Principal / Nutrition

Si les saignements vaginaux ou les écoulements sont dangereux au cours des trois premiers mois de la grossesse?

La sortie de sang du tractus génital lors du portage d'un bébé est un symptôme très dangereux, en particulier aux premiers stades. Ce signe clinique peut être le premier signal du développement de nombreuses pathologies..

Ce qui conduit à l'apparition de sang pendant la grossesse?

Au cours de son développement intra-utérin, le fœtus a un système de circulation sanguine commun avec la mère. Cette caractéristique est inhérente à la nature. Dans les premiers mois de son développement, le bébé n'a toujours pas ses propres vaisseaux sanguins qui fourniraient à son corps les nutriments et l'oxygène nécessaires. Ils apparaîtront un peu plus tard..

Au début de la grossesse, un processus très important se produit dans l'embryon, que les médecins appellent organogenèse. Pendant ce temps, tous les organes et systèmes vitaux commencent à se former chez l'enfant. Pendant cette période, même des impacts mineurs peuvent avoir des conséquences très dangereuses pour sa croissance et son développement ultérieurs..

Dans le cours normal de la grossesse, une femme ne doit pas avoir de saignement des voies génitales. L'apparition de sang sur vos sous-vêtements est un signe d'avertissement. Dans certains cas, cela peut indiquer le développement de pathologies dangereuses pouvant menacer le développement de l'embryon..

Dans les premières semaines

L'apparition de saignements spotting à 4-5 semaines de développement intra-utérin du fœtus peut indiquer son implantation réussie dans la paroi utérine. Habituellement, à ce moment, une femme peut avoir des gouttelettes de sang écarlate sur ses sous-vêtements. Ce symptôme pour de nombreuses femmes enceintes devient vraiment effrayant, car elles ne sont pas encore conscientes de leur nouveau statut..

6-7 semaines de grossesse est généralement le moment de la première visite chez le médecin. Pendant cette période, les règles de la femme s'arrêtent, ce qui la conduit à consulter un spécialiste. Après un examen gynécologique, la femme enceinte peut présenter de légers saignements ou des caillots sanguins individuels. N'ayez pas peur de cela. Ce symptôme disparaîtra tout seul dans quelques jours. Dans ce cas, les médecins recommandent uniquement de limiter l'activité physique et de rester calme..

Après un rapport sexuel

L'apparition de sang à 7-8 et les semaines suivantes de la grossesse peut avoir lieu après un rapport sexuel. Dans ce cas, des lésions de la muqueuse vaginale se produisent, ce qui entraîne l'apparition d'une petite quantité de sang sur les sous-vêtements. De nombreuses mères ont peur de ce symptôme. Vous ne devriez pas avoir peur de lui. Pendant la grossesse, vous ne devez choisir que les postures les plus douces utilisées pendant les rapports sexuels..

Après échographie transvaginale

À 10-12 semaines de grossesse, la première échographie transvaginale est généralement effectuée. Il est nécessaire d'identifier les pathologies à la fois chez le bébé en développement et chez sa mère. Cette étude est réalisée sur rendez-vous d'un obstétricien-gynécologue qui observe une femme pendant toute la durée de sa grossesse..

Après une telle procédure, certaines femmes peuvent également avoir des saignements du tractus génital. Elle n'est généralement pas très prononcée et disparaît d'elle-même après quelques heures. Dans certaines situations, l'échographie peut être effectuée plus tôt - à 9-10 semaines de grossesse.

L'apparition de gouttes de sang sur les sous-vêtements après l'échographie transvaginale est le plus souvent un symptôme indépendant. Cette condition est généralement indolore. Une femme peut n'avoir qu'un léger inconfort dans le tractus génital après l'examen. Il disparaît également assez rapidement en quelques jours..

Dérive des bulles

La dérive des bulles est une pathologie qui conduit également à la mort fœtale. Elle se caractérise par le remplacement de l'embryon par du tissu conjonctif. Malheureusement, les chercheurs n'ont pas encore trouvé la raison du développement de cette pathologie. Cette condition ne menace pas la vie d'une femme. Le fruit meurt.

Grossesse extra-utérine

La grossesse extra-utérine est une pathologie dangereuse qui se manifeste généralement par le développement de saignements sévères. Cette pathologie apparaît généralement chez la femme au cours du premier trimestre de la grossesse. Le degré extrême de cette condition est la rupture de la trompe de Fallope, où se trouve l'ovule.

Le début du développement de la grossesse tubaire n'est pratiquement pas différent de celui habituel, qui a lieu dans l'utérus. La femme devient également un test de pharmacie positif pour l'hCG, il y a une lourdeur dans les glandes mammaires et un changement d'humeur se produit. Tous ces signes sont dus à la modification des hormones qui commencent à être produites après la conception..

La particularité de cette pathologie réside uniquement dans le fait que l'embryon n'est pas implanté dans la paroi utérine, mais reste dans le tube. Une telle croissance du fruit n'est pas prévue par la nature, par conséquent, elle n'a pas de développement ultérieur. Cela conduit au fait que la femme commence à saigner abondamment, ce qui entraîne une nouvelle fausse couche..

Cette condition provoque généralement de nombreux symptômes indésirables chez une femme. Certains patients perdent même connaissance. L'intensité du syndrome douloureux peut être très prononcée. Le soulagement de la douleur nécessite l'administration d'analgésiques, de préférence parentéraux.

Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous passer d'une hospitalisation en temps opportun. Un retard dans le transport vers l'hôpital peut entraîner le développement de complications extrêmement dangereuses. À l'hôpital, les médecins retirent tous les composants de l'ovule de l'épididyme. Assez souvent, toute la trompe de Fallope est retirée.

Grossesse gelée

La grossesse «gelée» est une autre condition pathologique qui peut se développer en début de grossesse. Assez souvent, il se manifeste au deuxième ou au troisième mois à partir du moment de la conception du bébé..

