Principal / Analyses

Pourquoi l'insomnie apparaît-elle pendant la grossesse et comment y faire face?

Il n'est pas nécessaire de parler du fait qu'un sommeil sain et complet est d'une importance primordiale dans la vie de chaque personne. Il est clair que pendant la grossesse, il est doublement nécessaire: sans dormir suffisamment et sans bien se reposer pendant la nuit, une femme se sent irritable et fatiguée pendant la journée, et cela n'a jamais été considéré comme utile. Mais, en plus du fait que le corps de la mère souffrant d'insomnie est épuisé et épuisé, le fœtus éprouve les mêmes émotions et éprouve les mêmes sensations que la mère. Cette condition peut être dangereuse pour vous deux, vous devez donc lutter contre l'insomnie pendant la grossesse..

Pourquoi une femme enceinte ne peut pas dormir?

Les statistiques indiquent que 78% des femmes enceintes éprouvent des difficultés à dormir pendant la gestation et au moins 97% des femmes souffrent d'insomnie au troisième trimestre de la grossesse. Et il peut y avoir de nombreuses raisons à cela: à la fois physiologiques et psychologiques. De nombreuses personnes souffrent de troubles du sommeil dès les premières semaines de grossesse. Certains experts considèrent cela, comme l'apparition de somnolence, comme l'un des premiers signes de grossesse et l'expliquent par des changements hormonaux. Mais encore, dans la plupart des cas, l'insomnie commence à déranger les femmes enceintes au troisième trimestre. Il devient de plus en plus difficile de s'installer confortablement dans son lit, quelqu'un a un essoufflement ou des brûlures d'estomac, beaucoup souffrent de crampes dans les jambes et de douleurs dans le bas du dos ou sur le côté, la peau pique terriblement à cause des étirements, le bébé est trop actif et s'amuse beaucoup, et vous voulez toujours sans cesse aux toilettes. La situation est aggravée par la fatigue chronique, le stress, la peur de la naissance imminente et d'autres facteurs situationnels. Dans les dernières étapes, les femmes rêvent souvent d'une maternité, d'obstétriciens, du processus d'accouchement lui-même, etc., ou de vagues, d'un océan déchaîné, d'un tourbillon, qui symbolise la grossesse, l'accouchement et l'allaitement. Beaucoup se réveillent en transpirant des rêves dans lesquels ils ont perdu leur bébé. Les experts disent qu'il ne faut pas attacher d'importance à de tels cauchemars, car ils sont pleinement justifiés - l'état psychologique d'une femme au troisième trimestre change sous le fardeau de la naissance à venir et de la responsabilité parentale. Mais si le rêve ne quitte pas votre tête, parlez-en à un être cher, et vous comprendrez vous-même que rien de terrible ne s'est produit..

Qu'Est-ce que c'est!?

L'insomnie est classée en trois types différents. Lorsque vous ne pouvez pas dormir longtemps le soir, en vous tournant et vous tournant d'un côté à l'autre pendant des heures, nous parlons de la soi-disant insomnie de départ. En règle générale, une personne dans ce cas analyse les événements vécus au cours de la journée et réfléchit aux affaires à venir. L'incapacité de rester endormi est le deuxième type d'insomnie. Vous vous endormez, mais vous ne parvenez pas à rester endormi jusqu'au matin, c'est pourquoi vous vous réveillez constamment pendant la nuit et le lendemain matin, vous ne vous sentez absolument pas reposé. Et le troisième type - l'insomnie de la phase finale - quand, en se réveillant le matin, eh bien, il ne sort pas pour s'endormir à nouveau.

Pendant la grossesse, c'est l'insomnie de départ qui survient le plus souvent - s'endormir avec un gros ventre lourd, dans lequel la vie «fait rage», et même avec tous les «effets secondaires» de la grossesse, cela devient de plus en plus difficile. Mais peu importe le moment où une femme enceinte ne dort pas, il est nécessaire d'apprendre à faire face à l'insomnie et à se reposer. Après tout, c'est pendant le sommeil que le corps reconstitue les réserves d'énergie dépensées pendant la journée, c'est donc absolument nécessaire pour nous. Les experts disent que le besoin quotidien de sommeil d'une personne est de 10 heures et que pour éviter les problèmes, le manque de sommeil régulier doit être constamment compensé. Bien que, bien sûr, chaque personne ait ses propres besoins individuels, y compris au repos. Le sommeil est un état biologique dans lequel de nombreux processus, les plus importants pour le corps humain, ont lieu. Et pour maintenir la santé physique et psychologique, cette chaîne ne doit pas être rompue..

Pour apprendre à contrôler le sommeil, vous devez en gros comprendre par vous-même sa nature. Comme tout autre processus biologique, le sommeil a une nature cyclique et toutes les phases sont répétées à des intervalles de 90 à 120 minutes. Le sommeil paradoxal et le sommeil lent se remplacent 4 à 6 fois par nuit. La phase de sommeil paradoxal dure environ 10 minutes. C'est à ce moment que le cerveau devient actif, comme dans un état d'éveil, et qu'une personne rêve. Si vous le réveillez en sommeil paradoxal, il se sentira fatigué et ne dormira pas toute la journée. Et ce qui est intéressant, c'est que ces phases alternent chaque nuit à la même heure, même si vous êtes éveillé. Le plus fort désir de sommeil survient pendant le sommeil paradoxal. Par conséquent, si vous vous êtes réveillé au milieu de la nuit et que vous ne pouvez en aucun cas vous endormir, sachez que dans un maximum de 120 minutes, le sommeil vous reviendra. Ainsi, à ce moment-là, vous pouvez lire un livre de "somnifères", attacher ou écouter de la musique calme. Il a été prouvé qu'essayer de rester éveillé à tout prix, sachant que vous devez absolument vous lever le matin, est un moyen à cent pour cent de se réveiller enfin. Alors réagissez calmement à l'insomnie et apprenez à y faire face..

Insomnie chez la femme enceinte: comment faire face aux troubles du sommeil

L'insomnie chez les femmes enceintes est assez courante. Il peut apparaître au tout début de la grossesse. Cela est dû aux changements hormonaux dans le corps. La privation constante de sommeil aggrave la condition d'une femme qui porte un enfant. Par conséquent, il est impératif de lutter contre une telle pathologie, mais afin de faciliter son élimination, vous devez savoir pour quelles raisons l'insomnie survient..

Types d'insomnie

Les troubles du sommeil auxquels les femmes sont confrontées dans une position se manifestent par les symptômes suivants: le soir, il est impossible de s'endormir pendant une longue période, si c'était possible, alors le sommeil est superficiel, avec des réveils fréquents.

L'insomnie (asomnie) est de trois types:

  1. Transitoire ou situationnel. Ce type d'insomnie apparaît lorsqu'une femme enceinte a vécu récemment des émotions violentes. Ils peuvent être à la fois tristes et joyeux. Les problèmes de sommeil persisteront jusqu'à ce que la situation se calme et que tout redevienne pareil. Pour éviter ces problèmes de sommeil, une femme qui attend un bébé doit être protégée des émotions fortes. La famille doit être calme. L'insomnie transitoire ne dure généralement pas plus d'une semaine, puis le sommeil revient à la normale. Aucun traitement spécial nécessaire.
  2. Court terme. La raison de cette asomnie est les processus physiologiques qui se produisent dans le corps d'une femme enceinte, la prise de certains médicaments, le stress, les maladies cardiaques. Une telle insomnie peut nuire considérablement au corps d'une femme, car elle peut durer près d'un mois. Par conséquent, si vos troubles du sommeil persistent pendant plus d'une semaine, vous devez en informer votre médecin. Il aidera à trouver la cause de la pathologie et à se débarrasser du problème..
  3. Chronique. Cette perturbation du sommeil est la plus difficile. Elle peut être provoquée par certains changements pathologiques dans le corps, une maladie physique ou mentale. Cette asomnie est beaucoup moins fréquente que les deux précédentes. Si cela apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si une femme enceinte souffre de maladies chroniques, il peut être nécessaire de changer de médicament, car les précédents peuvent être dangereux pour le fœtus.

