Principal / Accouchement

Grossesse avec adénomyose - est-ce réel?

De nombreuses pathologies et maladies gynécologiques peuvent provoquer des troubles de la reproduction. À cet égard, assez souvent, les patientes des centres de planification familiale et de diverses cliniques traitant des problèmes d'infertilité se demandent s'il est vraiment possible de tomber enceinte avec une adénomyose utérine et sur quoi elles peuvent compter après le traitement..

Adénomyose - caractéristiques de la pathologie et causes

Il est généralement admis que la grossesse et tout changement structurel de l'utérus sont des concepts mutuellement exclusifs. Cependant, certaines femmes parviennent à tomber enceintes et à amener un enfant même avec une adénomyose.

Il peut s'agir à la fois de changements focaux mineurs et diffus, allant au-delà des limites d'un organe, affectant non seulement l'utérus, mais également d'autres organes du petit bassin.

Les causes de l'adénomyose sont variées, il existe donc plusieurs théories de son développement, dont les suivantes sont les plus proches de la réalité:

  • induction - explique la formation de foyers endométrioïdes par l'influence de facteurs déclenchants et de conditions défavorables;
  • implantation - on pense que le jet de sang pendant les procédures menstruelles ou invasives à travers les trompes de Fallope de l'utérus dans la cavité abdominale peut provoquer la prolifération des cellules épithéliales de la muqueuse utérine dans les organes adjacents;
  • métaplasie de l'épithélium coelomique - se produit en cas de régression incomplète des restes de tissus embryonnaires ayant participé à l'établissement et à la formation d'organes.

En plus de ces trois, il existe d'autres théories, mais elles ne disposent pas d'une base de preuves fiable..

Les facteurs déclenchants et les risques de développer des changements endométrioïdes comprennent:

  • prédisposition génétique;
  • infections génito-urinaires et maladies vénériennes;
  • Déséquilibre hormonal;
  • traumatisme des organes pelviens, en particulier de l'utérus;
  • manipulations intra-utérines et interventions chirurgicales.

En règle générale, il n'y a pas de symptômes caractéristiques indiquant cette maladie et, dans la plupart des cas, l'adénomyose devient une constatation diagnostique.

Néanmoins, il est possible de soupçonner la présence d'une pathologie gynécologique si une femme s'inquiète des règles douloureuses, des saignements abondants, de l'apparition de pertes brunes ou sanglantes quelques jours après la menstruation, ainsi que d'un "torchis" sombre au milieu du cycle.

Avant de tomber enceinte, une femme diagnostiquée avec une adénomyose doit subir non seulement un examen complet, mais également un traitement approprié, ce qui peut donner une chance de devenir mère.

Pourquoi l'adénomyose interfère-t-elle avec la grossesse?

Néanmoins, les changements hormonaux peuvent affecter le processus de maturation et d'ovulation des follicules, souvent de manière complètement défavorable..

Oui, il est possible de devenir enceinte avec une adénomyose utérine, mais malheureusement, en raison de changements organiques dans la couche musculaire, il n'est pas toujours possible de préserver le fœtus.

Un signe pronostique particulièrement désagréable est la combinaison de l'endométriose interne avec d'autres pathologies hormono-dépendantes, par exemple les kystes ovariens et les annexites. Dans ce cas, l'infertilité peut devenir irréversible..

Si l'adénomyose capture non seulement la couche musculaire de l'utérus, mais également les appendices, les processus métaboliques du corps, en fonction des hormones sexuelles, sont tellement perturbés qu'ils affectent non seulement l'ovulation, conduisant à des cycles anovulatoires, devenant ainsi la cause de l'infertilité..

Dans le cas de quelques foyers endométrioïdes qui n'affectent pas les couches profondes du tissu musculaire, les changements hormonaux au cours d'une grossesse survenue provoquent une ménopause physiologique, ayant ainsi un effet bénéfique sur l'évolution de la maladie, car le taux de croissance des cellules endométrioïdes diminue. Parfois, dans le contexte de la grossesse, l'adénomyose régresse complètement et disparaît.

Quand un traitement est-il nécessaire?

Étant donné que dans certains cas d'adénomyose, il est possible de concevoir et de devenir enceinte, il est logique de supposer que toutes les manifestations de cette maladie ne nécessitent pas de traitement. En effet, les tactiques thérapeutiques dépendent du stade clinique de l'adénomyose..

En plus des trois types principaux: nodulaire, diffus et nodulaire diffus, les degrés ou stades suivants de l'endométriose génitale sont distingués, en fonction de la profondeur des lésions tissulaires:

  1. Le premier degré - les cellules endométriales se développent dans les couches supérieures du tissu musculaire de l'utérus, y formant des dépressions. La structure du myomètre n'est pas modifiée. À ce stade, une régression hormonale de la maladie est possible..
  2. Deuxième degré - les cellules muqueuses en croissance atteignent le milieu du myomètre. En conséquence, la couche musculaire s'épaissit, devient bosselée et perd son élasticité. Les femmes commencent à remarquer des problèmes de gestation ou de conception. Néanmoins, ce stade de la maladie se prête à des conservateurs, c'est-à-dire traitement médical.
  3. Troisième degré - le myomètre est complètement affecté, à la suite de quoi les parois de l'utérus sont sévèrement déformées et épaissies. Le problème ne peut être résolu sans traitement chirurgical.
  4. Quatrième degré - non seulement l'utérus est affecté, mais également d'autres organes du petit bassin. Dans les cas les plus graves, il est nécessaire de retirer complètement l'utérus avec appendices.

Le traitement médical et conservateur est assez long - de deux à trois mois à six mois ou plus. Dans ce cas, des médicaments hormonaux sont prescrits, créant une ménopause artificielle, à cause de laquelle la croissance cellulaire ralentit et, finalement, s'arrête..

La quantité de traitement chirurgical dépend de l'étendue de la lésion. L'intervention chirurgicale peut être à la fois douce - excision laparoscopique des zones touchées et radicale - laparotomie avec extirpation de l'utérus avec ou sans appendices. Dans ce cas, le patient perd malheureusement la capacité de porter l'enfant..

Se préparer à la grossesse avec adénomyose

Comme il ressort de ce qui précède, il est possible de tomber enceinte avec une adénomyose, il est beaucoup plus difficile de porter un bébé. Les patientes atteintes du premier et du deuxième degré de la maladie après un traitement médicamenteux adéquat ont de réelles chances de conception et de grossesse normale.

Grâce au développement constant de la médecine de la reproduction, les femmes atteintes de lésions endométriosiques plus graves, qui ont reçu un diagnostic d'infertilité il y a 10 à 15 ans, ont une chance de devenir mères..

Souvent, après l'ablation chirurgicale des zones touchées des organes reproducteurs, les médecins proposent une fécondation in vitro suivie de l'implantation de l'embryon dans l'utérus de la femme enceinte..

