Principal / Nouveau née

Les vers sont-ils dangereux pendant la grossesse et comment s'en débarrasser?

Pendant la grossesse, lorsque l'immunité d'une femme est affaiblie, le risque de diverses maladies augmente. La future mère peut faire face à de telles difficultés qu'elle ne pouvait même pas penser auparavant. L'une de ces mauvaises surprises est celle des invasions helminthiques. Pourquoi cela se produit, comment cela se manifeste-t-il et quel traitement est autorisé?

Signes d'infection par des vers

La symptomatologie des invasions helminthiques est une chose insidieuse, car, premièrement, elle se manifeste généralement de telle manière qu'une condition dangereuse est difficile à soupçonner. Deuxièmement, il est très individuel et différentes personnes peuvent avoir des signes opposés: quelqu'un perd rapidement du poids, quelqu'un prend du poids. Souvent, une femme ne fait pas attention aux symptômes suivants:

  1. Démangeaisons dans l'anus, pire la nuit;
  2. Fatigue même du simple travail de courte durée (par exemple, une promenade au magasin);
  3. Peau sèche et qui pèle sur les paupières et les doigts;
  4. L'apparition d'une éruption cutanée d'origine inconnue;
  5. Augmentation de la formation de gaz;
  6. Les dents grincent pendant le sommeil, la salive dégouline;
  7. Perte ou gain de poids inexpliqué
  8. Un besoin urgent de sucreries.

Les vers sont souvent trouvés chez les femmes enceintes, mais chacun de ces signes peut ne pas être associé à une infection. Néanmoins, vous devez informer le médecin des symptômes pour vous assurer qu'il n'y a pas d'helminthes.

Diagnostique

Pour identifier les vers dans le corps, une analyse de routine des matières fécales est suffisante. Parfois, c'est la fin du diagnostic si les helminthes n'ont pas été trouvés dans les selles.

Dans la situation inverse, vous devez déterminer le type de parasites. Connaissant le type de vers, vous pouvez déterminer les méthodes de traitement, évaluer les risques et les dangers.

Si des vers sont trouvés dans les selles, d'autres méthodes sont prescrites:

  • Grattage;
  • Test sanguin pour l'hémoglobine et la bilirubine.

En cas de suspicion de ténias, le liquide amniotique est analysé. Si le ver rond est détecté, une échographie et une analyse du liquide amniotique sont prescrites.

Traitement des vers pendant la grossesse:

Le traitement des vers pendant la grossesse n'est pas toujours nécessaire. Lorsqu'une femme enceinte reçoit un diagnostic d'helminthiase, les échelles sont les dommages potentiels des helminthes et les conséquences possibles de la prise de médicaments. En conséquence, le médecin prend une décision qui sera la plus rationnelle du point de vue de la sécurité tant pour la femme en travail que pour le fœtus. Par exemple, l'ascaridiase doit être traitée le plus rapidement possible, mais les oxyures mourront d'elles-mêmes en 2 semaines si la mère fait attention lors de la planification des repas.

Certains experts estiment que si les helminthes ne menacent pas la santé et la vie d'une femme et de son enfant, il est préférable de reporter le traitement des helminthiases jusqu'à la période post-partum..

- méthodes médicinales

Médicaments anthelminthiques - médicaments pour administration orale, qui sont prescrits pour les invasions helminthiques. Les prendre pendant la grossesse n'est pas toujours justifié. Par exemple, au cours du premier trimestre, les antihelminthiques puissants ne sont pas prescrits.

Aux 2e et 3e trimestres, il n'y a pas d'interdiction stricte de prendre des anthelminthiques si la grossesse se déroule sans complications. Après avoir détecté les vers, le médecin procède d'abord à un examen complet pour évaluer l'état du corps, puis ne prescrit que des médicaments appropriés.

Il existe des soi-disant leaders parmi les médicaments contre les vers, qui sont le plus souvent prescrits pendant la grossesse:

  • Des vers plats - "Azinox", "Praziquantel";
  • Pour les ténias - "Albendazole", "Niclosamide";
  • Pour les vers ronds - "Dekaris", "Piperazine", "Pirantel".

Le médecin calcule la durée d'admission et la posologie individuellement, il est donc interdit de vous prescrire des médicaments sans consulter un médecin et un diagnostic.

- méthodes folkloriques

S'il est impossible de prendre des anthelminthiques pour des raisons médicales, les femmes se posent souvent la question: les méthodes traditionnelles peuvent-elles aider? Les méthodes de traitement des helminthiases, testées par nos grands-mères, sont vraiment plus sûres que les médicaments et ne sont parfois en aucun cas inférieures en efficacité. Avant de commencer la lutte contre les vers avec la médecine traditionnelle, vous devez discuter du schéma thérapeutique avec votre médecin. Dans certains cas, même les méthodes traditionnelles sont contre-indiquées..

Les anthelminthiques populaires les plus courants sont:

  1. Graines de citrouille crues (2 cuillères à soupe par jour pendant deux semaines);
  2. Ail avec du lait (hacher la moitié d'une petite gousse d'ail, manger avant les repas et boire du lait, répéter après les repas. La durée du traitement est de 14 jours);
  3. Jus de carotte fraîchement pressé (1 verre par jour);
  4. Noix (peler, hacher, verser de l'eau bouillante et du sel. Prendre l'infusion plusieurs fois par jour en petites quantités);
  5. Jus de betterave fraîchement pressé (1 cuillère à soupe par jour);
  6. Graines de pastèque (sèches, réduites en poudre, couvrez de lait chaud et buvez 2 verres à jeun pendant 3 à 5 jours).

De toute évidence, il n'y a rien de compliqué dans la préparation de la médecine traditionnelle, et certaines des méthodes (par exemple, le jus de carotte et de betterave) sont également utiles pour le corps féminin. Soyez prudent avec les graines de citrouille, le mélange ail-lait et les noix, car ils peuvent provoquer des allergies.

Quel est le danger des helminthes pendant la grossesse?

Les vers pendant la grossesse peuvent nuire non seulement à la mère, mais aussi au bébé. Parmi les principaux «effets secondaires» des invasions helminthiques figurent:

  • Allergie aux toxines sécrétées par les helminthes;
  • Hypoxie fœtale;
  • Anémie;
  • Toxicose;
  • Carence en nutriments, car les helminthes sont saturés de minéraux entrants;
  • Détérioration de l'état de la peau, des cheveux et des dents de la mère;
  • Gonflement sévère des jambes;
  • Insuffisance cardiaque;
  • Travail compliqué;
  • Fausse couche;

Les vers ronds sont les plus dangereux. Ils sont capables de pénétrer dans le liquide amniotique et de s'installer dans le corps du bébé, ce qui entraîne une infection intra-utérine du bébé. Si le ver rond pénètre dans le cerveau ou les poumons du fœtus, le bébé peut mourir dans l'utérus ou immédiatement après la naissance..

Prévention de l'apparition de vers pendant la grossesse

Les vers peuvent pénétrer dans le corps de manière totalement inattendue, mais le plus souvent, le futur patient d'un spécialiste des maladies infectieuses les mange simplement. Par conséquent, les mesures pour prévenir les helminthiases pendant la grossesse sont:

  1. Lavage fréquent des mains à l'eau tiède et au savon. Cela doit être fait après toute sortie, aller aux toilettes, contact avec un animal de compagnie (surtout un animal de la rue).
  2. Lavage minutieux des légumes frais, des fruits et des herbes avant utilisation.
  3. Cuisson de la viande et du poisson jusqu'à cuisson complète, ainsi que manipulation des plats qui sont entrés en contact avec de la viande crue (couteau, planche à découper, casserole) dans l'eau chaude.
  4. Sélection responsable des fruits et légumes dans le magasin: des points incompréhensibles, des taches, des bosses, des fissures dans les fruits peuvent être des signes que des rongeurs ou des insectes les ont mangés.
  5. Chaussette de sous-vêtements en tissu naturel.
  6. Lavage du lit et des sous-vêtements, serviettes à l'eau chaude.
  7. Utilisation de la fonction vapeur pour repasser du linge propre.
  8. Se débarrasser de l'habitude de se ronger les ongles, de mordre les stylos et les crayons en écrivant.