Quel est le danger de l'asomnie

Les statistiques montrent que près de 80% des femmes dans une «position intéressante» ont des problèmes de sommeil. Il est même considéré comme l'un des premiers signes de grossesse..

La privation constante de sommeil et la somnolence sont dangereuses pour une femme qui porte un enfant. Elle ne peut pas gérer toutes ses affaires aussi vite qu'avant, alors elle se fatigue plus vite. Elle a besoin de protéger son bébé, elle essaie donc de ne pas soulever d'objets lourds, de ne pas faire des virages fréquents et des mouvements brusques.

L'insomnie constante réduit la concentration, ce qui entraîne parfois des blessures même lors des mouvements les plus ordinaires. Le déséquilibre hormonal s'ajoute également à l'asomnie, et tous ensemble rendent une femme irritable, elle commence à devenir nerveuse même à cause de bagatelles, ce qui est très indésirable dans sa position.

Causes des problèmes de sommeil

Il n'est pas difficile de répondre à la question de savoir pourquoi les femmes enceintes souffrent d'insomnie. Plus la période de gestation est longue, plus les raisons peuvent provoquer un dysfonctionnement. Le plus souvent, on ne peut pas dormir à cause des inconvénients suivants:

  • des douleurs de traction apparaissent dans le dos et le bas du dos;
  • le fœtus bouge activement;
  • tourmenté par les brûlures d'estomac;
  • les crampes dans les jambes interfèrent avec le sommeil;
  • il est impossible de s'endormir profondément en raison des visites fréquentes aux toilettes, car un utérus considérablement élargi appuie sur la vessie;
  • respirer péniblement;
  • en raison des vergetures de la peau, des démangeaisons apparaissent dans l'abdomen.

En plus des raisons physiques, il existe également un certain nombre de raisons psychologiques pour lesquelles les femmes enceintes ne peuvent pas bien dormir toute la nuit. Ceux-ci inclus:

  • peur de la naissance imminente;
  • la future maman s'inquiète pour la santé de son bébé;
  • fatigue après une dure journée;
  • faire des cauchemars;
  • des situations stressantes.

Cette situation inquiète de nombreuses femmes qui portent un enfant, mais tout le monde ne sait pas comment gérer l'insomnie pendant la grossesse, mais cela doit être fait. Vous devriez, sans attendre le problème, essayer d'éviter les problèmes psychologiques, pas de surmenage. Mais si le rêve a déjà été perturbé, apprenez à y résister.

Ajustement hormonal

Premier trimestre. Des perturbations du sommeil peuvent survenir aux tout premiers stades de la gestation. Ceci est généralement associé à une restructuration du système hormonal. Au cours du premier trimestre, les œstrogènes commencent à céder la place à la progestérone, également appelée «gardienne de la grossesse». Cette hormone cible le corps d'une femme enceinte uniquement pour porter un enfant. Même la nuit, il ne vous permet pas de vous détendre et de vous reposer paisiblement.

Deuxième trimestre. Ces mois sont considérés comme les plus favorables pendant toute la grossesse. La toxicose a été laissée pour compte, le système nerveux était relativement stabilisé, les organes internes, tels que le foie, les intestins et la vessie, ont appris à rester près de l'utérus en expansion. Leur travail est revenu à la normale et leur ventre n'a pas encore atteint une taille telle qu'il interfère avec le sommeil. Grâce à tout cela, le sommeil nocturne devient beaucoup plus fort..

Troisième trimestre. Au cours du dernier trimestre, l'insomnie recommence progressivement à revenir. Il devient de plus en plus difficile pour une femme de choisir une position de sommeil confortable. Ceux qui, avant la grossesse, aimaient dormir sur le ventre, ont maintenant du mal à s'habituer à la nouvelle position. Un autre nouveau problème apparaît - le développement de brûlures d'estomac lorsque le corps est en décubitus dorsal. La douleur apparaît dans le dos et le bas du dos, il devient difficile de respirer, même lorsqu'une femme enceinte ne fait rien, mais ment. À ce moment-là, la taille de l'abdomen augmente considérablement. Tout cela conduit à un sommeil agité..

L'insomnie en fin de grossesse devient encore plus prononcée. Les inquiétudes émotionnelles en prévision d'une naissance précoce, le manque régulier de sommeil conduisent souvent à des cauchemars. Une femme, en prévision des contractions prénatales, écoute constamment son état, chaque mouvement du bébé et ne peut pas se détendre et dormir paisiblement. Au troisième trimestre, un saut hormonal est à nouveau observé. Avant l'accouchement, il y a une forte baisse des taux de progestérone. En outre, quelques jours avant le début du travail, des contractions d'entraînement des muscles utérins se produisent, ce qui peut également provoquer une insomnie pendant la grossesse..

Que faire en cas d'asomnie

Lorsque vous portez un enfant, la première étape consiste à essayer de faire face aux troubles du sommeil de manière situationnelle. Vous pouvez essayer les options suivantes:

  • Essayez de ne pas vous fatiguer beaucoup tout au long de la journée. Une femme fatiguée ne peut pas se détendre et dormir paisiblement..
  • Parfois, les femmes enceintes aiment dormir pendant la journée. Le sommeil revient souvent à la normale après avoir abandonné l'habitude..
  • Le soir, évitez diverses tensions émotionnelles - ne règlez les choses avec personne, ne regardez pas de films qui peuvent bouleverser ou effrayer quelque chose.
  • Si vous avez eu un cauchemar, les psychologues recommandent d'en parler à votre proche. Ils croient: lorsque vous parlez d'un mauvais rêve à haute voix, il devient clair qu'il n'y a pas de danger à proximité.
  • Ne buvez pas beaucoup de liquide la nuit, sinon une envie fréquente d'aller aux toilettes vous tourmentera.
  • Ne pensant à rien de mal.
  • S'il y a un désir et qu'il n'y a pas de contre-indications, vous pouvez avoir des relations sexuelles. Dort généralement bien après..
  • Les vêtements de nuit doivent être choisis avec soin. Il ne doit pas gêner le mouvement et doit être en tissu naturel..

Si ces recommandations n'aident pas, il est nécessaire de consulter un médecin qui peut prescrire des médicaments. En aucun cas, vous ne devez les prendre vous-même ou sur les conseils d'amis. Seul un médecin peut choisir un médicament qui ne nuira ni à la femme enceinte ni au bébé qu'elle porte..

Combattez l'insomnie à des moments différents

Étant donné que les causes de l'asomnie sont différentes à des moments différents, les méthodes pour y faire face sont également différentes. Au cours du premier trimestre, un régime quotidien et nutritionnel bien organisé aidera à normaliser le sommeil:

  • Vous devez vous coucher à une certaine heure, au plus tard à 23 heures. Cette habitude vous aidera à vous endormir plus rapidement..
  • Le dernier repas doit être pris au plus tard trois heures avant le coucher. Pendant ce temps, la nourriture dans l'estomac a le temps d'être complètement transformée..
  • Vous pouvez avoir du thé à la camomille ou à la menthe. Les infusions avec ces herbes ont un effet calmant.
  • Le thé et le café peuvent contribuer à l'insomnie, il est donc recommandé de les remplacer par un verre de lait chaud, qui a un léger effet sédatif..
  • Ne prenez pas de douche de contraste ou de bain chaud relaxant. Dans ce cas, il est préférable de vous asperger d'eau tiède..
  • Une promenade d'une heure au grand air vous aidera à vous détendre et à vous endormir plus rapidement.
  • Avant de vous coucher, vous devez bien aérer la pièce..

