Principal / Infertilité

Arythmie pendant la grossesse

L'arythmie est une violation du rythme cardiaque, qui se manifeste par un changement de la fréquence et de la force du cœur. L'arythmie est le signe de certains problèmes dans le travail du cœur. Pendant la grossesse, une telle pathologie peut provoquer de graves troubles circulatoires tant pour la femme elle-même que pour son bébé..

Les raisons

Une variété de conditions conduisent au développement d'arythmies. Des perturbations du travail du cœur peuvent survenir à la fois avec des lésions des tissus organiques et sans elles. Dans ce dernier cas, les changements peuvent ne pas être aussi prononcés et se dérouler généralement assez favorablement..

Causes possibles du développement d'arythmie:

  • maladie cardiaque (maladie coronarienne, insuffisance cardiaque chronique, malformations cardiaques, myocardite, cardiomyopathie);
  • maladie hypertonique;
  • pathologie congénitale du système de conduction cardiaque;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • pathologie des glandes surrénales (y compris phéochromocytome);
  • Diabète;
  • empoisonnement à l'alcool et à d'autres toxines;
  • prendre certains médicaments.

Dans certains cas, il n'est pas possible de trouver la cause exacte de l'arythmie. De telles anomalies dans le travail du cœur sont appelées arythmies idiopathiques..

Facteurs provoquant une exacerbation de la pathologie:

  • stress;
  • le stress de l'exercice;
  • trop manger;
  • consommation d'alcool;
  • troubles du tube digestif (diarrhée ou constipation).

La grossesse elle-même est un facteur de risque de développement d'arythmies. En attendant le bébé, la charge sur le cœur et les vaisseaux sanguins augmente, ce qui affecte inévitablement leur fonctionnement. L'arythmie se développe principalement chez les femmes ayant une prédisposition à cette pathologie et souffrant de diverses maladies chroniques.

L'arythmie est une condition qui ne doit jamais être ignorée. Si le cœur bat trop vite ou trop lentement, il est incapable de fonctionner pleinement. En conséquence, les organes internes ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène nécessaire à la vie, ce qui affecte naturellement le déroulement de la grossesse et l'état du fœtus. Lorsque les premiers signes d'arythmie apparaissent, il est impératif de consulter un médecin.

Symptômes

Les manifestations d'arythmie peuvent être très diverses:

  • augmentation ou diminution de la fréquence cardiaque;
  • interruptions dans le travail du cœur;
  • dyspnée;
  • vertiges;
  • la faiblesse;
  • fatiguabilité rapide;
  • évanouissement.

Dans les premiers stades de la maladie, seule une modification de la fréquence cardiaque est ressentie. Si l'arythmie persiste pendant une longue période, la personne s'y habitue progressivement et cesse de ressentir de l'inconfort. En l'absence de traitement, des signes d'insuffisance cardiaque apparaissent avec le temps (essoufflement, étourdissements, gonflement des jambes). De telles interruptions du travail du cœur sont souvent notées dans la seconde moitié de la grossesse en raison de la charge accrue sur le «moteur ardent».

Formes d'arythmie

En fonction du type de troubles cardiaques, plusieurs types d'arythmies sont distingués..

Violations de l'automatisme

Normalement, le rythme cardiaque est initié par le nœud sinusal situé dans la paroi de l'oreillette droite. Une impulsion électrique passant par les oreillettes jusqu'aux ventricules déclenche le cœur. Avec la pathologie associée au travail du nœud sinusal, les conditions suivantes se présentent:

  • tachycardie sinusale (augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 90 battements / min avec rythme sinusal normal);
  • bradycardie sinusale (diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / min);
  • arythmie sinusale (formation d'un rythme cardiaque anormal);
  • troubles hétérotropes de l'automatisme (conditions dans lesquelles la génération de contractions cardiaques se produit en dehors du nœud sinusal).

Ces conditions sont ressenties comme une augmentation ou une diminution de la fréquence cardiaque (FC). Faiblesse, attaques de vertiges, essoufflement sont possibles.

Perturbations de l'excitabilité

Avec le développement de l'extrasystole, il y a des interruptions dans le travail du muscle cardiaque. Une femme ressent des tremblements et une sorte de décoloration derrière le sternum.

En cas de tachycardie paroxystique, des crises de battements cardiaques soudains surviennent avec une fréquence allant jusqu'à 160 battements / min. Les crises peuvent être arrêtées seules ou avec des médicaments.

Troubles de la conduction

En cas de perturbations de la conduction, l'impulsion électrique ne peut pas suivre le chemin habituel du nœud sinusal aux oreillettes et plus loin aux ventricules. Les manifestations de tels changements peuvent être très diverses et dépendent de la localisation du processus pathologique..

L'évolution de l'arythmie pendant la grossesse

La grossesse est un stress physiologique pour le corps de la femme. Pendant cette période, les interruptions du travail du cœur et diverses violations de la conduction de l'impulsion cardiaque ne sont pas exclues. Une augmentation du volume de sang en circulation, une connexion du placenta au flux sanguin systémique - tout cela entraîne une augmentation de la charge sur le système cardiovasculaire et affecte inévitablement la santé de la femme enceinte.

Les manifestations de la pathologie se produisent à n'importe quel stade de la grossesse. Le plus souvent, les médecins doivent faire face à l'extrasystole. Chez de nombreuses femmes enceintes, cette condition est asymptomatique, elle n'est détectée que lors de l'examen et n'affecte pratiquement pas l'état du fœtus. Certaines femmes éprouvent des interruptions dans le travail du cœur, des sensations douloureuses dans la poitrine, un inconfort sévère. Cette condition n'ajoute pas la tranquillité d'esprit à la femme enceinte et devient généralement une raison d'aller chez le médecin..

Pendant la grossesse, la probabilité de développer une tachycardie paroxystique est élevée. Cela peut être à la fois une pathologie nouvellement apparue et une augmentation de la fréquence des crises avec une maladie déjà existante. Les tactiques de traitement dépendront de la gravité et de la fréquence des attaques. Si une augmentation de la fréquence cardiaque s'accompagne d'une violation prononcée de l'état de la femme (chute de pression, essoufflement, vertiges), il est nécessaire d'appeler une ambulance et de se préparer à l'hospitalisation dans un hôpital spécialisé.

La fibrillation auriculaire est une autre pathologie courante qui survient pendant la grossesse. Souvent, cette maladie révèle diverses malformations cardiaques, des dommages à la glande thyroïde et à d'autres organes internes. Dans les cas graves, la fibrillation auriculaire peut entraîner le développement d'une insuffisance placentaire et l'interruption de grossesse.

Pendant la grossesse, lors de l'examen de routine, un blocage auriculo-ventriculaire est souvent détecté. Dans de nombreux cas, ces blocages sont congénitaux et asymptomatiques. Avec le développement d'une bradycardie sévère (réduction de la fréquence cardiaque), une correction chirurgicale de la pathologie est indiquée - l'implantation d'un stimulateur cardiaque artificiel. Ces interventions sont effectuées principalement à 26-30 semaines de grossesse.

Complications de la grossesse et conséquences pour le fœtus

L'arythmie est une condition qui entraîne une mauvaise circulation. Le processus pathologique affecte tous les organes et tissus, y compris le placenta. Dans le contexte de l'arythmie, une insuffisance placentaire se développe - une condition dans laquelle le placenta ne peut pas fonctionner pleinement. Le fœtus ne reçoit pas suffisamment de nutriments et d'oxygène. Cette condition conduit naturellement à la survenue d'une hypoxie fœtale et à un retard de son développement intra-utérin..

Une arythmie sévère peut entraîner à tout moment une interruption de grossesse. Lors de l'accouchement, les troubles du rythme peuvent également nuire au déroulement du processus. Certaines formes d'arythmie sont une indication d'une césarienne.