Une bonne habitude de boire régulièrement du jus de grenade permet également d'éviter les invasions helminthiques pendant la grossesse..

Les invasions helminthiques pendant la grossesse sont fréquentes, et c'est exactement le cas lorsqu'il est beaucoup plus facile de suivre des mesures préventives que d'être soigné. Une femme enceinte doit prendre soin d'elle-même et de son bébé.Par conséquent, une règle élémentaire telle que le lavage des produits avant utilisation et les mains après une promenade devrait devenir une habitude..

Vers pendant la grossesse: que faire dans les premiers stades, l'effet sur le fœtus, comment traiter

Pendant la grossesse, lorsque l'immunité d'une femme est affaiblie, le risque de diverses maladies augmente. La future mère peut faire face à de telles difficultés qu'elle ne pouvait même pas penser auparavant.

L'une de ces mauvaises surprises est celle des invasions helminthiques. Pourquoi cela se produit, comment cela se manifeste-t-il et quel traitement est autorisé?

Que faire dans une telle situation? Pour commencer, nous vous recommandons de lire cet article. Cet article détaille les méthodes de traitement des parasites. Nous vous recommandons également de contacter un spécialiste. Lire l'article >>>

Signes d'infection par des vers

La symptomatologie des invasions helminthiques est une chose insidieuse, car, premièrement, elle se manifeste généralement de telle manière qu'une condition dangereuse est difficile à soupçonner. Deuxièmement, il est très individuel et différentes personnes peuvent avoir des signes opposés: quelqu'un perd rapidement du poids, quelqu'un prend du poids..

Souvent, une femme ne fait pas attention aux symptômes suivants:

  1. Démangeaisons dans l'anus, pire la nuit;
  2. Fatigue même du simple travail de courte durée (par exemple, une promenade au magasin);
  3. Peau sèche et qui pèle sur les paupières et les doigts;
  4. L'apparition d'une éruption cutanée d'origine inconnue;
  5. Augmentation de la formation de gaz;
  6. Les dents grincent pendant le sommeil, la salive dégouline;
  7. Perte ou gain de poids inexpliqué
  8. Un besoin urgent de sucreries.

Les vers sont souvent trouvés chez les femmes enceintes, mais chacun de ces signes peut ne pas être associé à une infection. Néanmoins, vous devez informer le médecin des symptômes pour vous assurer qu'il n'y a pas d'helminthes.

Sources d'infection par les vers

Tout d'abord, les femmes enceintes doivent savoir comment être infectées par des vers. Après tout, en disposant de telles informations, vous pouvez prévenir l'infection et vous protéger, vous et l'enfant..

Il existe plusieurs moyens d'infection par les vers:

  1. Légumes, herbes, baies et fruits non lavés ou mal lavés. Les légumes ne doivent pas seulement être lavés, mais bien frottés avec les doigts et aspergés d'eau bouillante, car les excréments d'animaux sont souvent utilisés comme engrais. En conséquence, les œufs de parasites collent aux légumes et aux fruits et il est totalement impossible de les laver avec de l'eau..
  2. Viande et poisson. La viande et les produits de la pêche doivent être soumis à un traitement thermique de haute qualité. Pendant la grossesse, renoncez au poisson et à la viande salés, fumés et séchés.
  3. Air inhalé. Avec la poussière, les œufs d'helminthes peuvent être inhalés même à la maison, car ils pénètrent dans la maison par des fenêtres ouvertes et se déposent sur des objets. Par conséquent, il est nécessaire d'effectuer un nettoyage humide tous les jours..
  4. Billets. Il s'agit de la principale source d'infection, car l'argent circule de main en main, transmettant ainsi diverses infections, notamment parasitaires..
  5. Le contact avec une autre personne peut devenir une source d'infection. Lorsque vous touchez, serrez la main, vous pouvez attraper des helminthiases.
  6. Espaces publics et terrains de jeux. Malheureusement, notre pays manque d'une culture élémentaire d'assainissement et d'hygiène. Cela se manifeste par le fait que dans la rue, il y a de nombreux chiens errants infectés par l'une ou l'autre infection parasitaire. Les services spéciaux ne les suivent pas et ne contrôlent pas du tout ce processus. Les propriétaires d'animaux ne surveillent pas non plus leurs animaux de compagnie, après l'acte de défécation dans la rue, ils ne retirent pas les excréments de leur animal, mais le laissent simplement à l'extérieur. Dans les bacs à sable pour enfants, de nombreux animaux errants se soulagent et leurs excréments contiennent un grand nombre d'œufs d'helminthes. Ensuite, les enfants jouent dans de tels bancs de sable et les adultes, marchant sur les excréments d'animaux, les amènent dans la maison.
  7. Réservoirs d'eau douce. Il faut éviter de nager dans divers plans d'eau, car ils contiennent des larves d'helminthes et des œufs, qui peuvent pénétrer dans l'organisme par les muqueuses ou la peau. Il est également contre-indiqué de boire à partir de telles sources et de ne pas cuire les aliments dans une telle eau (dans la nature).
  8. Animaux domestiques. Les helminthes se trouvent non seulement dans les excréments des animaux domestiques, mais également sur leur fourrure. Simplement en caressant l'animal, et sans se laver les mains par la suite, vous pouvez immédiatement attraper l'helminthiase.

Le mécanisme de pénétration des vers

Les œufs et les larves d'helminthes peuvent pénétrer dans l'organisme de différentes manières:

  • par voie alimentaire par la viande et le poisson infectés, les légumes, les légumes verts et les fruits;
  • contact domestique par des mains sales, en contact avec une personne infectée, par des objets communs: serviettes communes, vaisselle, linge de lit;
  • transmissivement par des insectes suceurs de sang;
  • de manière active ou percunante, les larves d'helminthes peuvent pénétrer les muqueuses et la peau, par exemple, en nageant dans des plans d'eau douteux.

Diagnostic des helminthiases

En règle générale, les vers pendant la grossesse se trouvent au stade des tests. Si le médecin se méfie, il demandera un test de selles. Mais des tests supplémentaires peuvent également être nécessaires: si des vers ronds sont trouvés, les médecins devront savoir s'ils sont à l'intérieur de l'ovule, ce qui signifie que vous devrez faire une échographie et une analyse non programmées du liquide amniotique..

Vers pendant la grossesse - que faire?

Une question tout à fait logique: si la maladie a déjà été détectée, alors comment éliminer les vers pour une femme enceinte? Calmez-vous d'abord..

Les médicaments irréfléchis et chaotiques sont strictement interdits: peu importe ce que dit la publicité, tout médicament contre les vers n'est pas inoffensif et assez toxique, ce qui signifie qu'une prise incontrôlée peut nuire à vous et au bébé, jusqu'au développement de pathologies chez le fœtus et à une fausse couche. Cela signifie que seul un médecin prescrit tous les médicaments.!

Le choix d'un remède contre les vers pendant la grossesse dépendra du type d'entre eux découvert lors des tests de laboratoire. Une autre subtilité est l'âge gestationnel. Le fait est que dans certains cas, il est recommandé de reporter le traitement jusqu'à l'accouchement, tandis que dans d'autres, il est nécessaire de commencer le traitement sans délai..