Au cours du troisième trimestre, l'insomnie est de trois types:

  1. Démarrage de l'asomnie. Une femme ne peut pas dormir pendant très longtemps..
  2. Incapacité de rester endormi. Même après que la femme enceinte s'est endormie, il y a des réveils constants. Le sommeil est superficiel.
  3. Insomnie de phase finale. Se réveiller très tôt et ne plus dormir.

Que faire pour l'insomnie chez la femme enceinte au troisième trimestre:

  • Il vaut mieux s'endormir sur le côté gauche. Dans cette position, l'apport sanguin au fœtus s'améliore et les intestins et les reins de la femme enceinte fonctionnent mieux..
  • Placez un oreiller sous votre ventre.
  • Pour éviter les crampes la nuit, il est recommandé de faire un léger massage du dos et des jambes le soir..
  • Le sommeil sera plus fort et plus calme si vous dormez sur un matelas orthopédique. Il est plus facile de choisir la bonne position dessus.
  • Les femmes enceintes éprouvent souvent des démangeaisons dans l'abdomen. Dans ce cas, une crème hydratante vous aidera. De plus, les médecins ne recommandent pas une prise de poids drastique..
  • Réduisez l'inconfort la nuit en portant un bandage pendant la journée.

Quelques autres conseils

Les femmes qui portent un enfant et pratiquent en même temps la natation, le Pilates et le yoga sont nettement moins affectées par les troubles du sommeil et les douleurs dans les membres. Dans les cliniques prénatales, des techniques de relaxation sont enseignées. S'il n'est pas possible de les visiter, vous pouvez trouver diverses techniques de relaxation sur Internet..

Il se trouve que toutes les méthodes ont été essayées, mais il n'est pas possible de s'endormir. Pourtant, vous ne devriez pas désespérer et être nerveux à ce sujet. Il est préférable de sortir du lit et de se trouver une sorte d'activité monotone qui vous rend somnolent, par exemple, allumer de la musique calme, tricoter, lire un livre, mais laissez les choses excitantes et excitantes attendre jusqu'au matin.

Si le repos nocturne dure 4 à 6 heures ou moins et que cela dure plus d'une semaine, vous devez immédiatement demander l'aide de spécialistes (gynécologue, psychologue, thérapeute). Porter et donner naissance à un bébé nécessite une force et une santé considérables, et il doit être restauré régulièrement, ce qui est facilité par un sommeil sain et sain..

Pourquoi les femmes enceintes souffrent d'insomnie

Un sommeil sain et complet pendant au moins 7 à 8 heures par jour est très important pour tout le monde, en particulier les femmes enceintes. Pendant cette période, ils ont besoin de beaucoup de force et d'énergie pour porter l'enfant. Les problèmes de sommeil surviennent souvent pendant la grossesse: les femmes enceintes ne peuvent pas dormir, se réveiller au milieu de la nuit ou ne pas dormir suffisamment d'heures pour restaurer toutes les fonctions corporelles. L'insomnie entraîne une détérioration de l'état de la mère et du fœtus. Afin d'établir des biorythmes, vous devez trouver les causes de l'insomnie et influencer globalement son développement.

L'insomnie pendant la grossesse est très courante. Au début, 8 femmes sur 10 souffrent de troubles du sommeil. Les troubles du sommeil sont même considérés par les médecins comme l'un des signes de grossesse, avec l'interruption des menstruations. Au troisième trimestre, près de 100% des femmes ont un type de problème de sommeil.

Selon le trouble, on distingue les types suivants de troubles du sommeil pendant la grossesse:

  • Trouble présomnique - se manifeste sous la forme d'une difficulté à s'endormir (le plus souvent en raison d'une anxiété accrue);
  • trouble d'insomnie - avec lui, il y a des perturbations dans le processus de sommeil, exprimées sous la forme de réveils périodiques au milieu de la nuit, après quoi il est difficile de se rendormir;
  • trouble post-sommeil - est une conséquence d'un réveil précoce dans la phase de sommeil lent, ce qui entraîne une faiblesse, de la fatigue, une perte de force pendant la journée.

Les femmes enceintes à différents trimestres de grossesse souffrent des 3 types d'insomnie. Si dans les premiers stades, en raison du stress et de la nervosité accrue, un trouble présomnique se manifeste le plus souvent, alors à la fin de la grossesse, des troubles intersomniques et postsomniques surviennent généralement (en raison de changements hormonaux, de la restructuration de toutes les fonctions corporelles).

En fonction de la durée du trouble, les types d'insomnie suivants sont distingués:

  1. L'insomnie transitoire est un trouble qui dure de 1 jour à 1 semaine. Il est généralement associé au stress et à une anxiété accrue chez la femme enceinte. Dans ce cas, l'aide d'un médecin n'est pas nécessaire. Pour se débarrasser du problème, il suffira d'améliorer l'hygiène du sommeil, normaliser la routine quotidienne et la nutrition, éliminer la surcharge physique et émotionnelle.
  2. L'insomnie à court terme dure de 1 semaine à un mois. C'est une condition assez grave qui peut nuire à la santé de la future mère et du bébé. Avec ce problème, il est préférable de contacter un gynécologue afin qu'il puisse aider à établir la cause et à prescrire le traitement approprié..
  3. L'insomnie chronique est un trouble du sommeil qui dure plus d'un mois. Elle a un effet extrêmement négatif sur la qualité de vie d'une femme enceinte, sur son état psycho-émotionnel, son efficacité et sa volonté d'avoir un enfant. Dans ce cas, une visite chez un médecin (de préférence un spécialiste du sommeil) est obligatoire.

Causes des troubles du sommeil

L'insomnie chez la femme enceinte est associée à une combinaison de divers facteurs. Il existe des causes psychologiques et somatiques du trouble..

Des raisons psychologiques apparaissent en raison des expériences liées au nouvel état de la femme enceinte, des difficultés à porter un enfant et à la naissance douloureuse à venir. Les motifs psychologiques suivants de l'apparition de l'insomnie sont distingués:

  • instabilité mentale, sensibilité accrue, excitabilité nerveuse excessive due aux changements hormonaux dans le corps;
  • stress, stress émotionnel dû aux changements globaux dans la vie d'une femme enceinte;
  • peurs, anxiété accrue associée au nouvel état et à la santé du bébé, au processus d'accouchement;
  • surcharge psychologique (problèmes au travail et à la maison, déménagement, changement de fuseau horaire pendant les vacances ou voyage d'affaires);
  • cauchemars de femmes enceintes.

Les changements physiologiques dans le corps provoquent également de l'insomnie pendant la grossesse.

