Principal / Accouchement

Quand pouvez-vous tomber enceinte après avoir enlevé un polype dans l'utérus - Planifier une grossesse

La grossesse après le retrait des polypes est possible immédiatement après la fin de la période de récupération. Malgré cela, de nombreuses femmes doivent subir des examens supplémentaires pour éviter les complications pendant la grossesse..

Conception après élimination des polypes utérins: planification d'une grossesse

Si le polype a déjà été diagnostiqué, il ne pourra en aucun cas se dissoudre. Le seul traitement adéquat est la chirurgie. La période postopératoire nécessite le respect obligatoire de toutes les recommandations du médecin pour la récupération rapide du corps féminin.

Les techniques modernes permettent aux femmes dont la maternité n'est pas réalisée de donner naissance à leurs propres enfants peu de temps après l'opération. Cependant, la planification de la grossesse doit être faite avec une extrême prudence..

Méthodes d'élimination des polypes utérins

L'élimination des polypes est effectuée par plusieurs méthodes, qui sont sélectionnées en fonction de:

  • histoire clinique générale de la femme,
  • données de recherche en laboratoire et instrumentale,
  • nature de la polypose,
  • risques de tumeurs malignes.

Le seul traitement adéquat pour un polype de l'endomètre est la chirurgie.

Il existe les types d'intervention suivants:

  • Polypectomie. L'enlèvement se produit en tordant le polype jusqu'à ce qu'il soit arraché. Ensuite, la plaie est brûlée avec des électrodes ou de l'azote liquide. Ensuite, le polype est envoyé pour un examen histologique. Une semaine après l'opération, une échographie de contrôle est réalisée.
  • Curetage. Une intervention chirurgicale connue sous le nom de curetage consiste à gratter le polype de l'endomètre dans l'utérus. L'intervention est souvent compliquée par une infection postopératoire et une récidive de polypose..
  • Ablation de la cavité utérine. L'ablation est utilisée chez les femmes d'âge mûr avec une maternité réalisée ou chez les femmes présentant un risque de dégénérescence des polypes en tumeur maligne.
    L'élimination est effectuée avec un laser, des ondes de radiofréquence, de l'azote liquide, des courants électriques. Après l'ablation, la femme est incapable de porter l'enfant seule.
  • Hystéroscopie du polype utérin. La procédure est de nature thérapeutique et diagnostique, fait référence à des méthodes endoscopiques d'élimination des polypes.
    Le principal avantage est la possibilité de diagnostiquer et d'éliminer simultanément les polypes à l'aide d'un équipement optique puissant. De plus, la récupération après une telle manipulation est beaucoup plus rapide..
  • Hystérectomie ou amputation élevée. Une méthode radicale de traitement de la polypose avec dégénérescence oncogène suspectée de néoplasmes et la croissance de métastases. L'utérus est retiré avec les appendices.

La méthode la plus courante est la polypectomie - une technique chirurgicale préservant les organes qui permet à une femme de réaliser la maternité souhaitée dans un proche avenir..

Polype supprimé - facteurs affectant le retard de la grossesse

Dans la grande majorité, l'élimination des polypes simples n'entraîne pas de conséquences et de problèmes graves lors de la mise au monde ultérieure d'un enfant. De nombreuses femmes parviennent à avoir une conception réussie dans un délai d'un mois après l'opération. Cependant, certains facteurs peuvent retarder une grossesse tant attendue..

Troubles hormonaux

Des niveaux instables d'hormones sexuelles sont une cause fréquente de retard de conception. En règle générale, les cliniciens sont confrontés à des niveaux excessifs d'œstrogènes - hormones sexuelles féminines. D'une part, dans une telle situation, les chances de conception augmentent. En revanche, l'instabilité du rapport de l'équilibre hormonal peut provoquer le rejet de l'ovule.

La méthode la plus courante d'élimination des polypes est la polypectomie - une technique chirurgicale préservant les organes qui permet à une femme de réaliser la maternité souhaitée dans un proche avenir..

Avec des tentatives infructueuses dans le contexte de troubles hormonaux, il existe des risques de récidive de polypose.

Maladies infectieuses

L'état postopératoire de la femme est souvent compliqué par une infection. Si l'infection est devenue un déclencheur de la formation de polypes, la pénétration de milieux pathogènes dans la plaie postopératoire est assez importante.

L'infection peut pénétrer avec un assainissement insuffisant de l'équipement et un traitement antiseptique des organes génitaux après des manipulations.

Les infections affectent la possibilité de porter une grossesse, qui se traduit par les manifestations suivantes:

  1. Polypose récurrente;
  2. Infection intra-utérine de l'embryon et du fœtus en croissance;
  3. Défauts et anomalies dans le développement des organes, des systèmes de l'enfant à naître;
  4. Risques de fausse couche précoce et tardive.

Pour éviter les complications infectieuses, la grossesse doit être planifiée à la fin du traitement antibiotique..

Parallèlement aux examens habituels, le sang doit être donné pour la réaction en chaîne par polymérase, l'analyse bactériologique pour l'absence d'infection active.

Processus d'adhésion

Des adhérences sont possibles après curetage de l'utérus. Le curetage provoque un traumatisme grave de l'utérus, de sorte que le rétablissement prend plusieurs mois. La formation d'adhérences est due à la formation de brins, qui peuvent devenir un obstacle à la planification réussie de la grossesse. Les adhésions nécessitent une nouvelle élimination.

Pour prévenir les risques d'adhérences, vous devez:

  • suivez toutes les recommandations du médecin;
  • assister à des séances d'électrophorèse, magnétothérapie, thérapie au laser, gymnastique thérapeutique, séances de thérapie par ultrasons.

Saignement anémique

Une hémorragie interne est possible après le retrait des polypes.

En raison d'une perte de sang:

  • une anémie ferriprive se forme,
  • diminue le taux d'hémoglobine et le volume des globules rouges.

Dans une telle situation, la conception et la grossesse normale sont difficiles..

En cas de grossesse, le fœtus développe un syndrome hypoxique chronique..

Pour prévenir l'anémie, les recommandations suivantes sont nécessaires:

  1. Thérapie de rééducation médicale avec des préparations de fer;
  2. Élimination des saignements;
  3. Correction nutritionnelle.

Les femmes doivent subir des examens réguliers par un médecin, des examens échographiques, des analyses de sang et d'urine pour la pleine réalisation d'une maternité saine.

Malaise général, faiblesse

La fatigue et le stress peuvent affaiblir le corps d'une femme. Souvent, des irrégularités menstruelles se rejoignent, et donc des problèmes de conception normale.

Pour résoudre le problème, un cours de complexes de vitamines et de minéraux et un mode de vie actif sont recommandés. Un aspect important est une alimentation équilibrée et l'exclusion des mauvaises habitudes..

La formation d'adhérences est due à la formation de brins, qui peuvent devenir un obstacle à la planification réussie de la grossesse.

En l'absence de complications graves, les experts conseillent de planifier une grossesse dans les 2-3 prochains mois après le retrait des polypes.

Premièrement, les techniques d'épargne excluent les traumatismes graves de la cavité utérine. Deuxièmement, il y a toujours des risques de récidive de polypose, après quoi une nouvelle procédure d'élimination sera nécessaire.

Est-il possible de tomber enceinte après avoir gratté?

