Principal / Analyses

Est-il possible de tomber enceinte avec des adhérences

Parmi les nombreuses causes d'infertilité féminine, les adhérences ordinaires se distinguent à un endroit particulier. Comment y faire face sans nuire à votre propre santé? Le médecin en chef de la clinique médicale de reproduction de Moscou "MA-MA" Viktoria Viktorovna ZAEVA.


- L'une des conséquences les plus courantes des maladies gynécologiques est le processus d'adhésion. Des adhérences se forment en réponse à une inflammation, une endométriose ou une intervention chirurgicale. Ils, comme un cocon, enchevêtrent les organes d'une femme, les privent de mobilité et provoquent très souvent l'infertilité..

- Cette infertilité est-elle absolue ou toujours curable?

- Malheureusement, il est encore impossible de le surmonter avec des méthodes de traitement traditionnelles. Les adhésions se reforment très rapidement. Par conséquent, de nombreuses femmes ne font que perdre un temps et une santé précieux. Après tout, les douleurs épuisantes à long terme, la fatigue et la dépression sont les compagnons éternels d'un tel processus..

Et les années passent, les organes féminins deviennent de plus en plus immobiles, l'oxygène et les nutriments leur sont mal fournis. Et par conséquent, les chances de devenir mère d'un bébé en bonne santé sont encore moindres..

- Est-ce que tout est si désespéré?

- Le processus de formation d'adhérence peut être ralenti, mais dans la plupart des cas, il est toujours impossible de l'arrêter complètement. Par conséquent, nous recommandons assez souvent à une femme, sans perdre de temps, de recourir à l'insémination artificielle..

- Autrement dit, ne pas être traité du tout?

- Naturellement, il est impératif de suivre un certain traitement. Après tout, les adhérences sont toujours accompagnées de nombreuses sensations désagréables, dans lesquelles l'irritation de l'intestin et la stagnation du sang dans les organes pelviens sont à blâmer, et

le développement d'autres maladies. De plus, sans un soulagement de la douleur à part entière, la lutte contre la croissance des adhérences est généralement vouée à l'échec. Après tout, la douleur provoque des spasmes musculaires et un manque d'oxygène dans les tissus. Il est clair que dans de telles conditions, il est difficile pour les autorités de travailler à plein régime..

- Quelle est l'essence d'un tel traitement?

- Tout d'abord, il est nécessaire de restaurer le bon fonctionnement des ovaires et des intestins, de soulager la douleur et la dépression.

Nous vous recommandons également de reconsidérer vos préférences gustatives et, avec un bon gastro-entérologue, de choisir un régime alimentaire adapté à l'intestin..

Nous insistons également sur la gymnastique de rattrapage à domicile. C'est simple mais efficace, malgré le fait que beaucoup ont tendance à le sous-estimer. Au total, vous devez effectuer deux exercices simples 3 fois par jour..
Les procédures de physiothérapie aident également. L'exposition aux ultrasons ou aux courants soulage rapidement la douleur et combat activement les adhérences. L'électrophorèse s'est également avérée être une méthode unique de délivrance de substances.,

par exemple l'iode, directement aux organes affectés.

Cependant, cela ne convient pas à toutes les femmes. Pendant la période d'exacerbation de l'inflammation, la physiothérapie est contre-indiquée..

Pour certains, les bains de radon peuvent aider. Mais lidaza, adoré des gynécologues, ne justifie malheureusement pas les espoirs qui y sont placés.
Un cours de physiothérapie ne suffira pas, mais il n'est pas pratique d'en faire plus de deux ou trois. En l'absence d'effet d'un tel traitement, nous prescrivons une laparoscopie, clarifions le diagnostic et, si nécessaire, disséquons les adhérences.
- Et le résultat est une grossesse tant attendue.?

- Après cela, environ une femme sur cinq parvient à tomber enceinte naturellement. Mais cela n'est possible que sous la condition d'une approche individuelle du traitement et du strict respect de toutes les recommandations concernant le régime et le mode de vie..

- Mais qu'en est-il du reste?

- Si dans un an et demi à deux ans après le traitement complet, la grossesse n'a pas eu lieu, alors la meilleure solution sera la fécondation in vitro - "un bébé dans une éprouvette". C'est bien meilleur et plus fiable que des chirurgies répétées et des cours réguliers.
thérapie médicamenteuse.

Après tout, l'essentiel est de ne pas manquer le temps précieux pour chaque femme et de passer vos jeunes années non pas à une lutte sans fin avec les adhérences, mais à élever un bébé..

Qui a des pointes? Comment vous sentez-vous pendant la grossesse?

Qui était-ce? Il est maintenant tellement tourmenté avant l'accouchement. ))

  • * Règles communautaires
  • De
  • Visites chez le médecin et LCD
  • Analyses
  • Diagnostique
  • État et santé du fœtus
  • Grossesse avec maladies chroniques
  • Trousse de premiers soins pour femme enceinte
  • Divers
  • Maternités et centres périnatals

Commentaires des utilisateurs

J'ai exactement la même chose que toi et l'identité à droite, mais la douleur n'est certainement pas infernale, c'est tolérable, mais pas agréable, je me sens surtout fortement quand mon urine est pleine la nuit, je peux à peine sortir du lit.

J'ai aussi eu une douleur terrible, quelque part jusqu'à 34 semaines

J'ai enduré le noshpu et la papavérine, Magne B6 buvait constamment... J'avais constamment un sentiment de peur, car les médecins ne savaient pas vraiment ce que c'était, mais ils supposaient des adhérences... Alors je suis passé dans l'angoisse et l'agonie. Le bandage a beaucoup aidé, quelque part à partir de 17 semaines sans lui, je n'ai pas quitté la maison

Adhésions pendant la grossesse

Contenu:

  • Les raisons
  • Symptômes
  • Diagnostique
  • Traitement
  • Progression de la grossesse

L'un des troubles qui peuvent assombrir le déroulement de la grossesse peut être des adhérences dans les organes pelviens (utérus, ovaires), en présence desquelles une femme peut avoir des problèmes de conception, et en cas de grossesse réussie, la situation peut être compliquée par l'apparition de symptômes désagréables, en particulier - douleur.

Le processus d'adhésion est devenu un problème si grave en médecine moderne qu'il a même été désigné comme une catégorie distincte dans la classification des maladies selon le système de l'OMS (Organisation mondiale de la santé)..

Les raisons

Le processus d'adhésion est une formation de tissu conjonctif qui se produit à la suite d'un processus inflammatoire ou d'une opération. Les tissus des organes situés dans la région pelvienne sont «collés» ensemble, empêchant ainsi la propagation du foyer d'inflammation aux zones voisines. Après la fin du processus inflammatoire, la fusion tissulaire peut se produire dans les lieux de «collage» - la formation d'adhérences.

La probabilité de développer un processus adhésif est assez élevée dans les cas suivants:

  • en présence de maladies inflammatoires dans les organes pelviens;
  • après la chirurgie (par exemple, ablation de l'appendice);
  • avec l'endométriose;
  • en cas de pénétration de sang dans la cavité abdominale.

Symptômes

Les symptômes suivants indiquent le développement du processus adhésif:

  • l'apparition de douleur au site de formation d'adhérences;
  • violation de la perméabilité intestinale, survenue de constipation ou de diarrhée;
  • augmentation de la température corporelle;
  • nausées Vomissements.

