Principal / Conception

Cystite pendant la grossesse

La plupart des femmes enceintes connaissent l'envie d'uriner fréquemment et douloureusement. La cystite ne peut être ignorée, en espérant qu'elle disparaîtra d'elle-même. Afin de reconnaître la maladie à temps, il convient non seulement de consulter régulièrement le médecin, mais également d'en savoir plus sur les symptômes, les méthodes de traitement et la prévention obligatoire..

Que faire avec la cystite

La cystite pendant la grossesse est courante. Cela est dû à un changement de l'emplacement de l'utérus en croissance, qui appuie involontairement sur les voies urinaires. Une diminution de l'immunité pendant la période d'accouchement, une modification de la composition de la microflore vaginale contribuent à l'apparition ou à l'exacerbation d'une forme chronique de cystite. Que faire lors des premières manifestations de douleur dans la région de la vessie et des visites fréquentes aux toilettes?

Assurez-vous d'obtenir un rendez-vous avec un médecin spécialisé dans les plus brefs délais. Seuls des tests de laboratoire et une enquête détaillée peuvent aider à formuler le diagnostic correct de l'inflammation de la membrane de la vessie. L'automédication de la cystite peut toujours avoir des conséquences imprévues, et étant dans une «position intéressante», tous les mois, une femme est responsable non seulement de sa vie et de sa santé, mais aussi de son enfant.

Pendant la période où le traitement n'a pas encore été prescrit et où la douleur aiguë ne laisse pas de repos, vous devez vous rappeler les mesures qui empêcheront la multiplication des bactéries, car elles entraînent une infection rénale, une détérioration de l'état général de la femme et de l'enfant. Voici quelques directives générales pour la grossesse:

  • les jambes et l'abdomen doivent être chauds;
  • répéter l'hygiène personnelle sous la douche - plusieurs fois par jour;
  • exclure les sous-vêtements synthétiques;
  • avec l'envie d'uriner - ne tolérez pas, même si elles sont fausses;
  • exclure les plats fortement épicés, frits et salés du menu;
  • boire plus d'eau ou de boissons aux fruits acidifiées.
  • Préparation à l'échographie pelvienne pour les femmes
  • Comment prendre du poids pour un homme et une fille
  • Comment guérir une personne de l'alcoolisme

Comment traiter la cystite pendant la grossesse

Le traitement de la cystite prescrit par un médecin dépendra de la forme de la maladie détectée. Lorsqu'ils sont infectés, des antibiotiques sont prescrits, visant à détruire les microbes en tant que source de la maladie. Ces médicaments doivent être pris très au sérieux, avec une grande responsabilité, afin de ne pas nuire au futur bébé. Dans le cas d'une forme non infectée pendant la grossesse, le médecin prescrit des analgésiques et ceux qui détendront les muscles des voies urinaires et de la vessie, réduisant ainsi la fréquence d'aller aux toilettes..

Remèdes populaires pour la cystite chez les femmes

L'utilisation de remèdes populaires pour le traitement efficace de la cystite pendant la grossesse n'est autorisée qu'après consultation de votre médecin. Il est difficile de se débarrasser complètement de la maladie avec des herbes, mais vous pouvez atténuer la maladie. Ils recommandent des infusions et des décoctions après avoir pris un traitement médicamenteux, comme consolidation de l'effet thérapeutique. Ils sont utilisés en association avec des médicaments. Les plantes et herbes utilisées pour la décoction de la cystite chez les femmes sont disponibles dans toutes les pharmacies. Voici quelques recettes de boissons à base de plantes pour aider à combattre la cystite pendant la grossesse à la maison:

  1. Versez deux grosses pincées de graines d'aneth séchées avec 300-350 ml d'eau bouillante. Après une demi-heure d'insistance, filtrez. Boire avec une cystite avant chaque repas pendant 15 à 25 minutes, 70 à 80 ml plusieurs fois par jour.
  2. Rose musquée ou sa racine séchée 2,5-3 grandes cuillères à soupe versez un verre d'eau bouillante. Chauffer au bain-marie jusqu'à ébullition à nouveau, laisser reposer environ une heure. Boire ½ tasse avant les repas.
  3. Feuilles de cassis (9 cuillères à soupe) versez un litre et demi d'eau bouillante. En couvrant avec un couvercle, laissez-le bien infuser jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement. A consommer plusieurs fois par jour, en ajoutant un peu de miel si désiré.
  4. Versez environ 10 grammes de feuilles de bouleau avec de l'eau chaude (500 ml) et faites bouillir pendant 1 à 2 minutes. Après avoir réglé la cystite, buvez 40 à 50 ml avec les repas.
  5. Les boissons aux fruits cuits à base de canneberges ou d'airelles rouges aideront non seulement à soulager la cystite, mais également à reconstituer la réserve de vitamines du corps.

Médicaments contre la cystite

Ayant les résultats des tests de laboratoire, en tenant compte de l'état de la femme, de la durée et du déroulement de la grossesse, le médecin prescrit un traitement médicamenteux. Le choix des médicaments qui arrêteront la cystite chez la femme enceinte est très limité. Cependant, ils doivent être une action locale. Le médecin doit prendre en compte le trimestre de la grossesse, afin de ne pas perturber le développement du fœtus, mais en même temps, d'alléger la souffrance de la femme enceinte, ce qui est inévitable lorsque la cystite apparaît..

  • Presse française pour le thé et le café - comment choisir et utiliser
  • Comment arrêter de fumer par vous-même
  • Comment entraîner un chiot à la toilette dans un appartement

Suppositoires de la cystite

Les suppositoires sont très efficaces dans le traitement de la cystite pendant la grossesse en cours, qui, comme tous les médicaments de ce groupe, sont divisés en antiviraux, anti-inflammatoires et antibactériens. Les suppositoires les plus couramment prescrits pour la cystite chez les femmes enceintes:

  • Hexicon est un antiseptique efficace au stade initial de la maladie.
  • La bétadine est un médicament antibactérien antiseptique à large spectre.
  • Polygynax est très efficace, soulage rapidement l'inflammation, mais ne peut être utilisé que pendant le premier trimestre de la grossesse.

Pilules

Le traitement avec des comprimés d'inflammation de la vessie pendant la grossesse est pratique. Vous pouvez calculer le dosage exact, ajuster l'heure et le lieu de réception. Prenez les comprimés selon le cours prescrit par le médecin traitant. L'interruption ou l'arrêt complet de la prise des pilules à votre propre discrétion menace une rechute et la transition de la cystite vers une forme chronique. Pilules souvent utilisées par les femmes enceintes pour la cystite:

  • Kanephron. Médicament antimicrobien, sans danger pendant la grossesse, avec un bon effet diurétique, soulageant les spasmes des parois de la vessie. A une base végétale.
  • Cyston. Anti-inflammatoire, à base de plantes.
  • Furagin. Furadonin. Comprimés d'ancienne génération à l'efficacité prouvée. Désigne les uroseptiques qui détruisent la cellule microbienne, tout en retardant la croissance du nombre de micro-organismes nuisibles.
  • 5-NOK (Nitroxoline). Possède une forte absorption par le système digestif, pénétrant inchangé dans les reins et la vessie, ce qui augmente ses propriétés médicinales.

Antibiotiques pour la cystite

Ayant une forme aiguë de développement de la maladie pendant la grossesse d'une femme, le médecin décide qu'un antibiotique pour la cystite est nécessaire pendant le traitement. Vous devez prendre ces médicaments strictement selon le calendrier, dont un écart peut entraîner une dépendance aux virus et aux micro-organismes. Cela entraîne la disparition de la sensibilité aux antibiotiques et la rend inapte. Le médecin, après avoir examiné la patiente, doit déterminer quels antibiotiques sont possibles pendant la grossesse dans un cas particulier. Les médicaments suivants sont souvent prescrits:

  • Nolitsin. Un gros avantage est que l'accumulation d'un médicament à large spectre se produit dans l'urine, et non dans le sang ou les tissus musculaires.
  • Monural. Action rapide, réduction des symptômes de la douleur dans les 2,5 à 3 heures suivant la première dose.
  • Palin. Disponible sous forme de comprimés, suppositoires, capsules. Possède un puissant effet bactéricide.
  • Amoxiclav. Un médicament antibactérien approuvé pour une utilisation non seulement pendant la grossesse, mais aussi pendant l'allaitement.