Cette pathologie est caractérisée par le fait que l'embryon, sous l'influence de quelque raison que ce soit, cesse simplement de se développer complètement. Cela peut être déterminé à l'aide de tests hormonaux spéciaux, ainsi que lors d'une échographie.

Lorsque la grossesse s'arrête, les symptômes de la femme commencent à changer. Elle ressent beaucoup moins de douleur dans ses seins. Dans certains cas, elle développe un syndrome douloureux dans l'abdomen, qui ne fait qu'augmenter avec le temps. Cette condition est également caractérisée par une augmentation de la température. Habituellement, ses valeurs ne dépassent pas 37,5 degrés..

Érosion cervicale

L'érosion du col de l'utérus est l'une des pathologies les plus courantes dans la population féminine. Cela peut même survenir chez les femmes qui n'ont pas accouché. Les facteurs les plus nombreux conduisent au développement de cette pathologie..

De nombreux médecins essaient de traiter l'érosion cervicale avant même la conception. Cette thérapie vous permet de réaliser une épithélialisation des muqueuses et de réduire le risque de complications possibles pendant la grossesse. Cependant, cela ne fonctionne pas toujours..

De nombreuses femmes enceintes découvrent qu'elles n'ont cette condition pathologique que pendant la grossesse. Dans ce cas, tout effet traumatique peut contribuer à la libération de sang du tractus génital. Ceux-ci incluent: échographie, examen gynécologique profond, sexe, traumatisme, infection.

En règle générale, les médecins pendant la grossesse avec érosion cervicale sont guidés par des tactiques futures, limitant la possibilité d'un traitement chirurgical. S'il est impossible de se passer d'une telle thérapie, elle n'est effectuée que pour des raisons médicales strictes..

Polypose

La polypose survient assez souvent chez les femmes. De nombreuses femmes enceintes négligent l'importance de traiter cette pathologie avant la grossesse. C'est absolument faux! Le fond changeant sous l'influence des hormones favorise la croissance des polypes, ce qui peut entraîner leur infection et même leur séparation. De telles situations, en règle générale, sont accompagnées de saignements..

Sa gravité dépend de la taille des formations détachées. Assez souvent, cette pathologie se manifeste à 11-13 semaines de grossesse. Il vaut toujours la peine de traiter la polypose avant la grossesse, car il s'agit d'un processus assez long qui nécessite un temps obligatoire pour la rééducation..

Phlébévrysme

Les varices sont une autre pathologie qui conduit au développement de saignements du tractus génital. Habituellement, sa gravité est modérée..

Cette pathologie s'accompagne également du développement d'autres raisons. Chez certaines femmes, des varices peuvent également être observées sur les jambes. Rupture de la fine paroi variqueuse du vaisseau sanguin utérin et entraîne des saignements du tractus génital.

Maladies sexuellement transmissibles

Les maladies sexuellement transmissibles peuvent également conduire au développement de formes érosives de pathologies. Lorsqu'elles sont exacerbées, elles s'accompagnent de divers types de saignements..

Pendant la grossesse, l'immunité est considérablement réduite, ce qui conduit à l'activation de nombreuses maladies sexuellement transmissibles, ainsi qu'à leur développement rapide. Le traitement dans ce cas est effectué en collaboration avec un vénéréologue. Un traitement médicamenteux peut être nécessaire pour éliminer les symptômes indésirables.

Avortement spontané

L'avortement spontané est une autre situation clinique non moins dangereuse. Habituellement, cela se déroule dans un contexte de bien-être complet. Une femme a un syndrome douloureux sévère, localisé principalement dans le tiers inférieur de l'abdomen. La douleur peut également se propager à la région anale et aux cuisses. Le syndrome douloureux est généralement insupportable. Dans la douleur, une femme peut gémir, crier.

Si le saignement est massif, elle peut également s'évanouir ou s'évanouir. La femme développe des étourdissements sévères, la faiblesse générale augmente rapidement. Dans ce cas, une hospitalisation d'urgence est nécessaire.

Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous passer de retirer l'ovule de l'utérus. Cette procédure est effectuée par des gynécologues. Après l'opération, la femme reçoit des recommandations et des médicaments sont prescrits.

Symptômes

L'intensité de la gravité des signes cliniques peut être différente. Cela dépend en grande partie de la situation qui a provoqué le développement de saignements. En outre, la gravité détermine la quantité de sang perdue..

Il existe un certain nombre de situations cliniques où les pertes deviennent chroniques. Cela se produit généralement si une femme a des maladies des organes reproducteurs.

De nombreuses pathologies infectieuses et processus érosifs se produisant dans l'utérus peuvent également entraîner le développement de saignements. Dans ce cas, le sang s'accumule entre ses couches et le futur placenta. En règle générale, dans cette situation, une femme ne remarque que l'apparition de gouttes de sang sur ses sous-vêtements..

Des taches persistantes lui font développer un état anémique, accompagné d'une diminution de l'hémoglobine. Cette condition nuit à la croissance intra-utérine du fœtus et peut également entraîner la formation d'un certain nombre de défauts et d'anomalies du développement..

Très souvent, il arrive que les saignements des voies génitales commencent chez la femme enceinte après avoir pris un bain ou une douche chaude. Cela conduit à une forte expansion des vaisseaux sanguins sous l'influence d'une température élevée..

De plus, divers effets traumatiques ou un exercice physique intense peuvent provoquer un saignement. Certaines femmes ont signalé des saignements vaginaux après avoir soulevé des objets lourds..

Dans certains cas, du sang apparaît sur le linge lors de l'utilisation des toilettes. Dans ce cas, il est impératif de déterminer la source du saignement. Si du sang est libéré directement pendant la miction, la raison peut être associée à des pathologies des reins ou des voies urinaires. Souvent, l'exacerbation de la cystite chronique entraîne l'apparition de stries sanguines dans l'urine.

Des saignements abondants entraînent une anémisation sévère de la femme. Cela se manifeste même par un changement d'apparence. La peau devient pâle, froide au toucher. Les lèvres deviennent bleues. La zone sous les yeux et la zone du triangle nasolabial deviennent grises.