Les signes ci-dessus se manifestent généralement sous la forme aiguë du développement du processus adhésif. En cas d'évolution chronique de la maladie, des douleurs périodiques dans le bas de l'abdomen peuvent survenir et la fonction intestinale peut être perturbée. Parfois, le processus adhésif est asymptomatique.

Diagnostique

Pour établir de manière fiable la présence d'un processus adhésif dans les organes pelviens, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • examen échographique (échographie) des organes abdominaux;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • la laparoscopie diagnostique est une méthode opératoire peu traumatique dans laquelle non seulement des diagnostics peuvent être effectués, mais également des adhérences existantes peuvent être éliminées;
  • prélever un frottis vaginal afin d'identifier l'agent causal d'une éventuelle infection.

important Bien entendu, pendant la grossesse, l'examen laparoscopique et la tomographie doivent être évités en raison du risque élevé de complications pour le fœtus en développement. Dans ce cas, le médecin peut recommander à la femme de subir une échographie.

Traitement

Le processus de traitement de la maladie adhésive consiste à effectuer les activités suivantes:

  • prendre des médicaments pour combattre une infection bactérienne (par exemple, la chlamydia) afin d'éliminer la source du processus inflammatoire;
  • traitement hormonal (pour l'endométriose);
  • la nomination de médicaments qui aident à dissoudre la fibrine (une protéine qui fait partie intégrante des adhérences);
  • procédures de physiothérapie: électrophorèse, massage thérapeutique;
  • dissection chirurgicale des adhérences (principalement par laparoscopie).

Pendant la grossesse, le choix d'une méthode de traitement de la maladie adhésive doit être effectué exclusivement par un médecin, en tenant compte de l'état de la femme et des contre-indications possibles.

Le déroulement de la grossesse avec adhérences

Très souvent, une femme apprend la présence d'adhérences uniquement avec le début de la grossesse. D'une part, c'est un bon signe: cela signifie que l'activité des organes vitaux n'est pas altérée en raison du développement du processus adhésif. Mais, en revanche, pour le traitement des adhérences pendant cette période, le choix des méthodes est assez limité..

Pour réduire l'intensité de la douleur, il est recommandé à la femme enceinte de manger par petites portions au moins cinq fois par jour afin de ne pas surcharger les intestins. Il est également nécessaire d'abandonner les aliments qui provoquent une augmentation de la production de gaz dans le tube digestif inférieur..

Si les adhérences sont partiellement attachées à l'utérus, alors que cet organe grossit, la femme peut ressentir une douleur intense dans le bas de l'abdomen. De plus, le processus inflammatoire, qui est «dormant» dans l'organisme depuis des années, peut être activé..

Les principales méthodes suivantes sont utilisées pour traiter les adhérences pendant la grossesse:

  • soulager la douleur en prenant des médicaments soigneusement sélectionnés;
  • l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires;
  • effectuer des exercices physiques spéciaux pour les femmes enceintes;
  • dissection laparoscopique des adhérences en cas d'inefficacité du traitement médicamenteux.

Le choix de la méthode de traitement doit être confié au médecin. Sous réserve de la mise en œuvre minutieuse des recommandations du médecin, du respect du régime alimentaire prescrit et d'une activité physique suffisante, les dommages dus à la présence d'adhérences dans le petit bassin peuvent être minimisés, ce qui permettra à une femme de donner naissance à un bébé en bonne santé.

Grossesse avec adhérences intestinales

Que sont les adhérences et pourquoi se forment-elles? Les organes pelviens de la femme (utérus, trompes de Fallope, ovaires, vessie, rectum) sont recouverts de l'extérieur d'une fine membrane brillante - le péritoine. La douceur du péritoine, associée à une petite quantité de liquide dans la cavité abdominale, permet un bon déplacement des organes pelviens au cours des processus physiologiques. Ainsi, si la vessie se remplit, l'utérus avec le rectum dévie vers l'arrière, si les intestins sont pleins, la vessie et l'utérus sont déplacés vers l'avant. Pendant la grossesse, un utérus hypertrophié provoque la contraction de la vessie et des intestins..

Avec le développement d'un processus inflammatoire dans le petit bassin, le péritoine au foyer de l'inflammation gonfle et se recouvre d'un revêtement collant contenant de la fibrine (une protéine qui forme la base d'un caillot sanguin). Le film de fibrine à la surface du péritoine au centre de l'inflammation colle les surfaces adjacentes les unes aux autres pour empêcher la propagation du processus inflammatoire à d'autres organes. Après la récupération, la fibrine.

Les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale sur les organes internes développent souvent des symptômes douloureux. Ils surviennent dans la cavité abdominale, les organes pelviens. Les causes de la maladie intestinale peuvent être un traumatisme, une violation de l'intégrité des organes. En gynécologie, les symptômes sont associés à des processus inflammatoires, des maladies hormonales. Tout cela est causé par une maladie adhésive de la cavité abdominale. Son apparition peut entraîner de graves conséquences - une obstruction intestinale et chez la femme - également une infertilité..

Que sont les adhérences

Après une inflammation ou une intervention chirurgicale, des phoques apparaissent qui relient les organes internes. Ils sont appelés des pointes. Ils ressemblent à un film mince ou à des bandes de fibres. Les formations interfèrent avec le fonctionnement normal des organes. Une situation sanitaire dangereuse est créée. En raison de processus pathologiques dans le système digestif, une occlusion intestinale adhésive se produit. En conséquence, dans de graves.

Que sont les adhérences

Adhésions dans la cavité utérine

Les adhérences dans l'utérus pendant la grossesse sont une affection gynécologique courante. Le processus d'adhésion est une condition qui provoque la connexion (fusion, adhésion) de divers organes entre eux ou avec la cavité abdominale. La base des adhérences est le tissu cicatriciel.

Des adhérences dans l'utérus peuvent se former à la suite de diverses opérations et autres interventions chirurgicales. Selon les statistiques, 95% des patients ayant subi une opération de l'utérus auront des adhérences. De plus, suffisamment d'adhérences sur l'utérus se forment après la césarienne.

Dans un état normal, tout organe, après avoir subi une intervention chirurgicale, devra commencer une restauration progressive de son état, c'est-à-dire guérir.

Il faut comprendre que le processus adhésif (cicatrisation tissulaire) ne conduit pas toujours à un diagnostic de maladie adhésive chez le patient..

Le développement de la pneumonie est facilité par les infections virales, bactériennes et fongiques, ainsi que par l'inhalation de substances chimiques et toxiques. Les complications d'autres maladies (grippe, bronchite, etc.), ainsi que l'alitement prolongé, ne sont pas moins des causes moins fréquentes de pneumonie..

La manifestation de la pneumonie dépend de la gravité du processus inflammatoire (lésion complète ou partielle du tissu pulmonaire), ainsi que de l'âge du patient, des maladies concomitantes et d'autres facteurs qui peuvent en quelque sorte changer l'image de la maladie. Cependant, certains symptômes sont encore caractéristiques de la pneumonie..

L'un des premiers signes de pneumonie est une toux douloureuse qui se transforme en une toux atroce. Le plus souvent, il s'accompagne d'une température élevée allant jusqu'à 39-40 ° C avec un refroidissement sec. Dans ce cas, la pneumonie peut être présumée avec des douleurs dans le côté (poitrine), et parfois dans l'abdomen lors de la toux, des éternuements et de l'inhalation-expiration..