Les causes somatiques comprennent:

  • sensations douloureuses dans la région lombaire et le sacrum;
  • douleur dans la colonne vertébrale causée par la pression du fœtus en croissance sur les disques vertébraux;
  • crampes et crampes musculaires dans les jambes associées à un manque de magnésium et de calcium dans le corps, ainsi qu'à une pression accrue sur les vaisseaux des membres;
  • envie fréquente d'uriner en raison de la pression de l'utérus qui grossit sur la vessie;
  • symptômes de toxicose - en particulier dans les premiers mois, les femmes ont des nausées, des vomissements se produisent souvent, des torsions d'estomac, des brûlures d'estomac apparaissent;
  • tremblements, mouvements de l'enfant dans l'estomac;
  • bouffées de chaleur causées par des changements dans les niveaux hormonaux;
  • difficulté à respirer, essoufflement dû à une diminution du volume pulmonaire et à la compression du diaphragme;
  • démangeaisons associées à un étirement accru de la peau sur l'abdomen;
  • incapacité de dormir dans votre position préférée en raison d'un ventre développé (vous ne pouvez pas dormir sur le ventre et le dos);
  • prééclampsie de la femme enceinte (toxicose dans la seconde moitié de la grossesse);
  • fausses contractions au cours du dernier trimestre;
  • non-observance du sommeil - différents moments pour se lever et s'endormir, abus de boissons contenant de la caféine, ainsi que de la nourriture lourde la nuit, regarder la télévision ou s'asseoir devant un ordinateur avant de se coucher;
  • un environnement inconfortable pour dormir - température trop élevée ou trop basse dans la chambre, humidité élevée, bruit excessif, lit inconfortable.

Caractéristiques des troubles du sommeil à différents moments

Les problèmes de sommeil sont associés à différentes causes à différents stades de la grossesse..

Premier trimestre

L'insomnie au début de la grossesse est courante chez de nombreuses femmes et n'est pas considérée comme une pathologie. La principale cause des troubles du sommeil pendant cette période est l'instabilité psychologique, qui se manifeste par de l'irritabilité, des sautes d'humeur et de la nervosité. La tension nerveuse empêche la femme enceinte de s'endormir et provoque souvent des cauchemars, qui sont à l'origine de réveils fréquents au milieu de la nuit..

Les changements hormonaux affectent également la durée et la qualité du sommeil. Au début de la grossesse, le taux d'hormone progestérone d'une femme augmente considérablement, ce qui est responsable du développement correct du fœtus. Une augmentation de son niveau entraîne une augmentation de la somnolence et de la fatigue de la femme enceinte. À cet égard, les biorythmes habituels s'égarent: une femme peut s'endormir pendant la journée, et la nuit souffrir de l'incapacité de s'endormir.

Au premier trimestre, les causes physiologiques affectent également le sommeil:

  • il y a une forte probabilité de toxicose, qui peut tourmenter une femme même la nuit, sans s'endormir;
  • la pression de l'utérus en croissance sur la vessie augmente le besoin d'uriner et les femmes enceintes doivent se lever aux toilettes plusieurs fois par nuit.

Deuxième trimestre

Au deuxième trimestre, le corps s'adapte au fond hormonal modifié et s'habitue aux changements internes. Les expériences émotionnelles se calment, les femmes enceintes s'habituent au nouvel état. Les manifestations de toxicose à cette époque sont passées. Physiquement et psychologiquement, c'est le meilleur moment de la grossesse pour dormir suffisamment..

Troisième trimestre

L'insomnie au troisième trimestre tourmente toutes les femmes enceintes. La taille de l'abdomen ne permet pas une position de repos confortable.

Les femmes enceintes à un stade avancé ne peuvent dormir que de leur côté: la position sur le ventre est physiquement impossible et nocive pour le fœtus, et dormir sur le dos entraîne une compression de gros vaisseaux (en particulier, la veine cave, qui est responsable de l'apport sanguin au bas du corps), ce qui peut entraîner des effets négatifs. conséquences pour la mère et l'enfant. Une pression excessive sur cette veine provoque un gonflement, des maux de dos et des varices chez la femme enceinte. Le bébé peut développer un manque d'oxygène et de nutriments.

Dans les derniers mois de la grossesse, le fœtus en croissance affecte de nombreux organes internes: l'utérus appuie sur le diaphragme, ce qui provoque un essoufflement, et sur la vessie, ce qui conduit à des mictions fréquentes. L'augmentation du niveau d'hormones affecte le tissu conjonctif et les os - l'expansion du petit bassin entraîne des douleurs dans le bas du dos et l'articulation de la hanche. En raison d'un manque de minéraux vitaux (magnésium et calcium), des crampes et des spasmes apparaissent dans les membres inférieurs dans les derniers stades.

Parfois, le ronflement est la cause de réveils nocturnes fréquents. Chez environ un tiers des femmes enceintes, les sinus gonflent, ce qui provoque ce symptôme désagréable. Les voies nasales enflées font que les femmes se réveillent plusieurs fois pendant la nuit au son de leurs propres ronflements.

L'insomnie pendant la grossesse au troisième trimestre a également une raison psychologique: il ne reste que quelques semaines avant l'accouchement. Les futures femmes en travail s'inquiètent de la façon dont le processus de l'accouchement se déroulera et de savoir si le bébé naîtra en bonne santé.

Effets

Malgré le fait que presque toutes les femmes enceintes sont confrontées à des troubles du sommeil, l'insomnie pendant la grossesse ne doit pas être prise à la légère. Les problèmes de sommeil entraînent un déroulement plus difficile de la grossesse et une aggravation de l'état de la mère et du bébé. Les principales conséquences négatives du manque de sommeil:

  • fatigue;
  • irritabilité;
  • diminution des performances mentales et physiques;
  • apathie;
  • l'apparition de névroses et de dépression;
  • diminution de la concentration d'attention;
  • une augmentation du tonus de l'utérus, ce qui peut provoquer une fausse couche ou une naissance précoce.

Par conséquent, il est impératif d'utiliser tous les moyens non médicamenteux pour surmonter l'insomnie. Si le traitement à domicile est inefficace, il vaut la peine d'aller à l'hôpital pour un diagnostic et un traitement. Le médecin vous expliquera comment gérer l'insomnie pendant la grossesse.

Pour vaincre l'insomnie, il est nécessaire d'identifier les facteurs contribuant à son développement et de les éliminer le plus possible. Dans l'insomnie chronique, pour identifier les causes, vous pouvez utiliser la méthode de la polysomnographie, dans laquelle les spécialistes étudient les données de l'activité cérébrale pendant l'endormissement, écoutent le travail du cœur, analysent les mouvements des globes oculaires, la respiration et la position du corps pendant le sommeil. Les données d'un tel diagnostic montreront le plus précisément s'il y a des changements pathologiques dans le corps..

Comment se débarrasser de

Vous n'avez pas besoin de prendre des pilules tout de suite pour traiter efficacement l'insomnie. Une fois les causes du trouble du sommeil identifiées, vous pouvez lutter vous-même contre le trouble du sommeil: il existe de nombreuses façons agréables et utiles de le gérer..

Tout d'abord, il convient de mettre de l'ordre dans l'état émotionnel:

  1. Les tensions morales et physiques ne devraient pas être autorisées. Le stress pendant la grossesse contribue à l'insomnie.
  2. Pendant cette période, le soutien de parents et d'amis est requis. Vous n'avez pas besoin d'accumuler des émotions négatives en vous-même, il vaut mieux partager vos soucis avec les autres. Il aide à réduire la nervosité, ce qui signifie un sommeil sain..
  3. La future maman doit s'entourer d'émotions positives: musique classique, promenades dans la nature, lire de la bonne littérature, visiter des musées, des théâtres et du cinéma, regarder de bons films de famille, un passe-temps sans effort (tricot, broderie, entretien des plantes d'intérieur) créera une attitude positive.