Il vaut la peine de comprendre une chose - la grossesse après le traitement de la polypose devient plus réelle qu'avant le traitement chirurgical.

Toute opération nécessite une certaine période de récupération, et il est donc important pour une femme:

  • subir des médicaments,
  • faire une échographie de contrôle,
  • se faire tester pour l'absence d'infection et commencer à essayer de concevoir.

La durée totale de la période postopératoire varie entre 7 et 12 semaines. Seulement s'il n'y a pas de complications et que le cours de correction du médicament est terminé, vous pouvez penser à la procréation.

Combien de temps pouvez-vous tomber enceinte après une hystéroscopie?

Après l'hystéroscopie, les chances d'une conception réussie et d'une grossesse naturelle augmentent considérablement, mais il est impossible d'indiquer le moment exact. La grossesse peut survenir immédiatement ou après des années.

En l'absence de grossesse, une femme devra subir des diagnostics supplémentaires pour:

  • maladies infectieuses,
  • conditions de l'endomètre de l'utérus,
  • caractéristiques de l'ovulation chez une femme.

Vous devrez peut-être suivre un traitement de remplacement hormonal prolongé. Les analyses de la qualité du sperme chez l'homme sont considérées comme importantes..

En pratique, les femmes en âge de procréer ont la possibilité de concevoir dans les 4 semaines à 6 mois suivant le traitement chirurgical de la polypose en l'absence de complications.

Le spécialiste en dit plus sur la planification d'une grossesse après la procédure de curetage dans cette vidéo:

Les chances de tomber enceinte après le retrait des polypes sont beaucoup plus élevées chez les femmes en âge de procréer. Le moment exact est impossible à prédire en raison de l'individualité de chaque organisme. L'activité reproductrice des femmes est déterminée par de nombreux facteurs différents, y compris l'effet traumatique sur l'endomètre à la suite de mesures thérapeutiques et diagnostiques.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin directement sur notre ressource.

Conception et grossesse après élimination des polypes

Les néoplasmes polypoïdes nécessitent un diagnostic rapide et un tableau clinique approprié du traitement. Il est recommandé de planifier une grossesse après l'ablation du polype en l'absence de réapparition de la croissance et en fonction des résultats des examens prescrits par le médecin traitant.

Conception et planification de la grossesse si un polype a été enlevé

Après la chirurgie pour enlever le polype, la femme a besoin de temps pour restaurer l'intégrité des tissus. La durée de la période de rééducation dépend de l'ampleur de la chirurgie pratiquée et de l'état de santé général du patient..

Les principaux facteurs affectant la possibilité de conception:

  • la présence de maladies du système reproducteur;
  • restauration et durée du cycle menstruel;
  • l'état du système hormonal;
  • pathologies chroniques et maladies concomitantes.

La grossesse après le retrait du polype endométrial est planifiée individuellement pour chaque patiente.

En l'absence de contre-indications, le moment optimal pour la conception est considéré un mois après le début de la première menstruation après l'opération..

Pendant cette période, l'intégrité de l'endomètre est restaurée, le corps est moralement et physiquement préparé pour la fécondation. Le gynécologue traitant recommande une grossesse avec un tableau clinique stable et selon les indicateurs suivants:

  • les résultats des diagnostics échographiques (échographie) sans écarts par rapport à la norme;
  • absence de processus infectieux dans les tests sanguins;
  • indicateurs hormonaux dans les limites normales;
  • absence de changements inflammatoires dans le système génito-urinaire;
  • selon les résultats des examens, aucun processus pathologique dans le corps n'a été trouvé.

Il est conseillé de planifier une grossesse après le retrait du polype du canal cervical au plus tard 4 à 5 mois après la chirurgie. Le début de la conception est possible si une opération de laparoscopie a été réalisée, la trompe de Fallope droite ou gauche a été retirée.

Méthodes de suppression

Après détection, le polype est soumis à une observation jusqu'à ce que la patiente ait ses règles. Si après la menstruation la croissance persiste, elle doit être supprimée.

Les examens, procédures et opérations sont sélectionnés par le médecin en fonction des indicateurs suivants:

  • le nombre de polypes;
  • taille de l'éducation;
  • emplacement;
  • les données des examens de laboratoire et instrumentaux;
  • maladies accompagnantes;
  • manifestations symptomatiques;
  • prédisposition à la transformation maligne.

Les méthodes d'élimination des polypes sont présentées dans le tableau:

Intervention opératoireLa description
PolypectomieTordre et couper l'accumulation
CuretageRetrait de la couche muqueuse pathologique
HystéroscopieChirurgie mini-invasive sous vidéosurveillance
CryodestructionExposition et congélation aux basses températures
Suppression laserViser avec un faisceau laser
DiathermocoagulationMoxibustion avec choc électrique dirigé
Suppression des ondes radioÉvaporation de la zone touchée avec des ondes radio haute fréquence
LaparoscopieRetrait par petites piqûres dans la paroi abdominale
HystérectomieAblation de l'utérus et des appendices en cas de dégénérescence maligne des cellules

Facteurs affectant le retard de la grossesse

Quand vous pouvez tomber enceinte après avoir enlevé un polype et pourquoi la conception ne se produit pas, vous devriez le savoir lors du diagnostic pour déterminer les causes et vérifier l'état général du corps..

Les principaux facteurs affectant le retard de la fécondation:

  • troubles hormonaux;
  • maladies infectieuses;
  • processus d'adhésion;
  • saignement anémique.

Troubles hormonaux

L'instabilité et les fluctuations des taux d'hormones empêchent la fécondation et sont dangereuses pour la récidive de la polypose. Lors d'une grossesse, des troubles hormonaux peuvent provoquer le rejet du fœtus..

La période de traitement et de récupération avec la nomination d'un traitement hormonal se poursuit pendant 3 à 6 mois après la chirurgie. À ce stade, une femme avec un partenaire sexuel doit utiliser des contraceptifs et éviter de blesser la membrane muqueuse..

Maladies infectieuses

Une raison possible de la non-survenue de grossesse et du retard forcé de la conception sont des processus infectieux dans le corps de la femme. La pénétration de la microflore pathogène peut être provoquée par une adhérence insuffisante à la stérilité lors de la manipulation, des complications postopératoires dues à une infection de tissus endommagés.

La grossesse dans le contexte d'une maladie non traitée entraîne les complications possibles suivantes:

  • re-formation de polypes;
  • pénétration de l'infection dans le liquide amniotique et dans l'embryon;
  • risque de fausse couche à tout stade de la grossesse.

Avant la conception, après avoir enlevé la croissance, il est nécessaire de faire un don de sang au panel infectieux - une étude approfondie des maladies infectieuses dans le corps. Lorsque la grossesse survient dans le contexte de maladies infectieuses dangereuses, il est recommandé à la patiente d'avorter selon les indications pour éviter des conséquences irréversibles pour le fœtus.

Processus d'adhésion

Après une intervention chirurgicale avec des dommages à l'épithélium, des phoques et une prolifération tissulaire se produisent pendant le processus de guérison. Les adhérences réduisent l'élasticité des organes du système génito-urinaire, empêchent le mouvement des spermatozoïdes et des ovules, empêchent l'embryon d'entrer et de se fixer à l'utérus après la fécondation.

