Principal / Nutrition

INFECTION ADÉNOVIRALE PENDANT LA GROSSESSE

1. Très probablement, vous êtes porteur d'ARVI. Le raisonnement sur un type spécifique de virus ou le dépistage d'un virus est dépourvu de toute signification pratique.

2. Le traitement des ARVI est symptomatique - c'est-à-dire. soulagement des symptômes désagréables sans affecter l'évolution naturelle de la maladie et prévention des complications. Et l'évolution naturelle des ARVI est très bénigne, quel que soit le traitement de l'ARVI lui-même passe inexorablement, il n'y a pas de véritable prévention des complications. Ainsi, un médicament aide contre les ARVI - "un mélange de temps":

Un médecin est nécessaire non pas pour guérir les ARVI, mais pour exclure les maladies autres que les ARVI et les complications.

3. Mesures de traitement de base: boissons chaudes abondantes, air frais et humide dans la pièce, solution de chlorure de sodium à 0,9% dans le nez, repos.

4. Discutez avec votre optométriste de l'utilisation du sulfacile de sodium comme collyre..

5. Pour exclure un processus bactérien, effectuez une numération formule sanguine complète.

6. S'il n'y a pas d'amélioration dans les 5 jours, consultez le thérapeute et montrez-vous à l'ORL!

Je vous souhaite un rétablissement rapide et complet, une grossesse sans problème et un accouchement réussi!

Meilleures salutations, Alexander Yurievich.

Téléphone mobile: +38 (066) 194-83-81
+38 (096) 909-87-96
+38 (093) 364-12-75

Viber, WhatsApp et Telegram: +380661948381
SKYPE: internist55
COURRIEL: [email protected]

Site personnel: http://riltsov.kh.ua

Des consultations vidéo sont possibles. Viber 8 909 132 94 99

Dans l'UAC, vous pouvez voir des notes d'inflammation bactérienne ou virale. Pour une infection bactérienne, la soi-disant leucocytose avec un décalage de la formule leucocytaire vers la gauche est typique..

ARVI n'affectera pas la grossesse! Portez votre grossesse calmement!

Tout passera comme la fumée des pommiers blancs!

Leucocytes 20 est une leucocytose, un excès de leucocytes. En équipe, c'est comme ça:

Les bactéries se déplacent vers la gauche, les virus se déplacent vers la droite. Mais c'est en termes généraux et dans des cas typiques.

Et votre médecin vous effraie en vain avec un faible risque imprévisible. C'est comme vous effrayer avec des briques qui tombent. Disons qu'il dit: ne va pas dehors - tout à coup une brique te tombe sur la tête!

Là, l'image montre. Si les leucocytes se développent à cause des neutrophiles - un déplacement vers la gauche, et lorsque la lymphe et les monocytes montent, il s'agit d'un déplacement vers la droite.

Le nombre total n'indique pas un quart de travail. Le changement n'est que dans la formule. Si ce n'est pas clair de toute façon - appelez sur Skype!

Et tous ces interférons locaux vantés n'ont aucun effet prouvé, c'est le saut dans les instructions.

Le problème est que tous les rhumes disparaissent d'eux-mêmes et il est difficile d'établir l'effet avec des observations uniques. Je n'utilise pas le concept de foi. Il y a des moyens acceptés dans le monde pour prouver l'efficacité, ils sont imparfaits, mais l'humanité n'a pas encore trouvé de meilleur.

J'avais l'habitude de citer Veresaev à ce sujet:

«L'ancien médecin grec Chrysippe interdisait aux patients fiévreux de manger, à Dioxippus de boire. Sylvius les a fait transpirer, Brousset les a saignés jusqu'à ce qu'ils s'évanouissent, Kerry les a mis dans des bains froids - et chacun a vu le bénéfice de sa façon. Les médecins médiévaux avec un grand succès, à leur avis, sont utilisés contre la pommade anticancéreuse provenant d'excréments humains. Autrefois
siècle, pour «aider» à faire leurs dents, des enfants ont subi dix et vingt incisions de gencives, même des enfants de dix jours; en 1842, Underwood conseillait de couper les gencives le long de la mâchoire entière, de couper avec du gaz moutarde plus profondément, jusqu'aux dents mêmes, «dont les dommages ne sont pas à craindre». Et tout cela, selon les observateurs, a aidé! "

Et envoyer les analyses - je verrai!

CRÉER UN NOUVEAU MESSAGE.

Mais vous êtes un utilisateur non autorisé.

Si vous vous êtes inscrit plus tôt, alors "login" (formulaire de connexion en haut à droite du site). Si vous êtes ici pour la première fois, inscrivez-vous.

Si vous vous inscrivez, vous pourrez suivre les réponses à vos messages à l'avenir, poursuivre le dialogue sur des sujets intéressants avec d'autres utilisateurs et consultants. De plus, l'inscription vous permettra de mener une correspondance privée avec les consultants et autres utilisateurs du site..

Infection à adénovirus chez la femme enceinte: en quoi elle est dangereuse pour la santé de la mère et de l'enfant

Étant donné que l'immunité des femmes enceintes est affaiblie, leur corps devient vulnérable à de nombreuses maladies. Ainsi, les femmes peuvent souvent attraper un rhume, être atteintes d'infections respiratoires aiguës, d'infections virales respiratoires aiguës, de grippe, etc. L'une des maladies les plus dangereuses est l'infection à adénovirus, après quoi il peut y avoir des conséquences graves. Il est difficile de reconnaître la maladie par vous-même, car ses manifestations sont très similaires à la grippe ou à une maladie respiratoire aiguë.

La différence la plus importante entre une infection à adénovirus et une maladie respiratoire réside dans les lésions du système respiratoire, des ganglions lymphatiques et des yeux. Les raisons de l'infection par un adénovirus sont assez simples: le non-respect des règles pour rendre visite à une personne malade, utiliser ses affaires et sa vaisselle, ainsi que rester en contact étroit avec lui. Autrement dit, une personne en bonne santé peut attraper une infection à adénovirus simplement en parlant à une personne malade ou à un porteur de l'infection. Habituellement, la période d'incubation est d'environ 15 jours, mais les symptômes d'une infection à adénovirus peuvent apparaître beaucoup plus tôt, par exemple, 2-3 jours après le contact avec le patient.

Les signes les plus évidents d'infection à adénovirus sont la pharyngite, la bronchite, l'amygdalite et la conjonctivite. Dans ce cas, les problèmes oculaires obligent souvent les adultes à diagnostiquer une infection adénovirale, mais seul un petit pourcentage de la maladie est confirmé. Une infection à adénovirus peut survenir chez les adultes et les enfants. Dans l'enfance, les symptômes sont légèrement différents, car la présence de conjonctivite et de fièvre est considérée comme un signe clair de la maladie..

Symptômes de l'infection à adénovirus

Les adultes observent de la fièvre, une inflammation des ganglions lymphatiques et une intoxication du corps. En moyenne, la maladie peut durer environ 2 semaines chez les enfants et les adultes. Dans presque tous les cas, la maladie ne s'est pas déroulée sans fièvre, par conséquent, une température élevée est considérée comme un signe clair d'infection à adénovirus. Mais, comme déjà mentionné, l'évolution de la maladie n'est pas aussi terrible que ses complications. Cela est particulièrement vrai pour les femmes enceintes, car la maladie affecte non seulement la santé des femmes, mais a également un effet sur le fœtus..

