Principal / Accouchement

La menthe peut être utilisée pendant la grossesse?

Vous n'êtes peut-être pas un partisan de la médecine traditionnelle, mais vous avez probablement bu du thé à la menthe. Juste parce que ça a bon goût. La menthe est ajoutée à diverses boissons et plats pour diverses raisons: médicale, cosmétique, gastronomique. Et il est extrêmement rare de trouver une personne qui n'aime pas son goût ou son odeur..

Nous avions l'habitude d'appeler cette plante parfumée simplement - menthe. En fait, il existe 25 espèces et 10 sous-espèces de menthe: poivre, montagne, cheval, menthe (puces), eau, frisée, japonaise, pomme, orange (bergamote) et ainsi de suite. Nous utilisons principalement la menthe poivrée Mentha piperita, qui, cependant, a d'autres noms: anglais, poivre, froid, froid, menthe froide.

Les feuilles, les fleurs et les pousses de cette plante sont également utilisées. Il contient de nombreuses substances biologiquement actives, des graisses, des phytoncides, du sucre, de l'huile essentielle et même des vitamines avec des sels minéraux.

La menthe est non seulement saine, mais aussi très appréciée par de nombreuses femmes. À la fois goût et arôme - il nous attire par sa simplicité et sa polyvalence. Mais, probablement, chaque femme enceinte sait que pendant cette période, elle n'est pas autorisée à utiliser toutes les herbes et plantes. Beaucoup d'entre eux peuvent provoquer des saignements, tonifier l'utérus, provoquer des fausses couches et de nombreuses autres complications graves. Notre menthe préférée est-elle incluse dans la liste des plantes dangereuses et interdites pendant la grossesse??

Puis-je utiliser et prendre de la menthe poivrée pendant la grossesse?

Vous n'avez peut-être jamais posé cette question, mais vous êtes tombé sur le sujet par accident. Eh bien, une plante aussi inoffensive et utile peut-elle vraiment être quelque chose de dangereux? Découvrons-le.

Les médecins avertissent à l'amiable toutes les femmes enceintes de s'abstenir de prendre des médicaments pendant toute la période de gestation. Mais après tout, les herbes médicinales, qui incluent la menthe, sont aussi un médicament, uniquement naturel. Et comme tout autre, il a des indications et des contre-indications. La grossesse fait également partie de ces derniers. Différentes sources donnent des informations différentes à ce sujet, mais l'écrasante majorité continue de dire que la menthe est dangereuse pendant la grossesse. Et tout cela parce qu'il contient une grande quantité d'hormones œstrogènes, ce qui peut stimuler le travail de manière inappropriée..

Néanmoins, c'est la menthe qui est souvent recommandée aux mères au ventre pot comme traitement de nombreuses affections, et plus souvent que d'autres - pour éliminer les nausées, les brûlures d'estomac et les ballonnements. De plus, ils ne sont pas recommandés par les grands-mères de jardin, mais par les obstétriciens et gynécologues de la clinique prénatale. Et pour être plus précis, ils vous permettent de boire du thé à la menthe aromatique et savoureux 3-4 tasses par jour. Mais cela doit certainement être du thé acheté dans une pharmacie - avec un contrôle de qualité réussi, sans impuretés ni additifs.

Comme vous pouvez le voir, il existe des opinions diamétralement opposées sur l'utilisation de la menthe pendant la grossesse. Mais c'est ce sur quoi tous les médecins et herboristes sont d'accord: l'huile essentielle de menthe pendant la grossesse est strictement interdite.!

Menthe poivrée pendant la grossesse

La menthe pendant la grossesse a un effet positif sur le corps d'une femme et le développement du fœtus. Mais cette plante doit être appliquée correctement, sinon elle peut affecter négativement l'état de santé. Par conséquent, vous devez savoir s'il peut ou non être utilisé tout en portant un enfant..

Le caractère unique de la menthe

Les feuilles de menthe poivrée sont riches en huiles volatiles:

  • menton;
  • dipentène;
  • limonène;
  • menthol et autres.

De plus, cette partie de la plante est riche en divers acides, enzymes, tanins, macro et micro-éléments, acides aminés, vitamines et sels. La plupart de l'huile essentielle se trouve dans les fleurs de menthe, moins - dans les plaques de feuilles et très peu est contenue dans les tiges.

Les préparations à base de plante améliorent le fonctionnement du tube digestif, soulagent les nausées et se caractérisent par des qualités diurétiques. Avec leur aide, la condition s'améliore avec la bronchite purulente. Pour l'angine de poitrine, l'herbe dilate les vaisseaux sanguins et peut abaisser la tension artérielle.

La particularité de la menthe réside dans le fait qu'elle élimine l'excès de liquide du corps, soulage les spasmes et le syndrome douloureux, soulage l'inflammation et accélère la croissance des cheveux. Lors de son utilisation, la mauvaise haleine disparaît, l'appétit diminue, la peau est nettoyée.

La plante aide à éliminer les calculs de la vésicule biliaire et à nettoyer le foie. De plus, il a un effet complexe sur le système nerveux: améliore la fonction cérébrale, élimine l'insomnie, calme et tonifie.

Les femmes enceintes peuvent-elles boire de la menthe?

De nombreuses femmes souhaitent savoir si la menthe est possible pendant la grossesse. Cette plante est un produit contenant des œstrogènes, en raison duquel le travail peut commencer prématurément. Mais cela se produit extrêmement rarement - avec une utilisation excessive de menthe.

Si la grossesse se déroule normalement, la plante à dose modérée ne pourra pas affecter négativement la santé de la femme enceinte et du fœtus. Les médecins disent que les femmes enceintes peuvent boire des boissons à base de plantes pour soulager les nausées, les maux de tête et d'autres symptômes désagréables..

Mais parfois, une telle plante ne peut pas être prise en portant un enfant. De nombreuses femmes enceintes veulent savoir pourquoi cela pourrait être interdit. L'infusion de l'herbe peut causer des dommages en cas de risque de fausse couche, ainsi que si le col de l'utérus est légèrement ouvert ou si une insuffisance ischémique cervicale est diagnostiquée.

Avec la menace d'interruption de grossesse, la plante est complètement contre-indiquée. Il est également interdit en cas d'hypotension.

Seul le médecin répondra s'il est possible de boire de la menthe pour les femmes enceintes atteintes d'une maladie du foie ou des reins. Cela doit être fait avec prudence. Au troisième trimestre, boire du thé en grande quantité peut réduire la production de lait. L'herbe est interdite pour toute manifestation d'allergies.

Dans les premiers stades

La menthe en début de grossesse aide à calmer le système nerveux, à soulager l'excitation excessive. Il agit comme un laxatif doux et combat la faiblesse qui survient au cours du premier trimestre. Dans le corps au tout début de la grossesse, la progestérone est produite de manière intensive.

Grâce à cette hormone, le fœtus est consolidé dans l'utérus et son développement ultérieur. Mais à cause de la progestérone, la femme enceinte éprouve souvent une sensation de fatigue et de somnolence..

Par conséquent, dans les premiers mois, vous devriez prendre une tisane, qui fournit une explosion d'énergie. Vous pouvez boire de la menthe pendant la grossesse si vous avez un mal de tête sévère dû à des changements hormonaux. En cas de toxicose sévère, il est nécessaire de verser 2-3 gouttes d'huile de menthe sur un mouchoir. Ce parfum doit être inhalé pendant les épisodes de nausée..

Souvent, les femmes souhaitent savoir si les femmes enceintes peuvent boire de la menthe au début du deuxième trimestre. Pendant cette période, le bien-être de la femme s'améliore, mais les symptômes suivants sont observés:

  • gonflement;
  • ballonnements;
  • constipation.

Pour les femmes enceintes, le thé à la menthe vient à la rescousse, réduisant la luminosité de ces manifestations. À ce stade, le bouillon en quantités beaucoup plus importantes ne nuira plus au fœtus, qui est bien ancré, et la réaction du corps sera minime..

La plante a un effet calmant et enveloppant sur la femme enceinte et normalise le péristaltisme intestinal. La boisson à la menthe dilate en douceur les vaisseaux sanguins et abaisse la tension artérielle.

Les femmes enceintes peuvent avoir divers problèmes de peau - desquamation, acné, gras excessif. Le thé à la menthe peut éliminer ce problème. Il est utilisé pour les lotions et le lavage.

