Principal / Conception

16 premiers signes de grossesse

Quelques jours après l'ovulation (de 5 à 10 jours), sous réserve d'un contact avec le partenaire d'une femme pendant cette période, des signes précoces de grossesse sont déjà possibles..

Bien sûr, un test de grossesse vous aidera à vous renseigner sur la présence d'une grossesse avec une garantie à 100%, mais il est préférable de le faire s'il y a un retard, et ce, en règle générale, au plus tôt 28-30 jours après le début du dernier cycle, bien que la conception elle-même soit possible à 12 ans. -16 jours du cycle.

Ensuite, après 7 à 10 jours supplémentaires, un ovule fécondé est implanté dans la cavité utérine, puis une femme peut déjà commencer à ressentir des signes de grossesse..

LES PREMIERS SIGNES PEUVENT ÊTRE DANS LES PREMIÈRES SEMAINES DE LA GROSSESSE

À quoi devez-vous faire attention avant le retard afin de soupçonner que vous êtes enceinte? Donc, il y a 16 facteurs principaux qui indiquent une forte probabilité qu'une grossesse ait eu lieu dans le cycle actuel..

INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

En montant les escaliers, la faiblesse vous envahit, la respiration devient confuse - cela peut être dû à un manque d'oxygène. Le corps commence à se reconstruire, à fournir de l'oxygène à l'enfant naissant, par conséquent, des périodes de manque de respiration sont possibles. Il convient de noter que de telles périodes sont probables pendant toute la durée de la grossesse, et pas seulement au tout début. Surtout quand le bébé grandit et commence à appuyer sur le diaphragme de la mère.

Douleur et augmentation mammaire

L'un des signes les plus courants est que les seins deviennent plus lourds et plus sensibles. Il y a une légère sensation de plénitude et de pression. Les halos peuvent s'assombrir. Un filet veineux est dessiné sur la poitrine, avant que ce ne soit pas si visible.

Cependant, certaines femmes éprouvent toutes les mêmes sensations dans leurs seins sans être enceintes, mais uniquement à cause de l'influence de l'hormone progestérone dans la seconde moitié du cycle. Cette hormone est responsable de la préparation du corps féminin à la grossesse. On peut dire qu'il donne une installation pour la grossesse..

FATIGUE RAPIDE, SOMMEIL

Êtes-vous soudainement fatigué plus vite que d'habitude? Le matin, il est devenu difficile de se lever, une faiblesse du corps tout au long de la journée - le même effet des hormones de grossesse. En règle générale, cet état de «fatigue chronique» passe à la fin du premier trimestre, disparaissant simplement, comme par magie.

LA NAUSÉE

Un autre signe qui peut apparaître bien avant le retard. Toutes les femmes ne souffrent pas de toxicose précoce, mais la grande majorité souffre de nausées, ce qui complique considérablement leur vie au cours du premier trimestre.

En tant que l'un des premiers signes, la nausée peut apparaître immédiatement au début de la fixation de l'ovule dans la cavité utérine. Le plus tôt possible est de 5 à 7 jours après la conception.

URINATION FRÉQUENTE

Au début, une femme peut soudainement commencer à tomber en panne toute la nuit sans aller aux toilettes. Pendant la grossesse, le corps de la femme commence à traiter plus de liquide et la charge sur la vessie augmente..

MAUX DE TÊTE

Pas un signe évident, mais aussi assez fréquent d'une grossesse. C'est aussi une conséquence du travail des hormones. Si vous n'avez pas utilisé de contraception au cours des 2 derniers cycles, vous ne pouvez pas prendre d'analgésiques sans l'avis d'un médecin, qui doit être informé d'une éventuelle grossesse afin d'éviter l'effet négatif des médicaments sur le corps en développement de l'enfant..

MAL AU DOS

Le bas du dos, le bas du dos vous font-ils un peu mal? Si vous ne ressentez pas une telle douleur, cela peut également être l'un des signes de grossesse..

Spasmes dans l'utérus

Cela peut être un signe à la fois de la grossesse et de l'approche de la période - il est difficile de dire plus précisément. Mais dans la moitié des cas de grossesse, l'utérus semble se faire sentir, des sensations parfois inhabituelles de picotements, de lourdeur, de contractions et de brûlures y apparaissent.

AUGMENTER OU DIMINUER L'APPÉTIT

Si vous ressentez soudainement un changement dans vos préférences gustatives, que vous commencez soudainement à ressentir un appétit de loup, ou une aversion pour la nourriture, ou des envies de certains aliments - le corps supérieur vous informe que vous êtes enceinte.

CONSTRUCTION ET SOUFFLAGE

La semaine dernière tu as calmement enfilé ton jean, et aujourd'hui tu sens soudain que tu ne peux pas le boutonner sur le ventre? Les hormones de grossesse peuvent ralentir le système digestif, entraînant des flatulences, de la constipation ou de la diarrhée. La rétention d'eau peut également donner une sensation de lourdeur, des ballonnements dans l'abdomen.

MOOD SWING, "EMOTIONAL SWING"

Un autre signe qui peut être garanti pour dire qu'il y a une grossesse, ou parler de l'apparition imminente de la menstruation. Il est possible que pendant la grossesse ces sautes d'humeur soient plus prononcées et d'une durée légèrement plus longue..

CAPTEUR SHARP

Si vous avez soudainement cessé de tolérer les odeurs que vous respiriez calmement auparavant, c'est l'un des signes d'une éventuelle grossesse. Une sensibilité accrue aux odeurs est également le fait des hormones. Vous ne pourrez peut-être pas tolérer certaines odeurs de parfum et de nourriture tout au long de votre grossesse. À l'inverse, il peut y avoir une envie inexpliquée d'odeurs provenant des produits chimiques ménagers..

DIDDEN, DRÔLE

Une glycémie basse chez une femme enceinte peut provoquer de courts épisodes d'étourdissements ou même des évanouissements. Assurez-vous de manger et de boire suffisamment de liquides tout au long de la journée.

SAIGNEMENT D'IMPLANTATION

Une semaine avant le début d'un nouveau cycle, une femme peut trouver une petite quantité de sang sur ses sous-vêtements, littéralement une ou quelques taches. Ce n'est pas l'arrivée des menstruations à l'avance, c'est probablement un signe d'implantation de l'ovule dans la cavité utérine. Un œuf fécondé se fixe à la paroi de l'utérus, y forant littéralement, tandis que les petits vaisseaux sanguins sont détruits, ce qui provoque un léger saignement.

DU FROID

Au début de la grossesse, l'immunité d'une femme diminue, le système immunitaire est supprimé afin que le corps de la mère ne rejette pas le fœtus. En conséquence, une femme devient plus sensible à divers virus, qui, cependant, passent facilement sans affecter l'enfant du tout. Des médicaments antiviraux et contre le rhume incontrôlés qu'une femme peut prendre sans connaître sa grossesse peuvent être beaucoup plus graves..

RETARD DE MENSTRUATION

Le symptôme le plus grave, entre autres, est le retard. De nombreux signes précoces sont controversés et peuvent être à la fois des symptômes de grossesse et des hérauts du SPM. Cependant, un retard chez une femme en bonne santé qui a une vie sexuelle régulière est déjà une raison sérieuse d'aller à la pharmacie pour un test..

Calculateur de grossesse - calculez votre terme de grossesse et découvrez comment votre bébé se développe maintenant!

Grossesse chez les adolescentes: problèmes des jeunes primipares

Dans les pays économiquement développés, il existe encore une attitude moralisatrice, voire méprisante, envers la grossesse chez les adolescentes. Mais avant tout, les filles confrontées à une grossesse inattendue à un jeune âge ont besoin d'un soutien médical, moral et financier..