Moyens de prévenir et d'éliminer les complications:

  • respect scrupuleux de toutes les recommandations médicales;
  • assister à des séances de physiothérapie: électrophorèse, exercices thérapeutiques, magnétothérapie, thérapie au laser, exposition aux ultrasons;
  • l'adhésion à un régime thérapeutique;
  • réduction du stress physique et psychologique.

L'élimination des adhérences peut être effectuée sous hystéroscopie pour minimiser les dommages.

Saignement anémique

Les taches sont considérées comme normales, avec une tendance à diminuer la luminosité et la quantité dans les 3 à 10 jours suivant la chirurgie. Un écoulement incessant avec l'ajout de symptômes supplémentaires nécessite une visite obligatoire chez un gynécologue et des examens.

La perte de sang provoque les conditions suivantes:

  • diminution et épuisement des réserves de fer dans le corps;
  • une diminution du volume des globules rouges;
  • réduction de l'hémoglobine;
  • malnutrition des cellules, hypoxie.

La grossesse dans le contexte d'un saignement anémique provoque une privation chronique d'oxygène du fœtus.

Pour éviter et corriger cette condition en temps opportun, les opérations suivantes sont effectuées:

  • exposition à des médicaments enrichis en fer;
  • normalisation du régime;
  • un suivi régulier de l'état de santé de la femme et la réalisation des examens nécessaires.

Est-il possible de tomber enceinte après avoir gratté

Après le nettoyage, le corps féminin a besoin de temps pour restaurer l'intégrité de la couche épithéliale et guérir les tissus.

Pour le début de la grossesse sans complications pendant la période de rééducation après la chirurgie, les règles suivantes doivent être suivies:

  • s'abstenir de tout rapport sexuel pendant 14 à 30 jours;
  • réduire l'activité physique;
  • ne soulevez pas et ne transportez pas d'objets lourds;
  • refuser de nager dans un bain chaud, ouvrir des réservoirs;
  • n'utilisez pas de tampons;
  • ne pas se doucher.

Le temps de guérison moyen est de 1 à 6 mois. Pour confirmer la volonté de concevoir, les examens suivants sont effectués:

  • panneau infectieux;
  • recherche hormonale;
  • Échographie des organes pelviens;
  • analyse histologique du néoplasme enlevé;
  • chimie sanguine.

Après l'hystéroscopie, les chances de réussite de la fécondation augmentent. Si une opération est effectuée laparoscopie ou toute autre intervention mini-invasive, la récupération se produit rapidement et sans perturber la santé générale.

Conception après élimination des polypes utérins: comment planifier une grossesse?

Les filles qui ont subi une élimination des polypes ont peur d'une chose: ne pas pouvoir concevoir ou porter un enfant. Il existe de nombreux traitements pour les tumeurs de l'endomètre dans l'utérus, après quoi une grossesse est possible. Cependant, vous devez connaître le moment optimal pour planifier une période. Ce n'est qu'à la fin de la rééducation et d'un examen approfondi que vous pourrez penser à porter un enfant. Après le retrait des polypes, la grossesse survient dans presque tous les cas. L'essentiel est de suivre les recommandations du médecin, de ne pas se précipiter et de laisser au corps le temps de récupérer..

  1. Méthodes d'élimination des polypes utérins
  2. Polypectomie
  3. Curetage
  4. Ablation de la cavité utérine
  5. Hystéroscopie du polype utérin
  6. Hystérectomie ou amputation élevée
  7. Facteurs affectant le retard de la grossesse
  8. Troubles hormonaux
  9. Maladies infectieuses
  10. Processus d'adhésion
  11. Saignement anémique
  12. Malaise général, faiblesse
  13. Est-il possible de tomber enceinte après avoir gratté?
  14. Combien de temps pouvez-vous tomber enceinte après une hystéroscopie?
  15. Catégories de risques
  16. Avis des patientes sur la grossesse après l'hystéroscopie
  17. conclusions

Méthodes d'élimination des polypes utérins

Lorsqu'une tumeur est diagnostiquée, une intervention chirurgicale est souvent effectuée. Vous pouvez réduire l'éducation de différentes manières. Presque toutes les opérations sont sûres et ne nuisent pas à la fonction de reproduction. Mais vous devez planifier soigneusement votre grossesse à la fin de la période de récupération..

La technique de retrait est choisie en fonction de l'état de santé général de la femme, de la nature de la polypose, du risque de malignité.

Polypectomie

Souvent, les médecins, lors de la détection de tumeurs de nature bénigne, prescrivent cette méthode de traitement pour la pathologie. Il consiste à tordre la formation jusqu'à ce qu'elle se détache. Après la procédure, la surface de la plaie est cautérisée avec de l'azote liquide ou une électrode. Ensuite, le matériel est transféré au laboratoire pour l'histologie. Un examen échographique de contrôle est effectué 7 à 10 jours après la polypectomie. La technique de traitement est sûre, ne prive pas les chances de concevoir un bébé, par conséquent, après le retrait des polypes utérins, la grossesse est un phénomène fréquent.

Curetage

L'intervention chirurgicale, qui consiste en un curetage de la formation, n'est pas considérée comme inoffensive. Après l'expansion du canal cervical, les parois sont nettoyées avec une curette. La manipulation est souvent compliquée par:

  • perforation de l'utérus ou formation d'un trou traversant;
  • hématomètre - accumulation de sang dans la cavité de l'organe génital en raison d'un saignement postopératoire;
  • avortement incomplet;
  • insuffisance isthmique-cervicale;
  • ectropion;
  • exacerbations de la maladie;
  • complication de la grossesse ultérieure.

Ablation de la cavité utérine

Cette méthode d'élimination des polypes est rarement utilisée. Les indications de l'intervention sont un risque élevé de transformation en cancer, âge mûr avec maternité réalisée. L'élimination est effectuée à l'aide d'un laser, d'ondes de radiofréquence, d'azote liquide. L'opération n'est pas réalisée sur les femmes présentant une inflammation aiguë, des troubles somatiques sévères. Les patients qui ont subi une ablation ne peuvent pas porter le bébé seuls.

Hystéroscopie du polype utérin

La manipulation est considérée comme thérapeutique et diagnostique. Fait référence aux techniques endoscopiques. L'avantage est la possibilité d'étudier et d'éliminer immédiatement le polype. Pendant l'opération, tout ce qui se passe est affiché sur le moniteur. Hystéroscopie illustrée pour:

  • inefficacité de la thérapie conservatrice;
  • grosses tumeurs (à partir de 5 mm);
  • saignements utérins fréquents;
  • prolifération de l'endomètre.

Pour les filles, après des tentatives infructueuses de tomber enceinte pendant six mois ou plus, la procédure est également prescrite.

Hystérectomie ou amputation élevée

L'élimination des polypes ainsi que de l'utérus et des appendices fait référence à des méthodes radicales de traitement de la polypose. Elle est réalisée en cas de suspicion de malignité et de métastases, d'hyperplasie muqueuse sévère, de douleurs abdominales sévères, de saignements vaginaux, de développement d'une anémie. La grossesse après la chirurgie n'est pas possible.

Le traitement chirurgical le plus sûr et le plus courant pour la maladie est la polypectomie. Il s'agit d'une méthode de préservation des organes qui n'exclut pas le début de la grossesse après le retrait du polype.

