Principal / Conception

Syphilis pendant la grossesse

Il arrive que les femmes aient la syphilis pendant la grossesse. Un tel diagnostic en soi peut être choquant, mais lorsqu'il s'agit d'attendre un bébé, la situation est encore plus compliquée. Examinons plus en détail les caractéristiques de cette maladie pendant la période prénatale.

Les symptômes de la maladie et ses formes

Si nous considérons la question de savoir s'il est possible de devenir enceinte avec la syphilis, la réponse sera oui. De plus, de nombreuses femmes infectées par le tréponème pâlissent trouvent leur problème pendant la période de mise au monde, lors d'un examen médical. Plus la maladie est identifiée tôt, plus le prix sera bas pour le bébé à naître..

La difficulté réside dans le fait qu'il n'est pas toujours possible de remarquer les symptômes caractéristiques de cette maladie particulière..

Cela est dû à la variété des formes de pathologie:

  1. Incubation. Couvre le premier mois après l'infection.
  2. Primaire. Les premiers symptômes apparaissent après environ 1 mois, cette phase dure environ 40 à 50 jours.
  3. Secondaire. La durée moyenne de cette forme de la maladie est de 2 à 4 ans.
  4. Tertiaire. Provient de la 5ème année après l'infection en l'absence de traitement de qualité.
  5. Caché. Il est divisé en début et en fin, selon l'âge de l'infection. Il n'y a pas de symptômes évidents, il peut y avoir des manifestations non spécifiques sous la forme d'une augmentation de la température à des marques subfébriles, une faiblesse, une perte d'appétit.

La présence de tréponème pâle dans le corps provoque l'apparition d'ulcères sur la peau, à savoir dans la zone à travers laquelle l'infection s'est produite. À l'avenir, des granulomes infectieux, des cicatrices se forment dans les tissus, le fonctionnement de divers systèmes corporels est perturbé.

Diagnostique

Si une femme est infectée par la syphilis, mais qu'elle ne le sait pas, la maladie peut être détectée lors de contrôles de routine pendant toute la période de naissance d'un enfant..

Le plus souvent, 3 directions de diagnostic sont utilisées pour surveiller la santé des femmes enceintes:

  1. Inspection standard. Un gynécologue peut remarquer les manifestations spécifiques de la maladie lors d'un examen de routine d'une femme. Par exemple, ceux-ci incluent les ulcères génitaux, les éruptions cutanées, les chancres.
  2. Réaction de microprécipitation. Le test standard pour toutes les femmes enceintes pour détecter la syphilis. Il est effectué 3 fois: au début de l'inscription, lors du départ en congé de maternité, dans les dernières semaines de grossesse.
  3. Test d'immunosorbant lié. Confirme ou réfute un résultat RMP positif. La syphilis faussement positive chez les femmes enceintes n'est pas exclue, il est donc recommandé d'effectuer plusieurs tests ELISA. Si une syphilis faussement positive est retrouvée pendant la grossesse, des tests de soutien peuvent être nécessaires. En général, la méthode ELISA vous permet de déterminer non seulement la présence d'anticorps contre le tréponème, mais également le degré de leur concentration. Les résultats de 1,2 à 3,6 et plus sont considérés comme positifs..

Conséquences pour l'enfant

Si une femme reçoit un diagnostic de syphilis pendant la grossesse, il est nécessaire d'évaluer de manière adéquate les risques possibles pour l'enfant. Dans certains cas, la vraie solution est l'avortement. Dans environ un quart des cas, le fœtus meurt, environ 60% des enfants naissent avec une infection congénitale déjà existante et des défauts caractéristiques de divers types.

Considérez les conséquences possibles pour l'enfant dans le tableau:

Nom et photoBrève description
Fausse couche
Il se produit aux premiers stades, le fœtus présente des écarts dans le développement des organes, les tissus contiennent l'agent causal de la syphilis.Décès prénatalAu cours des dernières semaines de grossesse, le fœtus meurt à la suite de lésions des organes internes ou de la couverture du placenta avec du tissu cicatriciel. Les causes les plus courantes de décès d'un enfant sont la dégénérescence graisseuse des poumons, le plissement et l'épaississement du foie, une altération de l'apport sanguin.Lésion de la peauPeut se manifester sous forme de pemphigus, lorsque des éruptions cutanées remplies de liquide se forment sur la peau. Les vésicules éclatantes forment des plaies saignantes et des tréponèmes sont libérés avec le liquide lui-même. Une autre option - la peau devient parfaitement lisse, "semblable à un miroir", rougit puis se fissure. Des cicatrices radiales se forment sur le site des plaies.OstéochondriteL'inhibition de la croissance osseuse se produit, leur déformation progressive se produit, la maladie de Parro se développe.RhiniteLa différence entre la rhinite syphilitique est que l'inflammation de la muqueuse nasale entraîne une perte progressive de la capacité de fonctionnement de l'organe et sa déformation.MéningiteLes processus inflammatoires dans les méninges provoquent le développement de l'hydrocéphalie et la courbure du crâne. Chez ces enfants, le lobe frontal et la région cérébrale augmentent de volume. Les manifestations indirectes sont le strabisme, la parésie musculaire.Dystrophie des dentsLa forme des dents diffère de la normale, il y a une expansion du cou, tandis que la surface de coupe est considérablement limitée en superficie.Déficience auditiveLe plus souvent, les symptômes se retrouvent à l'âge scolaire. Ils progressent et la surdité labyrinthique se développe avec le temps, ce qui ne répond pas au traitement.Déficience visuelleLa cornée de l'œil devient progressivement trouble et des néoplasmes de type plaque peuvent être trouvés au bas du globe oculaire. La perte de vision peut être arrêtée si le traitement est commencé à temps.Alopécie areataLes cheveux sont complètement perdus ou la calvitie n'est observée que dans certaines zones.