Pour éliminer les facteurs somatiques de l'insomnie, les actions suivantes aideront:

  1. Évitez les boissons contenant de la caféine (surtout la nuit) et buvez du lait chaud ou des tisanes avec de la camomille ou de la menthe avant de vous coucher..

Pendant la grossesse, les infusions d'herbes d'autres plantes doivent être traitées avec prudence et leur utilisation doit être convenue avec un médecin. Les herbes peuvent être dangereuses pour la grossesse.

  1. Il est préférable de ne pas dîner trop tard - au moins 2-3 heures avant de se coucher. S'endormir l'estomac plein est garanti pour conduire à des cauchemars et des réveils au milieu de la nuit.
  2. Évitez de boire beaucoup de liquides la nuit pour ne pas souffrir de voyages fréquents aux toilettes.
  3. Pour un séjour plus confortable, vous pouvez acheter un matelas orthopédique ou un oreiller spécial pour les femmes enceintes. Ils vous aideront à adopter la position la plus confortable, surtout dans les derniers mois de la grossesse, lorsque l'estomac vous gêne..
  4. Les oreillers sont également souvent placés sous le dos et entre les jambes - cela aide à soulager la douleur dans le bas du dos et les jambes.
  5. Des maux de dos, ainsi que des crampes et des spasmes dans les muscles du mollet, un massage avant le coucher vous sauvera.
  6. Pendant la grossesse, mieux vaut refuser un bain chaud: il est conseillé de se limiter à une douche chaude.
  7. Pour les démangeaisons cutanées dans l'abdomen, vous pouvez utiliser des hydratants. Pour éviter les démangeaisons, il est nécessaire de contrôler le taux de prise de poids..
  8. Dormez sur un oreiller haut si vous avez des brûlures d'estomac ou des difficultés à respirer.

Exercice pour les problèmes de sommeil

L'activité physique est très utile pour traiter les troubles du sommeil. Bien sûr, vous devez d'abord vérifier auprès de votre médecin s'il existe des contre-indications à la pratique du sport. L'activité physique pour les femmes enceintes doit être strictement dosée et faisable. Le meilleur endroit pour commencer est une marche rapide au grand air. La natation aide beaucoup avec les problèmes de sommeil. Il entraîne non seulement le corps, mais a également un effet relaxant, soulageant le stress..

Il existe de nombreux cours de fitness spécifiquement pour les femmes enceintes dans les clubs sportifs: yoga, stretching, exercices de respiration, Pilates. Dans ces cours, les tensions musculaires sont soulagées, les organes internes de la mère et de l'enfant sont saturés en oxygène, les hormones du bonheur (sérotonines et endorphines) sont produites, le corps de la femme est préparé pour la naissance prochaine. L'exercice régulier soulage les symptômes désagréables de toxicose, aide à soulager la douleur et les crampes et même protège le fœtus d'une éventuelle hypoxie (un dangereux manque d'oxygène).

Hygiène du sommeil

Une routine quotidienne correcte et un endroit confortable pour dormir sont d'une grande importance pour un sommeil sain..

  1. Vous devez aller au lit et vous lever en même temps pour que le corps s'habitue à une certaine heure du coucher.
  2. Avant de vous coucher, vous ne devez pas regarder la télévision, ne pas travailler sur un ordinateur, ni vous asseoir sur votre téléphone ou votre tablette. Le rayonnement des gadgets nuit à la production de mélatonine, une hormone qui régule les rythmes circadiens. Une heure avant le coucher, il vaut mieux lire ou se promener au grand air.
  3. Vous devez dormir dans une pièce fraîche et ventilée, où la lumière et le bruit de la rue ne pénètrent pas. Le silence est essentiel pour s'endormir rapidement.
  4. En tant que vêtements de nuit, il est préférable de choisir des pyjamas et des chemises fabriqués à partir de matières naturelles qui n'irritent pas la peau.
  5. La durée du repos de la journée ne doit pas dépasser 1 à 2 heures, sinon des problèmes d'endormissement la nuit peuvent survenir.
  6. Si vous tolérez les huiles essentielles le soir, vous pouvez mettre dans la chambre une lampe aromatique aux arômes relaxants (huile de rose, ylang-ylang, bergamote, lavande).

Traitement médical

Le traitement des problèmes de sommeil avec des médicaments n'est pas souhaitable en raison des effets néfastes possibles sur le développement du fœtus et n'est autorisé que dans des cas extrêmes sur recommandation du médecin traitant, lorsque d'autres moyens ne sont d'aucune utilité. Les médecins ne recommandent pas de prendre des somnifères. Une exception peut être faite pour la valériane (pas dans une solution alcoolique, mais sous forme de comprimés), l'agripaume, les plantes médicinales (Persen, Novo-Passita). Sur recommandation d'un médecin, l'homéopathie peut être utilisée pour traiter l'insomnie.

Il est recommandé de prendre des préparations de magnésium comme sédatif (Magne B6, Magnelis, Magnerot) - ce minéral a un effet positif sur le système nerveux, améliore l'humeur, soulage les crampes musculaires et régule le sommeil.

Il est possible de lutter contre l'insomnie avec des remèdes populaires. Avant d'aller au lit, il est recommandé de boire des infusions à partir d'un mélange de valériane et d'origan (une cuillère à café par verre d'eau), de manger du miel en purée et de la purée de canneberges, de boire de l'eau tiède avec une cuillerée de miel pour renforcer le système nerveux et se détendre. Cependant, avant de commencer le traitement avec des méthodes alternatives, il est nécessaire de consulter un médecin..

L'insomnie pendant la grossesse est une condition désagréable qui éclipse la préparation à la naissance d'un bébé. Toutes les futures mères ne savent pas quoi faire avec ce problème. Il est impératif de traiter l'insomnie car il affecte gravement la santé des femmes et des enfants. Faire face à un trouble du sommeil n'est pas aussi difficile que cela puisse paraître. Les méthodes de traitement dépendent des causes de l'insomnie et visent à éliminer les problèmes psychologiques et physiologiques.

Causes de l'insomnie de grossesse et comment y faire face

L'insomnie est un trouble du sommeil qui se caractérise par des problèmes d'endormissement, une durée insuffisante ou une mauvaise qualité pendant une longue période. L'insomnie pendant la grossesse est familière à de nombreuses femmes dès les premières semaines de conception, ce qui s'explique par des changements dans le fond hormonal du corps..

Les femmes les plus sensibles à ce problème sont les femmes enceintes qui n'ont jamais connu de troubles du sommeil auparavant. La situation est aggravée par le fait que l'insomnie qui survient pendant la grossesse affecte négativement le bien-être d'une femme, entraînant un surmenage. C'est pourquoi les troubles du sommeil doivent être traités. Connaître les causes de l'insomnie pendant la grossesse peut y contribuer..

Pourquoi l'insomnie survient pendant la grossesse?

Selon les statistiques, au moins 80% des femmes enceintes ont des problèmes de sommeil au cours de la première moitié de la grossesse et déjà 97% au troisième trimestre. Dans le même temps, l'insomnie qui survient dans les premières semaines après la conception est considérée comme l'un des signes de grossesse..

Les facteurs physiologiques et psychologiques sont les principales causes des troubles du sommeil pendant la grossesse..

Raisons physiologiques:

  • douleurs tiraillantes dans le sacrum et le dos;
  • crampes au mollet;
  • envie fréquente de vider la vessie;
  • brûlures d'estomac, nausées;
  • mouvement fœtal;
  • essoufflement, difficulté à respirer;
  • démangeaisons dans l'abdomen dues aux vergetures sur la peau;
  • combats d'entraînement;
  • difficulté à choisir une position de sommeil confortable en raison d'un ventre élargi.