Cystite et grossesse

Pendant la grossesse, une femme responsable doit surveiller de près sa santé, qui est directement liée au bien-être futur de l'enfant. Sans suivre les recommandations du médecin pour la cystite, vous pouvez provoquer le passage de la maladie au stade chronique. Pendant l'accouchement, il est possible que le bébé soit infecté par des bactéries et des micro-organismes qui causent une infection. Pour la femme elle-même, une attitude frivole envers le traitement est lourde d'infections par les uretères de la vessie aux reins, ce qui peut provoquer leur refus.

Afin de ne pas exposer sa santé et celle de son enfant à naître, une femme devrait accorder plus d'attention aux mesures préventives qu'au traitement de la cystite en conséquence. Il est possible de réduire le risque d'apparition de la maladie à zéro, sous réserve des mesures suivantes:

  • éviter l'hypothermie;
  • utilisation limitée d'aliments salés épicés;
  • à un stade précoce de la grossesse, subir un examen préventif pour identifier les foyers d'infection du nasopharynx et de la cavité buccale;
  • portez des sous-vêtements confortables en tissus naturels;
  • n'accumulez pas une grande quantité d'urine dans la vessie;
  • pour éviter la stagnation, changez souvent la position du corps;
  • traiter régulièrement les organes génitaux externes avec de l'eau tiède et un détergent.

Vidéo: comment traiter la cystite chez la femme enceinte

Commentaires

Yana, 21 ans Au cours du premier trimestre de la grossesse, il y avait des crampes dans le bas de l'abdomen et un désir constant d'uriner. C'est bien que le premier jour je suis allé chez le médecin. Après deux jours de prise des gouttes à base de plantes d'Urolesan, que le médecin m'a prescrites, je me sentais presque en bonne santé. Et l'enfant n'a pas été blessé et j'ai pu guérir la cystite. Correction de l'effet avec une décoction de baies d'églantier.

Nastya, 24 ans La cystite lors de ma première grossesse a commencé à me tourmenter presque avant l'accouchement. Je n'ai pas compris tout de suite, j'ai pensé que c'était une caractéristique de la croissance de l'utérus. Je suis reconnaissant à ma mère qui a remarqué les signes et m'a conseillé d'aller à la clinique en dehors de l'horaire. Après avoir passé des tests de laboratoire, la cause de l'infection a été établie et l'antibiotique Amoxiclav a été prescrit, ce qui a rapidement aidé.

Elena, 29 ans Étant enceinte d'une cystite, le médecin a prescrit des comprimés de Canephron, expliquant qu'ils sont totalement inoffensifs pour le développement d'un enfant en bonne santé. J'ai dû rencontrer cette maladie avant, je sais à quel point c'est douloureux et désagréable. Par conséquent, pendant la grossesse, aux premiers stades de la cystite, elle a immédiatement commencé à prendre des médicaments sous la supervision d'un médecin..

Tatyana, 28 ans Connaissant de première main ce qu'est la cystite, planifiant une grossesse, elle a essayé de s'assurer complètement par la prévention. Avant la grossesse, j'ai bu un cours d'Uroprofit. Puis, étant en position, j'ai bu beaucoup de décoctions d'herbes avec des stigmates de maïs, des feuilles de cassis. Toute la grossesse s'est déroulée sans complications ni crises de cystite.

Cystite pendant la grossesse

La cystite est une inflammation qui affecte la muqueuse de la vessie. Comment traiter la cystite pendant la grossesse et ce qui peut être pris par les femmes enceintes atteintes de cystite, le médecin vous le dira, en fonction des caractéristiques du développement de la pathologie.

Cystite pendant la grossesse chez la femme

Les experts divisent les sources de pathologie en infectieuses et non infectieuses. Les premiers sont associés à l'effet sur l'organisme de bactéries pathogènes présentes dans la vessie de façon permanente ou introduites de l'extérieur (staphylocoques, mycoplasmes, chlamydia, etc.).

Les causes non infectieuses du développement sont des pathologies concomitantes, par exemple la dysbiose, la vaginose, l'hypovitaminose. La cystite pendant la grossesse survient en raison d'une hypothermie générale, d'un mode de vie sédentaire, d'une exposition à des irritants chimiques. Les premiers symptômes de la cystite pendant la grossesse sont prononcés.

Dans la plupart des cas, le diagnostic est posé sur la base des manifestations cliniques de la maladie, sans attendre les résultats des mesures diagnostiques. La cystite survient chez les femmes enceintes aux premiers stades et au cours du dernier trimestre:

  • avec douleur dans le bas-ventre;
  • avec une sensation de brûlure et un syndrome de démangeaisons au moment de la vidange de la vessie;
  • avec le muguet;
  • avec une envie constante de se vider, même avec une vessie vide;
  • avec une augmentation de la température basale;
  • avec des sensations douloureuses au moment des rapports sexuels.

La cystite hémorragique pendant la grossesse est caractérisée par la présence d'impuretés sanguines dans l'urine excrétée. Si l'infection se propage aux reins, la température générale augmente, il y a douleur dans le dos, malaise général, nausées, vomissements, diarrhée, augmentation de la transpiration froide et chaude alternativement.

Comment traiter la cystite pendant la grossesse

Il est assez difficile de choisir un traitement pour la cystite pendant la grossesse, étant donné l'effet des médicaments traditionnels sur le fœtus. De nombreux médicaments sont interdits, et ceux qui sont considérés comme épargnants pour le corps d'une femme enceinte ne sont pas toujours efficaces. Il est recommandé de commencer les mesures de traitement le plus tôt possible.

La maladie est dangereuse car l'infection peut se propager à d'autres organes, en particulier aux reins. Ceci est lourd avec le développement de la pyélonéphrite, une maladie qui affecte négativement le cours de la grossesse. Par conséquent, la cystite en tant que signe de grossesse devrait alerter une femme. Un tel symptôme est une raison pour contacter un médecin qui effectuera les mesures de diagnostic nécessaires et prescrira un traitement efficace..

Traiter la cystite pendant la grossesse est principalement nécessaire avec des médicaments antibactériens. Le type de médicament peut être déterminé par les résultats d'un test de sensibilité aux bactéries. Il est interdit d'interrompre le traitement, même si l'état général s'est amélioré. Sinon, la pathologie devient chronique et des exacerbations se produiront à l'avenir..

Les phytopréparations sont prescrites aux femmes enceintes atteintes de cystite, qui comprennent des ingrédients naturels sans danger pour la santé de la mère et du fœtus. En règle générale, ce sont des herbes, des extraits de plantes médicinales. Certains d'entre eux ont des contre-indications, il n'est donc pas recommandé de les prendre vous-même. Dans des conditions stationnaires, des instillations (perfusions) dans la vessie de médicaments, par exemple des antibiotiques, sont effectuées. La procédure consiste en l'introduction de fonds dans la vessie par un cathéter.

Que peuvent les femmes enceintes atteintes de cystite

Ce qui peut être pris par les femmes enceintes atteintes de cystite ne sera déterminé que par un médecin. De nombreux médicaments sont contre-indiqués pendant cette période et peuvent perturber le développement du fœtus dans l'utérus..

Parmi les antibiotiques, les médicaments sont plus souvent prescrits:

  1. Monural. Vous pouvez boire pour les femmes enceintes atteintes de cystite et d'autres maladies des voies urinaires. Si vous choisissez le bon dosage, le médicament est absolument sans danger pour la santé de la femme et du fœtus..
  2. Amoxiclav. Fait référence aux antibiotiques combinés. Prescrit pour le traitement des maladies non seulement des voies urinaires, mais également des infections d'autres localisations.