Complications après une infection à adénovirus chez la femme enceinte

Les complications les plus courantes de l'infection à adénovirus sont l'otite moyenne, la sinusite, les maladies rénales et la pneumonie. De plus, la maladie peut provoquer une fausse couche au cours du premier trimestre de la grossesse. L'infection peut même pénétrer dans le placenta.Par conséquent, il existe des cas de malformations congénitales et de pathologies, et il peut également y avoir un accouchement précoce avec une évolution sévère, ce qui affecte négativement la santé de l'enfant. Les femmes enceintes doivent prendre soin de leur santé.Par conséquent, si vous présentez les premiers symptômes d'une infection à adénovirus, vous devez consulter un médecin qui peut vous prescrire le traitement approprié..

Afin d'identifier une infection à adénovirus, il est nécessaire d'écouter les premiers symptômes. Il s'agit généralement d'un mal de gorge, de fièvre, d'un nez qui coule et d'un malaise général. Après 2-3 jours, des signes d'infection plus graves apparaissent, par exemple des douleurs musculaires, une intoxication corporelle, des migraines et des frissons. Dans ce cas, aux premiers symptômes, les femmes enceintes ont simplement besoin de consulter un médecin..

La prévention des maladies

Bien entendu, des mesures préventives peuvent être prises pour réduire la probabilité de développer une infection à adénovirus. Ainsi, les femmes enceintes ne devraient pas visiter les endroits bondés pendant une épidémie, et il est également interdit de visiter les garderies. Il vaut la peine de limiter la communication avec les personnes malades, de suivre les règles d'hygiène et de ne pas trop refroidir dans la rue.

Traitement de l'infection à adénovirus chez la femme enceinte

De nombreuses femmes pensent que les remèdes populaires peuvent aider à guérir l'infection à adénovirus, mais dans ce cas, il convient de noter que le processus de traitement n'est prescrit que par un médecin. Dans le même temps, le médecin prescrit un régime pour une femme qui exclut l'activité physique, dans un tel état, seuls le repos, une boisson abondante et des médicaments spéciaux sont nécessaires. Bien entendu, les antibiotiques ne sont prescrits que dans les cas extrêmes lorsque la maladie est grave..

Lors de la prescription de médicaments, la durée de la grossesse et les caractéristiques individuelles de l'organisme sont prises en compte. Le plus important pour les femmes enceintes est considéré comme une alimentation appropriée, qui comprend des vitamines et des minéraux riches en nutriments. Par conséquent, le médecin peut également prescrire un régime thérapeutique spécial..

En observant toutes les règles décrites, les femmes peuvent rester en bonne santé tout au long de la grossesse et, dès les premiers signes de maladie, les bonnes actions vous aideront à récupérer rapidement et à ne pas nuire au bébé. Pour une étude plus détaillée des mesures préventives, vous pouvez contacter votre médecin ou regarder une vidéo sur le maintien de la santé des femmes enceintes.

Infection à adénovirus pendant la grossesse

Questions connexes et recommandées

2 réponses

Recherche du site

Et si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations dont vous avez besoin parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page si elle est liée à la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher les informations dont vous avez besoin dans des questions similaires sur cette page ou via la page de recherche du site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux..

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales en mode de correspondance avec les médecins du site. Ici, vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans leur domaine. En ce moment, sur le site, vous pouvez obtenir des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste-réanimateur, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, génétique, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, ORL, mammologue, avocat médical, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, oncourologue, traumatologue orthopédique, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, rhumatologue, psychologue, rhumatologue, radiologue, sexologue-andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,66% des questions.

Qu'est-ce qu'une infection à adénovirus chez la femme enceinte

Pendant la période de portage d'un bébé, il est très important que la femme enceinte prenne soin d'elle-même contre toutes sortes de maladies. Mais la tâche «Ne pas tomber malade» devient de plus en plus difficile chaque jour, car avec l'affaiblissement des fonctions immunitaires, le corps attire simplement les bacilles vers lui-même. Surtout lorsqu'il s'agit d'infections virales respiratoires. Ensuite, nous vous expliquerons plus en détail l'une de leurs variétés, ses symptômes, ses méthodes de traitement et ses mesures préventives..

  • Informations générales sur la maladie
  • Complication et impact sur la grossesse
  • Causes et modes d'infection
  • Premiers signes et symptômes
  • Diagnostique
  • Traitement et pharmacothérapie
  • Ce qui ne doit absolument pas être fait
  • La prévention

Informations générales sur la maladie

Selon les statistiques, une personne sur trois dans le monde souffre chaque année d'une infection à adénovirus. Et dans 35% des cas, il y a des complications sous forme d'inflammation des sinus paranasaux et de l'oreille moyenne..

Ils affectent les muqueuses des voies respiratoires, du tractus gastro-intestinal, des yeux et des fibres des tissus lymphoïdes. En conséquence, une personne ressent un malaise aigu, une intoxication, sa température augmente.

Le plus souvent, les enfants d'âge préscolaire, les femmes enceintes et les personnes dont les fonctions immunitaires sont affaiblies sont malades. Le risque de contracter une infection augmente pendant la saison froide, mais la maladie n'est pas du tout de nature saisonnière, puisque ses flambées épidémiques se produisent toute l'année. Une personne malade représente la plus grande menace pour l'environnement les jours 14 à 21 de l'évolution de la maladie, lorsqu'une forte concentration d'agents pathogènes s'est accumulée dans le corps en raison d'un processus inflammatoire progressif.

Dans ce cas, les bacilles affectent tous les systèmes et organes, ce qui conduit à une thérapie prolongée. Souvent, après un soulagement à court terme, une nouvelle vague d'aggravation des symptômes est observée. Il est caractéristique qu'un tel individu reste porteur de l'infection pendant encore 2 semaines après la guérison..

Complication et impact sur la grossesse

Lorsqu'une femme se prépare à la maternité, son corps devient très vulnérable aux agents pathogènes. Vous pouvez être infecté par eux même sous la clinique prénatale. Mais cela ne signifie pas que, en vous humiliant, vous devez attendre que cela se produise. Il est important de vous protéger et de protéger votre bébé à naître. Pendant cette période, même les bactéries les plus primitives qui ne présentent aucune menace pour les adultes peuvent causer des dommages irréparables au fœtus et provoquer une fausse couche. De plus, chez une future mère, la maladie peut facilement se transformer en une forme compliquée..

Il y a des cas fréquents où une infection à adénovirus pendant la grossesse entraîne une otite moyenne, une bronchite, une pneumonie, une sinusite purulente et même une insuffisance rénale.

Les gynécologues exhortent toutes les femmes enceintes à faire particulièrement attention à leur santé au cours du premier trimestre de la naissance d'un enfant. Après tout, une réaction instantanée aux signes initiaux de la maladie est importante, qui ne diffèrent pratiquement pas des ARVI.

Causes et modes d'infection

Il est possible d'attraper des adénovirus uniquement auprès du porteur ou d'une personne malade. Souvent, ce sont des lieux bondés, des transports publics, des collectifs de travail.

Il n'est pas rare qu'une femme contracte des infections virales au cours d'une grossesse répétée de la part de son fils ou de sa fille aîné qui fréquente la maternelle ou l'école. Les infectés disent que c'est une situation typique, car dans la famille, la mère ne se cachera pas de ses proches et ne limitera pas la communication avec eux. Ces catégories sont considérées par les spécialistes comme à risque et insistent sur la prise de médicaments immunomodulateurs par les enfants..

Ils doivent être prescrits par un pédiatre.

Premiers signes et symptômes

Les premiers signes d'une maladie infectieuse sont largement influencés par la gravité de son évolution. Il est caractéristique que dans la première semaine après l'entrée des agents pathogènes dans le corps, ils peuvent se cacher et ne pas se faire sentir.

