité de traiter la maladie, mais plutôt la nécessité d'éliminer les causes qui font obstacle à l'apparition et au développement normaux de la grossesse..

Les médecins recommandent d'être examinés, surtout si une femme a deux BHB d'affilée. Si nous parlons d'un seul résultat, ce n'est pas effrayant et n'indique pas du tout un problème avec la possibilité d'une grossesse normale à l'avenir..

BHB, ou plutôt son achèvement, contrairement à une fausse couche lors d'une grossesse physiologiquement normale normale, ne nécessite pas de procédure de curetage suivie d'une restauration..

Il ne nécessite pas de BCB ni de traitement médicamenteux en soi, car l'embryon quitte le corps avec du sang menstruel et de l'endomètre, ce qui ne devient pas un «coup» pour le corps.

Quand commencer à planifier?

La planification de la conception naturelle après la BCB soulève la question du moment choisi par le patient - quand réessayer?

Si l'élimination des causes nécessite du temps et un traitement, la grossesse elle-même devra probablement être reportée. Cependant, si BHB n'est pas un résultat permanent dans une tentative de concevoir un enfant, alors le couple lui-même devrait prendre une décision de planification..

Les médecins progressistes recommandent de ne pas perdre de temps, il n'y a pas de période d'attente en tant que telle. Dans le cycle suivant, la possibilité d'une grossesse normale réussie est autorisée..

Quant à la fécondation extracorporelle, vous devez ici agir dans le cadre du protocole convenu par le médecin de la reproduction.

En soi, BHB n'est pas un verdict et n'a pas d'effet particulier sur l'état du corps féminin, contrairement à une fausse couche précoce. Un examen et un traitement sont nécessaires en cas de détection fréquente de BCB, cependant, après que la probabilité d'avoir un enfant est bien réelle.

Reste à ajouter, malgré votre propre envie de tomber enceinte, vous devez vous «défouler» un peu et ne pas trop vous concentrer sur vous-même que dans tout changement d'état du corps c'est une grossesse.

Si vous avez subi une FIV et qu'il y avait une telle situation, dites-nous combien de temps après BHB êtes-vous tombée enceinte?

Grossesse biochimique

La méthode extracorporelle implique une fécondation in vitro. L'une des étapes de la FIV est le transfert des embryons sélectionnés vers la cavité utérine. Après la replantation, une femme doit attendre 14 jours pour le résultat, pour lequel il est nécessaire de passer une analyse de la gonadotrophine bêta-chorionique humaine (β-hCG). Beaucoup de gens font un test au préalable, ce qui montre un résultat positif. Une option de développement possible peut être une grossesse biochimique, c'est-à-dire qu'une implantation a eu lieu, mais n'a pas débouché sur une fécondation clinique..

Qu'est-ce que la grossesse biochimique

Pendant la procédure de FIV, les femmes commencent généralement à effectuer des «tests humides» à l'avance, sans attendre l'analyse officielle pour déterminer la HCG dans le sérum sanguin. Voyant un test positif, elle rayonne de bonheur et c'est un choc pour elle lorsque le médecin déclare qu'il n'y a pas de conception. La question se pose: "Comment étais-je" un peu enceinte ", si le test est positif et pourquoi l'implantation a échoué? «La grossesse biochimique est en fait une fausse couche très précoce.
La grossesse biochimique (BB) est une conception qui, malgré un test hCG positif, ne s'est pas développée au stade de l'ovule. Selon les protocoles médicaux, toute perte de conception réussie avant la détection clinique par échographie est appelée biochimique.

Symptômes


Ne confondez pas BB avec celle habituelle, au cours de laquelle une fausse couche spontanée s'est produite. Les indicateurs caractérisant la grossesse biochimique diffèrent de ceux généralement acceptés. Ceux-ci comprennent les fausses couches spontanées et provoquées, les grossesses extra-utérines et manquées.
Avec une fausse conception, on observe:

  • faible bêta-hCG;
  • une baisse rapide de l'urine ou du sang de ses indicateurs;
  • pas de retard significatif au début du prochain cycle menstruel.

Pourquoi est-il devenu connu seulement maintenant? Cela est dû à l'émergence de tests à haute sensibilité pour un diagnostic précoce de la fécondation. Il a été constaté qu'environ 25% des grossesses se terminaient par des fausses couches. Les femmes ne le savaient même pas, car elles n'avaient aucun symptôme et les menstruations ont commencé à temps.
Conclusion: la plupart des BHB passent inaperçus.

Grossesse biochimique après FIV

La fécondation in vitro est une méthode moderne et mal comprise de fécondation in vitro. La grossesse biochimique n'est pas rare avec éco-responsable. Il est diagnostiqué uniquement avec une surveillance active. Cela signifie que le niveau de β-hCG est surveillé avant le début du cycle menstruel, c'est-à-dire pendant la procédure de fécondation in vitro..
Après le transfert, l'embryon en développement commence à sécréter activement de la bêta-hCG. Après l'implantation du blastocyste dans l'endomètre, l'hCG pénètre dans la circulation sanguine de la mère. L'indicateur commence à croître, ce qui est très bien. Ce signe indique le début de l'implantation. Environ 12 jours après le prélèvement des ovocytes et 9 jours après le transfert d'embryon, la femme doit avoir un certain taux d'hCG. L'analyse est programmée à une date précise, en règle générale, du 14 au 17e jour.
HCG dans la grossesse biochimique a les indicateurs suivants:

  • concentration maximale de 40 à 150 mUI / l;
  • minimum - 5 mUI / l.

Ainsi, une détection de ≤ 5 mUI de bêta-hCG par ml de sang est une indication que l'embryon a tenté ou a commencé le processus d'implantation. Pour la FIV, cela est d'une grande importance, car cela vous permet de trouver la cause du rejet et d'ajuster le traitement.
Très souvent, il y a une augmentation normale de l'hCG, puis une forte remise à zéro des indicateurs. Si un cryo-transfert est effectué, de nombreux reproductologues surveillent les valeurs tous les deux jours. Les femmes ne doivent pas être contrariées, car après avoir appris et éliminé la cause, vous pouvez tomber enceinte avec succès.

Causes de la grossesse biochimique

Selon les recherches, les principales causes de la bhb ont été trouvées:

  • âge;
  • mauvaise qualité du sperme pendant la fécondation ICSI;
  • stress;
  • alimentation déséquilibrée;
  • le stress de l'exercice;
  • l'endométriose;
  • perturbations du fond hormonal;
  • maladies hématologiques et endocriniennes;
  • facteurs auto-immunes et immunitaires.
  • Pour les patients utilisant des programmes de FIV, IA:
  • embryons de mauvaise qualité avant et après décongélation (cryoconservation);
  • méthode de fertilisation mal choisie (protocole);
  • mauvaise qualité des embryons transférés;
  • nombre de blastocystes (plus ou moins de transfert était nécessaire).