Les femmes enceintes atteintes de cystite peuvent réaliser des installations avec des huiles thérapeutiques, du Rivanol, de l'acide borique. Cette méthode de traitement est plus efficace par rapport aux médicaments oraux. Les fonds introduits par l'installation contournent le tractus gastro-intestinal et le fœtus, entrant directement dans le foyer avec l'inflammation.

Les phytopréparations permettent de traiter la cystite avec hépatite B et pendant la grossesse, sans provoquer d'effets secondaires chez le fœtus et le nouveau-né. Il peut s'agir de l'urolésane, qui contient des huiles de sapin et de ricin, de la menthe poivrée et d'autres composants utiles. Un autre remède naturel - le canephron, qui comprend un extrait de centaurée, de la livèche, du romarin.

Vous pouvez boire de la cystite pendant la grossesse, des infusions et des décoctions à partir d'ingrédients naturels. Ceux-ci comprennent la prêle, les feuilles de bouleau, les asperges (racines), l'avoine, l'aneth, le pissenlit (fleurs), le sorbier, l'airelle rouge, la myrtille, la rose musquée, le radis (jus). Ces ingrédients aident à supprimer la croissance des bactéries, ont un effet analgésique, anti-inflammatoire et diurétique.

Beaucoup de femmes se demandent s'il est possible de tomber enceinte pendant une cystite et de porter un bébé normalement? En soi, le processus inflammatoire n'affecte pas la fonction de reproduction. Cela ne concerne que la pathologie sous forme aiguë et sans complications. Si les changements affectent les appendices ou les ovaires, il sera plus difficile de tomber enceinte..

La physiothérapie est rarement prescrite. Beaucoup d'entre eux sont contre-indiqués pendant la grossesse. Seules l'électrophorèse et les procédures thermiques sur la zone présentant un processus inflammatoire sont autorisées. Presque tous les forums sur Internet parlent d'un pronostic favorable pour la cystite pendant la grossesse. Mais cela n'est possible qu'avec le début du traitement en temps opportun et en suivant les recommandations du médecin traitant.

Playlist vidéo sur la cystite (sélection vidéo dans le coin supérieur droit)

Diagnostic de "cystite" chez une femme enceinte: quelle pilule prendre?

La grossesse est une condition particulière du corps féminin. Le système immunitaire de la femme s'affaiblit dans les premiers stades, ce qui permet d'activer les représentants de la flore pathogène. Pendant cette période, l'infection pénètre facilement dans la vessie, provoquant une cystite. Comment diagnostiquer et vous aider?

Pourquoi les femmes enceintes ont-elles une cystite?

Le petit bassin chez la femme contient la vessie, l'utérus et le rectum, qui ont une structure fixe et une certaine rigidité. La pression de l'utérus sur celui-ci n'entraîne pas de conséquences importantes. La vessie est plus douce, sa fonction est conçue pour modifier son volume, qui peut atteindre 500 ml. Lorsqu'il est rempli, les parois s'étirent, les récepteurs sont excités et il y a une envie d'uriner.

Avec l'élargissement de l'utérus dû à la grossesse, il y a peu de place pour la vessie. Le remplissage n'a pas lieu à plein volume, mais autant que possible. Par conséquent, la femme enceinte devrait aller aux toilettes plus souvent..

La cystite est une inflammation de la muqueuse de la vessie. Dans ce cas, tout le mur est irrité. Les récepteurs situés dans la couche musculaire sont excités au moindre remplissage, de faux désirs apparaissent. La vidange complète avec la cystite est difficile en raison d'une impulsion de douleur. L'urine résiduelle s'accumule. Il commence à collecter du pus et du mucus, le sable se dépose.

La cystite chez la femme survient lorsque plusieurs raisons sont combinées:

  • caractéristiques anatomiques du corps féminin;
  • infection;
  • stagnation de l'urine;
  • diminution de l'immunité.

L'anatomie du système urinaire féminin est caractérisée par le fait que l'urètre est large et court. Le diamètre est d'environ 4 mm, la longueur est de 3-4 cm.Cette caractéristique contribue à la pénétration active de l'infection ascendante. De plus, la proximité anatomique de l'anus et du vagin, là où se trouve sa propre microflore, compte. Souvent, avec la cystite, il y a un ensemencement avec E. coli ou une dysbiose avec le développement de micro-organismes pathogènes, de champignons.

Pendant la grossesse, on observe une légère diminution de l'immunité afin d'assurer la portance du fœtus en réduisant le risque de rejet. Un utérus hypertrophié comprime l'urètre et la vessie, ce qui provoque une stagnation de l'urine. Tous ces facteurs contribuent à la survenue fréquente de cystite chez les femmes enceintes..

Signes de la maladie. La pathologie est-elle dangereuse pour un enfant

Avec une gestation normale, une femme ne présente aucun symptôme pathologique. Les signes de grossesse (abdomen hypertrophié, seins gonflés, pigmentation) sont bien connus. Tout écart doit alerter la future mère..

Lorsque la cystite apparaît chez une femme enceinte, les plaintes suivantes se produisent:

  • urination fréquente;
  • crampes lors de la vidange;
  • douleurs tiraillantes dans la région sus-pubienne;
  • l'apparition de mucus et de sédiments dans l'urine, une diminution de sa transparence.

Si des symptômes d'inflammation de la vessie apparaissent, vous devriez consulter un médecin. Toute maladie qui survient pendant la grossesse peut avoir des effets négatifs sur le bébé.

Les conséquences de la cystite pour le fœtus peuvent être exprimées par l'effet toxique des produits de la réaction inflammatoire sur l'enfant. L'inflammation peut provoquer une hypertonicité de l'utérus, une fausse couche, une infection intra-utérine du fœtus.

Quelle est la difficulté de traiter les femmes enceintes

Le traitement des femmes enceintes doit toujours être effectué par un spécialiste, également en cas de cystite. Le problème est que l'enfant et la mère ont le même système circulatoire, se nourrissant par le cordon ombilical. Toutes les substances présentes dans le corps de la mère parviennent au fœtus. Pendant l'allaitement, les médicaments passent également dans le lait maternel et, afin de ne pas nourrir le bébé, les femmes refusent temporairement d'allaiter..


En pharmacologie, il existe une barrière placentaire. Il s'agit d'une fonction spéciale du siège pour enfant, qui consiste en l'admission sélective de diverses substances au fœtus. La plupart se présentent sous leur forme originale et seuls quelques-uns sont capables de se transformer et de devenir inoffensifs.

Pour un enfant, divers produits chimiques pénétrant dans le sang de la mère sont très dangereux, car pendant la période prénatale, la ponte d'organes et de tissus se produit. Il s'agit d'une division et d'une différenciation cellulaires constantes. Le moindre impact négatif pendant la grossesse peut provoquer un effet terratogène, entraînant la mort ou des déformations.

Le processus de bookmarking a lieu tôt. Par conséquent, les maladies de la mère ou la prise de médicaments au début des trimestres peuvent affecter le fœtus et entraîner de graves violations de la pose d'organes. Dans les derniers stades - peut entraîner une infection de l'enfant ou un retard de développement.

Cela ne se produit pas pour tout le monde, mais il existe un tel risque. Par conséquent, une femme enceinte ne peut être traitée qu'avec des médicaments sans danger pour un petit organisme en croissance..

La maladie de la mère affecte également négativement le fœtus. Il existe un besoin de traitement de la maladie. Par conséquent, dans les instructions spéciales des instructions, il y a une note que l'utilisation pendant la grossesse est possible dans le cas où l'absence de traitement aura un effet encore pire sur l'enfant que le médicament lui-même.

Les gynécologues connaissent l'éventail des médicaments qui peuvent être prescrits aux femmes enceintes sans craindre un effet terratogène sur l'enfant, même à un stade précoce. Ces médicaments ne traversent pas le placenta ou ne sont pas dangereux et n'affectent pas la ponte des organes. Le fait qu'un médicament soit toxique est toujours une indication directe dans les instructions. Mais il y a des fonds dans la description desquels il n'y a pas d'interdiction d'admission pendant la gestation. Il est indiqué qu'il n'y a eu aucune étude sur les femmes enceintes, le fabricant ne peut rien dire sur l'effet sur le corps de l'enfant. Si, en même temps, il existe des informations selon lesquelles le médicament lui-même n'est pas toxique et ne pénètre pas dans la barrière placentaire, les gynécologues l'utilisent pour traiter les femmes enceintes..