Traiter ou ne pas traiter les helminthiases pendant la grossesse

Donc, si vous ne pouvez pas boire de comprimés antihelminthiques pendant la grossesse, peut-être n'avez-vous pas besoin d'être traité? Accoucher d'abord, puis prendre sur vous-même? ne pas.

Vous devez être traité. Et le plus tôt sera le mieux. Si un tel traitement est reporté à plus tard, il ne faut pas oublier qu'une période d'alimentation du bébé suivra, lorsque la prise de certains médicaments est également indésirable..

Et s'ils ne sont pas traités, les parasites enlèveront de la nourriture à l'enfant, ce qui entraînera des retards de développement, le corps sera épuisé à un point tel qu'il sera incapable de faire face à l'accouchement. Même si le travail réussit, le lait peut être perdu.

Les helminthes sont également différents. Les oxyures, à part des problèmes mineurs la nuit, ne sont pas capables de causer beaucoup de dommages au corps. Et si vous êtes prêt à supporter des démangeaisons dans le périnée, vous pouvez reporter le traitement.

Et si c'est un ver rond ou un ténia du porc? En plus du fait que le bébé recevra constamment moins de nutriments de votre corps, les vers ronds peuvent pénétrer dans le placenta et causer des dommages irréparables au bébé..

Je ne veux pas faire peur à la future maman, mais permettez-moi de tout vous rappeler: parfois, très rarement, mais encore des bébés naissent sans membres supérieurs ou inférieurs. Il semble que les bras et les jambes de ces bébés aient été mordus alors qu'ils étaient avec leur mère dans l'utérus.

Ou peut-être ont-ils vraiment pris une bouchée? Dans quelle mesure ces soi-disant anomalies génétiques ont-elles été étudiées? Le médecin est-il prêt à admettre qu'il n'a pas pris ses responsabilités et n'a pas conseillé à la femme enceinte de traiter les vers pendant la grossesse? Il est beaucoup plus facile de se référer à la génétique. Existe-t-il des statistiques sur les fausses couches, d'où les helminthes les provoquent??

Pour votre information, les larves du ténia du porc précité, si vous ne vous en débarrassez pas à temps, peuvent faire mourir leur donneur intermédiaire, qui est une personne.

Il est, bien sûr, nécessaire d'être traité pour les vers, mais seulement cela doit être fait sous la supervision d'un médecin, et de préférence un conseil de médecins, comprenant un obstétricien, un gynécologue, un parasitologue et un gastro-entérologue.

Pendant la grossesse, le diagnostic d'helminthiase est également compliqué, car les symptômes caractéristiques de cette maladie sont similaires aux symptômes ressentis par une femme dans une position intéressante:

  • Maux d'estomac, diarrhée, nausées;
  • Vertiges, faiblesse;
  • Augmentation de l'irritabilité.

Certes, les helminthiases peuvent être détectées lors d'un examen et d'un test de routine. Les vers pendant la grossesse représentent un grave danger pour le bébé à naître. Et plus la période de gestation est courte, plus le danger pour le fœtus est élevé..

Ayant suspecté la présence de vers chez une femme, le médecin observateur orientera la femme enceinte vers un parasitologue. Il est important que les deux spécialistes coordonnent son traitement entre eux, en tenant compte de tous les risques.

Comment traiter les vers chez les femmes enceintes

Les médecins ne s'entendent pas sur le moment et la manière de traiter les infestations chez les femmes enceintes. Les premier et deuxième trimestres sont la période la plus importante de la vie d'un futur bébé. Le cerveau, les organes et le système circulatoire se forment.

Par conséquent, de nombreux experts suggèrent de retarder autant que possible le début du déparasitage. Cependant, il y a une autre opinion, pas si catégorique. Tout dépend de l'état de la patiente: si les vers pendant la grossesse provoquent un inconfort important, le traitement commence immédiatement après le diagnostic..

Mais les raisons pour lesquelles un traitement urgent des vers chez la femme enceinte est nécessaire:

  • formes compliquées d'invasions: ascaridiose, entérobiose, échinococcose;
  • évolution sévère de la maladie: vomissements sévères, nausées, migraines;
  • menace pour la vie de la mère.

Dans tous les cas, si des vers sont trouvés, le médecin décide lui-même du rendez-vous du schéma thérapeutique et sélectionne certains médicaments.

Médicaments

Aux premiers stades de la gestation, les moyens recommandés sont:

  • Pipérazine. Le médicament paralyse le système musculaire des helminthes et ils sont excrétés naturellement. Indiqué pour l'ascaridiase, l'entérobiose, l'helminthiase mixte.
  • Pirantel. Un médicament toxique prescrit uniquement lorsque le risque potentiel pour la santé du bébé est dépassé et que d'autres médicaments ne sont pas efficaces.

Important! Les prescriptions du médecin en termes de dosage ne peuvent pas être modifiées. Ceci est extrêmement dangereux pour la santé de la mère et du bébé à naître. Lors de la gravure de vers pendant la grossesse avec des médicaments, la patiente doit informer le médecin de tout changement de bien-être. De plus, le spécialiste doit être informé de la prise de médicaments antiparasitaires avant la grossesse - de nombreux médicaments ne peuvent être pris qu'une fois par an.

Si la grossesse est passée au 3ème trimestre, les organes du bébé sont formés, le médecin peut prescrire des médicaments plus puissants. Mais seulement s'il existe une menace de changements pathologiques irréversibles chez le fœtus. Ceux-ci peuvent être des médicaments tels que:

Les instructions pour le médicament disent: «pas pendant la grossesse». Mais si le médecin vous a prescrit, vous devez boire en respectant strictement la posologie. Le spécialiste doit d'abord passer des tests, évaluer le type d'helminthes qui a causé la maladie et prescrire le médicament pouvant être utilisé par les femmes enceintes à partir du type de vers identifié.

Caractéristiques de la prise de médicaments anthelminthiques

Une mauvaise utilisation de médicaments contre les vers pendant la grossesse entraîne un certain nombre d'effets secondaires qui sont dangereux pour la mère et son enfant à naître. Signes dangereux pouvant apparaître après le début du traitement:

  • augmentation de la toxicose après le premier trimestre;
  • pathologies congénitales chez un enfant;
  • naissance prématurée;
  • mauvaise santé d'une femme (perte d'appétit, douleurs articulaires).

La pire conséquence d'un traitement inapproprié peut être une fausse couche provoquée par l'abus de médicaments puissants..

Comprimés pour les vers pendant la grossesse

De plus, à partir des vers pour les femmes enceintes qui en sont aux premiers stades du développement fœtal, la médecine traditionnelle peut être recommandée:

  • graines de citrouille. Il est nécessaire d'utiliser ce produit sous une forme brute non raffinée quotidiennement, 2 cuillères à soupe;
  • jus de betterave. Vous devez boire un tel remède populaire contre les vers dans les 7 jours, un demi-verre;
  • jus de grenade. Vous devez boire du jus fraîchement pressé une fois par jour, 200 à 300 millilitres. Le cours de thérapie est de 14 jours.


Il convient de noter que l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle peut provoquer le développement d'une réaction allergique chez la femme enceinte. En cas d'allergie, vous devez annuler l'utilisation de la recette sélectionnée, puis consulter un médecin. Il est conseillé que le médecin sélectionne également le schéma thérapeutique alternatif, en tenant compte des caractéristiques individuelles du corps du patient..

Le choix de la méthode de traitement et la nomination du régime de traitement se font sur une base individuelle en fonction d'une évaluation de l'état général du patient, de la luminosité des symptômes, de la gravité des dommages corporels. Dans certains cas, il est conseillé de reporter le traitement à une période ultérieure afin de ne pas provoquer de perturbations dans la formation du fœtus.