Curieusement, nos femmes ne considèrent pas un facteur d'échec comme le stress et le travail à domicile comme importants après le transfert et continuent de mener une vie normale. Bien que selon l'étude italienne Fachchinetti (plus de 490 femmes infertiles ont été examinées dans des protocoles de FIV), c'est la principale cause de BB et même si la conception a eu lieu, cela conduit à une fausse couche précoce.

Traitement

Des actions thérapeutiques spécifiques après le rejet spontané du fœtus ne sont pas nécessaires, car l'embryon part avec l'endomètre pendant le cycle menstruel. Le médecin doit contrôler la diminution de l'hCG afin d'exclure une grossesse extra-utérine ou congelée. L'aspect le plus difficile est le faux espoir initial, qui apporte de l'excitation et de la joie, car la femme croit qu'elle est tombée enceinte après tant d'années d'agonie. Pour de nombreux couples, cela peut être la goutte d'eau et ils abandonnent le traitement antirétroviral. Par conséquent, il est si important pour le médecin de la reproduction d'apporter à la patiente le soutien psychologique nécessaire pour qu'elle pense pouvoir devenir enceinte et trouver la cause de la bb afin d'exclure sa récidive..

Recommandations

Pour la prévention, il est recommandé:

  • faire un passeport génétique pour deux partenaires;
  • visitez un hématologue;
  • être examiné par un immunologiste;
  • se faire tester pour le syndrome des antiphospholipides;
  • avec ICSI, un homme a besoin d'un traitement supplémentaire.

La grossesse après l'accouchement ne devrait pas avoir lieu plus tôt que six mois plus tard, car une femme a besoin d'un rétablissement complet, à la fois physique et psychologique. Il est préférable de planifier la conception dans un an, et ce temps est consacré aux tests et à la restauration du corps.

Grossesse biochimique: pronostic

Aussi douloureux que cela puisse être à cause d'une fausse couche précoce, vous ne devriez pas abandonner l'espoir. La prochaine grossesse peut réussir et donner un bébé en bonne santé. Seulement 2 à 5% des femmes souffrent de deux bb, et seulement 0,4 à 1% des femmes subissent trois fausses couches consécutives. En cas de fausses couches multiples, un examen médical complet est requis.

Grossesse biochimique après FIV

  • Qu'est-ce que la grossesse biochimique
  • Causes de grossesse biochimique à la suite de la FIV
  • Image clinique
  • Traitement
  • Quand commencer à planifier

La grossesse biochimique après FIV (fécondation in vitro) est assez courante dans la pratique clinique dans le monde entier. Dans ce cas, on peut dire que la grossesse a eu lieu: l'ovule a été implanté avec succès dans la paroi de l'endomètre (muqueuse utérine), mais en même temps il ne peut pas se développer, car un avortement spontané se produit à des stades très précoces de la gestation.

Une femme peut ne pas être au courant du début de la grossesse et de son interruption ultérieure. Si la conception se produit naturellement, le risque de grossesse biochimique est extrêmement faible..

Qu'est-ce que la grossesse biochimique

La grossesse biochimique ne diffère du naturel que par une interruption précoce. L'avortement spontané se produit presque immédiatement après l'introduction de l'ovule. La grossesse est interrompue jusqu'à ce qu'il devienne possible de l'enregistrer pour une échographie ou un examen médical. La BCB se développe initialement comme une forme naturelle, mais en raison d'une certaine perturbation des mécanismes physiologiques, elle ne se transforme pas en une forme clinique. Au lieu de cela, vos règles commencent. Un ovule fécondé sort avec du sang menstruel.

Selon les statistiques, plus de la moitié des femmes en âge de procréer sont confrontées à un phénomène similaire. Dans le même temps, seules quelques personnes savent qu'une grossesse a eu lieu. L'interruption spontanée de grossesse survient avec le début des règles. Au début de la gestation, une femme ne connaît pas sa position, donc les saignements vaginaux ne lui causent pas d'anxiété. Ils peuvent être inhabituellement lourds ou accompagnés de douleurs inhabituelles. Seule une femme qui prévoyait de concevoir peut alerter cette situation..

Après une grossesse biochimique, le corps féminin se rétablit tout seul. Tout bien considéré, il n'est pas surprenant que la plupart des femmes n'aient aucune idée de la grossesse biochimique. Les experts en santé génésique ont discuté activement de ce problème relativement récemment - avec le développement et la vulgarisation de la procédure de FIV. Elle aide de nombreux couples à résoudre le problème de l'infertilité, cependant, après avoir effectué une telle manipulation, une grossesse biochimique se produit assez souvent..

Avec la fécondation naturelle, la grossesse biochimique est extrêmement rare en raison des difficultés de détermination. Avec la FIV, il est plus facile à reconnaître. Au plus tard 14 jours après la replantation des embryons, une analyse est effectuée pour l'hCG (hormone chorionique humaine). Sur la base des indicateurs de son contenu dans le corps de la femme, il est possible de déterminer si une grossesse a eu lieu et, en cas d'avortement spontané, de la classer comme conception biochimique..

Causes de grossesse biochimique à la suite de la FIV

La grossesse peut ne pas évoluer vers une forme clinique en raison de plusieurs facteurs..

  • Déséquilibre endocrinien. L'hormone sexuelle féminine, la progestérone, est responsable de l'implantation sûre de l'embryon et de sa préservation ultérieure. Son niveau dans le corps de la femme diminue avec une activité fonctionnelle réduite du corps jaune. Dans ce cas, la femme enceinte développe des symptômes de menace d'avortement spontané ou de fausse couche.
  • Mutations chromosomiques de l'embryon. Ils peuvent apparaître à tout moment, mais il y a des périodes extrêmement critiques. Dans les trois premiers jours après la fécondation, la division des cellules zygotes est effectuée en raison du matériel génétique de l'œuf et à partir du quatrième jour, le propre génome de l'embryon apparaît. S'il n'y a pas différents types de défauts, l'embryon continue à se développer en toute sécurité. Par conséquent, lors de la replantation de morula de trois jours, la probabilité de grossesse est de 39-41% et de morula de cinq jours - environ 42-48%.
  • Processus auto-immuns dans le corps de la mère et autres anomalies de son système immunitaire. Dans ce cas, l'immunité de la femme perçoit l'embryon comme un objet étranger, de sorte que les cellules du système immunitaire commencent à l'attaquer de toutes les manières possibles. Par exemple, avec le syndrome des antiphospholipides, des anticorps dirigés contre les phospholipides sont produits, qui sont produits lors de l'introduction de l'ovule dans l'endomètre. Cette pathologie est caractérisée par la menace de formation de thrombus, qui peut entraîner une malnutrition de l'embryon et, par conséquent, une interruption de grossesse à un stade précoce..
  • Maladies du sang chez une femme causées par une violation du mécanisme de coagulation (comme la thrombophilie). L'agrégation accrue (collage) des plaquettes entraîne le blocage des petits vaisseaux sanguins, ce qui provoque la malnutrition de l'embryon et entraîne sa mort.