Méthodes de traitement à des moments différents

La méthode de traitement implique l'utilisation de médicaments spéciaux. Leur posologie et leur durée d'administration dépendent de la forme de la maladie et de la durée de la grossesse..

Considérez comment la syphilis est traitée pendant la grossesse jusqu'à 18 semaines. Initialement, la forme de la maladie est déterminée.

Pour la syphilis primaire, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • Bicilline 1, 3,5;
  • Benzylpénicilline;
  • Sel de pénicilline Novocaïne;
  • Benzicilline;
  • Extensilline;
  • Retarpen.

Les injections de bicilline doivent être effectuées une fois tous les 3 à 5 jours, selon le type de médicament choisi. Le cours est conçu pour 3 à 14 injections. Le sel de pénicilline Novocaïne est utilisé 2 fois par jour pendant 10 jours. Avec la syphilis secondaire, la durée du cours est exactement doublée.

Mais comment traiter la syphilis pendant la grossesse après 18 semaines? Dans ce cas, les médecins limitent l'utilisation de la benzylpénicilline deux fois par jour pendant 10 jours sous la forme primaire et 20 jours sous la forme secondaire de la maladie..

Pour protéger l'enfant du développement de complications graves, un traitement prophylactique de la syphilis pendant la grossesse est effectué. Il est prescrit à partir de la 20e semaine, à condition que le traitement principal soit terminé avant la conception ou dans les premières semaines de gestation, alors que les résultats du test sont négatifs.

Si le traitement a été effectué après la 18e semaine, une prophylaxie est prescrite 2 semaines après la fin du cours de choc. Pour influencer l'agent causal de la syphilis, la benzylpénicilline est encore utilisée pendant 10 jours.

Naissance d'un enfant

Si vous avez une syphilis bien traitée et que la grossesse s'est déroulée sans incident, les chances d'avoir un bébé en bonne santé sont très élevées. C'est pourquoi même les faux positifs ne doivent pas être ignorés. Le processus même de donner naissance à un bébé ne diffère pas d'une grossesse normale, c'est-à-dire que l'accouchement peut être à la fois naturel et avec une césarienne si cela est indiqué.

Il existe un risque pour la mère associé à une densité placentaire anormale. Dans certains cas, il peut être endommagé de sorte que des parties de celui-ci restent dans l'utérus après l'accouchement. Pour exclure les complications, le médecin doit examiner le placenta à la recherche de ruptures et de relâchement et, si nécessaire, procéder à un examen manuel de l'utérus. Dans le même temps, la femme est mise en état d'anesthésie..

Immédiatement après la naissance du bébé, il est nécessaire de l'examiner pour la présence de signes spécifiques de syphilis congénitale. Après environ une semaine, des tests d'anticorps avec prélèvement sanguin peuvent être effectués. Auparavant, cela n'avait aucun sens de le faire, car jusqu'à un certain point, même dans le sang d'un enfant en bonne santé, les anticorps d'une mère infectée peuvent être présents..

De plus, il est nécessaire d'examiner le bébé avec les conseils de ces spécialistes:

  • ENT;
  • ophtalmologiste;
  • radiologue;
  • neurologue.

Les spécialistes évaluent la santé d'un enfant sur des bases spécifiques. Si au cours de l'examen des symptômes caractéristiques et des anomalies ont été identifiés, un certain nombre de tests auxiliaires, une ponction lombaire du liquide céphalo-rachidien et un traitement approprié sont prescrits.

Observation de suivi

Une question importante n'est pas seulement le traitement de la syphilis chez la femme enceinte, mais aussi l'observation dynamique de l'enfant après la naissance. La première année de vie est d'une importance capitale. L'instruction standard suppose un examen régulier tous les 3 mois de la vie d'un enfant.

Le plus important est le premier dépistage de l'infection à 3 mois. L'enfant est examiné par des spécialistes spécialisés pour les écarts de développement, des tests de laboratoire pour la syphilis sont effectués. Si les résultats sont positifs, il est important de ne pas manquer les examens de suivi tous les 3 mois. Si le résultat est négatif, la prochaine visite chez le vénéréologue peut être reportée à un an.

Si le diagnostic de syphilis a été confirmé à l'âge de 12 mois selon les résultats de l'examen, l'observation se poursuit, le traitement est ajusté en fonction de son efficacité à chaque étape. En l'absence d'anticorps contre le tréponème et d'autres manifestations suspectes, l'enfant peut être retiré du dispensaire, mais il est toujours préférable de rester vigilant pendant les 10 à 15 prochaines années, car certaines formes de la maladie peuvent apparaître après de nombreuses années..