Grossesse tardive

À partir du 2ème trimestre de la grossesse, les médecins peuvent prescrire au patient un remède plus puissant contre les vers, car les organes et systèmes vitaux du bébé seront déjà formés. Habituellement, un médicament anthelminthique puissant est prescrit lorsque des symptômes graves, une gêne et le risque de développer une pathologie chez un enfant apparaissent. Dans de tels cas, les médecins recommandent d'utiliser:

Il convient de noter que dans les instructions relatives à ces médicaments, il existe une clause interdisant leur utilisation pendant la grossesse.Par conséquent, en aucun cas, il ne faut pratiquer l'automédication à l'aide de tels médicaments. La faisabilité de les prendre ne peut être déterminée que par un médecin sur la base de tests..

Avant de prescrire un traitement, le médecin vérifie l'état de la femme et du fœtus, évalue l'efficacité de la prise des médicaments nécessaires, toutes sortes de risques liés à leurs effets sur la mère et l'enfant, la gravité des dommages parasitaires, le type de ver.

Vous devez savoir qu'il existe de tels types d'helminthes, par exemple les ascaris, qui ont la capacité de passer du corps de la mère au fœtus en passant par le placenta, tout en affectant les organes des futurs bébés..

En cas de risque d'infection intra-utérine, un médicament contre les vers pour les femmes enceintes est prescrit sans faute. Lors du choix des médicaments pour la femme enceinte, vous devez faire attention à la quantité de substances actives absorbées dans le sang.

La préférence doit être donnée au médicament ayant le plus faible pourcentage d'absorption de ces substances dans le sang. Cela est dû au fait que dans une telle situation, l'effet négatif du médicament sur le bébé est réduit..

Les effets secondaires possibles

Si des médicaments anthelminthiques ont été pris par une femme enceinte seule, sans surveillance médicale, la femme enceinte peut ressentir les effets secondaires suivants:

  • fausse couche lors de la prise de fonds en début de grossesse;
  • au premier trimestre, il y a une augmentation de la toxicose;
  • le fœtus peut développer des pathologies;
  • prendre le médicament dans les 2-3 trimestres peut provoquer une naissance prématurée.

En outre, cette liste d'effets secondaires peut être complétée par les effets indiqués dans les instructions du médicament, dont l'intensité augmente plusieurs fois pendant la grossesse. Si le traitement a été effectué en fin de grossesse, la femme doit consulter un médecin, car cette circonstance impose une restriction à la possibilité de lactation.

Les médicaments les plus toxiques pour les femmes pendant la grossesse sont les médicaments développés avec l'albendazole et le mébendazole..

Méthodes traditionnelles de traitement

Il existe de nombreuses recettes populaires efficaces dans la lutte contre les helminthes. Considérons les plus sûrs..

Jus de betterave rouge:

  • prenez 1 grosse betterave;
  • faire bouillir pendant 2 heures;
  • cool;
  • éplucher;
  • couper en petits morceaux;
  • placer dans un presse-agrumes;
  • verser le jus dans un récipient séparé
  1. Prenez 1 cuillère à soupe. cuillère 1 fois / jour.
  2. Durée d'admission - 1 semaine.
  • prenez 3-4 grenades;
  • couper et obtenir tous les grains;
  • placez les grains dans un presse-agrumes;
  • verser le jus obtenu dans un récipient séparé.
  1. Prendre ½ verre 1 fois / jour.
  2. Durée du traitement - 1 semaine.

Traitement au jus de grenade

Décoction de camomille:

  • prenez 2 cuillères à café d'herbe de camomille;
  • 1 verre d'eau;
  • faire bouillir de l'eau;
  • verser de l'eau bouillante sur l'herbe;
  • insister 1 heure sous le couvercle;
  • souche.
  1. Boire du bouillon prêt à l'emploi pour 2 cuillères à café 2 fois / jour.
  2. Durée de la thérapie - 1 semaine.

Prévention des vers

Pour éviter des problèmes tels que les vers chez les femmes enceintes, les femmes doivent respecter strictement les règles d'hygiène personnelle. Lavez-vous les mains soigneusement et souvent avec du savon et de l'eau lorsque vous venez de la rue, avant de manger, après être allé aux toilettes, en communiquant avec des animaux, même des animaux domestiques.

Assurez-vous de rincer les légumes et les fruits, les herbes avec de l'eau bouillie. Changez les draps et les serviettes plus souvent. Lavez-les à l'eau chaude et repassez-les sur un fer à repasser. Portez des culottes près du corps. Assurez-vous d'utiliser du savon lorsque vous utilisez vos toilettes intimes matin et soir..

N'oubliez pas que la prévention est beaucoup plus sûre et plus sûre que de traiter les vers chez une femme enceinte. Rappelez à tout le monde dans la maison l'hygiène personnelle.

Les vers chez les femmes enceintes ne devraient pas être un obstacle à l'attente heureuse et joyeuse de la naissance d'un nouvel homme.

Vous pouvez vaincre les parasites!

Antiparasitic complex® - Élimination fiable et sûre des parasites en 21 jours!

  • La composition comprend uniquement des ingrédients naturels;
  • Ne provoque pas d'effets secondaires;
  • Absolument sûr;
  • Protège le foie, le cœur, les poumons, l'estomac et la peau des parasites;
  • Élimine les déchets de parasites du corps.
  • Détruit efficacement la plupart des types d'helminthes en 21 jours.

Il existe désormais un programme préférentiel d'emballage gratuit. Lire l'avis d'experts.

Liste de références

  • Centres pour le Contrôle et la Prévention des catastrophes. Brucellose. Parasites. Lien
  • Corbel M. J. Maladies parasitaires // Organisation mondiale de la Santé. Lien
  • Young E. J. Meilleurs matchs pour les parasites intestinaux // Maladies infectieuses cliniques. - 1995. Vol. 21. - P. 283-290. Lien
  • Yushchuk N.D., Vengerov Yu.A. Maladies infectieuses: manuel. - 2e édition. - M.: Médecine, 2003.-- 544 p..
  • La prévalence des maladies parasitaires dans la population, 2009 / Kokolova L.M., Reshetnikov A.D., Platonov T.A., Verkhovtseva L.A..
  • Helminthes des carnivores domestiques de la région de Voronej, 2011 / Nikulin P.I., Romashov B.V.

Les meilleures histoires de nos lecteurs

Sujet: Les parasites sont à blâmer pour tous les problèmes!

De: Lyudmila S. ([email protected])

À: Administration de Noparasites.ru

Il n'y a pas si longtemps, mon état de santé s'est détérioré. J'ai commencé à ressentir une fatigue constante, des maux de tête, de la paresse et une sorte d'apathie sans fin sont apparus. Il y avait aussi des problèmes avec le tractus gastro-intestinal: ballonnements, diarrhée, douleur et mauvaise haleine.

Je pensais que c'était dû à un travail acharné et j'espérais que cela disparaîtrait tout seul. Mais chaque jour, je empirais. Les médecins, eux aussi, ne pouvaient rien dire. Il semble que tout est normal, mais je sens que mon corps n'est pas en bonne santé.

J'ai décidé d'aller dans une clinique privée. Ici, on m'a conseillé, avec des tests généraux, d'être testé pour les parasites. Donc, dans l'un des tests, ils ont trouvé des parasites en moi. Selon les médecins, ce sont des vers que 90% des gens ont et presque tout le monde est infecté, dans une plus ou moins grande mesure..

On m'a prescrit un traitement antiparasitaire. Mais cela ne m'a pas donné de résultats. Une semaine plus tard, un ami m'a envoyé un lien vers un article où un parasitologue a partagé de vrais conseils sur la lutte contre les parasites. Cet article m'a littéralement sauvé la vie. J'ai suivi tous les conseils qui étaient là et après quelques jours je me sentais beaucoup mieux!