En outre, une grossesse biochimique peut survenir à la suite de la replantation d'un blastocyste de haute qualité (stade précoce du développement embryonnaire) dans l'endomètre avec des propriétés réceptives insuffisantes. Cette condition est typique pour:

  • syndrome d'hyperstimulation ovarienne (un état pathologique qui se développe après l'utilisation d'agents hormonaux afin de stimuler l'ovulation);
  • hyperplasie endométriale (prolifération pathologique de la muqueuse utérine);
  • concentration extrêmement élevée de progestérone;
  • la présence de maladies inflammatoires concomitantes.

Afin de ne pas perdre d'embryons, la greffe peut être effectuée dans un autre cycle - lorsque l'état de la femme est normalisé. Dans ce cas, le matériel génétique est soumis au processus de cryoconservation (stockage à basse température d'objets biologiques vivants avec possibilité de restaurer leurs fonctions biologiques après décongélation).

Dans la plupart des cas, il est impossible de déterminer de manière fiable les causes d'une grossesse biochimique. Le médecin peut identifier les facteurs les plus probables pouvant provoquer une fausse couche au début de la gestation. De nombreuses raisons de ce phénomène restent encore un mystère pour les spécialistes de la reproduction. Cela confirme le fait que l'avortement préclinique se produit souvent chez des femmes en parfaite santé lors de la conception naturelle..

Image clinique

Un nombre suffisant de couples est confronté au problème de l'infertilité. La FIV est souvent l'une des solutions possibles à ce problème. En acceptant cette étape, les époux peuvent devenir parents après 9 mois, cependant, avec cette forme d'insémination artificielle, il existe un risque de grossesse biochimique. La probabilité de développer une telle situation dépend directement de l'état de santé de la femme et de la tolérance individuelle de la procédure de FIV.

Les femmes qui ne prévoient pas de devenir mère dans un proche avenir ne remarquent souvent pas sa dégradation biochimique. Subjectivement, ils ne ressentent aucun changement avant le début de la prochaine menstruation. À leur tour, les femmes qui planifient une grossesse s'écoutent plus attentivement, de sorte que toutes sortes de déviations les posent des questions.

Symptômes biochimiques de grossesse:

  • menstruation retardée;
  • abondance inhabituelle de décharge ou «forfaitaire» mensuel;
  • sensations douloureuses intenses.

Dans la plupart des cas, la grossesse biochimique est la raison d'un examen complet d'une femme, bien que ce phénomène soit assez souvent isolé et ne laisse pas de conséquences graves.

Vous en apprendrez plus sur les caractéristiques de la grossesse biochimique en regardant la vidéo suivante.

Traitement

La grossesse biochimique pendant la fécondation in vitro n'est pas une maladie, il n'est donc pas nécessaire de la traiter. Cette condition peut être qualifiée de conséquence de tout trouble du corps de la femme, qui à ce stade doit être définitivement identifié et éliminé avant de réintégrer le protocole de FIV..

Une FIV réussie après une grossesse biochimique est possible, mais seulement si la cause du problème peut être éliminée. Un examen et un traitement appropriés aideront à augmenter les chances de grossesse lors de votre prochaine tentative de FIV.

Quand commencer à planifier

Une grossesse de routine après un échec biochimique peut être détectée rapidement. La probabilité d'une portée positive du bébé dans ce cas est assez élevée. L'avortement spontané précoce n'est pas une cause de complications qui peuvent affecter la fonction reproductrice d'une femme. De cela, nous pouvons conclure qu'il n'est pas nécessaire de reporter une grossesse tant attendue pendant une longue période..

Ce que disent les reproductologues de la grossesse biochimique pendant la fécondation in vitro: à quelle fréquence cela se produit-il et peut-il être évité

Caractéristiques de la grossesse biochimique avec FIV. Préparation à la grossesse, le nombre de ses protocoles maximaux admissibles et les risques pour la mère.

  1. Grossesse biochimique avec FIV
  2. Qu'est-ce qu'une grossesse biochimique avec FIV?
  3. Quelle semaine est une grossesse biochimique?
  4. Panneaux
  5. Indicateurs HCG
  6. Pourquoi l'avortement spontané préclinique se produit?
  7. Quand pouvez-vous retomber enceinte?
  8. Comment se préparer à une nouvelle grossesse?
  9. Vidéo utile

Grossesse biochimique avec FIV

Ceux qui sont prêts à concevoir un enfant peuvent ne pas toujours être en mesure de le faire naturellement pour un certain nombre de raisons.

Mais maintenant, vous pouvez tomber enceinte artificiellement..

La FIV est une option de fécondation qui aide à réaliser le rêve d'avoir un bébé. Dans le même temps, n'oubliez pas que la FIV ne se termine pas toujours par une grossesse..

Qu'est-ce qu'une grossesse biochimique avec FIV?

En médecine de la reproduction, les spécialistes utilisent souvent le terme de grossesse biochimique. BhB est une grossesse avortée qui peut survenir pour de nombreuses raisons. Une fois l'ovule fécondé, il se déplace dans la cavité utérine, où il est en outre attaché à l'endomètre de l'utérus. Ensuite, l'œuf est rejeté, caractérisé par une décharge sanglante.

La fécondation in vitro est une méthode de fécondation réalisée artificiellement, en connectant les cellules sexuelles et en faisant pousser l'embryon dans un incubateur spécial. Après cela, il est transféré dans l'utérus. Le plus souvent, le diagnostic de grossesse biochimique survient après une insémination artificielle ou une FIV.

Quelle semaine est une grossesse biochimique?

On pense que l'interruption naturelle de la grossesse se produit dans la deuxième semaine, après la conception.

Si nous parlons de FIV, cela se produit presque immédiatement après le transfert de l'embryon dans l'utérus. Si l'interruption survient après deux semaines, cela s'appelle une fausse couche..

Panneaux

Une telle grossesse se passe sans changement dans le corps. Par conséquent, si une femme n'a pas pratiqué de FIV et n'a pas surveillé la croissance de l'hCG, elle peut même ne pas savoir qu'elle était enceinte. En matière d'insémination artificielle, le taux de gonadotrophine est surveillé quotidiennement. Souvent, dans le contexte d'un tel contrôle, une femme se prépare émotionnellement à la maternité et, dans le contexte de la perception psychologique, les premiers signes d'une grossesse tant attendue peuvent apparaître:

  • gonflement et douleur des seins;
  • changements dans les préférences gustatives;
  • irritabilité nerveuse;
  • fatigue et somnolence.

Ces signes et d'autres, tels que le bâillonnement et les nausées, ne sont pas des symptômes spécifiques, car ils peuvent apparaître avant le début du cycle menstruel..

Les signes supplémentaires possibles sont des retards mineurs de 1 à 5 jours ou une hémorragie abondante, des douleurs dans le bas de l'abdomen.