Par conséquent, dans tous les cas, se préparant à devenir enceinte dans le contexte de l'adénomyose, il est nécessaire d'être soigneusement examiné et de suivre un traitement hormonal..

En plus des hormones, des complexes vitaminiques et minéraux, des immunostimulants, des sédatifs, une alimentation équilibrée, une activité physique modérée, des procédures thérapeutiques SPA sont recommandées pour le renforcement général du corps..

Adénomyose et porter un enfant

Porter un bébé atteint d'adénomyose utérine est tout à fait possible, et il existe de nombreuses preuves cliniques à ce sujet. La seule chose à considérer est que la grossesse avec endométriose interne peut être plus difficile que d'habitude, il existe une menace réelle d'avortement spontané, de naissance prématurée ou de décollement placentaire.

Par conséquent, une femme qui a réussi à concevoir avec un tel diagnostic, et encore plus une patiente après
La FIV, doit surveiller attentivement l'évolution de la grossesse, être sensible et réagir à tout changement dans le corps et en informer rapidement le médecin traitant..

Résumons

L'adénomyose est une pathologie qui remet en cause la possibilité de concevoir et de porter un enfant. Néanmoins, il peut et doit être combattu. Actuellement, plus de 60% des couples confrontés à ce diagnostic ont une chance de devenir parents..

La seule chose dont une femme souffrant d'adénomyose utérine doit se souvenir est l'attention constante de l'obstétricien-gynécologue traitant et une attitude responsable envers sa propre santé..

Il convient également de garder à l'esprit qu'après un accouchement naturel, la croissance du tissu endométrioïde peut diminuer et même s'arrêter, et le cycle menstruel s'améliorera, tandis qu'après un avortement, le risque de progression de la pathologie augmente considérablement.

Écoutez votre corps, apprenez à reconnaître les signes qu'il vous donne, consultez régulièrement votre gynécologue, faites-vous examiner et suivez les recommandations de votre médecin - c'est la clé du succès sur le chemin de la grossesse souhaitée.

Grossesse avec adénomyose: impact sur la conception, la gestation et l'accouchement

L'adénomyose est une maladie dans laquelle la couche muqueuse de l'utérus - l'endomètre - se développe dans la couche musculaire - le myomètre. La pathologie se manifeste par des saignements menstruels prolongés et abondants, accompagnés de douleurs. L'adénomyose peut être congénitale, mais survient le plus souvent à l'âge de la reproduction en raison de troubles hormonaux. À cet égard, les problèmes de reproduction commencent dès le moment de la fécondation..

Pendant toute la période de grossesse, une femme a besoin d'une surveillance spécialisée et d'une thérapie de soutien. Lors de l'accouchement, le risque de complications est élevé, allant jusqu'à des saignements abondants suivis d'une ablation de l'utérus.

  • 1 Système reproducteur dans l'adénomyose
  • 2 Symptômes de la pathologie
  • 3 Causes de la maladie
  • 4 Adénomyose et grossesse
    • 4.1 Fécondation
    • 4.2 Implantation
    • 4.3 Roulement
    • 4.4 L'accouchement et la puerpéralité
    • 4.5 Risque d'infertilité
  • 5 Traitement

Le système reproducteur féminin dépend de nombreux processus structurels, hormonaux et biochimiques. La violation de tout lien peut conduire à l'infertilité. Avec l'adénomyose, le problème est souvent de nature diffuse (non localisée) et représente de multiples changements pathologiques. La durée et la prévalence de la maladie sont d'une importance fondamentale..

L'utérus joue un rôle clé dans le processus de portage d'un bébé. Il est représenté par trois couches: muqueuse, musculaire et séreuse. La couche interne tapissant la cavité de l'organe est l'endomètre. À condition qu'il y ait un cycle menstruel physiologique et qu'il n'y ait pas de grossesse, il est rejeté tous les mois, une femme le voit sous forme de saignement.

La régulation du cycle menstruel et la fréquence du rejet de l'endomètre sont réalisées par des hormones. Ils sont produits dans les ovaires, la glande pituitaire et d'autres organes endocriniens. Avec le développement de conditions pathologiques dans le corps, une germination incontrôlée de l'endomètre dans la couche musculaire de l'utérus se produit, et donc son rejet régulier et physiologique est perturbé.

L'invasion endométriale peut être localisée ou diffuse. Dans le premier cas, une zone limitée de la couche musculaire est affectée, dans le second, la majeure partie de l'endomètre est étroitement liée au myomètre. Le volume de croissance est déterminé dans le processus de diagnostic, le but des manipulations thérapeutiques et les tactiques de planification et de gestion de la grossesse en dépendent.

Certains experts pensent que l'adénomyose est le stade initial de l'endométriose, d'autres la distinguent comme une maladie distincte. À un stade précoce de développement, les deux pathologies présentent des signes et des symptômes cliniques similaires..

Parmi les principales manifestations de l'adénomyose, on distingue les symptômes suivants:

  • la durée du cycle menstruel diminue;
  • la menstruation dure plus de 5 jours, au début et à la fin, elles diffèrent par un frottis sanguin;
  • une femme ressent un inconfort constant dans la cavité pelvienne;
  • la douleur est intense et prononcée du moment du syndrome prémenstruel jusqu'à la fin des règles;
  • saignements abondants, qui conduisent souvent à l'anémie.

Les femmes en âge de procréer sont soumises à un examen obligatoire afin d'identifier la véritable cause de l'adénomyose, étant donné que de nombreuses conditions pathologiques sont liées, le développement d'un processus oncologique est possible.

L'étiologie de l'adénomyose n'est pas entièrement comprise. On suppose que la maladie est provoquée par des troubles hormonaux - un excès d'œstrogènes. Les naissances multiples et les avortements contribuent à la germination de l'endomètre. Chez certaines femmes, la pathologie est due à une prédisposition génétique..

Souvent, la maladie est découverte par hasard lors d'un examen de routine ou d'une planification de grossesse. Dans le même temps, il n'est pas possible d'établir la cause première..

Les facteurs provoquants comprennent:

  • utilisation incontrôlée de contraceptifs oraux combinés;
  • néoplasmes des ovaires et de l'hypophyse, provoquant un dysfonctionnement hormonal;
  • accouchement multiple et compliqué;
  • interventions chirurgicales sur l'utérus et les organes pelviens;
  • gain de poids brutal ou perte de poids;
  • surmenage physique avec augmentation de la pression intra-abdominale.

Lors d'un examen complet, plusieurs causes sont souvent identifiées à la fois qui contribuent à l'adénomyose. Le plus grand danger est représenté par les formations tumorales des organes producteurs d'hormones, qui ont une évolution maligne et sont difficiles à traiter, entraînant des conséquences irréversibles..

La possibilité de fécondation, de portage d'un enfant et d'accouchement physiologique dépend de la gravité et du type du processus pathologique. Pour chaque condition spécifique, des tactiques thérapeutiques individuelles seront nécessaires, basées sur les caractéristiques du développement du trouble..