À une date ultérieure

Les femmes enceintes peuvent utiliser la perfusion à une date ultérieure. La menthe pendant la grossesse aide à éliminer les symptômes du rhume, à réduire l'intensité des maux de tête et des douleurs musculaires et à normaliser le tube digestif. Au troisième trimestre, la constipation, les flatulences, les brûlures d'estomac sont fréquentes..

L'intestin cesse de fonctionner normalement, les organes internes sont pressés par l'utérus hypertrophié, ce qui fait que la nourriture est digérée avec difficulté.

L'herbe fraîche sous forme de thé aide à résoudre ce problème. Boire de la menthe devrait être de 1 à 2 verres par jour. L'infusion de menthe élimine bien l'œdème. Si une femme a des varices, elle ne doit pas abuser de cette boisson..

Conclusion

Pendant la grossesse, vous pouvez ou ne pouvez pas prendre de la menthe, seul un médecin devrait décider. Lorsqu'elle est utilisée correctement, une telle plante n'est pas capable de nuire au corps de la femme enceinte et du fœtus en développement. Cependant, vous devez savoir quelles sont les contre-indications directes à sa prise, ce qui aidera à éviter les conséquences négatives..

Comment boire du thé à la menthe à différents stades de la grossesse

La menthe parfumée et aromatique est une plante qui a de nombreux fans. Il possède de nombreuses propriétés médicinales, grâce auxquelles il a trouvé une large application dans le domaine de la cuisine, de la cosmétologie et de la médecine traditionnelle. Et, bien sûr, il est impossible d'imaginer une froide soirée d'hiver sans une tasse de délicieux thé à la menthe. Mais si elle est mal utilisée, une plante parfumée peut nuire au corps, ce qui est très important pour une femme enceinte soucieuse de la santé de son bébé. C'est pourquoi il est important de savoir si la menthe peut être consommée pendant la grossesse et comment le faire correctement..

  1. Est-il possible d'utiliser la menthe pendant la grossesse à différentes périodes
  2. Avantages de la menthe pour une femme enceinte
  3. Menthe et contre-indications pendant la grossesse
  4. Recettes de thé à la menthe pour les femmes enceintes
  5. thé à la menthe
  6. Thé à la menthe et à la camomille
  7. Thé à la menthe et à la fleur de tilleul
  8. Comment boire du thé à la menthe pour une femme enceinte

Est-il possible d'utiliser la menthe pendant la grossesse à différentes périodes

La question de savoir si l'utilisation de la menthe est autorisée pendant la grossesse dépend de la manière dont elle est utilisée et dans quel but. Les médecins ne recommandent pas l'utilisation de décoctions et d'infusions de la plante aromatique.

Boire du thé à la menthe à différents stades de la grossesse:

  1. Premier trimestre - élimine les brûlures d'estomac, les nausées et autres manifestations de toxicose, nettoie le travail du tube digestif.
  2. Deuxième trimestre - traite les maux de tête sévères et les étourdissements, réduit l'enflure et les varices.
  3. Troisième trimestre - aide à améliorer le fonctionnement du système nerveux, élimine l'anxiété et l'anxiété associées à la naissance à venir.
S'il n'y a pas de risque de fausse couche, la menthe peut être très utile: elle contient de l'acide ascorbique, des tanins, des flavonoïdes, du carotène. Toutes ces substances facilitent le déroulement de la grossesse et assurent le plein développement du bébé..

L'utilisation de tout médicament à base de plantes pour les femmes enceintes n'est autorisée qu'après consultation préalable d'un médecin..

Avantages de la menthe pour une femme enceinte

La menthe est célèbre pour son large éventail de propriétés médicinales. Il calme efficacement le système nerveux et élimine l'anxiété, améliore l'humeur, améliore le fonctionnement de nombreux organes internes.

La clé des propriétés curatives de la menthe est sa composition, qui comprend:

  • vitamines des groupes A, B, C, PP;
  • minéraux - potassium, calcium, sodium, phosphore, cuivre, zinc, manganèse;
  • acides aminés et acides gras;
  • tanins;
  • huiles essentielles, fibres alimentaires.

Le lavage avec un bouillon de menthe ou une infusion aide à rendre la peau du visage douce et jeune, l'utilisation de thé aromatique avec un supplément à base de plantes normalise la digestion et les selles, soulage les brûlures d'estomac et les manifestations de toxicose. Mais seulement si la femme enceinte boit une boisson saine dans des limites raisonnables..

Menthe et contre-indications pendant la grossesse

On en sait beaucoup sur les bienfaits d'une plante médicinale, mais je ne sais pas tout sur les dommages que la menthe peut causer à la femme enceinte et sur les contre-indications qu'elle présente.

Même avec de nombreuses qualités bénéfiques, la menthe présente certaines contre-indications à prendre en compte pendant la grossesse.

Propriétés nocives de la plante:

  1. Le supplément aromatisé contient une grande quantité d'oestrogène qui, s'il est consommé en grande quantité, peut entraîner une interruption prématurée de la grossesse.
  2. La menthe a la capacité d'abaisser la tension artérielle, ce qui doit être pris en compte pour tous les patients hypotoniques..
  3. De plus, pendant l'allaitement, ne vous laissez pas trop emporter par le thé à la menthe, car cela nuit à la production de lait..
  4. Avec une extrême prudence, la plante aromatique peut être consommée en cas de maladies graves des reins et du foie..

Comme toute autre plante médicinale, la menthe peut provoquer une réaction allergique. Son utilisation doit être strictement limitée aux femmes sujettes aux allergies..

Recettes de thé à la menthe pour les femmes enceintes

Il existe de nombreuses recettes pour faire du thé avec l'ajout de menthe. Il peut être utilisé comme ingrédient autonome, versé dans du thé noir ou vert, combiné avec de la camomille ou d'autres plantes bénéfiques.

thé à la menthe

Une plante utile doit être versée avec un verre d'eau bouillante, laisser infuser pendant 10 minutes, ajouter un peu de sucre ou de miel au goût. Pour réduire la toxicité, vous pouvez ajouter une tranche de citron ou du jus d'agrumes fraîchement pressé à la boisson..

En outre, quelques feuilles de menthe broyées peuvent être ajoutées au thé noir ou vert ordinaire, laisser infuser pendant 15 minutes, puis boire une boisson parfumée et savoureuse..

Thé à la menthe et à la camomille

Les herbes doivent être hachées et mélangées, mises dans une petite casserole et recouvertes d'eau bouillante. Le thé doit être cuit à la vapeur pendant 3 à 5 minutes, laissez-le infuser et ajoutez un peu de sucre granulé ou de miel. La camomille peut être remplacée par des feuilles de framboise si vous le souhaitez..

Thé à la menthe et à la fleur de tilleul

Les plantes broyées doivent être versées avec 250 ml d'eau chaude, laissées pendant 10 à 15 minutes, sucrées avec du miel. Afin de rendre la boisson encore plus savoureuse et plus aromatique, une tranche de pomme, d'orange ou de citron vert y est ajoutée.

Comment boire du thé à la menthe pour une femme enceinte

Boire du thé à la menthe tout en portant un bébé n'est pas strictement limité. Avec modération, bien sûr. Pour que les œstrogènes ne conduisent pas à une interruption prématurée de la grossesse, il est recommandé de boire un verre avec une plante parfumée pas plus de 1 à 2 fois par jour, assurez-vous de faire une pause de 24 à 48 heures tous les 4 à 5 jours..

Le thé à la menthe est une boisson incroyablement savoureuse et aromatique qui présente d'énormes bienfaits pour le corps. Pendant la grossesse, il aide à se calmer, améliore le sommeil et élimine les symptômes de toxicose. Pour que la plante ne soit pas nocive, elle doit être consommée avec modération. Comment le thé d'ivan affecte-t-il le corps des femmes enceintes et le thym est-il possible pendant la grossesse.

Menthe pendant la grossesse: avantages et inconvénients

La menthe parfumée est probablement familière à tout le monde. Il est ajouté aux boissons, utilisées en cuisine, comme décoration pour les plats, et les huiles essentielles et les infusions ont trouvé une application dans la médecine populaire et traditionnelle. La plante est curative, et tout médicament, même totalement naturel, a ses propres indications et contre-indications. La menthe est-elle autorisée pendant la grossesse?