Autres prévisions

Si une femme enceinte a reçu un diagnostic de syphilis sous l'une de ses formes, le traitement ne doit en aucun cas être reporté. Lorsque des anomalies chez le fœtus sont détectées lors du diagnostic intra-utérin, il est logique d'interrompre la grossesse. Dans d'autres cas, il est important de suivre un traitement médicamenteux et de surveiller en permanence l'état de la mère et de l'enfant, y compris après l'accouchement..

Avec un traitement approprié, le pronostic est très favorable. Une situation radicalement opposée se développe lorsque les recommandations du médecin ne sont pas suivies et qu'il n'y a pas de traitement pendant la période de mise bas.

Très probablement, l'enfant naîtra avec des pathologies et une infection congénitale ou mourra dans l'utérus. En l'absence d'observation et de traitement après la naissance d'un bébé, le pronostic pour la plupart des nouveau-nés malades est critique - le risque d'invalidité et de décès est extrêmement élevé.

Mais s'il est possible de tomber enceinte après la syphilis et d'avoir un enfant en parfaite santé est une question exclusivement individuelle. Tout dépend de la forme de la maladie, de l'opportunité et du degré d'efficacité de son traitement.

Très souvent, la grossesse après la syphilis traitée se déroule sans complications, l'enfant naît à l'heure et ne présente aucune anomalie congénitale. C'est pourquoi les femmes infectées ne doivent pas désespérer et mettre fin aux rêves de maternité. Un traitement opportun et une surveillance constante par un médecin augmentent considérablement les chances de leur mise en œuvre.

Pour plus d'informations sur le problème, regardez la vidéo de cet article..

La syphilis pendant la grossesse n'est pas une phrase

La syphilis est une maladie infectieuse dangereuse qui se propage d'une femme enceinte à un enfant. Parfois, la maladie peut être asymptomatique et la future mère peut ne pas être au courant de l'infection, ce qui met sa vie en danger et celle de son bébé. Il affecte tous les organes et tissus du corps humain, provoque une fausse couche, une naissance prématurée. Un traitement correct et en temps opportun rétablira la santé d'une femme enceinte et aidera à donner naissance à un bébé en bonne santé..

Description générale de la maladie et du groupe à risque

La syphilis est une maladie chronique vénérienne causée par le tréponème pâle en spirale (Treponema pallidum), qui pénètre dans le corps humain à travers les muqueuses et la peau endommagée. L'infection peut affecter les organes internes d'une personne, le système nerveux, les os, les vaisseaux sanguins et la peau. Les patients subissent une restructuration biologique et immunitaire de tous les systèmes et organes..

Le plus souvent, la maladie est sexuellement transmissible, par conséquent, les personnes qui ont des relations sexuelles avec promiscuité, les homosexuels et les prostituées sont les plus sensibles à la maladie. Les toxicomanes sont également à risque.

La maladie est transmise d'une mère enceinte infectée à son enfant à naître. Un bébé infecté peut mourir ou naître avec la syphilis congénitale.

Il est possible d'être infecté par la syphilis par une transfusion sanguine d'un donneur malade. La voie domestique de transmission de l'infection n'est pas exclue, vous devez donc respecter l'hygiène et ne pas utiliser de vaisselle, une brosse à dents, un rasoir et d'autres articles pour les patients..

Attention! Si la syphilis n'est pas traitée, elle peut être mortelle.

Classification des maladies

La syphilis est une maladie très dangereuse et insidieuse, car elle se caractérise par une alternance de périodes latentes et actives. Toutes les formes et tous les types de maladie ne présentent pas de signes prononcés permettant de déterminer la maladie et de prendre les mesures appropriées. Mais le succès du traitement dépend en grande partie de la rapidité et de l'identification correcte du type de maladie. La classification de la syphilis aide à diviser la maladie par type, degré de manifestations cliniques, moment, localisation et autres facteurs.

Forme précoce

La maladie ne se manifeste d'aucune façon, elle dure environ 5 semaines. Une personne malade est contagieuse pour ses partenaires sexuels et le reste des personnes qui l'entourent. Seule une analyse spécifique est capable de détecter une syphilis précoce. Facile à traiter.

Important! C'est la forme la plus dangereuse de la maladie en raison de l'absence de symptômes..

Forme primaire

Les premiers symptômes apparaissent environ 5 semaines après l'infection. Un chancre dur apparaît. Diagnostiqué par des tests. Cette forme de syphilis dure environ 7 semaines. La détection rapide de la maladie contribue à une guérison rapide.

Forme secondaire

Se développe dans le cas d'une forme primaire négligée. Il se manifeste par des éruptions cutanées qui disparaissent périodiquement. L'éruption cutanée est similaire à une éruption cutanée allergique. Cette forme peut durer jusqu'à 4 ans si elle n'est pas traitée. Le système nerveux, tous les tissus et organes souffrent de la maladie. L'infection peut être détectée en testant le sang.