Degré / forme d'adénomyoseMécanisme de développementEffets sur la grossesse
Je diplômeLa croissance endométriale est limitée à la couche basale. Les manifestations cliniques sont raresAvec une correction rationnelle des médicaments, la grossesse se déroule naturellement, sans complications
II degréL'endomètre atteint le milieu de la couche musculaireTout au long de la grossesse, les femmes sont menacées d'interruption de grossesse, un régime spécial et une surveillance dynamique supplémentaire sont nécessaires
III degréLa membrane muqueuse se développe à travers l'épaisseur du muscle et atteint la couche séreuseUn déséquilibre hormonal prononcé perturbe le cycle menstruel et rend le processus de fécondation difficile, la possibilité d'une fausse couche n'est pas exclue tout au long de la grossesse et des saignements spontanés se développent souvent. Lors de l'accouchement utilise la tactique de la césarienne, l'ablation complète de l'utérus est possible
Degré IVLe processus pathologique traverse la couche séreuse et se propage aux organes voisinsLa possibilité de grossesse est difficile, les femmes rencontrent des difficultés même pendant la conception, l'infertilité se développe souvent
Forme focaleIl se développe sous forme de nœuds ou de kystes, ne dépasse pas 10% du nombre total de cas d'adénomyose. Les cavités ont des inclusions sous la forme d'un liquide brun qui s'accumule à la suite de la menstruationLe pronostic de l'évolution de la grossesse est généralement favorable, surtout si les ganglions et le placenta attaché sont situés sur différentes parois de l'utérus
Forme diffuseLa forme la plus courante d'adénomyose survient dans 2/3 de tous les cas. Le processus pathologique est réparti sur toute la surface de la couche musculaire, de multiples fistules se forment dans la cavité pelvienne et des adhérencesLe processus d'adhésion devient souvent un obstacle sur la trajectoire du sperme, mais même dans des conditions de fécondation, le zygote ne peut pas pleinement prendre pied sur la couche muqueuse. L'avortement spontané se développe déjà au premier trimestre

Plus le diagnostic est posé et l'adénomyose tôt, plus le processus de développement de la grossesse est favorable et moins il y a de complications dans la période post-partum. Le principal danger que représente la pathologie pour les femmes en âge de procréer est le développement d'une infertilité persistante.

Le principal problème auquel les femmes sont confrontées avec l'adénomyose apparaît même au moment de la conception. Étant donné que la maladie survient souvent avec un déséquilibre hormonal, la durée du cycle menstruel et la nature de la décharge sont perturbées. Pour la plupart des femmes, le cycle devient irrégulier et il n'est pas possible de déterminer de manière fiable l'ovulation à la maison..

Pour calculer les jours les plus favorables pour la conception, une femme doit calculer l'ovulation par la méthode du calendrier pendant plusieurs mois en utilisant des marques sur le début des menstruations, effectuer des tests spéciaux et, si nécessaire, visiter une salle de diagnostic par ultrasons, qui est la plus informative de toutes les méthodes possibles..

Le problème suivant qui se pose sur le chemin du développement de la grossesse, après la fécondation, est l'impossibilité de l'implantation. Le fœtus doit s'attacher à l'endomètre, d'où il recevra la nutrition nécessaire. Les difficultés d'implantation surviennent principalement en cas de processus pathologique courant.

Si la couche muqueuse est gravement endommagée ou si l'embryon est rejeté par elle, après la fécondation, la grossesse ne se produit pas. Mais cela est dû à la vie à court terme d'un zygote. La prochaine fois que vous essayez de tomber enceinte, la situation peut être radicalement différente, par conséquent, le diagnostic d'infertilité dans ce cas n'est pratiquement pas exposé.

Dans la plupart des cas, la grossesse est calme, en particulier avec les formes ganglionnaires de 1 et 2 degrés de gravité. Pour éviter un accouchement prématuré dès le début de la gestation, une hormonothérapie de soutien et de correction est prescrite à une femme. On montre au patient le repos sexuel, la limitation de la surcharge physique et psycho-émotionnelle, le mode maison, en particulier au premier trimestre.

Au 3ème, 4ème degré d'adénomyose, lorsque le processus est diffus et généralisé avec atteinte de toute la couche musculaire, l'utérus est presque toujours dans un état de tonus, le risque d'avortement spontané est constamment présent. Si la fécondation et l'implantation ont néanmoins eu lieu et que la femme a eu la possibilité de porter l'enfant, elle passe la plupart de son temps dans un hôpital où une thérapie spécialisée est effectuée.

Les tactiques d'accouchement et d'observation dans la période post-partum dépendent complètement du degré et de la forme du processus pathologique.

Si l'adénomyose est de nature nodulaire et que son degré de propagation est insignifiant, il est recommandé de procéder à un accouchement naturel. Mais la situation change lorsque le placenta attaché est à proximité immédiate des ganglions adénomateux, le risque de saignement augmente, le patient est sous surveillance 24 heures sur 24 à l'hôpital pendant une période plus longue.

Avec la propagation diffuse de l'adénomyose, la couche musculaire est mince, il existe un risque de rupture de l'utérus pendant la période de tentatives, des difficultés surviennent avec la séparation physiologique du placenta et la probabilité de saignement est très élevée. Une femme est préparée à l'accouchement à l'avance, souvent une semaine avant la date prévue, elle est hospitalisée dans un hôpital.

Avec un diagnostic d'adénomyose, le risque d'infertilité augmente. La maladie survient dans le contexte de troubles dyshormonaux, qui en eux-mêmes peuvent être incompatibles avec la grossesse. L'endomètre se développe non seulement dans les couches profondes, mais subit également une hypertrophie et des changements qui peuvent empêcher la grossesse. La couche musculaire de l'utérus réagit à la pénétration en s'épaississant et en restructurant, ce qui empêche le port du fœtus.

En revanche, si une adénomyose est détectée à un stade précoce, il est recommandé de donner naissance à un enfant si la grossesse était prévue. Dans le processus de portage d'un fœtus, le fond hormonal change et il n'y a pas de rejet de l'endomètre mensuel, et donc la maladie régresse. Parfois, après la naissance d'un enfant, il disparaît complètement, sans aucune intervention supplémentaire..

Le traitement de l'adénomyose dépend de sa gravité et de l'âge du patient. En raison des fréquents examens préventifs systématiques de la population féminine, les cas négligés sont assez rares. Par conséquent, un traitement conservateur est généralement suffisant, à l'aide duquel il est possible d'obtenir une guérison complète ou une rémission stable de la maladie..

Dans les premiers stades de développement, des médicaments sont prescrits, tels que:

  • contraceptifs oraux;
  • les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • analogues de l'hormone de libération des gonadotrophines - Duphaston;
  • analgésiques;
  • hémostatique et quelques autres moyens.