Groupes de comprimés recommandés

Le traitement de la cystite est basé sur la pathogenèse de la maladie. L'inflammation de la vessie est causée par un agent infectieux et les bactéries doivent être détruites. L'approche suivante consiste à rincer la membrane muqueuse des organes urinaires pour nettoyer les produits toxiques de l'inflammation. Ils complètent le traitement en supprimant les symptômes de la maladie, qui compliquent la vie et contribuent à la neurotisation: douleur, spasme, irritation de la muqueuse. Différents domaines de traitement de la cystite comprennent la prise de médicaments représentés par les groupes suivants:

  1. Les antibiotiques.
  2. Diurétique.
  3. Anti-inflammatoire.

Le but de l'utilisation d'antibiotiques est de détruire l'agent pathogène qui a provoqué la réaction inflammatoire. Les bactéries doivent être complètement éliminées, sinon une transition vers une forme chronique est possible. Les agents infectieux peuvent passer dans la sous-muqueuse et devenir une source d'inflammation constante. Par conséquent, le traitement avec des agents antibactériens permet une élimination complète en temps opportun de la maladie et la prévention de la chronicité..

La thérapie diurétique vise à augmenter la production d'urine afin d'éliminer les déchets des parois des voies urinaires. Une augmentation de la quantité d'urine entraîne une diminution de la concentration de métabolites protéiques et d'autres substances qui irritent la muqueuse enflammée. La thérapie symptomatique améliore l'effet des antibiotiques et soulage l'état du patient. Dans le même temps, la fréquence des pulsions diminue. Un spasme constant de la couche musculaire entraîne un désir continu de se vider, complique la pénétration des préparations médicinales au foyer de l'infection et provoque la stagnation de l'urine. Par conséquent, le schéma thérapeutique de la cystite prévoit la nomination d'antispasmodiques et d'anti-inflammatoires..

Représentants individuels: description, instructions, risque pour le fœtus

Il convient de mentionner plusieurs médicaments produits sous forme d'administration orale qui sont approuvés pour le traitement des femmes enceintes. Mais le médecin devrait les prescrire. Toutes les femmes sont différentes, il y a une pathologie concomitante, une intolérance à certaines substances. Par conséquent, seul le médecin prend une décision sur l'utilisation d'un médicament approuvé pour les femmes enceintes, après un interrogatoire approfondi, dans chaque cas individuellement..

Parmi les antibiotiques, l'utilisation de l'amoxicilline est approuvée. Il est produit sous les noms commerciaux: Flemoxin, Ecobol, Ospamox. Dosages pour le traitement de la cystite - 250-500 mg deux fois par jour. La durée de la prise du médicament est de 7 jours. Il est impératif de découvrir l'absence de réactions allergiques aux pénicillines. Les instructions ont l'autorisation de le boire avec la cystite pour les femmes enceintes pour des raisons de santé.

Pour normaliser l'activité des voies urinaires, perturbées par l'inflammation, la préparation à base de plantes "Kanefron" est utilisée. Il contient des extraits de centaurée, de livèche, de romarin et de substances de formation de forme. Le médicament a un effet antibactérien supplémentaire. Il est utilisé en comprimés, 2 morceaux trois fois par jour, sans mâcher. Ce médicament n'a pas eu d'effet négatif sur le fœtus, cependant, il n'y a pas non plus d'indications directes d'utilisation chez la femme enceinte. Le médicament est peu coûteux, a un effet rapide.

Quand vous pouvez sauter des pilules

Pendant la grossesse, des méthodes d'exposition supplémentaires sont contre-indiquées, ce qui est possible dans le traitement de la cystite. Vous ne pouvez pas utiliser de physiothérapie, assis sur du sable chauffé, des bains avec des antiseptiques. Tout cela peut nuire à l'enfant..

Les comprimés de cystite pour les femmes enceintes peuvent être remplacés par d'autres méthodes. Des instillations existent pour une aide alternative. Ce sont des procédures pour administrer un médicament directement dans la vessie par cathétérisme. Ils sont produits exclusivement par un médecin.


Au cours de cette méthode de traitement, des solutions de furacilline, de manganèse, d'autres antiseptiques ou antibiotiques sont utilisées. Le médecin effectue un cathétérisme, commence à rincer les voies urinaires avec ce médicament. Le médicament n'est pas absorbé et n'atteint pas le fœtus. Mais le foyer de l'inflammation est abondamment lavé avec un antiseptique. Plusieurs procédures suffisent pour le cours.

Les comprimés pour la cystite aiguë pendant la grossesse peuvent également être remplacés par d'autres formes posologiques. Il convient de noter les bougies "Viburkol", qui sont utilisées pour soulager l'inflammation, les coupures et les spasmes. Les gouttes "Urolesan" peuvent être utilisées dans de telles conditions, il n'y a pas d'interdiction directe dans les instructions pour les femmes enceintes.

Les mêmes instructions sont présentes dans les instructions pour la pâte Fitolysin. Ce produit contient des extraits de plantes et des excipients. Non interdit d'admission, mais pas directement recommandé. Il aide à attaquer les bactéries et à éliminer le sable.

Vous pouvez prendre des pilules pour la cystite chez la femme enceinte après accord avec votre médecin.

Selon les critiques, la cystite est mieux traitée au début de la maladie. Par conséquent, vous ne pouvez pas retarder le diagnostic et la référence au médecin.

Prévention pendant la grossesse

Les médecins pensent que le meilleur traitement est de prévenir la maladie. Ceci est particulièrement important pendant la grossesse, lorsque les options thérapeutiques sont limitées. Par conséquent, pour la prévention de la cystite, il convient de suivre des instructions simples:

  • surveiller l'hygiène des organes génito-urinaires;
  • garder la région pelvienne au chaud;
  • vider souvent la vessie, ne tolère pas;
  • avec des antécédents de pathologie, buvez périodiquement des préparations à base de plantes.

Les tisanes doivent contenir de la camomille et du calendula. Il est conseillé de boire beaucoup de liquides s'il n'y a pas de gonflement pendant la grossesse. Maintenez une bonne circulation sanguine dans les organes pelviens en faisant des exercices conçus pour les femmes enceintes ou en faisant du yoga. En préparation à la maternité, il vaut la peine de subir un examen et le traitement nécessaire avant de tomber enceinte. Si des signes de cystite apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Cystite pendant la grossesse

Commentaires des utilisateurs

Avant la grossesse, j'ai été traitée avec un antibiotique et de l'uroprofit - tout dans le complexe. Il semble qu'après cette exacerbation il y a eu presque un an, j'ai trouvé un bon médecin. Avant cela, elle a été observée dans un autre - il n'y avait qu'un antibiotique, et un seul et même (le médecin ne conduisait pas, en bref). Mais voici 5 semaines de grossesse et de cystite, et dans cet outil dans l'annotation, il est écrit que c'est impossible - il n'y a pas de données fiables Et mon médecin est en vacances. Peut-être que quelqu'un l'a bu pendant la grossesse?

Monurel m'a également été prescrit, mais n'a obtenu aucun effet. Puis, comme prescrit par le médecin, elle a commencé à prendre les médicaments Suprax Solutab et Urovaxom. Immédiatement après l'application, j'ai ressenti des améliorations, le nombre d'exacerbations a diminué, éliminé les mictions fréquentes et douloureuses.

Les antibiotiques ne m'ont pas aidé contre la cystite - il y avait toujours des rechutes, parfois un mois après le traitement (j'ai bu de la furadonine). Par conséquent, en parallèle avec eux, j'ai commencé à boire du Monurel. Ce médicament italien est bon car il contient la quantité recommandée de proanthocyanidines qui empêchent les bactéries de se multiplier et d'exister dans l'urine. Ainsi, je me suis débarrassé des exacerbations constantes de la cystite)

Je peux dire que tout le monde est aidé par son traitement, et avant que le médecin ne le prescrive, il envoie le patient pour analyse. Quand ma sœur s'est penchée avec une cystite, elle a fait le test pour un bac de semis et seulement après cela, on a dit que seul un antibiotique peut tuer une bactérie. Suprax solutab a été nommé. Et en même temps, elle a bu Uro-Vax, puisque son immunité était affaiblie. Par conséquent, vous devez faire confiance au médecin.