Vous pouvez trouver la réponse à cette question en vous familiarisant avec les propriétés bénéfiques de la plante, ainsi que ses effets sur le corps de la femme enceinte. Pourquoi la menthe est-elle précieuse, quand et comment est-elle utilisée??

La menthe peut être utilisée pendant la grossesse?

Il existe environ 20 variétés de menthe, mais la menthe poivrée est mieux connue. C'est elle qui est fermement entrée dans notre vie quotidienne. La plante contient des acides organiques, des huiles essentielles, des phytoncides, des tanins, des flavonoïdes, des vitamines et des oligo-éléments utiles. Les pousses, les feuilles et les inflorescences sont utilisées comme matières premières.

La menthe est un produit contenant des œstrogènes, il existe donc une opinion selon laquelle elle peut provoquer un début prématuré du travail. Mais n'ayez pas peur, car le seul danger est l'utilisation excessive de cette plante..

Dans le cours normal de la grossesse, la menthe (avec modération) ne nuit pas à la santé de la mère et du bébé. Les médecins l'attribuent aux moyens autorisés pendant la période de naissance d'un enfant. De nombreux médecins recommandent même d'utiliser du thé à la menthe pour éliminer les symptômes de toxicose, de maux de tête et d'autres affections courantes chez les femmes enceintes..

Avantages et inconvénients de la menthe pendant la grossesse

La menthe a un effet anti-inflammatoire, analgésique, diurétique, antiseptique, sédatif et vasodilatateur sur le corps humain. Il aide à restaurer la force, à normaliser l'état en cas de troubles nerveux et d'anxiété accrue, élimine les bactéries pathogènes de l'estomac.

Une caractéristique intéressante de la menthe est sa capacité à améliorer l'état de la peau. Les infusions de cette plante peuvent être utilisées pour lutter contre l'acné et les taches de vieillesse sur le visage, qui apparaissent souvent chez les femmes enceintes, ainsi que pour les prévenir. En savoir plus sur le traitement des éruptions cutanées pendant la grossesse →

En raison de ses propriétés, la menthe poivrée pendant la grossesse est utilisée avec l'approbation du médecin traitant dans les conditions suivantes:

  • insomnie;
  • gastrite chronique;
  • vomissements et nausées avec toxicose;
  • une tendance à l'œdème;
  • constipation et flatulence;
  • excitabilité accrue.

Un effet secondaire de la consommation de grandes quantités de menthe peut être l'hypertonicité de l'utérus, ce qui crée un risque de naissance prématurée ou de fausse couche. En outre, la plante peut provoquer une réaction allergique..

Il faut également mentionner l'huile essentielle de menthe. La concentration de la substance active (menthol) qu'elle contient est trop élevée, c'est pourquoi le risque d'effets indésirables lors de son utilisation augmente. Pour cette raison, l'huile est strictement interdite aux femmes enceintes..

Mode d'emploi et posologie

La forme recommandée de manger de la menthe pour la femme enceinte est le thé, les infusions ou les décoctions. De plus, pour leur préparation, il est permis d'utiliser uniquement des matières premières pharmaceutiques. Un tel produit est écologique et des sachets spéciaux avec un dosage optimal sont pratiques pour faire du thé..

Pendant la grossesse, la menthe est utilisée conformément à un certain nombre de règles:

  1. Vous ne devez pas boire plus de 3-4 tasses de thé par jour.
  2. Il est préférable de boire la boisson avant le coucher car elle a un effet calmant et relaxant.
  3. Le cours de prise de menthe ne devrait pas durer plus de 3 mois.

thé à la menthe

Pour faire du thé à la menthe, 1 sachet standard (vous pouvez remplacer 1 cuillère à soupe L. produit sec ou quatre feuilles fraîches) est placé dans une tasse de taille moyenne et versé avec de l'eau bouillante. La boisson est insistée pendant 5 à 10 minutes.

Vous pouvez boire du thé à la menthe frais ou chaud. Au goût, on y ajoute du sucre et du miel, certaines femmes préfèrent mettre une tranche de citron dans une tasse. Cette boisson est utile pour une faible acidité gastrique et combat avec succès les nausées chez la femme enceinte..

Infusion de menthe

Si l'état de la peau de la femme enceinte s'est aggravé - acné, desquamation, taches de vieillesse apparaissent, les herboristes recommandent d'utiliser une infusion de menthe. Pour la cuisson 1 cuillère à soupe. l. matières premières sèches versez 150 ml d'eau bouillante.

Après refroidissement, l'infusion est filtrée et la peau est essuyée avec un coton plusieurs fois par jour. Vous pouvez utiliser le produit non seulement pour le visage, mais également pour d'autres zones à problèmes - épaules, décolleté.

Contre-indications

Comme déjà mentionné, la consommation incontrôlée de menthe pendant la période de gestation est dangereuse. Mais pour un certain nombre de maladies et d'affections du corps, la menthe pendant la grossesse est interdite même en petites quantités. Ceux-ci inclus:

  1. Augmentation du tonus utérin au cours du premier trimestre. Si vous présentez un risque de fausse couche, et surtout s'il y a des saignements à un stade précoce, la prise de menthe peut provoquer un avortement. En savoir plus sur le premier trimestre de grossesse →
  2. La menace d'une naissance prématurée tardive. S'il y a des craintes que l'accouchement commence à l'avance (par exemple, il y a un raccourcissement ou une ouverture du col de l'utérus), afin de ne pas aggraver la situation, vous devez vous abstenir de tout produit contenant de la menthe.
  3. Hypotension. Étant donné que cette plante contribue à abaisser la tension artérielle, les patients hypotendus peuvent éprouver une faiblesse sévère et une détérioration de leur bien-être en raison de son apport..
  4. Maladies du foie et de la vésicule biliaire. L'effet cholérétique de la menthe en cas de déviations dans le travail des organes répertoriés n'est pas toujours utile, son utilisation n'est donc pas recommandée.
  5. Inflammation rénale. En raison de son effet diurétique, la menthe peut créer un stress indésirable sur le système urinaire..
  6. Allergie au menthol. L'intolérance individuelle est une contre-indication absolue. De plus, dans ce cas, vous devez vous abstenir d'autres produits contenant du menthol (sucettes, boissons, sprays).

Il est à noter que la prise de menthe supprime la lactation.Par conséquent, pour qu'il n'y ait aucune difficulté à allaiter, la plante n'est pas recommandée pour les femmes plus tard (après la 36e semaine).

Si vous avez des doutes sur la possibilité de la menthe pendant la grossesse dans votre cas, vous devriez consulter un médecin, car même les remèdes populaires complètement naturels peuvent être dangereux s'ils sont mal utilisés..

Auteur: Yana Semich,
spécialement pour Mama66.ru

Est-il possible d'utiliser la menthe pendant la grossesse et comment le faire correctement?

Une feuille de menthe parfumée peut même transformer un simple thé en une boisson savoureuse et saine, qui, entre autres, affecte très doucement et doucement le système nerveux, calmant, améliorant le sommeil et l'appétit. Mais avec le début de la grossesse, les femmes sont plus attentives à ce qu'elles mangent et la question se pose donc à juste titre: est-il permis d'utiliser la menthe dans une position intéressante.

Quels sont les avantages pour les femmes enceintes?

Habituellement, les feuilles de menthe et leurs bienfaits pour l'homme ne soulèvent pas de questions des médecins, les propriétés curatives de la plante sont connues depuis longtemps, elles sont largement utilisées dans l'industrie pharmaceutique et en médecine traditionnelle. Mais lorsqu'il s'agit de femmes enceintes, de nombreux médecins s'opposent à l'utilisation de la menthe parfumée. Il convient de noter que parmi les obstétriciens et les gynécologues, il n'y a pas de consensus sur le fait de savoir si la menthe est autorisée ou non pendant la grossesse, si elle peut être consommée ou vaut-il mieux s'abstenir. Il y a deux positions selon lesquelles certains médecins conseillent fortement à leurs patients de prendre un thé à la menthe, tandis que d'autres s'y opposent.

La menthe est une plante médicinale inscrite au registre officiel des plantes médicinales. Et pour cette raison même, il y a des raisons d'affirmer que la menthe affecte certainement une femme et son bébé. Par conséquent, comme toute autre substance médicamenteuse, elle doit être prise sous la surveillance de spécialistes. D'un point de vue pratique, la quantité de substances actives présentes dans 2-3 feuilles de menthe, utilisées pour préparer le thé, ne peut nuire ni à la future maman ni à son bébé..