La période d'incubation peut durer environ 14 jours. Après cela, le patient développe un léger inconfort dans les sinus du nez, un nez qui coule. Et après quelques jours, à partir de ces signes inoffensifs, la maladie se transforme en un véritable monstre. Cela se traduit par une perte d'appétit, des frissons, des douleurs musculaires et articulaires, de la fièvre, une faiblesse générale, des migraines. Si vous ne prenez aucun médicament, l'infection à adénovirus commencera à empoisonner le corps..

Dans ce cas, des nausées, des vomissements, des douleurs intestinales, de la diarrhée sont très probables..

Si les microbes descendent à travers les voies respiratoires dans l'arbre bronchique, une personne commence à avoir des complications sous forme de bronchite et de toux sèche.

Lorsque des agents pathogènes pénètrent dans le corps par les muqueuses des yeux, il y a un fort larmoiement, un gonflement et une rougeur des paupières, ainsi qu'une photosensibilité. La conjonctivite est possible le deuxième jour après l'infection..

Diagnostique

La présence de signes prononcés d'infections respiratoires aiguës et de conjonctivite vous permet de déterminer avec précision le diagnostic par examen visuel du patient.

Dans des cas particuliers, il est possible d'attirer des méthodes différentielles supplémentaires qui sont appliquées pour exclure les ARVI, la grippe ou d'autres maladies.

Étant donné que les adénovirus sont localisés dans les voies respiratoires supérieures, les tests oculaires, sanguins et urinaires généraux donneront peu d'informations sur le degré de développement de la maladie..

Traitement et pharmacothérapie

Les femmes enceintes doivent se protéger d'une éventuelle infection. Et dans le cas où les premiers signes de la maladie apparaissent, vous n'avez en aucun cas besoin de vous prescrire des médicaments de manière indépendante. La seule chose que vous pouvez faire pendant cette période est de vous assurer de suffisamment de liquides et de vous reposer au lit. Le médecin vous conseillera définitivement d'exclure toute activité physique et d'enrichir votre alimentation quotidienne en vitamines saturées et oligo-éléments.

Ils sont prescrits individuellement, guidés par la durée de la grossesse et les caractéristiques de l'évolution de la maladie..

Ce qui ne doit absolument pas être fait

L'automédication est la première chose qui peut nuire à une femme enceinte malade.

Mais, en outre, en aucun cas les femmes enceintes ne doivent:

  • prendre des bains chauds;
  • monter les pieds;
  • faire des enveloppements de pieds chauds;
  • envelopper fortement à température;
  • en faire trop avec des gouttes et des sprays vasoconstricteurs;
  • refuser complètement de manger;
  • buvez un peu de liquide;
  • en faire trop avec des complexes vitaminiques (il est impératif de demander l'avis d'un médecin, car un excès de certains composants peut entraîner des réactions allergiques et nuire au fœtus);
  • sortir après l'inhalation.

La prévention

C'est l'un des moments cruciaux auxquels la femme enceinte est confrontée dès le début de la grossesse. Prendre soin de soi pour ne pas tomber malade n'est pas si difficile.

Pour cela, vous aurez besoin de:

  1. Minimisez les visites dans les endroits bondés (en particulier pendant les épidémies).
  2. Évitez les écoles, les jardins d'enfants.
  3. Ne contactez pas les personnes malades.
  4. Se laver les mains souvent avec du savon.
  5. Après chaque visite dans la rue, en particulier pendant les épidémies, rincez-vous la bouche et le nez à l'eau claire et chaude.
  6. Habillez-vous en fonction de la météo pour ne pas geler.
  7. Mangez bien et prenez des complexes vitaminiques.
Si vous planifiez simplement un bébé, il ne fera pas de mal de tempérer votre corps avant la grossesse..

Armez-vous de connaissances et prenez soin de vous. Après tout, la responsabilité parentale et les soins commencent bien avant la naissance d'un bébé.

Mères enceintes et allaitantes: traitement de la grippe et des infections respiratoires aiguës

Bonjour les mères enceintes et allaitantes!

Quand j'avais 18 semaines, je me suis retrouvé dans une situation désagréable - j'ai attrapé la grippe! Plus précisément, l'infection à adenomovirus est un type de grippe.

J'ai appelé le médecin de la clinique du district, qui m'a prescrit des médicaments: Nurofen (ibuprofène) - en cas de forte augmentation de la température, Oscillococcinum, Analgin, Propolis teinture - rincer la gorge, Hexoral ou Tantum Verde - rincer la gorge après le rinçage, verser des gouttes de Tizin dans le nez ou tout autre un autre vasoconstricteur et autre chose, je ne me souviens pas.

Et elle a dit: "Si la température dépasse 37,5 ° C, appelez une ambulance!" - m'a laissé le numéro d'urgence pour les femmes enceintes.

Dieu m'a sauvé de prendre ces médicaments!

Dès qu'elle est partie, la température a grimpé à 37,5 ° C et j'ai immédiatement appelé une ambulance. Je n'ai pas eu le temps d'ouvrir la bouche pour lancer le premier Oscillococcinum là-bas - la sonnette retentit. Le médecin est arrivé, 2-3 minutes après l'appel!

Il a confirmé mon diagnostic.
Je lui ai montré les recommandations d'un médecin de la polyclinique de district, après quoi il a dit: «Ces médicaments vous aideront à vous remettre rapidement sur pied, mais ils feront de votre enfant une personne allergique chronique à vie (!), Car son système nerveux et son immunité ne font que se former etc. Avec ces médicaments, vous détruirez tout son système immunitaire et il ne se formera pas correctement - le résultat: des visites sans fin chez les médecins avec toutes les conséquences qui en découlent, un retard de développement. ".

Puis il a ajouté: "Si vous ne voulez pas tout cela pour votre enfant, vous devriez jeter ces recommandations.".

Il a poursuivi: "Mieux vaut si vous êtes malade pendant 3-4 jours de plus, vous êtes traité et tout ira bien avec votre bébé, que vous récupérerez dans 2-3 jours et vous blesserez le bébé!".

Bien sûr, au début, j'ai essayé de discuter avec lui..
Je lui dis: "Pourquoi pas, car les instructions disent que vous pouvez les utiliser pendant la grossesse!".

Ce à quoi il a répondu: «Ces médicaments ne sont prescrits que si une femme enceinte est si gravement malade que rien d'autre ne la prend, et la femme a une menace claire de perdre un enfant - une fausse couche! Dans ce cas, les médecins prennent des mesures extrêmes et prescrivent ces médicaments pour sauver la vie de l'enfant! ".

Il a également répété à plusieurs reprises: "Ces médicaments, pour l'enfant à naître, sont des allergènes très puissants qui resteront avec lui pour toujours!".

Je suis tout de suite d'accord avec lui!
Il m'a prescrit un nouveau traitement, que j'ai réussi sans conséquences et que j'ai gardé au cas où.

Je vois souvent des questions à ce sujet, et le conseil est le même que celui que m'a donné le médecin de la clinique de district...

Et maintenant, je veux partager avec vous le bon traitement qui ne nuira pas à votre bébé.

Boisson:
1. Thé au tilleul: 3 c. l. (ou 3 phyto-sachets) versez 250 ml d'eau bouillante sur du tilleul. Insistez avec le couvercle fermé pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 fois par jour.
Linden aide le corps à transpirer, puis tout le méchant sort.