Raisons psychologiques:

  • anxiété, tension nerveuse;
  • stress;
  • cauchemars;
  • s'inquiète pour la santé du bébé à naître;
  • peur de la naissance prochaine.

L'insomnie pendant la grossesse peut avoir diverses origines, mais la lutte contre elle ne doit pas être reportée. Le stress psycho-émotionnel et la fatigue physique résultant d'un manque constant de sommeil affectent négativement à la fois la femme enceinte et son bébé, vous devez donc apprendre à y faire face..

Caractéristiques du sommeil pendant la grossesse

Au cours des différentes périodes de gestation, le sommeil chez la femme enceinte présente des caractéristiques différentes..

Au premier trimestre

L'insomnie est fréquente en début de grossesse. Les experts le considèrent même comme un signe précoce de grossesse, ce dont toutes les femmes ne sont pas conscientes. La survenue de troubles du sommeil est le plus souvent le résultat de changements hormonaux, qui, à leur tour, provoquent des perturbations réversibles de l'activité du système nerveux.

De nombreuses femmes qui découvrent la future maternité arrêtent de dormir normalement à cause des inquiétudes. Cette insomnie «émotionnelle», qui survient en début de grossesse, survient chez les femmes qui ne l'ont pas planifiée ou qui ont des difficultés dans les relations intra-familiales.

L'insomnie au cours du premier trimestre de la grossesse peut également survenir dans un contexte de toxicose. Cela se produit généralement à partir de 5 semaines après la conception. Une toxicose grave est le sort d'une femme sur trois. Leur sommeil peut difficilement être qualifié de normal, car il est périodiquement interrompu par des crises de nausées et de vomissements, même la nuit. Dans un contexte de mauvaise santé, la femme enceinte est plus sensible à l'influence d'autres facteurs négatifs, par exemple, augmentation de l'air sec et température ambiante inconfortable dans la chambre, bruit des routes, etc..

Avec l'apparition d'une croissance intensive de l'utérus vers la fin du premier trimestre, il y a une pression accrue sur la vessie, ce qui entraîne une envie fréquente d'utiliser les toilettes. Pour cette raison, de nombreuses femmes sont obligées de se lever jusqu'à 3 fois par nuit. Bien sûr, le sommeil est perturbé, il y a des problèmes d'endormissement, et il n'est pas surprenant que les femmes se sentent fatiguées et mal à l'aise pendant la journée..

Au deuxième trimestre

L'insomnie pendant la grossesse au début du deuxième trimestre chez de nombreuses femmes se passe bien. Le stress émotionnel des premières semaines passe, les inquiétudes quant à la future maternité se dissipent, le bien-être général s'améliore en raison de la disparition des symptômes aigus de toxicose et l'estomac n'a pas encore suffisamment grossi pour devenir un obstacle au sommeil. Pour la plupart des femmes enceintes, l'endormissement et le sommeil à ce stade se stabilisent..

Au troisième trimestre

L'insomnie, qui survient souvent pendant la grossesse, au troisième trimestre interfère avec le repos nocturne normal de presque toutes les femmes enceintes.

Les facteurs ou caractéristiques suivants de l'état de la femme interfèrent dans ce processus:

  • Bébé se branle. À une date ultérieure, l'enfant grandit à pas de géant, tandis que son activité physique devient plus tangible pour la future mère. Le fruit peut être poussé non seulement pendant la journée, mais aussi la nuit, tandis que ses périodes de calme et d'éveil sont complètement chaotiques et ne dépendent pas de l'heure de l'horloge..
  • L'incapacité de dormir dans la position habituelle. En fin de grossesse, dormir dans votre position préférée - sur le ventre ou sur le dos - est hautement indésirable, tant de mères souffrent d'insomnie. Dormir sur le ventre est inacceptable et impossible pour les femmes enceintes pour des raisons évidentes - il y a une pression excessive sur le fœtus, ainsi qu'un inconfort pour la femme elle-même. Dormir sur le dos entraîne une pression excessive de l'utérus sur la veine cave, à la suite de laquelle non seulement le bien-être général de la femme s'aggrave, mais également des évanouissements peuvent se développer. Dormir de votre côté est la meilleure option dans les étapes ultérieures..
  • Brûlures d'estomac. Fréquent en fin de grossesse. Après avoir mangé en position horizontale, ce symptôme ne fait que s'intensifier, de sorte que la qualité du sommeil sera perturbée par une gêne dans l'œsophage..
  • Envie fréquente d'uriner. Même avant le retard du début de la grossesse, des mictions fréquentes pourraient en être considérées comme un signe. Au troisième trimestre, l'envie accrue d'utiliser les toilettes devient l'une des causes de l'insomnie. Cela est dû au fait que peu de temps avant l'accouchement, il y a trop peu de place pour la vessie dans le petit bassin d'une femme, de sorte que de nombreuses femmes enceintes sont obligées de se lever plusieurs fois par nuit..
  • Douleur dans les os du bassin et du dos. Le centre de gravité en fin de grossesse est déplacé, une charge importante sur le dos se développe, tout cela entraîne une surcharge musculaire et de la fatigue, provoque une gêne et des douleurs dans la colonne vertébrale. On peut en dire autant des os pelviens, qui ont tendance à se ramollir à la fin de la grossesse, ce qui fait que les femmes ressentent en outre de nouvelles sensations désagréables à la fois pendant la journée et la nuit..
  • Des combats d'entraînement. Ce sont des contractions chaotiques de l'utérus qui, en raison de l'absence de cyclicité et de la douleur croissante, n'ont rien à voir avec de vraies contractions. Le plus souvent, les contractions d'entraînement commencent la nuit, au repos, à la suite de quoi une femme, au lieu de dormir, est obligée d'être alerte, en se demandant si le travail a commencé ou non..
  • Quelques jours avant la livraison. Les inquiétudes et les inquiétudes concernant l'activité de travail à venir sont tout à fait justifiées pour les femmes, surtout si la naissance est la première. Les derniers jours avant la naissance du bébé sont remplis de beaucoup d'anxiété, donc l'insomnie dans ce cas est une évidence.

Comment gérer l'insomnie

Il existe de nombreuses façons, parmi lesquelles une femme trouvera celle qui lui convient..

Assurer le confort du sommeil

Tout d'abord, vous devez faire attention à l'hygiène du sommeil, pour cela, il est recommandé d'utiliser les conseils suivants:

  • Ne mangez pas trop avant de vous coucher. Il est préférable de privilégier les aliments légers protéinés ou glucidiques, et juste avant d'aller au lit, vous pouvez boire un verre de tisane ou du lait chaud avec une cuillerée de miel. Les herbes pour le thé doivent être choisies en tenant compte de la grossesse, car toutes les plantes médicinales ne sont pas autorisées dans son contexte. Les médecins admettent parmi les herbes apaisantes la valériane, le millepertuis et la mélisse, et cette dernière peut être utilisée en l'absence de tout problème de tension artérielle.
  • La pièce où dort la femme ne doit pas être froide ou chaude. Il est nécessaire de mettre un thermomètre d'ambiance et de surveiller ses lectures. Idéalement, la température ambiante doit être comprise entre 18 et 20 ° C. Vous devez également surveiller l'humidité de la pièce. L'air excessivement sec interfère avec le sommeil normal, provoque la soif, la congestion nasale et une gêne générale. En cas de problème similaire, nous vous recommandons d'utiliser un humidificateur.
  • Un lieu de couchage confortable et spacieux est le rêve de toute femme enceinte. S'il y a un désir et une opportunité, pendant la grossesse, une femme peut rester seule dans le lit matrimonial - donc rien ne l'interférera pendant le sommeil.
  • La position de sommeil optimale est de dormir sur le côté gauche. C'est dans cette position que rien n'interfère avec la circulation sanguine normale..
  • Des oreillers de maternité spéciaux, qui peuvent être placés non seulement sous la tête, mais également sous le ventre, le dos et les jambes, aident à créer plus de confort pendant le sommeil.
  • Pour éviter la surexcitation psycho-émotionnelle la nuit, il n'est pas recommandé d'être nerveux avant d'aller au lit.