Facteurs affectant le retard de la grossesse

Souvent, l'excision des formations, si elles sont petites, uniques, ne s'accompagne pas de complications et ne cause pas de difficultés à porter le fœtus. De nombreuses filles qui se font enlever une tumeur parviennent à éviter les problèmes de conception. Mais il existe des facteurs en raison desquels la grossesse ne se produit pas pendant une longue période..

Troubles hormonaux

L'instabilité des taux d'hormones, leur déséquilibre est l'une des raisons du retard de conception. Habituellement, les médecins diagnostiquent une concentration excessive d'œstrogènes. Ce sont des hormones sexuelles féminines, qui normalement (si la fille est en bonne santé) augmentent les chances d'une grossesse complète. Cependant, les dysfonctionnements du système reproducteur, les déséquilibres hormonaux, l'augmentation de la teneur en œstrogènes et la carence en progestérone entraînent un rejet de l'ovule. Les tentatives infructueuses dues à un déséquilibre hormonal conduisent souvent à la re-formation de tumeurs.

Maladies infectieuses

Les agents pathogènes peuvent pénétrer dans le corps à la fois parce qu'une femme ne suit pas les recommandations du médecin pendant la période postopératoire et après des procédures médicales. L'infection a un impact négatif sur la grossesse et conduit à:

  • exacerbation de la polypose;
  • défauts et anomalies dans le développement des organes du bébé;
  • infection intra-utérine du fœtus;
  • augmenter la probabilité de fausses couches.

Pour éviter de telles complications, les médecins conseillent de planifier une grossesse après avoir suivi un traitement antibactérien..

Processus d'adhésion

La formation de cicatrices, d'adhérences est due à des opérations, notamment, d'élimination des polypes (grattage). Le curetage est lourd de blessures graves à l'organe génital. La récupération après une telle intervention est longue (plusieurs mois). Pour qu'une grossesse se produise, les adhérences sont supprimées. Afin de prévenir les risques d'apparition, il est recommandé:

  • respect de toutes les prescriptions du médecin;
  • assister à des séances de gymnastique médicale, d'électrophorèse, de magnétothérapie.

Saignement anémique

L'élimination des polypes est associée à la probabilité d'hémorragie interne. Dans le contexte de la perte d'une grande quantité de liquide, le développement d'une anémie ferriprive, une diminution de la concentration d'hémoglobine et du volume de globules rouges sont notés. Avec de telles conséquences, la fécondation et la réussite de la gestation sont difficiles. Même si une grossesse survient, elle peut être compliquée par un syndrome hypoxique chronique.

Des médicaments de réadaptation avec des suppléments de fer ainsi que des ajustements nutritionnels et des saignements peuvent aider à prévenir l'anémie.

Malaise général, faiblesse

Stress, fatigue chronique, diminution des défenses du corps ainsi qu'un trouble du cycle menstruel - tout cela provoque des problèmes de conception. Pour améliorer la santé, renforcer l'immunité et le début précoce d'une grossesse tant attendue, les médecins recommandent de prendre des complexes de vitamines et de minéraux, de mener une vie active, d'ajuster le régime alimentaire et d'abandonner les dépendances..

S'il n'y a pas de complications, il est recommandé de prévoir la période de mise bas de l'enfant 2 mois après l'opération. En raison du risque d'exacerbation de la maladie et de la nécessité d'une deuxième excision, il ne vaut pas la peine de retarder la conception.

Est-il possible de tomber enceinte après avoir gratté?

Les formations dans la muqueuse de l'utérus sont un sérieux obstacle à la naissance d'un enfant. La grossesse après élimination des polypes de l'endomètre est plus réelle qu'avant l'intervention. Toute technique radicale, y compris le curetage, nécessite une période de rééducation.

Il est recommandé à toute personne souhaitant devenir enceinte:

  • suivre un traitement médicamenteux;
  • contrôler les ultrasons;
  • test sanguin pour déterminer l'infection.

La période de récupération dure en moyenne 2 mois. À la fin du cours de correction et en l'absence de complications, il est recommandé de planifier la conception.

Combien de temps pouvez-vous tomber enceinte après une hystéroscopie?

L'excision de la tumeur favorise une fécondation réussie. Mais il est impossible de déterminer le moment exact de la grossesse après l'hystéroscopie du polype de l'endomètre. Cela peut se produire du premier coup ou après plusieurs années. Lorsque la fécondation ne se produit pas, la fille est affectée à des méthodes d'examen supplémentaires pour déterminer l'état des organes reproducteurs, les caractéristiques de l'ovulation, les infections.

Parfois, un traitement (hormonothérapie substitutive) est nécessaire. Les filles en bonne santé en âge de procréer parviennent à devenir enceintes après une hystéroscopie dans un délai de 1 à 5 mois.

La conception, qui a eu lieu presque immédiatement, est dangereuse pour le fœtus et la mère. Elle est souvent compliquée par une grossesse gelée, polyhydramnios, hypoxie bébé, placenta praevia. Pour éviter les conséquences, les médecins recommandent de ne pas se précipiter vers la conception. Plusieurs cycles devraient passer. Ce n'est qu'après la restauration de la membrane muqueuse qu'une grossesse réussie est possible..

Catégories de risques

Pas une seule fille n'est à l'abri du développement de la pathologie. Il existe de nombreuses raisons à l'apparition de polypes. La maladie est causée par des infections des organes génitaux, des manipulations infructueuses, une endométriose, un traumatisme après l'accouchement avec des saignements. Les femmes ayant un excès de poids, un métabolisme altéré et un diabète sont plus à risque de développer et de récidiver des tumeurs. La maladie dans 85% des cas est diagnostiquée à l'âge adulte et pendant la ménopause.

Avis des patientes sur la grossesse après l'hystéroscopie

Malgré le danger de polypose, beaucoup de ceux qui ont subi l'opération ont réussi à tomber enceintes. Les critiques des filles indiquent que la pathologie se prête à une thérapie. La grossesse, selon les patientes, est survenue dans la majorité des cas 60 jours après l'excision de la tumeur et n'a pas différé dans une évolution sévère.

conclusions

Il est possible de devenir enceinte après le retrait des polypes, à condition que la femme soit en bonne santé. L'excision de l'éducation est une chance pour les filles de découvrir tous les plaisirs de la maternité. Il existe de nombreuses méthodes non traumatiques qui n'affectent pas la fonction de reproduction et n'impliquent pas de risque de complications. Mais il est conseillé de planifier soigneusement et en aucun cas immédiatement après l'opération..

Grossesse après le retrait du polype de l'endomètre

Choix de la méthode chirurgicale

Pour un traitement efficace de l'infertilité, le facteur le plus important est l'identification rapide et correcte de la cause qui interfère avec la conception. Une formation polypoïde retirée de l'utérus, en tant que facteur principal de la forme utérine d'infertilité, sera la meilleure option thérapeutique: une grossesse après un polype de l'endomètre survient chez la grande majorité des femmes qui rêvent d'avoir un bébé.