L'un des troubles qui peuvent assombrir le déroulement de la grossesse peut être des adhérences dans les organes pelviens (utérus, ovaires), en présence desquelles une femme peut avoir des problèmes de conception, et en cas de grossesse réussie, la situation peut être compliquée par l'apparition de symptômes désagréables, en particulier - douleur.

Le processus d'adhésion est devenu un problème si grave en médecine moderne qu'il a même été désigné comme une catégorie distincte dans la classification des maladies selon le système de l'OMS (Organisation mondiale de la santé)..

Le processus d'adhésion est une formation de tissu conjonctif qui se produit à la suite d'un processus inflammatoire ou d'une opération. Les tissus des organes situés dans la région pelvienne sont «collés» ensemble, empêchant ainsi la propagation du foyer d'inflammation aux zones voisines. Après l'achèvement du processus inflammatoire par endroits.

La médecine moderne dispose d'un arsenal incroyablement énorme de méthodes thérapeutiques, physiothérapeutiques et chirurgicales pour sauver des vies humaines. Certains d'entre eux ne laissent jamais les conséquences, tandis que d'autres entraînent des changements corporels dans près de cent pour cent des cas. Malheureusement, toute intervention sur le corps humain a ses conséquences, et toute infection, blessure ou chirurgie des organes abdominaux est une intervention sérieuse. C'est pourquoi on doit faire face si souvent à une maladie telle que des adhérences dans la cavité abdominale..

Un certain nombre de scientifiques pensent que toute chirurgie de la cavité abdominale conduit à la formation d'adhérences, mais, heureusement, la plupart d'entre elles se dissolvent avec le temps et le patient ne ressent donc pas d'inconfort. D'autres patients, en raison d'une certaine structure d'organes et de tissus, sont moins chanceux, et même une petite manipulation chirurgicale ou une blessure peut entraîner des conséquences très graves..

Divers facteurs peuvent conduire au développement d'une maladie adhésive de la cavité abdominale. Les processus inflammatoires aigus, les ecchymoses, les traumatismes abdominaux, les manipulations chirurgicales sur les organes abdominaux sont souvent compliqués par un processus d'adhésion partielle ou totale, plus prononcée dans la zone de lésion.

Pourquoi des adhérences se produisent-elles? Pourquoi sont-ils dangereux? Comment traiter la maladie adhésive et existe-t-il des mesures pour prévenir le développement de cette pathologie?

Formation et mécanisme de développement de la pathologie

La maladie adhésive est une condition du corps dans laquelle le collage des membranes séreuses des organes internes se produit dans la cavité abdominale, la formation d'adhérences (cordons, adhérences) à partir du tissu conjonctif. Il peut être congénital (causé par des malformations congénitales ou des malformations fœtales intra-utérines) ou acquis.

Dans la plupart des cas, la formation d'adhérences est une réaction protectrice naturelle du péritoine aux processus inflammatoires chroniques dans les organes internes de la cavité abdominale ou mécaniques.

Malgré la longue période d'étude des adhérences dans la cavité abdominale, en particulier dans le petit bassin, des vues unifiées sur le mécanisme de leur apparition et de leur prévention n'ont pas encore été développées. La mortalité par obstruction intestinale causée par des adhérences, selon des chercheurs américains, est d'environ 2000 personnes en 1 an. Chez les femmes, le processus adhésif dans le petit bassin se produit 2,6 fois plus souvent que chez les hommes et l'obstruction intestinale adhésive - 1,6 fois. Dans le même temps, la mortalité due à cette pathologie chez les femmes est inférieure de 10 à 15%..

Quel est le processus d'adhésion dans le petit bassin

La cavité abdominale est tapissée d'un péritoine, qui est une membrane séreuse fermée. Il se compose de 2 feuilles passant l'une dans l'autre. L'un d'eux, pariétal, tapisse la surface interne de toute la cavité abdominale et la cavité du petit bassin, le second, viscéral, recouvre les organes internes.

Les principales fonctions du péritoine sont d'assurer la libre mobilité des organes..

L'ablation de l'utérus est appelée hystérectomie en médecine. De telles opérations pour enlever le principal organe génital féminin sont effectuées assez souvent, s'il y a certaines indications à cela. Selon les statistiques, près d'un tiers des femmes après 45 ans ont subi une telle intervention chirurgicale. Et beaucoup s'inquiètent de la question, quelles seront les conséquences après cela?

La conséquence la plus courante après une telle intervention chirurgicale est la formation d'un processus adhésif. Que sont les adhérences, quels sont leurs symptômes et à quel point il est dangereux, regardons ensemble.

Adhésions dans l'utérus, qu'est-ce que c'est? Causes du développement d'adhérences Symptômes de la formation d'adhérences après une chirurgie pour enlever l'utérus Causes de la formation d'adhérences dans l'utérus Les principaux symptômes de la présence d'adhérences dans l'utérus Formation d'adhérences sur l'utérus après une césarienne Diagnostics, traitement Pourquoi les adhérences sont-elles dangereuses? Commentaires et critiques

Adhésions dans l'utérus, qu'est-ce que c'est?

Les adhésions sont des pellicules qui se forment entre les organes internes. En d'autres termes, ce sont la fusion des organes internes du tissu conjonctif. Le plus souvent, des adhérences se produisent dans le petit bassin, moins souvent dans la cavité abdominale, le sac péricardique, la moelle épinière, les poumons et d'autres organes internes.

Maladies inflammatoires. La cholécystite, l'annexite, l'endométriose, la salpingite (inflammation des trompes de Fallope), etc., entraînent la formation d'adhérences..

Maladies infectieuses, y compris les maladies sexuellement transmissibles (gonorrhée, chlamydia, mycouréplasmose et autres). Hémorragie interne due à la rupture d'un kyste.

Ce n'est un secret pour personne que la principale raison de l'apparition d'adhérences dans la cavité abdominale est une lésion du péritoine, qui se produit lors d'une intervention chirurgicale sur les organes abdominaux..

Selon les statistiques, environ 1% des patients précédemment opérés sont traités chaque année dans les hôpitaux chirurgicaux. Et chez ces patients, dans 50 à 75% des cas, une occlusion intestinale, causée par des adhérences dans la cavité abdominale, se développe, qui s'accompagne d'une deuxième opération avec une mortalité élevée..

Comment éviter la formation d'adhérences? Et si le processus adhésif existe déjà? Il n'y a pas de réponse définitive ici. Mais essayons de le comprendre.

Adhésion entre les intestins

Beaucoup pensent que la chirurgie est la principale cause des adhérences abdominales. Je suppose oui. Mais il y a aussi d'autres raisons.

1. Toute opération sur les organes abdominaux implique.

Page 1 de 7

Les adhérences (morbus adhaesivus) sont une affection caractérisée par la formation d'adhérences dans la cavité abdominale et les organes pelviens - cordons du tissu conjonctif.

Récemment, la prévalence de la maladie adhésive en gynécologie a considérablement augmenté.
Cela est dû à de nombreux facteurs provocateurs dans le monde moderne..

Causes et mécanisme des adhérences dans le petit bassin

Les raisons les plus courantes contribuant à l'apparition d'un processus adhésif dans un petit bassin sont les suivantes:

1) maladies inflammatoires des organes pelviens. Celles-ci comprennent les infections de l'utérus, des appendices et du péritoine pelvien: endométrite (inflammation de la cavité utérine), métroendométrite (inflammation de la membrane muqueuse de l'utérus), paramétrite (propagation de l'infection à l'espace extérieur de l'utérus), salpingo-ovariite (inflammation des appendices utérins), pelviopervitonite (inflammation des appendices utérins), pelviopervitonite (inflammation des appendices utérins) péritoine).