L'utilisation externe de produits contenant de la menthe ne soulève aucune question - une femme, à sa discrétion, peut utiliser l'huile de menthe, par exemple, pour lutter contre les nausées avec toxicose aux premiers stades, si elle n'est pas directement allergique à l'huile de menthe.

L'essence de la controverse médicale autour de la menthe se résume à la présence d'une quantité assez impressionnante de phytoestrogènes dans la plante. Ces substances sont des analogues végétaux des hormones sexuelles. Pendant la grossesse, la progestérone règne dans le corps de la femme et une augmentation de la quantité d'oestrogène n'est notée qu'immédiatement avant l'accouchement. Par conséquent, les opposants à la menthe pendant la grossesse pensent que manger une plante en attendant un bébé augmente la probabilité d'une augmentation du tonus des muscles utérins et augmente le risque de fausse couche..

Les partisans de la menthe disent que les effets vasodilatateurs et les effets hormonaux prononcés ne sont possibles que lorsqu'une femme utilise de la menthe en grande quantité et systématiquement pendant une longue période. Une utilisation unique ne fera pas de mal. Maintenant que vous êtes familier avec les deux positions, c'est à vous et à votre médecin de décider de consommer ou de refuser la menthe..

Quant aux propriétés bénéfiques d'une plante médicinale, il serait injuste de ne pas dire que la menthe peut être très utile. Il contient une grande quantité d'huiles essentielles, qui donnent à la plante un parfum unique incroyable. Et ce sont eux qui procurent un effet sédatif prononcé et un léger effet analgésique..

Ces propriétés de la plante ont été remarquées par les anciens guérisseurs, puis la question des œstrogènes n'était plus du tout, toutes les femmes enceintes prenaient des décoctions parfumées de menthe et d'autres herbes et se sentaient bien. Il était recommandé de mettre des branches de menthe sous l'oreiller pour que le sommeil soit plus sain, car dans les temps anciens, les médecins comprenaient parfaitement que pour un futur bébé, il n'y a rien de plus important que la paix maternelle et un bon sommeil..

En plus des huiles essentielles, la menthe contient des vitamines et les vitamines B sont les principales, il existe des minéraux - phosphore, potassium, sodium. Les acides aminés et les tanins sont présents en petites quantités.

Si vous abordez la question de l'utilisation de la plante à bon escient, la menthe peut être très utile pour une femme enceinte. Les médecins recommandent souvent la menthe pour les rhumes. Une femme en position est limitée dans le choix des médicaments en pharmacie, en particulier dans les premiers stades, et par conséquent, le thé à la menthe peut être un excellent analgésique qui aidera rapidement à réduire l'intensité des muscles et des maux de tête.

Les formulations concentrées, telles que les gouttes ou la teinture de menthe aqueuse, ont la capacité de dilater les vaisseaux sanguins. Et cette propriété peut être utilisée pour l'hypertension. Par conséquent, chez les femmes sujettes à la prééclampsie, la thrombose peut être recommandée non pas préventive, mais à des doses thérapeutiques de menthe, mais dans ce cas, le rendez-vous est effectué strictement par un médecin. Il déterminera également la posologie.

En cas de perturbation de l'estomac, des intestins, des ballonnements ou des flatulences, la menthe aide à faire face rapidement aux sensations désagréables. Avec la nausée caractéristique de la toxicose, il est souvent conseillé aux femmes enceintes de verser quelques gouttes d'huile de menthe poivrée sur un mouchoir afin de l'inhaler lors des crises de nausées les plus sévères..

En cas de stress sévère, d'un état émotionnellement instable, le thé à la menthe aidera à se calmer, à s'endormir, à se reposer puis à rester dans une humeur normale. La menthe est recommandée pour les femmes à faible immunité, son ajout modéré au thé aide à augmenter les défenses naturelles du corps.

L'utilisation externe n'est pas limitée. Les décoctions et huiles de menthe peuvent être utilisées pour la peau sèche, les fissures, les éruptions cutanées pustuleuses sur la peau. L'application d'huile essentielle sur vos pieds réduit la transpiration.

Contre-indications et dommages possibles

Pour qu'une femme comprenne un problème dans lequel même les médecins ne peuvent pas arriver à un dénominateur commun, il faut être très prudent. Au cours du premier trimestre de la grossesse, il n'est pas recommandé de s'appuyer sur la menthe, en ne le prenant qu'en cas de problèmes décrits ci-dessus après une consultation préalable avec un médecin.

Étant donné que la plante contient des phytoestrogènes, afin d'exclure la survenue d'un risque de fausse couche ou de naissance prématurée, les experts conseillent aux femmes de ne pas utiliser de menthe si elles ont des varices. Les femmes ayant une pression artérielle basse ne doivent pas boire de thé à la menthe poivrée. Les personnes hypotoniques après avoir mangé de la menthe peuvent éprouver des étourdissements sévères, une perte de conscience, une faiblesse sévère. Si une femme a déjà reçu un diagnostic de menace d'avortement spontané, il est préférable d'utiliser d'autres sédatifs..

Lorsque les vomissements ne sont pas directement liés à la toxicose, la menthe est également interdite. À tout moment, il est également conseillé aux femmes enceintes qui ont un nombre réduit de plaquettes dans leur sang ou qui ont des problèmes de reins de l'éviter..

La menthe peut nuire à toute femme enceinte et à tout moment si la plante est consommée en grande quantité. Il faut savoir qu'en médecine, les symptômes de l'intoxication à la menthe sont clairement décrits en cas de surdosage. La femme a des vomissements répétés sévères, des maux d'estomac, des étourdissements, le rythme cardiaque devient plus lent. Dans ce cas, la femme enceinte a besoin de soins médicaux d'urgence urgents..

Après l'accouchement, un thé délicieux et aromatique à la menthe n'est recommandé à personne, car la plante médicinale a un effet écrasant sur la lactation.

Quel type de menthe est préférable d'utiliser?

Dans la vie de tous les jours, on appelle souvent une plante médicinale simplement de la menthe. Mais en fait, il existe 25 types principaux et plus d'une douzaine de sous-espèces de la plante - il y a la menthe poivrée, le citron, la menthe de montagne et la menthe frisée, ainsi que la bergamote, l'eau, le japonais et d'autres. La menthe poivrée est traditionnellement la plus utilisée en Russie..

Vous le trouverez dans n'importe quelle pharmacie, et par conséquent, il est autorisé pour une utilisation pendant la grossesse, bien sûr, à des doses établies et conformément à toutes les exigences de sécurité..

Conditions d'utilisation

Si vous regardez attentivement les instructions d'utilisation de la collection de menthe, vous ne trouverez pas d'interdiction catégorique d'utilisation pendant la grossesse, mais chaque instruction indiquera que le médicament doit être pris avec prudence. Compte tenu du danger potentiel d'une plante médicinale, il est conseillé aux femmes en position d'utiliser la menthe de cette manière:

  • dans le cadre d'une tisane verte ou aux herbes avec de la mélisse, du thym ou séparément;
  • frais - les feuilles peuvent être mâchées avec une attaque de nausée;
  • en décoction pour se gargariser un mal de gorge ou traiter la peau;
  • sous forme d'huile - très dosée pour l'aromathérapie douce;
  • sous forme de comprimés à la menthe ou de pastilles pour les maux de gorge.

Chacun des types répertoriés nécessite la conformité à des règles d'application distinctes..