La femme commence à ressentir une augmentation de la fréquence cardiaque. Ça devient de plus en plus difficile pour elle de respirer. C'est ainsi que se manifeste le manque d'oxygène, qui est causé par l'anémie qui en résulte due à une perte de sang sévère..

Lorsque le fœtus meurt dans l'utérus, une douleur dans l'abdomen de la femme apparaît. Son intensité augmente chaque minute. Chez certaines femmes, même la prise d'analgésiques et d'antispasmodiques dans cette condition ne conduit pas à une amélioration du bien-être. La gravité de la maladie progresse de minute en minute.

Le degré critique de développement des troubles est la perte de conscience. Avant cela, une violation de la limite se développe généralement - un "trouble" de la conscience. La tête de la femme commence à «tourner», la sensation d'espace est perdue, les «mouches» peuvent scintiller devant ses yeux. Déjà avec l'apparition de ces symptômes, il est nécessaire d'appeler d'urgence une équipe d'ambulances. Retarder dans une telle situation est très dangereux..

Que faire?

Si une femme a des saignements des voies génitales, c'est une indication absolue pour aller chez un médecin. En règle générale, les médecins d'urgence suggèrent à toutes les femmes enceintes d'être hospitalisées. Cela doit être fait..

À l'hôpital, les médecins seront en mesure d'établir la cause qui a conduit au développement du saignement et seront également en mesure de fournir une gamme complète de toute l'assistance nécessaire..

L'apparition de caillots sanguins pendant la grossesse est une raison pour une visite imprévue chez votre obstétricien-gynécologue. Vous ne devez pas retarder la consultation. Il arrive souvent que la femme enceinte ait simplement peur de voir un médecin, aggravant ainsi le développement de la pathologie.

Il est important de se rappeler que les complications de nombreuses conditions pathologiques ne peuvent être évitées qu'en consultant un médecin à temps.

Il est très important de rester calme lorsque le saignement commence. Une équipe d'ambulances doit être appelée immédiatement. Il vaut mieux avoir quelqu'un près de la femme. Cela lui permettra d'être plus calme et moins nerveuse..

Il est très important de fournir de l'air frais dans la pièce. Pour ce faire, assurez-vous d'ouvrir une fenêtre ou une fenêtre..

En cas de saignement abondant, vous devez mettre dans vos sous-vêtements un tampon régulier qu'une femme utilise pendant ses règles. Se promener dans l'appartement ne vaut pas la peine. Mieux vaut mettre la femme sur un lit ou un canapé. Dans ce cas, les jambes peuvent être légèrement surélevées.

Ne pas se laver ni prendre une douche au début du saignement. L'eau chaude ne peut qu'aggraver tous les symptômes. Si une femme développe une sécheresse et une soif intense, vous pouvez lui proposer de boire de l'eau. Cela la fera se sentir un peu mieux..

Les proches doivent préparer les documents médicaux avant l'arrivée de l'ambulance. Vous aurez besoin d'un passeport, d'une carte ambulatoire et d'une police d'assurance médicale obligatoire. Les médecins qui arrivent proposeront très probablement à la femme d'être hospitalisée en raison de la gravité de son état..

Ce n'est qu'avec des pathologies non dangereuses qu'une femme sera laissée à la maison. Dans ce cas, vous devez absolument consulter votre obstétricien-gynécologue le lendemain d'un tel incident..

Dans la vidéo suivante, vous apprendrez si les saignements sont normaux en début de grossesse..

Grossesse 2 semaines - saignement ((

Bonsoir! L'autre jour, j'ai appris que j'étais enceinte, tout est arrivé par accident. Dans la soirée, j'ai sauté avec mon fils aîné, après quoi un écoulement rose est parti. Jusqu'à ce que M soit encore une semaine, j'étais alarmé. Le matin, je suis allé donner du sang pour HCG, le résultat est une à deux semaines de grossesse. Au retour de la polyclinique, des écoulements sanglants ont commencé, comme dans M, mais moins sévères. Le médecin a dit que nous attendrions. Je bois du duphaston + papavérine. Pendant que je suis au sec, que je commence à marcher ou que je vais simplement aux toilettes, du mucus transparent contenant du sang est libéré. Il y avait une menace avec mon fils, mais il n'y avait pas un tel sang, il y avait une tache brune. Le ventre fait mal avec les règles, un peu. Qui a eu une telle décharge: du sang avec du mucus transparent, comment il a persisté, il s'est avéré sauver la perle?

Écoulement sanglant pendant la grossesse

Les taches pendant la grossesse provoquent souvent la panique chez les femmes. Cependant, ils n'indiquent pas toujours de graves problèmes chez la future mère et l'enfant..

Pourquoi le spotting apparaît - nous traitons avec la gynécologue Olga KRAVTSOVA.

" Attention! Cet article est à titre informatif uniquement et ne peut pas servir de base pour l'autodiagnostic. Si vous êtes enceinte, consultez immédiatement votre médecin si vous présentez des symptômes inquiétants!

Un écoulement sanglant à tout stade de la grossesse est probablement un symptôme dangereux. Cependant, l'obstétricienne-gynécologue du Centre clinique régional pour la santé des mineurs (Kuzbass) Olga Kravtsova nous a expliqué que les écoulements (y compris roses et brunâtres) peuvent être à la fois une manifestation de pathologie, surtout s'ils sont accompagnés de douleurs, nausées, vomissements ou démangeaisons, et une variante de la norme..

Taches ou saignements?

L'Organisation mondiale de la santé considère que tout saignement avant 22 semaines de grossesse est un saignement. Dans la pratique, les médecins séparent encore les uns des autres. Olga Kravtsova dit que la décharge du saignement diffère selon les critères suivants:

Montant. L'unité de mesure est un tampon quotidien. Si vous en avez besoin de plus d'un, l'écoulement peut déjà être considéré comme un saignement..

Couleur. Une couleur rouge vif riche indique le début du saignement, rouge foncé - que le saignement est terminé, brun - qu'il est terminé.