2. thé à la camomille: 1 cuillère à soupe. l. (ou 1 phyto-bag) à la camomille versez 250 ml d'eau bouillante. Insistez avec le couvercle fermé pendant 20 minutes. Boire 2 à 3 fois par jour.

Les boissons ne doivent pas être chaudes, car le chaud amincit la couche muqueuse, ou le froid... La boisson doit être à une température corporelle de 36 à 38 degrés.

Linden aide à transpirer - avec alors tout le méchant sort.
La camomille aide à renforcer l'immunité et à réduire l'inflammation dans le corps.

Alterner la camomille et le tilleul pendant la journée (pendant la maladie!) - le plus souvent, mieux c'est.

Pour les amateurs de thé à la camomille (pour un corps sain!), - souvent, vous ne pouvez pas boire de thé à la camomille (!), L'effet inverse se produit, toutes les 2-3 semaines. faire une pause - 1 mois.

Vous pouvez également vous gargariser avec cette camomille..
----

Pour le nez:
1. Solution AquaMaris: goutte à goutte 2-3 gouttes dans chaque narine avant d'utiliser les gouttes de Pinosol. Après vous être mouché.
Nous lavons le nez des croûtes sèches et des mucosités.

2. gouttes de pinosol ou de biotizine: le premier jour, dans un nez débarrassé des croûtes sèches et des mucosités, versez 1 à 2 gouttes dans chaque narine toutes les 1 à 2 heures. Dès le deuxième jour, 1 à 2 gouttes dans chaque narine 3 à 4 fois par jour. Durée du traitement 5-7 jours.

Un nez qui coule ne disparaîtra pas plus vite que 5 à 7 jours, mais cela soulagera le nez.

3. Inhalation de vapeur en l'absence de température:

Vous pouvez utiliser des huiles essentielles: calendula, eucalyptus, menthe, cannelle... - selon les instructions et sur recommandation d'un médecin.
Accélérer le traitement du rhume.

Mouchez-vous souvent, ne gardez pas de flegme en vous.

Alternative pour les soins infirmiers:
1. Solution saline ou AquaMaris avec un arrosoir (selon les instructions):
Solution saline:
1 cuillère à café sel iodé versez 1 cuillère à soupe. eau chaude et dissoudre.
ou
0,5 cuillère à café sel, 0,5 c. la soude et 2 gouttes d'iode se dissolvent dans st. eau chaude.

Maintenant, nous rincons le nez:
Versez un demi-verre de la solution dans un grand bol. Dans la salle de bain, plongez-y votre nez et aspirez brusquement la solution par le nez, afin que la solution sorte par la bouche.
ou
Dans la salle de bain, avec une seringue, nous introduisons lentement la solution, pendant que vous devez incliner la tête vers le bas et sur le côté: rinçage de la narine droite - à droite, rinçage de la narine gauche - à gauche, pour que cette solution soit versée dans le sinus.
Il ne devrait pas y avoir de sensation désagréable.
Après, mouchez-vous.
Faites-le 2 fois par jour, 10 jours.

2. Miramistin: goutte à goutte 10 gouttes de Miramistin dans chaque narine.
Faites 3 fois par jour, 10 jours.

3. Pommade Levomikol: Appliquer la pommade sur un coton-tige et injecter dans chaque narine, laisser agir 30 minutes. Si la gorge ne fait pas mal, vous pouvez respirer par la bouche, si cela fait mal, faites-le à tour de rôle, d'abord une narine, puis l'autre.
Faites 3 fois par jour, 10 jours.

4. Inhalateur "Zvezdochka":

Amenez l'inhalateur au nez, fermez une narine, inspirez l'autre profondément 1 à 5 fois, répétez la procédure avec l'autre narine. Faites-le 5 à 10 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

Mouchez-vous souvent, ne gardez pas de flegme en vous.
----

Pour la gorge:
1. Comprimés de furaciline: écrasez 1 comprimé et versez 1 cuillère à soupe. eau bouillante, refroidir sous un couvercle fermé. Rincer le plus souvent le mieux.
Faire 10 jours.

Ne pas avaler les mucosités, ne pas tenir, tousser, cracher.

2. Bouillon de camomille: versez 1 sachet 1 cuillère à soupe. eau bouillante, refroidir sous un couvercle fermé. Rincer le plus souvent le mieux.
Faire 10 jours.

Alternez la camomille avec la furaciline! pendant la journée. Rincer les 2-3 premiers jours toutes les heures, puis toutes les 2-3 heures.

Alternative pour les soins infirmiers:
1. Solution de soude: 1 cuillère à soupe. l. diluer le soda dans 1 c. eau légèrement tiède. Vous pouvez ajouter 2-3 gouttes d'iode. Gargarisez-vous jusqu'à 4 à 5 fois par jour, après 15 à 20 minutes. après manger.

Ne pas avaler les mucosités, ne pas tenir, tousser, cracher.

2. Miramistin: Irriguez abondamment la gorge avec un spray 3-4 fois par jour. Faites-le pendant 10 jours. Vous pouvez également vous gargariser avec eux..

3. Huile d'abricot, cosmétique: Boire 1 c. 3 fois par jour, après avoir mangé ou bu pendant 30 minutes.
Faire 10 jours.
L'huile d'abricot apaisera les maux de gorge.
----

En toussant:
1. Gargariser avec une décoction d'herbes, au choix: sauge, millepertuis, camomille, tussilage.

2. Pour les trimestres II et III de la prise, avec prudence - en cas de négligence grave de la toux
Collection mammaire n ° 4 en phyto-sachets (pharmacie): 1 phyto-bag versez 100 ml d'eau bouillante et insister sous un couvercle fermé. Sortez le sac et jetez-le. Boire 4 fois par jour, toutes les 4 heures. Boire la dernière fois 4 heures avant le coucher. Cours 2-3 semaines.

Pour les trimestres I, II et III, le ber-ti est la camomille. (Voir au dessus)

3. Comprimés de Mukaltin: 1-2-3 comprimés. x 3-4 roubles / jour, en 30 min. avant les repas ou après 60 minutes. après avoir mangé, une cure de 7 à 14 jours, en fonction de la gravité de la maladie. Boire la dernière fois 4 heures avant le coucher. Broyez le comprimé en poudre et buvez 1 cuillère à soupe. eau tiède (ou dissoudre un comprimé dans 1 cuillère à soupe d'eau tiède et boire).

4. Inhalation de vapeur en l'absence de température:
Avec une toux sèche, vous pouvez utiliser une décoction d'herbes, au choix: camomille, sauge, plantain, montre à trois feuilles, fleur de tilleul - vous pouvez alterner.

Après 2-3 jours, si les mucosités commencent à s'écouler, utilisez d'autres herbes.

Avec une toux humide, vous pouvez utiliser une décoction d'herbes, de votre choix: serpent d'alpiniste, herbe de romarin sauvage, ficelle, achillée millefeuille, feuille d'eucalyptus et airelle rouge.

Je recommande vivement cet inhalateur à vapeur:

5. Dessinez un filet d'iode sur la poitrine et le dos, 2 fois par jour.
----

En cas de chaleur de 38 ° C et plus:
1. Solution acétique: 1-2 cuillères à soupe. l. diluer le vinaigre dans 1 litre d'eau bouillie à température ambiante + gaze ou un morceau de tissu naturel, ou une serviette fine 20x20 cm ou 30x30 cm.

Faites un enveloppement pendant 1 à 2 minutes / essuyez les mains, en particulier les paumes, les jambes, en particulier les pieds, le dos, les hanches, la poitrine et l'abdomen avec une serviette imbibée d'une solution de vinaigre. Assurez-vous d'attendre qu'une main soit complètement sèche, puis passez à l'autre. Répéter toutes les 1 à 2 heures.