  • Infusion. L'infusion alcoolisée de menthe est strictement interdite aux femmes enceintes. Il est permis de brasser et de boire uniquement une infusion d'eau. Par exemple, en cas de rhume survenu au mauvais moment, vous ne pouvez pas utiliser plus d'une cuillère à soupe de collection d'herbes par verre d'eau bouillante. Il faut insister pendant au moins un quart d'heure. Avec cette attitude, vous pouvez vous gargariser, le prendre au chaud en une quantité ne dépassant pas deux cuillères à soupe jusqu'à cinq fois par jour. S'il y a des ballonnements dans les intestins et que les coliques agacent grandement la femme enceinte, la perfusion est préparée avec une augmentation de la quantité de matière végétale environ deux fois, le tout pour le même verre d'eau. Il est recommandé de prendre une cuillère à soupe d'infusion pour les femmes aux repas..
  • Bouillon. Il est strictement interdit de l'emmener à l'intérieur en début de période, tardif et autres. Dans le bouillon, la teneur en toutes les substances actives est beaucoup plus élevée que dans l'infusion, et par conséquent, le bouillon peut être utilisé exclusivement à des fins externes.
  • Pétrole. Irrecevable pour administration orale. Seule une utilisation topique et une quantité modérée pour inhalation ou une lampe aromatique ne nuiront pas. Il est très important de lire les instructions du flacon d'huile essentielle; la posologie pour la femme enceinte doit être la moitié de celle indiquée pour un adulte. Pas plus de deux gouttes d'huile sont ajoutées à la lampe pour 10 mètres carrés de boîtier. Il n'est pas recommandé d'inhaler les vapeurs pendant plus d'un quart d'heure. Vous pouvez ajouter les deux mêmes gouttes d'huile au bain. Il est permis de prendre de telles procédures d'eau avant de se coucher pendant un maximum de 25 minutes.
  • Thé. Il doit être fraîchement préparé et il est permis d'utiliser à la fois des sachets de thé prêts à l'emploi en pharmacie et des feuilles de menthe fraîche. Si vous avez acheté des sachets, préparez-les selon les instructions. Si vous avez des brins de menthe, faites-les tremper pendant dix minutes. Vous pouvez ajouter un peu de lait au thé à la menthe. Au deuxième trimestre, il est permis de boire jusqu'à trois tasses de ce thé par jour. Au cours des 1er et 3ème trimestres, la quantité doit être limitée à une tasse.
  • Sous une forme différente. Des brins frais de la plante peuvent être utilisés en les ajoutant à des salades, des soupes. En outre, selon les assurances de spécialistes dans le domaine de la médecine alternative, il est très utile d'appliquer des feuilles fraîches de la plante sur les tempes avec un mal de tête sévère. Si vous préférez mâcher des feuilles ou des tiges de menthe pour des nausées ou pour rafraîchir votre haleine, vous devez également vous en tenir à une quantité modérée - pas plus de trois branches par jour..

Veuillez noter que l'utilisation simultanée de plusieurs formes de menthe est inacceptable. Si vous buvez du thé avec cette plante aromatique, abstenez-vous de l'aromathérapie ou de l'infusion. Si vous utilisez des pastilles à la menthe, essayez de ne pas boire de thé avec. Sinon, il sera très difficile de respecter le dosage correct et strict..

Selon les critiques, qui sont très nombreuses sur Internet, de nombreuses femmes consomment de la menthe en attendant un bébé. Ils ne détectent aucun effet négatif ou conséquence avec une approche raisonnable des doses d'une plante médicinale..

Pour savoir ce que vous pouvez et devriez manger d'autre pour les femmes enceintes, regardez la vidéo suivante.

La menthe peut être utilisée pour les femmes enceintes et l'allaitement

La menthe poivrée est l'une des plantes à base de plantes populaires que beaucoup connaissent depuis l'enfance. Ils le boivent pour les rhumes, les maux de gorge, pour apaiser et bien dormir. Cette plante est à juste titre considérée comme femelle, car avec une utilisation régulière, la menthe stabilise les hormones et a un effet bénéfique sur la santé des femmes. Il a tout ce dont le corps d'une femme a besoin pendant la période de portage d'un bébé, mais à quoi sert exactement la menthe pendant la grossesse, et est-il possible de boire du thé à la menthe pendant l'allaitement - nous parlerons de tout cela dans notre article.

  1. Est-il possible de faire de la menthe pendant la grossesse
  2. Avantages et inconvénients de la menthe pendant la grossesse
  3. Administration et posologie pendant la grossesse
  4. Est-il possible de faire de la menthe pendant l'allaitement

Est-il possible de faire de la menthe pendant la grossesse

Compte tenu des propriétés bénéfiques de l'herbe, les femmes enceintes se demandent s'il est possible de boire du thé à la menthe pendant la grossesse? Différentes sources donnent des réponses communes - tandis que certaines recommandent, d'autres interdisent. Et la vérité, comme toujours, est quelque part au milieu.

L'opinion des opposants aux herbes pendant la grossesse s'explique par la présence de phytoestrogènes dans la menthe poivrée, qui peuvent provoquer un travail précoce. Mais il est important de noter que le travail des hormones naturelles diffère de celui des hormones chimiques - elles agissent plus doucement et non agressivement. Par conséquent, l'expérience de nombreuses femmes montre que la menthe n'a un effet positif sur le corps que pendant la grossesse..

Avantages et inconvénients de la menthe pendant la grossesse

Les médecins eux-mêmes, les questions des femmes enceintes quant à savoir s'il est possible de boire du thé à la menthe pendant la grossesse sont répondues sans ambiguïté, si une femme n'a pas de contre-indications, une telle boisson ne fera que bénéficier.

Pendant la grossesse, la menthe permet de maintenir un haut niveau d'immunité, de lutter contre les maladies respiratoires existantes et de prévenir leur développement. Il aide à normaliser la digestion, à éliminer la constipation, les ballonnements. La menthe élimine les nausées et arrête les vomissements, ce qui rend la manifestation de la toxicose moins prononcée. L'herbe a un effet calmant et soulage l'anxiété.

Mais la menthe pendant la grossesse dans les premiers stades doit être bu avec précaution. L'herbe contient des huiles essentielles qui peuvent provoquer des allergies, vous devez donc décider si la tisane est autorisée ou non uniquement en collaboration avec le médecin observateur..

La menthe poivrée pour les femmes enceintes est bénéfique pour plusieurs raisons:

  • Élimine les coliques.
  • Soulage l'inflammation.
  • Soulage les maux de tête.
  • Résout les problèmes de peau et de cheveux.
  • Réduit la pression.
  • Arrête la diarrhée.
  • Fournit la prévention des varices.
  • Efface les calculs rénaux.
  • Traite les problèmes de sommeil.
  • Normalise la fonction intestinale.
  • Il a un effet diurétique et soulage les poches.

La menthe est contre-indiquée pendant la grossesse:

  • Avec intolérance individuelle.
  • Propension aux réactions allergiques.
  • Basse pression.
  • Problèmes de veine (uniquement avec l'autorisation du médecin).
  • Tonus élevé de l'utérus.

Il est nécessaire de boire du thé à la menthe avec beaucoup de soin en fin de grossesse, car l'herbe peut provoquer des contractions utérines qui conduisent à une naissance prématurée!

Administration et posologie pendant la grossesse

Une dose sûre de menthe poivrée pendant la grossesse est de 1 à 2 tasses de thé par jour. Dans cette quantité, la boisson à base de plantes ne fera pas de mal et n'en bénéficiera que. Vous pouvez infuser du thé selon le schéma classique - versez 2-3 cuillères à café de feuilles de menthe sèches avec 0,5 litre d'eau chaude et laissez infuser pendant environ une demi-heure. Manger de la menthe pendant la grossesse au chaud ou au froid avant les repas.

La menthe peut être bu non seulement sous sa forme pure, mais ajoutée au thé ordinaire ou brassée en combinaison avec d'autres herbes. Par exemple, le thé à la menthe à la camomille soulagera la tension nerveuse, l'irritabilité, les larmes et rendra un sommeil profond pendant la grossesse. Pour le préparer, prenez une cuillère à café de chacune des herbes et infusez avec un verre d'eau chaude. Après 10 minutes, filtrez la boisson et après refroidissement à 40 ° C ajoutez du miel (s'il n'y a pas d'allergie).

Est-il possible de faire de la menthe pendant l'allaitement

Un sujet tout aussi pertinent est la menthe pour l'allaitement. Le fait est que cette herbe n'est pas aussi simple qu'il y paraît..

Il a la capacité de dilater les vaisseaux sanguins, par conséquent, après avoir bu une ou deux tasses de cette boisson, une jeune mère peut remarquer une amélioration de la lactation et une poussée de lait. Mais l'insidiosité réside dans le fait qu'avec l'utilisation régulière de thé à la menthe en grande quantité, l'effet sera exactement le contraire. Sachant cela, de nombreuses femmes boivent délibérément de la menthe à des doses accrues pour arrêter la lactation..