Durée. Avec un court épisode, ils parlent d'écoulement sanglant, avec un long épisode, de saignement.

Quelle est la cause du saignement

Même si vous vous sentez bien et que votre grossesse se déroule bien, n'oubliez pas que certaines actions peuvent provoquer des saignements. Étonnamment, même la nourriture peut parfois agir comme un tel provocateur. Olga Kravtsova a rappelé que, par exemple, les agrumes augmentent le tonus de l'utérus et peuvent donc provoquer des saignements. Dans tous les cas, les médecins recommandent, juste au cas où, pendant la grossesse, d'éviter:

  • sports actifs et haltérophilie;
  • Sexe "fou";
  • stress;
  • les voyages en avion, en particulier au cours des premier et dernier trimestres;
  • des chutes.

Les amateurs d'alcool, de tabac et de drogues sont également à risque. Donc, si vous avez des dépendances nuisibles, essayez de les abandonner au moins pendant la grossesse..

Les femmes souffrant de maladies chroniques sont également à risque:

  • avec érosion du col de l'utérus;
  • avec des maladies cardiovasculaires;
  • avec des maladies de l'utérus (endométriose, fibromes);
  • avec des antécédents de fausse couche récurrente.

«Enfin, les obstétriciens s'inquiètent pour les femmes émotionnellement labiles. Certes, 99% des femmes enceintes, et en fait toutes les femmes dans le monde, peuvent être envoyées dans cette dernière catégorie. Ainsi, l'expression «calme, seulement calme» devient plus pertinente que jamais, surtout dans une situation où le repérage n'est pas un symptôme terrible, mais un phénomène physiologique courant et normal..

Lorsque le repérage est une option normale

À différents stades de la grossesse, les taches provoquent de la peur chez la patiente, mais laissent le médecin calme. Cela se produit le plus souvent au cours du premier trimestre..

3 semaines. À ce stade, des saignements légers ou modérés sont possibles, ce que les médecins appellent implantation. Elle est causée par le renforcement de l'œuf fécondé, qui endommage parfois légèrement les vaisseaux de la paroi utérine. Une variante de la norme pendant cette période est considérée comme une légère douleur de traction dans le bas de l'abdomen.

4 semaines. L'ovule est finalement fixé, ce qui provoque un secret épais transparent ou légèrement blanchâtre abondant - parfois avec des impuretés de sang.

10 semaines. Normalement, la décharge à ce stade est liquide, aqueuse et inodore. Mais parfois, un secret sanglant abondant peut apparaître. Elle est causée par des microdommages mécaniques aux parois de l'utérus, qui se sont détachés à la dixième semaine. Leur dommage est possible lors d'un examen gynécologique, d'un rapport sexuel ou en raison de l'érosion du col de l'utérus.

En général, selon Olga Kravtsova, au premier trimestre, le repérage est un phénomène assez fréquent. Elle est principalement due à des changements hormonaux, à un apport sanguin trop actif aux organes génitaux avec une augmentation de leur sensibilité, ainsi qu'à un relâchement de l'épithélium de la cavité utérine. Au cours des deuxième et troisième trimestres, la sécrétion sanguine normale se produit beaucoup moins fréquemment..

25-36 semaines. Le plus souvent pendant cette période, le débit est modéré ou abondant, léger ou blanc avec une odeur aigre prononcée. Les caillots sanguins peuvent parfois parler moins de problèmes gynécologiques que de constipation sévère ou d'hémorroïdes.

36-40 semaines. Des caillots sanguins signalent en secret que le bouchon va bientôt se détacher et que le travail commencera.

Lorsque le repérage est dangereux

La réponse logique est «dans tous les autres cas». Un écoulement sanglant à différents stades de la grossesse peut indiquer:

maladies infectieuses ou sexuellement transmissibles;

grossesse extra-utérine ou congelée;

érosion du col de l'utérus;

"Gynécologue, Ph.D. Nana Tetruashvili et professeur, médecin de la catégorie la plus élevée Vera Sidelnikova dans leur travail" Principes modernes de traitement des saignements au cours des premier et deuxième trimestres de la grossesse "écrivent que les saignements peuvent également provoquer un conflit Rh - lorsque l'immunité d'une mère Rh-négative développe des anticorps contre le fœtus Rh positif.

Selon Olga Kravtsova, un secret brun à 8 semaines de gestation est très dangereux. Il accompagne généralement la séparation de l'embryon du fœtus des parois de l'utérus, suivie d'une interruption de grossesse.

Écoulement brun et rose

Le plus souvent, c'est le sang secret qui fait peur à une femme enceinte. Dans ce cas, la décharge de couleurs brunes et roses est appelée tout de même - sanglante. Ils comportent le même danger que les saignements..

  • Décharge brune. Cette couleur du secret dans les premiers stades est un symptôme de base d'une grossesse extra-utérine avec rejet d'ovules. Chez les femmes enceintes avec des lectures normales au premier trimestre, une pommade brune peut indiquer une menace de fausse couche. Olga Kravtsova dit que la sécrétion de mucus avec des nuances riches plus proches du brun peut également signifier un hématome de la paroi utérine. Dans les derniers stades (jusqu'à 36 semaines), un secret visqueux brun abondant peut indiquer un décollement placentaire ou une perturbation de son travail. Un écoulement très important de teintes brunes après 36 semaines de grossesse nécessite une hospitalisation, car cela peut signaler une rupture de l'utérus.
  • Écoulement rose. Selon Olga Kravtsova, aux stades intermédiaire et tardif, un secret de couleur rose d'intensité moyenne peut indiquer un décollement placentaire..

Je dois dire que pendant la grossesse, une femme peut avoir des écoulements de différentes couleurs et consistances: blanc, jaune, vert, épais, aqueux, visqueux - et certains d'entre eux sont beaucoup plus dangereux que les saignements. Ils peuvent s'avérer être un symptôme... Bien que - c'est une histoire complètement différente, et à ce sujet - dans un autre article. être en bonne santé!