Indicateurs HCG

La gonadotrophine chorionique est une hormone libérée par l'embryon pendant tout le cycle de grossesse. Par conséquent, un taux surestimé dans le sang ou l'urine indique qu'une fécondation a eu lieu. Sa libération dans le corps féminin commence déjà le 4ème jour. Chaque jour, la quantité d'hCG augmente, doublant..

Puisque BxB est interrompu tôt, l'indice hCG dans l'analyse, le plus souvent, ne dépasse pas 100 mUI / ml. Au cours d'une telle grossesse, l'hCG se développe comme dans une grossesse normale, mais diminue ensuite fortement. C'est l'un des principaux signes d'interruption spontanée. Les femmes qui ont subi une FIV le sauront presque immédiatement, car leur état est surveillé par des spécialistes.

Pourquoi l'avortement spontané préclinique se produit?

Il est impossible de dire avec certitude ce qui a causé l'avortement préclinique spontané, car chaque situation doit être considérée sur une base individuelle.

Les facteurs qui peuvent affecter le déroulement de la grossesse avec la FIV aux premiers stades comprennent:

  • troubles hormonaux;
  • une anomalie dans l'ensemble des chromosomes de l'embryon;
  • troubles du système immunitaire de la femme;
  • maladies du sang;
  • maladies des organes reproducteurs féminins (hyperplasie de l'endomètre, hyperstimulation ovarienne, etc.);
  • présence de mauvaises habitudes.

Les troubles hormonaux s'accompagnent d'un taux de progestérone sous-estimé. Son absence provoque une fausse couche ou un avortement préclinique spontané. Dans de telles situations, les médecins prescrivent un médicament contenant cette hormone..

L'interruption de grossesse après la FIV se produit plus souvent en raison d'une violation de l'ensemble chromosomique génétique.

Après le processus d'implantation de l'embryon dans l'utérus, le système immunitaire de la femme peut le percevoir comme un corps étranger et essayer de s'en débarrasser.

Certaines maladies du sang entraînent des troubles de la coagulation sanguine. Pour cette raison, la nutrition de l'embryon est perturbée, ce qui provoque sa mort..

Quand pouvez-vous retomber enceinte?

BxB n'a pas de conséquences négatives pour le corps, par conséquent, le prochain processus de FIV peut être effectué après quelques cycles menstruels.

L'insémination artificielle a lieu au moyen d'embryons cryocongelés. Vous pouvez également prendre des cellules «fraîches», mais pour cela, il vaut la peine d'attendre 2-3 cycles menstruels.

Comment se préparer à une nouvelle grossesse?

Si BhB s'est produit, ce n'est pas une raison d'abandonner. Si nous parlons de conception artificielle, la probabilité que l'embryon s'enracine la première fois ne dépasse pas 40%, selon la situation. Pour augmenter les chances de fertilisation, des recherches supplémentaires sont nécessaires:

  • le caryotype de l'embryon implanté;
  • vérification d'un ensemble de chromosomes d'une paire pour la compatibilité;
  • Test MAP pour les hommes;
  • Coagulogramme, en cas de suspicion d'une tendance du corps féminin à la formation de thrombus.

Grossesse biochimique

Temps de lecture: min.

Le corps d'une femme est souvent confronté à un concept tel que la grossesse biochimique. Cependant, 70% des femmes ayant subi un protocole de fécondation in vitro n'imaginent même pas l'avoir eu, prenant sa fin pour le début du prochain cycle menstruel sous la forme du premier jour de saignement menstruel..

La grossesse biochimique est la détermination du niveau de gonadotrophine chorionique humaine dans le sang, qui dépasse l'indicateur pour une femme non enceinte. Cependant, en repassant cette étude, le niveau de cette hormone a tendance à diminuer, ce qui est caractéristique d'un organisme non enceinte..

Que se passe-t-il dans l'utérus pendant la grossesse biochimique?

Avec le protocole, les blastocystes sont implantés dans la cavité utérine à différents stades de développement. Sous forme de trois jours. Blastocystes de quatre jours, cinq jours. Cette procédure doit être effectuée par un spécialiste de la fertilité pendant la soi-disant «fenêtre d'implantation» - une période caractérisée par les meilleures caractéristiques de qualité de l'endomètre, prêt à recevoir un blastocyste. L'adhésion se produit, c'est-à-dire l'adhésion de l'embryon à la surface de l'endomètre et son implantation dans l'épaisseur de la membrane muqueuse tapissant l'utérus. Dans l'embryon transféré, un chorion commence à se former - un élément structurel, qui devient ensuite le placenta et à partir du jour de la formation de cette formation, la libération d'hCG commence, et avec une grossesse en développement, cet indicateur double en moyenne toutes les 48 heures.

Le niveau des indicateurs de gonadotrophine chorionique humaine dépend du blastocyste, qui a été transféré à la femme, sa période embryonnaire. Par exemple, pour les blastocystes âgés de cinq jours le 14e jour après le transfert, des indicateurs de 370-1300 mUI / ml sont caractéristiques, et pour les blastocystes de trois jours, ces indicateurs sont inférieurs - 120 mUI / ml et plus. Obtenir de tels résultats est sans aucun doute un plaisir pour les patientes, mais les médecins sont toujours méfiants car ils savent que ce n'est pas le résumé définitif de cette grossesse, même de son début. L'étape suivante, qui confirme l'allongement et la progression de la grossesse, est la livraison d'une analyse du taux d'hCG en dynamique avec un intervalle de 2 jours. Si une grossesse se développe, nous verrons une augmentation dynamique du niveau de cette hormone..

Toutefois. Si l'analyse montre le contraire, c'est-à-dire que le niveau d'hCG diminue, nous pouvons alors diagnostiquer une grossesse biochimique.

Mais même ici, tout ne peut pas être sans ambiguïté. Certaines conditions peuvent également entraîner à la fois une augmentation et une diminution des niveaux de hCG..

  • Il est possible d'obtenir un taux réduit de gonadotrophine chorionique humaine si l'âge gestationnel est mal calculé ou si le corps n'est pas enceinte.
  • Une légère augmentation du taux d'hCG lors des tests suivants peut indiquer une grossesse extra-utérine dont la localisation n'a pas encore été établie.
  • En outre, des niveaux d'hormones sous-estimés peuvent indiquer un état d'avortement menacé, ainsi qu'un dysfonctionnement placentaire.
  • Des taux trop élevés peuvent informer le médecin de grossesses multiples et, dans certains cas, une augmentation des taux d'hCG est notée avec une maladie endocrinienne telle que le diabète.
  • En cas de grossesse biochimique, l'auto-avortement se produit à l'heure la plus proche de la date prévue de la menstruation, de sorte qu'une femme peut confondre cet incident avec une FIV vol infructueuse..