La menthe poivrée contient beaucoup de menthol, qui est le principal danger pour la santé d'une mère qui allaite et d'un bébé. Mais une autre variété végétale - la menthe frisée - contient beaucoup moins de cette substance, mais elle est riche en huiles essentielles de cumin et de fenouil, qui contribuent à la production de lait maternel..

Le pédiatre bien connu Yevgeny Komarovsky parle sans équivoque de cette question - une mère qui allaite ne peut boire du thé à la menthe que si elle le veut elle-même. L'essentiel est de commencer à prendre une petite quantité et de surveiller attentivement la réaction du bébé.

Dans tous les cas, la grossesse et l'allaitement est une période très délicate où il faut faire attention à son alimentation et écouter les alarmes du corps. Pendant cette période, tout produit peut être potentiellement dangereux. Afin de ne pas nuire à votre santé et à celle du bébé, avant d'inclure quelque chose dans votre propre menu, il est préférable de consulter un médecin observateur.

Avez-vous aimé l'article? Comme ♥, abonnez-vous à notre chaîne et vous serez parmi les premiers informés des nouvelles publications!

Et si vous avez quelque chose à partager, laissez vos commentaires! Vos commentaires sont très important pour nous!

Menthe pendant la grossesse (menthe poivrée): que ce soit ou non?

La menthe poivrée est bénéfique à bien des égards pendant la grossesse, ce qui explique sa popularité..

Cependant, avant de boire les infusions, vous devez vous familiariser avec les caractéristiques des herbes utilisées, car dans certains cas, au lieu de bénéficier, vous pouvez ressentir leur mal..

Donc, des données importantes sur la menthe.

  1. Menthe poivrée
  2. Contre-indications
  3. Comment bien boire?
  4. Commentaires

Menthe poivrée

La menthe poivrée est une herbe multifonctionnelle. La plante combat efficacement de nombreux maux. Les thés à la menthe fonctionnent de la manière suivante:

  • éliminer la pigmentation;
  • est un agent diurétique et cholérétique;
  • excellent antiseptique;
  • soulager les spasmes, la douleur;
  • dépresseur;
  • éliminer les vomissements, ce qui est intéressant pour les mères en début de grossesse;
  • avec l'aide de la menthe, vous pouvez vous débarrasser de la mauvaise haleine;
  • traiter les processus inflammatoires de la peau;
  • éliminer les douleurs cardiaques;
  • combattre efficacement les varices;
  • utile pour les troubles nerveux, l'humeur tombante, qui est à nouveau nécessaire dans les premiers stades;
  • éliminer les calculs rénaux et la bile.

La liste des propriétés médicinales de la plante aromatique est assez longue.

Et si une femme enceinte dans la liste présentée a trouvé son propre problème, elle ne devrait pas se précipiter pour prendre du bouillon de menthe, car les feuilles de menthe sont un médicament avec des effets secondaires et des contre-indications.

Contre-indications

Les thés à la menthe peuvent abaisser la tension artérielle. Par conséquent, les femmes enceintes souffrant d'anémie et d'hypotension ne doivent pas se laisser emporter par des médicaments. La catégorie "non autorisée" comprend les filles dont les tests hormonaux ne sont pas très bons.

L'essentiel est que la plante contient des œstrogènes..

Notez la forte concentration d'œstrogènes dans la menthe poivrée. Aux stades précoces et tardifs de la grossesse, l'hormone féminine peut provoquer une contraction utérine, ce qui entraîne des contractions précoces: fausses couches et naissance prématurée..

De plus, il n'est pas recommandé de boire des tisanes au cours des derniers mois si la fille présente des symptômes de toxicose..

Comment bien boire?

Si une femme enceinte aime vraiment une odeur particulière de menthe, alors parfois 1 feuille de thé ne causera rien de mauvais. Des feuilles parfumées peuvent être ajoutées avec du citron à la viande, au poisson, au foie. Le goût sera plus piquant. Mais encore une fois, nous parlons des portions minimales. Si une fille envisage de préparer des boissons, cela ne devrait pas être fait sans la recommandation d'un médecin.

Il faut savoir que les huiles essentielles sont interdites, tant pour un usage externe que pour l'ingestion.!

En ce qui concerne les sucettes et le chewing-gum, il n'y a pas de contre-indications particulières. Mais, selon ce que l'on entend par produits sucrés. Le fait est que des produits chimiques sont ajoutés à certains bonbons et gommes qui sont nocifs pour le bébé. Les mêmes colorants et saveurs ont un effet néfaste sur le bébé..

Boire bien apaise la soif:

  • 2 tranches de citron;
  • 1 feuille de menthe;
  • 2 cuillères à soupe de sucre;
  • 1 verre d'eau minérale plate;
  • 3 glaçons.

Pour réduire le degré de nausée, la fille peut faire cuire un ragoût de poisson. Pour la cuisson, vous aurez besoin de 150 - 200g de saumon rose. Couper le filet de poisson en lanières de 1 cm d'épaisseur.

Nous chauffons le brasier, graissé avec de l'huile végétale. On y met des morceaux de poisson, du sel. Cuire le saumon rose à feu doux sous un couvercle.

Lorsque le plat est presque prêt, ajoutez-y 2 feuilles fraîches parfumées, versez avec du jus de citron (1/2 citron).

L'avantage de la recette est que les ingrédients épicés éliminent les arômes désagréables, tout en conservant les bienfaits et le goût agréable. Mais, si la fille a une réaction violente aux agrumes, le plat ne fonctionnera pas.

Un point important! Les femmes enceintes sont sensibles aux épices, vous devez donc être doublement prudente avant de boire ou de manger des aliments contenant du menthol.

Commentaires

Tout au long de ma grossesse, j'ai mâché de la gomme au menthol et mangé des bonbons. Je ne pouvais pas faire autrement, surtout dans les premiers stades. Je n'ai rien ajouté à la nourriture sauf l'aneth et le persil. Maintenant, j'allaite mon fils. Alors tu veux quelque chose de mentholé. Mais je ne sais pas si les mères allaitantes sont autorisées. Peut-être que quelqu'un peut me le dire? Katrina, 21 ans

J'ai été malade pendant toute la période. Je ne savais même pas que les plants d’agneau sont dangereux pour les femmes enceintes. Maintenant je pense, peut-être que ma boisson a provoqué la nausée? Mais le médecin ne m'a rien dit de tel. Elle a vu des bonbons sur moi. Et souvent ma bouche sentait le Mentos. Etrange pour être honnête. Je peux comprendre: la sauge ou la camomille. Mais le danger de l'herbe parfumée... Méfiant. Léna, 29 ans

Est-il possible de faire de la menthe pendant la grossesse à différentes périodes ou non

La menthe poivrée est une plante médicinale largement utilisée que la plupart d'entre nous connaissent depuis l'enfance..

Les entreprises commerciales cultivent la menthe dans les pépinières comme matière première pour la commercialisation ultérieure auprès des chaînes de pharmacies, et les jardiniers ordinaires cultivent sur leurs parcelles comme complément préféré aux boissons et aux plats de pâtisserie..

  1. Propriétés utiles de la menthe
  2. Est-il possible de faire de la menthe pendant la grossesse
  3. Contre-indications
  4. Recettes à la menthe pour traiter et soulager la grossesse

Propriétés utiles de la menthe

Les feuilles de menthe (et toute la partie moulue de cette plante) contiennent de l'huile essentielle, des acides, des flavonoïdes, des vitamines A, C, PP, E, elles sont donc très utiles pour le corps humain.

Les bienfaits de la menthe sont scientifiquement prouvés et reconnus par les médecins et les herboristes.

La menthe lutte activement contre les agents pathogènes, dilate les vaisseaux sanguins, soulage les spasmes et la douleur, calme le système nerveux, a des effets antiémétiques, urinaires et cholérétiques.

Les feuilles de cette plante herbacée améliorent le fonctionnement des organes du tractus gastro-intestinal, aident à soulager les symptômes désagréables de maladies dermatologiques (démangeaisons, inflammation de la peau).

La menthe est ajoutée au thé noir ou vert, brassée séparément ou avec d'autres herbes aromatiques (par exemple, la mélisse), une décoction est préparée à partir de menthe, ce qui est bon pour la toux, les maux de gorge et les problèmes digestifs.