Diagnostique

Normalement, la fréquence cardiaque est de 60 à 80 battements par minute. Avec l'arythmie, il y a un changement dans la fréquence et le rythme des contractions cardiaques. Le médecin peut suspecter une pathologie lors de l'examen initial du patient. L'évaluation de la fréquence cardiaque est incluse dans la liste des examens obligatoires pendant la grossesse. La surveillance de la fréquence cardiaque doit être effectuée à chaque rendez-vous.

Pour clarifier le diagnostic, un examen supplémentaire est effectué:

  • ECG;
  • échocardiographie (échographie du cœur);
  • surveillance ECG quotidienne;
  • analyse sanguine générale;
  • test sanguin biochimique avec détermination des taux de lipides;
  • détermination des hormones thyroïdiennes;
  • Échographie thyroïdienne.

Toutes ces méthodes permettent de découvrir la cause de l'arythmie et de déterminer la forme et la gravité de la maladie..

Méthodes de traitement

L'arythmie est traitée par un médecin généraliste ou un cardiologue. Dans de nombreux cas, les spécialistes parviennent à se passer de l'usage de drogues. La correction du mode de vie et l'élimination des facteurs provoquant une arythmie vous permettent de faire face à la pathologie et d'éviter le développement de complications graves.

Le régime alimentaire est d'une grande importance pour prévenir le développement de crises:

  1. Limiter le sel à 5 ​​g par jour.
  2. Augmenter la proportion de légumes frais dans l'alimentation.
  3. Focus sur les aliments riches en potassium: miel, fruits secs, cassis, bananes, persil, chou, pommes de terre.
  4. Manger des aliments contenant du calcium et du magnésium: lait, fromage cottage, légumineuses, sarrasin, noix, avocats, graines de citrouille et graines de tournesol.
  5. Limiter le sucre et les graisses animales.
  6. Jours de jeûne réguliers (uniquement en accord avec le médecin).

La thérapie médicale est choisie en tenant compte de la forme de la maladie et de la durée de la grossesse. Les glycosides cardiaques, les sympathomimétiques et d'autres médicaments sont utilisés pour traiter les arythmies. Dans certains cas, les médicaments ne sont prescrits que pour soulager une crise d'arythmie, dans d'autres, ils sont utilisés pendant une longue période tout au long de la grossesse. La posologie exacte et la durée d'admission sont déterminées par le médecin après un examen complet du patient..

Une correction chirurgicale est effectuée pour certains blocages du système de conduction cardiaque et d'autres arythmies sévères. La période optimale pour le traitement chirurgical est de 26 à 30 semaines. Pour des raisons de santé, l'opération peut être réalisée à n'importe quel stade de la grossesse.

Comment maintenir la santé d'une femme enceinte et d'un enfant souffrant d'arythmie pendant la grossesse?

L'arythmie est caractérisée par un rythme cardiaque anormal. Dans cette condition, la fréquence cardiaque change. En attendant le bébé, l'arythmie peut entraîner de graves problèmes de circulation sanguine, la future mère doit donc faire plus attention à sa santé.

Effets sur la grossesse et le développement fœtal

Si une femme qui attend un enfant a une arythmie sinusale, il existe un risque de caillots sanguins qui peuvent obstruer les parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, la probabilité de développer une artère coronaire et une thrombose cérébrale augmente. De plus, la circulation sanguine est considérablement altérée, ce qui peut nuire au développement du fœtus..

Ce type de maladie, comme la fibrillation auriculaire, affecte également négativement le déroulement normal de la grossesse. Dans certains cas, la maladie devient la cause d'une insuffisance placentaire ou d'une fausse couche due à un manque d'oxygène.

En présence de tachycardie paroxystique, la fonction myocardique fœtale peut être altérée.

Types et symptômes

Avec la fibrillation auriculaire, les symptômes suivants se produisent:

  • tremblement;
  • essoufflement;
  • l'émergence de la peur de la mort.

Si une femme enceinte a une fibrillation auriculaire, la douleur survient souvent dans la région du cœur. L'un des signes de pathologie est l'apparition d'une sensation de "coma" dans la poitrine.

L'arythmie paroxystique est souvent accompagnée des symptômes suivants:

  • vertiges;
  • l'apparition de douleurs dans la région de la poitrine;
  • la faiblesse;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • la nausée.

Lorsque cette forme d'arythmie se produit, des médicaments spéciaux sont utilisés, des séances de gymnastique respiratoire sont organisées.

Les symptômes de l'arythmie sinusale s'intensifient avec un séjour prolongé dans une pièce étouffante, de l'excitation et une activité physique intense. L'un des signes caractéristiques de la pathologie est un fort rythme cardiaque..

Les types d'arythmie suivants doivent également être distingués:

  1. tachycardie sinusale. Avec cette pathologie, il y a une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 90 battements par minute. Dans ce cas, le rythme sinusal reste normal;
  2. bradycardie sinusale. Avec cette forme d'arythmie, la fréquence cardiaque devient peu fréquente (moins de 60 battements par minute).

Raisons de développement

Il existe différentes causes d'arythmie. Cette pathologie provoque souvent l'apparition d'une hypoxie chez le fœtus. Les dysfonctionnements du cœur se produisent souvent avec des lésions organiques des tissus correspondants. Dans ce cas, le pronostic ultérieur en l'absence de traitement en temps opportun peut être défavorable..

La probabilité d'arythmie est augmentée par les facteurs suivants:

  • ischémie cardiaque;
  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • myocardite;
  • cardiopathie;
  • maladie hypertonique;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • glycémie élevée;
  • empoisonnement avec des substances toxiques;
  • prendre certains médicaments.

Dans certains cas, il n'est pas possible d'identifier la cause exacte de la maladie - la femme enceinte reçoit un diagnostic d '«arythmie idiopathique».

L'état d'une femme enceinte s'aggrave sous l'influence de facteurs tels que le stress, un dysfonctionnement du système digestif.

Diagnostic cardiaque sûr

Si vous pensez qu'une femme enceinte souffre d'arythmie, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  1. électrocardiogramme - cette procédure de diagnostic aide à identifier la fréquence cardiaque;
  2. cardiogramme endocardique - des électrodes spéciales sont utilisées pendant la procédure;
  3. Surveillance Holter, qui permet d'étudier la fréquence des contractions cardiaques pendant la journée.

Pour établir un diagnostic précis, des méthodes de diagnostic telles que l'examen électrophysiologique transoesophagien, la numération formule sanguine complète, l'examen échographique de la glande thyroïde sont également utilisées..

Traitement de la femme enceinte

Les femmes souffrant d'arythmies doivent suivre un régime strict basé sur les principes suivants:

  • limiter la quantité de sel dans l'alimentation (jusqu'à 5 grammes par jour);
  • inclusion dans le régime alimentaire d'aliments enrichis en potassium. Ceux-ci incluent: cassis, pommes de terre, chou, miel, bananes, fruits secs. Utile en présence d'arythmies et d'aliments contenant une grande quantité de magnésium (fromage cottage, légumineuses, lait, plats de sarrasin, avocats, graines de citrouille, noix);
  • vous devez limiter au maximum votre consommation de sucre;
  • avec l'autorisation du médecin, les jours de jeûne doivent être effectués régulièrement.

Ainsi, une femme doit adhérer aux principes d'une bonne nutrition..

Du régime alimentaire, des aliments gras et salés, les aliments riches en matières grasses sont recommandés. Le menu du jour doit contenir une quantité suffisante de légumes et de fruits frais..

Il est conseillé à la femme d'éviter de trop manger. Cela met une pression accrue sur le cœur. Il est conseillé à la femme enceinte d'arrêter de boire des boissons alcoolisées, du café fort. Un sommeil complet et des promenades au grand air seront également utiles..

Pour la fibrillation auriculaire, une ablation par radiofréquence peut être effectuée. Cette opération est réalisée à l'aide de la technologie informatique moderne..

L'ablation par radiofréquence est un traitement relativement nouveau de la maladie. Il n'est pas recommandé de le réaliser en présence des contre-indications suivantes:

  1. pathologie rénale sévère;
  2. endocardite, accompagnée d'un processus inflammatoire dans la région de la membrane cardiaque;
  3. la présence d'une insuffisance cardiaque (au stade de la décompensation);
  4. maladie hypertonique;
  5. l'apparition de caillots sanguins dans la cavité cardiaque;
  6. hypokaliémie;
  7. intolérance individuelle à une substance radio-opaque.

