Principal / Analyses

Quel est le danger d'un placenta praevia bas pendant la grossesse et que faire?

La position basse du placenta effraie les femmes enceintes et leur cause beaucoup de craintes quant à l'issue de la grossesse et de l'accouchement. Quel est son danger et que faire si le diagnostic de "faible placentarité" a déjà retenti, nous le dirons dans ce matériel.

Ce que c'est

Le placenta est un organe unique. Il n'apparaît que pendant la grossesse et disparaît après la naissance du bébé. La tâche du placenta est de fournir au bébé la nutrition, la livraison de toutes les substances, vitamines et oxygène nécessaires à sa croissance et à son développement normaux. Dans le même temps, le placenta aide à éliminer les produits métaboliques des miettes dans le corps de la mère..

Placenta praevia est un concept qui désigne l'emplacement de cet organe temporaire et très nécessaire dans la cavité utérine. La présentation est toujours une pathologie, car le terme lui-même a le sens de trouver le placenta sur le chemin par lequel l'enfant devra passer lors de l'accouchement.

Normalement, le lieu de fixation du placenta doit être tel que le «lieu enfantin» du bébé n'interfère pas avec la naissance. Si nous parlons de présentation, cela signifie que le placenta est situé bas, partiellement ou complètement bloqué la sortie vers le petit bassin.

Une faible placentation est courante en début de grossesse. Jusqu'à 20 semaines de grossesse, une présentation partielle ou marginale est enregistrée chez environ 10% des femmes enceintes. Mais le placenta a la propriété de s'élever au-dessus de la région cervicale, en suivant les parois de l'utérus grandissant avec le fœtus. Par conséquent, à la 30e semaine de grossesse, seulement 3% des femmes enceintes ont une présentation et à 40 semaines - seulement 0,5 à 1% des femmes enceintes. Le processus d'élévation du placenta ci-dessus est appelé migration..

Le placenta n'est finalement formé qu'après 10 à 12 semaines de grossesse. Avant cela, le lieu de "croissance" de l'ovule dans l'endomètre s'appelle le chorion. Il existe trois types de présentation.

  • Complet - le pharynx interne est complètement recouvert par le placenta. Il s'agit d'une condition menaçante très dangereuse dans laquelle l'accouchement spontané est impossible et il existe une forte probabilité de décès du fœtus ou de la mère à la suite de saignements massifs spontanés..
  • Incomplet - le placenta recouvre partiellement l'orifice interne du col de l'utérus. L'accouchement naturel indépendant, dans la plupart des cas, est également impossible, le danger pour le bébé et la mère est grand.
  • Bas ou bas - le placenta est situé au-dessus de l'entrée du canal cervical, mais la distance qui le sépare du «siège d'enfant» ne dépasse pas 7 centimètres. Le pharynx interne n'est pas fermé par le placenta. Si la «place de l'enfant» est trop basse et affecte le bord du pharynx, la présentation est dite marginale.

L'accouchement naturel avec un tel placenta praevia est tout à fait possible, cependant, ils nécessiteront une attention particulière de la part des médecins et des femmes enceintes - une extrême prudence lors du processus de naissance d'un fœtus.

Les médecins peuvent déterminer le type et le degré de présentation au moyen d'une échographie. À chaque échographie programmée, le placenta fait l'objet d'une attention particulière. Sa localisation sur la paroi avant ou arrière de l'utérus est déterminée et la distance entre l'orifice interne (l'entrée du canal cervical) et le bord du «siège de l'enfant» est mesurée.

Si elle mesure au moins 3 centimètres, diagnostiquez «faible placentation» ou «premier degré de placenta praevia».

Il convient de noter que la présentation inférieure est la plus sûre des trois types de présentation. Les prévisions des médecins avec lui sont plus favorables, mais une telle disposition de la «place de l'enfant» n'est bien entendu pas non plus une variante de la norme. Certains dangers et risques existent.

Causes de la faible placentation

Dans l'ensemble, il est presque impossible d'influencer d'une manière ou d'une autre le site de formation du placenta. Il apparaîtra là où l'ovule pourra prendre pied au moment de l'implantation..

Un ovule fécondé est implanté dans la cavité utérine environ 8 à 9 jours après la fécondation, à partir de ce moment un chorion se forme, qui devient ensuite le placenta. Il est impossible de déterminer exactement où l'œuf fécondé «flottera». Mais il existe des facteurs de risque qui augmentent la probabilité que le blastocyste s'ancre trop bas..

Tout d'abord, ces facteurs incluent les pathologies de la structure de l'utérus, les maladies du système reproducteur de la femme, les conséquences des interventions chirurgicales.

Ainsi, chez les femmes souffrant de processus inflammatoires de l'endomètre, ayant subi un avortement ou un autre curetage, avec des antécédents de césarienne, les chances de faible placentation pendant la grossesse ultérieure sont plus élevées. Ces raisons sont appelées utérines ou intra-utérines. Ceux-ci inclus:

  • l'endométriose;
  • opérations effectuées sur l'utérus - (avortement, ablation des fibromes, curetage diagnostique, césarienne);
  • accouchement antérieur compliqué;
  • fibromes utérins;
  • sous-développement et structure congénitale anormale du corps de l'utérus;
  • incompétence du col de l'utérus (insuffisance isthmique-cervicale);
  • grossesse avec plusieurs fœtus en même temps.

La raison de la fixation de l'ovule dans la partie inférieure de l'utérus peut également être le déficit enzymatique des membranes elles-mêmes. De telles raisons pour le développement d'un placenta bas sont appelées fœtus. Ceux-ci inclus:

  • troubles hormonaux chez une femme;
  • maladies inflammatoires des appendices, des trompes de Fallope, des ovaires.

Dans les grossesses répétées, un placenta bas est plus probable que lors de la première grossesse. Plus une femme accouche, plus la probabilité de développer une placentation inférieure à chaque grossesse ultérieure est élevée.

On pense que les femmes en surpoids et les femmes qui n'ont pas pu arrêter de fumer avec le début de la grossesse sont à risque. Si, lors de la grossesse précédente, le placenta était situé bas, avec une probabilité élevée, selon les experts, la «place de l'enfant» sera située en dessous et dans la grossesse ultérieure. En outre, il existe une certaine dépendance génétique - une femme peut hériter d'une tendance à réduire la placentation de sa propre mère..

Diagnostic et symptômes

Un placenta praevia bas peut être indiqué par des taches à n'importe quel stade de la grossesse. Le médecin peut être dérouté par les valeurs accrues de la hauteur du fond de l'utérus, qui précèdent la période réelle de grossesse, ainsi que par l'emplacement incorrect du fœtus dans la cavité utérine - la présentation pelvienne ou transversale du bébé est souvent accompagnée d'une faible placentation.