2. Préparez la solution de vinaigre (voir ci-dessus), pliez la serviette en plusieurs couches, humidifiez-la dans la solution de vinaigre et pressez légèrement pour qu'elle ne goutte pas. Laisser sur le front pendant 1 à 2 minutes, puis tourner la serviette de l'autre côté, attendre que le front devienne sec et le poser à nouveau sur le front pendant 1 à 2 minutes, puis humidifier à nouveau dans la solution, presser et poser sur un front sec, alors faites-le jusqu'à 5 fois. Vous pouvez répéter toutes les 1 à 2 heures..

À une température de 36,9 ° C et moins:
Prenez une douche chaude, après quoi - allez directement au lit.
----

Pour l'immunité:
Prenez des vitamines pour les mères enceintes et allaitantes à partir de 12 semaines. à prendre et à boire pendant toute la grossesse, y compris toute la période de lactation et encore 3-4 mois. après la lactation.
Augmente et renforce le système immunitaire.
----

Restauration muqueuse:
Pyobactériophage polyvalent

1. avec mal de gorge, à l'aide d'une seringue de 3 ml: à boire après les repas ou une heure avant les repas, 2,5-3 ml x 2 r / jour, 10-15 jours.

2. avec vaginose (muguet, staphylocoque.), À l'aide d'une seringue de 3 ml: après le lavage, injecter avec une seringue sans aiguille dans le vagin 2,5-3 ml (maintenir la seringue dans le vagin pendant 3 minutes et retirer. Placer un stérile serviette en gaze, après 2-3 heures, la serviette peut être jetée) x 2 r / jour., 10-15 jours. + boire après les repas ou une heure avant les repas, 2,5-3 ml x 2 r / jour, 10-15 jours.
(Voir les instructions)
----

Mères qui allaitent - allaiter comme d'habitude!
________________________

Le cours général du traitement est de 7 à 10 jours.

Recommandations supplémentaires:
- observer le repos au lit;
- contrôler la température corporelle;
- buvez le plus de liquide possible: lait, thé au lait ou tranche de citron, eau, compotes, gelée... - le tout sous forme tiède ou à température ambiante;
- aérer la pièce le plus souvent possible; l'appartement doit être frais, mais sans courants d'air;
- dormir sous une couverture ou un drap fin; abandonnez les aliments lourds, y compris la viande et les bouillons de poulet, au moins pendant 2-3 jours;
- à l'exclusion de: lait chaud ou thé au miel, miel sous la langue, résorption de nid d'abeille et citron sous la langue. Puisque le miel est un glucide, c'est-à-dire de l'énergie. Le corps, au lieu de dépenser toute son énergie dans la lutte contre les maladies, dépensera de l'énergie pour traiter ce glucide. Pour la même raison, pendant la maladie, on n'a pas envie de manger... Et on peut aussi transpirer du thé de tilleul... Le miel redonne bien de la force après une maladie, donc c'est mieux après une maladie. Avaler le citron irrite le mal de gorge. Le citron ne peut être utilisé que dans le thé. L'eau chaude irrite également un mal de gorge, la boisson doit être confortablement chaude;
- Recettes de désinfection «Mamie»: gousses d'ail étalées dans la pièce (ou ail finement haché sur une soucoupe et place dans les chambres), écorces d'oranges étalées sur la batterie. - aussi pour aider!

À des températures supérieures à 38 ° C, convulsions, toux (peut évoluer en pneumonie), apparition d'une éruption cutanée - appelez une ambulance! pour l'hospitalisation, où dans des conditions stationnaires ils feront: compte-gouttes, chauffage, quartzage... - un traitement sans danger pour le fœtus. Tous ces symptômes peuvent entraîner une perte fœtale..

Avant de partir, le médecin a conseillé: «Les femmes enceintes ne doivent pas appeler un médecin du dispensaire de district en cas de maladie, car elles ne savent pas comment traiter correctement une femme enceinte sans nuire au bébé. Ils savent comment traiter uniquement les grands-mères avec leur pression... et écrivent des références à des spécialistes. Dans ce cas, appelez, seulement une ambulance! " Et m'a laissé ton portable.

________________________
S'il y a de jeunes enfants dans la maison, enduisez-les sous le nez avec de la pommade Oxolin 25% afin qu'ils ne soient pas infectés, et même à tous les membres sains de la maison. Il peut être utilisé dès la naissance.
Aussi, à titre préventif, utilisez-le si vous vous rendez dans des lieux publics: une clinique, un magasin...

Si vous allaitez, continuez à allaiter comme d'habitude. Pour ne pas infecter un enfant - portez un masque.

Le meilleur aliment en cas de maladie, lorsque vous ne voulez rien manger - pas du bouillon de poulet chaud et gras - retirez au préalable la peau du poulet.

Boire du thé avec du miel après la guérison afin de restaurer l'immunité et gagner en force après une maladie.

Pour l'accouchement, en cas de nez bouché, il est préférable d'emporter le spray Pinosol avec vous. Cela peut ne pas être utile, mais cela devrait être à portée de main - une respiration propre est très importante lors de l'accouchement.

Avant l'accouchement, il est impératif d'être soigné, sinon l'enfant sera envoyé en observation! - il s'agit d'un département de la République du Daghestan, dans lequel accouchent des femmes suspectées de maladies virales, infectieuses et inflammatoires, ainsi que des femmes qui n'étaient pas enregistrées auprès du ZhK et n'ont pas subi tous les examens nécessaires - n'ont pas de carte d'échange.

Derinat?
Bonne chance et sois en bonne santé!

Infection à adénovirus pendant la grossesse

L'infection à adénovirus est une maladie infectieuse qui affecte la membrane muqueuse des voies respiratoires, des intestins et des organes de la vision. La maladie se développe sous une forme aiguë et s'accompagne de la manifestation d'une intoxication modérée.

Les raisons

Étant donné que les fonctions protectrices du corps d'une femme sont affaiblies pendant la grossesse, il existe un risque élevé de contracter une infection à adénovirus..

Vous pouvez être infecté par un adénovirus d'une personne malade ou d'un porteur de l'infection. Voies d'infection - aéroportées, fécales-orales.

Le virus peut pénétrer dans le corps par les muqueuses des voies respiratoires en parlant, en toussant, en éternuant une personne malade. Si l'adénovirus est entré dans le corps par la voie fécale-orale, l'infection est alors considérée comme intestinale.

Le groupe de risque comprend:

  • enfants de moins de 7 ans,
  • femmes enceintes,
  • les personnes dont l'immunité est affaiblie.

Les femmes enceintes sont le plus souvent infectées par leurs enfants plus âgés qui fréquentent des groupes d'enfants.

Symptômes

L'infection à adénovirus se manifeste par différents symptômes en fonction de la gravité de la maladie. Une fois que le virus a pénétré dans l'organisme, les premiers signes peuvent ne pas apparaître pendant la période d'incubation. Parfois, les symptômes n'apparaissent que deux semaines plus tard.

Les premiers signes d'infection à adénovirus sont:

  • augmentation de la température corporelle,
  • mal de gorge et mal de gorge en avalant,
  • faiblesse générale du corps,
  • congestion nasale et écoulement nasal.

Après deux à trois jours, les symptômes augmentent, les signes suivants apparaissent:

  • fièvre et frissons,
  • douleurs musculaires et articulaires,
  • perte d'appétit, faiblesse générale,
  • migraine,
  • signes d'intoxication corporelle.