Comment l'issue de la grossesse (accouchement ou avortement) affectera la santé physique de la fille, si elle sera capable de porter un enfant en bonne santé et comment tout ce qui précède affectera son état psychologique - questions qui seront couvertes dans cet article.

Définissons en termes

L'adolescence des filles est la période de 10 à 12 ans à 16 à 17 ans inclus. En conséquence, une grossesse précoce (chez les adolescentes) est appelée grossesse survenue pendant les périodes spécifiées de la vie de la fille..

Les synonymes de la grossesse chez les adolescentes sont:

  • grossesse précoce;
  • grossesse à un jeune âge;
  • jeune grossesse;
  • grossesse mineure.

Il ressort de ce qui précède que les jeunes femmes enceintes sont celles qui n’ont pas atteint la puberté et que l’âge du passeport ne dépasse pas 17 ans..

Une jeune primipare est une fille de 17 ans et moins qui a décidé de porter et de donner naissance à un enfant.

Statistiques et faits intéressants

Les statistiques de grossesse chez les adolescentes vous font vous demander:

  • la prévalence des grossesses à un jeune âge en Fédération de Russie est de 102 cas pour 1 000 femmes de 15 à 19 ans;
  • la fréquence des grossesses chez les adolescentes dans les pays économiquement développés est de 12 cas pour 1 000 femmes âgées de 15 à 19 ans;
  • en Fédération de Russie, 14 à 15% des accouchements ont lieu chez les jeunes femmes (15 à 19 ans);
  • dans 30% des cas, la grossesse chez les adolescentes se termine par une interruption artificielle;
  • dans 56% des cas, la grossesse chez les adolescentes se termine par l’accouchement;
  • dans 14%, les jeunes grossesses sont interrompues spontanément (fausses couches);
  • environ 1 500 filles de 15 ans accouchent chaque année en Russie;
  • chaque année en Fédération de Russie, l'accouchement a lieu chez 9 000 jeunes de 16 ans et de plus de 30 000 à moins de 17 ans;
  • environ 60 à 69% des accouchements de mineurs ont lieu en dehors du mariage;
  • l'abandon d'enfant est officialisé par 52 à 63% des mères mineures (parmi le nombre total de celles qui ont refusé).

Faits intéressants

Le fait de la grossesse la plus précoce est connu, ce qui est inscrit dans le livre Guinness des records. À l'âge de cinq ans, la Péruvienne Liina Medina a accouché (césarienne) d'un garçon pesant 2700 grammes. Cet événement s'est produit en 1939 et a choqué le monde entier. Qu'est-ce qui a permis à la fille d'accoucher à un si jeune âge? Puberté prématurée (dans ce cas, très précoce). La femme a vécu jusqu'à 45 ans, tandis que son premier enfant est décédé à 40 ans (cancer).

Dans l'ex-URSS, une fillette de 6 ans, Liza Grishchenko (1934, Kharkov) était enceinte. La fille a été autorisée à accoucher de manière indépendante, mais l'enfant est décédé en cours de naissance. Le père de l'enfant était le grand-père de la fille.

Les raisons

Un phénomène tel que la grossesse chez les adolescentes, en règle générale, est causé non pas par une, mais par plusieurs raisons à la fois. Vous ne pouvez pas blâmer seulement une adolescente pour la situation qui s'est produite, d'autant plus qu'elle est licencieuse et ignorante: "Si vous commencez à avoir une vie sexuelle, soyez bonne, protégez-vous." Les grossesses d'adolescentes résultent souvent de la contrainte et même de la violence.

Les principaux facteurs contribuant à l'apparition de la grossesse chez la mineure:

  • Éducation sexuelle

Éduquer un adolescent aux questions intimes est principalement la tâche des parents. Mais s'il n'y a pas de relation de confiance entre l'enfant et les parents, la mère et le père n'ont pas le temps d'une conversation sérieuse avec leur fille, et d'autant plus que les parents eux-mêmes se distinguent par un comportement antisocial? La fille se sent seule et abandonnée, et elle voit l'opportunité de devenir indépendante et adulte seulement au tout début de sa vie sexuelle. Les écoles, les institutions médicales et les organisations sociales laissent beaucoup à désirer. L'éducation sexuelle des enfants dans ces établissements n'est pas du tout réalisée ou est proche de zéro, de type «pistil-étamine». Les enfants non seulement ne connaissent pas les règles de base de la contraception, mais ne se doutent pas non plus de la facilité avec laquelle il est infecté par une infection sexuellement transmissible: «Cela ne me touchera jamais»..

  • Libération sexuelle

Selon les statistiques, jusqu'à 90% des jeunes de 20 ans ou moins ont déjà eu des relations sexuelles et l'âge moyen des filles qui tombent enceintes est de 16 ans. L'apparition précoce de la vie sexuelle est facilitée par l'usage généralisé de drogues, la disponibilité de l'alcool et son usage chez les jeunes comme une sorte d'indicateur de l'âge adulte, une publicité extensive à caractère érotique et pornographique, la diffusion de films et de clips pornographiques sur Internet et à la télévision. De plus, la plupart des adolescents ont un surplus de temps libre, ils n'ont ni passe-temps ni aspirations, et une activité non réalisée se traduit par une libération sexuelle.

  • Problèmes de contraception

De nombreux adolescents sexuellement actifs ne connaissent pas les bases de la contraception, espérant «peut-être». Certes, l’éducation sexuelle joue un rôle important dans l’acquisition de connaissances sur les méthodes contraceptives, mais la dernière place n’est pas occupée par l’insolvabilité financière des mineurs et la honte d’acquérir des contraceptifs «devant des témoins». De plus, les adolescentes se rendent rarement chez le médecin pour lui demander de choisir la meilleure option de contraception pour elles en raison de leur timidité et de leur pudeur..

La violence n'est pas seulement une relation sexuelle forcée, mais aussi une relation sexuelle forcée, qui se manifeste souvent sous la forme de coups réguliers d'une adolescente. La situation malsaine dans la famille de la fille, où l'agresseur est le père, le frère ou le beau-père, est également importante. Une fille effrayée cache une telle relation le plus longtemps possible, ce qui s'ouvre inévitablement avec une grossesse à long terme.

  • Situation sociale et économique

Un pourcentage élevé de grossesses chez les adolescentes est enregistré dans les pays économiquement arriérés, où les filles sont mariées précocement et la naissance d'un enfant est une opportunité d'acquérir des avantages sociaux. Aussi, la naissance d'enfants dans ces pays est perçue comme la naissance de futurs travailleurs des champs, au domicile de riches concitoyens, etc..

Idées fausses des mineurs sur la grossesse

Les adolescents se considèrent adultes et intelligents, mais l'ignorance de la physiologie et de l'anatomie de leur propre corps conduit souvent à une grossesse inattendue. Les mythes les plus courants sur la grossesse chez les adolescentes sont:

  • La grossesse n'est pas possible lors des rapports sexuels pendant ou immédiatement après vos règles.

L'ovule mûrit au milieu du cycle menstruel et les chances de grossesse augmentent considérablement pendant l'ovulation. Mais le cycle menstruel de la fille est généralement instable et l'ovulation peut survenir à tout moment, de sorte que le risque de grossesse non désirée demeure tout au long du cycle..

  • Ne peut pas tomber enceinte par contact sexuel dans l'eau.

Au contraire, l'eau favorise la propagation des spermatozoïdes, où ils restent viables pendant longtemps. Même si les rapports sexuels ont été interrompus et effectués dans un bain, l'éjaculat peut nager jusqu'aux organes génitaux du partenaire, et le sperme peut pénétrer dans le vagin et plus loin dans l'utérus..