Forme tertiaire

Des lésions internes et externes du corps humain se manifestent. Le patient est contagieux. Toutes les études ne montrent pas qu'une personne a une infection. Difficile à traiter. Il est impossible de se remettre complètement de cette forme de syphilis..

Important! La forme tertiaire de la syphilis est la plus dangereuse car ses caractéristiques sont similaires à celles d'autres maladies..

Forme cachée

Affecte négativement les organes internes d'une personne. Il est diagnostiqué lors d'un examen préventif. Également trouvé dans les cas de syphilis chez un partenaire sexuel.

Attention! La forme latente de la maladie appartient à la catégorie des infections dangereuses, ne se manifeste pas à l'extérieur, est contagieuse.

Forme tardive

Cette classification est appliquée lorsqu'un bébé apparemment en bonne santé naît d'une femme infectée par la syphilis. Les tests ne montrent pas que l'enfant est infecté, mais à un âge plus avancé, il peut développer de graves problèmes de santé.

Important! La pathologie tardive peut se manifester après un an et après des décennies. Cette caractéristique caractérise l'imprévisibilité de cette forme de la maladie..

Syphilis chronique

Les symptômes de l'infection vont et viennent. Le processus pathologique dure des années. La maladie est détectée par hasard lors du dépistage ou de l'examen de routine. En l'absence de traitement correct en temps opportun, la syphilis chronique reste à jamais dans le corps humain.

Type sérorésistant de la maladie

Cette forme de la maladie est détectée chez les patients qui ont subi avec succès un traitement contre la syphilis, mais qui ont un tréponème pâle dans leur corps, selon les résultats des tests. Les personnes atteintes de ce type de maladie sont enregistrées auprès d'un immunologiste toute leur vie..

Symptômes de la syphilis pendant la grossesse

La maladie peut se manifester sous forme de symptômes typiques ou latents. Le premier symptôme de la syphilis primaire est un chancre dur indolore (ulcère). Il s'agit d'une zone rouge surélevée de forme arrondie d'un diamètre allant jusqu'à 2 cm. Les bords du chancre sont surélevés, il y a peu d'écoulement et une croûte peut se former sur le dessus. Localisé sur les organes génitaux, les lèvres, le rectum, la langue, le col de l'utérus, les amygdales, les glandes mammaires, les doigts et les orteils.

Après environ 6 semaines, une cicatrice se forme sur le site du chancre. La maladie devient latente. Une femme enceinte peut ressentir de la faiblesse, des maux de tête, de la fièvre et un malaise.

Un symptôme de la manifestation de la syphilis secondaire est une éruption cutanée sur le corps, la plante des pieds, les paumes. Le patient ressent de la fatigue, de la fièvre, des maux de tête. Pendant cette période, une perte de cheveux, une hypertrophie des ganglions lymphatiques sont possibles..

Au stade avancé (syphilis tertiaire), des lésions au cœur, au système nerveux, aux yeux, au foie, aux os, à la moelle épinière, aux articulations et au cerveau sont observées. Tout cela entraîne des déformations osseuses, des troubles mentaux, la cécité, la paralysie, la surdité et la mort..

Complications, conséquences négatives possibles

Le déséquilibre hormonal observé chez les femmes enceintes dont la mère est infectée peut déclencher une naissance prématurée et une fausse couche. Les femmes atteintes de syphilis souffrent souvent de toxicose et d'anémie tardives.

Important! Si la syphilis n'est pas traitée à temps, l'enfant peut naître mort, il y a de grandes chances de naissance prématurée. L'infection peut provoquer une fausse couche et un retard de croissance fœtale.

La syphilis congénitale est une complication très grave de la maladie pendant la grossesse. L'enfant est infecté in utero, tandis que l'infection pénètre dans le placenta et pénètre dans le corps, affectant ses organes internes, son système osseux, son cerveau, sa peau et son système nerveux. Le bébé naît prématuré, prend du poids lentement, refuse de téter, ne dort pas bien, est anxieux et pleure constamment.

La syphilis congénitale peut être latente. Quelques années après la naissance, l'enfant peut présenter des signes de syphilis congénitale tardive: lésions du cerveau, des os, de l'organe auditif, des yeux, des dents.

Diagnostique

Pour identifier la présence de la maladie, un test sanguin à partir d'un doigt et d'une veine permet. Pour le dépistage de la syphilis, le gynécologue propose à la femme enceinte les tests suivants: RW, PB (réaction de Wasserman) ou MP (microréaction de précipitation). La réaction de Wasserman donne souvent des résultats incorrects chez les femmes enceintes, elle est donc rarement utilisée.

Si le test de dépistage est positif, il est nécessaire de subir des examens supplémentaires pour s'assurer de la présence ou de l'absence de syphilis. Les tests suivants sont utilisés pour confirmer la maladie:

  • immunoblotting;
  • RIF (réaction d'immunofluorescence);
  • ELISA (dosage immuno-enzymatique);
  • RPHA (réaction d'hémagglutination passive);
  • RIBT (réaction d'immobilisation du tréponème pâle).

Premièrement, le RPGA et le RIF sont prescrits. Si les résultats sont douteux, il est nécessaire de passer le reste des tests..