La formation polypoïde trouvée à l'échographie dans la cavité utérine doit être supprimée. Pour éviter les complications et minimiser les traumatismes du futur réceptacle du fœtus, il est nécessaire d'utiliser des techniques chirurgicales endoscopiques modernes. Après un curetage diagnostique séparé, il faudra beaucoup de temps (au moins 3 à 6 mois) pour restaurer l'endomètre endommagé. La méthode de coagulation au laser du lit de polype éliminera efficacement le problème de la cavité de l'organe reproducteur et réduira la période de récupération à 1 à 3 mois. Le traitement postopératoire est d'une grande importance pour la préparation d'une future grossesse après l'ablation du polype de l'endomètre - les recommandations suivantes du spécialiste de la clinique doivent être suivies attentivement et avec précision:

  • prendre un court traitement préventif de médicaments antibactériens;
  • thérapie anti-inflammatoire (cure d'au moins 10 jours);
  • pour corriger les troubles endocriniens et minimiser les rechutes, les médicaments hormonaux sont le plus souvent prescrits.

Le médecin enverra une formation polypoïde retirée de l'utérus pour un examen histologique: en fonction du résultat, le spécialiste prescrira un traitement et un délai pour se préparer à une future grossesse.

Préparation Pregravid

La restauration du cycle menstruel est un facteur important pour commencer les mesures préparatoires: il est nécessaire d'abandonner temporairement la conception souhaitée dans les premiers mois après le retrait du polype de l'utérus en présence des symptômes et manifestations suivants:

  • des saignements avant et après la menstruation;
  • arrivée irrégulière des menstruations;
  • jours critiques abondants (7 jours ou plus);
  • périodes rares (moins de 3 jours).

Si un mois après l'opération est devenu normal en termes de durée et d'abondance de menstruations, vous pouvez alors commencer la préparation prégravide, qui comprend les activités suivantes:

  • examen complet des infections virales et bactériennes;
  • échographie transvaginale;
  • évaluation du statut endocrinien avec détermination du niveau de toutes les hormones qui affectent la conception et la grossesse;
  • livraison d'essais cliniques généraux;
  • prendre des vitamines qui créent des conditions optimales pour prévenir les malformations congénitales chez le fœtus;
  • l'utilisation de médicaments vasculaires pour améliorer la circulation sanguine dans les vaisseaux de l'utérus;
  • l'utilisation d'un traitement hormonal prescrit par un médecin (en particulier si un polype fibreux glandulaire ou glandulaire est détecté lors de l'examen histologique).

Avec la bonne approche thérapeutique et le strict respect des prescriptions du médecin de la Clinique, la grossesse souhaitée après un polype de l'endomètre se produira dans les 3 à 6 prochains mois à compter du début de la préparation prégravide.

3 raisons de contacter
au "Centre de Gynécologie, Médecine Reproductive et Esthétique"

La clinique gynécologique la plus grande et la plus moderne de Moscou

Dernières technologies et équipements!

Des experts auxquels font confiance des milliers de clients reconnaissants!

Préservation de la grossesse

Toutes les maladies gynécologiques ont un impact négatif sur le déroulement de la grossesse. L'ablation chirurgicale d'une formation polypoïde de la cavité utérine en présence de problèmes gynécologiques et hormonaux concomitants est un facteur de risque des complications suivantes pendant la gestation:

  • fausse couche spontanée précoce;
  • avortement menaçant au 1er trimestre, se manifestant par des douleurs abdominales récurrentes et des frottis sanguins;
  • troubles placentaires (localisation basse ou placenta praevia complet);
  • fausse couche tardive;
  • naissance prématurée;
  • retard de développement fœtal (insuffisance pondérale et de taille, syndrome de retard de développement).

Il est particulièrement important d'effectuer un traitement et une prévention au 1er trimestre, lorsque le risque de conséquences désagréables est le plus élevé. Lorsque la grossesse survient après le retrait du polype de l'utérus, les recommandations suivantes doivent être suivies:

  • prendre les médicaments nécessaires en respectant exactement la dose du médicament (il est catégoriquement inacceptable de remplacer les médicaments par des analogues bon marché et inefficaces);
  • refus d'activité physique, d'activités sportives et d'intimité;
  • respect d'une alimentation rationnelle et équilibrée avec l'apport de complexes vitaminiques et minéraux;
  • prévention des situations stressantes tout en maintenant l'équilibre mental et en maintenant un état psycho-émotionnel optimal.

Porter un fœtus après avoir retiré un polype de l'utérus nécessite une approche raisonnable de la vie quotidienne et la mise en œuvre des règles de comportement de base requises par toute femme enceinte. Pendant toute la période allant de la conception à l'accouchement, il est nécessaire de suivre strictement les conseils et les prescriptions du médecin de la clinique, avec lequel vous pouvez éviter les complications, porter et donner naissance à un bébé en bonne santé.

La combinaison de pathologies telles que la polypose endométriale et les kystes ovariens ne sont pas rares. Dans le même temps, le traitement doit être effectué de manière globale et visant à éliminer les deux maux..

L'un des principaux symptômes, qui indique le développement d'une tumeur bénigne dans la cavité utérine, est l'apparition d'un écoulement inhabituel des organes génitaux, non associé à la menstruation..

Le mécanisme de l'apparition de formations polypoïdes dans la cavité utérine n'a pas encore été entièrement compris. On sait que les hormones qui favorisent la croissance du tissu épithélial dans l'utérus jouent un rôle important dans leur développement..

Le retrait d'un polype de la cavité utérine nécessite certaines préparations pour l'opération. Leur liste comprend la livraison de tests sanguins et un examen échographique obligatoire..

La polypectomie est toujours une condition stressante pour le système reproducteur. Par conséquent, une femme peut éprouver un déséquilibre hormonal avec un changement dans la nature de la menstruation..

La malignité des polypes dans la cavité utérine est rare. Cependant, si cette formation n'est pas éliminée à temps, un examen histologique peut révéler des cellules cancéreuses..

Grossesse après élimination d'un polype - réalité?

Commentaires des utilisateurs

Bonjour Marina. Croyez-le ou non... J'ai presque la même histoire... J'ai une fille Lana depuis 12 ans. Je n'ai pas pu tomber enceinte depuis 10 ans... littéralement le 15 novembre j'ai eu une laparoscopie... mon polype a été enlevé. Bien que le médecin ait dit que la perméabilité des tubes était bonne, les ovaires sont normaux... l'utérus aussi. Le polype était à l'intérieur de l'utérus... ici j'attends le prochain cycle... le médecin m'a assuré qu'il y a une forte probabilité de tomber enceinte. C'est mon dernier espoir... alors la tête haute. Bonne chance à toi

J'ai lu les commentaires et je suis contente que toutes soient enceintes) J'ai aussi enlevé le polype, donc je veux tomber enceinte

Ils ont enlevé le polype du canal cervical pour moi, et ont brûlé l'érosion avec des ondes radio un jour, en septembre. Le polype était glanduleux, avec une inflammation, comme ils m'ont expliqué. Le spécialiste de la reproduction a dit de ne pas tomber enceinte pendant 3 mois, alors tout devrait s'arranger. Mais aucun traitement après retrait et moxibustion, à l'exception des suppositoires de guérison, ne m'a été prescrit. Après 2 mois, il a été vérifié, tout a guéri et tout est propre. Au troisième mois, nous avons activement essayé avec mon mari, mais hélas, le mensuel un jour par jour, c'était tellement offensant, comment je veux voir 2 rayures chéries.

Polype endométrial et grossesse

Un polype endométrial est une formation bénigne à l'intérieur de la cavité utérine, plus précisément - une prolifération locale «en forme de doigt» de la zone endométriale.