Dans les cas graves, des douleurs abdominales, des selles molles, des nausées et des vomissements peuvent survenir..

Une complication de l'infection à adénovirus peut être une bronchite, accompagnée d'une toux sèche.

Si les yeux sont atteints d'adénovirus. La conjonctivite peut apparaître dès le premier jour après l'infection. Cette forme de la maladie présente les symptômes suivants:

  • gonflement des paupières,
  • rougeur de la conjonctive,
  • sensibilité accrue à la lumière vive,
  • déchirure,
  • les yeux qui piquent,
  • rougeur des protéines.

Diagnostic de l'infection à adénovirus chez la femme enceinte

La présence de symptômes d'une infection respiratoire virale associée à des manifestations de conjonctivite permet de poser facilement un diagnostic correct. En fonction de la symptomatologie, un diagnostic différentiel est effectué pour exclure les ARVI, la grippe ou d'autres conjonctivites.

L'adénovirus est caractérisé par des manifestations d'intoxication du corps, des symptômes de lésions des voies respiratoires supérieures et des yeux, ainsi que par une lymphadénopathie. Un test sanguin général dans ce cas n'est pas informatif.

Complications

Les complications les plus courantes de l'infection à adénovirus sont:

  • otite,
  • sinusite purulente,
  • bronchite,
  • pneumonie,
  • maladie du rein.

Avec un traitement rapide, la maladie a un pronostic favorable..

Une infection à adénovirus pendant la grossesse peut entraîner des conséquences indésirables, notamment un avortement spontané, un retard de croissance fœtale, des pathologies congénitales, une grossesse compliquée, un travail prématuré ou difficile. Mais le pourcentage de développement de pathologies chez le fœtus est assez faible, vous ne devez donc pas paniquer aux premiers signes, mais consultez un médecin pour obtenir des recommandations sur le traitement.

Traitement

Que pouvez-vous faire

Une infection à adénovirus pendant la grossesse, en particulier au cours du premier trimestre, peut avoir des conséquences indésirables. D'autres infections peuvent rejoindre la maladie ou des complications peuvent survenir. Par conséquent, avec la moindre détérioration du bien-être, et encore plus avec une augmentation de la température corporelle, vous ne devez pas vous soigner vous-même. Il est préférable de consulter un médecin qui vous prescrira une thérapie efficace et sûre.

Ce que fait le médecin

Le traitement de l'infection à adénovirus est effectué en ambulatoire. Le patient a besoin de repos au lit pendant toute la durée de la maladie. La femme enceinte devrait exclure l'activité physique, se reposer davantage. Il est également nécessaire de prévoir une alimentation riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments..

Les tactiques de traitement visent à éliminer la manifestation des symptômes. La pharmacothérapie consiste en la nomination d'agents antipyrétiques, d'interférons, dont l'action vise à augmenter les fonctions protectrices du corps, de gouttes ou de pommades oculaires, de complexes vitaminiques. Avec un adénovirus compliqué, des antibiotiques locaux sont prescrits. En fonction de la durée de la grossesse et de la gravité de l'évolution de la maladie, le médecin sélectionne les médicaments. De nombreux antibiotiques ne peuvent pas être pris pendant la grossesse et l'allaitement, vous ne devez donc en aucun cas vous soigner vous-même. Cela peut entraîner des complications au cours de la grossesse et un retard de croissance intra-utérin..

La prévention

Les recommandations pour la prévention de l'infection à adénovirus pendant la grossesse sont les suivantes. La future maman a besoin:

  • évitez les endroits bondés, en particulier lors d'épidémies,
  • cela ne vaut pas la peine de fréquenter les établissements préscolaires,
  • éviter tout contact avec des personnes présentant des signes de maladie respiratoire,
  • respecter les règles d'hygiène de base,
  • ne pas trop refroidir.

Infection à adénovirus chez la femme enceinte

. ou: fièvre pharyngoconjonctivale

  • Hommes
  • Femmes
  • Enfants
  • Enceinte
  • Promotions
  • Symptômes
  • Période d'incubation
  • Formes
  • Les raisons
  • Diagnostique
  • Traitement
  • Complications et conséquences
  • La prévention

Symptômes de l'infection à adénovirus chez une femme enceinte

  • Augmentation de la température corporelle (jusqu'à 38-39 degrés, durée généralement 5-7 jours).
  • Léthargie, faiblesse, malaise général, frissons.
  • Coryza avec écoulement muqueux.
  • Congestion nasale.
  • Gorge irritée.
  • Gorge irritée.
  • Tousser.
  • Rougeur, gonflement de la membrane muqueuse des yeux (conjonctive).
  • Inconfort, brûlures, démangeaisons des yeux.
  • Lachrymation.
  • Nausées Vomissements.
  • Agrandissement des amygdales, des ganglions lymphatiques cervicaux, sous-maxillaires et axillaires.
La manifestation classique de l'infection à adénovirus est une combinaison de quatre symptômes principaux: rhinite (inflammation de la muqueuse nasale, écoulement nasal) + pharyngite (inflammation du pharynx, gorge - mal de gorge) + conjonctivite (inflammation de la conjonctive (membrane muqueuse de l'œil) - rougeur, gonflement de la muqueuse oculaire, larmoiement) + fièvre (augmentation de la température corporelle).

La période d'incubation de l'infection à adénovirus chez une femme enceinte

Formes d'infection à adénovirus chez une femme enceinte

La maladie respiratoire aiguë s'accompagne de divers dommages aux organes et aux systèmes corporels:

  • rhinopharyngite (lésions des voies nasales et du pharynx);
  • rhinopharyngotonsillite (lésions des voies nasales, du pharynx et des amygdales palatines);
  • rhinopharyngobronchite (lésions des voies nasales, du pharynx, des bronches);
  • pharyngoconjonctivite (fièvre pharyngoconjonctivale) - lésions du pharynx associées à des lésions de la membrane muqueuse des yeux (conjonctive);
  • conjonctivite et kératoconjonctivite (lésion de la membrane muqueuse des yeux et de la cornée (membrane transparente) de l'œil);
  • pneumonie (lésion pulmonaire);
  • une combinaison différente de dommages aux organes est également possible.
La fièvre pharyngo-conjonctivale est caractérisée par:
  • augmentation de la température corporelle;
  • pharyngite (inflammation des tissus muqueux et lymphoïde du pharynx);
  • inflammation de la membrane muqueuse de l'œil (accompagnée d'une sensation de corps étranger dans l'œil, brûlure);
  • formation possible d'un film blanchâtre à la surface de l'œil et écoulement blanc-jaune dans les coins de l'œil;
  • toux sèche fréquente, se transformant en toux humide 3 à 4 jours avec séparation des expectorations.
La kératoconjonctivite épidémique s'accompagne de:
  • sensation de brûlure dans les yeux;
  • larmoiement;
  • opacification de la cornée;
  • érosion (destruction) de la cornée jusqu'à perte de vision;
  • gastro-entérite (lésion de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, accompagnée de selles fréquentes jusqu'à 5 fois par jour);
  • douleur abdominale aiguë dans la région du nombril.
La pneumonie atypique à adénovirus s'accompagne d'une pneumonie causée par le virus lui-même et non à la suite de la fixation d'une infection bactérienne secondaire, se développe dans un contexte d'immunité fortement réduite, se caractérise par une évolution sévère.