Si une femme enceinte a une fibrillation auriculaire, les médicaments suivants sont également utilisés:

  • Verapamil;
  • «Digoxine»;
  • Panangin;
  • médicaments du groupe des anticoagulants. Ces médicaments empêchent la formation de caillots sanguins.

Avec l'arythmie extrasystolique, les médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • Verapamil;
  • Panangin;
  • chlorure de potassium.

Avec l'arythmie sinusale, des teintures à base d'agripaume ou d'aubépine sont utilisées. Lorsque des signes d'insuffisance cardiaque apparaissent, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • Izolanid;
  • Panangin;
  • «Propranolol»;
  • «Digoxine».

Entre les crises, les bêtabloquants peuvent être utilisés pour normaliser la fréquence cardiaque.

Dans certains cas, des méthodes alternatives sont utilisées dans le traitement complexe de l'arythmie. Les moyens à base de violet tricolore sont efficaces. La composition de la plante médicinale contient:

  • acide salicylique;
  • tanins;
  • vitamine C;
  • phytoncides;
  • glycosides.

Le violet tricolore a des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques prononcées. Les moyens fabriqués à partir d'une plante médicinale aident à normaliser la fréquence cardiaque. Le violet tricolore aide à soulager les tensions nerveuses, les troubles du sommeil. Les moyens, qui contiennent cette plante, aident à normaliser le métabolisme. Le violet tricolore aide à augmenter la force des vaisseaux sanguins.

Les produits Adonis peuvent améliorer la circulation sanguine. La plante aide à normaliser la conduction cardiaque.

Vidéo utile

Plus d'informations sur les arythmies pendant la grossesse peuvent être trouvées dans la conférence d'un cardiologue.

De plus, il sera utile de savoir ce qui charge le cœur pendant la grossesse..

Conclusion

Une bonne nutrition et le respect d'autres mesures préventives peuvent réduire le risque de développer la maladie. La posologie des médicaments est fixée sur une base individuelle: en tenant compte de la forme d'arythmie et de la présence de complications concomitantes.

Arythmie pendant la grossesse: symptômes et traitement

Pendant la grossesse, des changements physiologiques sont observés dans le corps d'une femme. Tous les systèmes commencent à remplir intensivement leurs fonctions visant à préserver le fœtus. À un certain stade, ce travail est interrompu. Cela arrive souvent au système cardiovasculaire. Si une femme présente une arythmie pendant la grossesse, elle doit être surveillée. En collaboration avec l'obstétricien-gynécologue, un plan de prise en charge de la patiente et de son accouchement est élaboré.

Causes de l'arythmie pendant la grossesse

Diverses conditions entraînent une violation du rythme de l'activité cardiaque. Certains d'entre eux sont d'origine biologique. L'arythmie chez la femme enceinte, non associée à des maladies, est bénigne. Le traitement est le plus souvent symptomatique. Le rythme cardiaque anormal a les raisons suivantes:

  • vices;
  • maladie ischémique;
  • cardiomyopathie;
  • myocardite;
  • insuffisance cardiaque;
  • hypertension artérielle;
  • pathologie de la glande thyroïde;
  • dysfonctionnement du système nerveux (dystonie végétative-vasculaire);
  • Diabète;
  • maladies des glandes surrénales;
  • métabolisme altéré;
  • pathologie du système respiratoire;
  • manque de sels de potassium, de magnésium et de sodium;
  • prendre certains groupes de médicaments;
  • prédisposition héréditaire;
  • intoxication à l'alcool et à d'autres toxines.

L'activité physique émotionnelle et excessive est attribuée aux facteurs prédisposants de cette condition. Si le régime n'est pas suivi, une arythmie peut apparaître chez la femme enceinte. Avec une gravité légère, beaucoup d'entre eux se sentent bien. Les écarts sont détectés pour la première fois lors d'un examen de routine, lors d'un rendez-vous avec un gynécologue.

Vices

Les maladies cardiaques sont souvent détectées pour la première fois chez les femmes enceintes lors d'un examen de routine. La pathologie s'accompagne de modifications anatomiques de la structure de l'organe. Avec une origine congénitale de la maladie, des violations des septa reliant les oreillettes et les ventricules sont plus souvent observées. Il y a des défauts vasculaires dans lesquels la lumière se rétrécit et le flux sanguin est perturbé.

L'arythmie pendant la grossesse est souvent déclenchée par une pathologie congénitale - c'est la tétrade de Fallot. Il combine une sténose pulmonaire, une position anormale de l'aorte, un défaut du septum entre les ventricules et une hypertrophie (augmentation de la taille des cardiomyocytes) du myocarde à gauche.


Un défaut acquis au cours de la vie est plus souvent associé à des dommages à l'appareil à valve ou aux vaisseaux. Une fille peut tomber malade après avoir souffert de rhumatismes. Pour les femmes enceintes plus âgées, la principale cause d'arythmie est la lésion athéroscléreuse..

La plupart des femmes, avant même de concevoir un fœtus, connaissent déjà leur maladie. Le diagnostic est posé dans l'enfance si la pathologie est d'origine congénitale. Dès son plus jeune âge, une fille est sous surveillance dispensaire. Lors de la planification d'une grossesse, elle subit une série d'études. Cela permet de choisir les tactiques de gestion pour chaque patient individuellement..

Hypertension artérielle

Près de 8% des femmes présentent des arythmies cardiaques pendant la grossesse, associées à une hypertension artérielle. Le diagnostic peut être la principale cause d'accident vasculaire cérébral, de mort fœtale ou de décollement de la rétine. La maladie est dangereuse pour la mère et l'enfant. Dans les premiers stades, les processus physiologiques du placenta sont perturbés. La carence en oxygène, en nutriments et l'accumulation de toxines entraînent une hypoxie et un retard du développement fœtal.

Symptômes et signes de danger

Une femme enceinte à cette période est la plus sensible aux influences négatives. Le cœur et les autres organes travaillent sous un grand stress. Le rythme sinusal persiste longtemps et l'organe remplit indépendamment ses fonctions. Après une certaine période, les premiers changements de gravité variable apparaissent.

En l'absence d'aide, les femmes présentent les symptômes suivants:

  • palpitations cardiaques ressenties au repos;
  • vertiges;
  • pouls accéléré;
  • dyspnée.

Normalement, les battements de cœur ne sont pas ressentis. Les interruptions apparaissent sous l'influence de divers facteurs. Les patients les décrivent comme une sensation de gel. Après une courte pause, le premier coup peut être fort. Les femmes enceintes plus observatrices notent des contractions extraordinaires.

Ce rythme est appelé extrasystolique, et c'est la norme. Une condition est considérée comme pathologique lorsque le bien-être d'une femme est perturbé. Le manque d'aide peut entraîner des conséquences dangereuses pour le développement du fœtus.

L'effet de l'arythmie sur le fœtus

Un léger dysfonctionnement myocardique ne présente pas de danger pour l'enfant. L'état du bébé et de la femme enceinte est surveillé. Avec la progression d'une femme, il faut être soigné dans un hôpital.

L'arythmie pendant la grossesse entraîne une altération de la circulation sanguine chez le fœtus. Lors du processus de fourniture de nutriments, d'oxygène et d'élimination des composés toxiques, des échecs se produisent. Cela constitue une menace pour le développement de l'enfant et sa vie..

En début de grossesse ou plus tard, cette condition est dangereuse. Un rythme cardiaque anormal en l'absence de traitement conduit aux résultats suivants:

  1. Risque de fausse couche.
  2. Hypoxie foetale.
  3. Toxicose tardive.
  4. Travail compliqué (saignement, contractilité utérine altérée).

Un traitement précoce vous permet d'éviter les complications en temps opportun et d'identifier les risques pour le développement du bébé.