    Et c'est assez logique, car il ne peut y avoir aucun signe de grossesse à un stade aussi précoce. La seule chose que ces femmes peuvent noter est la nature inhabituelle des menstruations pour elle: plus abondantes, plus longues.

    Parfois, les médecins peuvent utiliser ce que l'on appelle des gadgets pour augmenter les chances de succès d'un protocole de fécondation in vitro. La transplantation est utilisée deux fois: d'abord, un embryon de trois jours et un jour sur deux - un embryon de cinq jours. Cela augmente vraiment le pourcentage d'embryons implantés et de grossesses. Cependant, le processus de transfert est une technique invasive qui comporte ses propres dangers sous la forme d'une porte d'infection pour une grossesse donnée. Avec cette méthode de transfert, la nature de l'augmentation et de la diminution du taux d'hCG varie considérablement et une diminution de ses indicateurs ne signifie pas que la seconde, implantée plus tard, n'est pas implantée et n'augmentera pas par la suite le niveau de cette hormone.

    Raisons biochimiques de la grossesse

    Quels facteurs peuvent jouer un rôle dans l'apparition d'un phénomène tel que la grossesse biochimique??

  • Insuffisance de la phase lutéale, à la suite de laquelle il y a une production insuffisante de progestérone aux premiers stades et donc un avortement spontané.
  • La présence d'une variété d'anomalies génétiques contribue également à l'avortement spontané. Les scientifiques ont prouvé que 80% des menaces d'interruption de grossesse avant 8 semaines sont des anomalies chromosomiques de l'embryon.
  • La présence de processus pathologiques auto-immunes dans le corps d'une femme, qui conduit à une attaque de seulement l'embryon implanté, par exemple, des conditions pathologiques telles que le syndrome des antiphospholipides.
  • Diverses conditions coagulopathiques.
  • L'endométrite chronique affectera-t-elle en quelque sorte l'éco ?

    FIV APRÈS BHB

    Si, néanmoins, une grossesse biochimique a été établie, quand la prochaine tentative de FIV peut-elle être effectuée??

    Si un événement aussi désagréable s'est produit dans votre vie, ne vous précipitez pas dans le désespoir. Après un certain temps, votre couple peut participer au programme gratuit de FIV aux frais de l'assurance médicale obligatoire et devenir propriétaire de votre grossesse tant attendue.

    Grossesse biochimique par FIV

    Commentaires des utilisateurs

    • 1
    • 2

    Si vous pensez que la raison est dans les embryons, pourquoi ne faites-vous pas un DPI? Nous avons des embryons AA, c'est la classe la plus élevée, ils disent qu'il est recommandé de vérifier les embryons si la classe est BB ou inférieure. Mais nous pensons que c'est possible et le ferons dans le prochain pgd de FIV. Maintenant, je traite le sang et les vaisseaux sanguins, transfère l'adénomyose à une forme endormie, augmente la vitamine D (même si j'ai lu que c'est toujours une hormone) et augmente la ferritine dans le protocole.

    Était dans un nouveau protocole. Après cela, j'ai passé des mutations d'hémostase, des anticorps aux phospholipides, car Le dimère D a augmenté de 2 dp à 3600. Nous pensions que la raison était dans le sang, nous venons de trouver des mutations à Leiden, Pai, etc.... les embryons eux-mêmes peuvent également en être la cause. Ils sont beaux, mais à l'intérieur ils sont mauvais et le corps les rejettera..

    La mutation Leiden est très mauvaise, vous ne pouvez pas du tout avoir d'oestrogène avec. J'ai une mutation commune et 3 mutations du cycle des folates. J'ai passé une hémostase vasculaire-plaquettaire. Il y a généralement un blocage, l'agrégation plaquettaire est très fortement augmentée et il y a quelques facteurs. L'hématologue a déclaré que la grossesse n'était pas possible avec de tels tests. Il a dit que je devrais tomber enceinte sur les héparines (j'ai demandé aux médecins, ils ont refusé, j'avais peur de m'injecter et en vain). Mais d'après ces analyses que j'ai désormais en traitement prescrit pendant 3 mois, mercredi enfin contrôle. Il y avait aussi Wessel en injections et en pilules, bref, pas un rendez-vous faible. En un mot, le médecin a dit que j'avais du sang très épais et des vaisseaux sanguins gravement endommagés. Repra a dit oui, si les problèmes de vaisseaux sanguins sont très difficiles à tomber enceinte. Je vous conseille de faire ce test aussi, mais ce n'est pas bon marché, nous l'avons dans la région de 70 $, et dans aucune clinique, ils ne le font pas gratuitement ou gratuitement. Je l'ai pris dans la capitale à l'Institut d'hématologie.

    Quelle analyse ?? Je n'ai pas compris cela. Je suis maintenant toujours sur Kleksan, quand je suis dans les protocoles et je surveille constamment le sang.

    Le test est appelé hémostase plaquettaire vasculaire. J'ai tout un post à ce sujet au début. Je recommande de le prendre. Oui, cher et le traitement est cher, mais ça vaut le coup. Beaucoup après un tel traitement sont tombées enceintes dans les protocoles de FIV. Je suis allé voir un hématologue à l'Institut d'hématologie, il est docteur en sciences médicales. Tout le monde va vers lui avec une FIV transitoire, des fausses couches et une ST. Il prescrit donc cette analyse et ce traitement. Par conséquent, je recommande.
    Concernant le clexane, il ne guérit pas, et Wessel DueF guérit, mais le traitement est prescrit au moins 3 mois avant la FIV
    .

    Vous devez vérifier l'hémostase, l'endomètre

    Le médecin nous a immédiatement proposé une biopsie embryonnaire - elle exclut immédiatement toutes les mutations et réduit le pourcentage de fausses couches. En conséquence, j'avais trois embryons à replanter et après une biopsie, il s'est avéré qu'un seul d'entre eux était en bonne santé... et il a été planté avec succès ??

    Qu'est-ce que cela signifie, grossesse biochimique? ?

    Était. Ils ont examiné l'endomètre, le problème est devenu visible sur l'IRM et sur l'ISFH, avant cela l'endomètre semblait parfait. le nettoyage et la saturation de l'endomètre ont aidé. Laparascopie, physio, courantil / Actovegin dans le protocole, doses préventives d'anticoagulants, folate plus.

    Grossesse biochimique

    Grossesse biochimique - interruption spontanée de la gestation au stade de l'implantation de l'ovule dans la paroi utérine. L'essence du phénomène réside dans l'absence de tout changement visible dans le corps de la femme - toxicose, saignements, douleurs tiraillantes dans l'abdomen, etc. Il est possible de confirmer le fait d'une grossesse à court terme uniquement dans le cas de tests de teneur en hormones.

    Qu'est-ce que la grossesse biochimique?

    Le processus de développement d'un embryon dans les organes reproducteurs d'une femme commence au moment de la fusion des noyaux du sperme et de l'ovocyte (œuf) et de son introduction ultérieure dans la paroi de l'utérus. À travers la muqueuse endométriale, l'ovule reçoit du corps de la mère tous les nutriments nécessaires à son développement ultérieur.