  • Le premier rapport sexuel est absolument sans danger en termes de grossesse

Peu importe le type de rapport sexuel de la fille. Toute pénétration du pénis dans le vagin et l'éjaculation ultérieure sont un risque élevé de grossesse non désirée.

  • Effectuer certaines manipulations immédiatement après un rapport sexuel empêche la grossesse.

Sauter, prendre une douche ou uriner ne réduira en aucun cas vos chances de devenir enceinte. Il en va de même pour les douches vaginales - c'est une procédure d'hygiène, pas une mesure de protection..

  • Certaines postures, comme se tenir debout, pendant les rapports sexuels, empêchent une grossesse non désirée.

Le mouvement du sperme du vagin vers l'utérus ne dépend pas de la posture pendant les rapports sexuels.

Problèmes de grossesse chez les mineurs

Lorsque le fait de la grossesse est connu du cercle proche de la fille (parents, médecins, enseignants), une question naturelle se pose: "Que faire?" Comment la grossesse d'une adolescente affectera sa santé physique, quels problèmes sociaux et psychologiques l'attendent?

Conséquences physiologiques possibles

D'un point de vue physiologique, l'âge optimal pour la naissance d'un enfant est considéré comme la période de 22 à 25 ans. Après 25 ans, le corps d'une femme commence à vieillir, à accumuler des maladies chroniques, ce qui affecte principalement la santé de ses œufs. Mais le début de la grossesse à un jeune âge n'est pas souhaitable, car les processus de croissance et de développement sont toujours en cours. Le corps de la femme atteint sa maturité physiologique à l'âge de 22 ans, et si la grossesse chez une fille de 17 ans peut se terminer sans conséquences négatives, alors chez une fille de 12 à 14 ans, le risque de survenue augmente plusieurs fois.

L'adolescent, les médecins et les parents sont confrontés à un dilemme: maintenir une grossesse non planifiée ou y mettre fin? La solution à ce problème dépend de nombreuses circonstances (la santé physique de la fille, la situation financière et psychologique de la famille, mais surtout le désir de l'adolescent). Bien sûr, telle ou telle issue de grossesse peut bien se terminer, mais elle comporte certains risques..

Avortement

L'interruption artificielle de grossesse est toujours un stress pour le corps d'une femme mature, et pour un adolescent qui n'a pas encore terminé la formation des organes internes et des systèmes de régulation, il y a une forte probabilité de développer des complications graves et leur traitement ultérieur..

Complications dues à l'immaturité sexuelle:

  • Perforation de l'utérus

L'utérus de la fille n'a pas encore atteint la taille nécessaire pour porter un fœtus, par conséquent, lors d'un avortement, le risque de lésion (perforation) par les instruments chirurgicaux augmente considérablement. Une telle complication nécessite une intervention chirurgicale immédiate et souvent l'ablation de l'utérus en raison de saignements sévères.

  • Rupture du col de l'utérus

Avec l'interruption artificielle de grossesse, les ruptures cervicales surviennent beaucoup plus souvent chez les adolescentes que chez les femmes mûres qui n'ont pas accouché.

  • Saignements pendant et après l'avortement

Des saignements importants chez les adolescents pendant l'opération ou après l'opération sont dus à l'immaturité de l'activité contractile de l'utérus. Dans le meilleur des cas, l'avortement se termine par l'ablation de l'utérus, dans le pire des cas, la mort de la fille. La mortalité par avortement chez les mineures est 5 fois plus fréquente que chez les femmes nullipares matures.

  • Adhérences intra-utérines

Les caractéristiques structurelles de l'utérus et sa petite taille provoquent de graves dommages aux parois utérines lors du curetage. Par la suite, cela provoque la formation de cicatrices et d'adhérences dans la cavité utérine. Les adhérences intra-utérines dans le futur conduisent au développement de l'infertilité, de la fausse couche, de la menace d'interruption de grossesse et d'une évolution compliquée de la grossesse et de l'accouchement.

  • Maladies inflammatoires de l'utérus / des appendices

Chez les mineurs, l'avortement est beaucoup plus fréquent que chez les femmes matures, compliqué par l'endométrite et l'annexite, qui deviennent souvent chroniques. Par la suite, les maladies inflammatoires des organes génitaux internes entraînent une stérilité, une fausse couche, augmentent le risque de grossesse extra-utérine et compliquent le déroulement de la période gestationnelle et de l'accouchement..

  • Développement de l'endométriose

L'avortement et le curetage diagnostique de l'utérus prédisposent au développement de l'endométriose, et chez les filles présentant un équilibre hormonal instable, son risque augmente plusieurs fois.

  • Développement du conflit Rh

Chez les filles avec un Rh négatif après un avortement, la probabilité de développer un conflit Rh pendant la grossesse, une fausse couche et une maladie hémolytique du fœtus et du nouveau-né augmente à l'avenir.

La grossesse chez les mineurs stimule le développement accéléré des organes et des systèmes impliqués dans l'accouchement, ce qui est facilité par une production accrue d'hormones. L'avortement à un jeune âge arrête soudainement le processus commencé de développement intensif du corps de la fille, ce qui conduit à l'émergence d'une pathologie endocrinienne sévère:

  • perturbations du cycle menstruel (oligoménorrhée, aménorrhée, saignements intermenstruels);
  • règles douloureuses;
  • syndrome prémenstruel sévère;
  • obésité;
  • virilisation (augmentation de la croissance des poils sur le visage, les jambes, grossissement de la voix);
  • l'apparition de l'acné;
  • augmentation de la peau / des cheveux gras;
  • l'apparition de vergetures sur l'abdomen, les hanches et la poitrine;
  • la survenue de tumeurs hormono-dépendantes (cancer du sein, tumeurs de l'utérus et des ovaires).

Si une adolescente ne veut pas maintenir une grossesse ou s'il existe des contre-indications médicales pour la porter, il n'y a qu'un seul moyen de sortir de la situation - interrompre la grossesse le plus tôt possible (il est optimal de pratiquer un mini-avortement - aspiration sous vide), ce qui réduit le risque de complications.

Réaliser une grossesse et un accouchement

La plupart des adolescentes décident de rester enceintes et d'avoir un bébé. Cette option est plus préférable pour les mineurs que l'avortement. Mais la grossesse et l'accouchement subséquent chez les jeunes primipares présentent également des écueils. La grossesse fait fonctionner le corps de la femme de manière améliorée, et si la femme enceinte avait des problèmes de santé avant son apparition, ils se manifesteront certainement pendant la période de gestation et compliqueront le déroulement de la grossesse et de l'accouchement. Chez une femme mineure, le corps n'a pas encore atteint la maturité générale et sexuelle, et la charge accrue sur tous les organes et systèmes provoque un déroulement compliqué de la période gestationnelle et de l'accouchement.

Complications de la grossesse chez les mineurs:

  • Interruption spontanée de grossesse

Une fausse couche chez une adolescente peut survenir à la fois aux stades petits et avancés de la grossesse. L'incidence des avortements spontanés chez les mineurs est significativement plus élevée que chez les femmes primipares matures. Tout d'abord, cela est dû à un équilibre hormonal instable. Deuxièmement, l'immaturité des œufs et la formation d'un embryon non viable. Et troisièmement, le stress psychologique et le refus de devenir mère. En outre, une fausse couche peut être provoquée par le non-respect de la journée de grossesse et du régime alimentaire appropriés, de mauvaises habitudes, d'une tentative de cacher la grossesse (par exemple, resserrement de l'abdomen) et d'infections génitales, dont le pourcentage est beaucoup plus élevé chez les adolescentes que chez les adultes..