Seul un spécialiste peut déterminer la quantité de médicaments nécessaires, la durée du cours et la posologie après un examen complet et l'identification du degré et de la forme de la maladie. Étant donné que la pathologie est grave, l'automédication n'est pas recommandée. Avec le développement de formes sévères, les changements peuvent être irréversibles, entraînant une infertilité..

En l'absence d'effet positif des préparations de comprimés utilisées, un traitement local est indiqué. Un dispositif intra-utérin Mirena est installé pour une femme pendant 1 à 3 ans, qui contient des hormones qui normalisent la croissance de l'endomètre. La substance active est dosée, il n'y a donc pas de risque de surdosage ou d'autres contre-indications.

Dispositif intra-utérin dans la cavité utérine

Avec une évolution sévère de la maladie et une résistance au traitement conservateur, une hystéroscopie diagnostique est réalisée, au cours de laquelle une biopsie (biomatériau) est effectuée pour étudier et exclure le processus oncologique. L'adénomyose diffuse de grade 4 est une indication claire de l'ablation complète de l'organe..

Détails sur l'adénomyose utérine

Les femmes après 40 ans font partie d'un groupe à risque spécial pour une maladie aussi dangereuse que l'adénomyose utérine. La médecine moderne offre un certain nombre de mesures efficaces pour le traitement de cette pathologie, mais chaque femme devrait avoir des informations sur les caractéristiques et les causes de la maladie afin de prévenir son apparition.

Détails sur les caractéristiques de la maladie

L'intérieur de l'utérus est recouvert d'une couche de tissu appelée endomètre. Le début du cycle menstruel est caractérisé par la présence de uniquement la membrane de croissance, après quoi l'endomètre commence à se développer et à se développer activement. Ce processus a lieu dans le but d'accepter un ovule fécondé, mais si la grossesse ne se produit pas, l'endomètre envahi est rejeté et quitte l'utérus avec le sang. Ce processus se poursuit tout au long de l'âge reproductif de la femme..
L'adénomyose est la deuxième maladie la plus courante aujourd'hui. Une couche spéciale sépare le tissu musculaire des cellules endométriales. En l'absence de pathologies, l'endomètre ne se développe que dans la cavité utérine. En présence de cette pathologie, les cellules endométriales commencent à se diviser activement et à se développer en tissu musculaire. Ce processus se produit de manière inégale et à plusieurs endroits. Les foyers d'adénomyose qui en résultent sont caractérisés par un épaississement significatif des parois utérines, qui est une déformation de l'utérus. Le cycle menstruel est perturbé et la probabilité de concevoir un enfant diminue plusieurs fois.

Classification de l'adénomyose de l'utérus

L'adénomyose est classée dans les types suivants:

  • diffus (stade 1);
  • noueux (stade 2);
  • focal (étape 3).


    L'adénomyose diffuse de l'utérus est caractérisée par la formation de «poches» de cellules endométriales, qui commencent à se diviser activement et à se propager au-delà de la cavité utérine, affectant le tissu musculaire. Dans les cas particulièrement graves, une formation de fistule est observée, atteignant les os pelviens.
    Avec l'adénomyose de type nodulaire, la croissance de l'épithélium glandulaire dans la zone du tissu musculaire est observée. De plus, les cellules forment des nœuds de différentes tailles. Un grand nombre de nœuds peuvent se former, tous sont remplis de liquide brun de l'intérieur, ce qui est une conséquence de l'activité des glandes endométriales. Avec une forme avancée de la maladie, les ganglions sont remplis de sang. La principale différence entre l'adénomyose de ce type est la consistance dense des nœuds, car le tissu conjonctif se développe activement autour des foyers nodaux endométriosiques formés. Lors du diagnostic, les nœuds dans de nombreux paramètres peuvent ressembler à la présence de néoplasmes bénins, par conséquent, afin de prescrire un traitement efficace, il est nécessaire de déterminer avec précision le type de pathologie.
    L'adénomyose focale de l'utérus est le degré le plus grave de la maladie, car dans ce cas, la propagation des cellules de l'endomètre ne se produit pas en petits points, mais en «colonies» entières, formant ainsi de grands foyers de la maladie. La principale différence entre la forme focale est que la zone touchée est séparée par des limites prononcées, par conséquent, l'adénomyose à l'échographie est très facile à déterminer.
    L'adénomyose interne du col de l'utérus se développe uniquement dans la région utérine. Lorsque les cellules de l'endomètre touchent des organes adjacents (vessie, uretère, intestins, reins, etc.), la pathologie est externe.

    Les causes de la maladie

    Actuellement, il existe plusieurs causes d'adénomyose utérine:

    1. Prédisposition génétique. Les données statistiques fournissent des preuves que les femmes qui ont eu cette maladie dans leur famille sont à un groupe à risque spécial de développer une adénomyose..
    2. Refus de sang pendant la menstruation, qui comprend un grand nombre de cellules endométriales. Cela peut provoquer leurs dépôts à l'extérieur de la cavité utérine..
    3. La forme diffuse d'adénomyose se manifeste chez les femmes, avec une teneur accrue en hormones mâles - œstrogènes dans le sang.
    4. Maladies du système immunitaire, qui permettent aux cellules de l'endomètre de s'adapter et de se diviser dans des conditions inhabituelles pour elles. Par conséquent, les cellules sont implantées à l'extérieur de l'utérus et, en conséquence, une adénomyose externe se développe.

    L'adénomyose du col de l'utérus peut également survenir dans le contexte des facteurs suivants:

  • pratiquer des avortements;
  • opérations chirurgicales sur les organes reproducteurs féminins;
  • en surpoids. Dans cette situation, le tissu adipeux sert d'organe endocrinien qui synthétise les hormones sexuelles, y compris la testostérone en grande quantité;
  • violation du foie;
  • diverses maladies des organes génitaux féminins.

    Signes et symptômes de la maladie

    Les principaux signes du développement d'une maladie nodulaire ou diffuse sont:

    1. Algodisménorrhée. Ce symptôme est un symptôme prononcé et il se manifeste au cours de la douloureuse menstruation. Dans les premiers stades de la maladie, une douleur intense ne survient que le premier jour, à un stade ultérieur tout au long de la menstruation. Tout cela conduit à une irritabilité, à une détérioration de l'état général du patient..
    2. Infertilité féminine. Les femmes commencent le plus souvent à déterminer les signes d'adénomyose de l'utérus en raison de l'incapacité de devenir enceinte. Si les deux bandelettes chéries n'apparaissent pas sur le test pendant plusieurs mois au cours de la vie sexuelle régulière sans l'utilisation de contraceptifs, c'est un signal que le couple a des problèmes de santé, en particulier, on parle d'adénomyose. La pathologie entraîne des processus adhésifs dans la région cervicale, une immunité affaiblie, une ovulation altérée, qui est la cause de l'infertilité.
    3. Violation du cycle menstruel, ce qui entraîne des pertes rares mais abondantes. Les saignements utérins abondants, qui peuvent durer jusqu'à 14 jours, sont un symptôme d'une orientation précoce vers un spécialiste. Dans le contexte de saignements abondants, une autre pathologie se développe - l'anémie.
    4. Incapacité d'une femme à porter un enfant. Même si, avec cette maladie, une femme parvient à devenir enceinte, elle ne pourra pas porter et donner naissance à un bébé, car un changement des parois de la région utérine et une violation du fond hormonal provoqueront des fausses couches spontanées. Bien sûr, il y a des chances de donner naissance à un enfant en bonne santé, mais c'est un processus qui nécessitera un effort maximal et la supervision d'un spécialiste..