Est-il possible de faire de la menthe pendant la grossesse

Il y a une période particulière dans la vie d'une femme où son corps commence à travailler pendant deux et d'une manière tout à fait spéciale. Cette période s'appelle la grossesse, au cours de laquelle une femme ajuste ses habitudes, notamment alimentaires, en fonction des nouveaux besoins du corps..

Tout médecin qui supervise la grossesse avertit les femmes enceintes de ne pas prendre de médicaments pendant qu'elles portent un enfant..

Quant aux médicaments traditionnels, qui incluent la menthe, leur utilisation est possible, mais seulement en l'absence totale de complications de grossesse et autres contre-indications.

Toute utilisation de produits à base de menthe n'est possible qu'après l'autorisation d'un médecin, car la menthe peut provoquer une hypertonicité de l'utérus, entraînant une naissance prématurée ou une fausse couche.

Contre-indications

La menthe poivrée pendant la grossesse est absolument contre-indiquée si une femme présente au moins l'un des problèmes de santé et des caractéristiques corporelles suivants:

  1. Augmentation du tonus utérin au cours du premier trimestre;
  2. La probabilité de naissance prématurée au troisième trimestre (tardif);
  3. Pression artérielle faible;
  4. Maladie du foie;
  5. Maladie du rein;
  6. Problèmes de vésicule biliaire;
  7. Allergies et intolérance au menthol.
Augmentation du tonus utérin au cours du premier trimestre

Recettes à la menthe pour traiter et soulager la grossesse

Pour les femmes qui n'ont pas de contre-indications, les médecins recommandent de prendre de la menthe pour lutter contre l'insomnie, l'hyperexcitabilité, traiter la gastrite chronique, la constipation, les ballonnements, la formation excessive de gaz, prévenir et réduire les vomissements et les nausées avec toxicose, éliminer l'œdème.

Les utilisations autorisées de la menthe sont les thés, les décoctions et les infusions..

Le thé à la menthe pendant la grossesse est utile à boire le soir avant de se coucher pour que le sommeil soit profond et reposant..

Une cuillère à café d'herbe sèche ou environ cinq feuilles de menthe fraîche est versée avec un verre d'eau bouillie et infusée pendant environ une demi-heure, après quoi la boisson est prête à l'emploi.

Le thé à la menthe poivrée est également utile pour lutter contre les nausées avec une faible acidité gastrique, il peut être ajouté au goût avec du citron, du sucre ou du miel..

Pour les brûlures d'estomac, les nausées, les crampes dans l'estomac et les intestins, ainsi que pour les rhumes, une infusion de feuilles de menthe est efficace.

Pour sa préparation, deux cuillères à soupe de matières premières pharmaceutiques sont versées avec un demi-litre d'eau bouillante et conservées environ 20 minutes dans un thermos ou dans tout autre plat enveloppé dans une serviette ou recouvert d'un coussin chauffant spécial pour infuser le thé. Vous pouvez boire l'infusion dans un quart de verre 3-4 fois par jour.

Aussi, l'infusion aide à lutter contre les problèmes dermatologiques fréquents chez la femme enceinte: acné, pigmentation, perte d'élasticité cutanée, desquamation et démangeaisons..

À des fins cosmétiques, vous pouvez préparer une infusion plus concentrée (1 cuillère à soupe d'herbes pour 150 ml d'eau) et essuyer la peau du visage, du cou, du décolleté, des épaules et du dos avec un coton imbibé (si nécessaire).

Menthe poivrée à des fins cosmétiques

En cas de perte d'appétit et comme sédatif pour les femmes enceintes, le médecin observateur peut recommander de boire une décoction de menthe: deux cuillères à soupe de menthe sèche ou dix feuilles fraîches sont versées avec deux verres d'eau bouillante et mijotées pendant environ cinq minutes, après quoi le bouillon obtenu est refroidi et filtré. Prendre une décoction de 1/3 à 1/2 tasse 2-3 fois par jour avant les repas.

Lorsqu'il n'est pas possible de boire du thé à la menthe ou des infusions, des feuilles de menthe fraîche, qui peuvent être ajoutées aux aliments ou mâchées séparément, ainsi que des comprimés ou des pastilles à la menthe, aideront à soulager les nausées..

Il est strictement interdit aux femmes enceintes d'ingérer de l'huile essentielle de menthe poivrée car elle contient trop de menthol, ce qui augmente considérablement le risque d'effets indésirables.

L'huile de menthe poivrée pendant la grossesse ne peut être utilisée qu'à l'extérieur, et uniquement en l'absence de réactions allergiques. Par exemple, vous pouvez l'ajouter à une lampe aromatique ou à la salle de bain, quatre gouttes suffiront.

Les vapeurs d'huile de menthe poivrée ont un effet bénéfique sur la psyché, calment les nerfs et mettent de l'ordre dans les pensées, ce qui est particulièrement important pour les femmes en position. La principale chose à retenir est que l'eau de la salle de bain ne doit pas être chaude..

Menthe pendant la grossesse

Articles d'experts médicaux

La menthe parfumée est utilisée comme additif aromatisant pour le thé, d'autres boissons et plats. Il est incroyablement utile et contient environ 3% d'huile essentielle, ainsi que des composants aromatiques, des tanins, des acides organiques, des phytoncides, des flavonoïdes, des vitamines, des oligo-éléments, etc..

Il existe environ vingt-cinq espèces et une douzaine de sous-espèces de menthe, mais la menthe poivrée nous est mieux connue. Les feuilles, les fleurs et les pousses sont également bénéfiques pour les humains. La plante a un effet anti-inflammatoire, antiseptique, analgésique, vasodilatateur. La menthe est destructrice pour tous les types de bactéries pathogènes dans l'estomac, est un sédatif naturel pour les troubles nerveux et cardiaques, restaure parfaitement la force.

La menthe utile et aromatique attire par sa polyvalence et sa facilité d'utilisation en cosmétologie, médecine populaire et gastronomie. La menthe pendant la grossesse, comme toute plante médicinale, a ses propres indications et contre-indications..

Est-il possible de faire de la menthe pendant la grossesse?

Dans différentes sources, les opinions sur l'utilisation de la menthe dans le processus de portage d'un bébé diffèrent. La principale mise en garde concerne la teneur élevée en hormone œstrogène dans la menthe poivrée, qui peut provoquer un travail prématuré..

Cependant, les médecins eux-mêmes classent la menthe comme une plante médicinale approuvée pour une utilisation pendant la grossesse. En tant qu'aphrodisiaque naturel, la menthe aide à restaurer la libido, qui diminue chez au moins quarante pour cent des femmes enceintes.

Si vous êtes dans une position intéressante et que vous êtes tourmenté par la question: "Est-il possible de faire de la menthe pendant la grossesse?", Consultez un gynécologue. Très probablement, la réponse sera oui. La plante soulage les crises fréquentes de maux de tête, est efficace dans le traitement de la toux et des douleurs auriculaires. Le parfum de la menthe aide à atténuer les évanouissements et les vertiges. La menthe a des propriétés curatives dans le traitement du tractus gastro-intestinal, soulageant les crampes d'estomac, les coliques intestinales, normalisant les selles, améliorant la sécrétion de bile. Peu de gens connaissent les bienfaits de la menthe dans le traitement des douleurs musculaires, cardiaques et comme remède contre les démangeaisons..

Menthe pendant la grossesse: contre-indications

Les amateurs de menthe parfumée doivent être prudents pendant la grossesse. L'ingestion incontrôlée de toute plante médicinale a ses conséquences désagréables, surtout en cours de gestation.

Les contre-indications à la menthe pendant la grossesse sont principalement associées à la présence dans la plante de l'hormone féminine œstrogène, qui affecte la contraction utérine et contribue au travail prématuré.

La propriété de la menthe d'abaisser le tonus des vaisseaux veineux devrait avertir les amoureux de la plante parfumée à basse pression artérielle. En présence de varices, il est également déconseillé de consommer de la menthe. L'huile essentielle de menthe poivrée peut provoquer des réactions allergiques et est interdite pendant la grossesse.

Thé à la menthe pendant la grossesse

Les médecins obstétriciens-gynécologues conseillent de prendre de la menthe dans la lutte contre les affections courantes - toxicose, brûlures d'estomac, ballonnements.