Un écoulement sanglant du tractus génital avec un placenta praevia inférieur apparaît généralement après 12 à 13 semaines de grossesse. Ils peuvent être plus ou moins abondants. Ils durent souvent jusqu'à la livraison..

Mais le saignement le plus courant au cours du dernier trimestre de la grossesse, lorsque les parois de l'utérus sont tellement étirées qu'il y a des micro-décollements partiels de la «place de l'enfant» de l'endomètre utérin.

Chez un tiers des femmes enceintes à faible placentation, de tels saignements surviennent après 35 semaines de gestation. Six femmes sur dix ont des saignements assez abondants pendant le travail. Même une forte toux négligente, des rires, des relations sexuelles, de la constipation, de l'exercice et un stress sévère peuvent provoquer des saignements chez les femmes enceintes avec une position basse du placenta. Toute tension des muscles utérins est dangereuse par léger détachement et exposition des vaisseaux sanguins.

Chez les femmes qui ont une faible placentarité se manifestant par des saignements épisodiques ou persistants, des taux d'hémoglobine bas, une anémie, une pression artérielle basse, des étourdissements et des crises de faiblesse soudaine sont souvent observés.

Si un placenta praevia est suspecté, le médecin ne procède pas à un examen intravaginal manuel, car cela peut provoquer un travail prématuré ou des saignements, qui peuvent être fatals pour le fœtus et la femme enceinte..

L'échographie est considérée comme la meilleure méthode de diagnostic. L'échographie vous permet de déterminer la position du «siège enfant» avec une précision millimétrique.

Parfois, la position basse du placenta ne présente aucun symptôme. La femme ne se plaint de rien, et seul le médecin échographiste, lors du prochain examen, attire l'attention sur le fait que la «place de l'enfant» est plus basse qu'elle ne le souhaiterait. Dans ce cas, une surveillance plus attentive de l'état du placenta est nécessaire: des ultrasons de contrôle destinés à suivre le processus de migration sont prescrits et réalisés à 12, 20 (ou 21-22) semaines et à 30 semaines. Des analyses plus fréquentes peuvent être recommandées au besoin.

Dangers et risques

Ce qui menace un emplacement placentaire bas n'est pas difficile à deviner. Dans les premiers stades, il est dangereux avec la menace d'une fausse couche spontanée, et à un âge gestationnel plus solide, avec la menace d'une naissance prématurée. Chez les femmes ayant un tel problème à la fin des deuxième et troisième trimestres, la gestose se développe souvent, ce qui ne fait qu'augmenter les risques d'une issue défavorable. La moitié des femmes enceintes souffrent d'anémie ferriprive.

Si le placenta se forme dans les premiers stades et est attaché bas, la probabilité que l'enfant adopte une position incorrecte dans la cavité utérine augmente de 50%. L'enfant choisira instinctivement une position dans laquelle sa tête n'entrera en contact avec rien, y compris le placenta.

Le bébé avec un degré de probabilité élevé n'acceptera pas une présentation céphalique, mais une présentation par le siège, ce qui compliquera grandement le processus d'accouchement ou même sera une indication pour une césarienne.

Pour un bébé, un placenta bas est un facteur de risque de développer une hypoxie. Une privation chronique prolongée d'oxygène peut entraîner la mort d'un bébé, des changements irréversibles dans les structures de son cerveau.

En outre, l'insuffisance placentaire, qui se développe si le «siège bébé» est omis, peut entraîner un retard du développement fœtal. La partie inférieure de l'utérus est moins bien alimentée en sang que le corps et le fond de l'utérus, c'est pourquoi le bébé recevra moins de nutriments dont il a besoin.

L'emplacement anormal de l'organe qui nourrit le bébé est dangereux. Si le placenta est attaché bas, une femme peut à tout moment avoir des saignements, ce qui peut avoir des conséquences très tristes..

Traitement

Malgré le niveau de la médecine moderne, il n'existe pas de traitement universel pour une faible placentation. Il n'y a pas de telles pilules et injections pour élever la «place de l'enfant» plus haut. Nous ne pouvons qu'espérer que la migration se fera d'elle-même, et dans la plupart des cas, c'est exactement ce qui se passe..

La tâche des médecins est de faire face rapidement aux saignements périodiques et de maintenir une grossesse le plus longtemps possible: jusqu'à ce que le bébé soit complètement viable. Le respect des recommandations médicales est une priorité absolue pour chaque femme enceinte avec un placenta bas.

Pour réduire le tonus de l'utérus, des médicaments antispasmodiques sont prescrits: "No-shpa", "Papaverine", "Ginipral". Pour reconstituer la carence en fer d'une femme enceinte, il est recommandé de suivre des cours de préparations de fer "Ferrum Lek", "Sorbifer". Pour une meilleure circulation sanguine utéro-placentaire, pour éliminer les symptômes de retard de développement du bébé, une insuffisance fœtoplacentaire, "Curantin", "Trental" sont recommandés, ainsi que l'acide folique, les vitamines B, "Ascorutin" et la vitamine E à fortes doses thérapeutiques.

Assez souvent, il est recommandé à une femme d'administrer quotidiennement une solution de magnésium par voie intramusculaire (10 ml chacun) et Magne B 6 comprimés deux fois par jour. En cas de déficit hormonal, prescrire «Utrozhestan» ou «Duphaston» à une dose individuelle. Avec un cours asymptomatique, vous pouvez être traité à domicile, avec des épisodes fréquents de saignements, il est recommandé de suivre un traitement dans un hôpital de jour dans une clinique gynécologique spécialisée.

Plus tard, une femme plus souvent que les autres femmes enceintes devra consulter un gynécologue et faire un CTG du fœtus pour s'assurer que l'activité cardiaque du bébé est normale et qu'il n'y a pas de manque d'oxygène prononcé. Le traitement médicamenteux est susceptible de se poursuivre jusqu'à la naissance si le placenta ne monte pas.

Recommandations pour la future maman

Comme déjà mentionné, une femme devra être extrêmement prudente. On lui prescrit un régime calme, des situations stressantes, une activité physique, soulever des poids, se pencher en avant sont contre-indiqués pour elle. Avec un placenta bas, vous ne devez jamais sauter, voyager sur des routes inégales en voiture ou en bus pendant une période de temps quelconque, car les secousses peuvent provoquer des saignements sévères..

Une femme ne devrait pas avoir de relations sexuelles car l'orgasme stimule les muscles utérins, ce qui augmentera la probabilité de décollement placentaire. Non seulement les rapports sexuels directs sont interdits, mais également d'autres formes de satisfaction sexuelle - le sexe oral, anal et la masturbation. Toute action pouvant entraîner une contraction des muscles utérins est contre-indiquée.