Causes de l'infection à adénovirus chez une femme enceinte

  • Voies de transmission:
    • homme malade;
    • porteur du virus (le virus est contenu dans le corps humain, est libéré dans l'environnement externe, mais ne provoque pas de symptômes de la maladie chez lui, mais infecte en même temps d'autres personnes).
  • Source d'infection:
    • aéroporté (le virus est libéré du corps d'une personne malade lors de la toux et des éternuements et se propage dans l'air);
    • transmission possible par voie fécale-orale (le virus pénètre dans l'organisme avec des aliments ou des mains contaminés).
  • La maladie survient toute l'année, cependant, l'incidence la plus élevée est observée pendant la période automne-hiver (ceci est facilité par une diminution de l'immunité chez l'homme et en raison d'un refroidissement fréquent du corps et des conditions environnementales optimales pour la reproduction du virus (température, humidité)).

Un médecin thérapeute aidera au traitement de la maladie

Diagnostic de l'infection à adénovirus chez une femme enceinte

  • Analyse des plaintes du patient: combinaison caractéristique d'augmentation de la température corporelle, écoulement nasal, mal de gorge, rougeur de la membrane muqueuse des yeux.
  • Souvent, dans l'anamnèse, il y a des signes de contact avec une personne malade (maladie catarrhale), des flambées d'infection dans l'équipe (par exemple, un grand nombre d'enfants avec un «rhume» dans la classe).
  • Examen du patient: la respiration nasale est difficile, écoulement muqueux du nez; dans l'hyperémie (rougeur de la gorge) de la gorge, la conjonctive est œdémateuse, rouge, etc..
  • Pour identifier le pathogène et confirmer le diagnostic, utilisez la méthode ELISA (analyse d'immunofluorescence) et le frottis nasal PCR (réaction en chaîne par polymérase).
  • Dans la plupart des cas, les études pour identifier le pathogène (rhinovirus) ne sont pas effectuées en raison de l'évolution bénigne. La maladie procède par un diagnostic généralisé - ARVI.
  • La consultation d'un obstétricien-gynécologue est requise.
  • Il est également possible de consulter un ophtalmologiste.

Traitement de l'infection à adénovirus chez une femme enceinte

Avant de prescrire un traitement, la consultation d'un obstétricien-gynécologue est requise.

Il n'y a pas de traitement spécifique pour l'infection à adénovirus, le traitement est symptomatique.

Dans les cas bénins, les éléments suivants sont prescrits:

  • collyre, pommades (en cas de lésion oculaire) - strictement selon la prescription du médecin;
  • gouttes dans le nez (vasoconstricteur, huile, etc.);
  • médicaments immunomodulateurs - strictement comme prescrit par un médecin;
  • vitamine C (et produits en contenant: bouillon d'églantier, compote de canneberges, etc.);
  • boisson abondante;
  • décoction de camomille.
Dans les cas graves, le traitement est effectué dans un hôpital.
En plus de ce qui précède, effectuez:
  • thérapie par perfusion - des solutions sont injectées par voie intraveineuse pour réduire l'intoxication du corps;
  • médicaments antibactériens (avec l'ajout d'une infection bactérienne).

Complications et conséquences de l'infection à adénovirus chez une femme enceinte

Dans la plupart des cas, l'infection à adénovirus se déroule sans complications et n'a aucune conséquence..

Les complications les plus courantes sont:

  • pneumonie (pneumonie);
  • angine;
  • sinusite (inflammation des sinus paranasaux);
  • otite moyenne (inflammation de la cavité de l'oreille);
  • œdème, nécrose (nécrose des sites tissulaires) des parois des bronches et des alvéoles;
  • des dommages au foie, aux reins, à la rate;
  • exacerbation d'autres maladies chroniques existantes;
  • infection intra-utérine du fœtus;
  • le risque d'hypoxie fœtale (apport insuffisant d'oxygène au fœtus dans un contexte de diminution de l'apport sanguin), qui peut entraîner un retard du développement fœtal;
  • menace d'interruption de grossesse (fausse couche, naissance prématurée).

Prévention de l'infection à adénovirus chez une femme enceinte

  • Évitez de visiter les lieux bondés (théâtres, magasins, etc.) lors d'une épidémie d'infection.
  • Si un membre de la famille tombe malade avec une infection à adénovirus, il est nécessaire de l'isoler, d'allouer une serviette séparée, de la vaisselle. Le patient doit porter un masque médical.
  • Durcissement du corps (mise en œuvre de procédures visant à augmenter la résistance du corps aux températures basses (refroidissement) et élevées (surchauffe), par exemple, asperger d'eau froide).
  • Pendant la période d'augmentation de l'incidence virale (ARVI), prenez des préparations multivitaminées ou de la vitamine C.
  • Évitez l'hypothermie.
  • Prendre de l'interféron.
  • Mettre une pommade oxolinique dans le nez.
  • Respect strict des règles d'hygiène personnelle (lavage régulier des mains après contact avec des objets sur lesquels le virus pourrait rester).
  • Désinfection des locaux.
  • Visites régulières chez l'obstétricien-gynécologue (une fois par mois au 1er trimestre, une fois toutes les 2-3 semaines au 2ème trimestre et une fois tous les 7 à 10 jours au 3ème trimestre).
  • Inscription en temps opportun d'une femme enceinte dans une clinique prénatale (jusqu'à 12 semaines de grossesse).

INFORMATIONS SUR LES CONNAISSANCES

Une consultation avec un médecin est requise

  • Auteurs

"Maladies infectieuses des enfants", V.N. Samarina, 2007.
"Maladies infectieuses de l'enfant", VV Ivanova, 2009.
"Maladies infectieuses de l'enfant", V.F. Uchaikin, 2011.
"Grippe et autres maladies respiratoires aiguës" Directives méthodiques pour la clinique, le diagnostic, le traitement et la prévention dans les forces armées de la Fédération de Russie. Moscou, 1998.

Que faire en cas d'infection à adénovirus?

  • Choisissez le bon médecin thérapeute
  • Faire tester
  • Obtenez un schéma de traitement de votre médecin
  • Suivez toutes les recommandations

Méthodes et caractéristiques du traitement ARVI chez la femme enceinte

Le contenu de l'article

Les gens appellent rhumes ARVI. En effet, la probabilité de tomber malade avec eux augmente considérablement avec l'hypothermie. Ce n'est pas pour rien que des flambées de grippe et d'autres infections virales respiratoires aiguës sont notées précisément pendant la saison froide. Avec l'hypothermie, le système immunitaire fonctionne moins activement et la membrane muqueuse n'est pratiquement pas protégée. Les virus pénètrent dans la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures, pénètrent dans les cellules épithéliales, puis se propagent dans la circulation sanguine à travers le corps.

Les infections suivantes appartiennent à ARVI:

  • grippe;
  • parainfluenza;
  • réovirus;
  • infection à adénovirus;
  • infection respiratoire syncytiale;
  • infection à rhinovirus;
  • certaines maladies entérovirales.

Tous affectent le système respiratoire, et s'accompagnent également d'intoxications plus ou moins sévères..

Les ARVI pendant la grossesse peuvent avoir une évolution sévère, associée à une sensibilité accrue de la femme, ainsi qu'à l'existence d'un risque pour la santé de l'enfant à naître.

Caractéristiques de l'ARVI chez la femme enceinte

Le système immunitaire d'une femme enceinte est reconstruit pour réduire le risque de rejet fœtal. En conséquence, la femme devient vulnérable à l'invasion de divers micro-organismes..

Une autre caractéristique de l'évolution des ARVI pendant la grossesse est associée à un changement de l'emplacement des organes thoraciques au troisième trimestre.