Facteurs prédisposant au développement de l'infection.

Le processus d'adhésion dans l'intestin est la complication la plus courante des interventions chirurgicales. Selon certains auteurs, des adhérences après chirurgie se forment chez 95 à 97% des patients. Cependant, leur présence ne permet pas encore de diagnostiquer une maladie adhésive. Ce dernier ne survient que dans 2 à 7% des cas. Chez d'autres patients, les adhérences sont asymptomatiques et n'affectent pas la qualité de vie..

Qu'est-ce que la maladie adhésive intestinale: définition, causes, classification

La maladie adhésive est une affection caractérisée par la présence d'adhérences dans l'intestin et accompagnée de certaines manifestations cliniques. Un processus pathologique asymptomatique, tous les auteurs ne se réfèrent pas au concept de «maladie adhésive».

Maladie adhésive - une condition caractérisée par la présence d'adhérences dans l'intestin

Il existe de nombreuses classifications de la pathologie décrite:

par évolution clinique: maladie adhésive non compliquée: asymptomatique, avec une prédominance de symptômes dyspeptiques; compliqué: obstruction intestinale adhésive;.

Les adhérences dans le petit bassin sont des cordons formés à partir du tissu conjonctif en expansion. Le résultat est une fusion (adhérence) et un déplacement des organes internes, accompagnés d'une douleur intense. Le processus d'adhésion perturbe le fonctionnement normal de tout l'organisme et est la cause de l'infertilité.

Le mécanisme de formation d'adhérences dans le petit bassin

La cavité interne du petit bassin et du péritoine est recouverte d'une membrane pariétale, et la surface des organes internes qui s'y trouvent est viscérale.

La tâche principale de ces tissus est d'assurer la libre circulation des organes les uns par rapport aux autres; pour cela, du liquide péritonéal est produit. Cette fonction est particulièrement importante en cas de grossesse, car l'élargissement multiple de l'utérus ne doit pas perturber le fonctionnement des intestins et des voies urinaires. De plus, le péritoine protège les organes internes des infections et les bloque lors de la pénétration, accumule les graisses.

Avec développement dans le petit bassin.

La maladie adhésive est une condition pathologique associée à la formation d'adhérences, c.-à-d. adhérences, dans la cavité abdominale.

D'où viennent-elles, ces adhérences? Le fait est que le corps prend soin de lui-même et essaie de prévoir toutes les conséquences possibles du processus inflammatoire se produisant dans la cavité abdominale, surtout s'il est chronique. C'est pourquoi tout processus inflammatoire est séparé des organes et tissus sains environnants..

Ce processus est universel. Dans certaines zones de notre corps, il est plus prononcé, dans d'autres moins, mais le corps essaie toujours de localiser l'inflammation, à voir avec "peu de sang". Dans le cas où, à la suite d'une inflammation ou d'une blessure, un tissu serait endommagé, sa carence dans la plupart des cas est remplacée par le soi-disant tissu conjonctif. Il ne remplit plus une fonction unique, mais comble simplement le vide. Et c'est aussi un processus universel..

Avec maladie adhésive.

Les adhérences sont une sorte de "chaînes" de tissu conjonctif qui se forment à la suite d'une inflammation ou d'une intervention chirurgicale et s'étirent d'un organe à l'autre. Si les adhérences sont situées dans la cavité pelvienne ou dans la cavité abdominale, elles peuvent interférer avec la conception, il est donc très important de les détecter et de les éliminer à temps.

Les organes de la cavité abdominale et du petit bassin (utérus, trompes de Fallope, ovaires, vessie, rectum) sont recouverts de l'extérieur d'une fine membrane brillante - le péritoine. La douceur du péritoine, associée à une petite quantité de liquide dans la cavité abdominale, permet un bon déplacement des anses de l'intestin, de l'utérus, des trompes de Fallope. Par conséquent, la fonction intestinale normale n'interfère pas avec la capture d'un ovule par la trompe de Fallope [1], et la croissance de l'utérus pendant la grossesse n'interfère pas avec le fonctionnement normal des intestins et de la vessie..

L'inflammation du péritoine - la péritonite - est une maladie très dangereuse. Et c'est d'autant plus dangereux qu'il y a d'espace dans la cavité abdominale ou dans le petit bassin qu'il capture. Mais dans le corps.

Les statistiques médicales mondiales montrent qu'une grande partie de la population subit diverses interventions sur la cavité abdominale au cours de sa vie. L'appendicectomie (ablation de l'appendice) en tient la tête, suivie d'opérations sur les organes de la région génitale féminine pour tumeurs, inflammation, césarienne. La troisième place est occupée par des interventions sur les organes digestifs - la vésicule biliaire et le foie, l'estomac, les intestins, le pancréas, suivies de diverses blessures abdominales. Heureusement, la plupart d'entre eux n'ont pas de conséquences, mais 7% des patients développent une maladie adhésive et environ 2% de tous les opérés reviennent chez les chirurgiens..

Quand et pourquoi le processus adhésif se développe

La formation d'adhérences dans la cavité abdominale en réponse à toute intervention est une réaction de défense du corps, cherchant à limiter le processus douloureux. Leur formation est due à une irritation ou à des dommages au péritoine.

Les adhérences sont une maladie assez courante qui perturbe la fonction reproductrice des femmes. Ils se forment sur la surface endommagée des organes et les relient ensuite..

Que sont les adhérences

Au fil du temps, la surface lésée des organes internes commence à sécréter une substance telle que la fibrine, qui les recouvre ensuite d'un petit maillage, qui se transforme finalement en adhérences. Pour une cicatrisation plus intensive, il se remplit de vaisseaux sanguins et de cellules. C'est donc précisément cette formation qui peut finalement coller les organes entre eux. Une personne est protégée de ces conséquences négatives par des enzymes qui décomposent les restes de fibrine après la guérison de la zone touchée de la surface de l'organe. Notre corps est si unique qu'il fournit un antidote à chaque processus malin..

Raisons de la formation d'adhérences

Habituellement, une intervention médicale chirurgicale devient la raison de la formation d'adhérences. Par exemple, une césarienne ou.

Les organes de la cavité abdominale sont le plus souvent soumis au processus adhésif. Dans la plupart des cas, la formation d'adhérences est associée aux opérations transférées. Regardons de plus près ce que sont les adhérences intestinales, pour quelles raisons elles se forment et quelles méthodes sont traitées.

Que sont les adhérences intestinales?

Les adhérences intestinales sont des formations de tissu conjonctif (cordons) entre les organes abdominaux et les anses intestinales, conduisant à l'adhésion ou à l'adhérence des membranes séreuses des organes les unes aux autres. Le processus d'adhésion est facilité par la caractéristique naturelle du péritoine d'adhésion (adhérence).

Comme vous le savez, le péritoine est un film mince qui enveloppe les organes internes. Si, pour une raison quelconque, un foyer inflammatoire se forme dans la cavité abdominale, le film du péritoine, pour ainsi dire, adhère à la zone enflammée et empêche la propagation du processus pathologique à d'autres organes.

Mais il y a un autre aspect à cette fonction protectrice utile. Parfois, le processus.