Voyager par avion est également indésirable. La position optimale pour le repos (et vous devez vous reposer dans n'importe quelle minute libre) est de vous coucher sur le dos, les jambes renversées. Si vous ne pouvez pas vous allonger (la femme est au travail), vous devez lever les jambes plus haut en position assise.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un petit repose-pied impromptu..

Comment accoucher?

Avec une faible placentation, l'accouchement peut avoir lieu à la fois naturellement et par opération chirurgicale - césarienne. La décision finale sur la tactique des soins obstétricaux est déterminée à environ 35-36 semaines de grossesse sur la base des résultats de l'échographie de contrôle.

Si le placenta n'a pas augmenté, les médecins recommanderont probablement une livraison rapide. Une césarienne est pratiquée si une femme a un placenta bas combiné à une présentation pelvienne ou transversale du fœtus, si elle est enceinte de jumeaux ou de triplés, si l'utérus a des cicatrices d'interventions chirurgicales antérieures.

Ils essaient également d'envoyer des femmes enceintes de plus de 30 ans qui ont subi plusieurs avortements et qui ont des antécédents gynécologiques chargés pour la chirurgie. Si la grossesse était accompagnée de saignements réguliers, une césarienne planifiée peut également être envisagée.

Parfois, la nécessité d'une intervention chirurgicale d'urgence survient déjà pendant l'accouchement, par exemple, si le saignement ne s'arrête pas après le passage de l'eau, s'il y a une faiblesse de la main-d'œuvre.

En l'absence d'écoulement sanglant, d'un col de l'utérus prêt et mature, de taille normale du bassin, d'un enfant de taille moyenne en présentation céphalique, l'accouchement indépendant est autorisé.

La stimulation du travail avec des médicaments de faible présentation n'est en aucun cas effectuée, le travail doit se développer indépendamment.

Commentaires

Selon les critiques laissées par les mères sur Internet, dans la plupart des cas, à la semaine 30, la position du placenta était établie dans les limites normales. Cela signifie que les violations révélées à 20-21 semaines ne sont pas une peine, mais juste une difficulté temporaire. L'accouchement avec un placenta bas s'est également déroulé dans la plupart des cas de manière assez satisfaisante, des bébés en bonne santé sont nés.

Pendant la grossesse, selon les femmes, il est assez difficile de suivre constamment toutes les recommandations, le plus difficile étant l'interdiction des relations intimes. Pour cette raison, de nombreuses personnes détériorent temporairement les relations avec leur conjoint, la grossesse se déroule sur fond d'inquiétudes et de stress..

Pour plus d'informations sur le danger d'un placenta praevia bas, voir la vidéo suivante.

examinatrice médicale, spécialiste en psychosomatique, mère de 4 enfants

Pourquoi une faible placentation est-elle dangereuse pendant la grossesse??

L'organe spécial qui relie deux organismes vivants pendant la grossesse est le placenta. Avec l'aide de cet organe, il y a un transfert constant de vitamines de la mère au fœtus. De plus, le placenta est un conducteur d'oxygène pour le bébé, ainsi qu'une voie pour l'élimination de ses déchets..

La formation complète du placenta se produit normalement jusqu'à 16 semaines, mais sa croissance peut se poursuivre jusqu'à 36 semaines. Cela est dû à la croissance de l'enfant, qui a besoin chaque jour de plus en plus d'oligo-éléments et d'oxygène de la mère. Bien sûr, comme tout autre processus dans le corps, la croissance placentaire peut entraîner des perturbations causées par des pathologies ou des conditions limites.

Le problème le plus courant parmi ceux-ci est la faible placentation pendant la grossesse. Cela se produit particulièrement souvent à 19, 20, 21 et 22 semaines. Des informations sur un tel diagnostic sont souvent contenues dans n'importe quel forum pour femmes enceintes, où vous pouvez voir une photo d'une échographie et lire des critiques. Il est souhaitable que le médecin puisse identifier une telle violation le plus tôt possible, par exemple à la semaine 19 et parvienne à faire face à ce problème, éliminant la menace de développement pathologique du fœtus.

Qu'est-ce que c'est et pourquoi est-ce dangereux?

L'embryon dans les cas normaux doit être attaché à la paroi de l'utérus, et de préférence aussi près que possible du fond situé en haut. C'est au lieu de fixation de l'embryon que se forme le placenta, ce qui est considéré comme une situation standard. Cependant, si pour une raison quelconque, l'embryon est fixé presque à la sortie, plus près du pharynx, il est logique de dire qu'il y a une faible placentation. Cette situation se produit lorsqu'il y a une distance de 6 centimètres ou moins entre le pharynx de l'utérus et le placenta, ce qui peut être vu sur la photo échographique.

Cette maladie ne doit pas être confondue avec une autre affection du placenta praevia, bien que les symptômes de ces deux phénomènes soient tout à fait les mêmes. Cette situation est également un sujet de discussion sur des portails tels que le forum des femmes enceintes. La présentation signifie qu'il y a un chevauchement placentaire de la sortie de l'utérus, mais les conséquences d'une telle pathologie seront différentes du diagnostic de "faible placentation".

Le principal inconvénient de la localisation basse du placenta est considéré du point de vue de la physiologie. Au fur et à mesure que le fœtus grandit, sa pression sur la partie inférieure de l'utérus augmente chaque semaine, qu'elle soit de 19, 20, 21 ou 22 semaines, de plus en plus. En raison de la faible localisation du placenta, il est également constamment soumis à un stress sous le poids de l'enfant. En conséquence, cela conduit à une dissection placentaire et, en option, à des saignements, ce qui constitue une menace directe de fausse couche. Le fond de l'utérus a un meilleur apport sanguin que son pharynx. En conséquence, le placenta, situé à la sortie, ne peut pas donner au fœtus la quantité requise d'oxygène et de nutriments, ce qui est particulièrement important à 22 semaines..

Symptômes et causes possibles

Il est très difficile de détecter un tel désalignement du placenta dans les premiers stades, surtout si une faible placentation en début de grossesse n'est pas critique. Le médecin pourra déterminer le diagnostic à coup sûr sur une échographie planifiée à 12 semaines, mais ce n'est que si la distance entre la position du fœtus et le pharynx de l'utérus est vraiment petite. Souvent, la pathologie ne peut être détectée qu'entre 20 et 22 semaines de grossesse. Si la distance est extrêmement petite, des symptômes caractéristiques d'une menace de fausse couche sont possibles: saignements, douleurs tiraillantes et douloureuses dans le bas de l'abdomen, qui peuvent se manifester à 19, 20, 21 et 22 semaines..