    Adénomyose et fibromes utérins

    Adénomyose associée à un myome utérin - ces deux pathologies se retrouvent ensemble dans 80% des cas, car les mécanismes d'apparition des deux maladies sont de structure très similaire. En outre, lors de la réalisation de diagnostics, il est assez facile de confondre ces pathologies les unes avec les autres, par conséquent, le diagnostic de la maladie doit être effectué non seulement par échographie, mais également par le biais d'autres études cliniques..
    L'élargissement de l'utérus avec adénomyose correspond à la taille du fibrome. La principale différence entre ces maladies est qu'après la fin des règles avec adénomyose diffuse, l'utérus prend sa taille naturelle. Le myome de l'utérus en association avec l'adénomyose présente des symptômes similaires qui ne subissent aucun changement, malgré la maladie concomitante. À titre exceptionnel, plusieurs fibromes utérins peuvent être détectés en association avec une adénomyose, qui s'accompagne de saignements abondants en dehors du cycle menstruel..
    La combinaison de l'adénomyose avec des fibromes utérins est une pathologie qui ne répond pratiquement pas au traitement de type conservateur. Les experts conseillent aux femmes dans une telle situation de recourir à la chirurgie et de retirer l'organe reproducteur.

    Quelles sont les conséquences possibles? La propagation des cellules endométriales en dehors de l'espace utérin est la cause d'une violation de la membrane muqueuse de l'organe. Les parois utérines deviennent minces et fragiles. Avec le myome utérin avec adénomyose, l'œuf fécondé ne peut pas s'accrocher aux parois minces. Tout cela conduit à l'infertilité et les cellules endométriales envahies peuvent provoquer des tumeurs malignes..

    Adénomyose et grossesse

    Cette pathologie est l'une des principales causes d'infertilité chez les femmes. Un traitement opportun peut restaurer la fertilité d'une femme. Eco avec adénomyose ne doit être effectué qu'en cas de traitement et sous la supervision d'un spécialiste, car il existe un risque élevé d'interruption prématurée de la grossesse. Selon les statistiques, de nombreuses femmes ont porté et donné naissance à un bébé en bonne santé, mais sous réserve de toutes les recommandations individuelles du gynécologue. Ainsi, l'adénomyose et l'éco sont des choses compatibles, mais il ne peut être dit que par un médecin, sur la base d'études diagnostiques, s'il vaut la peine d'effectuer cette procédure ou s'il faut suivre un traitement avant la grossesse. Les fibromes utérins associés à l'adénomyose sont particulièrement dangereux.Dans ce cas, il est préférable de ne pas pratiquer de FIV.

    Adénomyose et infertilité

    L'adénomyose (endométriose du corps utérin) est une pathologie caractérisée par le fait que des cellules structurellement et fonctionnellement similaires aux cellules de la membrane muqueuse utérine (endomètre) se trouvent dans sa couche musculaire (myomètre).

    Ainsi, des changements cycliques au cours du cycle menstruel se produisent à la fois dans la membrane muqueuse et dans la couche musculaire. Les foyers d'adénomyose sont en constante augmentation, ce qui détermine la nature progressive de la maladie. Des changements dégénératifs pathologiques commencent progressivement à se produire dans le myomètre..

    Étant donné que l'endométriose interne peut être l'une des raisons du développement de l'infertilité féminine, dans cet article, nous aimerions parler plus en détail de cette pathologie, de ses causes et de ses méthodes de traitement, et aussi insister sur la possibilité d'une grossesse avec l'adénomyose.

    Causes de l'adénomyose

    Comme dans le cas de l'endométriose, les causes de l'adénomyose ne sont actuellement pas bien comprises. Cependant, les experts identifient des groupes à risque pour le développement de l'adénomyose. La probabilité de développer une pathologie est plus élevée chez les femmes:

    • ayant des antécédents familiaux d'endométriose et des masses dans les organes du système génito-urinaire
    • qui a accouché en âge de procréer tardif ou qui a eu des complications pendant l'accouchement
    • avec une ménarche précoce ou trop tardive
    • utilisant un COC ou un dispositif intra-utérin
    • avec des maladies inflammatoires et / ou des interventions chirurgicales sur les organes pelviens
    • interruption de grossesse
    • avec une violation du système immunitaire du corps
    • en surpoids
    • sous l'influence de facteurs externes négatifs et d'un mode de vie inapproprié (situation écologique défavorable dans la région, activité physique grave, mode de vie sédentaire)

    Signes d'adénomyose

    Le symptôme le plus courant est peut-être la douleur cyclique (algoménorrhée). Comme vous vous en souvenez, la muqueuse de l'utérus s'épaissit progressivement tout au long du cycle. Si la conception n'a pas eu lieu, la couche fonctionnelle est rejetée pendant la menstruation. Dans les foyers d'adénomyose, les cellules se comportent de la manière habituelle: le tissu est transformé cycliquement puis rejeté. Ce processus est toujours accompagné d'une inflammation, de nature chronique, du développement d'un œdème dans la zone du foyer de l'adénomyose et de la douleur, qui sont causées par le fait que les terminaisons nerveuses sont comprimées et la circulation sanguine est altérée. L'intensité du syndrome douloureux dépend de la prévalence de l'adénomyose et de sa localisation dans l'utérus lui-même.

    De plus, la durée des menstruations et le volume des écoulements changent. Avec l'adénomyose, les patientes notent que les écoulements de spotting apparaissent plusieurs jours avant le début de la menstruation et se poursuivent pendant un certain temps après leur fin. Il y a souvent des saignements plus abondants. Ainsi, un autre symptôme de l'adénomyose est l'hyperpolyménorrhée..

    Étant donné qu'une femme perd plus de sang chaque mois pendant la menstruation que ce qui devrait normalement se produire, dans de nombreux cas, une anémie ferriprive peut se développer, qui à son tour se caractérise par une faiblesse générale, de la fatigue, une diminution de la capacité de travail et des étourdissements..

    Dans certains cas, les patients atteints d'adénomyose peuvent souffrir d'infertilité.