Le médicament Monurel aide à lutter contre la cystite. Il est à base de canneberges, ce qui modifie la composition de l'urine afin que l'urine devienne impropre à la reproduction et à l'existence de bactéries.

La deuxième grossesse, la première a terriblement souffert. Pour une raison quelconque, nous conseillons des médicaments pour la cystite qui n'ont rien à voir avec elle, comme Kanefron. Selon les normes européennes, parallèlement aux antibiotiques, ils boivent des préparations à base de plantes, qui ne donnent pas aux bactéries de la cystite de se renforcer sur la paroi de la vessie. De quoi les femmes enceintes peuvent-elles boire du Manurel italien.

Comme prescrit par le médecin, elle a pris le médicament Uro-Vaxom. Il m'a très bien aidé. Il n'y avait ni douleur ni brûlure. En trois mois, il a complètement soulagé mon état. Une préparation naturelle, sinon il y a assez de chimie pour notre corps sans pilules. Plus d'un an s'est écoulé et la cystite n'est plus pah-pah.

Ma sœur a eu une cystite pendant la grossesse Suprax Solutab est un antibiotique, vous pouvez le boire pour les femmes enceintes, comme prescrit par un médecin, puis après tous les tests qui leur ont été prescrits Uro - Vaxom afin de prévenir la récidive de la cystite, la grossesse, Dieu merci, est allée bien plus loin, a donné naissance à une fille merveilleuse... Nous espérons que cela continuera.

J'avais l'habitude de souffrir de cystite, nous l'avons tous du côté féminin. Il y a environ 5 ans, la dernière attaque était probablement. Ensuite, je me suis réchauffé avec une bouteille d'eau chaude plusieurs fois et je peux dire que j'ai oublié ce problème. Et puis j'ai couru dans la maison plusieurs fois pieds nus et sur toi, encore une fois, et même avec une vengeance (((Qui a fait les instillations, dis-moi, c'est une procédure très douloureuse?

Comme ils écrivaient ici pour la mode, je n'ai pas chassé... il se trouve que je me suis figé. Du 28 au 30 janvier, nous avons eu de terribles dérives de neige, les transports en ville ont été annulés pendant 3 jours, seuls les SUV pouvaient se déplacer et même alors pas partout, personne n'a nettoyé les routes. Les gens ont marché pour se rendre au travail... mais 8 km c'est trop. Le directeur a demandé à être emmené, car habite dans la maison voisine, et je pense que sa jeep est telle qu'elle ira partout, mais elle n'était pas là. Pendant qu'ils ramassaient le reste, ils se sont cognés... ils ont creusé pendant 2 heures, puis la voiture n'a pas démarré. En général, nous sommes partis à 8 heures, et nous nous sommes mis au travail à 12 ans. Les jambes ont gelé jusqu'à l'engourdissement, écrasées dans les toilettes, mais où? La neige est jusqu'à la taille dans les rues. J'ai enduré 3 heures, j'étais coincé dans les voies urinaires comme un couteau. Maintenant, je suis assis à la maison depuis une semaine, à boire du phytonefrol. Demain est une visite planifiée chez le médecin, il gronde.

il s'agit probablement de monural. aide vraiment, mais je suis revenu après 2-3 mois. 5nok et la collecte urologique m'ont aidé avant la grossesse. premier mois 5nok, puis le mois de cette collection. et tout est passé

Cystite du premier trimestre et antibiotiques.

  • 25 novembre 2016

Les filles, je fais appel à tous ceux qui ont eu une cystite bactérienne aiguë au cours du premier trimestre et à qui des antibiotiques ont été prescrits. Pour être honnête, je suis déjà épuisé. Conseils d'aide

Questions sur le fond:
1. Qui était, qui a reçu des antibiotiques et qui n'est pas qui au moins jusqu'à 20 semaines. Comment vont tes enfants? Est-ce que tout va bien?
2. Qui a eu et qui vient de suivre un traitement antibiotique au cours du premier trimestre. Comment allez-vous? Les enfants sont-ils en bonne santé?
3. à qui a été prescrit quoi et à quelles doses?
4. Quelqu'un a-t-il reçu des instillations au lieu de pilules et d'injections? Est-ce que ça fait mal, comment était la procédure?

Eh bien, maintenant pas au point:

L'histoire est comme ça. E. coli avec moi pour la deuxième année. 6 cours d'antibiotiques étaient inutiles, elle est revenue. C'est-à-dire que ma cystite est chronique. J'ai bu du furamagi et des uravaxomes, des kanefrons et des canneberges, avec et sans antibiotiques, et je me suis même assis dans un bassin avec du lavrushka. Puis mon G a craché et nous avons décidé de ne pas traiter cette boue, mais de planifier. L'urologue a proposé une cystoscopie et des instillations avec le 7ème cours, mais j'ai refusé. Vous pouvez également passer une IRM. D'après les mots de mon G et les mots d'un autre médecin: il y a un risque pour les reins, l'infection n'est pas dangereuse pour le fœtus. Nous traiterons les reins au cours du deuxième trimestre, le cas échéant. Et puis B, ma cystite s'est aggravée, dans la culture de 10 ^ 7 E. coli, et déjà un autre G dans le JC dit qu'il faut boire des antibiotiques, "sans danger", car l'infection peut gravement endommager le fœtus. Je n'avais aucune raison de me méfier de ce médecin ou de l'ancien médecin. Mais pourquoi des conclusions aussi différentes? Si je savais que tout était ainsi, je traiterais cette cystite par crochet ou par escroc et plus loin. D'accord, c'est de la panique. Mardi, je la vois avec les semailles. Et, très probablement, elle me prescrira des antibiotiques, très probablement j'obéirai. Mais j'ai besoin d'alternatives, j'ai vraiment besoin de tes conseils.

Médicaments pour le traitement de la cystite chez la femme enceinte

La grossesse est une période importante de la vie d'une femme, lorsqu'elle a une double responsabilité: pour elle-même et pour le futur bébé. Lorsqu'elle porte un enfant, elle doit être doublement attentive à sa santé, car la santé du bébé en dépend..

  • Causes de la pathologie
  • Les principaux facteurs de l'apparition de la cystite
  • Symptômes
  • Caractéristiques de la pharmacothérapie
  • Kanephron
  • Urolesan
  • Monural
  • Nolitsin
  • Furodonine
  • Nitroxoline
  • Le danger de la cystite pendant la grossesse
  • Conclusion

Conseil de l'urologue: «Tout d'abord, je voudrais dire qu'il est impossible d'utiliser des médicaments puissants sans prescription médicale. Cela aide très bien à la prévention des maladies. Lire la suite "

La cystite est une maladie inflammatoire de la vessie, dont l'apparition chez la femme enceinte est particulièrement indésirable. Les possibilités de traitement médicamenteux sont limitées, car les comprimés de cystite pour les femmes enceintes ne devraient pas avoir d'effet nocif sur l'enfant à l'avenir. Par conséquent, le choix d'une stratégie thérapeutique et la sélection de médicaments sans la participation d'un spécialiste observant la femme enceinte est impossible..

Causes de la pathologie

L'inflammation de la vessie est une pathologie courante des organes. Une cause fréquente de cystite est Escherichia coli, moins souvent les staphylocoques, la chlamydia, Pseudomonas aeruginosa et la microflore fongique.

La maladie survient beaucoup plus souvent chez les femmes que chez les représentants de la moitié forte de l'humanité. La raison en est que l'urètre féminin - l'urètre à travers lequel l'urine s'écoule - est beaucoup plus court que celui de l'homme: sa longueur est respectivement de 4 et 24 cm. Par conséquent, il est beaucoup plus facile pour les agents pathogènes qui provoquent le processus inflammatoire de pénétrer de l'extérieur dans la vessie de la femme..