Diagnostic d'arythmie

Certaines femmes avant même la grossesse connaissent la présence de dysfonctionnements dans leur cœur. En collaboration avec le cardiologue, un plan de prise en charge individuel du patient et une liste spécifique de procédures diagnostiques sont élaborés.

Des difficultés apparaissent chez les femmes qui sont rarement vues par un médecin pendant toute la durée de la grossesse ou qui ne respectent pas les rendez-vous. Il est important de subir les études nécessaires à une date précoce. Le diagnostic d '«arythmie» est établi après réception des résultats des procédures suivantes:

  1. Inspection et interrogatoire. Les plaintes, leur dynamique, l'état de la femme lors d'un examen objectif sont évalués.
  2. Informations obtenues à partir de l'histoire de la vie. Il est important de retracer la prédisposition héréditaire, les maladies passées, le niveau de travail et de repos.
  3. Indicateurs d'analyse biochimique. Une femme devrait faire des recherches l'estomac vide. Pour obtenir un résultat détaillé, du sang et de l'urine sont donnés.
  4. ECG (électrocardiographie).
  5. Surveillance quotidienne de l'ECG. Si nécessaire, un appareil portable est installé pour une femme. Tout au long de la journée et de la nuit, il enregistre des données, qui sont ensuite évaluées par le médecin.
  6. EchoCG (échocardiographie). Cela permet au cardiologue de trouver plus facilement la cause de l'arythmie. L'étude donne une image complète de l'état du myocarde, du flux sanguin. Des violations graves ou mineures peuvent être détectées lorsque des difficultés surviennent dans le diagnostic.
  7. IRM (imagerie par résonance magnétique). Cette méthode de diagnostic est utilisée lorsqu'il est impossible d'effectuer ce qui précède. La dernière option est considérée comme la plus moderne et la plus facile à utiliser..

Après l'étude, le médecin prescrit un traitement. Dans la mesure du possible, un traitement non médicamenteux est utilisé. La présence de fibrillation auriculaire ou de fibrillation auriculaire est une indication pour une approche intégrée pendant toute la durée de la grossesse. Si nécessaire, il continue après l'accouchement..

Traitement

Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même lorsqu'une femme reçoit un diagnostic d'arythmie chez la femme enceinte. Que faire ensuite - le médecin décidera. Les tactiques de prise en charge présentent certaines différences par rapport aux patientes en dehors de la période de gestation. Pour toute gravité, une thérapie diététique est prescrite. La femme enceinte doit se conformer aux recommandations suivantes:

  1. Mangez des fruits et légumes frais tous les jours.
  2. Limitez les aliments sucrés et gras. Exclure complètement les plats épicés et fumés du régime.
  3. Observez le mode de travail et de repos. L'activité physique doit être dosée.
  4. Prenez des vitamines uniquement après l'autorisation d'un médecin.

Les procédures physiothérapeutiques et l'acupuncture donnent un effet positif. Si nécessaire, des médicaments sont prescrits (antiarythmiques et sédatifs à base de plantes). Avant la 8e semaine de grossesse, le risque de développer des complications est plus élevé que dans les périodes ultérieures. Il est important de considérer les causes de l'arythmie..

Chaque patient doit faire toute la gamme des recherches. La plupart d'entre eux souffrent d'anémie et, dans ce contexte, il existe un risque élevé d'arythmies cardiaques. La prescription d'un traitement a un effet bénéfique sur le myocarde..

Dans les cas graves, une correction chirurgicale (ablation) est nécessaire. La période optimale de traitement est de 25 à 30 semaines de grossesse. Pour des raisons de santé, le patient peut être renvoyé en salle d'opération à tout moment.

Prévoir

Avec un appel précoce d'une femme à un médecin et la réalisation de tout le complexe d'études, il est possible de stabiliser la condition. L'échec du traitement est considéré comme une indication d'un traitement chirurgical. Cette méthode de correction vous permet de préserver la santé du patient et d'éviter un impact négatif sur le fœtus en développement..

L'arythmie pendant la grossesse nécessite une attention particulière. La fille doit être sous contrôle constant. Le traitement commence par une approche non médicamenteuse. Selon les indications, des médicaments sont prescrits. Tout d'abord, les dosages minimaux admissibles sont introduits pour éviter le risque de complications..

Manifestations d'arythmie chez la femme enceinte

Une arythmie pendant la grossesse, survenue pour la première fois chez une femme qui n'avait pas de problèmes de santé auparavant, indique un dysfonctionnement de l'appareil neuromusculaire. Cela se produit sous l'influence de changements hormonaux dans le corps ou peut être causé par d'autres raisons. Dans tous les cas, il est nécessaire d'être examiné pour connaître la forme d'arythmie et ses causes.

En présence de ce problème, une femme doit être constamment surveillée par un médecin avant la grossesse. Il élabore un plan pour son examen et sélectionne le type d'accouchement optimal. La femme enceinte devrait être à l'hôpital pendant longtemps.

  1. Qu'est-ce que l'arythmie
  2. Pourquoi surgit
  3. Types, symptômes et traitement
  4. Extrasystole
  5. Arythmie sinusale
  6. Fibrillation auriculaire
  7. Tachycardie paroxystique
  8. Syndrome de Wolff-Parkinson-White
  9. Blocus chez les femmes enceintes
  10. Violation du rythme chez un enfant

Qu'est-ce que l'arythmie

Le cœur se contracte sous l'influence d'impulsions électriques plus de cent mille fois par jour. Ces impulsions sont générées et conduites par des cellules spéciales. Grâce à ce processus, le cœur se contracte rythmiquement et soutient le travail du corps..

L'arythmie est appelée une violation de la conduction et du rythme de l'organe. Cela change la fréquence et la force des contractions cardiaques. Des contractions prématurées et extraordinaires peuvent survenir ou la séquence des contractions des ventricules et des oreillettes change.

L'arythmie peut survenir pour diverses raisons, mais elle indique toujours un dysfonctionnement du cœur. Par conséquent, il ne peut pas être ignoré. Surtout si le problème est survenu pendant la période de naissance d'un enfant.

Pourquoi surgit

L'arythmie pendant la grossesse n'indique pas toujours une pathologie.

Les femmes sont plus à risque de développer des troubles:

  • avec des malformations cardiaques;
  • avoir subi des interventions chirurgicales sur l'organe;
  • avec des pathologies congénitales du système conducteur, dans lesquelles le tonus de la section sympathique augmente et le système nerveux autonome est surchargé.

Dans la plupart des cas, s'il n'y a pas de problèmes de santé, des insuffisances du rythme cardiaque surviennent en raison de:

  • troubles du tractus gastro-intestinal;
  • dysfonctionnements des systèmes nerveux et endocrinien;
  • pathologies des voies respiratoires supérieures;
  • troubles métaboliques dans le corps;
  • stress physique et émotionnel excessif;
  • manger beaucoup d'aliments frits, gras et riches en calories;
  • abus de liquide. Il s'accumule dans le corps et surcharge le travail du cœur;
  • boire et fumer en portant un fœtus;
  • anémie;
  • une forme sévère de toxicose qui inquiète tout au long de la grossesse.

Types, symptômes et traitement

L'arythmie a différents types. Leur différence réside dans la fréquence des coups, dans la localisation dans l'organe du foyer pathologique. Dans les cas graves, les troubles du rythme représentent un grave danger pour la vie d'une femme et d'un enfant. À mesure que le fœtus se développe, le risque de complications augmente, un traitement est donc nécessaire.

Extrasystole

L'arythmie chez la femme enceinte peut survenir sous forme d'extrasystole.

Dans un état normal, toutes les impulsions qui provoquent la contraction du cœur sont générées dans le nœud sinusal. Cela garantit le travail bien coordonné des ventricules et des oreillettes..

Mais sous l'influence de processus pathologiques, des extrasystoles se forment dans certaines parties de l'organe en relation avec une augmentation de l'activité électrique des cellules. Distinguer les impulsions simples et groupées.