Traitement de la syphilis pendant la grossesse

Une femme enceinte infectée par la syphilis doit commencer immédiatement un traitement afin de sauver sa santé et la vie de son enfant à naître. L'automédication dans ce cas est inacceptable. Il n'est pas nécessaire d'interrompre la grossesse, la maladie est traitée avec succès et la probabilité de donner naissance à un bébé en bonne santé est très élevée.

Le traitement consiste en des cours de base et préventifs. Le cours principal de la femme enceinte a lieu dans un hôpital, un cours préventif peut être suivi en ambulatoire à 20-24 semaines de grossesse.

Treponema pale meurt des suites d'une exposition à des antibiotiques de la série des pénicillines.Par conséquent, le sel de sodium de benzylpénicilline, la bicilline, le sel de benzylpénicilline novocaïne et la procaïne-benzylpénicilline sont utilisés pour traiter les femmes enceintes. Si vous êtes allergique à ces médicaments, la ceftriaxone vous est prescrite.

Après avoir utilisé des antibiotiques, une femme enceinte peut ressentir des nausées, de la fièvre, des malaises et des maux de tête. Cette réaction survient généralement chez les patients atteints de syphilis primaire. La condition devrait revenir à la normale dans la journée..

Il est nécessaire de respecter strictement toutes les prescriptions du médecin, de surveiller et de surveiller l'efficacité du traitement et des examens réguliers. Pendant le traitement, tous les rapports sexuels doivent être exclus, la consommation d'alcool est interdite.

Attention! Le partenaire sexuel d'une femme atteinte de syphilis doit également être traité.

Prévision et prévention

Les soins de santé russes accordent une attention accrue à la prévention de la syphilis pendant la grossesse. Lors de l'inscription dans une clinique prénatale, la femme enceinte doit subir un examen sérologique pour identifier la maladie. Pendant la grossesse, cet examen devra être passé deux fois de plus. Les antécédents médicaux et l'examen clinique sont des mesures supplémentaires pour prévenir la syphilis.

La femme elle-même, à titre préventif, doit éviter les relations sexuelles occasionnelles et, en cas de contact, utiliser un préservatif. Une bonne hygiène personnelle peut également aider à prévenir les maladies..

Toutes ces activités permettent d'identifier et de guérir la syphilis à un stade précoce de la maladie, préservant ainsi la santé de la mère et de l'enfant..

Sans traitement, 25% des bébés meurent dans l'utérus, 30% après la naissance et 40% des bébés présentent des signes de syphilis après la naissance.

Les enfants nés de mères malades sont surveillés de près par les médecins. Si un bébé a la syphilis congénitale après la naissance, il est transféré dans un hôpital pour maladies infectieuses pour traitement. S'ils ne sont pas trouvés, l'enfant doit être surveillé dans un dispensaire pendant un an.

Nutrition: restrictions sur la nourriture et les médicaments

Il n'y a pas de régime spécial pour la syphilis, cependant, il faut garder à l'esprit que des antibiotiques puissants sont utilisés dans le traitement de la maladie, il n'est donc pas recommandé de manger:

  • boissons alcoolisées et gazeuses;
  • viande et poisson gras, saindoux, abats (reins, cervelle, foie);
  • viandes fumées, conserves;
  • nourriture frit;
  • poisson salé, caviar (sevruga, saumon kéta, esturgeon);
  • pain frais, gâteaux, pâtisseries, petits pains;
  • crème, crème glacée, chocolat;
  • les légumineuses;
  • champignons;
  • légumes marinés;
  • radis, radis, navet, ail, oseille, épinards;
  • fruits aigres;
  • assaisonnements chauds et épices;
  • graisses de cuisson, ghee;
  • caillé aigre,
  • okroshka, soupe de chou vert.

Chez certaines femmes enceintes, les préparations de pénicilline peuvent provoquer des réactions allergiques sévères, pouvant aller jusqu'à la mort. Dans ce cas, d'autres antibiotiques sont utilisés..

Les antibiotiques céphalosporines peuvent également être dangereux pour ceux qui ne tolèrent pas la pénicilline. Leur structure chimique est très similaire..

Les femmes enceintes allergiques à la pénicilline et aux antibiotiques céphalosporines se voient prescrire des macrolides pour traiter la syphilis.

Un mode de vie correct, une hygiène et une inscription en temps opportun dans une clinique prénatale aideront une femme et son bébé à naître à éviter l'infection par la syphilis. Mais si, néanmoins, une infection s'est produite, un traitement qualifié et opportun aidera à éviter les conséquences graves de la maladie pour la mère et l'enfant. La syphilis est guérissable.

Enregistrez le lien vers l'article pour ne pas perdre!

Syphilis pendant la grossesse: diagnostic et conséquences

La syphilis est une maladie infectieuse qui affecte divers organes du corps humain. L'agent causal est le tréponème pâle, qui peut pénétrer profondément dans les tissus et rester actif pendant une longue période.