    Formes d'adénomyose

    Il existe 3 formes d'adénomyose:

    • Diffuse, dans laquelle des cellules similaires à l'endomètre se trouvent dans tout le tissu du myomètre, ce qui lui permet d'acquérir une structure cellulaire. Les foyers d'adénomyose (hétérotopie) sont situés de manière relativement uniforme sur toute l'épaisseur de la couche musculaire de l'utérus.
    • Nodulaire, lorsque des nœuds endométrioïdes de différentes tailles se trouvent dans différentes parties du myomètre. Il y a du sang ou un liquide brunâtre à l'intérieur de chaque nœud, résultant de changements cycliques.
    • Diffus-nodulaire, qui se caractérise par une combinaison des deux premiers.

    Le degré d'adénomyose

    Le degré d'adénomyose est déterminé en fonction de la profondeur à laquelle les changements ont affecté la couche musculaire de l'utérus et n'est pertinent que pour la gravité de la forme diffuse de la pathologie.

    • L'adénomyose de grade I est caractérisée par la prolifération de cellules similaires à l'endomètre dans la couche sous-muqueuse.
    • Le degré II est diagnostiqué si pas plus de 50% de la couche musculaire est impliquée dans le processus pathologique.
    • Le grade III suggère que l'adénomyose s'est étendue à plus de 50% de l'épaisseur du myomètre.
    • Le grade IV est caractérisé par la propagation de l'adénomyose non seulement dans le myomètre lui-même, mais également à l'extérieur. Le processus pathologique affecte déjà la membrane séreuse de l'utérus, ce qui conduit ensuite au fait que l'endométriose est transférée au péritoine et aux organes pelviens.

    Diagnostic de l'adénomyose

    L'adénomyose peut être suspectée sur la base des plaintes du patient. Cependant, les symptômes ne sont pas assez spécifiques et un examen supplémentaire est donc nécessaire..

    • Échographie des organes pelviens. Au cours de l'étude, un utérus élargi avec une forme sphérique est trouvé. Si plusieurs formations sont détectées, dont la taille ne dépasse pas 0,5 cm de diamètre, avec un contenu anéchogène, et qu'il n'y a pas de frontière claire entre le myomètre et la muqueuse utérine, cela indique une forme diffuse de pathologie. Si le médecin découvre des formations hyperéchogènes de forme irrégulière, les résultats obtenus peuvent indiquer le développement de la forme nodulaire de l'adénomyose. Les médecins du diagnostic par ultrasons de Nova Clinic ont une vaste expérience pratique dans l'identification de diverses formes d'adénomyose, et son diagnostic est facilité par l'utilisation des échographes les plus modernes..
    • L'hystéroscopie, qui est réalisée à Nova Clinic à l'aide d'appareils Karl Storz à optique flexible, vous permet de déterminer en profondeur non seulement la présence même de la pathologie, mais également le degré de sa prévalence, qui joue un rôle important dans le développement du schéma de traitement le plus efficace..
    • L'hystérosalpingographie est une méthode de diagnostic par rayonnement, au cours de laquelle un agent de contraste est injecté dans la cavité utérine, remplissant les foyers d'endométriose. L'image résultante vous permet d'avoir une idée claire du processus pathologique.
    • La laparoscopie diagnostique vous permet de diagnostiquer de manière fiable l'adénomyose uniquement si le processus pathologique est allé au-delà de l'organe, affectant la membrane séreuse. À des stades précoces, une adénomyose peut être suspectée en fonction des modifications de la taille et des contours de l'utérus.

    Traitement de l'adénomyose

    Le traitement implique soit une thérapie conservatrice avec divers médicaments hormonaux, soit une intervention chirurgicale. De plus, des méthodes physiothérapeutiques, des médicaments immunocorrecteurs et analgésiques sont utilisés.

    Dans certains cas, le traitement chirurgical et médicamenteux est combiné: pendant la laparoscopie, le médecin supprime les foyers d'adénomyose, après quoi des médicaments hormonaux qui suppriment la fonction ovarienne sont prescrits pendant plusieurs mois pour éviter la récidive.

    Dans chaque cas, le médecin prescrit un schéma thérapeutique individuel en fonction des résultats de l'examen, ainsi que du fait que le patient envisage d'avoir un bébé.

    Adénomyose et infertilité

    Dans le cas où l'adénomyose est à un stade précoce, vous pouvez tomber enceinte. Des problèmes commencent à survenir au stade où la cavité utérine est considérablement modifiée et déformée, il devient très difficile d'obtenir une grossesse, car la probabilité d'une implantation réussie de l'embryon et de son développement ultérieur dans l'utérus est extrêmement faible. Dans certains cas, avec des formes sévères d'adénomyose, le médecin peut recommander une procédure de gestation pour autrui, lorsqu'un embryon obtenu à la suite d'une FIV (fécondation in vitro) est transplanté dans la cavité utérine d'une mère porteuse, qui la porte et après la naissance transfère l'enfant aux parents biologiques. Mais, bien sûr, un diagnostic rapide et un traitement adéquat permettent généralement de restaurer la fertilité naturelle..

    Adénomyose

    Mon blog

    À propos des avantages de l'inspection technique

    Intéressant

    Ordonnances de contraception

    Tôt ou tard, toute femme est confrontée à la question: comment se protéger d'une grossesse non désirée?

    Ma consultation

    Je sais que vous n'aimez pas consulter un gynécologue, mais, hélas, aucune femme ne peut se passer de l'attention de ce médecin.

    Version vidéo:

    «Vous avez une adénomyose utérine» - cette conclusion est souvent entendue par les femmes (surtout après 27-30 ans) lors d'une échographie ou après un examen sur une chaise. Très rarement, les patients sont expliqués en détail ce qu'est cette maladie..

    Découvrons-le.

    L'adénomyose est parfois appelée «endométriose interne», l'assimilant à un type d'endométriose. La plupart des chercheurs pensent que bien que ces maladies soient similaires, il s'agit toujours de deux conditions pathologiques différentes..

    Qu'est-ce que l'adénomyose?

    Permettez-moi de vous rappeler que la cavité utérine est tapissée d'une membrane muqueuse appelée l'endomètre. L'endomètre se développe pendant le cycle menstruel en vue de recevoir un ovule fécondé. Si la grossesse ne se produit pas - la couche superficielle (également appelée «fonctionnelle») est rejetée, ce qui s'accompagne de saignements (ce processus est appelé menstruation). La couche de croissance de l'endomètre reste dans la cavité utérine, à partir de laquelle, au prochain cycle menstruel, l'endomètre recommence à croître.

    L'endomètre est séparé de la couche musculaire de l'utérus par une fine couche spéciale de tissu qui sépare ces couches. Normalement, l'endomètre ne peut se développer que dans le sens de la cavité utérine, s'épaississant simplement pendant le cycle menstruel. Avec l'adénomyose, ce qui suit se produit: à différents endroits de l'endomètre, le tissu en division se développe (entre l'endomètre et le muscle) et commence à envahir la paroi musculaire de l'utérus.