Aux premières manifestations, il est nécessaire de subir un examen. L'extrasystole n'est pas accompagnée de manifestations vives, mais la plupart des patients notent la présence de:

  • interruptions dans le travail du cœur;
  • sensations de décoloration des organes;
  • sensations douloureuses dans la poitrine;
  • vertiges.

En cas d'arythmies causées par de mauvaises habitudes, afin de stabiliser le travail du cœur, il est nécessaire de suivre le bon régime, de manger sainement, de marcher dans l'air tous les jours, d'éviter l'anxiété et d'abandonner complètement les addictions.

Avec les extrasystoles diagnostiquées lors de l'électrocardiographie, un examen supplémentaire est prescrit pour exclure la présence de malformations congénitales ou acquises, de cardiopathies rhumatismales, de cardiomyopathie, de lésions myocardiques ischémiques.

Le traitement sera effectué en fonction de la maladie. L'utilisation de médicaments antiarythmiques n'est autorisée que s'il existe une possibilité de perturbation du rythme normal et de développement d'une fibrillation.

Un tel traitement peut être prescrit selon les indications de l'ECG; au cours de l'étude, la fraction d'éjection de sang dans l'aorte est déterminée. Si les indicateurs ne sont pas supérieurs à 40%, des bloqueurs adrénergiques sont nécessaires.

Arythmie sinusale

Dans ce cas, les intervalles entre les contractions myocardiques ne sont pas les mêmes et alternent incorrectement. Cela conduit à des ralentissements et des accélérations périodiques du cœur. Le développement d'une arythmie sinusale chez la femme enceinte peut être associé à:

  • restructuration des systèmes de base;
  • pathologies sévères d'origine infectieuse;
  • dysfonctionnements du système nerveux autonome;
  • une forte augmentation du poids corporel, ce qui entraîne une charge accrue sur le cœur.

Une femme enceinte dans cet état peut ressentir:

  1. La sensation d'un battement de cœur et de son naufrage.
  2. Essoufflement.
  3. Assombrissement des yeux.
  4. Évanouissement soudain.

Les formes sévères nécessitent un traitement sérieux. Une telle arythmie en début de grossesse n'est pas traitée avec des médicaments antiarythmiques. Une femme doit suivre strictement les recommandations du médecin.

Pour améliorer la santé, il est nécessaire de normaliser le poids corporel, de prendre des complexes vitaminiques, de mener une vie modérément active.

Il est important de faire des exercices tous les jours, de marcher au grand air. Le yoga est utile.

Fibrillation auriculaire

Il s'agit d'une violation grave du rythme cardiaque, dans laquelle toutes les impulsions ne vont pas des oreillettes aux ventricules. Ceci s'accompagne d'un changement de fréquence et de rythme. Le problème peut se manifester sous la forme d'un flutter, dans lequel la fréquence cardiaque peut dépasser 300 battements, scintillant. Dans ce cas, le cœur bat de manière chaotique et plus souvent que lorsqu'il flotte..

Une femme enceinte peut avoir des crises périodiques ou souffrir d'arythmies tout le temps. Une femme éprouve des étourdissements, des tremblements corporels, de l'anxiété et de la peur et peut s'évanouir. Il existe également des cas connus d'évolution asymptomatique.

Cette pathologie doit être traitée de toute urgence, car elle peut provoquer la formation de caillots sanguins qui provoquent une embolie pulmonaire, une thrombose des vaisseaux du cerveau et des artères coronaires. Pour stabiliser le rythme, les mesures suivantes sont prises:

  1. Le novocaïnamide est administré par voie parentérale par la méthode des cordes.
  2. Effectuer une ablation par radiofréquence pour protéger l'embryon.
  3. Thérapie électro-impulsionnelle.

L'option de traitement est sélectionnée individuellement.

Tachycardie paroxystique

L'arythmie en fin de grossesse survient sous la forme d'une tachycardie paroxystique. Il peut se développer indépendamment d'une maladie cardiaque. Les attaques peuvent apparaître plusieurs fois au cours de la journée. Ils durent de quelques secondes à trois jours..

En cas d'évolution prolongée de la tachycardie paroxystique, le tonus de l'utérus augmente et une fausse couche est possible.

Lors d'une crise, le pouls s'accélère soudainement jusqu'à 150 battements, des étourdissements, une gêne thoracique, une faiblesse apparaît.

S'il existe des pathologies myocardiques, des nausées accompagnées de vomissements s'ajoutent aux principaux symptômes.

Pour éliminer une attaque, s'il n'y a pas de pathologies du système cardiovasculaire, des sédatifs sont utilisés sous forme de teinture de valériane. Si ce médicament n'aide pas, ils ont recours au propranolol.

Avec les pathologies du cœur, afin de normaliser les contractions, des glycosides cardiaques sont utilisés. En cas de diminution de la pression artérielle, Novocaïnamide est injecté par voie intramusculaire.

Syndrome de Wolff-Parkinson-White

La pathologie se développe chez les femmes enceintes ayant des antécédents de maladie cardiaque. Dans ce cas, des manifestations de tachycardie paroxystique et d'autres arythmies sont observées. Lorsque la maladie est associée à un flutter auriculaire, la probabilité de fibrillation ventriculaire et de décès augmente.

Le syndrome n'est pas accompagné de symptômes spécifiques, il peut donc être détecté sur un électrocardiogramme.

Le problème ne présente pas de danger pour la vie dans la plupart des cas, mais il est important de surveiller votre état et d'être surveillé par un médecin, car en cas de défaillance hormonale, la situation peut se détériorer fortement..

La thérapie est prescrite en présence d'arythmies. En cas de tachycardie supraventriculaire, Novocaïnamide est administré. Dans les cas graves, une thérapie par électro-pulsations est utilisée..

Si le traitement ne fonctionne pas, l'implantation d'un stimulateur cardiaque artificiel est nécessaire..

Blocus chez les femmes enceintes

Le passage des impulsions se produit le long des fibres nerveuses. Mais avec certaines inflammations, accompagnées d'une nécrose tissulaire, une régulation bien coordonnée est perturbée, ce qui conduit au développement de blocages.

Le danger est représenté par des pathologies des deuxième et troisième degrés de gravité. Ils sont accompagnés de vertiges et de perte de conscience..

Pour rétablir un rythme normal, un stimulateur cardiaque est nécessaire. Cela peut aider à améliorer le pronostic de la vie de la mère et du fœtus..

Une femme ne pourra pas donner naissance à un enfant de manière naturelle, car le cœur ne supportera pas la charge. Par conséquent, une césarienne est pratiquée.

Les arythmies sont traitées en milieu hospitalier, car la réponse du corps ne peut être prédite.

Violation du rythme chez un enfant

L'arythmie chez le fœtus est causée par une maladie ou un trouble métabolique.

Le problème peut être bénin et malin, dans lequel une insuffisance cardiaque se développe.

Il peut y avoir un ralentissement des contractions en raison d'une anémie, d'une pression artérielle basse chez la mère, d'une compression du cordon ombilical, c'est-à-dire d'un apport insuffisant en oxygène.

Pour éviter ce problème, vous devez:

  1. Refusez de dormir allongé sur le dos. Cela soulagera la compression de la veine cave..
  2. Suivez un régime spécial enrichi.
  3. Faites de l'exercice léger à l'extérieur et marchez tous les jours.
  4. Assurez-vous de consulter un médecin.

Les infections intra-utérines, les anomalies chromosomiques, l'anémie, l'hypoxie peuvent provoquer une arythmie chez le fœtus. Un diagnostic opportun et un traitement approprié élimineront le problème au cours de la première année de vie.

La pathologie chez un enfant peut être déterminée en utilisant:

  • examen échographique;
  • auscultation;
  • cardiotocographie;
  • échocardiographie.

Vous pouvez écouter le travail du cœur par échographie dès la huitième semaine de grossesse. Pour détecter les pathologies dans la structure du cœur, une projection à quatre chambres est utilisée. La femme doit également subir une échocardiographie pour examiner le flux sanguin dans les parties de l'organe de l'enfant..

À la 20e semaine, vous pouvez également écouter comment le cœur bat à travers un tube en plastique. Cela aide également à révéler dans quelle mesure le fœtus est positionné..