Je n'ai pas vécu et je ne vis pas. Régulier mensuel à partir de 13 ans (cycle 28

journées). Tout mon tourment a commencé le 9 novembre 2010 avec

microapoplexie de l'ovaire droit + chronique

annexite, température 37,8 (mon poids en novembre était de 39 kg.), traitement: noshpa,

céfazoline, 1 cycle TRI-REGOL, remens, mais pas de douleur du côté droit

à gauche, a également fait une échographie abdominale + consultation

le thérapeute n'a rien trouvé. Après 2 semaines, est tombé sur le côté droit,

après 3 jours, le rythme a augmenté. 37.5, le 6 décembre a été de nouveau hospitalisé avec

annexite (le côté droit faisait plus mal, le côté gauche n'était pas significatif)

traitement: aloès, plasmol, Locarson, Ofloxacine, rénalgan, suppositoires à l'indométacine. 14 décembre

déchargé mais la température est de 37,2; 37,3 était chaque nuit dans la douleur

côté droit et ont continué, le 15 décembre, ils ont envoyé des tests

TORCH inf. seul HSV-1/2 était positif, lg 68,8, 21

Le sujet des adhésions a été discuté à plusieurs reprises. Je porte à votre attention un article informatif à leur sujet, les méthodes de diagnostic et de traitement. Les adhérences sont une sorte de "chaînes" de tissu conjonctif qui se forment à la suite d'une inflammation ou d'une intervention chirurgicale et s'étendent d'un organe à l'autre. Si les adhérences sont situées dans la cavité pelvienne ou dans la cavité abdominale, elles peuvent interférer avec la conception, il est donc très important de les détecter et de les éliminer à temps.

Que sont les adhérences?
Les organes de la cavité abdominale et du petit bassin (utérus, trompes de Fallope, ovaires, vessie, rectum) sont recouverts de l'extérieur d'une fine membrane brillante - le péritoine. La douceur du péritoine, associée à une petite quantité de liquide dans la cavité abdominale, permet un bon déplacement des anses de l'intestin, de l'utérus, des trompes de Fallope. Avec le développement du processus inflammatoire dans le petit bassin, les tissus au foyer de l'inflammation deviennent œdémateux et la surface du péritoine se recouvre d'une plaque collante contenant de la fibrine (une protéine qui forme la base du sang.

Que sont les adhérences?

Les organes de la cavité abdominale et du petit bassin (utérus, trompes de Fallope, ovaires, vessie, rectum) sont recouverts de l'extérieur d'une membrane fine et brillante - le péritoine. La douceur du péritoine en combinaison avec une petite quantité de liquide dans la cavité abdominale permet un bon déplacement des boucles de l'intestin, de l'utérus, des trompes de Fallope. Par conséquent, la fonction intestinale normale n'interfère pas avec la capture de l'ovule par la trompe de Fallope (la trompe de Fallope est une mince trompe creuse qui s'étend de l'utérus, reliant la cavité utérine à la cavité abdominale. Une fois que l'ovaire quitte l'ovaire dans la cavité abdominale, il pénètre dans la cavité utérine par la trompe de Fallope), et la croissance de l'utérus pendant la grossesse n'est pas.

La raison à cela, apparemment, réside dans le fait qu'un certain groupe de personnes a une sorte de réaction corporelle visant à l'organisation rapide du tissu conjonctif, dans ce cas, la formation d'adhérences. Il s'agit très probablement d'une réaction commune à tout l'organisme et, par conséquent, afin de la détecter à l'avance, une sorte de test peut être trouvée.

La nécessité d'un tel test est évidente. Si le test est positif, nous prendrons toutes les mesures pour éviter la formation d'adhérences pour le patient; s'il est négatif, nous nous fierons aux capacités autofibrinolytiques de l'organisme lui-même. Certes, même maintenant, il existe de nombreuses recettes pour prévenir les adhérences dans la cavité abdominale, mais elles ne sont pas utilisées en masse. Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d'abord, la suppression de la réponse du corps sous la forme d'une organisation rapide du tissu conjonctif n'est généralement pas rentable, car par conséquent, les abrasions, les plaies et les ulcères ne guérissent plus et les abcès ne sont pas limités. Deuxièmement, les méthodes proposées pour.

Les adhérences de la cavité abdominale sont des changements pathologiques dans les organes dans lesquels se forment des adhérences. Le plus souvent, ils se forment après une intervention chirurgicale, une inflammation ou une blessure. La condition est mieux traitée si elle est détectée rapidement. Cependant, la maladie adhésive peut être asymptomatique. Si le processus d'adhésion dure depuis un certain temps, il existe un risque de conséquences graves..

01 Mécanisme de formation d'adhérence

Dans un état normal, le petit et le gros intestin se déplacent librement dans le péritoine, glissant le long des organes adjacents. Ce glissement est possible grâce à un fluide spécial qui recouvre le péritoine. Si le tissu des organes à l'intérieur du péritoine est endommagé, une inflammation se développe. Au site de la rupture, des adhérences se forment à partir du tissu conjonctif et les intestins ne peuvent plus se déplacer librement. À l'endroit où l'adhérence est apparue, les intestins peuvent se tordre. En conséquence, l'approvisionnement en sang est interrompu et la nourriture passe avec difficulté. Plus souvent.

Contenu:

L'un des troubles qui peuvent assombrir le déroulement de la grossesse peut être des adhérences dans les organes pelviens (utérus, ovaires), en présence desquelles une femme peut avoir des problèmes de conception, et en cas de grossesse réussie, la situation peut être compliquée par l'apparition de symptômes désagréables, en particulier - douleur.

Le processus d'adhésion est devenu un problème si grave en médecine moderne qu'il a même été désigné comme une catégorie distincte dans la classification des maladies selon le système de l'OMS (Organisation mondiale de la santé)..

Le processus d'adhésion est une formation de tissu conjonctif qui se produit à la suite d'un processus inflammatoire ou d'une opération. Les tissus des organes situés dans la région pelvienne sont «collés» ensemble, empêchant ainsi la propagation du foyer d'inflammation aux zones voisines. Après la fin du processus inflammatoire, la fusion tissulaire peut se produire dans les lieux de «collage» - la formation d'adhérences.

La probabilité de développer un processus adhésif est assez élevée dans les cas suivants:

  • en présence de maladies inflammatoires dans les organes pelviens;
  • après la chirurgie (par exemple, ablation de l'appendice);
  • avec l'endométriose;
  • en cas de pénétration de sang dans la cavité abdominale.

Les symptômes suivants indiquent le développement du processus adhésif:

  • l'apparition de douleur au site de formation d'adhérences;
  • violation de la perméabilité intestinale, survenue de constipation ou de diarrhée;
  • augmentation de la température corporelle;
  • nausées Vomissements.

Les signes ci-dessus se manifestent généralement sous la forme aiguë du développement du processus adhésif. En cas d'évolution chronique de la maladie, des douleurs périodiques dans le bas de l'abdomen peuvent survenir et la fonction intestinale peut être perturbée. Parfois, le processus adhésif est asymptomatique.

Diagnostique

Pour établir de manière fiable la présence d'un processus adhésif dans les organes pelviens, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • examen échographique (échographie) des organes abdominaux;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • la laparoscopie diagnostique est une méthode opératoire peu traumatique dans laquelle non seulement des diagnostics peuvent être effectués, mais également des adhérences existantes peuvent être éliminées;
  • prélever un frottis vaginal afin d'identifier l'agent causal d'une éventuelle infection.

important Bien entendu, pendant la grossesse, l'examen laparoscopique et la tomographie doivent être évités en raison du risque élevé de complications pour le fœtus en développement. Dans ce cas, le médecin peut recommander à la femme de subir une échographie.