    Important! L'endomètre ne se développe pas dans la paroi de l'utérus partout, mais seulement par endroits. Pour plus de clarté, je vais donner un exemple. Vous avez planté des plants dans une boîte en carton et si vous ne les avez pas transplantés dans le sol depuis longtemps, des racines individuelles vont germer à travers la boîte. C'est ainsi que l'endomètre se développe sous la forme de «racines» séparées pénétrant dans la paroi musculaire de l'utérus.

    En réponse à l'apparition de tissu endométrial dans le muscle utérin, il commence à répondre à l'invasion. Cela se manifeste par l'épaississement réactif de faisceaux individuels de tissu musculaire autour de l'endomètre envahissant. Le muscle tente de limiter la propagation de ce processus de croissance..
    Étant donné que le muscle augmente en taille, alors, en conséquence, l'utérus avec adénomyose commence à augmenter en taille, acquiert une forme sphérique.

    Quelles sont les formes d'adénomyose?

    Dans certains cas, le tissu endométrial pénétré forme des foyers de son accumulation dans l'épaisseur du muscle, alors ils disent qu'il s'agit d'une «adénomyose - une forme focale». S'il y a simplement introduction de l'endomètre dans la paroi de l'utérus sans formation de foyers, on parle d'une «forme diffuse» d'adénomyose. Parfois, il existe une combinaison de formes diffuses et nodulaires d'adénomyose.

    Il arrive que l'endomètre, qui a envahi la paroi de l'utérus, forme des nœuds très similaires aux nœuds des fibromes utérins. Si le myome utérin, en règle générale, est représenté par des composants musculaires et du tissu conjonctif, alors dans les nœuds de l'adénomyose, le composant glandulaire et le tissu conjonctif prédominent. Cette forme d'adénomyose est appelée «nodulaire».

    Adénomyose et fibromes utérins

    Il peut être très difficile avec l'échographie de distinguer le nœud fibrome utérin de la forme nodulaire de l'adénomyose. De plus, on pense que le tissu endométrial peut être introduit dans les ganglions myomateux déjà existants. Très souvent, vous pouvez voir une combinaison d'adénomyose et de fibromes utérins. Par exemple, dans le contexte d'une adénomyose diffuse, il y a des nœuds de fibromes utérins.

    Il est très important, à la suite du diagnostic, de poser le bon diagnostic et de déterminer clairement ce qui est exactement présent dans l'utérus - fibromes utérins ou adénomyose - la forme nodale. Le traitement des fibromes utérins et de l'adénomyose est pratiquement le même, mais l'efficacité est différente, ce qui affectera le pronostic du traitement.

    Quelles sont les causes de l'adénomyose?

    La cause exacte de la formation de l'adénomyose n'est toujours pas connue. On suppose que tous les facteurs qui perturbent la barrière entre l'endomètre et la couche musculaire de l'utérus peuvent conduire au développement de l'adénomyose..

    Quoi exactement:

    • Grattage et avortement
    • Césarienne
    • Ablation des ganglions fibromes utérins (en particulier lors de l'ouverture de la cavité utérine)
    • Accouchement
    • Inflammation de l'utérus (endométrite)
    • Autres opérations sur l'utérus

    Dans le même temps, mais très rarement, l'adénomyose est trouvée chez les femmes qui n'ont jamais toléré les interventions et les maladies ci-dessus, ainsi que chez les jeunes adolescentes qui n'ont commencé que récemment leurs règles.

    Dans ces rares cas, deux raisons sont suggérées..

    La première raison est associée à la survenue de troubles au cours du développement intra-utérin de la fille et l'endomètre, sans aucun facteur externe, est introduit dans la paroi de l'utérus..

    La deuxième raison est liée au fait que les jeunes filles peuvent avoir des difficultés à ouvrir le canal cervical pendant la menstruation. Les contractions musculaires de l'utérus pendant la menstruation en présence de spasmes cervicaux créent une très forte pression à l'intérieur de l'utérus, ce qui peut avoir un effet traumatique sur l'endomètre, à savoir sur la barrière séparant l'endomètre et la couche musculaire de l'utérus. En conséquence, l'introduction de l'endomètre dans la paroi de l'utérus peut se produire..

    De plus, c'est ce mécanisme qui peut jouer un rôle dans le développement de l'endométriose, car lorsque la sortie du flux menstruel de l'utérus est difficile sous l'influence de la haute pression, ces sécrétions à travers les tubes en grande quantité pénètrent dans la cavité abdominale, où se produit l'implantation de fragments de l'endomètre sur le péritoine..

    Comment se manifeste l'adénomyose?

    Chez plus de la moitié des femmes, l'adénomyose est asymptomatique. Les symptômes les plus courants de l'adénomyose sont des règles douloureuses et abondantes, souvent coagulées, avec une période prolongée de taches brunâtres, des douleurs pendant les rapports sexuels et parfois des saignements intermenstruels. La douleur dans l'adénomyose est souvent assez forte, spastique, coupante, parfois elle peut être «poignard». Ces douleurs sont mal soulagées en prenant des analgésiques conventionnels. L'intensité de la douleur pendant la menstruation peut augmenter avec l'âge..

    Diagnostic de l'adénomyose

    Le plus souvent, le diagnostic d '«adénomyose» est posé lors de la consultation d'un gynécologue lors d'une échographie. Le médecin voit «un utérus hypertrophié, une structure hétérogène du myomètre (ils écrivent aussi« échogénicité hétérogène »), l'absence de frontière claire entre l'endomètre et le myomètre, des« déchiquetés »dans la zone de cette frontière, la présence de foyers dans le myomètre.

    Un médecin peut décrire un épaississement prononcé de l'une des parois de l'utérus par rapport à l'autre. Ce sont les descriptions échographiques les plus courantes de l'adénomyose, que vous pouvez lire dans votre rapport. Lors d'un examen sur une chaise, le médecin peut dire que l'utérus est agrandi, un mot très important est «utérus rond».

    Le diagnostic d'adénomyose est souvent posé lors de l'hystéroscopie. Au cours de cette procédure, ils voient les soi-disant «passages» - ce sont des points rouges dans l'endomètre, qui correspondent exactement aux endroits où l'endomètre est entré dans la paroi de l'utérus.

    Moins fréquemment, l'IRM est utilisée pour confirmer le diagnostic. Cette méthode est la plus indiquée dans les cas où l'échographie ne peut pas distinguer de manière fiable la forme nodulaire de l'adénomyose et les fibromes utérins. Ceci est important lors de la planification des tactiques de traitement..

    Important! Étant donné que l'adénomyose chez plus de la moitié des femmes est asymptomatique et que la plupart des femmes vivent leur vie sans savoir qu'elles ont eu une adénomyose (adénomyose, comme les fibromes utérins et l'endométriose, régressent après la ménopause), vous ne devriez pas vous inquiéter immédiatement si pendant examen vous recevez ce diagnostic.