La maladie est divisée en acquis et congénitale. Dans le premier cas, l'infection pénètre dans le corps lors de rapports sexuels avec une personne malade, dans le second - lors de l'accouchement ou par voie intra-utérine de la mère au fœtus. Il existe plusieurs périodes de développement de la maladie:

  • incubation (jusqu'à 30 jours);
  • primaire (45 jours);
  • secondaire (2-4 ans);
  • tertiaire (5-15 ans);
  • latent (précoce, tardif).

Comment la maladie se manifeste-t-elle chez la femme enceinte

La syphilis se manifeste pendant la grossesse avec les mêmes symptômes que d'habitude. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans un autre article. Il convient également de noter ici que les symptômes caractéristiques de la syphilis à chaque stade de la grossesse apparaîtront légèrement plus brillants et dureront un peu plus longtemps..

En parlant de stades, la syphilis tertiaire pendant la grossesse est très rare, il n'y en a pratiquement pas, car le stade de la maladie elle-même est considéré comme grave et avancé, l'ovulation est impossible et le petit bassin contient de nombreuses adhérences.

La syphilis latente et la grossesse sont plus fréquentes, car la forme latente de la maladie ne s'indique en aucun cas et la femme ne soupçonne pas l'infection, se sentant en bonne santé.

Ce n'est que lors de la livraison des tests de laboratoire de routine que la maladie est détectée, puis le contrôle d'un obstétricien, dermatovénérologue est nécessaire, car le traitement de la syphilis pendant la grossesse a ses propres caractéristiques.

Diagnostic de la syphilis

Dans le traitement de toute maladie, il est important d'établir la cause à temps, un diagnostic précis, ce qui aidera à choisir un traitement efficace. Les tests médicaux suivants sont utilisés pour diagnostiquer les maladies sexuellement transmissibles:

  • examen physique gynécologique, au cours duquel des symptômes caractéristiques peuvent être révélés;
  • Le cancer de la vessie est une méthode de dépistage effectuée 3 fois pendant la grossesse;
  • ELISA - une analyse pour détecter la présence d'anticorps contre la syphilis dans le corps.

Étant donné que les symptômes de la syphilis peuvent ressembler à d'autres maladies, il est nécessaire de réaliser un diagnostic différentiel avec les pathologies suivantes:

  • érosion cervicale;
  • l'herpès génital;
  • chancriform pyoderma;
  • L'érosion de Trichomonas;
  • toxidermie;
  • éruption cutanée avec rougeole, varicelle;
  • alopécie;
  • verrues génitales;
  • psoriasis, mycose.

Si la syphilis est détectée chez la femme enceinte, une consultation avec d'autres spécialistes est nécessaire pour exclure les dommages aux organes et aux systèmes. Une femme enceinte est référée pour une consultation avec un neurologue, thérapeute, ophtalmologiste, ORL, etc..

Le danger de la syphilis pour le fœtus

La première complication qu'une infection peut provoquer pendant la grossesse est une fausse couche à environ 5 semaines. Une autre conséquence est la mort fœtale, qui peut survenir dans les 30 semaines. Au cours de l'autopsie, de nombreux organes et systèmes du fœtus sont endommagés, la rate et le foie sont hypertrophiés. La mort elle-même est le plus souvent causée par des lésions pulmonaires sous l'influence du tréponème pâle.

La syphilis provoque la dégénérescence du tissu pulmonaire, accompagnée d'infiltration, ce qui fait que les poumons deviennent denses, lourds et remplis d'épithélium.

Une autre cause de mort fœtale est l'insuffisance placentaire, lorsque le placenta est rétréci et épaissi, ses vaisseaux se rétrécissent, en conséquence, le sang ne fournit pas suffisamment l'activité vitale du fœtus et il meurt. Si l'enfant a survécu à ce stade de la maladie, les médecins diagnostiquent la syphilis congénitale.

Le tableau clinique de la syphilis congénitale chez les nourrissons est spécifique et n'est pas similaire aux autres méthodes d'infection. Les symptômes suivants peuvent indiquer une infection congénitale:

  • L'infiltration de Hochsinger a été appelée une lésion cutanée, qui est détectée environ 8 semaines de la vie d'un bébé. La peau des paumes et des pieds, des fesses, autour des lèvres devient rouge, devient dense et brillante, comme polie. Les zones deviennent moins élastiques, se décollent, des fissures et des cicatrices apparaissent;
  • pemphigus - des bulles apparaissent sur les pieds et les paumes, plus d'éruptions cutanées peuvent être trouvées sur le tronc, les jambes. Des bulles avec un liquide trouble se fondent en grandes formations, forment des croûtes, lorsqu'elles sèchent, une érosion saignante s'ouvre;
  • rhinite. Il se manifeste déjà à la 4e semaine de la vie d'un bébé. Tout d'abord, la membrane muqueuse du nez est affectée, puis il devient difficile de respirer et en même temps de téter le sein. L'infection affecte les os et le cartilage, les trous se déforment et perdent leur fonction;
  • l'ostéochondrite. Manifesté par une croissance osseuse altérée, une déformation. Vous pouvez identifier le problème à l'aide d'une radiographie. Si le stade de la maladie est allé loin, une fausse paralysie est révélée, lorsque le membre blessé est léthargique, l'enfant ne l'utilise pratiquement pas;
  • méningite. Une inflammation des méninges se produit, des convulsions, une hydrocéphalie, un strabisme, une parésie sont détectés. Dans le contexte de ces symptômes, les médecins notent une déformation des os du crâne, en particulier - la section cérébrale devient plus grande que celle du visage, des tubercules frontaux caractéristiques apparaissent;
  • choréorétinite. Le problème est caractérisé par l'apparition d'inclusions et de plaques sur le fond;
  • alopécie (calvitie).