L'utérus soulève et déplace le diaphragme, limitant le mouvement respiratoire des poumons. En combinaison avec un œdème de la membrane muqueuse et une diminution du tonus des muscles lisses de la bronche, cela crée les conditions préalables à une évolution sévère d'ARVI avec des complications de l'arbre bronchopulmonaire.

Comment les virus affectent le fœtus?

Les virus pénètrent dans les cellules du corps et les utilisent comme moyen de propagation. Le fait est qu'en dehors des cellules des animaux, les virus sont incapables de se multiplier. Les particules virales créent plusieurs copies qui se propagent aux cellules voisines. Après cela, les cellules du corps meurent. Ceci est associé à la nécrose et à la dégénérescence des cellules épithéliales, ainsi que des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Cela peut avoir les conséquences suivantes:

  • troubles métaboliques dans le placenta;
  • diminution de l'activité des cellules immunitaires;
  • une augmentation du nombre de bactéries;
  • l'entrée de particules virales dans la vessie germinale peut provoquer des troubles du développement, voire la mort du fœtus.

On sait que dans les premiers stades de la grossesse (1 trimestre), l'effet négatif des ARVI sur le fœtus est plus prononcé. Cela est dû au fait que c'est au cours du premier trimestre que presque tous les systèmes d'organes sont posés. Une petite violation pendant cette période entraîne de graves conséquences..

En outre, le danger est un rhume en fin de grossesse. La perturbation du système circulatoire augmente le risque de naissance prématurée et de perte de sang pendant l'accouchement.

À ce jour, il n’existe pas de médicaments antiviraux dont l’efficacité ne ferait pas de doute. La période aiguë d'ARVI dure généralement 3 à 4 jours. À l'heure actuelle, le traitement vise à abaisser la température corporelle, à maintenir l'équilibre hydrique et à réduire la douleur. À la fin de la période aiguë, la plus grande attention est accordée au traitement des symptômes locaux - écoulement nasal, toux, amygdalite, etc. Ainsi, le traitement des infections virales est symptomatique.

Choisir des médicaments pour une femme enceinte

Comment traiter les ARVI pendant la grossesse pour aider la mère et ne pas nuire à l'enfant en développement? Il est très important d'être attentif au choix des médicaments, des procédures médicales, y compris des méthodes folkloriques. Il est recommandé de consulter un médecin dès les premiers symptômes d'ARVI et de convenir d'un plan de traitement.

Le traitement des ARVI pendant la grossesse exclut l'utilisation de ces médicaments:

1. Les antibiotiques, en principe, ne devraient pas être utilisés pour les infections virales respiratoires aiguës non compliquées. Si une infection bactérienne secondaire rejoint l'ARVI, le médecin peut prescrire des antibiotiques pénicilline. Mais encore, vous ne devriez les contacter qu'en cas de besoin urgent..

2. Pour le traitement de la toux, il est interdit d'utiliser des médicaments contenant de la codéine.

3. L'utilisation d'immunomodulateurs pendant la grossesse peut provoquer le rejet du fœtus et l'interruption de grossesse.

4. L'aspirine (acide acétylsalicylique) est souvent utilisée dans les ARVI comme antipyrétique, mais son utilisation pendant la grossesse peut provoquer des malformations cardiaques chez le bébé, ainsi que d'autres anomalies du développement..

5. Il est fortement recommandé de remplacer les gouttes nasales vasoconstricteurs par des gouttes à base d'eau de mer.

6. Le rinçage à l'iode ou à la sauge est contre-indiqué pour les femmes enceintes (ils perturbent la circulation sanguine dans le placenta).

7. Les complexes de vitamines doivent être pris en respectant strictement la posologie, car l'hypervitaminose affecte également négativement le fœtus, tout comme l'hypovitaminose.

8. Le paracétamol pendant la grossesse est contre-indiqué au 3ème trimestre et au 1er et 2ème trimestre doit être utilisé avec prudence.

Comme vous pouvez le voir, aucun médicament n'est absolument sans danger pour les femmes enceintes. N'utilisez jamais les médicaments ci-dessus pendant que vous êtes enceinte, même si on vous les a prescrits. Lisez attentivement les instructions - la grossesse est indiquée comme contre-indication à leur admission.

Procédures de traitement pour ARVI

Les procédures médicales sont d'une grande importance dans le traitement du rhume. Parmi eux se trouvent les suivants:

  • le rinçage du nasopharynx, le rinçage de la gorge avec une solution saline peuvent être utilisés non seulement dans le traitement, mais également dans la prévention des ARVI pendant la grossesse;
  • inhalation avec de l'eau minérale, de préférence à l'aide d'un inhalateur (la température de l'eau ne doit pas dépasser 40 degrés);
  • il est interdit d'utiliser des bains de pieds à la vapeur, des emplâtres à la moutarde et d'autres méthodes «chaudes»;
  • les différentes méthodes d'utilisation des herbes, les huiles essentielles doivent être traitées avec une grande prudence, car beaucoup d'entre elles affectent le tonus des muscles lisses, modifient le taux de circulation sanguine et peuvent également provoquer des réactions atypiques chez une femme enceinte;
  • frotter avec du vinaigre et de la vodka est l'un des moyens les plus dangereux de la «médecine» traditionnelle, car l'acide acétique et l'alcool pénètrent dans la circulation sanguine et ont un effet toxique sur le fœtus.

Prévenir les rhumes

Pas étonnant qu'ils disent que la prévention est le meilleur traitement. Si nous parlons d'ARVI chez la femme enceinte, ces mots prennent une signification particulière, car il n'y a pratiquement pas de médicaments qui ne nuisent pas au fœtus. C'est pourquoi une femme qui porte un enfant doit être attentive à sa santé. Vous devez prêter attention aux recommandations suivantes:

  • ne pas communiquer avec des patients infectieux ou des personnes souffrant de maladies d'étiologie inconnue;
  • lors d'épidémies, ne pas visiter les lieux publics;
  • se laver les mains fréquemment avec du savon, utiliser un désinfectant pour les mains à l'extérieur de la maison;
  • ne pas trop refroidir - habillez-vous pour le temps, ne buvez pas de boissons froides, surtout par temps chaud, ne nagez pas dans des étangs avec de l'eau fraîche, etc.
  • bien manger;
  • boire suffisamment d'eau.

Parfois, même avec toutes les recommandations, une femme enceinte attrape un rhume. Dans ce cas, il ne faut pas paniquer, car l'anxiété de la mère nuit encore plus à l'enfant que l'activité des virus..

Dans la plupart des cas, un léger rhume ne nuit pas au développement du fœtus et la maladie se déroule sans complications..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Ginekologi.by

Conception

Gynécologie dans une langue accessibleAi-je besoin d'un traitement après le retrait du polype de l'endomètre?Le polype endométrial est une maladie assez courante. Et il y a un gros problème avec cela: il reste souvent non traité, car la femme après l'opération ne reçoit pas les rendez-vous requis.

Composition du mélange Nutrilon

Analyses

Les experts de la boutique en ligne "Dochki-Sinochki" vous diront de quels composants se compose la nutrition artificielle de cette marque, quels sont ses composants importants pour le développement complet de l'enfant.

Causes d'une grossesse extra-utérine

Conception

L'une des pathologies de naissance les plus difficiles et les plus dangereuses est la grossesse extra-utérine. Elle se retrouve chez 2% des femmes en travail et finit toujours défavorablement pour la mère et le fœtus.

Poids échographique et poids réel de l'enfant.

Conception

Commentaires des utilisateurs 1 2Bet 3700 a donné naissance à 2860 ?? ♀️Hier, j'étais sur une échographie, ils ont dit que le poids était de 3200 ± 300g.