La cardiotocographie vous permet d'évaluer l'état des vaisseaux de l'utérus et de l'enfant et d'identifier les écarts de développement.

De tels problèmes chez un bébé n'indiquent pas toujours des pathologies graves. Souvent, la condition se normalisera d'elle-même. Mais une femme doit être sous la surveillance de médecins..

Arythmie pendant la grossesse: causes, types, symptômes, méthodes de diagnostic et de traitement

Les arythmies pendant la grossesse peuvent être dangereuses. Vous devez consulter un médecin si des symptômes de troubles du rythme apparaissent

Les raisons

Les violations du rythme des contractions myocardiques pendant la grossesse sont provoquées non seulement par des pathologies cardiaques. Leur apparition peut être facilitée par:

  • thyrotoxicose et autres pathologies de la glande thyroïde;
  • maladies des systèmes nerveux, respiratoire et digestif;
  • Déficience en fer;
  • situations stressantes fréquentes;
  • Troubles métaboliques;
  • activité physique intense;
  • prédisposition génétique;
  • addictions: alcoolique, narcotique, nicotine;
  • repas mal organisés.

Selon les observations de spécialistes, chez près de 50% des patientes, les arythmies pendant la grossesse sont causées par des anomalies fonctionnelles, et leur apparition n'est en aucun cas associée à la présence d'une pathologie organique du cœur. Souvent, chez environ 21,2% des patients, l'arythmie survient à plusieurs reprises et est déjà une conséquence des pathologies existantes des vaisseaux sanguins et du cœur. Chez 3,7% des femmes, il est sévère..

Le développement d'arythmies pendant la grossesse doit toujours être la raison pour laquelle il faut consulter un spécialiste. Dans certains cas, il est causé par des raisons non physiologiques et peut constituer un danger pour la santé de la future mère et du bébé. Il est difficile de surestimer la pertinence des recommandations du médecin dans ces cas, car l'arythmie du pouls peut être dangereuse aussi bien dans les premiers stades que dans les derniers mois de la gestation.

Variétés et manifestations d'arythmies pendant la grossesse

Pendant la gestation, une femme peut avoir les types d'arythmies suivants:

  • arythmie sinusale - survient en raison d'une violation de la conduction du nœud sinusal et s'accompagne d'une tachycardie sévère;
  • extrasystole - caractérisée par des contractions extraordinaires de tout le cœur ou de ses parties individuelles;
  • fibrillation auriculaire - accompagnée d'un scintillement, c'est-à-dire d'une contraction extrêmement fréquente des oreillettes;
  • arythmie paroxystique - accompagnée d'un remplacement du rythme sinusal et de l'apparition de convulsions, caractérisée par une augmentation de la fréquence du pouls jusqu'à 140 à 220 battements par minute;
  • arythmies dans le syndrome de Wolff-Parkinson-White - sont causées par une surexcitation des ventricules et se manifestent sous forme d'extrasystoles auriculaires et ventriculaires, de flutter auriculaire ou de fibrillation auriculaire, tachycardie supraventriculaire.

Il n'est possible de reconnaître la forme d'arythmie qu'après un diagnostic complet.

Symptômes courants

Les symptômes des arythmies ne sont pas toujours spécifiques, et pour les éliminer, il est nécessaire de trouver la cause qui a provoqué l'attaque

La femme elle-même ne pourra pas déterminer le type d'arythmie qui s'est développée. Les diagnostics doivent être effectués avec la participation d'un cardiologue et uniquement après une série d'études.

L'arythmie pendant la grossesse peut être accompagnée des symptômes non spécifiques et à divers degrés suivants:

  • pouls rapide et arythmique;
  • interruptions dans le travail du cœur;
  • coups saccadés dans le sternum;
  • inconfort dans la poitrine;
  • douleur douloureuse, pressante ou constrictive dans la région du cœur;
  • se sentir essoufflé;
  • faiblesse sévère;
  • vertiges;
  • nausée et vomissements;
  • dyspnée.

La gravité et la variabilité des symptômes dépendent du degré de déficience et de la forme d'arythmie. En plus des combinaisons de symptômes ci-dessus, une femme peut également présenter des manifestations de la maladie qui sont devenues la cause première des troubles du rythme cardiaque.

Arythmie précoce

Au cours de cette période de gestation, une arythmie sinusale se produit généralement, qui se développe à la suite de changements colossaux dans le corps de la femme enceinte. Le plus souvent, il disparaît tout seul; pour l'éliminer, il suffit de se débarrasser de la cause qui le provoque (par exemple, aérer une pièce bouchée ou réduire l'activité physique). De plus, les recommandations du médecin pour la prévention des arythmies sinusales doivent être suivies: elles sont simples et généralement efficaces..

Chez certaines femmes en début de grossesse, une fibrillation auriculaire, dangereuse et potentiellement mortelle pour la mère et le fœtus, survient, qui doit être éliminée. Au cours du premier trimestre de la grossesse, les médicaments ne doivent être prescrits que par un spécialiste expérimenté qui prend en compte tous les risques liés à la prise de certains médicaments. À ce stade, le placenta n'est pas encore formé et le corps de l'enfant à naître est sous la menace d'une exposition à des médicaments pénétrant dans le sang de la femme.

Lorsqu'un symptôme d'arythmie d'une femme enceinte apparaît, un ECG doit être effectué pour déterminer l'un ou l'autre changement de la fréquence cardiaque..

Arythmie à une date ultérieure

Déjà à partir du deuxième trimestre, des épisodes de paroxysmes peuvent apparaître, et après le troisième - extrasystoles. En fin de gestation, d'autres types de modifications de la fréquence cardiaque sont observés, car une femme souffre souvent d'une augmentation de l'appétit, d'un essoufflement, d'un essoufflement ou d'un œdème.

À ce stade, le placenta existe déjà et lors de la prescription de médicaments antiarythmiques, le médecin a plus de choix, bien qu'il prenne toujours en compte la possibilité d'un effet négatif des composants du médicament sur le corps du bébé à naître. Par exemple, les médicaments contenant de l'atropine ou de la belladone ne sont jamais administrés aux femmes enceintes..

Au cours de l'échocardiographie, une arythmie sinusale, des extrasystoles et d'autres formes de troubles du rythme sont détectés

Diagnostique

En cas de plaintes concernant des manifestations d'arythmie du pouls ou la détection d'anomalies dans les résultats d'un ECG effectué à des fins de prévention, une femme peut se voir attribuer les types d'études suivants:

  • chimie sanguine;
  • analyse d'urine générale;
  • ECG;
  • Holter ECG;
  • Échocardiographie (échocardiographie);
  • IRM du cœur.

La portée de l'examen est attribuée en fonction du cas clinique..

Les conséquences des arythmies peuvent être non seulement dangereuses, mais parfois imprévisibles. Leur diagnostic complet est toujours indispensable.

Traitement

La fibrillation auriculaire et d'autres formes d'arythmies sont toujours dangereuses pendant la grossesse, par conséquent, une surveillance médicale constante du pouls est nécessaire.

Les tactiques pour éliminer les arythmies dépendent de leur type, de leur gravité et du moment où l'arythmie s'est développée (dans les périodes précoces ou tardives). Les mêmes paramètres déterminent le facteur de risque survenant lors de l'accouchement..

Si une femme souffre d'arythmie sinusale qui ne perturbe pas son état de santé général, aucun médicament ne lui est prescrit, mais la prévention de cette affection est effectuée. Dans d'autres cas, un traitement sédatif est recommandé pour stabiliser le pouls..

Avec des attaques uniques et rares d'extrasystoles, le traitement n'est pas prescrit. Cependant, les extrasystoles fréquentes ou en groupe chez les femmes enceintes doivent être traitées avec des préparations de potassium qui stabilisent le rythme, des sédatifs et d'autres moyens de normaliser le cœur..