Les polypes peuvent se développer chez les femmes de tout âge. Mais jusqu'à 85% des cas, la maladie survient dans la période de reproduction et de périménopause mature. La grossesse est-elle compatible avec un polype dans l'utérus? Puis-je tomber enceinte après avoir retiré un polype de l'endomètre? Nous répondrons à ces questions et à d'autres qui préoccupent nos lecteurs.

  1. Types de polypes de l'endomètre
  2. Pourquoi les polypes apparaissent dans l'utérus
  3. Pourquoi le polype de l'endomètre est-il dangereux??
  4. Symptômes d'un polype dans l'utérus
  5. Est-il possible de tomber enceinte avec un polype dans l'utérus?
  6. Diagnostique
  7. Traitement
  8. Quand pouvez-vous tomber enceinte après avoir retiré un polype dans l'utérus?
  9. Polypes de l'utérus pendant la grossesse - symptômes, traitement
  10. Prévention des polypes de l'endomètre

Quels sont les polypes dans l'utérus?

En savoir plus sur le polype placentaire ici
En savoir plus sur l'hyperplasie endométriale polypoïde focale ici

Un vrai polype de l'endomètre, contrairement à l'hyperplasie glandulaire polypoïde de l'endomètre, provient de la couche basale de la muqueuse utérine. Dans un premier temps, il est situé sur une large base. En cours de croissance, une jambe musculo-squelettique se forme. Les habitats préférés des vrais polypes sont le bas et les coins de l'utérus.

Comment les polypes se développent dans l'utérus

Les causes des polypes de l'endomètre

Les tissus des vrais polypes du corps de l'utérus ne répondent pas à l'action des hormones sexuelles. Par conséquent, les raisons de leur croissance continue ne sont pas entièrement comprises..

Ce qui contribue au développement des polypes de l'endomètre:

  • Déséquilibre hormonal: un manque de progestérone avec un excès d'oestrogène.
  • Traumatisme mécanique de l'endomètre (avortement, port prolongé d'un dispositif intra-utérin).
  • Maladies métaboliques endocriniennes: surpoids, obésité, diabète sucré.
  • Hypertension.

Les polypes de l'endomètre causent souvent l'infertilité, augmentent le risque de développer un cancer.

Variétés de polypes de l'endomètre

  • Les polypes recouverts d'une couche muqueuse fonctionnelle ne se trouvent que chez les patients en âge de procréer. Le risque de malignité de ces polypes est négligeable..
  • Polypes fibreux glandulaires (kystiques glandulaires) et glandulaires - très rarement malins (0,5-1,0%)
  • Polypes fibreux - ne dégénèrent jamais en cancer. Trouvé principalement chez les femmes âgées.
  • Polypes adénomateux - sont des conditions précancéreuses.

Le risque de dégénérescence des polypes adénomateux en cancer atteint 13 à 40%. Ils sont traités de la même manière que l'hyperplasie atypique de l'endomètre..

Pourquoi un polype dans l'utérus est-il dangereux??

Conditions dangereuses associées à un polype de l'endomètre:

  • Infertilité.
  • Saignement utérin.
  • Renaissance dans le cancer.

Les polypes de l'endomètre sont courants, mais pas la seule cause d'infertilité. Lors de l'examen de patients présentant des plaintes de règles abondantes, de spottings intermenstruels et d'absence de grossesse souhaitée, des polypes de l'endomètre sont retrouvés dans 25% des cas.

Symptômes d'un polype dans l'utérus

Les manifestations de la maladie dépendent de la taille et du nombre de polypes: s'il s'agit d'un et petit, une évolution asymptomatique est possible.

Signes de polypes volumineux ou infectés:

  • Irrégularités menstruelles, hyperpolyménorrhée, jusqu'aux saignements utérins.
  • Beli.
  • Écoulement acyclique sanglant, parfois purulent de l'utérus.
  • Inconfort et crampes dans le bas de l'abdomen.
Retour à la table des matières

Est-il possible de tomber enceinte avec un polype dans l'utérus?

Les polypes endométriaux asymptomatiques sont très fréquents en âge de procréer. Par conséquent, le problème de la grossesse avec un polype dans l'utérus est extrêmement pertinent..

Dans des cas exceptionnels, il est possible de devenir enceinte avec un polype dans l'utérus. Mais le plus souvent, cette pathologie s'accompagne d'infertilité. Les causes de l'infertilité associées à un polype de l'endomètre:

  • Obstacle mécanique à la fécondation - la localisation des polypes dans la bouche des trompes de Fallope interfère avec le mouvement du sperme vers l'ovule.
  • Inflammation chronique dans l'utérus - en présence d'un polype, ce processus est toujours présent à un degré ou à un autre. L'inflammation contribue au développement d'un dysfonctionnement endométrial. L'implantation d'un ovule fécondé devient impossible.
  • Troubles hormonaux - l'endométrite chronique à long terme forme indirectement une hypofonction ovarienne secondaire, une anovulation. Cela conduit à une hyperestrogénie et à des déséquilibres hormonaux..
  • Violation de la contractilité du myomètre - en essayant de se débarrasser du néoplasme (polype), les fibres musculaires de l'utérus se contractent périodiquement. Le tonus de l'utérus augmente. Le risque d'avortement spontané augmente.
Retour à la table des matières

Grossesse avec un polype de l'endomètre - ce qui est dangereux?

Les polypes sont souvent asymptomatiques et la femme ignore leur existence. Bien que la conception et l'implantation d'un ovule avec un polype dans l'utérus ne soient pas rares, il s'agit toujours d'une grossesse à haut risque.

La complication la plus courante de la grossesse qui survient dans le contexte d'un polype de l'endomètre est une fausse couche spontanée Quel est le danger d'un polype de l'endomètre pour une grossesse froncée?

  • Avortement spontané (fausse couche) suivi d'un saignement utérin.
  • Détachement, détachement partiel du placenta - se produit lorsque le placenta est attaché au site du polype.
  • Hypoxie, anomalies fœtales - le résultat d'un décollement placentaire partiel.
  • Infection polypique - constitue une menace pour le bon déroulement de la grossesse et de l'accouchement.

La grossesse sur fond de polype est dangereuse pour la santé de la mère et du fœtus. C'est pourquoi, avant de planifier une grossesse, chaque femme doit être examinée par un gynécologue..

Méthodes de diagnostic des polypes de l'endomètre

1. échographie transvaginale - examen échographique de l'utérus à l'aide d'une sonde vaginale - la principale méthode de dépistage pour diagnostiquer les polypes de l'endomètre.

Rendez-vous:
si vous suspectez un polype endométrial, il est préférable de faire une échographie dans la première moitié du cycle menstruel, après la fin des règles.

Signes échographiques d'un polype utérin:

  • L'échographie détecte une formation ovale de haute densité d'écho dans la cavité utérine avec des contours clairs et uniformes.
  • La formation pathologique est précisément limitée à partir des parois de la cavité utérine.

Les polypes de l'endomètre ne déforment pas la cavité utérine, contrairement aux fibromes sous-muqueux

2. Hystéroscopie observationnelle - avec une précision de 100% confirme la présence d'un polype dans l'utérus.

Avant la procédure, le patient reçoit une anesthésie générale. Ensuite, un dispositif optique, un hystéroscope, est inséré dans la cavité utérine à travers le vagin et le canal cervical. La méthode vous permet de déterminer la localisation, la taille et la forme du polype, d'évaluer l'état de l'endomètre environnant, de choisir les tactiques de traitement ultérieur.