Médicament

De nombreuses femmes demandent à leur médecin comment gérer l'insomnie pendant la grossesse en utilisant des médicaments en pharmacie. La prescription de médicaments pour les femmes enceintes nécessite une prudence accrue. Actuellement, il n'existe aucun médicament sûr connu qui pourrait aider les femmes enceintes souffrant de troubles du sommeil. Par conséquent, vous ne devez pas espérer une solution facile au problème en prenant une pilule «magique». Combattez l'insomnie de manière plus sûre.

Relaxation

Qu'est-ce qui est inclus dans cet article? Bien sûr, promenades nocturnes au grand air, massage léger du bas du dos et des jambes, bain chaud ou douche, aromathérapie - tout cela est disponible pour une femme qui se prépare à devenir mère. En l'absence de contre-indications, le sexe est autorisé comme relaxation.

Bien sûr, vous n'avez pas besoin de suivre toutes ces recommandations à la fois en une journée. Vous pouvez choisir ce qui convient le mieux à la femme enceinte, puis elle pourra facilement apprendre à bien dormir.

Des exercices

Que faire si vous voulez dormir, mais que le sommeil ne vient pas?

Les exercices simples suivants viendront à la rescousse, qui peuvent être effectués à n'importe quel stade de la grossesse:

  • Allongé sur le dos, étirez vos bras le long de votre corps, soulevez légèrement vos jambes et imitez la marche - la plupart des femmes affirment que cette méthode aide à s'endormir assez rapidement.
  • Les exercices de respiration aideront également, ce qui comprend une respiration superficielle sans tension abdominale, une respiration intermittente (comme un chien) et une respiration avec un retard de 20 secondes. Tous ces exercices peuvent être appris dans les cours de préparation à l'accouchement. Ces techniques sont utiles pour les femmes enceintes: elles aident non seulement à calmer et à saturer le sang en oxygène, mais également à soulager le stress physique et à réduire la sensibilité à la douleur pendant l'accouchement..

Ce qu'il ne faut pas faire?

Pour éviter l'insomnie pendant le développement de la grossesse, il est important de se rappeler que ce qu'il faut faire n'est pas recommandé:

  • tonifier le corps, à savoir le système nerveux, en buvant de grandes quantités de thé et de café;
  • buvez beaucoup de liquides tout au long de la journée;
  • brasser des préparations diurétiques et certaines herbes médicinales, car elles irritent la vessie et déshydratent le corps;
  • prenez des teintures médicinales à base d'alcool, par exemple la valériane, car même une petite quantité d'alcool peut causer plus de tort à l'enfant à naître que les avantages du médicament;
  • recourir à la prise de somnifères, en particulier au début de la grossesse, car il est dangereux de former des déformations chez le fœtus.

Pourquoi l'insomnie est nocive?

Les complications et les dangers de l'insomnie et du manque constant de sommeil affectent négativement divers organes et systèmes d'une femme:

  • Le manque de sommeil chronique est dangereux en raison des troubles hormonaux de la femme enceinte. Un déséquilibre hormonal peut tonifier l'utérus et menacer une fausse couche spontanée..
  • Le manque de repos pendant la nuit entraîne le développement d'une fatigue accrue, d'une réticence à faire face aux tâches professionnelles et domestiques.
  • Au cours de l'examen, le médecin peut diagnostiquer une fréquence cardiaque rapide, des changements soudains de la pression artérielle.
  • L'état psychoémotionnel général de la femme enceinte en souffre - une irritabilité excessive apparaît, la femme devient sujette à la mauvaise humeur et à la dépression.

L'insomnie doit être éliminée sans faute. Si au début de la grossesse, l'insomnie peut en être le signe, elle est alors davantage associée à des facteurs somatiques - envie fréquente d'uriner, crampes gastrocnémiennes, gros ventre, tremblements du fœtus et peur d'une naissance imminente. La lutte contre l'insomnie peut être menée de différentes manières - avec l'aide de la médecine traditionnelle, une bonne nutrition, un séjour prolongé à l'air frais, une activité physique modérée.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Les 14 principales causes d'insomnie pendant la grossesse (et comment la combattre sans médicaments)

Nous vous expliquerons pourquoi le sommeil est perturbé à différents stades de la grossesse et comment il est facile à établir.

Le sommeil pendant la grossesse est de la plus haute importance. Il permet à une femme de se reposer, de redonner énergie, force, réserve de potentiel du corps.

Le temps de repos requis pour chaque femme est purement individuel, mais, en règle générale, le sommeil doit durer 7 à 9 heures et, lors du transport d'un enfant, jusqu'à 10 heures..

Très souvent, une femme qui attend la naissance d'un enfant souffre d'insomnie. Des difficultés sont rencontrées par environ 70% des femmes enceintes et à la fin du trimestre, ces violations dérangent déjà 98%. Selon le portail médical Umedp, la plupart des femmes au cours des deux derniers mois avant l'accouchement éprouvent un besoin important de sommeil diurne..

3 types d'insomnie

  1. Départ. Lorsque vous ne pouvez pas dormir longtemps le soir, vous vous tournez et vous tournez pendant des heures, vous n'arrêtez jamais de penser à tout. Ce type est plus susceptible de déranger les femmes enceintes..
  2. Incapacité de dormir longtemps. Vous vous réveillez plusieurs fois par nuit, vous ne vous sentez pas du tout reposé le matin.
  3. Insomnie de phase finale. Tu te réveilles tôt le matin et tu ne peux plus dormir.

14 raisons principales

  1. Augmentation de l'émotivité due à un changement des niveaux hormonaux
  2. Ventre grandissant
  3. Mal de dos, bas du dos
  4. Œdème
  5. Brûlures d'estomac
  6. Dyspnée
  7. Des convulsions
  8. Démangeaisons (dans l'abdomen en raison de l'étirement de la peau)
  9. Activité enfant
  10. Difficulté à trouver une position confortable
  11. Envie fréquente d'uriner
  12. Stress, tension (pensées constantes sur le déroulement de la grossesse, l'état de l'enfant, peur de l'accouchement)
  13. Fatigue chronique
  14. Cauchemars

Insomnie en début de grossesse

Les troubles du sommeil sont l'un des premiers signes de grossesse. Ils sont dus à des changements hormonaux. Dans les premières semaines, vous pouvez avoir une toxicose. La nausée dérange à la fois le jour et la nuit. De plus, l'utérus appuie sur la vessie, vous vous réveillez souvent à cause du désir d'aller aux toilettes.

L'insomnie pendant la grossesse n'est pas recommandée pour un traitement spécifique. Buvez moins de liquide le soir, ajustez votre alimentation pour réduire la toxicose. Si vous êtes éveillé à cause de l'anxiété, apprenez à penser positivement. Parlez à votre médecin ou inscrivez-vous à des cours pour femmes enceintes. Là, ils vous diront tout sur la gestation et l'accouchement, vous soulageront des peurs inutiles, vous apprendront à traiter cette période plus calmement.