C'est pourquoi il est conseillé de réaliser la troisième échographie planifiée pendant la période de 20 à 22 semaines afin d'obtenir l'image la plus informative de la localisation du placenta. Si une faible placentation a été trouvée à 12 semaines, alors, très probablement, avec la croissance de l'utérus, elle augmentera. Cependant, la semaine 12 nécessite déjà l'attention d'un médecin..

S'il y a des processus inflammatoires à l'intérieur de l'utérus, ils peuvent également provoquer ce phénomène. N'oubliez pas que les mauvaises habitudes, surtout si elles continuent à être présentes pendant la grossesse, contribueront également à la localisation en bordure du placenta. Les causes indirectes de faible placentarité sont:

  • accouchement multiple;
  • grossesse multiple;
  • l'âge de la femme est supérieur à 35 ans;
  • caractéristiques de la structure anatomique non seulement de l'utérus, mais également du système génito-urinaire dans son ensemble;
  • césarienne subie lors d'une naissance précédente.

Règles de conduite et de traitement

Ayant entendu du médecin traitant le diagnostic de «faible placentation», il ne faut pas paniquer. Premièrement, la panique est interdite à tous les trimestres de la grossesse, que ce soit 20, 21, 22, 23 ou 35 semaines. Et deuxièmement, cette maladie ne signifie pas du tout que la situation est dangereuse et que la grossesse est condamnée. Cette condition, en fonction de la distance entre le placenta et le pharynx de l'utérus, n'est pas toujours considérée comme une pathologie, mais plutôt comme une localisation limite du fœtus. La femme enceinte s'aidera si elle suit certaines règles dont le médecin lui parlera:

  • Refusez toute activité physique, même s'il s'agit de gymnastique pour les femmes enceintes. Ne faites pas de mouvements brusques, ne courez pas et ne sautez pas. Oui, l'activité physique à n'importe quel trimestre de la grossesse est souhaitable, mais nous parlons ici davantage du port normal du fœtus. Il est particulièrement dangereux de lever brusquement les mains.
  • Repos sexuel complet, même si dans les premiers stades de la grossesse, l'activité sexuelle était autorisée en raison de l'absence de menace pour l'enfant.
  • Les déplacements dans les transports en commun doivent être minimes, il est conseillé de se débrouiller avec un taxi ou une voiture privée.
  • Essayez de surélever vos jambes en position couchée ou assise avec un oreiller en dessous.
  • Il est impératif d'appeler un médecin ou même une ambulance au premier signe de saignement même jusqu'à 20 semaines, le retard dans ce cas est dangereux.
  • Si le gynécologue traitant propose une hospitalisation, vous ne devez pas la refuser. Sous la supervision d'un médecin, il sera beaucoup plus facile de maintenir un fœtus stable avec une faible placentation..

En règle générale, le même conseil contient tout forum sur la grossesse. En ce qui concerne le traitement du placenta de type bas pendant la grossesse, comme 20-25 semaines ou n'importe quel trimestre, il ne peut y avoir de traitement médicamenteux pour un tel diagnostic. Le plus souvent, les médecins attendent le moment où le placenta lui-même prend la position nécessaire, ce qui se produit généralement à la fin du deuxième trimestre. Cela est dû à la croissance constante du fœtus et, par conséquent, de l'utérus, lorsque le placenta change de position.

Normalement, on pense qu'un placenta bas peut changer de position jusqu'à 36 semaines, lorsque le corps se prépare déjà à l'accouchement. Ainsi, une localisation basse, qu'elle soit diagnostiquée pendant 20-21-22 semaines ou même à 33 ans, n'est pas une peine. Dans ce cas, le traitement consiste uniquement en une surveillance médicale constante et des examens planifiés en temps opportun, y compris une échographie.

Livraison

La résolution de la grossesse avec un tel diagnostic aura lieu naturellement si la distance entre le placenta et le pharynx est d'au moins 6 centimètres. Le placement n'est pas critique ici. Si, avec cette position du placenta, il semble au médecin qu'il existe une certaine menace, il pré-percera la bulle avec du liquide amniotique. À la suite de l'écoulement de l'eau, la tête de l'enfant fixera, pour ainsi dire, le placenta au même endroit. Cependant, dans ce cas, lors de l'accouchement, une surveillance accrue par les médecins sera nécessaire..

Dans le cas d'une localisation incorrecte du fœtus et d'une localisation basse du placenta, les médecins préfèrent ne pas prendre de risques et pratiquer une césarienne. La même opération est effectuée si le placenta a complètement fermé la sortie de l'utérus. Ensuite, la placentation est considérée comme critique. Dans la plupart des cas, la chirurgie dans ce cas sera planifiée et réalisée pendant 38 semaines.

Environ 15% des femmes enceintes, effectuant un examen échographique de routine à 20, 21 ou 22 semaines, peuvent entendre du médecin un diagnostic indiquant une localisation basse du placenta. Tout forum pour les femmes enceintes vous informera de ces statistiques. Cependant, ce diagnostic ne signifie en aucun cas un danger. Le plus important ici est la surveillance constante d'un médecin et la mise en œuvre de toutes ses recommandations au cours d'une semaine. N'oubliez pas non plus que le troisième trimestre est souvent caractérisé par le mouvement complet du placenta vers la position souhaitée, même si c'était critique auparavant..

Faible placentation: chaque millimètre compte

Le fond de l'utérus est situé... en haut. C'est là, plus près du bas (c'est-à-dire d'en haut) que le placenta doit être attaché. Mais cela ne se produit pas toujours, et dans environ 15% des cas, les femmes enceintes découvriront lors d'un examen échographique de routine la position basse du placenta..

Quelle est la menace et est-il possible de faire quelque chose?

L'emplacement bas du placenta est l'endroit où?

Habituellement, ils parlent de placentation basse lorsqu'il reste 5,5–6 cm du pharynx de l'utérus au bord du placenta.Le médecin voit ce résultat même sur l'échographie prévue à 12 semaines et en note sur la fiche de la femme enceinte. En si peu de temps, cela n'a pas vraiment d'importance, car le placenta grandit et bouge jusqu'à la 36e semaine de grossesse.

Pourquoi l'emplacement bas du placenta est dangereux?

Les médecins ont deux raisons de s'inquiéter.

Mauvais apport sanguin à la partie inférieure de l'utérus par rapport à la partie supérieure. Plus l'apport sanguin au placenta est faible, moins le bébé reçoit de nutriments..

La pression exercée par le fœtus en croissance sur le placenta - après tout, personne n'a annulé la force de gravité! Le placenta comprimé non seulement ne remplit pas pleinement ses fonctions, mais peut également exfolier, ce qui deviendra déjà une menace directe pour la grossesse.