La digestion s'est améliorée, les maux de tête ont disparu et cette énergie vitale est apparue, ce qui me manquait tellement. Pour la fiabilité, j'ai réussi à nouveau les tests et je n'ai trouvé aucun parasite!

Qui veut nettoyer son corps de parasites, et peu importe les types de ces créatures qui vivent en vous - lisez cet article, je suis sûr que cela vous aidera à 100%! Aller à l'article >>>

Pourquoi les parasites sont-ils dangereux pendant la grossesse??

Ce dont rêve toute femme enceinte?

Bien sûr, pour que son bébé naisse fort et en bonne santé à temps. Cela peut être évité par des parasites circulant sous une forme latente. On les retrouve chez 9 femmes sur 10 qui rêvent d'un enfant. L'infection par des vers parasites a un impact négatif sur le déroulement de la grossesse.

Les parasites provoquent:

  • anémie,
  • gonflement des membres inférieurs,
  • léthargie,
  • insuffisance cardiaque,
  • avec une augmentation de la grossesse, le bien-être de la femme s'aggrave, l'invasion helminthique simule souvent la toxicose,
  • peut causer l'infertilité,
  • avortement spontané,
  • malformations congénitales,
  • dommages au cerveau et aux organes internes du bébé,
  • hémorragies multiples et autres troubles irréversibles,
  • avoir un effet néfaste sur le fœtus,
  • la possibilité d'une invasion intra-utérine du fœtus n'est pas exclue.
En raison d'infections parasitaires chez la mère, le développement du fœtus intra-utérin est retardé. Cinq nourrissons sur quatre présentant un retard de croissance intra-utérin naissent de mères infectées. Selon les statistiques, les enfants nés de femmes infectées ont un poids et une taille de corps inférieurs. Les parasites peuvent rester dans le corps féminin pendant des années, voire des décennies, sans se montrer.

Ils sont activés au début de la grossesse, lorsque l'immunité de la femme est affaiblie. Il s'agit d'un système de protection de la femme enceinte, conçu pour protéger la sienne et détruire celle d'autrui, qui reçoit un ordre de réduire la vigilance afin de ne pas nuire en aucune façon au bébé: d'un point de vue immunobiologique, il relève également de la définition d '«extraterrestre». L'activité parasitaire accrue menace également la mère, mais pour l'enfant, une telle influence est triple dangereuse!

Son immunité n'est pas encore capable de donner une rebuffade digne aux ennemis invisibles. Le bébé est sans défense devant eux. Plus tôt les parasites frappent la vie naissante, plus les conséquences sont fatales. L'invasion helminthique entraîne des modifications pathologiques du placenta, qui, associées à l'anémie, entraînent une privation d'oxygène du fœtus et une interruption prématurée de la grossesse. Toutes les femmes enceintes (de préférence dans la première moitié de la grossesse) doivent subir une étude (trois fois) sur les matières fécales et les œufs de vers.

Pourquoi les parasites sont-ils dangereux pendant la grossesse??

Il y a encore 100 ans, bon nombre des agents pathogènes actuels existaient en tant que saprophytes respectables. Ils tournaient paisiblement autour de nous, comme de petits poissons autour des baleines, ne posant aucun danger et aidant parfois même le corps à maintenir l'immunité en alerte. Mais sous la pression de facteurs défavorables, le système de défense a cessé de faire face à ses tâches, l'équilibre microbiologique a été perturbé et l'activité des virus a augmenté de nombreuses fois..

En conséquence, des saprophytes auparavant inoffensifs sont devenus de dangereux agresseurs. C'est alors que la question des infections latentes s'est posée à l'ordre du jour. Pour donner naissance à un bébé en bonne santé, vous devez être examiné pour lui avant la grossesse. Si vous êtes porteur de virus ou de parasites intracellulaires, assurez-vous de suivre un traitement avant d'avoir un bébé..

Les programmes antiparasitaires ne doivent pas être pris pendant la grossesse. c'est un nettoyage puissant du corps et est néfaste au développement de l'enfant. Dans le monde, l'infestation parasitaire affecte des millions de femmes en âge de procréer. Des recherches récemment publiées ont montré que le risque de contracter des infections parasitaires chroniques chez les femmes est extrêmement élevé. Étude des facteurs de risque sociaux, démographiques, sanitaires et hygiéniques et autres associés à l'apparition d'infections intestinales; évalué les conséquences des infections parasitaires intestinales chroniques sur la santé maternelle et néonatale.

Mais comme d'habitude?

Une femme se rend à la consultation régionale non pas avant, mais après la conception. L'ensemble des tests ambulatoires de routine auxquels elle est référée ne comprend pas de tests de portage du cytomégalovirus, de l'herpès et des agents pathogènes similaires. Si la femme enceinte ne se plaint pas de malaise, un examen supplémentaire n'est pas effectué et, par conséquent, dans 70% des cas, des infections latentes sont découvertes après coup - lorsque la grossesse est interrompue ou qu'un enfant malade est né. Faites tout votre possible pour éviter cela: faites-vous tester avant la grossesse. Je ne veux pas vous faire peur, mais les statistiques médicales sont décevantes: 80% des enfants de notre pays naissent malades. Les 20% restants sont sortis de l'hôpital avec le record "pratiquement en bonne santé". Mais tout médecin sait à quel point la santé «pratique» est loin de la réalité!

Conseil. Lors de la planification d'une grossesse, contactez un centre médical spécialisé en obstétrique et gynécologie et disposant d'une base scientifique pour un examen de laboratoire complet. Aujourd'hui, de telles institutions de diagnostic existent non seulement à Moscou, mais également dans toutes les grandes villes russes..

Manifestations cliniques de la parasitose chez une femme enceinte:

  • pâleur de la peau et des muqueuses;
  • pouls doux rapide, abaissant la pression artérielle;
  • évanouissement, maux de tête, faiblesse, somnolence, irritabilité;
  • troubles trophiques de la peau, des muqueuses;
  • infections respiratoires aiguës fréquentes;
  • troubles des sphincters (incontinence urinaire, etc.);
  • complications pendant l'accouchement, après l'accouchement (faiblesse primaire et secondaire de la force de travail, hypotonie de l'utérus, saignements, tendance à développer une infection dans la période post-partum).

Jusqu'à récemment, le traitement des maladies indolentes chez les femmes enceintes était impossible. Les médicaments antiviraux disponibles pour les médecins ont traversé la barrière placentaire, nuisant au bébé. Tout ce que les médecins pouvaient offrir à la future mère était de marcher davantage au grand air, de faire de la gymnastique spéciale et de bien manger.

Maintenant, tout est différent. Des médicaments sont apparus qui permettent de faire face à des virus agressifs sans risquer le bébé. Ils ont été inventés par des scientifiques russes et ont déjà commencé à être appliqués dans la pratique clinique. Le déparasitage généralisé de la population, en particulier dans l'enfance, a réduit sa pertinence, cependant, l'invasion helminthique n'a pas cessé d'exister et est à l'origine de symptômes pathologiques chez la femme enceinte (nausées, vomissements, changements d'appétit, etc.), considérés comme une manifestation de complications de la grossesse ou de tout extragénital. maladies.

L'arsenal des agents vermifuges a été considérablement mis à jour, et parmi eux, il existe en effet des médicaments contre-indiqués pendant la grossesse, mais il y a aussi ceux qui n'interfèrent pas avec le développement normal de la grossesse et du fœtus. L'élimination des helminthiases à la suite de l'examen de la femme enceinte ou de son élimination permet d'éviter les erreurs diagnostiques et thérapeutiques dans l'anémie, la toxicose précoce de la femme enceinte et d'autres maladies.