Pendant la grossesse, cette raison s'ajoute:

  1. Modifications de l'équilibre hormonal.
  2. Diminution du niveau de défense immunitaire.
  3. Pression sur un organe d'un fœtus en développement.
  4. L'inactivité physique est un mode de vie sédentaire que de nombreuses femmes mènent en fin de gestation.

Les maladies inflammatoires chroniques et les foyers d'infection dans le corps augmentent la probabilité d'une maladie. Utiliser une eau propre insuffisante ou des lingettes buvard pendant les procédures d'hygiène du périnée est un autre moyen de permettre aux agents pathologiques de pénétrer à l'intérieur..

Lors du lavage après la défécation, le jet d'eau est dirigé de l'avant vers l'arrière, dans le même sens, des mouvements de la main sont effectués, ce qui évite l'introduction des plus petites particules de masses fécales dans la région urogénitale. Les rapports sexuels non protégés sont dangereux - l'utilisation d'un préservatif pendant la grossesse est obligatoire. Une femme qui attend un bébé doit veiller à éviter les situations qui augmentent le risque d'infection.

La source de l'infection ne pénètre pas toujours dans la vessie de l'extérieur ou du foyer d'une inflammation chronique. Les variations des niveaux hormonaux et une baisse de l'immunité provoquent une augmentation de l'activité des microbes conditionnellement pathogènes qui sont constamment présents dans le corps.

Les principaux facteurs de l'apparition de la cystite

À l'état normal, le corps est capable de supprimer le développement de la microflore conditionnellement pathogène, en régulant le niveau de son activité vitale de manière à ne pas causer de problèmes. Mais lorsque la nature dirige les forces pour créer et faire croître une nouvelle vie, le niveau de protection immunitaire de la femme enceinte diminue et l'E. Coli relativement inoffensif commence à se multiplier, entraînant l'apparition d'une cystite chez la femme enceinte.

  • une réaction allergique aux aliments, aux cosmétiques, aux détergents, aux médicaments. Pendant la grossesse, les allergies apparaissent même chez les femmes qui n'en ont pas déjà souffert;
  • une forte baisse de la température ambiante - hypothermie et surchauffe. Cela affecte l'état de la microflore bénéfique des organes internes, créant une condition pour la reproduction de la microflore pathogène;
  • une infection des organes inclus dans le système génito-urinaire (reins, ovaires);
  • sous-vêtements serrés en matières synthétiques;
  • stagnation de l'urine dans la vessie, résultant de la relaxation de ses muscles. Cela se produit sous l'influence de l'hormone progestérone, que le corps commence à produire vigoureusement afin de détendre les muscles de l'utérus pour éviter une fausse couche. Dans le même temps, les muscles lisses d'autres organes, y compris la vessie, se détendent.

Cela dépend beaucoup de l'état psycho-émotionnel. Les émotions négatives, le stress, le surmenage réduisent le statut immunitaire d'une femme, déjà déprimée pendant cette période, ce qui contribue à l'apparition de la maladie.

Symptômes

La cystite chez la femme enceinte n'est pas si rare: selon les statistiques, étant dans cette condition, une femme sur dix en fait l'expérience. Les symptômes de la maladie sont connus, mais pendant la grossesse, ils deviennent plus prononcés, ce qui s'explique par la pression supplémentaire de l'utérus hypertrophié sur la vessie, ce qui l'irrite.

Urologue: si vous voulez vous débarrasser de la cystite pour qu'elle ne revienne pas, il vous suffit de la dissoudre Lire la suite »

Ceux-ci inclus:

  1. Sensation de vessie pleine.
  2. Envie fréquente de le libérer.
  3. Petite quantité d'urine excrétée.
  4. Sensations douloureuses (crudité, douleur dans l'urètre) lors de la miction.
  5. Douleur constante dans le bas de l'abdomen, irradiant parfois vers le bas du dos.

Au fur et à mesure que la situation se développe négativement, une température accrue, l'apparition d'une odeur piquante et un écoulement purulent-sanglant dans l'urine sont ajoutés. Tous ces signes sont caractéristiques de la forme aiguë, dont les symptômes apparaissent nettement: la période latente (latente) dure de un à deux jours à plusieurs heures, la maladie peut atteindre un pic en moins d'un jour.

Mais la cystite chez une femme enceinte peut être une récidive d'une inflammation chronique de la vessie, survenue sous l'influence de la grossesse. Dans la forme chronique, les symptômes sont vagues et mettent plus de temps à se développer.

Certains considèrent la cystite comme un signe et un compagnon presque obligatoires de la grossesse, mais ce point de vue est fondamentalement faux. Ne confondez pas les symptômes de la maladie avec un phénomène aussi courant chez les femmes "dans une position intéressante" que les mictions fréquentes, qui n'ont pas de raisons pathologiques, mais purement physiologiques.

L'utérus, qui se développe au fur et à mesure que le fœtus s'y développe, appuie sur la vessie de la future mère, l'obligeant à courir plus souvent aux toilettes. Mais en même temps, elle ne ressent aucune sensation désagréable, car il n'y a pas d'inflammation en tant que telle et il est faux de l'appeler cystite. L'apparition de symptômes douloureux confirme le développement du processus inflammatoire des voies urinaires..

Caractéristiques de la pharmacothérapie

La pharmacothérapie pour les maladies chez les femmes enceintes est un problème, car tous les médicaments ne peuvent pas être utilisés en raison de leur effet négatif possible sur l'enfant. Par conséquent, les médecins ne se lassent pas de rappeler aux femmes enceintes de la prudence en termes d'infection possible par le rhume et d'autres types de maladies. Mais si cela ne peut être évité, les pilules ne peuvent être utilisées pour leur traitement que sur prescription d'un médecin..

QUE DISENT LE MÉDECIN?

Docteur en médecine, docteur émérite de la Fédération de Russie et membre honoraire de l'Académie russe des sciences, Anton Vasiliev:

«Je traite des maladies du système génito-urinaire depuis de nombreuses années. Selon les statistiques du ministère de la Santé, la cystite devient chronique dans 60% des cas..

La principale erreur est la procrastination! Plus le traitement de la cystite est commencé tôt, mieux c'est. Il existe un remède recommandé pour l'auto-traitement et la prévention de la cystite à domicile, car de nombreux patients ne demandent pas d'aide par manque de temps ou par honte. C'est Ureferon. C'est le plus polyvalent. Il ne contient pas de composants synthétiques, son effet est doux, mais perceptible après le premier jour d'administration. Il soulage l'inflammation, renforce les parois de la vessie, sa membrane muqueuse, rétablit l'immunité générale. Il convient aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Pour les hommes, il y aura également un bonus agréable: une puissance accrue. "

Avec le traitement complexe de la cystite au 1er trimestre de la grossesse, des médicaments épargnants sont généralement prescrits, notamment des herbes médicinales - Kanefron et Urolesan.

Kanephron

Les comprimés de Canephron se composent de:

  • herbes de la centaurée;
  • racines de livèche;
  • Feuilles de romarin.

Comme substances auxiliaires, on utilisait de l'amidon de maïs, du dioxyde de silicium et du lactose monohydraté. Le médicament réduit le degré du processus inflammatoire, a un effet antispasmodique (soulage les spasmes) et diurétique (améliore le débit urinaire).

L'application soulage la douleur lors de la miction dans l'uretère et la vessie. Les comprimés sont pris trois fois par jour pendant deux à quatre semaines, selon le but.

Parmi les contre-indications figurent l'intolérance individuelle aux composants et l'ulcère gastrique et l'ulcère duodénal.

Urolesan

Urolesan - un autre remède prescrit pour la cystite au début de la gestation - est disponible sous forme de comprimés et de gouttes et comprend également des composants d'origine végétale:

  • huiles de ricin, de sapin et de menthe;
  • extrait de cône de houblon;
  • graines de carottes sauvages;
  • herbe d'origan.