    C'est une situation assez courante - vous venez pour un examen de routine ou avec des plaintes de pertes vaginales - en même temps, ils font une échographie et diagnostiquent une "adénomyose", malgré le fait que vous ne présentez pas de symptômes caractéristiques de cette maladie. Le médecin est obligé de décrire les changements qu'il a constatés, mais cela ne signifie pas que vous devez de toute urgence commencer le traitement.

    L'adénomyose est une «condition» très courante de l'utérus, qui peut ne pas se manifester de quelque façon que ce soit pendant toute la vie et régresser indépendamment après la ménopause. Vous pourriez ne jamais faire face aux symptômes de cette maladie.

    L'adénomyose se caractérise dans la plupart des cas par une évolution asymptomatique stable, sans progression de la maladie, si des facteurs supplémentaires ne sont pas créés à cet effet sous la forme d'avortement et de curetage.

    Chez la plupart des femmes, l'adénomyose existe comme «arrière-plan» et ne nécessite pas de traitement sérieux, seulement des mesures préventives, que je décrirai ci-dessous.

    L'adénomyose en tant que problème grave est moins fréquente.En règle générale, dans cette situation, elle se manifeste immédiatement sous forme de symptômes et évolue progressivement. Cette «adénomyose» nécessite un traitement.

    Traitement de l'adénomyose

    L'adénomyose ne peut être complètement guérie si l'ablation de l'utérus n'est pas prise en compte. Cette maladie s'auto-régresse après la ménopause. Jusqu'à ce point, nous pouvons réaliser une légère régression de l'adénomyose et empêcher le développement ultérieur de la maladie..

    Pour le traitement de l'adénomyose, pratiquement les mêmes approches sont utilisées que pour le traitement des fibromes utérins.

    L'adénomyose régressant après la ménopause, des médicaments agonistes de la GnRH sont utilisés (buséréline-dépôt, zoladex, lucrine, etc.). Ces médicaments créent un état réversible de ménopause, ce qui conduit à une régression de l'adénomyose et à l'élimination des symptômes de la maladie. Il est important de se rappeler qu'après la fin du traitement et la restauration de la fonction menstruelle, l'adénomyose récidive rapidement dans la grande majorité des cas, par conséquent, après le traitement principal, il est nécessaire de passer soit aux contraceptifs hormonaux, soit à installer la spirale Mirena.

    Cela stabilisera les résultats obtenus par le traitement principal..

    L'embolisation de l'artère utérine a un effet mixte sur l'adénomyose. Il existe des publications dans lesquelles la présence d'adénomyose est même appelée la raison de l'inefficacité des EAU, réalisée pour traiter les fibromes utérins. Mais il existe également des publications décrivant la grande efficacité des EAU contre l'adénomyose. Nous avons fait les EAU en présence d'adénomyose et avons obtenu de bons résultats. J'ai noté que si le tissu de l'adénomyose est bien alimenté en sang, les EAU étaient efficaces et si le flux sanguin dans la zone de l'adénomyose était faible, il n'y avait aucun effet..

    Les méthodes chirurgicales comprennent l'ablation des tissus de l'adénomyose tout en préservant l'utérus et une solution radicale au problème - l'amputation de l'utérus. Il vaut la peine de recourir à des méthodes chirurgicales de traitement uniquement dans les cas extrêmes, lorsque rien d'autre n'aide..

    Le dispositif intra-utérin Mirena est bon pour niveler les symptômes de l'adénomyose. Il est fixé à 5 ans. Dans le contexte de cette spirale, les menstruations se raréfient ou disparaissent complètement, les douleurs peuvent disparaître.

    Les contraceptifs hormonaux peuvent prévenir l'adénomyose et arrêter sa progression aux premiers stades de la maladie. Pour obtenir le meilleur effet, les contraceptifs sont mieux pris selon un schéma prolongé - 63 + 7 - c'est-à-dire trois paquets d'affilée sans interruption et seulement après cela, une pause de 7 jours, puis à nouveau 63 jours de prise du médicament..

    Adénomyose et infertilité

    Selon les auteurs occidentaux, il n'y a pas de lien prouvé entre l'adénomyose et l'infertilité, c'est-à-dire que l'on suppose qu'une adénomyose isolée n'affecte pas la capacité de devenir enceinte. Cependant, l'adénomyose est assez souvent associée à d'autres conditions pathologiques, par exemple avec l'endométriose ou le myome utérin, qui peuvent affecter la fertilité d'une femme..

    Résumer:

    • L'adénomyose est une maladie assez courante, dont la fréquence atteint 60-70%
    • Dans l'adénomyose, l'endomètre envahit la paroi musculaire de l'utérus, conduisant à un épaississement réactif des fibres musculaires autour du tissu envahissant. Cela augmente la taille de l'utérus.
    • Le plus souvent, l'adénomyose est diagnostiquée chez la femme après 30 ans
    • On suppose que diverses manipulations médicales avec l'utérus conduisent au développement d'une adénomyose - curetage, avortement, césarienne, accouchement, opérations sur l'utérus, processus inflammatoire.
    • Chez plus de la moitié des femmes, l'adénomyose est asymptomatique
    • Les symptômes les plus courants de l'adénomyose sont des menstruations abondantes, douloureuses et prolongées avec caillots et douleurs pendant les rapports sexuels.
    • L'adénomyose est le plus souvent diagnostiquée par échographie et hystéroscopie
    • L'adénomyose est souvent associée au myome utérin, avec la forme nodulaire de l'adénomyose, il est difficile de la distinguer du nœud myomateux
    • Le traitement de l'adénomyose se réduit à la création d'une ménopause réversible, suivie d'une étape de stabilisation sous forme de prise de contraceptifs hormonaux ou de mise en place d'un système hormonal intra-utérin "Mirena"
    • L'embolisation des artères utérines est dans certains cas une méthode efficace de traitement de l'adénomyose
    • L'adénomyose ne conduit probablement pas à elle seule à l'infertilité..
  • Il Est Important De Savoir Sur La Planification

    Test sanguin HCG

    Nouveau née

    informations généralesLa gonadotrophine chorionique humaine (abrégée en hCG, hCG, HCG en anglais, HGF en ukrainien) est une hormone qui, dans des conditions normales, est produite exclusivement pendant la grossesse.

    7 règles à suivre pendant la grossesse

    Nutrition

    Si, avant la grossesse, vous ne vous souciez pas vraiment de votre santé, n’analysiez pas votre mode de vie et votre alimentation habituels, le moment est venu de vous prendre plus au sérieux, vous et votre nouvel état.

    36 semaines de grossesse

    Infertilité

    Votre bébé est presque prêt pour la naissance: les poumons sont mûrs, le cœur et les reins fonctionnent, tous les organes et systèmes fonctionnent, les organes génitaux ont atteint la maturité.

    Dans quoi pouvez-vous baigner un nouveau-né

    Nutrition

    La question de savoir dans quoi baigner un nouveau-né est posée par absolument tous les parents. Cependant, les pédiatres, pour le moment, n'ont pas de consensus sur cette question.