  • Naissance prématurée

En plus des raisons ci-dessus, l'accouchement prématuré chez les mineurs provoque le développement d'une insuffisance placentaire et d'une hypoxie intra-utérine. En outre, la décision d'accoucher avant terme peut être prise par des médecins en raison de complications graves de la grossesse et d'un retard de croissance intra-utérin..

  • Toxicose sévère

La grossesse chez les mineures se déroule souvent avec des symptômes prononcés de toxicose, qui sont dus à l'immaturité des mécanismes hormonaux et humoraux.

  • Faible gain de poids et anémie sévère

La grossesse «enlève» au corps croissant d'un adolescent des nutriments, des oligo-éléments et des vitamines pour la formation et le développement des organes et des systèmes du fœtus. Cela conduit à une prise de poids insuffisante chez les adolescentes enceintes et au développement d'une anémie sévère..

  • Insuffisance foetoplacentaire

L'immaturité du fond hormonal chez les mineurs provoque une menace permanente d'interruption et une formation inadéquate du placenta. À son tour, cela conduit au développement d'une insuffisance placentaire, d'un manque d'oxygène du fœtus et d'un retard de croissance intra-utérin (malnutrition).

  • Complications cardiovasculaires

Le stress élevé causé par la grossesse oblige le système cardiovasculaire à fonctionner en mode d'urgence. Cela conduit à une hypertension artérielle et à divers troubles du rythme cardiaque..

  • Carence en calcium

Le fœtus en développement a besoin de calcium pour la formation du squelette osseux et la formation des dents. Dans un mineur, la croissance osseuse n'est pas encore complète et les besoins en calcium de l'enfant à naître augmentent le risque de fractures osseuses, de caries dentaires, de fragilité et de perte de cheveux chez une jeune mère..

  • Placenta praevia

Le risque de fixation incorrecte du placenta est élevé, en raison de la petite taille de l'utérus.

La charge sur le système cardiovasculaire de la fille, l'immaturité des mécanismes de régulation provoquent un pourcentage élevé de développement de la prééclampsie et de son évolution sévère (prééclampsie, éclampsie) par rapport aux femmes adultes.

Complications de l'accouchement

  • Bassin étroit

Chez les adolescents, les os du bassin ne sont pas encore complètement formés, ce qui conduit à un écart entre la taille du bassin de la mère et la taille du fœtus à l'accouchement - un bassin cliniquement étroit.

  • Risque élevé de saignement pendant le travail et la puerpéralité

L'immaturité de l'activité contractile utérine, le placenta praevia, le travail prolongé augmentent la fréquence des naissances et des saignements post-partum chez les mineurs.

  • Anomalies de la force de naissance

L'accouchement chez les jeunes femmes en couches s'accompagne souvent d'anomalies du travail (faiblesse des contractions et des tentatives, évolution prolongée, dystocie cervicale, discoordination des forces de travail).

  • Déferlement prématuré d'eau

Un pourcentage élevé d'infection du vagin et du canal cervical, les infections génitales latentes provoquent un écoulement intempestif de liquide amniotique.

  • Retard de certaines parties du placenta

La violation de la fixation du placenta, de l'activité contractile de l'utérus et du mécanisme de séparation du placenta entraîne un retard dans ses sections dans l'utérus. Ceci, à son tour, nécessite un contrôle manuel de la cavité utérine et un massage manuel de l'utérus..

Les nouveau-nés chez les jeunes mères sont beaucoup plus susceptibles que chez les femmes adultes:

  • avec faible poids et malnutrition;
  • dans l'asphyxie;
  • avec pathologie chronique intra-utérine;
  • prématuré;
  • mort-né;
  • avec des blessures à la naissance.

Les conditions physiologiques chez les nouveau-nés de mères adolescentes (jaunisse transitoire, perte de poids initial) durent plus longtemps que chez les autres enfants et leur évolution est plus difficile. De nombreux nouveau-nés présentent des signes d'intoxication à la nicotine et aux médicaments, et certains enfants développent une encéphalopathie post-hypoxique. Par la suite, ces enfants sont à la traîne dans le développement physique et neuropsychique, ils ont un pourcentage élevé de morbidité dans la première année de vie et une mortalité infantile soudaine. En période post-partum, les jeunes mères font face à des problèmes de lactation (mamelons plats, manque de lait).

Problèmes psychologiques

La grossesse chez une adolescente n'a pas le meilleur effet sur son état psycho-émotionnel. Ayant appris la grossesse, qui, en règle générale, se produit avec un retard important, les jeunes femmes enceintes éprouvent d'abord le choc et la culpabilité, ont peur, se perdent et commencent à paniquer. Il est presque impossible pour un adolescent avec sa psyché encore informée et enfantine d'évaluer la situation et de résoudre le problème par lui-même.

Certains sont plongés dans la dépression, tandis que d'autres espèrent une auto-élimination du problème - que se passerait-il si la grossesse se résoudrait ou si je me trompais simplement. Un adulte avec lequel le mineur entretient une relation de confiance peut jouer un rôle important en apportant une aide et un soutien psychologiques. Cela peut être une mère ou une grand-mère, un instituteur ou un psychologue, un ami plus âgé (un voisin, un ami des parents).

C'est sur la façon dont un adulte se comporte dans cette situation après avoir entendu la nouvelle choquante qui détermine le comportement ultérieur de l'adolescent, sa décision sur l'issue de la grossesse et, dans le cas de la gestation, l'attitude correcte à l'égard de sa position et de son attitude envers la maternité..

En essayant de cacher leur position, les adolescents jusqu'au bout, peut-être même avant l'accouchement, mènent un style de vie asocial, fument, consomment de la drogue et de l'alcool, cachent leur ventre avec des vêtements serrés de toutes les manières possibles, ne veulent pas consulter un médecin et suivre ses recommandations, ce qui ne peut qu'affecter l'état de santé du né bébé et jeune maman.

Le manque de préparation psychologique de la jeune fille à la maternité la pousse soit à abandonner l'enfant alors qu'elle est encore à l'hôpital, soit à se retirer complètement de son éducation. Un tel enfant est perçu par une jeune mère comme un reproche vivant et grandit en l'absence d'amour et d'affection..

Problèmes sociaux

Une jeune mère est confrontée à la condamnation et au mépris des autres, malgré le développement social de la société. Les enseignants, les parents et même les amis perçoivent ces filles comme sexuellement sans discernement et intellectuellement ennuyeuses, oubliant que la raison de la grossesse d'une mineure peut être le viol ou les relations sexuelles forcées. Cette attitude aggrave encore le traumatisme de l'adolescente et peut conduire à une tentative suicidaire..

En outre, les filles qui décident d'accoucher à un jeune âge sont obligées d'arrêter ou de reporter leurs études supérieures. Et un manque d'éducation signifie l'incapacité d'obtenir un emploi bien rémunéré, et en même temps, un travail dur et à faible revenu plus un enfant ne permet pas de poursuivre ses études. Il est difficile d'attendre un soutien financier de l'État, et une jeune mère ne peut compter que sur l'aide financière de ses proches.

Tout ce qui précède transforme la vie de la fille en une situation désespérée, ce qui la pousse à abandonner l'enfant, la pousse à consommer de la drogue / de l'alcool et la fait commettre un crime.