»Mais, comme nous l'avons déjà souligné, jusqu'à 22-24 semaines, tout cela n'est pas d'une importance fondamentale..

Faible migration du placenta

Pendant la grossesse, le placenta bouge, et ce n'est pas surprenant.

Premièrement, il s'agit d'un organe vivant, dans lequel certaines zones peuvent mourir et d'autres peuvent se développer..

Deuxièmement, il doit satisfaire les besoins nutritionnels de l'enfant, ce qui signifie qu'il doit augmenter de taille à mesure que le bébé grandit..

Troisièmement, il se fixe à la paroi de la taille changeante de l'utérus, et sa position change avec son étirement.

Il est possible de prédire le mouvement du placenta en fonction du lieu de sa fixation, ce que le médecin note lors de la première échographie.

«L'emplacement le plus favorable est sur la paroi arrière de l'utérus, qui est plus proche de la colonne vertébrale. Il s'étire moins pendant la grossesse et, très probablement, à mi-parcours, le placenta aura le temps de s'élever à une hauteur sûre.

L'emplacement le moins favorable est du bas et de l'avant - c'est cette partie de l'utérus qui s'étire le plus et le placenta n'a tout simplement pas le temps de «ramper» plus haut.

Pourquoi le placenta s'attache si bas?

La raison, en fait, en est une - des dommages à l'endomètre de l'utérus aux endroits où le placenta devrait normalement être attaché. Mais cela peut être causé par diverses circonstances. Parmi eux:

cicatrices après une césarienne ou d'autres opérations sur le corps de l'utérus;

lésions tissulaires après un avortement ou l'ablation de néoplasmes;

modifications de l'endomètre après des maladies infectieuses;

néoplasmes volumineux (par exemple, fibromes utérins), qui en eux-mêmes n'empêchent pas la grossesse, mais «occupent les meilleurs endroits»;

malformations du corps de l'utérus (par exemple, une selle ou un utérus à deux cornes);

grossesses multiples (les jumeaux peuvent avoir placentas communs et séparés, et dans le second cas, l'un d'eux est souvent attaché trop bas).

Il est clair que vous ne pouvez pas fixer la forme de l'utérus ou de la cicatrice après l'opération, mais celui qui est prévenu est déjà armé! Vous savez maintenant que vous ne devez pas manquer une échographie programmée à la 12e semaine de grossesse..

Faible placentation à 12 semaines de gestation. Et après?

Rien! Pendant une courte période de temps, même l'emplacement le plus réussi du placenta n'affecte en rien le déroulement de la grossesse. Écoutez les recommandations du médecin (elles peuvent concerner la limitation de l'activité physique et l'apport supplémentaire d'un complexe de vitamines et de minéraux), surveillez attentivement votre état de santé, contactez immédiatement la clinique prénatale pour des écoulements sanglants et des douleurs dans le bas de l'abdomen (cependant, cela doit être fait à tout moment et pour tout position du placenta).

«Et ne manquez pas la prochaine échographie - elle est généralement programmée après 10 semaines!

Faible placentation à 22 semaines de gestation. Et après?

Très probablement, lors du prochain examen, le médecin déclare que le placenta a déjà migré le long de la paroi de l'utérus et que vous ne pouvez plus avoir peur du déroulement de votre grossesse. Si le placenta est toujours situé à la gorge même de l'utérus, alors, hélas, vous devrez prendre des mesures.

Limitez l'activité physique. Même des séries d'exercices spéciales pour les femmes enceintes peuvent vous blesser maintenant, sans parler de courir, sauter, soulever des poids...

Refusez l'intimité, au moins de ses formes traditionnelles avec une pénétration profonde. Ne pas déranger la zone de l'utérus à laquelle le placenta est à nouveau attaché..

Essayez de vous reposer davantage, s'il y a une occasion de vous allonger - allongez-vous (vous souvenez-vous que la gravité agit contre vous maintenant?) Placez un petit oreiller sous vos pieds pendant le sommeil.

«Mais la règle la plus importante est de ne pas vous inquiéter! Il y a de fortes chances que la situation change d'ici la 36e semaine de grossesse.!

Faible placentation à 36 semaines de gestation. Accouchement avec un placenta bas

«Si vous n'avez pas de chance et que le placenta est toujours au bord même du pharynx de l'utérus (rappelez-vous, le chiffre critique est de 5,5 cm), alors vous aurez très probablement prévu une hospitalisation et une césarienne..

De nombreuses femmes sont d'humeur à accoucher naturellement et craignent que «tout n'ait mal tourné». Mais dans ce cas, l'intervention chirurgicale est tout à fait justifiée: le placenta volumétrique empêche le bébé de "sortir", ce qui retarde gravement et complique l'accouchement, et en plus (et c'est le plus dangereux) il peut exfolier à l'avance. Jusqu'à ce que l'enfant naisse et prenne sa première inspiration, le placenta et le cordon ombilical sont aussi ses organes respiratoires, sans eux, l'hypoxie s'installe rapidement, le bébé "suffoque" littéralement même dans l'utérus. Une situation tragique nécessitant une intervention d'urgence, et le résultat peut être bien pire qu'avec une opération planifiée!

Enfin, avec la position limite du placenta - les mêmes 5,5 à 6 centimètres, lorsque l'accouchement naturel est également possible, mais qu'il existe toujours un risque de développement défavorable de la situation, le médecin peut percer la vessie fœtale au tout début du travail.

«Lorsque le liquide amniotique est versé, la tête du bébé descend rapidement vers le pharynx utérin et pousse et repousse le placenta..

Cependant, une telle décision n'est possible que si le bébé est correctement localisé; faible placentation et présentation du siège - indications claires pour la livraison opératoire.

N'oubliez pas que peu importe le déroulement de votre grossesse, l'essentiel est la santé de la mère et du bébé. L'obstétrique moderne peut gérer les situations les plus difficiles, l'essentiel est de rester calme et de suivre les recommandations de votre médecin.!

Faible placentation pendant la grossesse 21 semaines

Pour les parents

Pour les enfants

Populaire aujourd'hui

Le placenta est le lien le plus important entre le corps de la mère et le fœtus qui se développe à l'intérieur. Le placenta commence à se former presque immédiatement après que l'embryon est attaché à la paroi interne de l'utérus féminin. Pendant la grossesse, à travers le placenta, le fœtus est alimenté en oxygène et en nutriments essentiels, et il est également protégé de toutes sortes d'influences externes négatives. Dans la plupart des cas, le placenta est situé au bas de l'utérus - dans cette partie de l'organe, les conditions les plus appropriées sont créées pour assurer un flux sanguin placentaire normal.