    Dans certains cas, la gestation est interrompue presque immédiatement après l'implantation de l'embryon. Dans la terminologie médicale, cette condition est appelée fausse couche spontanée préclinique (PSV). Le rejet d'un ovocyte fécondé se produit dans les 10 à 14 premiers jours après la conception. En raison de l'absence pratique de changements dans le travail des systèmes reproducteur et endocrinien, la gestation n'est en aucun cas diagnostiquée.

    HCG pendant la grossesse biochimique

    Les manifestations cliniques de la grossesse biochimique sont mal exprimées ou complètement absentes. Dans la plupart des cas, vos règles commencent à l'heure ou avec un léger retard. Le fait de la conception et de l'avortement spontané n'est pas déterminé par palpation ou échographie.

    Il est possible de détecter une fausse couche spontanée préclinique uniquement à l'aide d'une analyse en laboratoire du contenu en gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Cette hormone commence à être produite par des structures embiologiques (chorion) 6-7 jours après l'implantation d'un ovocyte fécondé dans l'utérus.

    Signes de grossesse biochimique

    Pour la plupart des femmes qui ne prévoient pas de grossesse, le PSV est presque asymptomatique. Des changements mineurs dans le corps d'une femme sont toujours présents, mais ne provoquent pas de gêne grave. Les manifestations cliniques de la gestation à court terme comprennent:

    • retard de la menstruation pendant plusieurs jours;
    • dysménorrhée;
    • décharge abondante pendant la menstruation.

    Dans environ 93% des cas, les symptômes ci-dessus sont bénins, de sorte que les femmes n'y prêtent aucune attention. Une fausse couche spontanée préclinique n'indique pas le développement de pathologies dans le système reproducteur. Selon les obstétriciens et les gynécologues, la plupart des femmes étaient personnellement confrontées à un tel problème, mais cela ne les a pas empêchées de devenir enceintes et de porter un enfant par la suite..

    Causes de la grossesse biochimique

    Le mécanisme de développement et les causes du PSV n'ont pas encore été établis. Selon l'une des hypothèses, le rejet d'embryons se produit lorsqu'il y a des dysfonctionnements dans le fonctionnement des systèmes endocrinien et immunitaire..

    Chez la plupart des femmes, avec le début de la gestation, la réactivité du corps diminue, ce qui est associé à la production de facteurs protéiques spécifiques par l'embryon. Ce sont eux qui inhibent l'immunité cellulaire, ce qui empêche par la suite le rejet de l'embryon.

    Selon les résultats de nombreuses années d'observations, une fausse couche spontanée préclinique peut être causée par les raisons suivantes:

    • production insuffisante de progestérone;
    • les maladies auto-immunes;
    • pathologie sanguine (thrombocytose, thrombocytopénie);
    • troubles immunitaires;
    • dysfonctionnement des centres hypothalamiques;
    • anomalies génétiques du fœtus.

    Selon la plupart des reproductologues, l'avortement spontané en début de gestation est causé par des changements immunologiques. Le plus souvent, le PSV survient chez les femmes qui ont eu des maladies graves - infection staphylococcique généralisée, parotidite, myomètre fongique, etc..

    Grossesse biochimique après FIV

    La fécondation in vitro (FIV) ne garantit pas un déroulement favorable de la grossesse. Selon les statistiques, seulement dans 35 à 40% des cas, la replantation de l'embryon conduit à son implantation dans la paroi utérine. Dans tous les autres cas, une fausse couche spontanée préclinique se produit..

    Pour éviter le rejet de l'embryon, la replantation de l'embryon n'est effectuée qu'après un traitement hormonal. Le succès de la procédure dépend de l'état de l'endomètre et des niveaux hormonaux. La transplantation de l'ovule dans l'utérus est réalisée au moment de l'augmentation maximale des propriétés réparatrices de l'endomètre.

    Lors de la première utilisation de la fécondation in vitro, la gonadotrophine chorionique est déterminée dans la circulation systémique le 14e jour après la procédure. La concentration sérique de l'hormone dépend de la durée de la perfusion et des caractéristiques de l'évolution de la grossesse:

    • la valeur de hCG est inférieure à la normale - il n'y a pas de gestation;
    • concentration d'hormones à la frontière de la norme - grossesse extra-utérine;
    • augmentation de la concentration d'hCG - pathologie fœtale ou diabète sucré chez la mère.

    Pendant la grossesse biochimique après FIV, le niveau de gonadotrophine chorionique augmente considérablement, mais lorsque l'embryon est rejeté, il diminue rapidement. Il n'y a aucun signe du début de la gestation, ainsi que des signes de son interruption.

    Grossesse après une grossesse biochimique

    La fausse couche spontanée préclinique n'est pas une manifestation de pathologies conduisant à l'infertilité. La grossesse biochimique n'affecte pas le fonctionnement du système reproducteur et n'altère pas la capacité de concevoir ou de porter un fœtus.

    Il est possible de suspecter une fausse couche uniquement si elle est interrompue à plusieurs reprises dans les premiers stades. Des fausses couches spontanées précliniques récurrentes peuvent indiquer des troubles du fonctionnement des ovaires, de la glande thyroïde et d'autres organes des systèmes reproducteur et endocrinien..

    Conclusion

    Un avortement spontané au début de la gestation peut être causé par des maladies auto-immunes, des troubles sanguins et des anomalies génétiques de l'embryon. La grossesse biochimique ne se manifeste d'aucune façon, de sorte que la plupart des femmes ne connaissent même pas son apparition et son interruption. Une seule fausse couche spontanée n'indique pas le développement de pathologies et ne crée pas d'obstacles à la conception et au port répétés du fœtus.

    Caractéristiques de la grossesse biochimique après la FIV

    L'infertilité est l'un des problèmes les plus courants. Ce que les couples n'utilisent pas pour devenir des parents heureux. La FIV reste l'une des méthodes les plus populaires pour résoudre un problème tel que l'infertilité. Mais aujourd'hui, il y a plus de cas où la grossesse se termine sans commencer. Selon les statistiques, cela se produit dans 70% des cas. Ce phénomène est appelé grossesse biochimique. Elle survient tôt, juste après l'implantation. Dans le même temps, la femme elle-même ne remarque même pas qu'une grossesse biochimique est survenue après la FIV, car elle fait un test sanguin pour l'hCG avant même le retard de ses règles..

    Qu'est-ce que la grossesse biochimique

    Il n'y a pas si longtemps, ils ont commencé à parler de grossesse biochimique. Mais cela ne signifie pas que le problème en question était absent. C'est juste que jusqu'à récemment, il ne pouvait pas être détecté et étudié correctement. Une grossesse biochimique est une conception réussie qui a été diagnostiquée sur la base du taux d'hCG dans le sang, mais non confirmée par échographie. Pendant la grossesse biochimique, le taux d'hCG est également inférieur à la normale et au jour 14 ≤ 100.