Le cadre législatif

Pour les adolescentes confrontées à une grossesse non planifiée, il existe un certain nombre de lois dans le code de la famille et le code pénal de la Fédération de Russie:

  • L'âge de maturité légale. En Russie, les rapports sexuels volontaires sont autorisés à l'âge de 16 ans.
  • Corruption (selon les articles 134 et 135 du Code pénal de la Fédération de Russie) - l'implication d'un mineur ou d'un mineur (de moins de 16 ans) dans la commission d'actes sexuels, mais sans recours à la violence physique ou mentale. Si un contact sexuel avec un mineur est commis sous la contrainte (physique ou psychologique), ces actes sont alors considérés comme un viol ou comme des actes violents de nature sexuelle..
  • En Russie (partie 1 de l'article 13 du Code de la famille), l'âge du mariage est fixé à 18 ans. Mais il est possible de réduire l'âge du mariage à 16 ans à la demande de personnes souhaitant enregistrer un mariage et s'il existe des raisons valables (dans ce cas, grossesse). La décision de réduire l'âge du mariage est prise par les autorités locales du lieu de résidence des adolescents.
  • En Russie, une fille qui a atteint l'âge de 15 ans a le droit de résoudre de manière indépendante le problème d'une grossesse non planifiée (avortement ou gestation) sans en informer ses parents..
  • Si le partenaire sexuel d'une adolescente a 18 ans ou plus et que la fille elle-même a atteint 14 ans, mais moins de 16 ans, alors son partenaire, qui n'a pas eu auparavant de rapports sexuels avec des mineurs, est exempté de la sanction à condition que la fille soit mariée. Cet amendement a été introduit dans le Code pénal de la Fédération de Russie en juillet 2009 et peut être utilisé par une fille lorsque ses parents font pression sur elle et la forcent à se faire avorter (menace des parents - le partenaire sexuel sera poursuivi). Et au contraire, un homme adulte (18 ans et plus) est poursuivi si une adolescente est séduite non par sa réticence à répondre des conséquences (mariage).

Question Réponse

Quelle est la prévention de la jeune grossesse?

Tout d'abord, dans l'éducation sexuelle des adolescents, à laquelle non seulement les parents devraient participer, mais aussi les enseignants et les psychologues scolaires, ainsi que les médecins. Les adolescents doivent connaître les caractéristiques anatomiques et physiologiques de leur corps, les voies de transmission des infections génitales et les méthodes de contraception de base (préservatifs).

J'ai un jeune homme avec qui nous avons régulièrement des relations sexuelles. Quelle méthode de contraception nous convient le mieux?

Pour les adolescents, la méthode de contraception idéale est la barrière. L'utilisation de préservatifs empêchera non seulement les grossesses non désirées, mais protégera également contre diverses infections génitales, en particulier celles cachées (chlamydia, ureaplasmose, virus du papillome humain).

Je fais confiance à mon partenaire sexuel et j'exclus la possibilité de contracter une infection génitale de sa part. Pourquoi nous ne devrions pas utiliser de méthodes naturelles pour nous protéger des grossesses non désirées (rapports sexuels interrompus et méthode du calendrier).

Les méthodes naturelles de contraception sont inefficaces. Il est possible de devenir enceinte même après un rapport sexuel interrompu, car le lubrifiant du pénis contient une petite quantité de sperme. Et la méthode du calendrier avec le calcul des jours dangereux et sûrs ne convient pas par définition aux adolescentes. Le cycle menstruel de l'adolescence n'est pas encore établi, et un échec dans son travail peut provoquer tout facteur traumatique (stress, changement climatique, froid). À la suite d'un échec, l'ovulation peut se déplacer vers la fin de la deuxième phase, vers le début des menstruations ou après leur fin..

Est-il possible pour une adolescente de se protéger d'une grossesse avec des pilules hormonales et est-ce nocif??

L'utilisation régulière de contraceptifs oraux est beaucoup plus sûre que les conséquences d'une grossesse non désirée. De plus, dans les comprimés hormonaux modernes, les doses d'hormones sont minimes et leur apport aidera à normaliser le cycle menstruel, à réduire les pertes de sang pendant la menstruation et la manifestation du syndrome prémenstruel et à éliminer la douleur pendant la menstruation. Le gynécologue doit choisir les pilules hormonales appropriées, en tenant compte de l'histoire et de la condition physique de la fille.

Grossesse précoce: comment la prévenir et que faire si elle se produit?

Pour tout, le moment doit venir, y compris la grossesse souhaitée. Une grossesse précoce survient entre 12 et 18 ans, le plus souvent chez les 15-16 ans. Et ce n'est pas seulement un problème médical, mais aussi un problème social, car la société continue de condamner le début précoce de l'activité sexuelle et les mères adolescentes..

Il semblerait que le problème des grossesses précoces devrait disparaître dans le monde moderne, car les contraceptifs sont désormais disponibles dans toutes les pharmacies et les adolescentes elles-mêmes sont bien conscientes des relations intimes entre les sexes. Mais ce phénomène est encore assez courant. Les médecins sont convaincus que l'âge de la mère est important pour la naissance d'un bébé en bonne santé - le corps de la femme n'est prêt pour l'accouchement qu'à l'âge de 20 ans.

Mais la grossesse, en tant qu'exception à la règle, peut survenir plus tôt, par exemple, la grossesse la plus précoce au monde a été enregistrée en 1939 au Pérou avec Lina Medina, cinq ans, qui est devenue avec succès la mère d'un bébé de trois kilos. Heureusement, ce phénomène est reconnu comme une exception, mais les grossesses chez les adolescentes ne sont pas rares..

Les statistiques des grossesses chez les adolescentes en Russie montrent qu'elles représentent 50 cas sur mille. Autrement dit, sur mille femmes enceintes, 50 sont tombées enceintes à un âge précoce..

Causes de la grossesse chez les adolescentes

Il convient de noter tout de suite que la raison d'une grossesse précoce ne peut pas être la seule. Très probablement, c'est l'imposition simultanée de plusieurs facteurs défavorables les uns sur les autres qui a conduit à cette situation, et il n'est pas nécessaire de blâmer l'adolescente pour eux..

De nos jours, les enfants commencent à avoir la puberté plus tôt, ce qui signifie que l'attirance sexuelle s'accompagne plus rapidement. Par conséquent, tous les parents devraient préparer psychologiquement leur enfant en temps opportun pour le début d'une vie intime, s'engager dans une éducation sexuelle, et cela doit être fait jusqu'au moment où le sexe entrera fermement dans la vie d'un adolescent..

Ainsi, les principales raisons d'une grossesse précoce sont:

  • Manque d'éducation sexuelle - Comme mentionné ci-dessus, la puberté chez les adolescents de nos jours commence plus tôt, avant même que les parents ne soient prêts pour cela d'un point de vue psychologique. Si vous ne parlez pas de relations sexuelles avec une fille de 14 ans, elle n'aura pas suffisamment de connaissances de base sur les infections sexuellement transmissibles et la contraception. Une telle fille, lorsqu'elle entre dans une relation intime, n'est absolument pas protégée d'une éventuelle grossesse adolescente. Le manque d'éducation sexuelle dans le cercle familial oblige les adolescents à rechercher des informations auprès de leurs pairs ou sur Internet. La distorsion et l'inexactitude des faits reçus des mêmes adolescents sont non seulement inutiles, mais aussi dangereuses pour l'enfant dans ses conséquences.
  • La promiscuité sexuelle Le désir d'être différent des autres, de paraître plus expérimenté dans le cercle de leurs pairs pousse les adolescents à une activité sexuelle précoce. Souvent, une telle étape est réalisée sous l'influence de boissons alcoolisées ou de drogues. Les psychologues affirment que les enfants ayant tendance à l'agressivité et à l'hyperactivité sont le plus souvent confrontés à une grossesse précoce..
  • Incapacité d'utiliser des contraceptifs. Les adolescents ont tendance à être indifférents aux méthodes de contraception en raison d'un manque de connaissances sur la contraception, de l'incapacité de les utiliser et simplement par crainte de les acheter ouvertement à la pharmacie ou de les garder à la maison.
  • Violence: Les rapports sexuels violents surviennent le plus souvent dans des familles dysfonctionnelles, où l'agresseur peut être un père, un frère ou un beau-père. Le viol n'est pas moins courant à l'extérieur de la maison. Une fille effrayée peut cacher ce qui s'est passé pendant assez longtemps à ses proches, le viol se répète.
  • Conception consciente Les adolescents émotionnels amoureux croient que la grossesse à 14-16 ans est tout à fait normale, cela leur donnera de l'indépendance et aidera à garder un être cher. Certaines adolescentes tombent enceintes sciemment afin de quitter le domicile parental ou de se débarrasser de la tutelle accrue des adultes.