Il a des effets anti-inflammatoires, antispasmodiques et diurétiques légers. Le soulagement de la maladie se produit une demi-heure après l'administration, l'effet du médicament dure 5 heures. Contre-indiqué dans les pathologies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal) de la vésicule biliaire et des voies biliaires.

Monural

Pour les femmes au 2ème trimestre de la grossesse, sur recommandation d'un médecin et sous sa surveillance, il est permis d'utiliser Monural, qui est une substance poudreuse au goût agréable, dissoute dans l'eau avant de prendre. La suspension se boit la nuit, après avoir vidé la vessie.

Monural est relativement sûr pour la mère et l'enfant, car le produit a passé plusieurs étapes de contrôle et n'a pas montré d'effet négatif. L'avantage de Monural pendant la grossesse est qu'il peut être utilisé pour traiter rapidement la maladie: avec une forme non compliquée de cystite, il suffit de prendre une poudre pour obtenir un effet thérapeutique.

Nolitsin

À propos d'un autre médicament contre la cystite - l'antibiotique Nolitsin - les avis des médecins sont contradictoires, mais la plupart conviennent qu'il est trop risqué de l'utiliser pendant la grossesse, car il est capable de traverser le placenta. En cas de besoin urgent, l'utilisation dans la seconde moitié de la grossesse est autorisée sous stricte surveillance médicale et avec le passage systématique d'une échographie (échographie) du fœtus.

Furodonine

L'utilisation de Furodonin chez les femmes en état de grossesse n'est autorisée que selon les résultats de la culture bactérienne, ce qui prouve son efficacité. Comme Nolitsin, il est utilisé avec prudence, car il est également capable de pénétrer la barrière placentaire, provoquant des malformations des parties du corps et des organes internes. Nommé uniquement en dernier recours.

Nitroxoline

La nitroxoline est catégoriquement contre-indiquée au premier trimestre de la grossesse, mais les médecins la considèrent comme relativement inoffensive pour le deuxième trimestre, lorsqu'elle peut être utilisée sous la supervision d'un spécialiste..

Dans les derniers stades de la gestation, l'enfant est déjà formé, les médicaments ne sont pas capables de l'endommager, donc les interdictions contre leur utilisation sont levées. Cependant, au cours des deux dernières semaines avant l'accouchement, vous devez éviter de prendre des médicaments..

Le danger de la cystite pendant la grossesse

De nombreuses femmes trouvent que l'inflammation de la vessie est une maladie désagréable, mais inoffensive, facilement curable sans complications graves. Lorsqu'une femme n'est pas enceinte, il n'est pas difficile de faire face à la maladie - elle a une longue liste de médicaments à son service. Mais pendant la grossesse, même une telle «bagatelle» peut avoir de graves conséquences..

Une cystite non traitée chez une femme enceinte peut se développer, se propager de manière ascendante et provoquer une infection dans les reins, qui prend la forme d'une pyélonéphrite. Cela est dû à la baisse déjà mentionnée de l'immunité, lorsque la capacité du corps à résister à la maladie est réduite.

Mais la cystite est dangereuse non seulement pour la femme enceinte. Une complication de l'inflammation de la vessie chez une femme enceinte peut être:

  1. Fuite de liquide amniotique.
  2. Décollement placentaire et saignement associé.
  3. Infection intra-utérine pouvant entraîner la mort fœtale.
  4. Fausse couche.
  5. Prématurité du fœtus.
  6. Défauts de développement de l'enfant.

Avec une infection urogénitale non éteinte, la possibilité d'une infection de l'enfant pendant l'accouchement lors du passage par le canal génital ne peut être exclue. Le danger d'une maladie infectieuse pour un nouveau-né, dont l'immunité est en cours de formation et au moment de la naissance est absente à 90%, n'a pas besoin d'explication.

Conclusion

Une femme doit être prudente tout au long de la période de gestation, en essayant de suivre attentivement les règles d'hygiène et d'éviter les situations pouvant entraîner une infection.

Aux premiers symptômes de la cystite, vous ne devez en aucun cas vous soigner vous-même: vous devez immédiatement consulter un médecin menant une grossesse. Suivre les recommandations médicales éteindra rapidement le processus inflammatoire, sans lui donner la possibilité de se développer et d'entraîner des conséquences négatives..

Cystite chez la femme enceinte

La cystite chez la femme enceinte est le leader constant des problèmes urologiques chez les femmes enceintes. Dans cette maladie, les parois de la vessie deviennent enflammées, ce qui entraîne une violation de ses fonctions. Les symptômes de la cystite sont assez spécifiques - ils sont difficiles à confondre avec d'autres pathologies. Une femme peut éprouver:

  • mictions fréquentes et douloureuses;
  • impuretés de sang dans l'urine;
  • fièvre.

La présence de tous les symptômes est caractéristique de la cystite primaire ou aiguë. Les manifestations de la forme chronique peuvent ne pas être si évidentes. En règle générale, seuls quelques-uns des signes caractéristiques apparaissent, tels que la douleur lors de la miction. En soi, une fréquence accrue des mictions n'indique pas une cystite, car cette situation est considérée comme normale pendant la grossesse..

Formes cliniques de cystite

Il existe plusieurs options pour l'évolution de la maladie:

1. Aiguë - inflammation de nature infectieuse avec des symptômes graves, qui persiste pendant 5 à 7 jours.

2. Latent peut se dérouler sans symptômes caractéristiques. Dans ce cas, les foyers d'inflammation ne sont détectés que par cystoscopie.

3. Persistant, dans lequel l'infection persiste dans le foyer inflammatoire pendant plus de deux mois.

4. Interstitiel - inflammation de nature non infectieuse. Les résultats de la culture bactérienne de l'urine et de l'examen cytologique sont négatifs, toutes les autres pathologies urologiques, en règle générale, sont absentes.

Causes de la cystite chez la femme enceinte

Selon diverses estimations, cette maladie est diagnostiquée chez 40 à 50% des femmes enceintes. Le développement de la cystite est facilité par les caractéristiques de la physiologie féminine. La forme plus courte et plus large de l'urètre et sa proximité avec le vagin et les intestins facilitent la transmission rapide des infections des organes voisins. En plus des caractéristiques anatomiques, la maladie a d'autres causes..

Pendant la grossesse, il existe un risque supplémentaire de développer une cystite, à laquelle le corps féminin est plus sujet aux hommes. Chez les femmes enceintes, porter un enfant s'accompagne d'une immunosuppression - une diminution naturelle de l'immunité. Cette condition est nécessaire pour éliminer le risque de rejet immunitaire de l'embryon..

Dans le même temps, les affections chroniques, y compris l'inflammation de la vessie, sont exacerbées. Les défenses immunitaires instables ne peuvent pas faire face aux microbes pathogènes, ce qui provoque leur multiplication rapide. Dans 70 à 80%, la source du processus inflammatoire est E. coli, dans 10% - les staphylocoques, ainsi que les infections de la région génitale. Ce sont les microbes pathogènes qui, en règle générale, conduisent à l'apparition d'une cystite aux premiers stades..

Plus tard, de nouvelles raisons du dysfonctionnement du système urinaire apparaissent. L'utérus en croissance comprime la vessie, ce qui perturbe sa vidange naturelle. Cela irrite à son tour la membrane muqueuse. Un autre inconvénient est le ralentissement du flux sanguin dans la région pelvienne en raison de la pression sur les vaisseaux sanguins..

Comme vous l'avez déjà compris, les chances de contracter une cystite en attendant le bébé sont assez élevées. Mais ne pensez pas que ce problème désagréable se posera certainement pour vous. Comment faire face aux facteurs négatifs, vous pouvez apprendre de la section «Prévention». Mais que faire si la maladie s'est déjà fait sentir?

Quel médecin contacter avec la cystite?

Tout d'abord, une femme devrait consulter un urologue. Il vous prescrira les tests et examens nécessaires et vous conseillera de subir une consultation complémentaire avec un gynécologue. Ceci est fait afin d'exclure la présence d'infections des voies génitales, qui peuvent entraîner une vaginose bactérienne, une colpite, un muguet. Si elles ne sont pas traitées, ces conditions peuvent provoquer une récidive d'épisodes de cystite..