Les crises de tachycardie paroxystique pendant la gestation peuvent être éliminées en utilisant un certain nombre de techniques simples:

  • massage vigoureux des artères carotides pendant 10 secondes;
  • gonfler un ballon;
  • pression avec le dos des doigts sur les yeux fermés pendant 5 secondes. Cette méthode doit être utilisée avec prudence, car en cas de pression excessive, il existe un risque de lésion de la rétine.

Si nécessaire, la thérapie des paroxysmes est complétée par l'utilisation de sédatifs ou de tranquillisants. Si l'effet souhaité n'est pas atteint, l'utilisation de médicaments antiarythmiques est pertinente. Le traitement des patients atteints de pathologies cardiaques peut être effectué à l'aide de glycosides cardiaques et d'agents symptomatiques.

Les manifestations de fibrillation auriculaire qui surviennent à tout moment sont toujours un facteur de risque important. Pendant la grossesse, il ne peut pas être complètement éliminé avec des médicaments et le but du traitement est de maximiser le soulagement du cœur, tout en minimisant les symptômes. Une femme est prescrite pour prendre des glycosides cardiaques avec une diminution progressive de la dose, des préparations de potassium, des agents antiplaquettaires et des anticoagulants et d'autres médicaments qui stabilisent le cœur..

Dans le cas du syndrome de Wolff-Parkinson-White, des antiarythmiques sont prescrits et s'il est nécessaire de restaurer le rôle principal du nœud sinusal, il est stimulé par une décharge électrique. Si nécessaire et afin d'éviter les conséquences, un traitement par électroimpulsion ou des médicaments pour stimuler l'activité du cœur sont prescrits pour éliminer la tachycardie supraventriculaire.

La prévention de l'arythmie est toujours pertinente

Pour prévenir les arythmies pendant la grossesse, il est recommandé:

  • mange correctement;
  • aérez la pièce le plus souvent possible;
  • marcher dehors;
  • fournir une activité physique adéquate;
  • faire de l'éducation physique;
  • éviter le stress;
  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • consulter un cardiologue en présence de maladies provoquant des arythmies.

Réduire au minimum les facteurs de risque de développement d'arythmies aide les femmes enceintes à éviter les complications possibles de ce trouble. La prévention des arythmies est particulièrement pertinente chez les femmes qui ont déjà des antécédents de maladies qui contribuent à des perturbations du rythme du pouls..

L'arythmie pendant la grossesse peut se manifester sous différentes formes et la gravité de son évolution est déterminée par les causes profondes des troubles du rythme. Cela peut survenir à la fois tôt et tard. En cas de variations physiologiques du rythme cardiaque, il n'y a généralement pas besoin de traitement et il n'est pas prescrit. Le traitement conservateur n'est effectué qu'avec une évolution compliquée d'arythmies. Tous les médicaments destinés à éliminer l'arythmie et les symptômes qui l'accompagnent doivent être prescrits uniquement par un cardiologue et en tenant compte de la durée de la grossesse. Ils sont prescrits avec une extrême prudence dans les premiers stades de la gestation..

Arythmie pendant la grossesse

La grossesse, même si elle est légère, est un stress sérieux pour le corps de la femme enceinte. Charge constante, hormones déchaînées, nécessité de «travailler pour deux» - tout cela affecte d'une manière ou d'une autre l'état des organes. Il n'est pas surprenant qu'en 9 mois apparaissent de tels symptômes et maladies auxquels la femme enceinte n'avait jamais pensé auparavant. Bien sûr, le plus grand stress tombe sur les systèmes reproducteur et hormonal, mais le système cardiovasculaire n'en souffre parfois pas moins. L'une des pathologies courantes est l'arythmie - une violation du rythme cardiaque, qui peut se manifester à la fois avant la grossesse et après son apparition. Quelles sont les caractéristiques de la maladie, comment menace-t-elle la mère et le bébé et, surtout, que faire pour faire face aux symptômes dangereux? Essayons de comprendre le point sensible de nombreuses femmes enceintes!

Quelle est la pathologie du rythme cardiaque?

L'arythmie peut être à la fois une maladie indépendante et un symptôme d'autres problèmes plus graves dans le travail du système cardiovasculaire. La maladie est des crises répétées de rythme cardiaque irrégulier sans raison apparente. Cela signifie que périodiquement, le cœur peut battre plus vite ou, au contraire, ralentir son travail et que des changements de pouls se produisent spontanément. En conséquence, tous les organes internes d'une femme reçoivent moins de molécules d'oxygène, qui devraient normalement être transportées par le système circulatoire dans tout le corps. L'arythmie régulièrement récurrente provoque une privation d'oxygène chez le fœtus, ce qui, à son tour, affecte négativement le développement global et la formation rapide des miettes.

Le plus souvent, pendant la grossesse, l'arythmie apparaît chez les femmes sujettes à une pathologie similaire avant la conception, mais même les patientes qui ne se sont jamais plaintes de problèmes cardiaques ne sont pas à l'abri des attaques - la maladie est plutôt imprévisible et, de plus, insidieuse. C'est pourquoi les femmes enceintes doivent surveiller attentivement leur santé, écouter tout symptôme désagréable et consulter un médecin en temps opportun afin d'exclure l'aggravation de la situation..

Classification des maladies

Les particularités de l'évolution de l'arythmie, et donc du traitement ultérieur, dépendent principalement de la forme de la maladie. Les irrégularités de la fréquence cardiaque peuvent se manifester comme suit:

  • L'extrasystole est la forme la plus inoffensive de cardiopathologie, qui, dans la plupart des cas, ne pose pas de problèmes et ne se manifeste parfois pas du tout, à l'exception du flutter périodique dans la poitrine..
  • La fibrillation auriculaire est beaucoup plus dangereuse, en particulier pour le fœtus. C'est cette forme de déviation qui peut provoquer une hypoxie, provoquer un avortement spontané ou une naissance prématurée. Si vous n'agissez pas à temps, les attaques deviendront plus longues et plus profondes à chaque fois..
  • L'arythmie sinusale est de loin la forme la plus dangereuse du trouble. Le plus souvent, il ne s'agit pas d'une maladie indépendante, mais d'un symptôme de problèmes cardiaques beaucoup plus graves. Un risque particulier pour une femme enceinte est représenté par des symptômes imprévisibles d'apparition d'une crise, qui se caractérisent par une perte de conscience, une sensation d'étouffement, un assombrissement des yeux, etc..

Les raisons du développement de l'arythmie

Normalement, la fréquence cardiaque est contrôlée par le nœud sinusal de l'oreillette droite: l'impulsion électrique qui pénètre de l'oreillette dans les ventricules provoque une contraction musculaire, démarrant ainsi le cœur. Un échec conduisant à des arythmies peut survenir à n'importe lequel des stades de ce mécanisme - directement dans le nœud sinusal, sur le chemin de l'oreillette aux ventricules ou dans les myocytes du cœur. Examinons de plus près chacun des scénarios possibles:

1. Violation de l'automatisme

En cas de violation du nœud sinusal, plusieurs variantes du tableau clinique peuvent survenir:

  • trouble hétérotrope, dans lequel le nœud sinusal ne peut pas faire face à la fonction assignée, et la génération de fréquence cardiaque se produit dans d'autres zones;
  • tachycardie, caractérisée par un pouls élevé avec un rythme sinusal normal;
  • l'arythmie elle-même, c'est-à-dire une violation du rythme du cœur;
  • bradycardie avec un ralentissement de la fréquence du pouls jusqu'à 60 battements ou moins par minute.

Extérieurement, une telle pathologie est ressentie par le patient au niveau physiologique: elle commence à pulser dans les tempes (avec tachycardie) ou, au contraire, une faiblesse, des vertiges, des évanouissements (avec bradycardie).

2. Violation de la conductivité

Si l'impulsion électrique n'est pas entièrement transmise du nœud sinusal aux oreillettes et ensuite aux ventricules, le cardiologue diagnostique une violation de la conduction cardiaque, qui se manifeste par divers symptômes, y compris une arythmie.