Symptômes précoces de la grossesse

En raison d'un manque de sensibilisation, les adolescentes peuvent ne pas être au courant de leur grossesse pendant longtemps. Ils continuent à mener leur mode de vie habituel, n'abandonnent pas les rapports sexuels non protégés et l'alcool, n'observent pas le régime quotidien, de plus, leur corps n'est pas encore prêt à porter un enfant. Pour ces raisons, la probabilité d'une fausse couche à court terme à l'adolescence est multipliée par plusieurs..

Les symptômes de la grossesse chez une adolescente ne sont pas différents de ceux d'une femme sexuellement mature:

  • retard de la menstruation;
  • signes de toxicose: nausées, vomissements, faiblesse, manque d'appétit;
  • augmentation de la miction;
  • croissance de la poitrine et de l'abdomen;
  • frissons et fièvre;
  • une augmentation de la température basale;
  • pertes vaginales abondantes.

Quant au dernier signe, l'écoulement du tractus génital pendant une grossesse normale a une teinte légèrement transparente, cela indique des changements dans le fond hormonal. Des saignements ou des saignements indiquent une menace de fausse couche.

En outre, la preuve d'un danger possible est une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen, qui peut indiquer une grossesse extra-utérine mettant la vie en danger. Lorsque ces symptômes apparaissent en début de grossesse, il est important de ne pas hésiter à consulter un médecin..

Pourquoi la grossesse chez les adolescentes est dangereuse?

Il convient de préciser tout de suite que l'adolescence commence à 10 ans et se termine à 18 ans. Une grossesse qui survient entre 12 et 16 ans est appelée grossesse précoce. La grossesse à l'adolescence peut menacer non seulement le développement de l'enfant à naître, mais également la santé de la plus jeune mère..

Les adolescentes ont assez souvent des complications pendant la grossesse, car leur corps n'est pas complètement formé et cette immaturité physiologique interfère avec le fait de porter normalement et de donner naissance à un bébé à temps..

Les principaux dangers d'une grossesse précoce sont:

  • fausse couche;
  • anémie;
  • toxicose sévère;
  • malformations fœtales;
  • troubles placentaires;
  • naissance prématurée;
  • accouchement pathologique;
  • mortinaissance et syndrome de mort subite du nourrisson.

Le fond hormonal à l'adolescence se distingue par son instabilité. Le manque de progestérone entraîne le développement d'une hypoxie et d'une malnutrition fœtales. Par conséquent, les jeunes femmes enceintes sont généralement envoyées à l'hôpital plusieurs fois pour un examen supplémentaire, tandis que la grossesse chez les adolescentes est effectuée par plusieurs spécialistes à la fois. À 36 semaines, les patients sont placés à l'hôpital, l'accouchement à cet âge étant souvent prématuré.

L'accouchement chez les adolescents, en règle générale, entraîne des complications. Cela est dû à l'étroitesse du bassin. Pour cette raison, de nombreux médecins insistent pour avoir un bébé par césarienne. De plus, les experts n'excluent pas une forte probabilité de saignement post-partum. En outre, l'Organisation mondiale de la santé affirme que, selon les statistiques, la naissance d'un enfant mort ou son décès dans les 6 premiers mois de la vie représente 50% des grossesses chez les adolescentes..

Mais lorsque vous posez la question, quel est le danger d'une grossesse précoce, vous devez penser non seulement au côté physique du problème, mais aussi à l'état psychologique de la fille.

La nouvelle de la grossesse choque une adolescente. La peur des parents et du public oblige la jeune fille à cacher sa position, ce qui signifie que la grossesse se prolongera longtemps sans la surveillance du personnel médical. En conséquence, la femme enceinte devient isolée dans ses sentiments, se sent coupable et devient déprimée. Cela conduit souvent à une tentative de suicide ou à l'abandon du nouveau-né après l'accouchement..

Que faire si une grossesse a déjà eu lieu?

La responsabilité d'une grossesse précoce ne peut être transférée uniquement aux épaules d'une jeune fille. Parents, futur père, école - tout le monde doit être conscient et comprendre le fardeau qu'un enfant assume lorsqu'il est confronté à une grossesse à l'adolescence.

Selon les statistiques, les grossesses précoces sont interrompues dans 70% des cas. Il s'agit d'une étape radicale, mais pas tout à fait correcte dans cette situation, car après un curetage chirurgical de la cavité utérine à un si jeune âge, de nombreuses filles ne peuvent toujours pas tomber enceintes à l'avenir..

Il n'est pas difficile de concevoir un enfant, un seul rapport sexuel non protégé suffit. La grossesse à l'adolescence est un problème plus grave. En soi, il nécessite une augmentation de l'alimentation quotidienne en protéines, glucides et graisses, ainsi qu'un apport supplémentaire en minéraux et en vitamines.

Tous les oligo-éléments sont consommés rapidement et en grande quantité, car ils sont nécessaires au développement normal du fœtus et à la femme enceinte elle-même, car son corps est encore dans une période de développement et de croissance actifs. De nombreuses complications de la grossesse chez les adolescentes sont précisément associées à des troubles du métabolisme naturel..

La grossesse et l'accouchement précoces sont un test sérieux pour une psyché adolescente non formée. Le plus important dans une situation aussi difficile est d'agir et de prendre des décisions ensemble. S'il est décidé de porter l'enfant, la femme enceinte a besoin d'un diagnostic précoce de la grossesse et d'un suivi par des spécialistes pour exclure les complications jusqu'à la naissance..

Prévention de la grossesse précoce

La plupart des parents sont convaincus que l'éducation sexuelle de la jeune génération est totalement inutile. Et c'est faux. Pendant l'adolescence, il est important que les enfants sachent comment éviter les grossesses non désirées, c'est-à-dire la contraception. Mais de nombreux adultes sont arrogants quant à l'âge de leurs enfants et pensent qu'il est trop tôt pour leur parler de sujets «interdits», voire pas du tout nécessaires.

Dans les familles au mode de vie asocial et dans les familles monoparentales, la probabilité d'une grossesse précoce est accrue. Les adolescents dynamiques, sujets aux conflits et à l'incontinence, sont également à risque. L'identification et la prévention en temps opportun de tout problème à l'adolescence est le principal objectif de la relation entre un adulte et un adolescent, la confiance et la compréhension mutuelle aident à réduire le risque de grossesse précoce et ses conséquences.

De nombreux psychologues conviennent que le problème de la grossesse chez les adolescentes dépend en grande partie des parents. Leur attitude incorrecte envers l'enfant devient la raison pour laquelle il se révèle complètement confus et non préparé à l'activité sexuelle. Si une relation franche n'a pas été établie entre une mère et sa fille dès le plus jeune âge, le risque de grossesse précoce dans une telle famille est augmenté.