    En termes simples, lorsqu'une femme fait un test de grossesse, le résultat est deux bandes qui indiquent le début de la conception. Mais quand elle vient pour une échographie, il s'avère que l'œuf fécondé est absent. Ainsi, le médecin établit le diagnostic - grossesse biochimique.

    Ce type de conception ne doit pas être considéré comme une tragédie, car les experts disent à l'unanimité que si une femme tombe enceinte et qu'une panne se produit, il vous suffit de comprendre la cause de ce phénomène pathologique. Une grossesse normale survient après un traitement adéquat.

    Les raisons

    De nombreuses femmes ignorent que plusieurs grossesses ont eu lieu dans leur vie. Et c'est complètement différent quand les femmes courent chez le médecin pendant des années pour guérir l'infertilité et devenir une mère heureuse. Ils décrivent des graphiques de température basale, effectuent des tests à domicile avant même la prochaine menstruation, suivent attentivement toutes les recommandations du médecin et notent tous les changements dans leur corps, car ils espèrent que la grossesse tant attendue est arrivée dans ce cycle. Ce sont eux qui, lors de la délivrance de certains tests, peuvent rencontrer une grossesse biochimique. Bien sûr, une telle grossesse deviendra un autre trouble pour eux, mais, malgré cela, c'est un signe que la conception peut survenir. Ensuite, le médecin comprendra tout..

    En raison du fait qu'une grossesse biochimique est observée chez les couples infertiles, certains spécialistes ont une opinion erronée qu'un tel phénomène pathologique est basé sur l'incapacité de porter un enfant et l'infertilité. Mais les médecins disent que cette opinion est fausse. Une grossesse biochimique peut survenir même chez des personnes en parfaite santé. Mais s'il est diagnostiqué plus d'une fois, c'est une raison sérieuse pour un diagnostic approfondi de tous les organes et systèmes du corps..

    Il est impossible de déterminer exactement ce qui a causé le développement d'une grossesse biochimique. Selon de nombreux médecins, les facteurs suivants peuvent influencer le développement du processus pathologique:

    • anomalies chromosomiques de l'embryon;
    • rejet auto-immun de l'ovule;
    • une pénurie aiguë de progestérone - une hormone qui maintient la grossesse;
    • thrombophilie et autres pathologies sanguines dans l'histoire d'une femme.

    De plus, la cause d'une fausse couche préclinique spontanée peut résider dans le mauvais comportement de la femme après la conception. Sans projet pour la prochaine grossesse, la future mère continue de travailler dans une entreprise nuisible, de boire de grandes doses de boissons alcoolisées ou de suivre un régime strict. Tout cela conduit à l'interruption de grossesse, qui n'a même pas eu le temps de s'attacher. Les femmes qui souhaitent avoir un bébé doivent donc mener une vie saine, non seulement en portant un bébé, et bien avant la grossesse..

    Comment déterminer la grossesse biochimique

    Dans la grossesse biochimique, la conception se déroule de la même manière que dans la grossesse classique. Un follicule est ouvert dans l'ovaire d'une femme et un ovule mature pénètre dans la trompe de Fallope. Là, il est attaché aux villosités du tube et le sperme attend la fécondation. Lors de la fécondation, l'œuf se divise. Tout d'abord, un blastocyste se forme, puis l'ovule commence à se former. Ensuite, il pénètre dans la cavité utérine et y est attaché à sa paroi. Mais pour certaines raisons, tout peut se passer comme il se doit ici. La grossesse se décompose avant même le début des prochaines règles et les restes de l'ovule quittent la cavité utérine avec le sang menstruel.

    Ce type de grossesse ne peut être détecté par aucun appareil à ultrasons hypersensible, aucun test de grossesse à domicile, et plus encore, un examen sur une chaise de gynécologue n'aidera pas ici. La présence d'une conception biochimique ne peut être confirmée que par un test sanguin pour déterminer la concentration de gonadotrophine chorionique humaine, qui est une hormone spéciale (hCG). Le processus de sa libération dans le corps d'une femme commence après la fécondation. Les niveaux de HCG diffèrent à mesure que la grossesse progresse, augmentant chaque jour. La concentration d'hCG augmente dans le sang et l'urine d'une femme enceinte. Le niveau de l'hormone dans le sang est beaucoup plus élevé que dans l'urine. Pour cette raison, il s'agit d'un test sanguin permettant de déterminer avec précision une grossesse de type biochimique..

    Les bandelettes de test faites maison, capables de déterminer la grossesse par la présence de cette hormone dans l'urine, ne sont pas très informatives lorsque le type de grossesse biochimique se produit, car la concentration de l'hormone qui colore la deuxième bandelette du test est très faible. Mais même les lectures du taux d'hCG lors d'un test sanguin seront très faibles par rapport aux données d'une grossesse normale. Le niveau d'hCG lors de la fécondation biochimique est similaire aux nombres identiques lors d'un test sanguin pour l'hCG après un avortement ou une fausse couche.

    Symptômes de grossesse biochimiques

    Mais il y a des femmes qui rêvent de devenir mère et attendent vraiment avec impatience le moment où elles peuvent tomber enceinte, selon certains signes subjectifs, elles peuvent déterminer que la conception a bien eu lieu. Souvent, leurs suppositions sont confirmées par un test sanguin pour l'hCG. Et cela est dû au fait qu'ils sont visités par certains symptômes indiquant la présence d'une grossesse de type biochimique. Ceux-ci inclus:

    • un léger retard dans la prochaine menstruation (1 à 3 jours);
    • sautes d'humeur typiques des femmes enceintes;
    • signes sans cause d'un léger malaise;
    • gonflement du sein.

    De plus, après une grossesse biochimique, une femme a des règles douloureuses et abondantes, caractérisées par des caillots sanguins. Ce sont eux qui indiquent la libération de l'ovule. Un retard des règles de plus de 6 jours, le taux d'hCG dans le sang est supérieur à 5 mU / ml et la présence d'un ovule dans l'utérus sont des symptômes qui indiquent la présence d'une grossesse classique.

    Grossesse biochimique après FIV

    Aujourd'hui, la FIV reste la méthode la plus efficace et la plus moderne de lutte contre l'infertilité. Son essence est que l'ovule est fécondé par les spermatozoïdes non pas dans la trompe de Fallope, mais dans une éprouvette. Après cela, le processus de sa division a lieu, qui dure 3-5 jours. Ensuite, l'embryon est transplanté dans la cavité utérine, où il est fixé sur sa paroi et se développe davantage, comme dans la conception classique..

    Les médecins praticiens ont commencé à noter un tel schéma que la grossesse biochimique après la FIV se développe beaucoup plus souvent. Cela est dû au soutien hormonal colossal fourni aux femmes dans le protocole afin d'obtenir un résultat favorable de la manipulation de la FIV. La stimulation artificielle de l'ovulation peut également affecter le développement du processus pathologique, nécessaire à la maturation de plusieurs ovules, afin de choisir le meilleur embryon après la fécondation artificielle..