Saignements pendant la grossesse: premiers soins, méthodes de traitement

Les saignements sont une complication courante de la grossesse. Les femmes enceintes sont terrifiées par un tel symptôme, bien que des écoulements sanglants ne signalent pas toujours une fausse couche imminente. La nature de la décharge, manifestations supplémentaires, diffère. Il est nécessaire de consulter un médecin même avec de petits saignements, c'est important pour la santé, le développement du bébé et la vie de la mère. Les informations sur le problème vous aideront à mieux étudier votre corps, à détecter les signes dangereux en temps opportun.

Causes des saignements pendant la grossesse

Les saignements constituent une menace sérieuse pour le fœtus et la femme. Dans cette condition, vous devez contacter d'urgence un médecin. Peu importe la couleur de la décharge ou sa consistance. Près de 20% des femmes enceintes sont confrontées à ce problème. Sans soins médicaux, cela peut entraîner la mort..

  • grossesse gelée;
  • dérive kystique;
  • maladies gynécologiques;
  • varices du vagin;
  • rupture du placenta;
  • traumatisme mécanique à l'abdomen;
  • rapports sexuels trop actifs;
  • grossesse extra-utérine;
  • l'introduction de l'œuf dans la paroi utérine;
  • faible teneur en hormone - progestérone;
  • fausse couche;
  • naissance prématurée;
  • malformations fœtales;
  • grossesse multiple;
  • utérus rompu.

Parfois, les causes du saignement sont des manipulations médicales, effectuées avec une précision insuffisante. En conséquence, une petite quantité de sang est libérée, comme du liquide amniotique.

Classification et symptômes du saignement

La classification médicale est basée sur les causes des saignements:

  • physiologiques (ils se développent en raison de la restructuration du travail des organes et des systèmes internes, ils ne sont pas dangereux pour l'embryon ou la femme);
  • pathologique (ils signalent le mauvais déroulement de la grossesse, il y a une menace pour la santé, des soins médicaux sont nécessaires).

Les symptômes du saignement dépendent de la cause de leur développement. Les écoulements sanglants aux stades initiaux sont souvent d'origine physiologique, non accompagnés de symptômes négatifs supplémentaires. Les saignements avec érosion, les polypes du canal cervical, les fibromes ne sont pas non plus accompagnés d'une détérioration supplémentaire de la santé. La décharge sera prolongée et abondante avec un manque de progestérone. Ils sont similaires dans les signes de la menstruation..

En cas de fausse couche, une femme s'inquiète de:

  • vertiges;
  • faiblesse générale;
  • la nausée;
  • douleur sous forme de contractions dans la région lombaire;
  • légère augmentation de la température.

Les saignements lors d'une fausse couche sont de nature différente, des caillots peuvent être observés. Avec une grossesse extra-utérine, une rupture de l'utérus est un grave danger pour une femme. Il existe un risque d'hémorragie interne, beaucoup plus tard, la décharge des organes génitaux externes commence. L'apparition est caractérisée par une douleur aiguë dans l'abdomen avec un retour vers la région anale. Une perte de sang importante peut entraîner un choc et la mort..

L'allocation de sang aux derniers stades de la naissance d'un enfant ne se manifeste pas toujours par des symptômes vifs. Par exemple, avec le placenta praevia, seuls les saignements trahissent cette maladie grave. Le décollement placentaire s'accompagne d'une mauvaise santé, de tensions dans les muscles de l'utérus, de douleurs dans l'abdomen.

Saignement en début de grossesse

Jusqu'à 15 semaines, des hémorragies de nature différente peuvent survenir. La plupart des femmes confondent les pertes sombres au cours de la deuxième semaine de grossesse avec les menstruations. Mais c'est le résultat de l'introduction de l'ovule dans la paroi utérine. Il y a un léger rejet de la couche muqueuse, ce qui provoque la libération de sang. Un tel saignement d'implantation survient parfois plus tard, par exemple, à 5 semaines. Ce n'est pas dangereux, il n'y a pas de grosse perte de sang.

Dans les premiers stades, les saignements peuvent être associés à des rapports sexuels inexacts. Si de telles situations sont fréquentes, d'autres sensations désagréables les rejoignent, il existe alors un risque d'interruption de la gestation.

Avant 28 semaines, il existe un risque sérieux d'avortement spontané - fausse couche. Les raisons peuvent être différentes:

  • complications après des pathologies infectieuses;
  • structure anormale des organes reproducteurs;
  • traumatisme;
  • maladies du système endocrinien;
  • stress constant;
  • pathologies héréditaires de l'embryon;
  • activité physique insupportable;
  • saignements utérins jusqu'à 8 semaines.

Dans les premiers stades, il existe un risque de mort fœtale (grossesse gelée). Petite perte de sang, douleurs dans le bas de l'abdomen se rejoignent. Avec un tel diagnostic, une hospitalisation avec curetage est nécessaire..

À la fin du premier mois, il y a un risque de petite décharge. Cela peut ne pas être associé au développement de la pathologie. Peut-être qu'à ce moment les menstruations auraient dû commencer. Les hormones qui régulent la grossesse arrêteront naturellement vos règles. L'allocation peut se poursuivre à un certain moment jusqu'au deuxième trimestre. Une femme ne devinera pas sa grossesse.

A un stade précoce, le système hématopoïétique est en cours de pose, un immuno-conflit entre le fœtus et la mère est possible. Il existe un risque de saignement, signe d'une fausse couche imminente. Avec une augmentation des saignements, l'apparition de caillots et des douleurs, vous devez emmener d'urgence la femme à l'hôpital pour éviter un avortement spontané.

Au cours du deuxième mois, une grossesse extra-utérine peut se développer, le saignement sera le principal symptôme. En raison de l'obstruction des trompes de Fallope, l'ovule ne peut pas pénétrer dans la cavité utérine. Il reste à se développer dans le tube. Cette condition dangereuse n'est pas traitée, elle est résolue par chirurgie..