3. examen histologique - examen du tissu de la tumeur prélevé de l'utérus au microscope. Il s'agit d'une étape finale obligatoire du diagnostic. Il vous permet de confirmer un diagnostic et une forme morphologique fiables à 100%, un type de polype endométrial.

Que faire si un polype dans l'utérus est détecté après la grossesse?

Dans ce cas, vous devez vous rendre régulièrement à la clinique prénatale et suivre strictement toutes les recommandations de l'obstétricien-gynécologue.

Si un polype est infecté, un traitement médicamenteux antibactérien et anti-inflammatoire est prescrit à la patiente, ce qui est autorisé à ce stade de la grossesse.

Le traitement radical (ablation chirurgicale) du polype est effectué après l'accouchement.

Traitement des polypes de l'endomètre

2. hystérorésectoscopie ou hystéroscopie chirurgicale - une suite logique de l'hystéroscopie simple.
Au cours de cette procédure, sous contrôle visuel constant, à l'aide de ciseaux-forceps spéciaux, le corps du polype est retiré (mordre).
- Les grands polypes (plus de 2 cm) sont dévissés avec une pince à polypes.
- Sur le site de la jambe polype retirée, une destruction sélective de la couche basale de l'endomètre doit être effectuée.
- Ensuite, un curetage diagnostique séparé de la muqueuse utérine est effectué.
- Après l'opération, tous les tissus prélevés de la cavité utérine sont envoyés pour examen histologique - examinés au microscope.

D'autres tactiques de traitement des polypes de l'endomètre dépendent du résultat de l'histologie.

  • Après le retrait des polypes fibreux, le patient n'a pas besoin de traitement supplémentaire.
  • Dans le cas des polypes glandulaires, glandulo-kystiques, glandulaires-fibreux, leur association avec une hyperplasie endométriale typique, un traitement hormonal avec des contraceptifs oraux combinés (COC) ou des gestagènes purs (Duphaston, Utrozhestan, etc.) est prescrite. La correction hormonale est effectuée pendant 2-3 mois ou plus.
  • Les polypes adénomateux sont traités avec GnRH-A.
  • Lorsque l'endométrite est détectée, un traitement antibactérien et anti-inflammatoire est prescrit avec un traitement hormonal.
Retour à la table des matières

Après avoir retiré un polype - est-il possible de tomber enceinte?

A la question "Est-il possible de tomber enceinte après avoir enlevé un polype?" c'est difficile de répondre.
Mais!
Si la cause de l'infertilité précédemment existante était précisément le polype, la grossesse après le retrait du polype dans l'utérus se produit sans difficulté et se déroule sans complications.

Combien de temps pouvez-vous tomber enceinte après avoir retiré un polype

La grossesse après hystéroscopie du polype de l'endomètre est autorisée:

  • Après avoir terminé un traitement hormonal ou anti-inflammatoire.
  • Après restauration complète de la muqueuse utérine.
  • Après le début d'un cycle menstruel régulier.

Vous pouvez essayer de tomber enceinte 2-3 mois après la polypectomie, immédiatement après le retrait du médicament.

Polype pendant la grossesse saigne

Ce ne sont généralement pas les polypes de l'endomètre qui saignent pendant la grossesse, mais les formations polypoïdes bénignes du canal cervical: vrais polypes et pseudopolypes décidual du canal cervical.

Polypes du canal cervical pendant la grossesse Les raisons du développement de polypes cervicaux pendant la grossesse:

  • Infections urogénitales (virus, bactéries).
  • Troubles hormonaux.
Signes d'un polype cervical pendant la grossesse:
  • Spotting spotting.
  • Douleurs dessinantes dans le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Détecter les polypes du canal cervical pendant la grossesse à l'aide d'une colposcopie ou d'une échographie.

Colposcopie. Polypes cervicaux. La colposcopie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Il n'y a pas de données fiables sur le fait que la colposcopie est nocive pour la santé d'une femme ou d'un enfant à naître.

Bien que cette procédure ne nuit pas à la grossesse, elle est effectuée selon des indications strictes..

Un polype utérin qui saigne complique toujours le déroulement de la grossesse et peut entraîner une fausse couche spontanée ou une naissance prématurée..

Traitement complet de la menace d'interruption de grossesse avec des polypes cervicaux:

  • Correction hormonale - réalisée par des gestagènes. Utrozhestan est prescrit à 200-300 mg par jour.
  • Sédatifs et antispasmodiques - prescrits selon les indications individuelles.
Indications pour l'ablation d'un polype cervical pendant la grossesse:
  • La taille d'un vrai polype est de 1 cm ou plus.
  • Croissance dynamique de toute formation polypoïde.
  • Saignement.
  • Inflammation sévère et modifications nécrotiques du polype.
  • Un frottis de cytologie cervicale révèle une dyscaryose.

Pendant la grossesse, les vrais polypes cervicaux doivent être enlevés dans 60% des cas, les pseudopolypes décidual - dans 36%. La polypectomie est réalisée par méthode radiochirurgicale à tout stade de la grossesse, sous anesthésie locale. L'opération est réalisée dans un hôpital de jour.

Grossesse après élimination des polypes

Les polypes de l'endomètre sont une pathologie assez courante de la cavité utérine, considérée comme l'une des causes de l'infertilité, bien qu'elle ne soit pas complètement prouvée. Les gynécologues sont d'accord sur une chose: après le retrait du polype, la probabilité de grossesse augmente.

Qu'est-ce qu'un polype?

À ce jour, les causes de l'apparition de polypes dans la cavité utérine n'ont pas été entièrement étudiées. Ils peuvent apparaître soit en raison de perturbations hormonales, soit en raison de processus inflammatoires chroniques dans la cavité pelvienne, ou après un avortement chirurgical. Le plus souvent, les polypes de l'endomètre se trouvent chez les femmes qui ont déjà accouché, ainsi que chez les femmes présentant un métabolisme altéré, une hypertension artérielle et un diabète sucré.

Le polype endométrial est une sorte de "croissance" dans la cavité utérine. Le plus souvent, il est de forme ovale et atteint de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Le polype a la même structure que l'endomètre, car il est une excroissance de l'endomètre. De par leur nature, les polypes sont généralement bénins et causent rarement de graves dommages à la santé d'une femme, ils ne présentent même pas de symptômes particuliers et révèlent généralement un polype «accidentellement» en effectuant une échographie de routine, ou en examinant une femme après des tentatives infructueuses de FIV, ou en diagnostiquant les causes de l'infertilité.

Comment le polype est-il traité??

Très probablement, le polype lui-même n'est pas la cause de l'infertilité, cependant, ce sont les raisons de son apparition qui sont également les causes de l'infertilité.Par conséquent, après avoir identifié le polype, les médecins recommandent immédiatement de le retirer - c'est ainsi que la polypose utérine est traitée.

Grossesse après le retrait du polype de l'endomètre

Choix de la méthode chirurgicale

Pour un traitement efficace de l'infertilité, le facteur le plus important est l'identification rapide et correcte de la cause qui interfère avec la conception. Une formation polypoïde retirée de l'utérus, en tant que facteur principal de la forme utérine d'infertilité, sera la meilleure option thérapeutique: une grossesse après un polype de l'endomètre survient chez la grande majorité des femmes qui rêvent d'avoir un bébé.