Le maximum de bénéfice et d'efficacité est apporté par le thé à la menthe pendant la grossesse. Pour les femmes en position, vous pouvez boire jusqu'à quatre tasses d'une boisson aromatique par jour, fabriquée à partir d'une plante fraîche et naturelle. Lors de l'achat de formulations prêtes à l'emploi, privilégiez les homologues en pharmacie avec un contrôle de qualité afin d'éviter toutes sortes d'impuretés et d'additifs. Il est bon de combiner la menthe avec la mélisse, le cassis, les cynorrhodons, les fraises et les groseilles.

Les femmes enceintes aiment boire du thé à la menthe et ne notent que l'effet bénéfique. Le thé à la menthe résout le problème de la constipation, normalise le sommeil et soulage les conséquences de l'épuisement nerveux.

Menthe poivrée pendant la grossesse

De toutes les espèces et sous-espèces existantes de menthe, la menthe poivrée est la plus répandue pour son arôme le plus fort. Sur sa base, des produits de cosmétologie, des médicaments sont préparés, la plante est également utilisée en cuisine.

Avant la période de floraison, la plante contient la quantité maximale d'huile essentielle - le menthol, ce qui peut avoir un effet négatif sur le fruit. C'est ce fait, surtout en fin de grossesse, qui permet aux femmes d'être plus attentives et de ne pas abuser ni même reporter la prise de menthe..

La menthe poivrée pendant la grossesse aidera à se débarrasser de la toxicose douloureuse et à retrouver l'appétit. Pour préparer le bouillon, vous avez besoin d'un verre de matières premières sèches, d'un litre d'eau bouillante et d'environ une heure de patience. Il est recommandé de boire la perfusion par petites gorgées (100 ml chacune) à des intervalles de plusieurs heures.

Ne vous laissez pas tenter par la menthe poivrée en cas d'intolérance à l'un des composants qui la composent. Il est interdit de prendre de la menthe pendant la grossesse avec une pression artérielle basse et une tendance aux varices.

Menthe et mélisse pendant la grossesse

Les herboristes professionnels conviennent avec l'opinion publique que l'ajout de menthe poivrée ou de mélisse au thé a des effets bénéfiques sur la santé du système nerveux, le métabolisme et la qualité du sommeil. Cependant, ils apportent quelques modifications:

  • les thés à la menthe et à la mélisse doivent être pris en cours, pas plus de trois mois, avec une pause obligatoire. Ils boivent une boisson parfumée pour le sommeil à venir, car elle a un effet relaxant et sédatif prononcé;
  • trois grandes ou cinq petites feuilles de menthe ou de mélisse suffisent pour le thé;
  • tranche de citron - un ajout indispensable au thé à la menthe pour la gastrite à faible acidité.

La menthe et la mélisse pendant la grossesse sont utilisées ensemble pour soulager les symptômes de toxicose, afin d'augmenter l'appétit et de normaliser les selles. La mélisse a des propriétés médicinales similaires à la menthe. Il a un agréable parfum de citron et aide à faire face à la grippe ou au rhume pendant la grossesse, lorsque la prise de pilules n'est pas souhaitable. L'effet diurétique de la mélisse soulage les femmes enceintes des poches.

La mélisse, comme la menthe pendant la grossesse, a ses propres contre-indications:

  • tendance aux manifestations allergiques;
  • basse pression;
  • changements des niveaux hormonaux.

Sur la base des recommandations des herboristes pour les personnes ordinaires, les femmes enceintes devraient consulter un médecin avant d'utiliser un remède à base de plantes..

Décoction de menthe pendant la grossesse

La menthe sous forme d'infusion aidera à améliorer les conditions d'élasticité squameuse, perdue, sujettes à l'acné et à l'acné. Le bouillon est préparé à partir de 1 cuillère à soupe. matières premières sèches, remplies d'un verre d'eau bouillante. Utilisé pour essuyer la peau du visage et du corps.

Une décoction de menthe pendant la grossesse avec de la racine de valériane, de l'achillée millefeuille et des fleurs de souci est un excellent remède contre la toxicose. Prenez 2 cuillères à café de chaque composant, versez deux verres d'eau bouillante et filtrez après trente minutes. Prenez 60 ml jusqu'à six fois par jour. Vous pouvez ajouter des feuilles de menthe aux aliments ou les mâcher après les repas pour éviter l'envie de vomir..

Huile de menthe poivrée pendant la grossesse

L'aromathérapie en cours de portage d'un bébé peut devenir, si nécessaire, une alternative au traitement médicamenteux. Les odeurs aident à retrouver la tranquillité d'esprit, à soulager la fatigue, à créer une atmosphère festive, à protéger contre les virus et à soulager le rhume.

La plupart des problèmes courants pendant la grossesse, tels que: maux de dos, varices, œdème, toxicose, troubles des selles, augmentation de l'émotivité, peuvent être guéris avec des huiles essentielles. Voici un gros mais: le fait est que l'aromathérapie peut affecter négativement le développement du fœtus. La liste des compositions interdites comprend l'huile de menthe poivrée pendant la grossesse, qui contient une grande quantité de menthol. L'huile essentielle augmente l'activité hormonale et peut provoquer des saignements.

L'effet indésirable peut être obtenu en utilisant de l'huile de mélisse, qui a un effet diurétique et favorise le début des règles. L'huile de menthe poivrée a des propriétés toxiques et abortives.

Le degré de toxicité est déterminé par la méthode d'application et la qualité de l'huile essentielle elle-même. La technique la plus dangereuse est la voie orale, il est donc interdit aux femmes enceintes de prendre des huiles à l'intérieur..

Huile essentielle de menthe poivrée pendant la grossesse

La période d'attente pour le bébé est un moment où vous devez faire attention aux produits familiers, aux cosmétiques et à l'aromathérapie populaire. Les huiles essentielles sont souvent inhalées au moyen d'une lampe aromatique. L'effet des esters sur le déroulement de la grossesse n'a pas encore été étudié. Il faut également tenir compte du fait que les huiles essentielles sont des extraits concentrés qui n'ont pas d'analogues dans le monde naturel. Par conséquent, ils ne peuvent pas être considérés comme naturels..

L'huile essentielle de menthe pendant la grossesse est l'une des plus dangereuses en raison de son action embryotrope, c'est-à-dire qu'elle affecte négativement le fœtus, entraînant même sa mort.

Menthe poivrée lors de la planification d'une grossesse

Les médecins recommandent d'abandonner la menthe sous quelque forme que ce soit si vous envisagez simplement d'avoir une progéniture. Cet avertissement est dû à la teneur en menthol de la menthe poivrée, qui a un effet suppressif sur l'activité gonadotrope dans le système hypothalamo-hypophysaire, réduisant l'effet des hormones nécessaires à la conception et au déroulement normal de la grossesse.

Cependant, il existe une opinion opposée selon laquelle la menthe est utile lors de la planification de la grossesse comme moyen de normaliser le tube digestif, de renforcer le système immunitaire et le système nerveux..

Il vaut mieux privilégier la menthe fraîchement récoltée ou auto-séchée.

Il y a très peu de choses dans le monde qui conviendraient à tout le monde, sans exception, sauf la propreté - l'eau et l'air. Il en va de même pour les plantes médicinales. La menthe pendant la grossesse, sous quelque forme que ce soit, doit être utilisée avec soin et compétence, en fonction des caractéristiques individuelles du corps.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Pop-corn pendant la grossesse

Analyses

Commentaires des utilisateursHuh, et j'ai lu quelque part sur les avantages, j'ai mangé)) et je vais sinon des seaux)))))Lisez toutes les absurdités moinsOh, mon Dieu))) allez finir le reste de l'assiette.

Liège pendant la grossesse

Nouveau née

Pendant la grossesse, presque toutes les femmes essaient de connaître tous les détails de leur état afin d'être pleinement armées. Le terme «bouchon muqueux» est généralement entendu plus près de l'accouchement.

Derinat pendant la grossesse

Nutrition

Grippe, ARVI, pneumonie, bronchite, rhinite allergique, dermatite atopique, infections urogénitales, ulcères trophiques, polyarthrite rhumatoïde, stomatite, septicémie - ce ne sont qu'une petite partie de ces plaies que Derinat aide à traiter.

Maïs d'allaitement (et produits à base de celui-ci): peut ou non

Infertilité

Date de publication: 10.08.2018 | Vues: 4781 Le maïs est la base de l'alimentation de nombreuses personnes, même si la plupart d'entre elles n'en ont même pas conscience.