    Si, pendant la FIV, le fait d'une grossesse de type biochimique a été noté, il n'est alors autorisé à entrer dans le protocole de FIV suivant qu'après 3 cycles mensuels. Pendant ce temps, les époux doivent subir un examen auxiliaire pour identifier les raisons de l'échec. Cela devrait inclure une surveillance sanguine, au cours de laquelle son état et sa tendance à l'épaississement sont déterminés, ce qui est la raison de l'interruption.

    Malgré toutes les contradictions, avec la conception biochimique indiquée dans le protocole de FIV, la conception naturelle peut survenir dans le cycle suivant, car le corps de la femme s'est déjà connecté à la conception et à la gestation ultérieure avec l'accouchement. Les médecins conseillent donc aux couples, après le protocole, qui s'est terminé par la conception biochimique, de ne pas perdre de temps, mais d'essayer de concevoir un enfant naturellement..

    Traitement

    Les spécialistes ne considèrent pas nécessaire d'effectuer un traitement biochimique de grossesse après une FIV. Cette décision est due au fait qu'il ne s'agit pas d'une maladie. Après le rejet spontané du fœtus à un stade précoce du développement, il n'est pas nécessaire d'effectuer un traitement spécial avec des médicaments ou de nettoyer la cavité utérine, car pendant la menstruation, l'endomètre avec l'embryon sort complètement.
    Les spécialistes de la reproduction, en collaboration avec la femme, commencent à rechercher la cause du processus pathologique afin de diriger toutes les actions pour l'éliminer. C'est le seul moyen d'éviter de répéter le script. Dans le même temps, même un seul cas de grossesse biochimique est parfaitement compris..

    Après le diagnostic d'une grossesse biochimique avant le nouveau protocole de FIV, les spécialistes de la reproduction conseillent d'utiliser les recommandations suivantes:

    • optez pour une consultation avec un hématologue afin de vérifier les indicateurs d'hémostase;
    • consulter un immunologiste;
    • faites-vous tester pour l'API;
    • thérapie de partenaire supplémentaire lorsque la cause de l'infertilité est un facteur masculin;
    • prendre la progestérone, l'estradiol et les D-dimères le jour de la ponction, puis le jour de la perfusion, puis par 4-5 dpp, à 7-8 dpp;
    • diagnostic génétique des deux partenaires.

    Si une grossesse de type biochimique a été diagnostiquée après une FIV, un autre protocole est prescrit au plus tôt 2-3 mois plus tard. De plus, cette période n'est pas spécifique, puisque tout ici détermine l'état de santé d'une femme, les raisons de l'échec du fœtus, sa tolérance individuelle à la manipulation..

    Quoi qu'il en soit, la femme a subi une implantation, ce qui suggère qu'après l'arrêt de la cause, la conception tant attendue viendra.

    Quand commencer à planifier?

    Une grossesse normale après une grossesse biochimique peut être détectée dès le prochain cycle menstruel. La probabilité d'une portée positive du bébé dans ce cas est assez élevée. Un avortement spontané précoce ne contribue pas au développement de complications, n'a pas d'effet néfaste sur l'état reproducteur de la femme. De cela, nous pouvons conclure qu'il n'est pas nécessaire de reporter la planification..

    Commentaires

    Ekaterina, 23 ans

    Je sais ce qu'une grossesse biochimique n'est pas par ouï-dire, puisque déjà 2 fois un tel malheur m'est arrivé. Au début, mes règles sont retardées. Je fais immédiatement un test de grossesse sur lequel j'ai deux bandelettes. Et dans un jour, j'ai mes règles. Je suis allé chez le médecin, mais il a dit qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Et il s'est avéré avoir raison, car après 2 ans, j'avais une belle fille.

    J'ai eu une grossesse biochimique après une FIV. Mon mari et moi avons longtemps rêvé de devenir parents, mais seuls, nous n'avons jamais réussi. Après la FIV, tous les tests ont indiqué que j'étais tombée enceinte, mais après quelques jours, j'ai eu mes règles. Le médecin m'a expliqué ce que cela signifie et a conseillé à mon mari et moi de concevoir un enfant naturellement, car après une grossesse biochimique, il y a toutes les chances. Et il avait raison. Après 2 mois je suis tombée enceinte.

    J'ai une fille de mon premier mari, mais lors du deuxième mariage, nous n'avons pas réussi à concevoir un enfant. Nous avons opté pour la FIV. Après toutes les procédures, j'ai reçu un ovule fécondé, mais j'ai fait une fausse couche, qui dans la terminologie scientifique s'appelle une grossesse biochimique. Puis il a été répété une fois de plus. La raison est dans les préparations hormonales que j'utilise avant de préparer la greffe. Lorsque le médecin a pu les remplacer par d'autres, la troisième tentative a réussi et nous avons eu un fils.

    À ce jour, la grossesse biochimique reste d'actualité. Son essence est que l'œuf fécondé quitte l'utérus dans les premiers stades. Et cela est observé de manière asymptomatique et ne conduit pas au développement de conséquences. Les cas isolés d'un tel phénomène pathologique sont courants et ne nécessitent pas d'intervention médicale. Et une fécondation et une portance réussies ne sont possibles qu'avec le début du cycle suivant. Si une grossesse de type biochimique se produit plusieurs fois de suite, pour une conception réussie, il est nécessaire de comprendre les raisons pour lesquelles un avortement spontané se produit, puis de diriger tous les efforts pour l'éliminer..

    Il Est Important De Savoir Sur La Planification

    Ce qu'il ne faut absolument pas faire sur Krasnaya Gorka

    Nouveau née

    N'obscurcissez pas les vacances lumineusesLe 26 avril, les Russes orthodoxes célèbreront Krasnaya Gorka, le premier dimanche après Pâques. Dans la tradition de l'église, cette fête s'appelle Antipascha (c'est-à-dire au lieu de Pâques) et le dimanche de Fomin..

    Sac à l'hôpital, liste des choses 2020

    Nutrition

    Toutes les femmes enceintes attendent avec impatience cet événement souhaité - la naissance d'un enfant. Cependant, l'accouchement, comme la grossesse elle-même, n'est pas une période facile dans la vie d'une femme et de son bébé.

    Duphalac pendant la grossesse: une solution sûre à la constipation

    Nouveau née

    La grossesse est une période de la vie d'une femme qui promet des changements à grande échelle dans son corps. Ce qu'une femme n'a pas à subir pour donner naissance à un bébé en bonne santé.

    Poussettes polonaises: entreprises de fabrication, description, photos

    Nutrition

    Tous les parents normaux s'efforcent de donner le meilleur à leur bébé. L'achat d'une «dot» pour un nouveau-né se produit souvent avant même sa naissance.