Le processus de traitement de la maladie adhésive consiste à effectuer les activités suivantes:

  • prendre des médicaments pour combattre une infection bactérienne (par exemple, la chlamydia) afin d'éliminer la source du processus inflammatoire;
  • traitement hormonal (pour l'endométriose);
  • la nomination de médicaments qui aident à dissoudre la fibrine (une protéine qui fait partie intégrante des adhérences);
  • procédures de physiothérapie: électrophorèse, massage thérapeutique;
  • dissection chirurgicale des adhérences (principalement par laparoscopie).

Pendant la grossesse, le choix d'une méthode de traitement de la maladie adhésive doit être effectué exclusivement par un médecin, en tenant compte de l'état de la femme et des contre-indications possibles.

Le déroulement de la grossesse avec adhérences

Très souvent, une femme apprend la présence d'adhérences uniquement avec le début de la grossesse. D'une part, c'est un bon signe: cela signifie que l'activité des organes vitaux n'est pas altérée en raison du développement du processus adhésif. Mais, en revanche, pour le traitement des adhérences pendant cette période, le choix des méthodes est assez limité..

Pour réduire l'intensité de la douleur, il est recommandé à la femme enceinte de manger par petites portions au moins cinq fois par jour afin de ne pas surcharger les intestins. Il est également nécessaire d'abandonner les aliments qui provoquent une augmentation de la production de gaz dans le tube digestif inférieur..

Si les adhérences sont partiellement attachées à l'utérus, alors que cet organe grossit, la femme peut ressentir une douleur intense dans le bas de l'abdomen. De plus, le processus inflammatoire, qui est «dormant» dans l'organisme depuis des années, peut être activé..

Les principales méthodes suivantes sont utilisées pour traiter les adhérences pendant la grossesse:

  • soulager la douleur en prenant des médicaments soigneusement sélectionnés;
  • l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires;
  • effectuer des exercices physiques spéciaux pour les femmes enceintes;
  • dissection laparoscopique des adhérences en cas d'inefficacité du traitement médicamenteux.

Le choix de la méthode de traitement doit être confié au médecin. Sous réserve de la mise en œuvre minutieuse des recommandations du médecin, du respect du régime alimentaire prescrit et d'une activité physique suffisante, les dommages dus à la présence d'adhérences dans le petit bassin peuvent être minimisés, ce qui permettra à une femme de donner naissance à un bébé en bonne santé.

Les synéchies (adhérences) sont des cordons du tissu conjonctif dans lesquels les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses peuvent passer. Ils peuvent être de densités différentes - du boisé au mucoïde, de différentes tailles et relier les tissus d'un organe ou de différents.

  • Dans la cavité utérine. Il est extrêmement rare qu'ils soient congénitaux. Les adhérences dans la cavité utérine n'affectent que rarement la grossesse. Ils peuvent ne pas se manifester cliniquement pendant une longue période et, lors de la planification, devenir la cause de l'infertilité, car ils ferment le canal cervical de l'intérieur, empêchent l'implantation et perturbent le passage des blastocystes des trompes de Fallope.
  • Dans le petit bassin - autour des ovaires, des trompes de Fallope, des intestins. Formé à l'extérieur des organes génitaux internes. L'une des causes les plus courantes d'infertilité est le facteur tubaire dû aux adhérences. Ils resserrent excessivement leur lumière, perturbant la perméabilité. Les adhérences exprimées entre les anses intestinales, les ovaires et les trompes de Fallope peuvent conduire à la formation d'un seul conglomérat d'organes, ce qui perturbe également leur fonction, provoque une douleur intense et conduit à l'infertilité. Les adhérences entre les anses de l'intestin peuvent provoquer une position anormale des ovaires, par conséquent, même une ovulation normale ne conduit pas à une grossesse.

Le processus d'adhésion peut se former pour deux raisons principales: à la suite du processus inflammatoire reporté; après des interventions chirurgicales sur les organes pelviens ou les intestins. Les femmes à risque de formation d'adhérences: ont subi des infections génitales; travailler dans des conditions froides et humides; ayant des maladies systémiques du tissu conjonctif.

Les symptômes d'adhérences pendant la grossesse peuvent être sévères ou totalement absents. Le plus souvent les femmes: douleurs tiraillantes et douloureuses dans le bas de l'abdomen; augmentation de la formation de gaz; violation des selles; douleur avec ballonnements. Les symptômes pendant la grossesse sont similaires aux signes de menace, en particulier aux premiers stades.

Les adhérences entre les anses de l'intestin pendant la grossesse peuvent provoquer une occlusion intestinale. Les premiers signes d'une condition potentiellement mortelle pour une femme et un fœtus: douleur abdominale de localisation différente; ballonnements, manque de gaz et de matières fécales; les nausées, les vomissements n'apportent pas de soulagement; augmentation de la température corporelle; étourdissements, diminution de la pression artérielle, augmentation de la fréquence cardiaque. Les douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen nécessitent un appel d'ambulance.

Vous ne devez en aucun cas vous soigner ou prendre des médicaments. Pour la "règle", vous pouvez prendre le réglage suivant: si la douleur dans le bas-ventre ne disparaît pas après avoir pris un antispasmodique pendant 30 minutes (No-shpa, Drotaverin), vous devez contacter un obstétricien-gynécologue.

Il est possible d'identifier la présence d'adhérences dans le petit bassin déjà pendant la grossesse uniquement pendant la chirurgie - par exemple, une césarienne. Le chirurgien peut indiquer avec précision le nombre, la nature, suggérer la nature.

Lors de la planification de la grossesse, l'adhérence peut être supposée en fonction des éléments suivants: anamnèse, plaintes, données d'examen, résultats d'échographie. Méthodes fiables: hystérosalpingographie, hystéroscopie, laparoscopie, chirurgie abdominale.

Les adhérences peuvent être traitées de manière conservatrice et en utilisant diverses interventions chirurgicales (hystéroscopie, laparoscopie et chirurgie abdominale). En cas d'obstruction des trompes de Fallope, la préférence doit être donnée à la microchirurgie.

En savoir plus dans notre article sur les raisons pour lesquelles les adhérences apparaissent, la grossesse avec elles, les options d'élimination.

Lire dans cet article

Comment les adhérences affectent la grossesse

Les synéchies sont des cordons du tissu conjonctif dans lesquels les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses peuvent passer. Ils peuvent être de densités différentes - du boisé au mucoïde, de différentes tailles et relier les tissus d'un organe ou de différents. Tout dépend de la cause de leur apparition, de l'âge du processus et de la prédisposition individuelle à la formation d'adhérences.

Dans la cavité utérine

Les raisons de la formation d'adhérences peuvent être différentes. Les synéchies de la cavité utérine (synéchies) peuvent être de nature inflammatoire ou résulter de lésions traumatiques de l'endomètre. Il est extrêmement rare que les adhérences soient congénitales..