Les signes énumérés ne se manifestent pas dans un complexe, plus souvent 1 à 2 symptômes décrits ci-dessus sont détectés.

Une autre complication a été appelée syphilis de la petite enfance chez les enfants. Il se manifeste en 1 à 2 ans. Si la symptomatologie se manifeste à 4-5 ans, nous parlons de syphilis congénitale tardive, et en l'absence de symptômes sur fond de résultats de tests positifs, une variante latente de la syphilis congénitale est diagnostiquée.

Les médecins connaissent le signe principal de la syphilis congénitale, qui se manifeste sous n'importe quelle forme et permet de suspecter avec précision cette maladie particulière chez un enfant.

Ce symptôme s'appelle la triade de Hutchinson et comprend 3 symptômes:

  • la kératite parenchymateuse est appelée opacité cornéenne en tout ou en partie. La maladie peut se développer de différentes manières, de la restauration de la fonction visuelle à la cécité;
  • dystrophie des dents - déformation de la dentition, lorsque les dents prennent la forme d'un canon ou d'un tournevis;
  • la surdité labyrinthique peut se faire sentir dans la période de 7 à 15 ans, comme un symptôme de la syphilis congénitale tardive. Les déficiences auditives sont épisodiques au début et finissent par devenir une surdité permanente.

Comment la syphilis est traitée chez les femmes enceintes

Afin de traiter correctement la syphilis chez la femme enceinte, les médecins distinguent les tactiques en fonction du moment de la gestation. En règle générale, jusqu'à 4 mois, des médicaments durant sont utilisés, qui sont excrétés du corps pendant une longue période, et plus tard - des médicaments, le temps d'excrétion du corps est beaucoup plus rapide.

Le cours de traitement de la syphilis primaire jusqu'à 18 semaines peut être sélectionné parmi les options suivantes:

  • bicilline - 1 à 2,4 millions d'UI tous les 5 jours, répéter trois fois;
  • La bicilline-3 est prescrite 1,8 million d'UI 2 fois par semaine, le cours est de 7 à 14 injections, tout dépend du stade de la maladie;
  • La bicilline-5 est prescrite 1,5 million d'UI 2 fois par semaine, le cours est de 5 injections;
  • pénicilline 600 mille unités 2 fois par jour, le cours dure 10 jours.

Pour traiter la syphilis secondaire pendant 18 semaines maximum, vous pouvez choisir parmi les options suivantes:

  • la bicilline - 1 est prescrite 2,4 millions d'unités tous les 5 jours, au total 6 injections seront nécessaires;
  • La bicilline-3 est prescrite pour 1,8 million d'UI 2 p. par semaine, 10 injections suffisent pour le cours;
  • La bicilline-5 est prescrite pour 1,5 million d'UI 2 p. par semaine, le traitement est effectué à l'aide de 10 injections;
  • pénicilline 600 mille unités 2 p. par jour, le cours dure 20 jours.

Le traitement de la syphilis après 18 semaines sera le suivant:

  • pour le traitement de la syphilis primaire, la pénicilline est prescrite à 600 000 unités 2 fois par jour, le traitement durera 10 jours;
  • pour le traitement de la syphilis secondaire, la pénicilline est prescrite à 600000 unités 2 fois par jour, le traitement durera 20 jours.

Prévention de la syphilis chez le fœtus

Pour que la grossesse après la syphilis cause le moins de problèmes possible à l'enfant, certaines mesures doivent être prises - suivre des cours de traitement pour désinfecter l'enfant. Les indications de ces mesures sont:

  • effectuer un traitement spécifique au cours du premier trimestre ou avant la grossesse, après quoi les résultats du test sont négatifs. Le cours principal de thérapie est terminé. À partir de la 20e semaine de grossesse, un traitement préventif peut être effectué;
  • un traitement spécifique a été réalisé après 18 semaines de grossesse. Dans ce cas, après 2 semaines, vous devez suivre un cours préventif. Dans les deux scénarios de développement d'événements, la pénicilline est prescrite pour 600 mille unités 2 r. en un jour. Le cours dure 10 jours.

Les nuances de l'accouchement chez une femme atteinte de syphilis

Les règles générales pour l'accouchement chez un patient atteint de syphilis sont les mêmes que dans le cas habituel. Le type d'accouchement est choisi en tenant compte de l'état de santé de la mère et du fœtus, cela n'affecte pas l'infection et la probabilité d'infection.

Après l'accouchement, les obstétriciens examinent le placenta. S'il est mou et fragile, présente de grands foyers de dystrophie, cela peut entraîner une violation de son intégrité, à la suite de quoi une partie restera dans l'utérus.