En Russie, les lésions intestinales sont le plus souvent diagnostiquées avec des vers ronds (dans 1/3), trichocéphale (avec presque la même fréquence), ténia nain (dans 1/6), oxyures (dans 1/8), moins souvent avec un ténia large, ténia du porc. L'étude de l'évolution clinique des helminthiases chez la femme enceinte a révélé un certain nombre de signes communs caractéristiques de l'invasion des helminthes, quel que soit leur type..

Il existe souvent un complexe de symptômes similaire à la toxicose précoce des femmes enceintes.

  • 1/3 des patients ont des nausées,
  • dans 1/4 - vomissements et douleurs dans la région épigastrique, non dépendant de l'apport alimentaire,
  • 1/6 ont de la salivation;
  • chez certains patients - évanouissement, douleur au cœur.
  • Près de la moitié des patientes souffrant d'helminthiases présentent une hypotension artérielle tout au long de la grossesse.
  • Elle est causée par l'influence des déchets d'helminthes sur le système nerveux central et le système nerveux autonome d'une femme enceinte. Très souvent, une hypotension artérielle est observée avec ascaridiose, trichocéphalose, toujours - avec de gros cestodes.

Quelles sont les autres helminthiases dangereuses pendant la grossesse?

Chez une femme enceinte sur trois infestée d'helminthes (ankylostomiase, strongyloïdose, trichocéphalose), déjà au début de la grossesse, une anémie hypochrome est détectée, qui progresse dans les trimestres II et III. Une anémie déficiente en B12 (mégaloblastique) est observée avec la diphyllobothriase. Les tentatives d'élimination de l'anémie sans vermifugation sont infructueuses. Les helminthes augmentent souvent la perméabilité vasculaire, provoquent une albuminurie, irritent l'épithélium des voies urinaires, se manifestant cliniquement par une cystite et une pyélonéphrite.

Avec l'ascaridiase et la strongylose, des crises d'asthme bronchique peuvent survenir à la suite de la migration de leurs larves dans la circulation pulmonaire et les voies respiratoires. Avec la strongyloïdose, des lésions cutanées se produisent en raison de la migration de leurs larves dans la peau. Avec la trichinose et les cestodes (téniase, téniarinchose, diphyllobothriase, hyménolépiase), une fièvre passagère survient souvent. L'ascariose peut provoquer une jaunisse obstructive. La stéatorrhée est caractéristique de la strongylose.

Les femmes souffrant d'helminthiase font souvent face à une menace d'interruption de grossesse, d'accouchement prématuré et d'avortement spontané en début de grossesse. Certains patients subissent des fausses couches récurrentes sans raisons claires. Cette pathologie de la grossesse se développe souvent avec la trichocéphalose (14,8%) et l'ascaridiose (10%).

L'invasion helminthique affecte le système de coagulation sanguine en modifiant la fonction enzymatique du foie, qui est associée au saignement observé en période post-partum chez une femme sur 6 en post-partum, qui ne peut pas être expliquée par une pathologie obstétricale.

Un tiers des femmes enceintes atteintes d'helminthes, en particulier de trichocéphalose et d'ascaridiase, ont des troubles du métabolisme des glucides (hyper- et hypoglycémie). Après le vermifuge, le métabolisme des glucides est normalisé. Avec l'hyménolépiase et l'entérobiose, des lésions des voies urinaires sont possibles, entraînant une azotémie. Le traitement des helminthiases élimine l'insuffisance rénale.

Les helminthiases sont souvent accompagnées d'éosinophilie. Le nombre d'éosinophiles atteint 0,44x109 / l. Le nombre d'éosinophiles doit être exprimé en nombres absolus et non en pourcentages. L'éosinophilie est le marqueur le plus courant des helminthiases. Cependant, la seule méthode spécifique pour diagnostiquer les helminthiases est l'examen des matières fécales à la recherche d'œufs de vers ou de kystes. Les matières fécales doivent être livrées au laboratoire dans le premier jour, car les œufs de certains helminthes sont rapidement déformés.

Les déchets d'helminthes peuvent avoir un effet néfaste sur le fœtus, qui se manifeste par une violation de son développement, parfois par asphyxie. L'infestation intra-utérine des fœtus, prouvée dans une expérience animale, n'est pas toujours établie chez les nouveau-nés, à la fois peu de temps après la naissance et dans les années à venir. Cependant, les produits métaboliques des parasites sont transmis avec le lait maternel à l'enfant, provoquant des symptômes dyspeptiques qui ne se prêtent pas au traitement, mais disparaissent rapidement après le vermifuge de la mère..

Tous les auteurs qui étudient les helminthiases chez la femme enceinte sont unanimes pour dire que le déparasitage est nécessaire à tout stade de la grossesse, car il améliore considérablement les résultats de la grossesse et de l'accouchement. Toutes les femmes enceintes dans les cliniques prénatales devraient faire tester les selles pour les œufs de vers. Les patients atteints d'helminthiases doivent être enregistrés auprès d'un dispensaire et envoyés à l'hôpital pour traitement.

Les helminthes les plus courants chez les femmes enceintes:

  • Les ankylostomes parasitent dans l'intestin grêle, souvent dans le duodénum. L'infection se produit lorsque l'agent pathogène est avalé avec des fruits, des légumes et de l'eau crue non lavés. Les helminthes sont fixés dans la muqueuse intestinale, provoquant des hémorragies, des saignements, de l'anémie. La maladie se manifeste par des nausées, des vomissements, de la salivation, de la constipation ou de la diarrhée, un prurit, une éosinophilie, une anémie hypochrome, des états asthmoïdes et de la fièvre. Le diagnostic est confirmé par la détection d'oeufs d'ankylostomes dans les selles. L'espérance de vie des ankylostomes peut aller jusqu'à 20 ans. Le traitement de l'anémie sévère commence par l'utilisation de préparations à base de fer. Avec l'hypertension artérielle et la grossesse, une baisse à court terme de la pression artérielle peut survenir.
  • Ascaris parasite l'intestin grêle humain. L'infection se produit lorsque les œufs de vers ronds sont avalés avec des fruits, des légumes et de l'eau crue non lavés. L'espérance de vie des ascaris peut aller jusqu'à 1 an. Cliniquement, l'ascaridiase se manifeste par de la salivation, un manque d'appétit, des nausées, des vomissements, des crampes douloureuses autour du nombril, une faiblesse, une diminution de la pression artérielle, des étourdissements, des maux de tête, de la fatigue et de l'insomnie. De nombreux symptômes peuvent être confondus avec une toxicose précoce des femmes enceintes. Le diagnostic repose sur la détection des œufs d'ascaris dans les selles.
  • Vlasoglav est un parasite du côlon humain. L'infection se produit en avalant des œufs avec des légumes, des baies, de l'eau. La durée de vie du parasite dans l'intestin est de 5 ans. La maladie peut être asymptomatique et se manifester par une bave, une perte d'appétit, des douleurs dans le côté droit de l'abdomen et de l'épigastre, des nausées, des vomissements, de la constipation ou de la diarrhée. Avec la diarrhée, les selles peuvent contenir du mucus et du sang. Des maux de tête, des étourdissements, un sommeil agité, une anémie hypochrome et une leucocytose sont possibles. Les œufs dans les selles ne peuvent souvent être détectés que par des analyses répétées..
  • Entérobiose. Les oxyures parasitent la partie inférieure du petit et du gros intestin. Les œufs sont pondus par les femelles sur la peau du patient. L'infection se produit lorsque les œufs sont avalés. La durée de vie des oxyures est de 28 à 56 jours. Le principal symptôme clinique est une démangeaison de la peau dans l'anus pendant la nuit. Il y a souvent des nausées, une perte d'appétit, une bouche sèche, des crampes, des douleurs abdominales, une diarrhée avec du mucus, de l'insomnie, une irritation de la peau autour de l'anus (dermatite), du périnée et des organes génitaux, une vulvovaginite, une pyélonéphrite, une cystite, une énurésie nocturne. Les œufs d'oxyures ne doivent pas être recherchés dans les matières fécales, mais dans les raclures de la membrane muqueuse et de l'anus. Le traitement est efficace pour vermifuger tous les membres invasifs de la famille.
  • Hyménolépose. Le ténia nain parasite dans l'intestin grêle, où il provoque une inflammation de la membrane muqueuse avec une sécrétion abondante de mucus. L'espérance de vie est inconnue. Les patients se plaignent de perte d'appétit, de nausées, de douleurs abdominales, de diarrhée ou de constipation, d'étourdissements, de fatigue, de sommeil agité. Parfois, il y a une anémie, une éosinophilie. Le diagnostic consiste à trouver des œufs de ténia nain dans les excréments.
  • Diphyllobothriase. Le ténia large vit dans les intestins depuis des décennies. L'infection se produit lors de la consommation de poisson de rivière cru ou de caviar frais mal salé. Le ténia absorbe la vitamine B12 de la plaie intestinale et les patients peuvent développer une anémie pernicieuse. Les femmes se plaignent de faiblesse, de vertiges et de douleurs abdominales. Le diagnostic est posé lorsque des œufs de ténia se trouvent dans les matières fécales. Le traitement consiste en la nomination de vitamine B12 300-500 mcg par voie intramusculaire tous les deux jours pendant 1 mois, préparations de fer.
  • Teniarinhoz. Le ténia bovin vit dans les intestins pendant de nombreuses années. L'infection avec eux se produit lors de la consommation de bœuf cru. Les patients s'inquiètent de la faiblesse, parfois des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, du syndrome de Minier, des crises d'épilepsie. Les segments du ténia bovin peuvent se séparer indépendamment de l'anus et leur détection est une confirmation du diagnostic, ainsi que l'identification des œufs du parasite dans les fèces ou des raclures de la peau autour de l'anus.
  • Téniose. Le ténia du porc est un parasite de l'intestin grêle humain depuis de nombreuses années. L'infection avec eux se produit lors de la consommation de porc à moitié cuit. Le tableau clinique est le même que dans le cas de l'invasion du ténia bovin, cependant, les segments ne quittent pas l'anus d'eux-mêmes. Le diagnostic consiste à trouver des œufs de ténia dans les excréments ou à gratter le mucus des plis périanaux.