3. Violation de l'excitabilité

Ce facteur est typique principalement pour l'extrasystole. Dans ce cas, il y a des déviations dans les myocytes, qui ne réagissent en aucun cas à une impulsion correctement transmise. Cependant, avec une pathologie particulièrement grave, une tachycardie jusqu'à 160 battements par minute est également possible, qui après un certain laps de temps s'arrête généralement d'elle-même..

Qu'est-ce qui contribue à l'apparition de la maladie? Facteurs de risque les plus courants

Les facteurs affectant le développement de l'arythmie sont:

  • Modifications du système circulatoire caractéristiques de la période de grossesse. Chez la femme «en position», le volume sanguin total augmente fortement et sensiblement: d'une part, cela permet d'assurer une circulation sanguine complète dans le système mère-placenta-fœtus, et d'autre part, évite les conséquences graves d'une perte de sang inévitable lors de l'accouchement. Cependant, une telle charge affecte le travail du cœur, provoquant des dysfonctionnements, y compris une arythmie..
  • Déséquilibre émotionnel. Tout stress ou surmenage psycho-émotionnel pendant la grossesse est ressenti d'une manière complètement différente, et une émotivité ou une excitation excessive conduit inévitablement à une augmentation de la fréquence cardiaque. Par conséquent, dans une période aussi sensible, il vaut mieux éviter tout choc..
  • Toxicose à long terme. Des nausées épuisantes et d'autres symptômes de toxicose épuisent le corps, le forçant à travailler dans des conditions «d'urgence». De telles charges, associées à un manque de nutriments, inévitable avec des nausées et des vomissements constants, peuvent entraîner des rythmes cardiaques anormaux..
  • Anémie. Pendant la grossesse, le taux d'hémoglobine diminue, ce qui peut entraîner un manque d'oxygène pour la mère et le bébé. Les mécanismes de défense, essayant de compenser la carence, activent la circulation sanguine en augmentant la fréquence cardiaque, ce qui provoque de fréquentes crises d'arythmies.
  • Manque d'oligo-éléments. La nutrition d'une femme enceinte doit être particulièrement soigneusement pensée et équilibrée, car les nutriments entrants doivent être suffisants non seulement pour la femme, mais aussi pour le fœtus. La carence en iode, en potassium, en fer affecte le bien-être du patient et les crises d'arythmie sont l'un des symptômes courants de cette maladie..
  • Raisons non liées à la grossesse. L'hérédité défavorable, les maladies chroniques dans l'histoire, la pathologie thyroïdienne, la dystonie végétative-vasculaire et des dizaines d'autres anomalies peuvent devenir des facteurs de risque concomitants pour le développement d'arythmies pendant la gestation.

Les symptômes de la maladie

Lors d'une crise d'arythmie, les symptômes suivants sont notés:

  • un changement brusque de la fréquence cardiaque - ralentissement ou, au contraire, accélération;
  • des étourdissements jusqu'à la perte de conscience;
  • faiblesse, vision floue, coups dans les tempes;
  • hyperémie de la peau (plus souvent sur le visage, les joues);
  • tremblements dans les doigts;
  • "Fluttering" dans la région du cœur;
  • nausées Vomissements.

Dans la plupart des cas, l'insuffisance cardiaque est ressentie physiquement, cependant, les crises légères peuvent être facilement confondues avec un épuisement normal ou une toxicose.Par conséquent, au moindre soupçon, vous devriez être examiné par un cardiologue au cas où - il déterminera avec précision la présence d'une arythmie.

Manipulations diagnostiques

Afin d'identifier l'arythmie pendant la grossesse, le tableau clinique et les sensations subjectives de la patiente sont loin d'être toujours suffisants - dans certains cas, des études spécialisées sont nécessaires pour poser un diagnostic. Le moyen le plus simple et le plus évident est de mesurer la fréquence cardiaque: si la fréquence cardiaque normale varie de 60 à 80 battements par minute, alors lors d'une crise d'arythmie, ces indicateurs peuvent considérablement diminuer ou, au contraire, augmenter. Cependant, tous les cas de tachy- ou bradycardie ne peuvent pas être considérés comme une arythmie - une telle pathologie ne se produit qu'avec un changement simultané de la fréquence et du rythme du pouls.

Pour clarifier les caractéristiques de l'évolution de l'arythmie pendant la grossesse, un cardiologue peut recommander les études suivantes:

  • électrocardiographie standard,
  • suivi quotidien de la dynamique des indicateurs ECG,
  • Échographie du cœur et de la glande thyroïde,
  • analyses sanguines générales et biochimiques,
  • étude du taux d'hormones thyroïdiennes.

Un tel diagnostic approfondi nous permet de déterminer non seulement la présence d'une arythmie, mais également les caractéristiques de son évolution, la forme et la gravité spécifiques, et donc d'élaborer un programme de traitement correct, ce qui est particulièrement important pendant la grossesse, lorsque la liste des médicaments approuvés est extrêmement petite.

Traitement des arythmies pendant la grossesse

Chaque cas de trouble du rythme cardiaque chez une femme enceinte est considéré individuellement, car l'essentiel est que les avantages du traitement prescrit soient combinés à l'absence de risques pour le développement du fœtus. Ils essaient d'arrêter les formes bénignes de pathologie en modifiant le mode de vie, car cette méthode est aussi sûre et efficace que possible. Les recommandations utiles qu'un spécialiste prescrit pour les arythmies non seulement ne nuiront pas, mais aideront également à améliorer le bien-être général d'une femme, à faciliter la grossesse et à soutenir le corps dans une période aussi difficile:

  1. Apport modéré de sel (pas plus de 5 g par jour), de sucre et de lipides animaux difficiles à digérer.
  2. Une alimentation riche en potassium, calcium et magnésium: produits laitiers fermentés, sarrasin, fruits à coque, graines de courge, fruits secs, cassis, chou, miel, etc..
  3. Repas fréquents, mais fractionnés en petites portions 5 fois par jour.

Un tel traitement n'est applicable que pour les crises d'arythmie peu fréquentes et légères et nécessite une surveillance médicale attentive. En l'absence de dynamique positive, un soutien médicamenteux plus sérieux du corps est nécessaire, dont les caractéristiques dépendent de la forme de la maladie et de la durée de la grossesse. Après avoir étudié l'anamnèse et le tableau clinique, le cardiologue peut prescrire des sympathomimétiques, des glycosides cardiaques et d'autres médicaments autorisés pendant la grossesse. Le médecin calcule également la posologie exacte et la régularité de la prise des pilules..

Dans les cas les plus graves, le traitement des arythmies peut inclure une intervention chirurgicale. La période la plus favorable pour de telles manipulations est de 26 à 30 semaines, cependant, si la vie est menacée, l'opération peut être effectuée à n'importe quel trimestre.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Bandages pour femmes enceintes

Nouveau née

Bandage de maternité 0845Prix ​​de vente conseillé 1000 roubles
Composition
coton - 89%, élasthanne - 11%
La taille
100-104 / 108-112 / 116-120 / 124-128
La description
Bandage de maternité ou bande abdominale prénatale.

Quand un enfant peut dormir sur un oreiller

Accouchement

À quel âge un bébé a-t-il besoin d'un lit adulteIl est courant que les nouveau-nés soient placés dans un berceau avec un matelas plat. Pour éviter que le bébé ne gèle, ils l'habillent chaudement et une couche quadruple est placée sous la tête.

Incontinence urinaire post-partum

Nutrition

L'incontinence urinaire post-partum est une affection pathologique chez les femmes dans laquelle une miction involontaire se produit. La miction involontaire post-partum est plus souvent appelée incontinence urinaire d'effort, lorsque la décharge se produit pendant l'exercice, le rire, les éternuements, la toux, les rapports sexuels (en cas de forte augmentation de la pression intra-abdominale).

Massage pour les coliques chez les nouveau-nés: comment bien faire

Infertilité

Articles d'experts médicaux Les indications Formation Technique Contre-indications pour la conduite Conséquences après la procédure Soins post-opératoiresPresque tous les nouveau-nés - environ 90% à un degré ou à un autre souffrent de coliques intestinales.