Si les médecins ont des doutes sur l'intégrité du placenta, un examen de l'utérus est effectué sous anesthésie. Des fragments du cordon ombilical et du placenta sont envoyés pour histologie. Certaines sources médicales insistent sur la nécessité d'envoyer du sang de cordon ombilical pour la détection de la syphilis, mais si la mère a définitivement une infection, une telle étude ne sert à rien, car jusqu'à certains points, la mère et l'enfant partagent le sang..

Cela signifie que si une femme enceinte est testée positive pour la syphilis, le bébé aura le même.

Diagnostic de l'état du nouveau-né

La présence de suspicions de maladie est une raison de procéder à un ensemble d'examens. Dans un premier temps, les médecins recueillent une anamnèse sur la santé de la mère, posent des questions sur la durée de la maladie, les traitements terminés. En outre, sur la base des informations reçues, les médecins choisissent les tactiques d'examen du bébé, en fonction des options suivantes:

  • si la femme enceinte n'a pas du tout suivi de traitement ou ne l'a pas mené à terme, le bébé attend un examen par un néonatologiste à l'occasion de l'identification des signes de syphilis congénitale. Si de tels signes sont identifiés, vous pouvez commencer le traitement. Le nouveau-né peut subir des tests tréponémiques et non tréponémiques, le premier prélèvement sanguin est effectué 7 à 10 jours après l'accouchement. S'il y a des indications, du liquide est prélevé de la moelle épinière pour la recherche et le traitement ultérieur, si nécessaire. Sur la base des résultats obtenus, le bébé se verra prescrire un traitement ou une prévention;
  • si la femme enceinte a déjà été traitée pour la syphilis et a été observée par un médecin, le bébé sera examiné par un ophtalmologiste, ORL, neurologue, radiologue. Les experts examinent attentivement la santé de l'enfant pour détecter des signes spécifiques d'infection. Si au moins un symptôme de syphilis congénitale est détecté, un diagnostic complet est effectué, par analogie avec des patients adultes.

Contrôle de la santé du bébé

De la naissance à un an, le bébé devra être enregistré, les médecins effectueront une observation dynamique, noteront les aspects positifs du développement et l'absence de signes de la maladie.

Lorsque le bébé atteint l'âge de 3 mois, un dépistage infectieux est effectué - le bébé est examiné par des spécialistes étroits, des tests de laboratoire sont effectués. Si à ce stade des résultats de test positifs sont obtenus et que des signes sont révélés, un traitement contre la syphilis est prescrit. Si seuls des signes sont trouvés, l'examen est reporté de 3 mois, si les tests sont négatifs, le dernier examen a lieu dans un an.

À six mois, l'enfant devra subir des tests et un examen par un pédiatre. La signification des activités est la même qu'à 3 mois.

À l'âge de 9 mois, l'enfant est à nouveau examiné par un pédiatre qui recherche des signes cliniques de syphilis et surveille les résultats des tests de laboratoire.

Lorsque l'enfant atteint l'âge d'un an, un examen de contrôle, des tests, une consultation de spécialistes (neurologue, ophtalmologiste, ORL, dermatovénérologue) sont effectués. S'il n'y a aucun signe de maladie et que les tests sont négatifs, l'enfant est radié du registre. Si des signes de la maladie persistent, le contrôle de l'état de l'enfant se poursuit et, si nécessaire, un traitement est prescrit.

Pronostic de la syphilis pendant la grossesse

Les médecins classent la syphilis comme une maladie dont le pronostic dépend d'un traitement adéquat. Plus les tactiques thérapeutiques sont sélectionnées correctement, meilleur est le pronostic pour la mère et le fœtus..

Si une femme ignore la nécessité d'un traitement pendant la gestation, cela conduit à un pronostic défavorable. Si un traitement n'est pas prescrit à l'enfant après la naissance, le pronostic devient le pire - c'est lourd de handicap et de décès.

Compte tenu de la gravité de la maladie, vous devez faire attention à votre santé et à la prévention des MST. Si une infection est détectée, il n'y a aucune raison de désespérer.

Un traitement opportun éliminera l'infection du fœtus, protégera la femme de la progression de la maladie.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Le meilleur site pour les mamans sur les bébés!

Nutrition

Tout sur les bébés et les jeunes enfants: nutrition, santé, développement et soins du bébé. Articles d'éducateurs en exercice, de psychologues, de médecins et de mères.

Périodes après l'allaitement

Nutrition

Quand vos règles commencent-elles après la fin de l'allaitement?La récupération du cycle menstruel après l'accouchement prend du temps. Nature conçue pour donner une pause au corps, pour se prémunir contre l'apparition d'une nouvelle grossesse.

Faible placentation pendant la grossesse

Analyses

La grossesse est la meilleure période de la vie de chaque femme. En attendant un miracle, une merveilleuse sensation du battement de deux cœurs à la fois - l'un des nôtres et un petit, le tapotement d'un bébé naissant.

Jaunisse chez les nouveau-nés

Infertilité

Jaunisse chez les nouveau-nés - Dans le passé, l'augmentation de la bilirubine chez les bébés était beaucoup moins fréquente qu'aujourd'hui. Aujourd'hui, un écart similaire est diagnostiqué chez 70% des nouveau-nés.