L'apparition de sang est due à une augmentation de l'apport sanguin à l'utérus en croissance. Cela est possible avec les varices, la formation de polypes du canal cirvique. La femme enceinte ne ressent pas d'inconfort, le traitement n'est pas effectué avant l'accouchement.

Il est impossible de déterminer indépendamment la cause de l'apparition d'un écoulement sanglant aux premiers stades de la gestation. Vous devez contacter immédiatement un médecin.

Saignement en fin de grossesse

Les 12 premières semaines de gestation constituent une menace pour la santé et le développement de l'embryon, la grossesse tardive est caractérisée par des risques pour la santé de la femme.

L'apparition de sang dans la seconde moitié de la grossesse est souvent associée à une pathologie du placenta. Près de 5% des femmes ont un placenta praevia anormal. Il survient après 28 semaines ou avec le début du travail. Il se caractérise par un départ inattendu. En l'absence totale de douleur, du sang rouge est libéré. Parfois, il y a une rechute avec la libération de sang sous forme de quelques gouttes. Une présentation incomplète peut être détectée sur une échographie, il est donc impératif d'assister aux examens programmés.

Une autre raison du développement de saignements en fin de gestation est le décollement placentaire. Cette complication grave a plusieurs raisons:

  • exacerbation de la pyélonéphrite;
  • Rh-conflit entre le fœtus et la mère;
  • inflammation de l'endomètre dans la phase chronique;
  • grossesse sévère;
  • décompensation de l'hypertension.

Le décollement placentaire peut entraîner la mort fœtale et le développement d'une anémie sévère chez la femme. Le fait de ne pas demander de l'aide peut entraîner l'ablation de l'utérus.

Causes de saignement non liées à la grossesse

Certaines raisons de l'apparition de sang des organes génitaux ne sont pas associées au début de la grossesse. Ils doivent être identifiés et évités avant la conception..

Les néoplasmes dans les organes reproducteurs peuvent provoquer des saignements. Par exemple, les polypes cervicaux ont une structure lâche. L'impact minimal sur eux provoque des saignements capillaires. Les tumeurs malignes provoquent également des symptômes similaires. Les allocations seront tachées, marron. C'est une raison pour voir un médecin..

Après une échographie transvaginale, des taches d'une teinte différente peuvent apparaître. S'ils ne disparaissent pas après 1-2 jours, vous devez vous plaindre au médecin. Il y a un risque de développer des microtraumatismes lors de l'examen ou la présence de sang dans l'utérus avant même l'examen. Vous devez trouver la raison, prendre les mesures nécessaires.

Les maladies infectieuses du système reproducteur sont une autre raison qui n'a rien à voir avec la naissance d'un enfant. Le saignement est symptomatique:

  • l'herpès génital;
  • syphilis;
  • la chlamydia;
  • infection à cytomégalovirus;
  • la trichomonase;
  • hépatite virale.

L'infection par des infections sexuellement transmissibles augmente le risque d'avortement spontané. Il est nécessaire de subir un diagnostic et un traitement en temps opportun.

Quand appeler un médecin

Pendant la grossesse, il existe plusieurs conditions dans lesquelles vous devez appeler immédiatement une ambulance. Tout retard ou embarras entraînera la mort du fœtus ou la mort de la femme.

Composez le 112 ou le 103 de toute urgence pour les symptômes suivants:

  • tension soudaine des muscles abdominaux;
  • douleur abdominale sévère (inattendue ou croissante);
  • augmentation de la formation de gaz dans les intestins;
  • vomissement;
  • la nausée;
  • constipation;
  • faiblesse sévère, perte de conscience;
  • des frissons, une forte diminution de la pression artérielle;
  • fièvre, fièvre, pouls fréquent;
  • scintillement ou voile devant les yeux;
  • maux de tête dans les tempes ou à l'arrière de la tête;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • augmentation de l'excitabilité, de la nervosité;
  • convulsions.

Les maladies chroniques sont souvent exacerbées chez les femmes enceintes. Certains nécessitent une surveillance médicale. Il est nécessaire d'appeler un médecin si l'état d'une femme s'aggrave avec des coliques rénales, de l'asthme bronchique, du diabète sucré, de l'œdème de Quincke.

Que dire au médecin

Vous devez vous préparer à l'arrivée des médecins. Ils auront besoin d'un ensemble de documents de la clinique prénatale, les derniers tests. Il est nécessaire de parler du moment de l'apparition des symptômes négatifs, de la présence de signes supplémentaires. Si la femme enceinte n'est pas en mesure de le faire, les membres de la famille ou les proches doivent expliquer aux médecins l'état de la femme..

Premiers secours en cas de saignement sévère

En cas de perte de sang abondante, vous devez suivre ce plan:

  • appeler une ambulance par téléphone portable 112 ou 103;
  • allez au lit, surélevez vos jambes avec un oreiller ou une couverture;
  • buvez 2 comprimés de No-shpa et d'extrait de valériane (un autre sédatif à base de plantes);
  • mettre froid sur le bas de l'abdomen (bouteille de glace, aliments surgelés), pré-envelopper avec un chiffon.

Pas besoin de laver ou d'utiliser des tampons. Il sera plus facile pour les médecins de déterminer la cause du saignement par la couleur et le volume de l'écoulement. Ne buvez pas d'hormones à base de progestérone. Cela peut arrêter le saignement, mais rendra le diagnostic difficile..

Quels examens doivent être effectués

Pour établir la cause de l'apparition de sang lors du port d'un enfant, les femmes subissent un examen diagnostique. L'ensemble des activités comprend:

  • analyses d'urine et de sang classiques;
  • analyse d'un frottis pour la flore du vagin;
  • examen échographique des organes pelviens;
  • tests sanguins pour le VIH, les maladies sexuellement transmissibles;
  • laparoscopie (si une grossesse extra-utérine est suspectée);
  • test sanguin pour l'hCG en cas de suspicion de fausse couche;

En outre, le groupe sanguin et le facteur Rh sont déterminés pour détecter la présence du conflit Rh.