La probabilité de grossesse est influencée par la localisation des adhérences, leur nombre, ainsi que par le changement concomitant de l'endomètre. En règle générale, on observe son amincissement et une diminution de la vascularisation (remplissage de vaisseaux sanguins), ce qui conduit à une violation de l'implantation de l'ovule. Les adhérences dans la cavité utérine n'affectent que rarement la grossesse. Ils peuvent ne pas se manifester cliniquement pendant une longue période et, lors de la planification d'une grossesse, ils deviennent la cause de l'infertilité, car:

  • fermer le canal cervical de l'intérieur - l'emplacement des synéchies dans le canal cervical ou au-dessus du pharynx interne crée un obstacle mécanique pour les spermatozoïdes sur le chemin de leur avancement, une telle localisation des synéchies peut même compliquer considérablement la procédure de transfert intra-utérin d'embryons dans la cavité utérine pendant la FIV;
  • empêcher l'implantation - de nombreuses synéchies dans le corps de l'utérus interfèrent avec la fixation de l'ovule à l'endomètre, par conséquent, même en cas de fécondation réussie, la grossesse est interrompue à court terme;
  • perturber le passage du blastocyste des trompes de Fallope - lorsque les synéchies sont situées dans la zone des orifices des trompes de Fallope, l'ovule fécondé ne peut pas pénétrer dans la cavité utérine, ce qui peut finalement conduire à une grossesse extra-utérine.

Adhésions autour de l'utérus impliquant les trompes de Fallope. Adhésions (synéchies) à l'intérieur de la cavité utérine.

Dans le petit bassin - autour des ovaires, des trompes de Fallope, des intestins

Dans ce cas, les adhérences sont une conséquence des processus inflammatoires transférés ou des interventions chirurgicales. Ils se forment à l'extérieur des organes génitaux internes - l'utérus, les trompes de Fallope, attirent les boucles des petits et gros intestins, la vessie, les plis péritonéaux, les ligaments..

L'une des causes les plus courantes d'infertilité est le facteur tubaire. Dans le même temps, un obstacle mécanique - les adhérences - est créé sur le chemin du mouvement du sperme vers l'ovule. Ils peuvent survenir à la fois à l'extérieur des trompes de Fallope et à l'intérieur.

Les plus dangereuses dans ce cas sont les adhérences qui entourent les trompes de Fallope. Ils resserrent excessivement leur lumière, perturbant la perméabilité. Les cordons de tissu conjonctif peuvent également «coller» la section fimbriale des trompes de Fallope, laissant le reste intact. Dans le même temps, un ovule mature, quittant l'ovaire, ne peut pas entrer dans la trompe de Fallope, ce qui conduit à l'infertilité.

Dans ce cas, il existe une forte probabilité de formation d'hydrosalpings - l'accumulation de liquide dans les trompes de Fallope..

Les adhérences exprimées entre les anses intestinales, les ovaires et les trompes de Fallope peuvent conduire à la formation d'un seul conglomérat d'organes, ce qui perturbe également leur fonction et provoque une douleur intense, une impossibilité de grossesse.

Les adhérences entre les anses de l'intestin peuvent provoquer une localisation anormale des ovaires - loin de la partie fimbriale des trompes de Fallope, par conséquent, même une ovulation normale ne conduit pas à une grossesse, car le sperme ne peut pas pénétrer ici.

Ainsi, les adhérences dans le petit bassin augmentent les risques des complications et maladies suivantes:

  • infertilité;
  • grossesse extra-utérine;
  • hydrosalpings;
  • douleur pelvienne chronique.

Et voici plus sur la planification d'une grossesse avec une trompe de Fallope.

Femmes à risque

Le processus d'adhésion peut se former pour deux raisons principales:

  • à la suite du processus inflammatoire reporté;
  • après une intervention chirurgicale sur les organes pelviens ou les intestins.

La part de deux facteurs dans la formation de la synéchie est équivalente. Parmi les processus inflammatoires du petit bassin, le processus d'adhésion survient le plus souvent après:

  • infection à chlamydia;
  • blennorragie;
  • tuberculose génitale.

Les adhérences sont la défense naturelle du corps contre la propagation de l'infection, dans ce cas dans le petit bassin. Avec l'apparition de l'inflammation, la fibrine apparaît sur les tissus et les muqueuses - elle transpire du plasma sanguin. Après son achèvement, la fibrine reste et «colle» les muqueuses des organes génitaux ou des feuilles du péritoine les unes aux autres.

Les femmes suivantes sont à risque:

  • ceux qui ont eu des infections génitales;
  • travailler dans des conditions froides et humides;
  • ayant des maladies systémiques du tissu conjonctif.

Les interventions chirurgicales sont une autre cause courante de formation d'adhérences. Parmi eux sont les suivants:

  • avec péritonite - dans le contexte de l'appendicite, des maladies intestinales, avec pyoovarium (pus dans les ovaires), pyosalping (pus dans les tubes);
  • avec saignement dans la cavité abdominale et le petit bassin - après un ectopique, traumatisme des organes internes, rupture d'un kyste;
  • en présence de corps étrangers - dans l'utérus ou la cavité abdominale.

L'endométriose - ovaires, utérus, péritoine, intestins - conduit à des adhérences prononcées dans le petit bassin. En l'absence de traitement approprié, la maladie progresse, réduisant ainsi les chances de la femme d'une conception et d'une grossesse indépendantes réussies.

Des adhérences dans la cavité utérine peuvent se former après curetage, hystéroscopie, après avortement.

Symptômes d'adhérences pendant la grossesse

Le tableau clinique peut varier. Les symptômes d'adhérences pendant la grossesse peuvent être sévères ou totalement absents. Tout dépend de leur emplacement, de leur quantité, de leur structure morphologique.

Le plus souvent, les femmes ayant des adhérences se plaignent de ce qui suit:

  • douleurs tiraillantes et douloureuses dans le bas de l'abdomen;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • violation des selles;
  • douleur avec ballonnements.

Au fur et à mesure que l'utérus se développe, les adhérences commencent à se resserrer, ce qui provoque une irritation du péritoine et des organes internes adjacents. Par conséquent, les adhérences et «blessé» pendant la grossesse. Les symptômes sont quelque peu similaires aux signes d'une menace, en particulier aux premiers stades, si souvent les femmes souffrant de douleurs dans le bas de l'abdomen en raison de la présence d'adhérences sont admises à l'hôpital avec un diagnostic de menace de fausse couche.

Les adhérences entre les anses de l'intestin pendant la grossesse peuvent provoquer une occlusion intestinale. Les premiers signes d'une maladie potentiellement mortelle pour une femme et un fœtus:

  • douleur abdominale de localisation différente;
  • ballonnements, manque de gaz et de matières fécales;
  • nausées, vomissements, qui n'apportent pas de soulagement;
  • la température corporelle peut augmenter;
  • étourdissements, diminution de la pression artérielle, augmentation de la fréquence cardiaque.

Si les adhérences font mal, comment traiter et soulager la maladie

Il est impossible d'effectuer indépendamment un diagnostic différentiel en présence de douleurs abdominales. Vous ne devez en aucun cas vous soigner ou prendre des médicaments. Ceci est chargé de ce qui suit:

  • vous pouvez aggraver votre état si la raison est une menace réelle de fausse couche ou d'accouchement prématuré, si une intervention chirurgicale est nécessaire;
  • les médicaments peuvent être dangereux pour le fœtus.

Seules des sensations de picotements périodiques dans le bas de l'abdomen ou de l'utérus, de rares douleurs de traction en fin de journée de travail ou après une charge qui passent d'elles-mêmes ne devraient pas être préoccupantes. Dans d'autres cas, vous devriez consulter un médecin.

Pour la "règle", vous pouvez prendre le réglage suivant - si la douleur dans le bas-ventre ne disparaît pas après avoir pris un antispasmodique pendant 30 minutes (No-shpa, Drotaverin - en comprimés ou suppositoires rectaux), vous devez contacter un obstétricien-gynécologue pour exclure les conditions graves.