Cependant, dans certains cas (environ 15-20% du total), les patients présentent des pathologies dans le développement du placenta. Ainsi, si un ovule fécondé est fixé dans la zone de la partie inférieure de l'utérus féminin, en cours de formation ultérieure du placenta, ce dernier peut bloquer le canal génital du bébé. Dans une telle situation - si la distance entre le bord inférieur du placenta et le pharynx de l'utérus est inférieure à 5-6 cm - nous parlons d'une faible placentation, souvent diagnostiquée à la 21e semaine du terme.

Ensuite, vous êtes invité à vous familiariser avec les informations de base sur la pathologie en question, les raisons de son apparition, les recommandations de comportement lors du diagnostic d'un placenta bas et les caractéristiques de l'accouchement chez les patients présentant un écart similaire.

Faits clés sur la faible placentation

On sait qu'après la fécondation d'un ovule femelle avec un spermatozoïde mâle, un ovule fécondé se forme. Pour réussir sa transformation en une personne à part entière, il doit trouver un endroit approprié pour l'implantation dans la cavité interne de l'utérus de la mère. Normalement, ces endroits sont le mur du fond ou le bas de l'orgue..

Parallèlement à cela, sous l'influence de divers types de facteurs, l'embryon peut être implanté dans un autre endroit. Cela se produit généralement lorsque l'embryon n'a tout simplement pas le temps d'atteindre sa destination..

Comme indiqué, une faible placentation entre en jeu si le placenta est à 5 à 6 cm sous l'orifice interne. En augmentant en taille, le placenta bas peut simplement bloquer le canal génital, ce qui empêche l'accouchement naturel.

Cependant, pendant la grossesse, la situation évolue souvent pour le mieux. À mesure que l'enfant grandit, la taille de l'utérus augmente également, ce qui entraîne également une augmentation de la fixation du placenta et une diminution de la menace pour le fœtus..

Dans tous les cas, lorsqu'un diagnostic de faible placentation est posé, une femme doit être sous surveillance médicale qualifiée, car cette pathologie conduit dans de rares cas à l'apparition de certaines complications, par exemple, décollement placentaire, hypoxie fœtale, etc..

Conformément aux données statistiques moyennes, chez les femmes multipares, une faible placentation est observée plus souvent que chez les patientes avec la première grossesse. Pour la détection rapide de la pathologie et la prise de mesures pour améliorer l'état de la femme et du fœtus, la femme enceinte doit régulièrement subir une échographie. La fréquence spécifique de la recherche sera déterminée par le médecin. En règle générale, ils sont effectués entre 12-16, 22-25 et 32-34 semaines..

Les principales raisons du développement de la déviation

À ce jour, il n'y a pas de consensus parmi les médecins sur les raisons du développement d'une faible placentation. En général, divers facteurs peuvent entraîner l'apparition d'une pathologie, notamment:

  • maladies du système cardiovasculaire;
  • les maladies de nature infectieuse et inflammatoire;
  • pathologie de l'utérus (fibromes, sous-développement);
  • interruption artificielle de grossesse transférée antérieurement;
  • grossesse multiple;
  • pathologie de la muqueuse endométriale (survient souvent après une césarienne mal réalisée, lorsqu'une infection pénètre dans l'utérus).

Les patients à faible placentation doivent adhérer aux recommandations suivantes:

  • éviter les efforts physiques excessifs;
  • éliminer les situations stressantes et nerveuses;
  • éviter les mouvements brusques;
  • réduire au minimum l'utilisation des transports publics et les visites dans les endroits bondés;
  • exclure le sexe.

Important! Tout au long de la grossesse, les femmes doivent faire plus attention à leurs pertes vaginales. S'il y a du sang dans ceux-ci, vous devez absolument consulter un médecin, car cela pourrait être un signe de faible placentation.

Une faible placentation est-elle dangereuse?

Compte tenu des dangers de cette pathologie, il convient de noter qu'en raison du nombre insuffisant de vaisseaux dans la partie inférieure de l'utérus, le fœtus commence à recevoir moins d'oxygène et les nutriments dont il a besoin.

À mesure que l'enfant grandit et devient plus actif, en raison de la position basse du placenta, la pression sur celui-ci commence à augmenter, ce qui peut entraîner des saignements ou même un détachement..

La faible distance entre le placenta et le pharynx peut provoquer un chevauchement partiel ou même complet de ce dernier, ce qui dans certains cas est semé d'embûches.

Traitement de faible placentation

Actuellement, il n'existe pas de médicaments efficaces à 100% qui peuvent résoudre le problème de la faible placentation. Auparavant, il y avait des recommandations sur le comportement des femmes ayant un problème similaire. Certains d'entre eux méritent d'être examinés de plus près..

Ainsi, de nombreux patients s'intéressent à la raison pour laquelle, lorsqu'une faible placentation est détectée, il est nécessaire de s'abstenir de toute activité physique et de tout rapport sexuel. Tout est extrêmement simple: sous l'influence de fortes charges sur le corps, des saignements peuvent survenir. Pour la même raison, il est conseillé aux femmes d'éviter tout mouvement brusque, de minimiser l'utilisation des transports en commun et même de se coucher avec une extrême prudence, en douceur et lentement..

Si le médecin recommande d'aller à la conservation, assurez-vous de suivre les conseils d'un spécialiste - il est recommandé aux femmes à faible placentation de rester sous surveillance médicale constante.

En général, il est fortement conseillé aux patients avec une faible placentation diagnostiquée de rester au lit et parfois des tocolytiques sont prescrits - des médicaments qui réduisent le tonus.

Médicaments que les médecins prescrivent souvent pour une faible placentation (tableau). Attention! Avant utilisation, une consultation spécialisée est requise!

effet pharmacologiqueIndication d'utilisationFormulaire de déchargePrix
CurantilVasodilatateur myotrope. A un effet inhibiteur sur l'agrégation plaquettaire, améliore la microcirculation.- prévention et traitement de la cardiopathie ischémique (infarctus aigu du myocarde ou état après infarctus du myocarde, angine de poitrine stable); - prévention de la thrombose après chirurgie de remplacement valvulaire; - traitement et prévention de l'insuffisance placentaire résultant d'une altération de la circulation placentaire; - traitement de l'endartérite (claudication intermittente); - traitement et prévention des troubles circulatoires des vaisseaux cérébraux (HNMK, trouble ischémique de la circulation cérébrale, encéphalopathie discirculatoire); - traitement de l'insuffisance vasculaire et des troubles de la microcirculation.Comprimés enrobés allant du jaune au jaune verdâtre, de forme ronde avec une surface lisse et uniforme.181 coups.
ActoveginActovegin a un effet antihypoxique prononcé, stimule l'activité des enzymes de phosphorylation oxydative, augmente l'échange de phosphates riches en énergie, accélère la dégradation du lactate et du bêta-hydroxybutyrate; normalise le pH, améliore la circulation sanguine, intensifie les processus de régénération et de réparation énergivores, améliore le trophisme tissulaire.Pilules

thérapie complexe des troubles métaboliques et vasculaires du cerveau (diverses formes d'insuffisance de la circulation cérébrale, démence, TBI);
troubles vasculaires périphériques (artériels et veineux) et leurs conséquences (angiopathie, ulcères trophiques);
polyneuropathie diabétique.