Quel traitement le médecin peut-il suggérer

Le plan de traitement est établi en fonction de la cause de la maladie et du stade de développement de la pathologie. Si une fausse couche commence, les médecins essaient d'arrêter le saignement, sauvez le fœtus. Selon les résultats de l'échographie, la viabilité du fœtus est déterminée, sa possibilité de développement normal ultérieur.

Avec des prévisions favorables, ils sont prescrits:

  • agents hémostatiques - Ditsynon;
  • antispasmodiques pour réduire le tonus des muscles de l'utérus - No-shpa;
  • suppositoires rectaux avec papavérine;
  • agents hormonaux - Duphaston;
  • pour maintenir la santé - vitamines Aktiferrin, acide folique, ascorutine, iodomarine, maltofer.

En cas de fausse couche, un grattage médical de la couche muqueuse de la cavité utérine est effectué pour éliminer complètement l'ovule. Les restes qui n'ont pas été enlevés pourriront et contamineront le corps. Assurez-vous d'effectuer un grattage pour la dérive kystique, la grossesse gelée. Les muscles de l'utérus sont réduits par l'agent hormonal Oxytocin. Écoulement sanglant après toutes les manipulations se termine dans les 7 jours.

Lors du diagnostic de décollement placentaire, une césarienne est réalisée de toute urgence à toute période de gestation. Dans le même temps, une thérapie spéciale est effectuée pour reconstituer les pertes de sang et de nutriments du corps.

Pendant le placenta praevia, la perte de sang est faible. Ils utilisent des médicaments pour soulager les spasmes, des gouttes de magnésie, des médicaments empêchant la formation de caillots sanguins - Curantil, Trental, complexes vitaminiques.

Les saignements avec placenta praevia peuvent durer longtemps, avant le début du travail. La femme sera à l'hôpital tout ce temps. Elle aura une césarienne à 38 semaines.

Lors de la préservation du fœtus après un saignement, un repos psychologique est nécessaire. Vous devez vous abstenir de tout rapport sexuel. La plupart des médicaments prescrits à l'hôpital doivent être pris longtemps après le retour à la maison. Cela aidera à éviter la récurrence de la pathologie..

Pendant la période de récupération, il est bon de prendre de la teinture d'agripaume ou de valériane. Seules ces herbes sont utilisées avec succès dans la pratique obstétricale. D'autres sont inefficaces ou nuisibles pendant la gestation.

Il est dangereux d'utiliser soi-même des recettes de médecine traditionnelle, même s'il s'agit de tisane. Certaines herbes augmentent le tonus de l'utérus, provoquent un début prématuré du travail.

Combien de temps les saignements peuvent-ils durer pendant la grossesse?

La durée du saignement dépend des raisons de son apparition. Par exemple, le saignement d'implantation dure de 2 heures à 2 jours.

Des hémorragies prolongées surviennent avec le placenta praevia. Le processus prend généralement plusieurs semaines. Habituellement, une femme est laissée à l'hôpital. Ce cas complexe nécessite une surveillance médicale constante..

Prévention des saignements

Pour éviter les saignements pendant la grossesse, vous devez suivre des règles de prévention simples:

  • planifier l'apparition des enfants, refuser l'avortement;
  • donner naissance à des enfants planifiés de moins de 35 ans;
  • traiter les pathologies gynécologiques chroniques avant la conception;
  • éviter les efforts physiques excessifs, les troubles émotionnels, les relations sexuelles actives;
  • subir en temps opportun des examens préventifs par un gynécologue.

Le traitement des saignements pendant la gestation a un bon pronostic. Il y a une chance de préserver le fœtus si vous vous adressez aux médecins à temps, suivez toutes les recommandations et rendez-vous..

Saignement pendant la grossesse

Les saignements pendant la grossesse peuvent beaucoup effrayer la femme enceinte, mais il est important de savoir que la perte de sang ne signifie pas toujours qu'une fausse couche est en cours..

L'écoulement de sang du tractus génital en attendant un bébé est plus courant que vous ne le pensez. Environ 20 à 25% des femmes ont ce problème. Le médecin diagnostique une fausse couche chez environ la moitié des femmes, mais l'autre moitié des femmes sera en mesure de maintenir une grossesse. Le moment le plus probable pour un saignement se produit au cours du premier trimestre.

Certaines femmes peuvent subir une perte de sang ponctuelle, d'autres peuvent en souffrir pendant les 40 semaines entières. Il peut s'agir de petites imperfections, d'une décharge maculeuse et d'une décharge plus forte..

Dois-je signaler ce fait au gynécologue?

Nécessairement! Tout saignement, même mineur, doit être signalé à votre gynécologue à la clinique prénatale. Toute perte de sang de cette nature sera considérée comme une «menace de fausse couche» ou une «menace d'interruption de grossesse».

Il est particulièrement important de consulter votre médecin dans les 72 heures suivant l'apparition du saignement si vous avez un facteur Rh négatif. Habituellement, lors de la première grossesse, le conflit Rh n'est pas très aigu, mais il vaut la peine de jouer en toute sécurité.

Pourquoi des saignements peuvent survenir pendant la grossesse?

Il existe un certain nombre de raisons qui ne sont pas toujours dangereuses pour la femme et le fœtus. Certains surviennent tôt, d'autres tard, mais vous devez faire attention aux sensations que vous ne comprenez pas. N'oubliez pas que si votre écoulement s'accompagne de spasmes et de douleurs, vous devez demander l'aide de spécialistes dès que possible..

Raison n ° 1: saignement d'implant

Lorsqu'un œuf fécondé se fixe à la muqueuse de l'utérus, il provoque la sécrétion de sang ou des stries de sang. Cela dure généralement un jour ou deux et se termine au moment où vous devriez avoir vos prochaines règles. Le sang est très brillant, comme si vous vous coupiez le doigt. Il peut également apparaître comme une petite tache rose sur le joint. En savoir plus dans notre article "Signes de saignement d'implantation".

Raison n ° 2: Menstruations pendant la grossesse

Certaines femmes ont ce que l'on appelle communément le «lavage du fœtus» - la décharge se produit à un moment où les règles devraient généralement disparaître.