Nous avons donné une brève description des helminthes les plus courants chez les femmes enceintes. D'autres helminthiases (trichinose, opisthorchiase, échinococcose, etc.) que nous n'avons observées que chez quelques patients.

Le traitement au cours du premier trimestre de la grossesse n'est pas effectué, car les médicaments utilisés à cette fin sont contre-indiqués pour les femmes enceintes.

À partir du deuxième trimestre, le praziquantel 20 mg / kg peut être utilisé une fois. Chez certains patients, le fenasal est efficace, prescrit comme dans l'hyménolépose. Le lévamisole, le mébendazole (Vermox), la médamine, le pyrantel (combantrine), les fleurs de tanaisie sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Il faut se rappeler que la plupart des médicaments utilisés dans le traitement des helminthiases sont catégoriquement contre-indiqués au cours du premier trimestre de la grossesse. Une attention particulière doit être accordée à la restauration de la microbiocénose du côlon chez les patients atteints d'helminthiase intestinale. Afin d'augmenter l'efficacité du traitement, il est recommandé de prescrire du bifikol, lait bifidum-bactérine.

L'effet anthelminthique est exercé par:

  • carottes et jus de carottes,
  • Noyer,
  • fraise sauvage,
  • grenade (en particulier le jus de grenade) et ail.

Bien que l'efficacité de la phytothérapie pour les helminthiases soit faible, l'introduction de produits alimentaires à effet anthelminthique dans l'alimentation augmente l'effet des médicaments prescrits par un médecin et constitue une bonne mesure préventive. Pendant la grossesse, une femme doit soutenir son système immunitaire. Pour cela, le "Balance Formula Plus" est présenté (1 capsule 2 fois par jour). Il aidera l'enfant à se développer harmonieusement et permettra de résister aux effets néfastes des parasites sur le corps de la mère et du bébé. Il est également recommandé de donner la formule «Balance Plus» à l'enfant dès le premier jour de sa vie. Pour ce faire, ouvrez la capsule et saupoudrez le contenu sur la tétine pendant l'allaitement. Substances sature le corps de l'enfant avec toutes les vitamines nécessaires, calcium et colostrum avec 30% de contenu d'immunoglobuline G (immulac).

Mode d'administration recommandé pendant la grossesse:

Cours 1

  • Le matin: 2 capsules "Marina-Plus",
  • L'après-midi: 1 capsule "Vitacompa",
  • Le soir: 1 capsule de "Element 1. Formules d'équilibre plus".

Cours 2

  • Le matin: 1 sachet de thé Poséidon,
  • L'après-midi: 2 gélules de "Gortex",
  • Le soir: 1 capsule de "Element 1. Formules de balance plus".
Dans la vie de chaque femme enceinte, tôt ou tard, il arrive un moment où le gynécologue lui remet une pile d'instructions pour des tests de laboratoire. Mais si la nécessité de passer un test sanguin et urinaire général ne provoque généralement aucune plainte, les femmes enceintes se méfient souvent des études sur les infections sexuellement transmissibles (IST) ou le complexe TORCH..

"Nos grands-mères n'ont passé aucun test, ont accouché sur le terrain et se sont senties bien!" - certains les rejettent. "Je suis une femme décente, pourquoi ai-je besoin de votre test VIH?" - d'autres sont indignés. Pourquoi ces études sont-elles menées et combien elles sont nécessaires à une femme enceinte et à son bébé à naître??

On sait depuis longtemps que le corps humain n'est en aucun cas stérile et qu'une grande variété de micro-organismes, à la fois opportunistes et pathogènes, peuvent y vivre, et il n'est pas rare qu'une telle coexistence se déroule de manière pratiquement asymptomatique, sans signes cliniques d'infection. Cependant, même une infection asymptomatique qui ne cause pas de désagréments à une femme enceinte peut être dangereuse pour le fœtus, provoquant de nombreuses conditions pathologiques: des malformations aux avortements spontanés et aux mortinaissances..