Diagnostic de la future mère

Il est possible d'identifier la présence d'adhérences dans le petit bassin déjà pendant la grossesse uniquement pendant la chirurgie - par exemple, une césarienne. Le chirurgien peut indiquer avec précision le nombre, la nature, suggérer la nature.

Pendant la planification de la grossesse, un processus d'adhésion peut être supposé basé sur les éléments suivants:

  • anamnèse - processus inflammatoires antérieurs, opérations sur les organes génitaux ou adjacents;
  • plaintes - douleurs tiraillantes, infertilité, exacerbations chroniques des processus inflammatoires dans le petit bassin, douleur pendant les rapports sexuels;
  • données d'examen - un processus d'adhésion prononcé "se dégage" avec gravité dans la région des appendices, douleur lors de l'examen, faible mobilité de l'utérus lors de l'examen bimanuel;
  • résultats échographiques - pas toujours déterminés, «pour» le processus adhésif est mis en évidence par la localisation anormale des organes internes, la présence d'accumulations anéchogènes dans la cavité utérine et les appendices, des «cordons» dans le fornix postérieur.

Il est possible d'établir de manière plus fiable la présence d'adhérences et comment elles peuvent affecter la grossesse en utilisant les méthodes suivantes:

  • Hystérosalpingographie - «vérification de la perméabilité des trompes de Fallope». Cela implique l'introduction de contraste dans la cavité utérine, après quoi il pénètre indépendamment dans les trompes de Fallope et la cavité abdominale. Au cours de la procédure, plusieurs images aux rayons X sont prises, dont une analyse approfondie vous permet d'établir la présence d'adhérences dans la cavité utérine, les trompes de Fallope, dans le petit bassin.
  • La méthode permet également d'identifier les femmes qui, malgré le processus d'adhésion, peuvent devenir enceintes de manière indépendante et celles qui ont besoin d'une intervention chirurgicale ou ont des chances de devenir parents uniquement en utilisant des technologies de procréation assistée (plus souvent la FIV).
  • Hystéroscopie. Au cours de la procédure, un instrument spécial (hystéroscope) est inséré dans la cavité utérine. Ainsi, vous pouvez visualiser tout ce qui se passe à l'intérieur - voir les adhérences, les fibromes, les polypes, etc. L'hystérosalpingographie offre également la possibilité d'enlever / disséquer les excroissances et ainsi augmenter les chances de grossesse.
  • Laparoscopie. Il s'agit d'une méthode non seulement pour le diagnostic, mais également pour le traitement de la maladie adhésive. Pendant l'opération, avec des manipulateurs spéciaux placés dans la cavité abdominale, le médecin peut effectuer certaines actions (par exemple, disséquer les adhérences, reformer les trompes de Fallope et leur section fimbriale, isoler les ovaires des adhérences), mais aussi voir tout ce qui se passe à l'écran.

Lyse des adhérences entre les anses intestinales

  • Chirurgie abdominale. Avec un processus adhésif prononcé, la laparoscopie est impossible. Dans ce cas, vous devez recourir à une opération chirurgicale standard avec une incision transversale ou longitudinale dans la peau abdominale. Dans le même temps, le médecin voit personnellement toute l'anatomie des organes internes..

Pour plus d'informations sur la façon de tomber enceinte avec une obstruction des trompes de Fallope, voir cette vidéo:

Traitement des adhérences avant la grossesse

Vous pouvez traiter les adhérences de manière conservatrice et en utilisant diverses interventions chirurgicales. Ce dernier est utilisé en cas d'infertilité avérée pour augmenter les chances de réussite de la conception, ainsi que dans les conditions chirurgicales aiguës - obstruction intestinale, par exemple. Chirurgie d'élimination d'adhérence:

  • hystéroscopie - aide à se débarrasser des synéchies dans la cavité utérine et le canal cervical, le vagin;
  • laparoscopie et chirurgie abdominale - vous permet d'éliminer les adhérences dans le petit bassin, autour des trompes de Fallope et des ovaires, entre les anses intestinales.

Le traitement conservateur des adhérences comprend divers groupes de médicaments:

  • enzymatique - pour empêcher la formation d'adhérences après la chirurgie et les processus inflammatoires, par exemple Wobenzym, Longidaza et autres, mais leur efficacité est douteuse;
  • analgésiques - utilisés pour soulager la douleur;
  • à base de diénogest hormonal - si les adhérences sont causées par l'endométriose.

En outre, la médecine traditionnelle peut être utilisée - des tampons avec des solutions médicinales par voie topique en cas de douleur. Il est également efficace d'utiliser:

  • physiothérapie - avec exacerbation de la douleur due au processus adhésif;
  • hirudothérapie - dans le complexe de traitement de l'infertilité et du syndrome douloureux;
  • acupuncture.

Le traitement des adhérences pendant la grossesse n'est pas effectué, même s'il semble que ce sont elles qui tirent. Premièrement, le syndrome douloureux n'est pas prononcé. Deuxièmement, un examen approfondi et l'exclusion des conditions plus graves sont nécessaires..

Et voici plus sur la réalisation de la laparoscopie pour l'infertilité.

Les adhérences des organes génitaux et du péritoine dans le petit bassin entraînent des problèmes de grossesse - l'infertilité se produit, en outre, elles peuvent nuire à la croissance de l'utérus et à l'étirement de ces formations de tissu conjonctif. Il est possible d'établir la présence d'adhérences uniquement à l'aide d'opérations graves, mais il est impossible de s'en débarrasser complètement - vous ne pouvez augmenter que temporairement les chances d'une grossesse naturelle ou réduire la douleur, augmentant ainsi la qualité de vie d'une femme.

Vidéo utile

Pour le traitement des adhérences dans le petit bassin par thérapie viscérale, voir cette vidéo:

Lire aussi

Quand commencer à planifier une grossesse après une hystéroscopie.... cavité utérine, y compris celle qui peut affecter la conception - polypes, adhérences, etc..

Les adhérences formées après une césarienne doivent être traitées car. Planification de la grossesse. Méthodes traditionnelles de conception. Tout sur l'infertilité.

Planification de la grossesse. Méthodes traditionnelles de conception. Tout sur l'infertilité.... Les adhérences peuvent réapparaître, en particulier après la chirurgie.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Est-il possible de piquer "Dysport" pendant la grossesse

Infertilité

Parfois, pour la beauté, les femmes sont prêtes à tout sacrifice. Et même assez douloureuses et associées à certains risques, les procédures en salon ne sont pas considérées comme un prix trop élevé pour une personne qui conserve sa jeunesse pendant encore plusieurs années.

Suspension dans le liquide amniotique

Analyses

Causes de suspension dans le liquide amniotiqueSuspension dans le liquide amniotique, la couleur du liquide, la quantité - tous ces indicateurs sont très importants pour le médecin qui surveille la grossesse de la patiente.

Duphaston pendant la grossesse

Nouveau née

Qu'est-ce que l'hCG et Duphaston ont à voir avec cela? Et malgré le fait qu'au premier dépistage, l'hCG a augmenté et combien de larmes et de nerfs cela m'a coûté.
Je lis ça:

Est-il possible de faire du sport pendant la grossesse

Conception

Est-il possible de faire du sport pendant la grossesseLe sport améliore la santé de la femme et facilite la grossesse. Il est souhaitable qu'en même temps la femme mène une vie active..