Un adolescent doit tout savoir sur les relations sexuelles entre un homme et une femme et sur les conséquences négatives auxquelles elles peuvent aboutir. Il est important que les filles connaissent les méthodes contraceptives et comment les utiliser correctement.

Dans le même temps, l'éducation sexuelle d'un adolescent ne doit pas paraître intrusive, tous les enfants sont différents et tout le monde n'est pas intéressé par telle ou telle information à un certain âge. Idéalement, l'éducation sexuelle sera également dispensée sous forme de conférences à l'école et lors de conversations confidentielles avec des professionnels..

La naissance d'un enfant est toujours un événement joyeux, mais il vaut mieux que cela se produise à l'heure. Une grossesse précoce est un défi de taille pour une jeune fille et ses parents. Pour minimiser les complications, vous devez demander rapidement l'aide d'un gynécologue. Le médecin évaluera la santé de la femme enceinte, effectuera un diagnostic précoce de la grossesse à l'aide d'une échographie, parlera des conséquences possibles et, si la fille décide de porter une grossesse, il l'observera jusqu'à la naissance même..

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Symptômes et signes de grossesse

Quelqu'un, qui a planifié un bébé, attend avec impatience de savoir si la conception a réussi. Et quelqu'un d'autre n'est pas prêt à devenir mère et s'inquiète de savoir si elle est tombée enceinte après un rapport sexuel sans contraception.

Ceux-ci et d'autres commencent à chercher dans toute la littérature et les sites possibles à la recherche de toutes sortes de signes de grossesse. Dans le même temps, en particulier les personnes suspectes peuvent trouver des symptômes de grossesse là où elles ne sont pas là, simplement en lisant ce que cela peut être et en forçant leur subconscient à créer ces signes en elles-mêmes. Cependant, du point de vue de l'obstétrique, le désir d'une femme de trouver des signes et symptômes de grossesse à ses débuts est un désir très utile, car un examen précoce vous permet de déterminer la présence de pathologies dans le corps de la femme elle-même et du fœtus, permettant ainsi au fœtus de se développer correctement..

Mais afin de déterminer sa «position intéressante», une femme a besoin de savoir quels sont les signes de grossesse lorsqu'ils commencent à apparaître, à quoi il faut porter une attention particulière?

Tous les signes de grossesse peuvent être divisés en:

  • signes évidents de grossesse - vous êtes définitivement enceinte.
  • signes douteux de grossesse - possibles mais peu probables.
  • signes probables de grossesse - très probables, mais peut-être pas.

Le premier comprend un test de grossesse positif, résultat d'un examen gynécologique, un fœtus détecté par échographie de la cavité abdominale. Les signes probables comprennent les signes subjectifs et populaires de la grossesse, tels que les nausées, les changements de poids, les maux de tête et les retards. Les signes douteux comprennent l'irritabilité et les sautes d'humeur fréquentes, l'indigestion et la fatigue, à moins qu'il n'y ait d'autres symptômes plus évidents.

Les premiers signes de grossesse

Une femme peut détecter les premiers signes de grossesse avant un retard le 10e jour après la conception. Dans le même temps, ceux qui ne prévoyaient pas d'avoir un enfant ne leur feront pas attention, et ceux qui rêvaient depuis longtemps d'un bébé peuvent les provoquer de manière somatique. Mais ce qui est certainement inutile à faire, c'est de rechercher chez soi des signes de grossesse le lendemain du rapport sexuel. Le sexe n'est pas la conception, les spermatozoïdes peuvent vivre dans le corps d'une femme jusqu'à 7 jours après un rapport sexuel, au cours duquel l'un d'eux peut féconder un ovule. Ensuite, l'œuf fécondé se divise et pénètre dans l'utérus, où il est déjà attaché. Ce processus en trois étapes est la conception. Par conséquent, essayer de trouver des signes de grossesse en vous-même les 2e, 3e, 4e et même 7e jours après un rapport sexuel sera une perte de temps..

La question se pose immédiatement sur les signes de grossesse: après combien de jours devriez-vous commencer à vous écouter, à essayer de les détecter? Et combien de signes devez-vous trouver en vous-même pour être complètement sûr que la conception a eu lieu? Un, pour se calmer, suffit à trouver 5 signes de grossesse, le second - 8, le troisième - 10-1. Les plus tenaces essaient de trouver 20 à 25 signes de grossesse à la fois, et les plus persistants essaient de trouver en eux pas moins de 100 signes de grossesse. Ce dernier peut se voir décerner des médailles pour sa persévérance...

L'un des premiers signes de grossesse les plus probables avant la menstruation est un changement de température basale, qui se produit avant que l'embryon lui-même n'entre dans l'utérus, mais seules les femmes qui ont l'expérience de la mesurer et qui sait quelle était la température au début du cycle peuvent être guidées par la température basale..

Plus le temps s'écoule depuis la conception, plus les signes de grossesse peuvent être trouvés chez une femme et plus ils deviennent prononcés. Ces signes peuvent être:

  • vertiges;
  • changement de pression;
  • somnolence ou insomnie;
  • muguet;
  • urination fréquente;
  • saignement du nez;
  • palpitations dans l'abdomen;
  • augmentation mammaire;
  • mamelons douloureux;
  • l'apparition du colostrum;
  • décharge inhabituelle;
  • lourdeur dans l'abdomen;
  • désir constant de se gratter l'estomac;
  • augmentation de la salivation ou sécheresse de la bouche;
  • éructations fréquentes;
  • des gaz;
  • selles molles ou constipation;
  • la nausée;
  • perte d'appétit;
  • brûlures d'estomac;
  • augmentation ou diminution de la température;
  • douleur dans le dos, l'abdomen, la poitrine, les ovaires;
  • Nez chronique qui coule ou bouché;
  • sensation de frissons et plus.

Signes de grossesse d'un fœtus

Après avoir traité du fait que l'enfant naîtra encore, les inquiétudes de la future mère ne s'arrêtent pas, mais commencent seulement. Donc, l'une des premières choses qui intéresse une femme est de savoir qui va naître: un garçon ou une fille?

En soi, le sexe de l'enfant est fixé même à la conception, mais il ne peut être déterminé par des méthodes médicales modernes qu'avec une échographie au quatrième mois de grossesse. Et bien sûr, la plupart des femmes ne peuvent pas tolérer une période aussi longue et commencent à rechercher des signes de grossesse avec un garçon ou des signes de grossesse avec une fille. Tout dépend du désir de la femme, à qui elle aimerait donner naissance.

Il convient de noter que cette méthode de détermination du sexe n'est pas précise et, dans certains cas, même absurde et qu'elle présente quelque chose de similaire aux signes folkloriques de détermination du temps. Par exemple, même au milieu du siècle, les Chinois croyaient que les premiers signes de grossesse chez un garçon étaient la germination des grains d'orge plus rapidement que les grains de blé, à condition qu'ils soient arrosés avec l'urine d'une femme enceinte..

Maintenant, les femmes essaient de déterminer les premiers signes de grossesse en tant que fille ou garçon par les bizarreries culinaires d'une femme, par la date de conception, par les calendriers chinois et japonais, par les champs bioénergétiques, par la forme de l'abdomen, de quel côté pousse le bébé, si une femme enceinte se sent comme un homme dans ses rêves quelle nuance d'urine est, quelle jambe est placée en premier lors de l'ascension d'une élévation, de quel côté du nombril se trouve la bande sur le ventre et bien d'autres.

Signes de grossesse chez les adolescentes

Bien sûr, les signes de grossesse chez les adolescentes ne sont pas différents des manifestations similaires chez une femme adulte, mais chez les adolescentes, c'est plus compliqué du point de vue de la psychologie. Premièrement, une jeune fille pour le moment peut même ne pas se douter qu'elle est en position, et deuxièmement, même en cas de suspicion de grossesse, les adolescentes ont peur de partager leurs soupçons avec les adultes..