Solution pour perfusion: solution limpide, incolore à légèrement jaune.

Solution injectable: limpide, jaunâtre, pratiquement exempte de particules.
Pilules.

environ 515 roubles.
Magne-B6Magne B6 - préparation de magnésium.

Le magnésium est un élément vital qui se trouve dans tous les tissus du corps et est nécessaire au fonctionnement normal des cellules, participe à la plupart des réactions métaboliques. En particulier, il intervient dans la régulation de la transmission de l'influx nerveux et dans la contraction musculaire..

Le corps tire le magnésium des aliments. Un manque de magnésium dans le corps peut être observé lorsque le régime est violé (y compris lors de l'observation de régimes de réduction) ou lorsque le besoin en magnésium augmente (avec une augmentation du stress physique et mental, du stress, de la grossesse, de l'utilisation de diurétiques).

Carence en magnésium identifiée, isolée ou associée à d'autres conditions de carence, accompagnée de symptômes tels que:
- Augmentation de l'irritabilité.
- Troubles du sommeil mineurs.
- Crampes gastro-intestinales.
- Cardiopalmus.
- Augmentation de la fatigue.
- Douleur et spasmes musculaires.
- Sensation de picotement dans les muscles.

Si après un mois de traitement il n'y a pas de diminution de ces symptômes, la poursuite du traitement est inappropriée..

Comprimés Magne B6.

Magne B6 solution buvable.

Comprimés Magne B6 forte.

447 à 631 roubles.
GynipralEn relation avec l'influence sur les récepteurs 6a2-adrénergiques de l'utérus, il a un effet tocolytique (relâchement des muscles de l'utérus). Correspond au médicament hexoprénaline.Il est utilisé comme agent tocolytique avec risque de naissance prématurée (au troisième trimestre de la grossesse), avec asphyxie fœtale intra-utérine aiguë (altération de l'apport sanguin au fœtus), pendant l'accouchement (avec travail désordonné - contractions inappropriées de l'utérus pendant l'accouchement), pour inhiber les contractions utérines avant la chirurgie intervention (dissection du col de l'utérus, césarienne)En ampoules contenant chacune 0,025 mg ou 0,01 mg; comprimés de 0,5 mg.À partir de 175,00 frotter. jusqu'à RUB 267.00.
Isoxuprine (Isoxsuprine)Il a un effet tocolytique (relaxant les muscles de l'utérus) en stimulant les récepteurs bêta-adrénergiques. Réduit le tonus des muscles lisses des vaisseaux sanguins des muscles squelettiques, élimine les spasmes (rétrécissement brutal de la lumière) des vaisseaux, augmente l'apport sanguin aux tissusMenace de naissance prématurée, endartérite oblitérante (inflammation de la paroi interne des artères des extrémités avec diminution de leur lumière), maladie de Raynaud (rétrécissement de la lumière des vaisseaux des extrémités), spasme des vaisseaux périphériquesComprimés de 0,02 g de chlorhydrate d'isoxsuprine dans un emballage de 50 pièces; solution injectable (dans 1 ml 5 mg de chlorhydrate d'isoxsuprine) en ampoules de 2 ml dans un emballage de 6 pièces-

Faible placenta et travail

L'ordre de livraison est déterminé par les caractéristiques individuelles d'une situation particulière. Dans environ 90% des cas, la localisation du placenta se normalise d'elle-même et, en l'absence de divers types de pathologies obstétriques et du bien-être normal du patient, l'enfant naît de manière naturelle. Pendant l'accouchement, les spécialistes surveillent en permanence le bien-être de la femme, le volume de sang perdu, le pouls, la pression, l'état du fœtus et d'autres paramètres importants.

Si le placenta est situé à plus de 6 cm du col de l'utérus, aucune complication ne devrait survenir. Avec une distance plus petite, la vessie fœtale est généralement ouverte au préalable par un spécialiste. Le médecin appuie sur le placenta avec la tête du bébé, ce qui empêche la première exfoliation.

Si à la fin du terme, la distance entre le placenta et le pharynx interne est inférieure à 2 cm, l'accouchement est généralement effectué par césarienne. En outre, cette procédure est utilisée en cas de saignements abondants ou d'autres complications..

Ainsi, faible placentation, bien qu'il s'agisse d'une pathologie assez grave, avec un suivi constant et qualifié par des spécialistes et le respect des recommandations de la femme enceinte, l'accouchement se déroule généralement sans complications importantes et un bébé en bonne santé naît.

Répondez en temps opportun aux changements indésirables de votre état, suivez les recommandations médicales et soyez en bonne santé!

Faible placentation pendant la grossesse.

Une faible placentation pendant la grossesse est l'emplacement du placenta, lorsque son bord inférieur est à moins de 5 cm (au troisième trimestre) du pharynx interne, c.-à-d. à proximité immédiate. De nombreuses femmes sont confrontées à un tel diagnostic, mais avec le temps, en particulier au troisième trimestre, très souvent le placenta s'élève.
Dans la pratique obstétricale, de tels changements sont appelés «migration placentaire». Habituellement, le processus de «migration du placenta» a lieu dans les 6 à 10 semaines et se termine généralement à 33 à 34 semaines de grossesse. C'est pourquoi, si une échographie en début de grossesse révèle une localisation basse du placenta, une étude échographique dynamique doit être réalisée pour contrôler la «migration». Il est recommandé d'effectuer un contrôle échographique à 16, 24-26 et 34-36 semaines. Une faible placentation pendant la grossesse dépend de nombreuses raisons, mais les plus courantes sont les modifications pathologiques de la couche interne de l'utérus (endomètre) dues à l'inflammation, les interventions chirurgicales (curetage, césarienne, ablation des ganglions myomateux, etc.), le travail compliqué multiple. De plus, des troubles de l'attachement placentaire peuvent être causés par un myome utérin, une endométriose, un sous-développement de l'utérus, une insuffisance isthmicocervicale, une inflammation du col de l'utérus et des grossesses multiples. Il est à noter que le placenta praevia est plus fréquent chez les femmes re-enceintes que chez les primipares.
Le plus souvent, une faible placentation pendant la grossesse se manifeste sous la forme d'un écoulement sanglant du tractus génital, qui peut survenir à différentes périodes de la grossesse, à partir de ses premiers stades, et conduire au développement d'une anémie. La grossesse avec une position basse du placenta est souvent compliquée par la menace d'interruption, qui est due aux mêmes raisons que l'apparition d'une position anormale du placenta. Les femmes enceintes présentant cette anomalie de l'emplacement du placenta sont caractérisées par la présence d'une pression artérielle basse, qui survient dans 25% à 34% des cas, le développement d'une gestose tardive, une insuffisance fœtale-placentaire (manque d'oxygène pour l'enfant).
Comment se passe l'accouchement avec une telle anomalie?
Si la position basse du placenta persiste jusqu'à 37-38 semaines, la femme enceinte est systématiquement hospitalisée dans un hôpital obstétrique à l'avance pour déterminer la méthode d'accouchement appropriée sur une base individuelle. Avec une situation obstétricale favorable, la gestion du travail se fait le plus souvent par le canal génital naturel, avec une surveillance constante du fœtus et de l'activité contractile utérine