Insomnie dans les dernières semaines de grossesse

Les problèmes de sommeil persistent au deuxième trimestre et ne font qu'empirer vers la fin du trimestre. La principale cause d'insomnie au troisième trimestre est le pic hormonal. En outre, un utérus considérablement élargi interfère avec le sommeil, qui exerce une pression sur tous les organes, créant une gêne. Vous ne pouvez pas vous mettre dans une position confortable à cause d'un gros ventre, d'un poids supplémentaire. De plus, à ce moment, l'enfant commence à bouger plus activement qu'il ne gêne votre sommeil..

Plus près de l'accouchement, les craintes concernant le processus à venir commencent à vous tourmenter, à cause de cela, les cauchemars rêvent souvent. Et dans les dernières semaines, des contractions d'entraînement apparaissent. Bien qu'elles soient fausses, elles apportent de la douleur et des inquiétudes quant à la possibilité d'une naissance précoce..

L'apnée obstructive du sommeil est l'une des causes des troubles du sommeil au troisième trimestre. Il se caractérise par l'apparition de ronflements, d'apnée. Si vos proches remarquent que vous ne respirez pas régulièrement pendant plus de 10 secondes, il est recommandé de consulter un médecin-somnologue.

L'insomnie pendant la grossesse est normale, mais le repos est nécessaire.

Attendre un bébé est un processus passionnant et responsable pour une femme, donc l'insomnie pendant la grossesse est assez courante. La future mère s'inquiète pour la santé de l'enfant, s'inquiète de la naissance à venir, devient plus impressionnable, émotionnellement vulnérable.

Il existe des facteurs purement physiologiques dans les troubles du sommeil: les changements hormonaux, la pression de l'utérus en croissance sur les organes internes, l'incapacité de dormir sur le ventre. Il est impératif de lutter contre l'insomnie, car une femme a besoin d'une nuit complète de repos.

Pourquoi l'insomnie est dangereuse pour les femmes enceintes

L'insomnie chez les femmes enceintes (en latin - insomnie ou asomnie) est un phénomène très courant, jusqu'à 80% des femmes enceintes souffrent de ce trouble du sommeil. Tout comme la somnolence, l'insomnie des femmes enceintes au 1er trimestre est considérée comme un signe spécifique d'une condition particulière du corps..

Dans les derniers stades, en particulier juste avant l'accouchement, presque tout le monde dort de manière agitée à cause de l'inconfort physique. Gros ventre, contractions d'entraînement (à cause d'elles, l'insomnie commence souvent à la 36e semaine de grossesse), mouvements du fœtus, etc..

Cependant, même l'insomnie physiologique pendant la grossesse nécessite à tout moment un traitement. Le manque de repos entraîne un surmenage, un stress chronique. Sans dormir suffisamment, une femme ne peut pas se concentrer lorsqu'elle accomplit des tâches professionnelles et ménagères. En conséquence, l'irritation et la fatigue s'accumulent, ce qui peut entraîner une dépression prolongée et nuire au développement du fœtus..

La diminution de la concentration, la faiblesse, l'insomnie qui l'accompagne, sont lourdes de blessures à la maison et au travail. Il est important de reconnaître le trouble à temps et de prendre les mesures appropriées..

Types d'insomnie

L'incapacité de s'endormir rapidement ou l'éveil nocturne occasionnel est-il toujours dangereux? Les principaux types de troubles du sommeil pendant la grossesse:

  • L'insomnie transitoire (situationnelle) survient le plus souvent et ne nécessite pas de correction particulière. Cette condition ne dure généralement pas plus d'une semaine, causée par des raisons psychologiques. L'excitation du système nerveux, qui interfère avec l'endormissement dans ce cas, est une conséquence d'une explosion d'expériences. Toute situation non standard avec une coloration négative ou positive provoque des émotions fortes, mais au fur et à mesure qu'elles sont vécues, l'état revient à la normale. Par conséquent, une femme enceinte doit être protégée autant que possible des impressions fortes..
  • À court terme, ne durant pas plus d'un mois, l'insomnie est déjà une raison de consulter un médecin. La cause du trouble, observée depuis plus d'une semaine, peut être à la fois des facteurs psychologiques et des problèmes de santé. Si vous ne pouvez pas vous endormir en raison d'une tension nerveuse, vous devez faire face à l'insomnie pendant la grossesse avec l'aide d'un psychologue. Dans le cas où un malaise ou des médicaments affectent négativement le sommeil et l'éveil, vous devez contacter un gynécologue, des spécialistes spécialisés.
  • Chronique - le type d'insomnie le plus dangereux pour la femme enceinte. C'est assez rare, car il survient en raison de pathologies graves ou de troubles mentaux. Étant donné que les problèmes de sommeil dans ce cas durent des mois, un épuisement physique et nerveux s'installe, lourd de complications de la grossesse, la menace d'une interruption de grossesse. Par conséquent, l'orientation vers un médecin et un traitement, y compris des médicaments, pour les troubles chroniques du sommeil sont obligatoires.

En plus des types énumérés, l'insomnie en début et en fin de grossesse est divisée en étapes selon le type d'éveil:

  • Le premier concerne les problèmes d'endormissement le soir, lorsqu'une femme est déjà couchée dans son lit, une femme ne peut pas se détendre pendant longtemps.
  • Le second est des réveils périodiques nocturnes associés à une gêne physique ou à des rêves désagréables..
  • Le troisième se manifeste par un réveil précoce, après quoi il n'est plus possible de se rendormir..

Pour chaque option, des méthodes de correction spéciales sont fournies, mais avant de vous familiariser avec elles, vous devez examiner plus en détail les causes de l'insomnie..

Pourquoi l'insomnie apparaît-elle pendant la grossesse?

L'incapacité de s'endormir, les réveils nocturnes fréquents ou le lever à l'aube sont le résultat de facteurs physiologiques ou psychologiques. Les principales causes d'insomnie chez la femme enceinte sont:

  • changements hormonaux dans les premiers jours et les premiers mois de la naissance d'un enfant;
  • tension nerveuse, stress fréquent ou dépression;
  • inconfort physique (par exemple, un ventre qui grossit qui limite la position de la femme et l'empêche de prendre sa position confortable habituelle).

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Une femme peut-elle tomber enceinte pendant ses règles? Cycle menstruel, causes, probabilité

Accouchement

Malheureusement, dans notre pays, il n'existe pas d '«éducation sexuelle». Souvent, les filles qui ont des questions ou des problèmes se tournent vers les moteurs de recherche du navigateur.

Jus d'orange pendant la grossesse

Accouchement

Le jus d'orange revigore. La boisson améliore l'activité cérébrale. Le jus d'orange est riche en acides aminés, il contient des vitamines A, K, E, B.La composition du produitLe jus d'orange contient également des substances à base de pectine qui ont un effet positif sur le fonctionnement du tube digestif.

Méthodes de calcul de la date d'échéance exacte

Nutrition

Ayant appris sa grossesse, chaque femme enceinte souhaite calculer la date de naissance aussi précisément que possible et connaître le jour de la rencontre avec son bébé.

Alimentation complémentaire de l'enfant par mois

Accouchement

À 3-4 mois, le nouveau-né a déjà grandi, il a commencé à sourire, à marcher, de plus en plus activement intéressé par le monde qui l'entoure. Ici, les parents sont visités par l'idée, il est temps d'introduire le bébé à de nouveaux goûts.