Les premiers signes de grossesse chez les adolescentes peuvent indiquer beaucoup plus que l'enfant lui-même, surtout si la fille n'est guidée que par le retard des menstruations. À l'adolescence, de nombreuses filles subissent des retards associés à des changements hormonaux continus, au stress et à l'effort physique. Dans certains cas, il y a des retards allant jusqu'à six mois, mais dans ce cas, vous devriez consulter un médecin pour exclure les problèmes gynécologiques.

En outre, les adolescentes sexuellement actives doivent prêter attention aux nausées ou aux vomissements, à l'augmentation de la miction, à la sensibilité des seins, aux étourdissements et aux changements d'appétit. Remarquant de tels changements, la fille devrait acheter un test de grossesse, puis avec une probabilité de 99%, il sera possible de savoir si elle est enceinte ou non..

Puisque les adolescents essaient souvent de cacher leur situation, les mères devraient également prêter attention aux changements de comportement de leurs filles afin de comprendre ce qui se passe à temps et de les soutenir..

Signes de 2 grossesses

Très souvent, les femmes qui ont déjà accouché sont intéressées par la question de savoir si les signes d'une deuxième grossesse différeront de ce qui s'est passé pendant la première. Dans la plupart des cas, la deuxième grossesse sera beaucoup plus facile que la première, à condition que la femme soit en bonne santé au moment de la conception. Une autre condition importante pour que lors de la deuxième grossesse, des signes comme la toxicose ne dérangent pas trop la femme, est l'intervalle entre la première et la deuxième grossesse, qui devrait être d'au moins trois ans, pendant lequel la quantité de fer dans le sang est rétablie.

Habituellement, les premiers signes de la deuxième grossesse apparaissent plus tôt que la première, car l'utérus après l'accouchement, bien qu'il se contracte, mais ses dimensions finales deviennent encore plus grandes qu'avant. L'abdomen augmente un mois et demi plus tôt que la dernière fois. Plus tôt, d'autres signes de grossesse répétée commencent à apparaître, comme une sensation de mouvement fœtal, qui cette fois peut être ressentie dès le quatrième mois.

Une autre différence entre la deuxième grossesse et la première est la position basse de l'abdomen, associée à l'étirement des muscles et des ligaments de la cavité abdominale après la première conception. Parmi les avantages de cette disposition du fœtus, il convient de noter qu'il n'y a pas de problèmes de digestion et de respiration plus facile que la dernière fois. Et des inconvénients - envie fréquente d'uriner dans les derniers stades.

Aucun signe de grossesse

L'absence de signes de grossesse au cours des 1 à 2 premiers mois chez une jeune mère est tout à fait normale et vous ne devriez pas vous en inquiéter. La même toxicose, dont de nombreuses femmes se plaignent, ne survient pas avant la cinquième semaine et pas du tout. En outre, la faiblesse peut ne pas être observée, les glandes mammaires peuvent ne pas augmenter de taille, etc..

Bien sûr, la grossesse ne peut pas se dérouler sans signes, mais si la femme enceinte n'a pas encore accouché, elle est jeune et en bonne santé et présente certaines caractéristiques génétiques du corps, alors remarquez qu'elle est enceinte, elle peut avoir 4-5 mois, c'est-à-dire au moment lorsque le fœtus commence à se développer rapidement et que le ventre se développe. De plus, dans certains cas, dans les 2 mois suivant la conception, pendant la période où il devrait y avoir des règles, une femme peut avoir un écoulement similaire, et un délai ultérieur de 1 à 2 mois peut être radié par la femme enceinte pour des changements hormonaux..

Et il se trouve qu'au début, tout parlait d'une grossesse normale, puis les signes de grossesse ont brusquement disparu. Dans ce cas, bien sûr, vous devez immédiatement consulter un médecin, mais vous n'avez pas besoin de paniquer. Très souvent, cela se produit après une situation stressante ou après avoir bu de l'alcool, et cela disparaît déjà pendant 2-3 jours. Et parfois, cela peut être le signe d'une grossesse gelée..

Signes d'une grossesse gelée

Les premiers signes d'une grossesse gelée peuvent survenir à tout moment, mais le plus souvent, l'arrêt du développement fœtal survient jusqu'à 14 semaines. Dans ce cas, une grossesse gelée peut ne pas se manifester pendant une longue période. Par conséquent, afin de connaître à temps la mort du fœtus, il est nécessaire de consulter régulièrement le gynécologue, de passer tous les tests nécessaires et de faire une échographie. Sinon, la femme peut développer une intoxication, une septicémie ou même la mort..

Le premier signe d'une grossesse manquée est une diminution de la température basale. Au deuxième trimestre, cela s'ajoute à la cessation des mouvements du fœtus. Sinon, avec une grossesse non en développement, les signes sont les mêmes dans les trois trimestres:

  • élévation générale de la température;
  • taches fréquentes;
  • la poitrine cesse de grandir;
  • la toxicose s'arrête brusquement;
  • le bas-ventre commence à faire mal;
  • l'échographie n'entend pas le rythme cardiaque fœtal;
  • incohérence dans la taille de l'utérus;
  • faibles niveaux de hCG.

Dans la plupart des cas, les sentiments subjectifs d'une femme ne peuvent pas servir d'indicateur d'une grossesse manquée, et sans visites régulières chez le médecin, il est impossible de s'assurer que la grossesse se développe normalement..

Signes de grossesse après FIV

Les premiers signes de grossesse après la FIV commencent à apparaître avant même l'apparition du retard. Dans 80% des cas, il s'agit de repérages rares, auxquels de nombreuses femmes ne font pas attention. Cependant, le même écoulement peut indiquer non pas une conception, mais une érosion cervicale..

Un autre signe précoce de grossesse après la FIV peut être des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen et une augmentation de la température basale au-dessus de 37 ° C. Et bien sûr, tout comme ceux qui ont conçu naturellement, les seins grossiront et des signes de rhume apparaîtront, il y aura un retard.

Naturellement, tout ce qui précède ne peut pas être nommé à 100% comme signe de grossesse, et pour être sûr que la FIV a réussi, vous devez acheter un test de grossesse, qui sera indicatif une semaine après le retard. Ne négligez pas non plus une visite chez un gynécologue, qui confirmera non seulement avec précision la grossesse, mais vous conseillera également sur ce qu'il faut faire et comment faire à l'avenir..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

COMBINAISONS AVEC SHORT

Accouchement

Adorables, ludiques et un peu coquettes, nos combinaisons femme avec short se portent sur la plage ou dans les cafés. Choisissez parmi des combinaisons avec des shorts dans une variété de coupes, de styles et de couleurs, y compris licol, col en V, manches longues, etc.

Contractions d'entraînement

Infertilité

Commentaires des utilisateurs 1 2Tire comme pour les menstruations, puis à gauche, puis à droite, parfois des deux côtés. L'estomac se transforme en pierre et quand on le détecte, il ne coïncide pas avec les vrais...

Comment éliminer les vergetures après l'accouchement à la maison

Infertilité

Les femmes sont souvent confrontées au problème des vergetures après l'accouchement. Voyons quelle est la raison de l'apparition et comment éliminer les vergetures après l'accouchement sur l'abdomen et la poitrine.

Causes et conséquences du manque d'eau pendant la grossesse

Accouchement

L'article traite des oligohydramnios pendant la grossesse. Nous parlons des causes et des conséquences de cette condition, de son danger pour la femme enceinte et du fœtus, du traitement nécessaire.