En plus de la décharge, les sensations habituelles que vous avez ressenties pendant la menstruation apparaissent également - maux de dos, étirement de l'abdomen, lourdeur dans la région pelvienne, sensation de ballonnements dans le bas de l'abdomen.

Pendant la grossesse, les hormones empêchent vos règles de se produire. Mais parfois, il arrive que leur niveau ne soit pas encore assez élevé pour arrêter le cycle. Dans la plupart des cas, au 3ème mois, le placenta prend en charge la production d'hormones et ce problème cesse de déranger une femme. Mais il arrive très rarement qu'une femme puisse avoir un «lavage du fœtus» tout au long de la grossesse et qu'elle donne naissance à des enfants en bonne santé à temps, mais il est important de toujours être sous la surveillance étroite de leur gynécologue.

Cette situation n'est pas normale pour une femme en bonne santé, les causes des violations doivent être recherchées dans le contexte hormonal..

Raison n ° 3: menace ou fausse couche

Des études montrent qu'environ 30% de toutes les grossesses se terminent par une fausse couche (le terme médical est un avortement spontané). Cela se produit généralement au cours des 12 premières semaines et la femme peut même ne pas être au courant de sa situation. Les anomalies fœtales sont la principale cause de fausse couche.

Une fois que vous avez atteint votre seuil de 14 à 16 semaines, vous pouvez vous détendre et être sûr que votre grossesse est sans danger. C'est pourquoi il est considéré comme la norme de ne pas parler de votre situation à vos amis avant cette période jusqu'à ce que l'on sache avec certitude une issue favorable..

Les signes courants de fausse couche comprennent des saignements, des crampes et des douleurs dorsales et abdominales. Les femmes qui ont vécu cela soutiennent que si les signes de grossesse persistaient, la perte fœtale aurait généralement pu être évitée. Mais lorsque, avant la fausse couche, la femme a fortement ressenti la disparition de tous les symptômes (nausées, ballonnements, douleurs thoraciques), alors dans la plupart des cas, le chagrin n'a pas pu être évité..

Parfois, un avortement spontané se produit sans douleur abdominale ni saignement. Dans le même temps, le niveau d'hCG n'augmente pas et les signes d'attente pour le bébé disparaissent. Ce fait ne peut être détecté qu'à l'aide d'une échographie, où un spécialiste diagnostique l'absence de rythme cardiaque fœtal et la femme devra passer par un «nettoyage». Pour plus d'informations, lisez notre article sur les causes et les symptômes d'une fausse couche..

Raison n ° 4: rapports sexuels

Le repérage se produit très souvent après une nuit orageuse avec un partenaire. Il est totalement inoffensif et est causé par une augmentation de l'apport sanguin et un ramollissement du col de l'utérus. Bien que cette forme de saignement ne soit pas grave, parlez-en à votre médecin. Vous n'avez pas besoin de mettre fin complètement aux relations amoureuses avec votre mari, mais vous devez réduire les mouvements trop actifs de votre partenaire..

Raison n ° 5: grossesse extra-utérine

Cela se produit lorsque votre œuf fécondé s'attache à l'extérieur de l'utérus, généralement dans la trompe de Fallope. Vous pouvez ressentir une douleur intense d'un seul côté de l'abdomen, ou une douleur générale, qui provoque des sentiments de faiblesse et de nausée. Si le tuyau éclate, la douleur peut disparaître pendant quelques heures ou quelques jours, mais elle reviendra et la situation deviendra encore plus compliquée..

Une grossesse extra-utérine doit être traitée de toute urgence car elle peut rompre la trompe de Fallope, provoquant des saignements internes et des lésions de la trompe. Dans de tels cas, les trompes de Fallope sont retirées avec l'ovule, mais cela ne signifie pas que la femme ne pourra plus jamais avoir d'enfant. La chance reste assez élevée si le deuxième ovaire et la trompe de Fallope sont sains.

Pour plus d'informations, lisez notre article sur la grossesse extra-utérine.

Raison n ° 6: problèmes avec le placenta

Des saignements vaginaux indolores peuvent être causés par un placement anormal du placenta. Parfois, cet organe est implanté très bas sur la paroi de l'utérus, juste au-dessus du canal cervical. Ceci est appelé placenta praevia et survient chez environ 2% des femmes enceintes. La présentation entraînera inévitablement des saignements à un moment donné de la grossesse, généralement après 20 semaines. Il y a plusieurs degrés de gravité de cette condition, il faudra des échographies répétées afin de la diagnostiquer avec précision.

Un autre problème qui survient chez 1 femme enceinte sur 200 est le détachement partiel ou complet du placenta des parois de l'utérus. Symptômes: douleur intense et perte de sang. Pour en savoir plus sur le degré, les causes, le traitement du détachement, lisez notre article ICI.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Enchevêtrement du cordon ombilical

Nutrition

Le cordon ombilical peut être appelé la vraie «chère vie» du bébé. Grâce à lui, le bébé reçoit tous les nutriments nécessaires et l'oxygène avec le sang de la mère. Et les déchets sont évacués à l'extérieur.

Comment arrêter la perte de cheveux après l'accouchement

Infertilité

Chez une femme, environ 3-4 mois après l'accouchement, en règle générale, les cheveux commencent à tomber de manière intensive. Si elle ne sait pas que cela peut arriver, alors elle est horrifiée, imaginant qu'elle deviendra bientôt complètement chauve.

Sinupret est-il possible pour une mère qui allaite: description, règles d'application

Infertilité

La sinusite chez une femme qui allaite peut survenir à la suite de complications d'un rhume ou d'une grippe. Une immunité affaiblie peut également provoquer le développement de la maladie.

L'épilation à la cire peut-elle être pratiquée pendant la grossesse?

Infertilité

À l'approche de la date de naissance chérie, la femme commence à se préparer progressivement à être envoyée à l'hôpital. Il est plus facile de rassembler les documents et les articles ménagers nécessaires, mais il est beaucoup plus difficile de se préparer.