La formation polypoïde trouvée à l'échographie dans la cavité utérine doit être supprimée. Pour éviter les complications et minimiser les traumatismes du futur réceptacle du fœtus, il est nécessaire d'utiliser des techniques chirurgicales endoscopiques modernes. Après un curetage diagnostique séparé, il faudra beaucoup de temps (au moins 3 à 6 mois) pour restaurer l'endomètre endommagé. La méthode de coagulation au laser du lit de polype éliminera efficacement le problème de la cavité de l'organe reproducteur et réduira la période de récupération à 1 à 3 mois. Le traitement postopératoire est d'une grande importance pour la préparation d'une future grossesse après l'ablation du polype de l'endomètre - les recommandations suivantes du spécialiste de la clinique doivent être suivies attentivement et avec précision:

  • prendre un court traitement préventif de médicaments antibactériens;
  • thérapie anti-inflammatoire (cure d'au moins 10 jours);
  • pour corriger les troubles endocriniens et minimiser les rechutes, les médicaments hormonaux sont le plus souvent prescrits.

Le médecin enverra une formation polypoïde retirée de l'utérus pour un examen histologique: en fonction du résultat, le spécialiste prescrira un traitement et un délai pour se préparer à une future grossesse.

Préparation Pregravid

La restauration du cycle menstruel est un facteur important pour commencer les mesures préparatoires: il est nécessaire d'abandonner temporairement la conception souhaitée dans les premiers mois après le retrait du polype de l'utérus en présence des symptômes et manifestations suivants:

  • des saignements avant et après la menstruation;
  • arrivée irrégulière des menstruations;
  • jours critiques abondants (7 jours ou plus);
  • périodes rares (moins de 3 jours).

Si un mois après l'opération est devenu normal en termes de durée et d'abondance de menstruations, vous pouvez alors commencer la préparation prégravide, qui comprend les activités suivantes:

  • examen complet des infections virales et bactériennes;
  • échographie transvaginale;
  • évaluation du statut endocrinien avec détermination du niveau de toutes les hormones qui affectent la conception et la grossesse;
  • livraison d'essais cliniques généraux;
  • prendre des vitamines qui créent des conditions optimales pour prévenir les malformations congénitales chez le fœtus;
  • l'utilisation de médicaments vasculaires pour améliorer la circulation sanguine dans les vaisseaux de l'utérus;
  • l'utilisation d'un traitement hormonal prescrit par un médecin (en particulier si un polype fibreux glandulaire ou glandulaire est détecté lors de l'examen histologique).

Avec la bonne approche thérapeutique et le strict respect des prescriptions du médecin de la Clinique, la grossesse souhaitée après un polype de l'endomètre se produira dans les 3 à 6 prochains mois à compter du début de la préparation prégravide.

3 raisons de contacter
au "Centre de Gynécologie, Médecine Reproductive et Esthétique"

La clinique gynécologique la plus grande et la plus moderne de Moscou

Dernières technologies et équipements!

Des experts auxquels font confiance des milliers de clients reconnaissants!

Préservation de la grossesse

Toutes les maladies gynécologiques ont un impact négatif sur le déroulement de la grossesse. L'ablation chirurgicale d'une formation polypoïde de la cavité utérine en présence de problèmes gynécologiques et hormonaux concomitants est un facteur de risque des complications suivantes pendant la gestation:

  • fausse couche spontanée précoce;
  • avortement menaçant au 1er trimestre, se manifestant par des douleurs abdominales récurrentes et des frottis sanguins;
  • troubles placentaires (localisation basse ou placenta praevia complet);
  • fausse couche tardive;
  • naissance prématurée;
  • retard de développement fœtal (insuffisance pondérale et de taille, syndrome de retard de développement).

Il est particulièrement important d'effectuer un traitement et une prévention au 1er trimestre, lorsque le risque de conséquences désagréables est le plus élevé. Lorsque la grossesse survient après le retrait du polype de l'utérus, les recommandations suivantes doivent être suivies:

  • prendre les médicaments nécessaires en respectant exactement la dose du médicament (il est catégoriquement inacceptable de remplacer les médicaments par des analogues bon marché et inefficaces);
  • refus d'activité physique, d'activités sportives et d'intimité;
  • respect d'une alimentation rationnelle et équilibrée avec l'apport de complexes vitaminiques et minéraux;
  • prévention des situations stressantes tout en maintenant l'équilibre mental et en maintenant un état psycho-émotionnel optimal.

Porter un fœtus après avoir retiré un polype de l'utérus nécessite une approche raisonnable de la vie quotidienne et la mise en œuvre des règles de comportement de base requises par toute femme enceinte. Pendant toute la période allant de la conception à l'accouchement, il est nécessaire de suivre strictement les conseils et les prescriptions du médecin de la clinique, avec lequel vous pouvez éviter les complications, porter et donner naissance à un bébé en bonne santé.

La combinaison de pathologies telles que la polypose endométriale et les kystes ovariens ne sont pas rares. Dans le même temps, le traitement doit être effectué de manière globale et visant à éliminer les deux maux..

L'un des principaux symptômes, qui indique le développement d'une tumeur bénigne dans la cavité utérine, est l'apparition d'un écoulement inhabituel des organes génitaux, non associé à la menstruation..

Le mécanisme de l'apparition de formations polypoïdes dans la cavité utérine n'a pas encore été entièrement compris. On sait que les hormones qui favorisent la croissance du tissu épithélial dans l'utérus jouent un rôle important dans leur développement..

Le retrait d'un polype de la cavité utérine nécessite certaines préparations pour l'opération. Leur liste comprend la livraison de tests sanguins et un examen échographique obligatoire..

La polypectomie est toujours une condition stressante pour le système reproducteur. Par conséquent, une femme peut éprouver un déséquilibre hormonal avec un changement dans la nature de la menstruation..

La malignité des polypes dans la cavité utérine est rare. Cependant, si cette formation n'est pas éliminée à temps, un examen histologique peut révéler des cellules cancéreuses..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Prendre de la valériane pendant la grossesse: tous les avantages et les inconvénients

Infertilité

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes éprouvent du stress et des pensées anxieuses au sujet de la naissance à venir.

Comment faire des exercices pour une femme enceinte?

Accouchement

Pendant la grossesse, afin de préparer physiquement votre corps au processus de l'accouchement, vous devez effectuer des exercices physiques spéciaux.

Calcul de la quantité de nourriture pour les enfants de la première année de vie. Méthodes de calcul. Besoin des enfants d'ingrédients alimentaires de base.

Analyses

Calcul de la quantité de nourriture pour les enfants de la naissance à 10 joursFormule Finkelstein- le calcul prend en compte le poids corporel de l'enfant à la naissance: si le poids corporel est de 3200 g ou moins, alors le coefficient est de 70 (ml), si le poids corporel à la naissance est supérieur à 3200 g - le coefficient est de 80 (ml).

Pourquoi laisser tomber le chlorure de sodium pendant la grossesse?

Conception

Pendant la grossesse, une femme a besoin d'un apport complet de vitamines et de minéraux au corps. Le chlorure de sodium est une sorte de complément alimentaire de la femme enceinte, qui influence le plein développement de l'enfant.