Ainsi, en cas de cystite, une femme doit se présenter à la fois à deux médecins: un urologue et un gynécologue. L'option idéale est de trouver un médecin qui combine les deux spécialités - un urogénologue. Ces médecins à profil étroit sont pertinents pour une femme enceinte, car ils la soulagent de la nécessité de se rendre inutiles dans des établissements médicaux..

Diagnostique

Pour déterminer le diagnostic correct et le schéma thérapeutique correct, le médecin interroge le patient et lui prescrit un certain nombre d'études:

  • analyse générale et culture d'urine pour les bactéries;
  • Échographie du système génito-urinaire;
  • Diagnostic ADN des infections;
  • cystoscopie.

Le dernier type d'examen ne doit pas être négligé, car il est considéré comme la source la plus informative de l'urologie moderne..

Comment traiter la cystite chez la femme enceinte

Les schémas thérapeutiques de la cystite visent à une solution globale de plusieurs problèmes:

  • neutralisation des facteurs provocateurs: correction de l'immunité et du statut hormonal, pathologies anatomiques, amélioration de la circulation sanguine, recommandations sur l'alimentation, etc.
  • lutter contre les agents pathogènes (E. coli, champignons Candida, IST, virus);
  • restauration de la structure endommagée de la vessie;
  • prévention des exacerbations.

Pouvez-vous boire des antibiotiques?

L'antibiothérapie de la cystite chez la femme enceinte n'est effectuée qu'après la découverte d'indications spécifiques. Les agents antimicrobiens sont sélectionnés en tenant compte de la sensibilité du pathogène selon les données de l'antibiogramme.

Lors de la prescription d'un médicament, le médecin doit prendre en compte le danger potentiel pour le fœtus en développement. Il est bien connu que la prise d'antibiotiques, en particulier aux premiers stades, affecte négativement la santé de l'enfant, et la liste des médicaments antimicrobiens recommandés pour les femmes enceintes est petite, de sorte que seul un médecin peut prendre une décision sur le traitement médicamenteux..

Vous ne devez boire aucun médicament par vous-même, car les antibiotiques n'aident pas dans tous les cas de cystite. Par exemple, dans un processus chronique, ils peuvent être complètement inefficaces. La difficulté de guérir complètement cette forme de maladie est due au fait qu'elle présente souvent une résistance à l'antibiothérapie..

Des études cliniques montrent qu'un tiers des patients atteints de cystite chronique présentent des anomalies de l'immunogramme. Pour corriger ces troubles, des médicaments immunomodulateurs appropriés sont sélectionnés..

Instillation de la vessie

La meilleure façon de se débarrasser de la cystite pendant la grossesse est d'injecter une solution antimicrobienne directement dans la vessie. La procédure est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale. Lors de l'instillation, différents médicaments sont utilisés pour détruire les bactéries et restaurer la structure de la membrane muqueuse: nitrate d'argent, solution d'acide borique, héparine, etc. Le nombre de procédures varie individuellement. Pour guérir complètement la cystite, vous devez faire 3 à 7 instillations.

Il y a une idée fausse que l'insertion d'un cathéter est une procédure très inconfortable. Des spécialistes expérimentés le réalisent presque sans douleur.

Phytothérapie

Le choix des herbes doit être abordé avec prudence: toutes ne sont pas inoffensives pour les femmes enceintes. De plus, vous ne devez pas traiter la phytothérapie comme une panacée. Les infusions et décoctions à base de plantes ne sont recommandées que comme thérapie supplémentaire. Ils aideront à accélérer la récupération et serviront de bonne prévention..

La canneberge est un remède populaire reconnu qui soulage les manifestations désagréables de la cystite. Ses baies contiennent des phytoncides et des acides qui suppriment E. coli et d'autres bactéries nocives. Le jus de canneberge favorise l'acidification de l'urine, ce qui inhibe la flore pathogène. Les boissons aux fruits doivent être consommées chaudes, en plus elles peuvent inclure des groseilles rouges et des airelles rouges.

La cystite chez la femme enceinte est traitée avec les plantes suivantes:

  • queue de cheval,
  • avoine de brassage,
  • racines d'asperges,
  • fruit de rowan,
  • menthe.

Il existe également des phyto-médicaments pharmacologiques, par exemple le kanefron. La sécurité de ce produit a été confirmée par des essais cliniques. Il contient du romarin, de la livèche et de la centaurée avec un bon effet uroseptique..

Quel que soit le cours prescrit, en cas d'exacerbation de l'inflammation, vous devez vous conformer au repos au lit et boire beaucoup de liquide, ce qui élimine les substances irritantes du corps..

La prévention

Pour que les attentes d'un enfant ne soient pas éclipsées par une complication aussi ennuyeuse que la cystite, vous devez faire attention lors de la planification d'une grossesse. Cela est particulièrement vrai pour les femmes qui ont eu des antécédents de la maladie..

Dans une telle situation, vous devez en informer votre obstétricien-gynécologue: il référera à un urologue qui procédera à un examen préliminaire et vous prescrira un traitement préventif..

Vous devez également respecter les conseils suivants:

  • éviter l'hypothermie;
  • ne supportez pas longtemps si vous voulez uriner;
  • éviter la constipation;
  • de préférence des sous-vêtements en tissus de coton respirants;
  • ne portez pas de collants serrés, de leggings;
  • utiliser des formulations au PH neutre en hygiène intime;
  • renforcer le système immunitaire: être régulièrement à l'air frais, bien manger et dormir suffisamment, garder une attitude positive.

À titre préventif, les femmes ne doivent pas négliger la thérapie physique. Son effet cicatrisant est associé au renforcement général du corps et à la stimulation de l'apport sanguin au petit bassin. Des exercices de yoga spéciaux pour les femmes enceintes peuvent aider à soulager la tension qui se produit lors de la compression de la vessie.

Thérapie diététique

Une bonne nutrition est d'une grande importance dans la prévention de la cystite. Certains aliments et boissons peuvent irriter la vessie et doivent être évités si vous êtes sujet à la maladie..

Ce qui ne peut pas être mangé avec la cystite?

  • Légumes, herbes et épices avec un excès de substances essentielles: ail cru, oignon, radis, radis, roquette, ail sauvage.
  • Aliments très salés, épicés et épicés.
  • Sauces piquantes et aigres (ketchup, adjika, moutarde, etc.)
  • Bière, café, jus d'agrumes.
  • Ne vous laissez pas emporter par les aliments gras, la restauration rapide, les plats exotiques.

Il n'existe pas de schéma universel de traitement de la cystite chez la femme enceinte en médecine. En urologie moderne, une approche différenciée est utilisée, en tenant compte des caractéristiques de chaque patient. Sur la base de l'expérience accumulée, les experts affirment qu'en utilisant des diagnostics hautement informatifs et une thérapie systémique, il est possible de se débarrasser complètement de cette maladie..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Que signifie une décharge claire pendant la grossesse? Causes, diagnostic, règles d'hygiène

Nouveau née

Chez la femme, un écoulement transparent pendant la grossesse est toujours présent, mais l'intensité peut varier de très petites quantités à un écoulement vaginal assez prononcé.

Comment distinguer les symptômes du SPM de la grossesse

Nouveau née

Les symptômes du syndrome prémenstruel et le début de la grossesse sont très similaires, mais vous pouvez trouver quelques différences. Nous trouvons comment distinguer le SPM de la grossesse sans tests rapides.

Fétométrie du fœtus - interprétation des indicateurs, tailles par semaines de grossesse

Conception

La fétométrie fait partie de l'échographie de dépistage obligatoire pendant la grossesse et est prescrite à toutes les femmes.

Pourquoi une bande apparaît-elle sur le ventre pendant la grossesse?

Nutrition

La plupart des femmes se posent la question - pourquoi une ligne sombre apparaît-elle sur l'abdomen pendant la grossesse? Qu'est-ce que cela signifie et peut-il être évité?