Faible placentation pendant la grossesse à 21 semaines

Le placenta est un système complexe qui apparaît dans le corps d'une femme pendant la grossesse et cesse de fonctionner immédiatement après l'accouchement..

Cela dépend beaucoup de son état pendant la grossesse. À l'aide du placenta, le corps de la mère transfère tous les nutriments nécessaires, l'oxygène au bébé et en prélève des produits métaboliques (activité fœtale).

Le plus souvent, un œuf fécondé est attaché à la paroi avant de l'utérus, plus près de son fond (le haut de l'utérus est appelé le bas de l'utérus). Un peu moins souvent, la fixation se produit le long du mur du fond. Ce sont des variantes de la norme.

Mais parfois, la fixation d'un œuf fécondé se produit près de la sortie de l'utérus - à côté du pharynx interne. Dans ce cas, le placenta en formation peut soit chevaucher complètement le pharynx interne (placenta praevia), soit être situé à proximité (placentation basse).

Qu'est-ce qu'une faible placentation?

En fait, différentes sources peuvent trouver des définitions contradictoires de la faible placentation..

Les sources en langue russe (la plupart) appellent l'emplacement du placenta à une distance de moins de 5-6 cm du pharynx interne comme une faible placentation, dans la littérature étrangère ces chiffres sont réduits à 3 cm (nos spécialistes ont récemment adhéré à ces critères).

Cependant, d'un point de vue pratique, il est important de placer le placenta à moins de 3 cm de l'orifice interne, car cela dépend des recommandations qui seront données à la femme enceinte et de la manière dont l'accouchement aura lieu.

Causes possibles de faible placentation et placenta praevia

En fait, dans la plupart des cas, il n'est pas possible de trouver la cause de cette condition. Il existe un lien entre une faible placentation et des modifications de la couche interne de l'utérus (endomètre) à la suite de processus inflammatoires chroniques, après des interventions chirurgicales (avortement, procédures de diagnostic, césarienne, myomectomie).

On peut supposer que l'implantation d'un ovule au «mauvais» endroit peut être influencée par un mode de vie inapproprié, le tabagisme, un grand nombre de naissances, des grossesses multiples, un âge supérieur à 35 ans..

Prédictions de grossesse

Environ 30% des grossesses précoces sont accompagnées d'un placenta bas, mais à la fin de la grossesse, seulement 10% de ces femmes enceintes ont le placenta dans son état d'origine.

Dans les 90% restants, il augmente, ce qui est associé à l'étirement de la paroi utérine par le fœtus en croissance. Le placenta se présentant sur la paroi antérieure s'élève plus souvent et plus vite que celui situé sur la paroi postérieure.

Mais même si à la 24e semaine, elle ne s'est pas vraiment levée, ce n'est pas non plus une catastrophe, le placenta peut le faire jusqu'à 36 semaines..

Ce qui est dangereux?

Une faible placentation n'affecte en aucun cas le développement de l'enfant, ces bébés naissent complètement normaux (le pourcentage de naissance de bébés de petit poids, de faible poids à la naissance ou malades avec une faible placentation ne diffère pas de celui avec une localisation normale du placenta).

Mais il y a une condition qui survient plus souvent avec le placenta praevia - saignement. Cela est dû à la contractilité différente des segments inférieur et supérieur de l'utérus. En règle générale, le repérage est indolore, la quantité de décharge varie d'insignifiante à abondante, nécessitant une intervention chirurgicale - livraison d'urgence.

Diagnostique

Comme mentionné ci-dessus, la principale méthode de diagnostic est l'échographie. Mais il arrive également qu'ils découvrent une faible placentation déjà pendant l'accouchement, lorsque le médecin cherche le bord du placenta lors d'un examen vaginal d'une femme. Heureusement, avec la disponibilité actuelle des diagnostics échographiques, la probabilité de telles situations est minimisée..

Il convient de rappeler que tout est décidé individuellement, et si le médecin juge nécessaire d'hospitaliser une femme enceinte avant le début des contractions, il n'est pas nécessaire de résister, en fin de compte, la vie et la santé de l'enfant coûtent plus cher que quelques semaines passées à l'hôpital..

Traitement

Malheureusement, ni praevia ni faible placentation ne peuvent être traités. La tactique principale est l'observation et la prévention des complications, c'est-à-dire saignement. Les mesures préventives les plus importantes sont la limitation de l'activité physique et l'abstention de toute activité sexuelle..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Qu'est-ce que la rétinopathie de la prématurité?

Infertilité

Mécanisme de développementLe mécanisme de développement de la rétinopathie chez les nouveau-nés est basé sur une violation du processus naturel - la formation de vaisseaux rétiniens, qui commence à partir de la 16e semaine et se termine au moment de la naissance de l'enfant.

Raisins pendant la grossesse

Nutrition

Les raisins ne sont pas seulement savoureux, mais aussi des baies saines. Il est mangé avec plaisir par les adultes et les enfants. Selon les scientifiques, la baie améliore les performances, élimine la fatigue, prévient le vieillissement précoce et renforce également le système immunitaire.

Quel thé une mère allaitante peut-elle boire et laquelle ne peut

Nutrition

Les femmes dont les bébés sont allaités doivent être prudentes lorsqu'elles prennent des boissons. Il est nécessaire de surveiller attentivement votre bien-être et d'observer la réaction du bébé.

Manque d'air pendant la grossesse

Accouchement

Pourquoi il n'y a pas assez d'air en début de grossesse?Le changement des niveaux hormonaux affecte de manière significative tout le corps d'une femme enceinte. La sensation de manque d'air peut survenir dès les premiers stades, à partir de 6 semaines après la conception, et est considérée comme une manifestation physiologique normale.