Infections, principalement sexuellement transmissibles

  • Syphilis. L'infection intra-utérine par cette maladie sexuellement transmissible classique est extrêmement dangereuse pour un enfant, elle peut provoquer une choriorétinite, une hépatosplénomégalie, des lésions du système squelettique, un pemphigus syphilitique, la mort intra-utérine et un avortement spontané. La plus dangereuse est la période secondaire de la syphilis, qui se développe chez une femme environ 10 semaines après l'infection et peut durer jusqu'à 3-4 ans, pendant cette période, l'agent causal de la syphilis (tréponème pâle) peut facilement se propager à travers les vaisseaux sanguins et infecter le fœtus. L'infection survient généralement au plus tôt entre le 4e et le 5e mois de grossesse, lorsque le placenta se forme, à travers les vaisseaux par lesquels l'agent pathogène pénètre dans le fœtus. Par conséquent, le dépistage primaire des femmes enceintes (par dosage immunoenzymatique ou microréaction par précipitation) est effectué à plusieurs reprises: au premier trimestre (généralement lors de l'inscription), aux deuxième et troisième trimestres, ce qui permet de prévenir la syphilis congénitale du fœtus par une détection et un traitement rapides de la mère. Si les résultats du dépistage sont positifs, la femme enceinte est soumise à un examen obligatoire afin de clarifier le diagnostic et, si nécessaire, d'effectuer le traitement nécessaire. Un fait intéressant: en raison d'une modification de la composition protéique du sang chez la femme enceinte, des résultats de test faussement positifs pour la syphilis se produisent, mais il ne faut pas en avoir peur, car il existe des tests de confirmation très spécifiques qui vous permettent d'exclure un résultat faux positif.
  • Blennorragie. L'une des causes les plus courantes d'infertilité chez les femmes. Si une grossesse survient, elle est souvent compliquée par un avortement spontané, une naissance prématurée, des infections post-partum de l'utérus et des appendices. Le fœtus est généralement infecté in utero (une chorioamnionite ou une septicémie se développe) ou pendant l'accouchement (conjonctivite gonococcique, otite moyenne, vulvovaginite chez les filles). Par conséquent, les femmes enceintes doivent être examinées pour une infection gonorrhée par la méthode bactériologique (culture) lors de l'enregistrement puis selon les indications (par exemple, avec un grand nombre de leucocytes dans un frottis).
  • Infection par le VIH. Le risque de transmission mère-enfant du VIH pendant la grossesse et l'allaitement est très élevé, mais avec un traitement rapide, il est considérablement réduit. La période d'incubation de l'infection par le VIH étant assez longue, les femmes enceintes sont examinées 2 fois: lors de l'inscription et au troisième trimestre de la grossesse..
  • Chlamydia. 35% des nouveau-nés dont la mère a une infection à chlamydia développent une conjonctivite et 10 à 20% développent une pneumonie. L'infection survient généralement lors de l'accouchement. Par conséquent, un seul examen des femmes enceintes pour la chlamydia est effectué, généralement au deuxième trimestre. Il est à noter que les méthodes les plus sensibles et les plus spécifiques sont la méthode d'inoculation en culture cellulaire (rarement utilisée en raison de la complexité et de la lourdeur) et la méthode de réaction en chaîne par polymérase (PCR) en temps réel. D'autres méthodes donnent un pourcentage élevé de faux résultats et ne doivent pas être utilisées pour le diagnostic chez la femme enceinte..
  • Mycoplasmose. Comme pour la chlamydia, une infection à mycoplasmes survient pendant le travail. Elle se manifeste chez les nouveau-nés sous la forme d'une pneumonie sévère, dont la mortalité peut atteindre 15%. L'échantillonnage de matériel pour la recherche sur les mycoplasmes et la chlamydia est généralement effectué simultanément.
  • Le syndrome TORCH est une abréviation des infections intra-utérines les plus courantes (T - toxoplasmose, O - autres, qui comprennent diverses infections, y compris celles mentionnées, R - rubéole, C - cytomégalovirus, H - herpès).
  • Toxoplasmose - une femme enceinte peut être infectée par la toxoplasmose lorsqu'elle communique avec des animaux qui produisent des oocystes de Toxoplasma (chats, chiens, lapins), ainsi que lorsqu'elle mange de la viande crue ou incomplètement cuite, en particulier du porc (cela s'applique également à l'habitude d'essayer de la viande hachée crue). Chez le fœtus et le nouveau-né, l'infection se manifeste par des lésions oculaires (cataracte congénitale, glaucome, atrophie du nerf optique), du foie (hépatite) et du cerveau (méningo-encéphalite), ainsi que par une toxoplasmose généralisée. L'infection survient généralement lorsqu'une femme enceinte rencontre une infection à toxoplasme pour la première fois, par conséquent, la détermination des immunoglobulines de classe M (au cours du trimestre II ou III) est significative sur le plan diagnostique.
  • Herpès. Tous les types de virus de l'herpès peuvent provoquer une infection chez un nouveau-né, mais le type 2 (qui cause l'herpès génital chez la mère) est le plus dangereux pour le bébé. La probabilité d'infection fœtale, comme dans le cas de la toxoplasmose, dépend de la durée de l'infection de la femme enceinte. Plus l'infection est «fraîche», plus l'enfant est susceptible d'être infecté. Les virus de l'herpès chez les nouveau-nés provoquent des lésions oculaires et muqueuses, une encéphalite herpétique (jusqu'à la nécrose du tissu cérébral), un syndrome hémorragique et même une septicémie herpétique. Parmi les méthodes de diagnostic de laboratoire, le «gold standard» est l'isolement du virus en culture cellulaire ou la PCR en temps réel (au cours du trimestre II ou III). La détermination du taux d'immunoglobulines de classe M est également indicative (un taux élevé indique une infection aiguë).
  • Rubéole. C'est un virus tératogène classique. Si la mère est infectée par la rubéole au premier trimestre, la probabilité de la maladie chez le fœtus est de 25%, après le 5ème mois - 1-2%. Compte tenu de la forte probabilité de développer une rubéole congénitale après que la mère a eu une infection à la rubéole (triade de Greg - malformations cardiaques, lésions oculaires, surdité), il est conseillé de faire un test de dépistage des anticorps contre la rubéole avant même la grossesse, et si la mère est séronégative, vacciner avec le vaccin contre la rubéole.
Ainsi, un examen rapide d'une femme enceinte pour détecter les agents pathogènes de maladies infectieuses non seulement ne nuira pas au déroulement de la grossesse, mais aidera également à identifier ou à prévenir en temps opportun l'infection et ses graves conséquences chez l'enfant..

Les étapes clés du diagnostic de l'helminthiase, ainsi que les manifestations cliniques, comprennent:

  • histoire géographique et migratoire;
  • antécédents alimentaires (comportement alimentaire, habitudes alimentaires);
  • facteurs de risque épidémique (contact avec la terre, les animaux domestiques, etc.).

Les stades de diagnostic indiqués nous permettent d'assumer une étiologie parasitaire de la maladie et de planifier des études cliniques, instrumentales et de laboratoire ultérieures. Le matériel biologique pour la recherche sur la présence d'helminthes, leurs fragments, larves et œufs sont les matières fécales, l'urine, le contenu duodénal, la bile, les expectorations, le mucus rectal et périanal, le sang, le tissu musculaire. Les matières fécales font le plus souvent l'objet de recherches..

Afin de diagnostiquer les helminthiases et les pathologies causées par des helminthes tissulaires ou des stades larvaires (échinococcose, cysticercose, trichinose, toxocariose), des méthodes sérologiques sont largement utilisées. Une augmentation du taux d'éosinophiles plusieurs fois supérieure à la normale en pratique clinique sert souvent de marqueur hématologique, ce qui permet de suspecter la présence d'helminthiase. Pour le diagnostic topique, l'examen échographique des organes internes, la tomodensitométrie, l'endoscopie avec biopsie sont utilisés.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Varices pendant la grossesse

Conception

Un bon moment - la grossesse - peut provoquer une maladie très désagréable - les varices (insuffisance veineuse chronique). Selon les statistiques, 20 à 30% des femmes développent des varices après leur première grossesse.

Le raisin peut-il être destiné aux femmes enceintes et en quoi est-il utile??

Infertilité

Le raisin est une baie très savoureuse et saine. Il contient beaucoup de vitamines et de minéraux utiles qui ont un effet positif sur le corps.

Préparation pour nourrissons pour nouveau-nés: comment choisir, classification

Nouveau née

Dans les premiers mois de la vie, le développement physique et neuropsychique de l'enfant est extrêmement intense. Les systèmes organiques du bébé commencent progressivement à remplir leurs fonctions.

Le canal cervical est fermé

Accouchement

Bonne journée! Aujourd'hui j'ai relu ma dernière échographie, elle dit que le canal cervical est fermé. J'ai commencé à chercher sur Internet ce que c'était. J'ai trouvé que pendant la grossesse il fallait le fermer pour tenir le bébé, et pendant l'accouchement ça s'ouvre...